Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air Finlandaise - Ilmavoimat


Tetsuo
 Share

Recommended Posts

il y a 48 minutes, Pierre_F a dit :

Le FMS est un accord cadre pour les propositions .... Ni la Suisse, ni la Finlande n’a signé de contrat ...

Des contrats de ce montant avec de multiples sous offres contiennent des milliers de pages qui sont relues pas des juristes des 2 cotés.

Un contrat n’est pas, donnez votre carnet de chèques signés, je m’occupe de mettre les montants...

 

Le contrat, j'imagine que si il est quand même relu par beaucoup de monde, opérationnels, jusristes financiers, des deux parties.

Mais le contrat est accompagné d'une LOA. "Letter of Offer and Acceptance".

Rappelez vous que le principe du FMS c'est de vendre aux alliés (pour "sauvegarder la paix dans le monde", c'est écrit je sais plus où dans les intro de présentation du concept FMS) aux conditions du gouvernement US, censées (à raison dans la plupart des cas, quand il s'agit d'items dont le développement est terminé et l'industrialisation sans "heurts") être plus avantageuses que toute négociation de gré à gré qui pourrait être conduite entre le client étatique et le fournisseur industriel. A ce titre, les clients n'ont pas besoin d'un détail fin des coûts. A ce titre les clients n'ont pas accès aux négociations directes avec le fournisseur (car le fournisseur s'occupe aussi des points exclusifs aux US et non exportés, donc il n'est pas question que le client étranger mette son nez dedans).

La LOA, c'est un document de taille réduite (minimum environ 25 pages mais avec la complexité d'une vente de F-35 ça atteint probablement la centaine). C'est ce document qui est signé par les instances décisionnaires, c'est ce document qui contient les "Terms & Conditions", c'est ce document qui conclu l'offre commerciale au tarif estimé et démarre l'exécution du contrat.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gianks a dit :

Très intéressant.
Mais nous devons nous mettre d'accord une fois pour toutes.
Les Finlandais  (et les Suisses) ont donc un système d'acquisition enviable et sérieux, (et donc il faut supposer qu'ils ont au moins un fonctionnaire qui connaît l'anglais et qui est allé lire ce document et a signalé l'affaire aux responsables, qui étant une personne sérieuse, en tiendra certainement compte) ?

ou l'on découvre maintenant que les Finlandais (et les Suisses) ont un anneau dans le nez et qu'ils peuvent être trompés malgré le fait qu'il existe des documents qui les protégeraient.?(Documents tellement secrets qu'ils peuvent même être retrouvés par un forumiste français).
Dans ce deuxième cas, je suggérerais aux vendeurs de réfrigérateurs de se rendre dans le nord de la Finlande, il y a un air d'affaires là-haut.

Les US aussi sont des gens sérieux, dès qu'il s'agit de leurs intérêts.

Ils ont montés des Terms & Conditions qui leur permet de ne jamais tomber dans la position inconfortable et stupide que les français ont connu avec le contrat de vente de chars Leclerc aux Emirats. Contrat qu'avec notre arrogance naturelle on a fêté très fort avant que tout parte en couilles et qu'on ait quasiment tué  notre tissu industriel autour des blindés lourds.

Quant aux clients, je ne pense pas qu'ils soient stupides. Ils ont leur vision des enjeux stratégiques et géopolitiques de leur propre pays. Si leur conclusion (personnelle, elle n'est pas forcément partagée par l'intégralité de leur population, mais on s'en fout c'est pas le sujet), c'est qu'il est acceptable, pour avoir le F-35, pour faire partie du Club, pour avoir des "conditions privilégiées", de laisser la porte ouverte à une incertitude sur les prix qui devra être négociés en sous-main avec le gouvernement US, pourquoi pas ?

Espèrent-ils pouvoir faire plier le gouvernement US sur ce sujet? Ont-ils ou pensent-ils avoir des arguments de poids en leur faveur ? Qu'en sais-je ? Ce qui est sûr, c'est que quand le contrat s'exécutera, et que les premiers "avenants financiers" tomberont, tout ce petit monde ne sera plus en poste et coulera une probable retraite confortable.

 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans le fond la seule bonne raison d'organiser une compétition c'est de tenter d'équilibrer les relations avec les USA. Dans le cas de la Finlande pas de doute ils ont obtenu un prix canon qui va faire des jaloux. Dans le cas suisse ils ont obtenu la levée de certaine sanction datant de quelques années en plus d'un chasseur.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, MIC_A a dit :

@ftami ce qui tu nous détailles sur les contrats FMS est terriblement contraignant pour le client-signataire et il est étonnant que des journalistes spécialisés dans ce domaine ne dénoncent pas en "langage plus clair" de quoi il en retourne vraiment !

Un journaliste est un journaliste, pas un juriste ni un expert en contrats d'armements. Et un journaliste, déjà faut qu'il soit du genre à chercher, pas juste faire le perroquet (c'est plus simple de laisser les autres bosser), ensuite il faut qu'il soit du genre à pas lâcher l'affaire face à quelque chose qui lui échappe. C'est plus simple de se dire "je laisse tomber, y'a forcément qqu'un qui comprend mieux que moi qui cherchera". Sauf que si y'a personne...

Il faudrait une équipe pluridisciplinaire, une espèce de task force journalistique comme celle qui se sont montées dans les grandes rédactions lors des wikileaks. Il faut du budget. Pour sortir des info que personne n'a vraiment envie d'avoir (sur ce forum et ceux du même type, on est dans une bulle).

  • Like 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Pierre_F a dit :

Le FMS est soumis aux lois finlandaises et de l’UE

Mouahahahaha.... et puis quoi encore !

L'extra-territorialité du droit américain, vous en avez déjà entendu parler, non ?

Citation

Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, les types de 60 kilos les écoutent.

Michel Audiard

Vous avez un exemple d'un cas où ça a fonctionné autrement ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

Ce sont des contrats militaires qui sortent du cadre juridique de l'UE.

D'autre part on négocie les petites ligne d'un contrat quand il y a une relation équilibrée entre l'acheteur et le vendeur. Si tu es dans les affaires tu le sais aussi bien que moi.

C’est vrai.

Effectivement, je dis toujours que je suis un Ingénieur de l’Université de Technologie de Compiègne qui a mal tourné en ne poursuivant pas en recherche mais par un Master de l’ESCP. Spécialisés en IA, j’ai 30 ans de carrière dans le business dont 8 dans le secteur public à l’international sur Innovation industrielle. 

Mon plus grand regret, ne pas avoir piloté de Rafale car je suis passionné d’aviation depuis tout petit.:wink:

  • Like 2
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARPA a dit :

Euh... ridicule, c'est les français qui le disent ou c'est les belges ?

De la part des premiers, ça m'étonne, de la part des seconds, ils ne l'ont pas lu...

C'est les Belges qui le disent. C'est normal, c'est eux qui ont émis l'appel d'offre. Sauf erreur de ma part, l'offre française ne respectait pas les conditions de dépot des offres. C'est un cas de nullité.

Il y a 15 heures, mgtstrategy a dit :

Il est evident que DA cherche une et une seule chose: faire chuter le F35.

et le gvt USA cherche à brider DA, et à leurs laisser les miettes... 

Faire chuter ou faire trébucher le F35, peu importe le mot employé.

Brider DA ou lui laisser les miettes, c'est pas si mal que ça!

Parce que la situation en fin 2021, c'est que LM et DA ont raflé 100% du marché et les miettes suffisent à nous engraisser.

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, ftami a dit :

Non. Par la FMS, en tant que client, tu BENEFICIES des processus d'acquisition de l'US Gov. C'est le cadre immuable. En tant que client, tu ne t'ingères pas, tu ne contrôles pas. Tout au plus tu demandes des ajouts personnalisés qui eux sont suivis de façon détaillées (parce qu'ils te sont propres) . La procédure n'est pas à ta main et elle n'est pas négociable.

J'ai fourni plein de lien. Pourquoi n'irais-tu pas toi même lire et comprendre le cadre ? Avec une compréhension basique de l'anglais, tu perçois vite le discours sous-jacent de la procédure. Plutôt que de servir des généralités contractuelles sur le business de la chaussette tissée en fil d'écosse bio ?

Les Defense Federal Acquisition Regulation Supplement (DFARS) and Procedures, Guidance, and Information (PGI) : ici

Voir partie 225, entre autres

 

Par ailleurs, je vous engage tous à adopter la position du célèbre penseur et philosophe, le Dr. House

A titre personnel j'ai compris que je devais impérativement reprendre cette maxime à mon compte dans le cadre professionnel. Trop d'interlocuteurs assènent des certitudes, simplement pour paraître maîtriser et prendre l'ascendant dans un situation d'incertitude ou de questionnement, quand ils n'ont pas le début de commencement de compréhension de ce dont ils parlent.

En fait tu dis comme les autres : La Finlande s’est fait tordre le bras 

Je peux te dire que notre Minefi sait rétorquer des T&Cs qui lui conviennent pas des produits et services US.

Personnellement je crois plus à l’ingénierie financière US qui sait prendre plus de risques et sur de plus gros engagements que le couple Coface Caisse des Dépôts car il y a FED et nous n’avons pas la BCE derrière notre industrie. 

Edited by Pierre_F
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas la Finlande qui s'est la plus fait tordre le bras. Elle a réussi à imposer un prix canon aux USA. On verra bien si ce tarif est maintenu dans le temps mais rien que l'AETP indique une première cause possible de dérapage. Ce sont les suisses qui vont les plus souffrir. A peine 5 mois pour attendre la première remonté de prix. C'est juste un tordage de bras pas possible çà.

Encore une fois imposer des conditions aux US n'est pas donné au premier venu. La Suisse n'a rien à mettre sur le tapis. Au moins la Finlande elle, a une armée cohérente qui vaut le coup de faire une ristourne de fou.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, pascal a dit :

Ils ont l'habitude l'intégration du Falcon sur M III S avait coûté fort fort cher

Oui @FAFA nous le répète souvent. Au moins il y avait un contre-partie. La c'est contre quoi le milliard en rab ? Ah oui c'est l'inflation donc c'est contre ... rien.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

Oui @FAFA nous le répète souvent. Au moins il y avait un contre-partie. La c'est contre quoi le milliard en rab ? Ah oui c'est l'inflation donc c'est contre ... rien.

Vu que tu m'interpelles, je vais te répondre. Pour ce qui est de l'inflation, cela me parait plus que logique sur une telle durée d'acquisition d'en tenir compte. Etant donné que ce n'est pas le même département qui la calcule, l'information est venue un peu plus tardivement. Par contre si tu mentionnes cet élément, n'oublies pas de dire qu'en tenant compte de l'inflation les autres concurrents dépassent tous le budget. 

il y a une heure, pascal a dit :

Ils ont l'habitude l'intégration du Falcon sur M III S avait coûté fort fort cher

Marcel Dassault affirme clairement que l'une des raisons de l'explosion des coûts des Mirage III suisses était dû à la volonté d'être totalement autonome vis-à-vis du pays producteur. Par exemple en fabriquant les appareils en Suisse et en étant capable de fabriquer les pièces de rechange.

Aujourd'hui cela ne serais plus possible quel que soit le type d'appareil retenu.

Il y a 3 heures, ftami a dit :

 

Cela fait des pages que tu mentionnes les contrats FMS en disant que les pauvres clients se font avoir, que "Viola" (je ne savais pas que tu étais intime avec elle) n'a pas lu les contrats, que tu sous-entends qu'elle n'y comprend rien ou qu'elle ment.

Je te ferais juste remarquer que la Suisse a été satisfaite de l'achat des F-18C et apparemment les Finlandais aussi. J'ai vraiment l'impression que tu retranscris ton envie que cela se passe mal (ce qui est une possibilité mais est loin d'être une certitude). Qu'est-ce qui te fait croire qu'il n'y aurait aucun risque de dérapage avec les autres candidats? Penses-tu que les experts Finlandais sont des idiots et qu'ils n'ont pas tenu compte de ces éléments?

Lorsque tu affirmes avec certitude que la Suisse aurait dû choisir le Gripen, es-tu certain que ce programme sera un succès? Sans même préjuger des qualités de l'appareil, sais-tu qu'aujourd'hui moins de 100 exemplaires ont été commandé. Penses-tu qu'avec si peu de commandes cet appareil va réellement être bon marché?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, DEFA550 a dit :

L'absence de chance n'est pas forcément évidente au premier abord et peut devenir de plus en plus claire lorsque les discussions s'enchaînent. Rester pour faire le lièvre n'est pas l'option prioritaire, mais rester pour mettre des bâtons dans les roues et forcer LM/USA à lâcher un maximum de choses les contraint à une victoire à la Pyrrhus.

Juste un bémol // rapport à les emmener sur une victoire à la Pyrrhus, ce serait vrai sur un "Direct Commercial Sales" (et ne mettrait du reste en péril que l'industriel, pas le GovUS).

Avec les conditions contractuelles qui entourent les FMS, les US ont un outil (oui, c'est un outil d'influence stratégique) qui leur permet de ne jamais se mettre en danger. Ils n'ont pas oublié comment ils ont fait tomber l'URSS, je pense.

C'est pour celà que pour moi, Dassault ne concourent que quand ils évaluent avoir une vraie chance. Et c'est pas la peine, à ceux qui seraient tentés de faire le "armchair general", en couinant "oui, ils ont pas gagné, alors pourquoi ils ont participé". C'pas l'sujet. Et Dassault ne maîtrise pas la technologie de la boule de cristal.

Je ne pense aucunement que pour les client ce ne soit que joie et félicité de se lancer dans l'achat de F-35 à ces conditions. C'est juste qu'ils font leur évaluation, et qu'au moment où ils font ce choix, c'est que c'est ce qui leur est paru la chose à faire. Y'a surement eu des divergences, des négociations, des compromis au sein de l'appareil décisionnaire du client.

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, ftami said:

A journalist is a journalist, not a lawyer or an expert in arms contracts. And a journalist, already he must be the type to seek, not just play the parrot (it's easier to let the others work), then he must be the type not to let go of the case in front of something that escapes him. It's easier to say to yourself "I give up, there's bound to be someone who understands better than me who will search". Except that if there is nobody ...

We need a multidisciplinary team, a kind of journalistic task force like the one that was set up in the big newsrooms during wikileaks. You need a budget. To get out information that nobody really wants to have (on this forum and those of the same type, we are in a bubble).

Fais attention, mon ami, en faisant remarquer que les journalistes d'aujourd'hui ne peuvent même pas se donner la peine de faire une recherche basique sur Internet alors qu'ils ont la connaissance du monde à portée de main, j'ai été traité de fanboy du F-35. :wink:

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

Dans le fond la seule bonne raison d'organiser une compétition c'est de tenter d'équilibrer les relations avec les USA. Dans le cas de la Finlande pas de doute ils ont obtenu un prix canon qui va faire des jaloux. Dans le cas suisse ils ont obtenu la levée de certaine sanction datant de quelques années en plus d'un chasseur.

 

Ah bon ? Lesquelles ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

@ Mobius1 a soulevé un bon point sur la question des SCAF:

 

Citation

Il faut distinguer Industrie européenne de défense et Europe de la défense. La France cherche à mélanger les deux dans une espèce de délire post napoléonien, pas étonnant que les autres freinent des quatre fers.

L'Europe de la défense existe déjà et c'est l'OTAN, n'en déplaise à certains (la plus part?) et même si ils ont les arguments qui vont bien. Si la France était honnête dans ses velléités elle chercherait à créer le consensus autour de l'idée, d'être à parité dans le processus de décision de l'alliance entre Europe et Amérique, pas à juste sortir bêtement les américains.

La fenêtre est toujours présente, avec la réorientation Indo-Pacifique des moyens américains, un EURCOM par les européens et pour les européens n'a jamais été autant d'actualité et pertinent.

Bien sur, moi aussi je raccourci et c'est bien plus complexe que ça, ça mériterait un débat à part entière.

C'est une très grave erreur de penser qu'un avion est bon pour la défense parce qu'il est bon pour l'industrie.
De nombreuses personnes sur ce forum sous-estiment le pouvoir de la concurrence.
La triste réalité est que EF et RAFALE existent et coexistent par pur protectionnisme. Il aurait été bon qu'ils organisent un concours pour déterminer qui a fabriqué la meilleure cellule, le meilleur radar, le meilleur moteur..... Ce n'est qu'alors que le véritable "EURO-FIGHTER" aurait été choisi.
Par exemple, je sais que mentionner l'Oncle Sam provoque des allergies sur ce forum, mais dans le programme ATF, la cellule gagnante est équipée du radar Nortrhop Grubman, car bien qu'ils n'aient pas fabriqué la meilleure cellule, ils étaient les meilleurs en matière de radar et dans le monde entier. Au même moment, Pratt and Withney était en concurrence avec General Electric pour être le fournisseur de moteurs.

La concurrence est saine, le protectionnisme mène à la médiocrité.

Malheureusement pour SCAF, nous, Européens, refaisons exactement la même erreur, les fabricants sont récompensés selon des critères purement politico-industriels.
Et puis, dans notre arrogance infinie, nous insultons les pays qui rejettent notre glorieuse usine d'emplois protégés par l'État.

La Finlande prend sa défense très au sérieux et veut la meilleure qualité possible au prix le plus bas possible.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by RMR_22
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, FAFA a dit :

Vu que tu m'interpelles, je vais te répondre. Pour ce qui est de l'inflation, cela me parait plus que logique sur une telle durée d'acquisition d'en tenir compte. Etant donné que ce n'est pas le même département qui la calcule, l'information est venue un peu plus tardivement. Par contre si tu mentionnes cet élément, n'oublies pas de dire qu'en tenant compte de l'inflation les autres concurrents dépassent tous le budget. 

Marcel Dassault affirme clairement que l'une des raisons de l'explosion des coûts des Mirage III suisses était dû à la volonté d'être totalement autonome vis-à-vis du pays producteur. Par exemple en fabriquant les appareils en Suisse et en étant capable de fabriquer les pièces de rechange.

Aujourd'hui cela ne serais plus possible quel que soit le type d'appareil retenu.

Cela fait des pages que tu mentionnes les contrats FMS en disant que les pauvres clients se font avoir, que "Viola" (je ne savais pas que tu étais intime avec elle) n'a pas lu les contrats, que tu sous-entends qu'elle n'y comprend rien ou qu'elle ment.

Je te ferais juste remarquer que la Suisse a été satisfaite de l'achat des F-18C et apparemment les Finlandais aussi. J'ai vraiment l'impression que tu retranscris ton envie que cela se passe mal (ce qui est une possibilité mais est loin d'être une certitude). Qu'est-ce qui te fait croire qu'il n'y aurait aucun risque de dérapage avec les autres candidats? Penses-tu que les experts Finlandais sont des idiots et qu'ils n'ont pas tenu compte de ces éléments?

Lorsque tu affirmes avec certitude que la Suisse aurait dû choisir le Gripen, es-tu certain que ce programme sera un succès? Sans même préjuger des qualités de l'appareil, sais-tu qu'aujourd'hui moins de 100 exemplaires ont été commandé. Penses-tu qu'avec si peu de commandes cet appareil va réellement être bon marché?

Non, je ne suis pas intime avec Mme Amherd. Je me fous de ce qu'elle y a lu, crois y avoir lu, dis y avoir lu. Elle a un achat à faire passer à sa population, elle utilise les moyens dont elle dispose. Aucun problème avec ça pour ma part. Savoir si elle ment, encore une fois j'ai pas d'avis à avoir, mais dois-je rappeler comment la sélection du Gripen a été présentée à l'issue du 1er AO ?

Ce qui m'insupporte, ce sont les pages  et les pages d'arguments "machin à dit que" et "bidule affirme que". Les contrats FMS, y'a énormément de sources ouvertes. Est-ce que quelqu'un a un moment fait un effort de vérifier ce qu'il en est ? Non, tout le monde bêle comme des foutus moutons. Un de nos intervenants américain a je crois à un moment noté que les US se tiraient une balle dans le pied à cause de leur transparence. Je peux les rassurer, il est manifeste que ça ne change pas grand chose, n'est-il pas ? Plus personne ne se construit un avis, ils (les avis) sont adoptes en packages tout faits et prémâchés.

J'affirme pas que la Suisse aurait dû prendre le Gripen. Je pense, perso, mon avis, que la Suisse aurait dû. Tout francais que je sois, même pour la candidature du rafale, je me suis toujours dis "oui, mais en quoi ça répond à un réel besoin de la suisse ? c'est pas largement overkill ? Tenant compte des besoins aussi objectivement que possible, du contexte externe (pays limitrophes, menaces...), du contexte interne (part de la population qui voudrait supprimer l'Armée de l'Air Suisse). Et le dernier né des chasseurs-bombardiers furtifs de pénétration des lignes ennemies des autres continents n'était pas vraiment le besoin Suisse, hein ? Si ?

La Suède ne va pas disparaitre du jour au lendemain parce qu'ils sont équipé de Gripen. Les économies d'échelle, c'est bien pour la production. Pour la MCO, qui est plus fonction du nombre d'heure de vol, il me semble que c'est moins le cas. Si ?

Enfin, dans l'ensemble, @FAFA, je pense tu tu t'es juste totalement gouré sur moi. Je n'ai aucune envie que ça se passe mal. Je n'ai pas posté outre mesure dans le fil suisse à la suite de la sélection du F-35. Et je suis pas particulièrement heureux ni fier de la façon dont ce fil a tourné, et dans lequel tu fais un travail de défense qui t'honore. M'enfin, j'ai pas de soucis à être le vilain français de service, si ça peut servir à quelqu'un. Je suis pas partisan de l'initiative anti F-35, au final le gros gros risque c'est une population excédée qui finisse par rejeter tout renouvellement. On sera bien marrons si un jour les Suisses se retrouvent sans force aérienne, et c'est sûrement pas ce que j'appelle de mes voeux.

Les conditions du contrat FMS je les ai épluchées bien avant la décision suisse. C'est un bel outil stratégique de la politique US. Si je réagis c'est surtout à cause des vertus fantasmées dont on pare les contrats FMS dans le cadre des achats de F-35. Comme déjà dit, on verra dans 5/10 ans ce que ça donne.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, herciv said:

@gianks

Whether you are up to it or not, the FMS contract is accepted by the Swiss and on the verge of not being accepted by the Finns as it is, not because either of them is stupid, only because they do not have the choice. Some for geostrategic reasons, others for reasons relating to their currencies. The State Department has come up with all the arguments it takes for everyone to "understand" the value of taking the f-35. Yet it is a program on a drip and the f-135 crisis has further demonstrated it.

 

Je l'ai mentionné dans le fil de discussion sur le F-35. Vous pouvez ne pas être d'accord avec moi, je ne m'attends pas à vous convaincre. Je ne sais pas si c'est une erreur de traduction, mais le F-35 n'est pas un programme au compte-gouttes. On essaie de nous dire que le F-35 est un tigre en papier alors qu'il mange tout le village. Je ne pense pas que ce soit un tigre de papier. Il gagne des concours. Même avec une réduction de 12 appareils pour l'USAF, le DOD en achète 91. 91 ! ils vont construire plus de F-35 l'année prochaine et plus de F-35 après cela, mais ce n'est pas grave parce que HA ! le F-35 n'a pas passé le jalon C ! oh non. cela n'a rien changé. 

arrêtez d'attendre que le F-35 meure, parce que vous n'avez fait qu'ingurgiter un régime constant de mauvaises nouvelles ces dix dernières années tout en ignorant l'évidence. Si vous voulez voir ce qu'est un programme qui s'approche rapidement des vrais problèmes, regardez le Super Hornet. dirigez les vautours là-bas. 

L'USAF prend de gros coups, que les gens pensent s'appliquer aux exportations. Ce n'est pas comme ça que ça marche. Un client européen va obtenir de petites flottes de F-35 de dernière génération. Il faudra encore quelques années avant que l'USAF n'obtienne le F-35 qu'elle souhaite vraiment. Le problème du F135, dont vous êtes déterminé à faire une cause de rupture, ne l'est tout simplement pas. L'USAF va ouvrir davantage de dépôts, acheter plus de moteurs de rechange et gérer plus soigneusement la flotte de F-35. Ce n'est pas la mort que vous pensez. Ils vont injecter plus d'argent et changer leur gestion. C'est la tactique standard du F-35, ce n'est pas une crise comme vous le pensez. Et même si ça l'était, le F-35 a déjà traversé bien pire et seul le Canada a fait semblant de se diriger vers la sortie. 

Le F-35 a des qualités rédhibitoires. Non, ce n'est pas le super avion de combat du monde, mais ce n'est pas non plus de la merde. Les gens ici se sont convaincus que le F-35 est horrible et sur le point d'être annulé, alors quand il gagne une fois de plus, ils s'efforcent de trouver des explications, qui vont du plausible au psychotique.

Ce qui m'est arrivé, c'est qu'après le 50e "le F-35 sera sûrement annulé cette fois !" en 15 ans environ, j'ai cessé d'écouter. Cela ne veut pas dire que j'aime le F-35, mais cela signifie que les personnes qui essaient de me convaincre que le F-35 traverse une nouvelle "crise" n'ont jamais été correctes dans leurs évaluations. C'est comme observer le Coyote et le Roadrunner à ce stade. Avez-vous remarqué un modèle ? Vous vous souvenez quand le crochet arrière n'a pas fonctionné ? Rappelez-vous quand le Canada allait partir ? rappelez-vous quand le STOVL ne fonctionnerait jamais ? rappelez-vous quand il ne gagnerait jamais le prochain concours ? 

Arrêtez d'essayer de convaincre les gens que le F-35 est presque mort. Ce n'est pas le cas. En fait, c'est le contraire, plus ils fabriquent et produisent, plus les gens sont engagés envers le F-35. Cela ne veut pas dire que LM est une entreprise bonne, honnête ou noble, mais ils comprennent le monde bien mieux que beaucoup ici. Cyniquement, bien sûr, mais c'est une société qui fabrique des armes. 

Il doit y avoir une compréhension de la gravité des problèmes. Les problèmes de démarrage standard contre les véritables destructeurs de programmes. Le F-35 ne va pas mourir. Il pourrait être réduit, mais il n'est pas en train de mourir. Comparez la quantité de F-35 produits et la quantité qu'ils produisent chaque année.

Alors pourquoi les gens pensent-ils que le F-35 a de tels problèmes alors même qu'il gagne ? Je vais avancer quelques suppositions qui sont toutes liées :

1. Les gens pensent que les mauvaises nouvelles s'accumulent. Ce n'est pas le cas. C'est une lutte acharnée, les problèmes sont résolus, d'autres problèmes surgissent. C'est la même chose. Les États-Unis établissent des budgets annuels, ce qui signifie que les choses sont prises en compte année après année. 

2. Le journalisme de l'appât du clic. Les rédacteurs sont désespérés. Le "journalisme" en tant que domaine est en train de mourir, en grande partie par suicide. Il y a un public prêt à recevoir les dernières mauvaises nouvelles, et un groupe plus qu'heureux de les fournir en échange d'un loyer. Ce n'est même pas un phénomène nouveau, mais Internet l'a rendu plus rapide. Cela ne veut pas dire qu'ils ont tort, le F-35 a des problèmes. Cela veut dire qu'ils font du sensationnel et qu'ils donnent ainsi de l'espoir aux gens. Le F-35 ne va nulle part, mais la dépendance à l'égard des informations sur le F-35 est réelle. Un jour, le F-35 est un sac de merde, le jour suivant, ils écrivent que le F-35 domine le monde. "L'intérêt national" est un excellent exemple de ce modèle, mais ils ne sont pas les seuls. 

3. Un manque de discernement et de discrimination sur les sources. Si un fanboy sur F-16.net le dit, vous pouvez probablement l'ignorer. Si un pilote de chasse avec 20 ans d'expérience le dit, je ferais attention à ne pas le rejeter. Je le prendrais à cœur et je me souviendrais que d'autres personnes vont se fier à ce pilote de chasse comme à une source fiable. Ils ne lisent pas F-16.net, mais un pilote de F-18 finlandais ou suisse qui dit "le F-35 est supérieur" a un sérieux poids. 

CNN change son cycle d'information toutes les 17 minutes. Il serait préférable de considérer le F-35 en termes d'années et non de cycles d'information quotidiens. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • PolluxDeltaSeven changed the title to Armée de l'air Finlandaise - Ilmavoimat

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...