Henri K.

[France] Armée de l'Air

Recommended Posts

Comme quoi, même un M2000 est meilleur qu'un EF ! Hahahaha

 

Blague à part, 

38 minutes ago, Oxcart said:

Le mec a tiré sans le vouloir un missile live. Quand tu es mécanisé à faire des choses, ce qui est le cas ici (entrainement réguliers au simu à tirer des missiles en levant le MASTER ARM réel), eh bien il arrive que quand tu es à fond dans un exercice, au lieu de tirer en fictif, tu fais comme au simu et tu tire en réel... Ce n'est pas excusable, mais le risque existe bel et bien ("l'erreur est humaine").

Cependant, si le pilote a coupé sa LAM immédiatement quand il s'est rendu compte du tir réel (ce qui serait logique), le missile avait toutes les chances de faire échec.

J'mettrai aussi une p'tite piece la dessus. Je ne peux imaginer que tirer un missile reel contre une puissance alliée et un pilote non aggressif puisse être 100% intentionnel. Meme si le mec est un ultra rageux et que le pilote fr lui a fait les pires crasses du monde ou aurait meme violer la fille de l'espagnol.... ce se serait passé au sol, pas dans le cockpit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, herciv a dit :

Merci pour cette interprétation. Elle est plausible. 

L'article parle d'un tir intentionnel quand même. Donc méfiance quand même sur ton interprétation. 

L'article...... Faut pas toujours croire ce que disent les articles, lol. En l’occurrence, je peux te dire que le tir n'était pas intentionnel.

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Oxcart a dit :

L'article...... Faut pas toujours croire ce que disent les articles, lol. En l’occurrence, je peux te dire que le tir n'était pas intentionnel.

Et donc le gars a 14 jours d'arrêt de rigueur le temps de l'enquête j'imagine. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gars, on allait pas lui mettre une petite tape sur les fesses en lui disant "c'est pââââs bieeeennnn !!!!!". L'incident est suffisamment grave pour lui infliger une sanction, on ne pouvait pas ne rien faire. Et 14 jours d’arrêt, c'est pas bien violent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'incident a quelques mois déjà ; en vous voyant en discuter comme si c'était récent j'ai cru un moment qu'ils avaient bis repetité. Donc apparemment la nouveauté est que l'Ejército del Aire a officiellement décidé de ne pas faire de commentaires ?

http://www.opex360.com/2018/08/08/pays-baltes-eurofighter-espagnol-a-accidentellement-tire-missile-lors-dun-exercice-mirage-2000-francais/

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Révélation

Et moi je trouve que le passage du pilote du Mirage 2000 qui esquive le missile est une superbe page de propagande pour dire à quel point les avions Dassault sont supers!

D'ailleurs regardez même nos vieux Mirage F1 décommissionnés sont modernisés aux USA à coups de centaines de millions de $ pour servir d'OPFOR hautes performances afin d'apprendre aux américains ce qu'est de combattre dans les airs face à de vrais avions... Aha! Ça t'la coupe hein!

Sacrebleu! Vive la France! Vive le roi! Vive la République! Vive l'Empereur! Ils ne passeront pas! Heu... C'EST NOTRE PROJEEEEET!

Thème musical de ce post:

:ph34r::ph34r::ph34r::ph34r::ph34r:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

On me dit dans l'oreillette que ce pilote de M-2000 aurait quand à lui pris 10 jours d'arrêts pour un coup de casque accidentel. La sanction aurait été motivé par le fait que ce dernier n'aurait pas manqué sa cible !

Plus sérieusement, on fait souvent de simulation avec des bons de guerres?

 

Edited by Phacochère
Question

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Dans les commentaires, cet échange courtois sur le fait que pendant la guerre du Golfe (la première) "20 des 36 AIM9 tirés par des F-16 étaient des tirs non souhaités". Je ne l'ai pas encore vérifiée (je cherche à recouper la source qui serait: https://fr.scribd.com/document/228584161/Promise-and-Reality-Beyond-Visual-Range-BVR-Air-To-Air-Combat ):

de Dandy

Que le missile n’ait pas accroché sa cible pourrait être la preuve d’un accident.
Ce genre d’incident assez rare, arrive quand même à se produire: je crois qu’il y a une quinzaine d’années cela avait concerné un f16 de l’USAF il me semble.

le 8 août 2018

de Tranbert007

Assez rare ? En fait non : pendant la guerre du Golfe (la première) 20 des 36 AIM9 tirés par des F-16 étaient des tirs non souhaités.

le 8 août 2018

de Lejys

Vos chiffres me paraissent énormes. Vous avez des sources précises sur cette information (pas pour les remettre en cause mais pour en savoir plus sur les raisons de ces « accidents ». Merci

le 9 août 2018

de Tranbert007

Bien sûr, voici les sources : toutes les données sont dans le rapport du GWAPS (Gulf War Air Power Suvey) Dans la version déclassifiée de 1993.
Pour éviter de chercher des heures dedans … Lire Air War College, Promise and Reality : BVR Air to Air combat. Lt Col P. Higby Maxwell AFB qui donne un bon résumé.
A noter que le F16 avait un problème d’ergonomie du cockpit qui a été résolu depuis.
Deux facteurs semble primer : l’ergonomie de l’avion et le niveau de formation du pilote (pas de problème pour les F15).

 

Edited by Phacochère
reformulation
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On part du principe que c’était une sortie d’entrainement ? Que les Mirage étaient les méchants ? Dans ce cas c’est un blue on red virtuel qui a failli se transformer en blue on blue réel. Ce n’est pas excusable mais bon...Par contre si c’était une situation plus complexe avec Mirage et EF dans le même package ça pourrait peut-être être du blue on blue. Bon je spécule, mais 14 jours de mise à pied c’est vraiment pas cher payé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, cicsers a dit :

Bon je spécule, mais 14 jours de mise à pied c’est vraiment pas cher payé.

14 jours pour une erreur, c'est au contraire très cher payé. Mais j'admets que les fondamentaux de la SV, dont la dépénalisation de l'erreur, puisse échapper à beaucoup de monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, DEFA550 a dit :

14 jours pour une erreur, c'est au contraire très cher payé. Mais j'admets que les fondamentaux de la SV, dont la dépénalisation de l'erreur, puisse échapper à beaucoup de monde.

La SV ? Je serai enchanté d’en savoir plus. (Je compte sur ton sens légendaire de la pédagogie pour m’endormir moins ignorant ce soir et pouvoir briller en société demain)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Sécurité des Vols ... Un préoccupation de tous les instants, associée à un responsable sur chaque base et chaque détachement (l'OSV).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, FATac a dit :

La Sécurité des Vols ... Un préoccupation de tous les instants, associée à un responsable sur chaque base et chaque détachement (l'OSV).

Merci ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle aussi maintenant d'OSA (Officier de Sécurité Aérienne, au niveau des unités non navigantes) et d'OSAB (Officier de Sécurité Aérienne Base). L'OSV est au niveau des unités navigantes.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme on trouve des choses très instructives sur internet je viens de me rencarder un peu. 

Et comme le dit l’introduction de l’article :

« La sécurité des vols est une priorité quotidienne dans les unités de l’Armée de l’Air : on trouve un Officier de sécurité des vols (OSV) dans chaque escadron. Elle est une discipline à part, avec son propre référentiel, peu accessible à un non-professionnel comme l’auteur de ces lignes. »

Je crois que c’est là le problème pour un non-professionnel comme moi : là où je trouve que 14 jours de mise à pied c’est peanuts pour avoir tiré un missile bon de guerre pendant un exercice, on a un pro comme DEFA qui trouvera ça trés cher payé. 

Une sanction légère pour une erreur, trivialement ça représente quoi ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
46 minutes ago, cicsers said:

Une sanction légère pour une erreur, trivialement ça représente quoi ?  

Le principe visiblement c'est pas de "sanction" pour une erreur ... justement parce que c'est une erreur et pas un événement intentionnel ni une négligence grave.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, g4lly a dit :

Le principe visiblement c'est pas de "sanction" pour une erreur ... justement parce que c'est une erreur et pas un événement intentionnel ni une négligence grave.

Cela a ses limites tout de même. C'est ce que l'on appelle "la culture juste", qui permet à une personne expérimentée de ne pas se réfugier derrière la dépénalisation de l'erreur afin de ne pas encourir de sanctions...

Par exemple, un jeune sergent mécano, fraichement sorti d'école, ne sera pas puni pour une erreur "x" qu'il aura rapporté. Par contre, un vieil adjudant-chef, 25 ans de boutique, pourra être puni pour cette même erreur "x".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, cicsers a dit :

Comme on trouve des choses très instructives sur internet je viens de me rencarder un peu. 

Et comme le dit l’introduction de l’article :

« La sécurité des vols est une priorité quotidienne dans les unités de l’Armée de l’Air : on trouve un Officier de sécurité des vols (OSV) dans chaque escadron. Elle est une discipline à part, avec son propre référentiel, peu accessible à un non-professionnel comme l’auteur de ces lignes. »

La différence des unités aéronautiques françaises (AA, MN, ALAT) sur les autres structures c'est que l'OSV a droit de veto sur pas mal de choses opérationnelles surtout. Il est le second (et souvent futur) commandant en second. Au contraire des unités US où le WFSO est un "officer" comme un autre rattaché à l'escadre, fournissant un avis. Pour les espagnols ils n'ont pas de bureau sécurité des vols dédiés aux unités. Dans les structures civiles françaises on retrouve cette même organisation, sauf pour les plus petites où ce sont les chefs pilotes, les instructeurs, les présidents d'aéroclub ou les directeurs de structure qui prennent cette fonction.

Pour votre question, ce n'est pas l'OSV qui décide des punitions administratives mais la discipline. L'OSV est uniquement en charge d'analyser des expériences pour en diffuser les conclusions dans toute l'AA, les AREX (Analyse Retour d'Expérience). Un bouton mal placé, une variable oubliée au décollage, un comportement inadéquat, une mauvaise gestion de panne, des trajectoires à la con en vol montagne, etc.

S'il y'a incident grave ou accident, il concourt à l'enquête avec le BEA-Défense mais il n'a pas de moyen coercitif propre, que tout le monde puisse le voir sans peur des sanctions éventuelles. Le BEA non plus ne poursuit pas. C'est à la Gendarmerie et au procureur de lancer les enquêtes.

Enfin les sanctions sont très rares, puisqu'en aviation les erreurs sont souvent des conséquences, pas des causes. À distinguer des négligences (non-respect des procédures normales par ex.) qui elles sont punies assez facilement.

Si vous voulez comprendre la différence entre erreur et négligence, ainsi que voir une organisation sécuritaire mal foutue, y'a cet accident :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_sur_la_base_de_Fairchild_en_1994

Edited by ProfAbsha
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant, mais je vois pas le rapport  de l'incident avec la sécurité des vols. On a juste un militaire qui a utilisé son arme alors qu'il n'aurait pas du. C'est malheureusement très banal et souvent avec des conséquences bien plus tragiques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, ARPA a dit :

C'est marrant, mais je vois pas le rapport  de l'incident avec la sécurité des vols. On a juste un militaire qui a utilisé son arme alors qu'il n'aurait pas du. C'est malheureusement très banal et souvent avec des conséquences bien plus tragiques. 

Le rapport entre un objet pyrotechnique volant dans un espace aérien depuis et vers un autre aéronef et la sécurité des vols ? Dans aéronautique militaire, "aéronautique" vient avant "militaire".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, ProfAbsha a dit :

Le rapport entre un objet pyrotechnique volant dans un espace aérien depuis et vers un autre aéronef et la sécurité des vols ? Dans aéronautique militaire, "aéronautique" vient avant "militaire".

Tu ne serais pas un condisciple de @DEFA550 ? :laugh:

Edited by Teenytoon
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,547
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MiG-25PDS
    Newest Member
    MiG-25PDS
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,541
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries