Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[France] Armée de l'Air et de l'Espace


Henri K.
 Share

Recommended Posts

40 minutes ago, gustave said:

Pratique car comme chacun sait, Istres est facilement accessible de partout en France...

Pas pire que Toulon, port principal...

Sinon, ma mémoire me fait défaut, y'a pas Evreux qui va suivre aussi ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Asgard a dit :

Pas pire que Toulon, port principal...

Sinon, ma mémoire me fait défaut, y'a pas Evreux qui va suivre aussi ?

Non. Enfin je crois pas. Et c'est pas pour les CASA et Hercule qu'on a besoin d'un terminal passagers.

C'est envisagé à plus petite échelle pour Orléans. Les A400M transportent beaucoup moins de monde, mais vu que les effectifs doivent augmenter, il y aura peut-être de plus en plus de passagers.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Asgard a dit :

Pas pire que Toulon, port principal...

Sinon, ma mémoire me fait défaut, y'a pas Evreux qui va suivre aussi ?

Tu peux parvenir en train à Toulon, et surtout il y a très peu de personnel projeté depuis Toulon.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, pascal a dit :

Istres est la base mère des Phœnix c'est une  enceinte 100% militaire une piste très longue à un jet de pierre des autoroutes A7 A8 A9

Elle est assez proche des bases arrières de la 11 BP 27 BIM et de nombreuses unités LÉGION et TDM qui si elles font le voyage avec leurs engins se trouvent à deux pas du hub ferroviaire militaire de Miramas et à deux heures des RoRo de Toulon

Il y a effectivement un vrai intérêt pour l’AAE, mais le hub ferroviaire n’a que peu d’intérêt pour le transport stratégique aérien (on n’est pas sur les mêmes échelles de fret) et la proximité des sites AdT toute relative hormis quelques régiments.

Mais je conviens qu’il est difficile de concilier base aérienne avec desserte ferroviaire SNCF et qu’il y a toujours des insatisfaits…

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gustave a dit :

Il y a effectivement un vrai intérêt pour l’AAE, mais le hub ferroviaire n’a que peu d’intérêt pour le transport stratégique aérien (on n’est pas sur les mêmes échelles de fret) et la proximité des sites AdT toute relative hormis quelques régiments.

Mais je conviens qu’il est difficile de concilier base aérienne avec desserte ferroviaire SNCF et qu’il y a toujours des insatisfaits…

Quelle autre base que Istres aurait eu ta préférence et pour quelles raisons ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, capmat a dit :

Quelle autre base que Istres aurait eu ta préférence et pour quelles raisons ?

Evreux ?  À une heure de train de Paris.

Paris CDG pour le départ avec les avions qui font leur entretien ailleurs (Villacoublay, Evreux, Istres...) comme avant.

Orléans ? Avord ? C'est un peu plus centré, même si la desserte n'est pas idéale.

 

On pourrait aussi repartir des Phoenix sur plusieurs bases donc faire 3 ou 4 petites escales militaires passagers. Cela permettrait de supprimer la vulnérabilité de la base unique.

Istres n'est pas forcément un mauvais choix, mais c'est un choix qui n'est donc pas parfait. Et je ne suis pas sur qu'il y ait une solution parfaite.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
15 hours ago, capmat said:

Quelle autre base que Istres aurait eu ta préférence et pour quelles raisons ?

Istres, Landivisiau et Velizy. Les 2 premières pour leur proximité avec les ports de transfert, Velizy pour la proximité avec Paris qui est le "coeur" de la circulation SNCF.

Les avions, eux, peuvent venir de n'importe quelle base de maintenance/stationnement. Le saut de puce ne représente rien pour eux

Edited by Asgard
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Asgard a dit :

Istres, Landivisiau et Velizy. Les 2 premières pour leur proximité avec les ports de transfert, Velizy pour la proximité avec Paris qui est le "coeur" de la circulation SNCF.

Les avions, eux, peuvent venir de n'importe quelle base de maintenance/stationnement. Le saut de puce ne représente rien pour eux

Vélizy me semble trop contraint pour les performances long courrier d'un A330, autant utiliser Orly ou Roissy parfaitement adaptés.

Idem pour Landivisiau, peu adapté pour des opérations A330, autant utiliser l'aéroport de Brest.

Istres est la base des A330 Phénix, donc aussi de leurs équipages.

- "Le saut de puce ne représente rien pour eux"....... ce n'est pas si simple : dans les contraintes opérationnelles, il y a la gestion équipages avec des duty times. Une escale supplémentaire entre dans le temps décompté d'heures successives en service ininterrompu.

J'ignore de quelle marge en nombre d'équipages dispose l'armée de l'Air.

Dans "le civil" il faut en moyenne sept équipages par avions.

Combien d'équipages sont immobilisés pour la permanence dissuasion nucléaire ?

Combien d'équipages sont provisionnés en réserve ravitaillement en vol ?

Combien d'équipages restent disponibles pour le service transports long courrier ?

Rajouter une mise en place avant un vol long courrier peut multiplier par deux le nombre d'équipages nécessaires à la mission.

Si les vols sont planifiés sur un agenda régulier et répétitif, la gestion équipages se gère plus facilement.

Sur des vols déclenchés sur court délais, ça devient plus compliqué.

Il n'y a pas que la question équipages, il y a aussi la question des équipements de service nécessaires aux avions passagers de grande dimensions.

Le cargo en soute nécessite des conditionnements spécialisés sur des bases "ULD", de même le Catering pour des vols long courriers avec 250 personnes à bord, quand le vol est déclenché sur court délai, c'est pas simple.

J'énumère ces quelques aspects pour illustrer que la perception de proximité entre la base vie du passager et la base de départ long courrier pose évidemment la question du pré et post acheminement. 

Ce pré et post acheminement avec ses contraintes de délai et de fatigue sont perçu comme des facteurs de stress par le passager. 

Il y a évidemment des choix a arbitrer entre les différentes contraintes.

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, capmat said:

- "Le saut de puce ne représente rien pour eux"....... ce n'est pas si simple : dans les contraintes opérationnelles, il y a la gestion équipages avec des duty times. Une escale supplémentaire entre dans le temps décompté d'heures successives en service ininterrompu.

J'ignore de quelle marge en nombre d'équipages dispose l'armée de l'Air.

Dans "le civil" il faut en moyenne sept équipages par avions.

Combien d'équipages sont immobilisés pour la permanence dissuasion nucléaire ?

Combien d'équipages sont provisionnés en réserve ravitaillement en vol ?

Combien d'équipages restent disponibles pour le service transports long courrier ?

Rajouter une mise en place avant un vol long courrier peut multiplier par deux le nombre d'équipages nécessaires à la mission.

Si les vols sont planifiés sur un agenda régulier et répétitif, la gestion équipages se gère plus facilement.

Sur des vols déclenchés sur court délais, ça devient plus compliqué.

Il n'y a pas que la question équipages, il y a aussi la question des équipements de service nécessaires aux avions passagers de grande dimensions.

Le cargo en soute nécessite des conditionnements spécialisés sur des bases "ULD", de même le Catering pour des vols long courriers avec 250 personnes à bord, quand le vol est déclenché sur court délai, c'est pas simple.

J'énumère ces quelques aspects pour illustrer que la perception de proximité entre la base vie du passager et la base de départ long courrier pose évidemment la question du pré et post acheminement. 

Ce pré et post acheminement avec ses contraintes de délai et de fatigue sont perçu comme des facteurs de stress par le passager. 

Il y a évidemment des choix a arbitrer entre les différentes contraintes.

 

 

Nan mais faut arrêter, l'avion décolle de x atterrit à y et charge à y le personnel qui sera prêt à embarquer et décolle pour sa destination finale. Idem comme dans le civil. Sauf que dans le civil l'avion ne s'arrête quasi jamais (d'où le nombre d'équipage élevé), c'est pas 2h de vol (et encore) qui va changer la donne sur un appareil militaire.

10 minutes ago, capmat said:

Vélizy me semble trop contraint pour les performances long courrier d'un A330, autant utiliser Orly ou Roissy parfaitement adaptés.

Idem pour Landivisiau, peu adapté pour des opérations A330, autant utiliser l'aéroport de Brest.

Istres est la base des A330 Phénix, donc aussi de leurs équipages.

Ouai, 'fin, autant utiliser Marignane dans ce cas et ne pas se payer un hub militaire dédié. Le hub a justement pour rôle d'être dédié aux particularités militaires et ne pas 'empiéter' sur le trafic civil.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Asgard a dit :

Nan mais faut arrêter, l'avion décolle de x atterrit à y et charge à y le personnel qui sera prêt à embarquer et décolle pour sa destination finale. Idem comme dans le civil. Sauf que dans le civil l'avion ne s'arrête quasi jamais (d'où le nombre d'équipage élevé), c'est pas 2h de vol (et encore) qui va changer la donne sur un appareil militaire.

Ouai, 'fin, autant utiliser Marignane dans ce cas et ne pas se payer un hub militaire dédié. Le hub a justement pour rôle d'être dédié aux particularités militaires et ne pas 'empiéter' sur le trafic civil.

Le "problème" se situe sur la différence entre vol régulier planifié et le vol déclenché sur court délai en situation de crise. Ce deuxième cas est dans l'enveloppe qui justifie le domaine "armée".

Plus un avion est grand, plus on bénéficie d'effet d'échelle en masse transportée et en distance couverte. Cet effet d'échelle se répercute sur l'infrastructure en escale et cette effet d'échelle se répercute aussi en gestion ressources humaines.

Avant l'arrivée du 330 Phénix, l'Armée de l'Air disposait de 2 A340 et 3 A310 opérés généralement à partir de Roissy CDG, le rôle se limitait aux transports de passagers. Pour ce rôle, Roissy convenait parfaitement.

Il a été décidé de confondre la fonction ravitaillement en vol et la fonction transport de passagers long courrier, pour limiter le nombre d'appareils à 15 unités du même type.

L'effet de cette décision amène a tout concentrer sur Istres, et donc d'y développer un terminal passagers adapté pour des vols long courrier, ce qui était évidement indispensable.

En situation de crise, rien n'empêche évidemment un pré-positionnement de l'avion vers l'aéroport le plus proche du corps spécialisé a transporter. En France métropolitaine il doit bien y avoir au moins une bonne dizaine d'aéroports en capacité de satisfaire aux contraintes d'un long courrier sous faible préavis.

 

Link to comment
Share on other sites

Pardon mais je ne vois pas du tout le dit problème. J'ai beau tourner ca dans tous les sens je ne vois pas.

Dans tous les cas, le temps de transport des unités AVANT d'arriver au hub est incommensurablement plus long que tout temps de préparation de l'avion

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

https://x.com/FrenchTrackers/status/1793738369505358243   

Les évènements en Nouvelle Calédonie ont entraîné un ballet aérien important qui a mobilisé, depuis le 13 mai, 14 appareils :

- 8 A330 (dont 6 A330 MRTT)

- 6 A400M

Les A330 ont réalisé 76 vols (en comptant les escales), tandis que les A400M en ont réalisé environ 32 vols.

P.S. Je n'intègre pas les vols du PR avec l'A330 présidentiel ainsi que le Falcon 7X de secours, ils n'ont pas contribué au pont aérien.

Edited by Bechar06
  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Des renforts de sécurité civile partent d’Istres dimanche également. Très rare de prendre les Voies Aériennes Militaires chez nous. 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 20/05/2024 à 20:53, pascal a dit :

Istres est la base mère des Phœnix c'est une  enceinte 100% militaire une piste très longue à un jet de pierre des autoroutes A7 A8 A9

Elle est assez proche des bases arrières de la 11 BP 27 BIM et de nombreuses unités LÉGION et TDM qui si elles font le voyage avec leurs engins se trouvent à deux pas du hub ferroviaire militaire de Miramas et à deux heures des RoRo de Toulon

Je sais la passion française pour son ex-FAR et les "légers", mais là il s'agit bien de faire passer TOUT le monde par là-bas. Je ne conteste pas l'intérêt du hub dans son ensemble, mais pour mémoire on a les 2/3 de l'AdT (et les plus lourds) dans l'Est de la France.

Link to comment
Share on other sites

Le 25/05/2024 à 07:56, Polybe a dit :

Je sais la passion française pour son ex-FAR et les "légers", mais là il s'agit bien de faire passer TOUT le monde par là-bas. Je ne conteste pas l'intérêt du hub dans son ensemble, mais pour mémoire on a les 2/3 de l'AdT (et les plus lourds) dans l'Est de la France.

La concentration sur le hub de Istres semble être une étape nécessaire, le temps d'en concrétiser toute l'arborescence des services et infrastructures associés. Ensuite, la terre continuera de tourner....

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, capmat a dit :

La concentration sur le hub de Istres semble être une étape nécessaire, le temps d'en concrétiser toute l'arborescence des services et infrastructures associés. Ensuite, la terre continuera de tourner....

Je ne conteste pas le hub, son intérêt etc. Juste oui, c'est "pire" pour les unités que quand c'était centralisé à Paris.

Par contre l'idée que c'est mieux parce que les baroudeurs de l'urgence sont à côté, c'est un poil datée comme idée.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Polybe a dit :

Je ne conteste pas le hub, son intérêt etc. Juste oui, c'est "pire" pour les unités que quand c'était centralisé à Paris.

Par contre l'idée que c'est mieux parce que les baroudeurs de l'urgence sont à côté, c'est un poil datée comme idée.

Il y a quelque temps, probablement sur ce même fil, il était question de lister et sélectionner des bases aériennes de "desserrement" .....

Pour ces bases de "desserrement" il faudra, sans doute, établir et maintenir des seuils d'équipements et d'effectifs permanents qui offriront des possibilités de pick up en meilleur proximité des unités a projeter.... une foi atteinte la maturité du hub de Istres.

Il faut des volontés, des budgets et du temps pour tout.

Edited by capmat
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

C'est pas ça, c'est que le lourd il ne passe pas par air, il passe par mer.

...ou par le train. Surtout le train en fait.

Ce qui ne veut absolument pas dire que les paxs eux suivent avec.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...