Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Chine] Type 001 & Type 002 - Porte-avions STOBAR


Henri K.
 Share

Recommended Posts

Guest Dorfmeister
Il y a 1 heure, Henri K. a dit :

Au dernier compte il y en a 18 de série, plus 7 ou 8 prototypes.

Au final les Chinois en auront déjà produits plus que les Russes. Merci pour l'info :happy:

Link to comment
Share on other sites

Guest Dorfmeister
il y a 15 minutes, Henri K. a dit :

Combien en fait ?

3 protos, 7 pré-prod et 26 de série et 2 Su-27KUB dont un est une transformation de Su-27K.

Bref, je me corrige: "presque autant" serait plus adapté. Ma mémoire me fait défaut :biggrin:

Edited by Dorfmeister
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Je suis étonné que le personnel de pont d’envol porte les mêmes codes de couleur qu'aux USA ou en France.

Je veux dire que cela ne va pas de soi de prendre les mêmes concepts et principes sur les marquages, qui eux-mêmes découlent de l'organisation du personnel travaillant sur le pont d'envol.

Link to comment
Share on other sites

l'Amiral de la marine russe visite le porte-avions chinois

2016-11-09-lAmiral-de-la-marine-russe-vi

Citation

Le commandant en chef des forces navales russes, l'amiral Vladimir Korolev, est monté à bord du porte-avions chinois 16 Liaoning samedi dernier, indique le blog officiel de la marine chinoise.

Read more : http://www.eastpendulum.com/lamiral-de-marine-russe-visite-porte-avions-chinois

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Nouvelle campagne d'entraînement du porte-avions chinois

2016-11-14-Nouvelle-campagne-dentra%C3%A

Citation

Quelques jours après avoir accueilli le commandant en chef des forces navales russes à sa base d'attache, le porte-avions chinois Liaoning est reparti pour une nouvelle campagne d'entraînement.

Read more : http://www.eastpendulum.com/nouvelle-campagne-entrainement-porte-avions-chinois

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu beaucoup de choses à l'époque concernant l'aéronavale chinoise, comme quoi ils mettraient 10 ans à rendre la chose opérationnelle parcequ'ils n'ont aucune culture, etc.

J'ai lu aussi que leur GAN n'était jamais accompagné d'un pétrolier ravitailleur, ce qui signifiait qu'ils ne savaient toujours pas faire.

La légèreté de certains propos proviennent bien de blogueurs "spécialistes" de nos contrées. Je me doute bien qu'on acquiert pas la compétence de faire tourner convenablement quelque chose d'aussi complexe qu'un GAN en deux sorties en mer, m'enfin ils ont l'air de pas mal se débrouiller, et leurs sorties sont quand même assez rapprochées.

Pour l'histoire du pétrolier ravitailleur, je me suis dit que s'il n'en avaient pas besoin, c'est peut être parce que pour des sorties d'entrainement à la mer de courte durée, ça ne servait tout simplement à rien. Et peut être aussi que l'utilisation de leur GAN se fera plus comme un outil de maîtrise régional en mer de Chine que comme un outil de déploiement de puissance de longue durée à l'étranger, et que du coup, le gan peut se ravitailler à terre assez souvent sans pénaliser la présence de l'outil, vu qu'il est dispo sous très court préavis.

Quel est ton avis à toi Henri ? Comment les chinois vont utiliser leur aéronavale ? Sur cette histoire de pétroliers ravitailleur, ais-je vu juste ou non ? En ont-ils ?

Dans tous les cas je remarque que leur pont est systématiquement refait, et toutes les peintures sont neuves. Tout est impeccable, j'ai pas vu ni une trace de rouille, ni rien qui dépasse. Ils maîtrisent bien leu image et leur com.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, bubzy a dit :

Tout est impeccable, j'ai pas vu ni une trace de rouille

Quand tu es en opération et que tu usines H24 tu n'a pas le temps de refaire les peintures, c'est le propre (!) des bâtiments ops. Il existe aussi un autre facteur celui de la main d’œuvre, l'entretien quotidien est aussi la marque d'un effectif nombreux, soit en terme d'équipage soit en terme de soutien.

A priori, les zones de navigation dans la baie de Bohaî privilégient la proximité avec les installations à terre (je pense à d'éventuels prototype d'EMALS). Les Chinois n'ont jamais fait mystère que le 16 était avant tout un bâtiment d'entraînement et d'acquisition des compétences. Dès lors il ne faut pas s'étonner qu'il ne parte pas encore outremer. Néanmoins les derniers clichés communiqués par Henri montrent que les J 11/15 commencent à être nombreux. Après avoir qualifié un noyaux de pilote puis le personnel pont d'envol, ils commencent semble-t-il à travailler la mise en œuvre de groupes aériens de plus en plus gros.

Puisque tu parles des ravitailleurs, aucun travail susceptible de générer des sources de chaleur ou d'étincelles n'est autorisé en dehors des périodes d'entretien en arsenal après dégazage complet ce qui explique que les ravitailleurs sont traditionnellement les bâtiments dont l'aspect est le moins clean du GAN ...

Le PRE ne servira pas que pour le GAN, tout déploiement d'une escadre fera l'objet de RAM

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, bubzy a dit :

J'ai lu beaucoup de choses à l'époque concernant l'aéronavale chinoise, comme quoi ils mettraient 10 ans à rendre la chose opérationnelle parcequ'ils n'ont aucune culture, etc.

J'ai lu aussi que leur GAN n'était jamais accompagné d'un pétrolier ravitailleur, ce qui signifiait qu'ils ne savaient toujours pas faire.

La légèreté de certains propos proviennent bien de blogueurs "spécialistes" de nos contrées. Je me doute bien qu'on acquiert pas la compétence de faire tourner convenablement quelque chose d'aussi complexe qu'un GAN en deux sorties en mer, m'enfin ils ont l'air de pas mal se débrouiller, et leurs sorties sont quand même assez rapprochées.

Pour l'histoire du pétrolier ravitailleur, je me suis dit que s'il n'en avaient pas besoin, c'est peut être parce que pour des sorties d'entrainement à la mer de courte durée, ça ne servait tout simplement à rien. Et peut être aussi que l'utilisation de leur GAN se fera plus comme un outil de maîtrise régional en mer de Chine que comme un outil de déploiement de puissance de longue durée à l'étranger, et que du coup, le gan peut se ravitailler à terre assez souvent sans pénaliser la présence de l'outil, vu qu'il est dispo sous très court préavis.

Quel est ton avis à toi Henri ? Comment les chinois vont utiliser leur aéronavale ? Sur cette histoire de pétroliers ravitailleur, ais-je vu juste ou non ? En ont-ils ?

Dans tous les cas je remarque que leur pont est systématiquement refait, et toutes les peintures sont neuves. Tout est impeccable, j'ai pas vu ni une trace de rouille, ni rien qui dépasse. Ils maîtrisent bien leu image et leur com.

Je n'ai effectivement pas vu en photo de ravitailleur avec le porte-avions, même pour sa sortie avec ses escortes en mer de Chine méridionale il y a deux ans - la photo de couverture de mon dernier article vient de là, on y voit une partie des navires d'escorte, il y avait des SSK, SSN et LPD aussi.

Mais l'utilisation des pétrolier ravitailleurs dans la marine chinoise datent il y a longtemps. Ils ont même exporté récemment plusieurs systèmes de ravitaillement latéral à ... la Russie.

Aujourd'hui, pour les pétrolier ravitailleurs de haute mer, la marine chinoise dispose 8 x Type 903 / Type 903A de 20 000 tonnes (dont 6 admis au service actif depuis 2013...), et 2 x Type 901 de 50 000 tonnes qui sont actuellement en construction, plus au moins deux autres classes plus anciennes.

Cette nouvelle classe de 50 000 tonnes est conçue spécifiquement pour supporter les GAN chinois.

Les flottilles chinoises d'escorte anti-piraterie, que la marine chinoise envoie au golfe d'Aden depuis 2008 (on en est à la 24ème flottille jusqu'à hier), sont systématiquement accompagnées d'un pétrolier ravitailleur, la plupart du temps un Type 903.

Type 903

HrOAvrr.jpg

Dm9ltGX.jpg

N9rw4m0.jpg

fRFG1Kb.jpg

Type 901

gMuw3tm.jpg

Il y a 1 heure, pascal a dit :

Quand tu es en opération et que tu usines H24 tu n'a pas le temps de refaire les peintures, c'est le propre (!) des bâtiments ops. Il existe aussi un autre facteur celui de la main d’œuvre, l'entretien quotidien est aussi la marque d'un effectif nombreux, soit en terme d'équipage soit en terme de soutien.

A priori, les zones de navigation dans la baie de Bohaî privilégient la proximité avec les installations à terre (je pense à d'éventuels prototype d'EMALS). Les Chinois n'ont jamais fait mystère que le 16 était avant tout un bâtiment d'entraînement et d'acquisition des compétences. Dès lors il ne faut pas s'étonner qu'il ne parte pas encore outremer. Néanmoins les derniers clichés communiqués par Henri montrent que les J 11/15 commencent à être nombreux. Après avoir qualifié un noyaux de pilote puis le personnel pont d'envol, ils commencent semble-t-il à travailler la mise en œuvre de groupes aériens de plus en plus gros.

Puisque tu parles des ravitailleurs, aucun travail susceptible de générer des sources de chaleur ou d'étincelles n'est autorisé en dehors des périodes d'entretien en arsenal après dégazage complet ce qui explique que les ravitailleurs sont traditionnellement les bâtiments dont l'aspect est le moins clean du GAN ...

Le PRE ne servira pas que pour le GAN, tout déploiement d'une escadre fera l'objet de RAM

Il y a une fausse compréhension qui circule depuis un moment en disant que le Liaoning a été retapé pour servir comme navire-école, ce qui est faux.

L'Etat chinois a approuvé sa transformation parce qu'ils veulent l'utiliser un jour. Mais pour pouvoir l'utiliser, il faut encore que les compétences soient au minimum acquises. Pour l'instant ils sont toujours dans cette phase là.

Quant à la "propreté" des navires chinois, ça fait partie de leur tradition, que ce soit une frégate, un destroyer ou un simple tanker, les matelots ont appris à les entretenir chaque semaine.

Il n'est pas rare non plus de voir les navires chinois "rouillés".

Henri K.

Edited by Henri K.
Link to comment
Share on other sites

l’État d'avancement du 2ème porte-avions chinois

2016-11-15-l%E2%80%99%C3%89tat-davanceme

Citation

Depuis l'installation du premier module de son îlot le 25 Septembre dernier, le deuxième porte-avions chinois, le supposé Type 001A, continue à avancer rapidement sur le reste des travaux.

Read more : http://www.eastpendulum.com/etat-avancement-2eme-porte-avions-chinois

Henri K.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

50kt ? Punaise c'est plus du petit ravitailleur là ! Je viens de regarder, ceux de la marine nationale font 17kt à pleine charge. Qu'est  ce qui peut expliquer une telle différence, sachant que le GAN et le PA en lui-même n'est pas plus gros ? Le fait qu'il ne soit pas nuc et qu'il est besoin de plus de mazout ? Je ne pense pas...

En tout cas c'est clair, on va voir du GAN Chinois en méditerranée dans les 10 ans !

Selon toi, d'ici combien de temps seront ils opérationnels ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, bubzy a dit :

En tout cas c'est clair, on va voir du GAN Chinois en méditerranée dans les 10 ans !

Selon toi, d'ici combien de temps seront ils opérationnels ?

Avant la "libération" de Taïwan, tu ne le verras pas en Méditerranée. Car l'une des missions de combat affectées à Liaoning c'est le Taïwan.

Tu as une estimation à la fin de mon dernier article.

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, bubzy a dit :

50kt ? Punaise c'est plus du petit ravitailleur là ! Je viens de regarder, ceux de la marine nationale font 17kt à pleine charge. Qu'est  ce qui peut expliquer une telle différence, sachant que le GAN et le PA en lui-même n'est pas plus gros ? Le fait qu'il ne soit pas nuc et qu'il est besoin de plus de mazout ? Je ne pense pas...

Ce n'est pas avec nos PRE que tu dois comparer mais avec les AOE américains Rainier et Seattle notamment ... 230 m; 50 000 t.

Le modèle de la Chine pour la blue water navy, leur base de départ, c'est l'US Navy et c'est normal ce sont les meilleurs ceux dont la flotte est la plus intégrée et les bâtiments les plus spécialisés ...

Les prochains p-a chinois seront nombreux et grands ... Un AOE de 50 000 t emporte non seulement du gazole mais du JP 5 de l'huile des munitions, des vivres secs et frais de la rechange ...

http://www.navsource.org/archives/09/59/5906.htm

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Ça n'est donc pas pour contrer l'influence de l'US NAVY, ou assurer une présence en mer de Chine ? Car pourquoi risquer des Gan à proximité de Taiwan sachant que toute l'île est a portée de chasseurs basés à terre ?

Montrer les muscles peut être ?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

la marine chinoise choisit le JL-9G comme avion embarqué ?

2016-12-01-la-marine-chinoise-choisit-le

Citation

Dans un nouveau communiqué du GAIC paru le 29 Novembre, on apprend que l'avionneur chinois continue à travailler sur la version embarquée de son avion d'entraînement supersonique JL-9, connu à priori sous le nom du JL-9G.

Voici les détails...

Read more : http://www.eastpendulum.com/marine-chinoise-choisit-jl-9g-comme-avion-embarque

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,642
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mobius1
    Newest Member
    Mobius1
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...