Recommended Posts

Posted (edited)
il y a une heure, rendbo a dit :

heureusement que ce ne sont pas les soldats russes qui se installés/sont passés sans faire exprès de l'autre coté de la frontière... 

:D

Cela dit, des soldats russe passant la frontière à cet endroit, l'erreur serait vraiment très grossière :-))))

-----------------------

Plus sérieusement, @collectionneur, l'explication du commentaire est nécessairement fausse car la ligne frontalière à cet endroit, est une rivière (plutôt un gros ruisseau), avec une petite route côté polonnais, et un chemin vicinal de l'autre: pour qu'il y ait à cet endroit une erreur, les troupes polonaises n'ont donc pas pu se tromper simplement de trottoir, mais carrément traverser ce cours d'eau, et se tromper de route.

L'endroit su GoogleMap:

https://www.google.fr/maps/place/Pielgrzymów,+Pologne/@50.1772733,17.6609616,16.99z/data=!4m5!3m4!1s0x47119ca13342f075:0x665413417624fcde!8m2!3d50.1766398!4d17.6612676

 

A+/Yankev

 

Edited by Yankev
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La chapelle est située à trente mètres de la rivière Hrozová, qui est la frontière tchéco-polonaise.

À côté du chemin à travers la forêt (qui était bloquée), reliant deux routes des deux côtés de la frontière.

1c4968f09699ab0fmed.jpg

“Initialement, les soldats polonais ne gardaient les frontières fermées que depuis la côte polonaise, puis se déplaçaient de Pielgrzymów en Pologne à travers le pont vers le Pelhřimov tchèque. Ils ont installé un poste de contrôle du côté tchèque devant la chapelle.

Un expert qui a supervisé la construction lors de la rénovation de la chapelle Pelhřimov est venu travailler le 28 mai. Il voulait obtenir une documentation photographique sur la résistance aux intempéries des enduits. Les soldats polonais lui ont interdit de photographier la chapelle. Ils ont dit que l'ordre était clair: les Tchèques ne peuvent pas aller à la chapelle.”

2b46d088a03edcb9med.jpg

Galerie avec plus de photos:

https://klatovsky.denik.cz/denik-v-regionech/polska-armada-zakazala-pristup-k-ceske-kaplicce-20200606.html

Stupide erreur de soldats qui ne connaissaient pas la région. Le plus gros problème est que les diplomates polonais ne se sont pas officiellement excusés auprès des Tchèques.

  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, rendbo a dit :

heureusement que ce ne sont pas les soldats russes qui se installés/sont passés sans faire exprès de l'autre coté de la frontière... 

L'autre jour à Paris je tombe sur un BTR aux couleurs russes. Le sergent me demande le chemin de Kaliningrad, et pourquoi diable personne ne parle russe par ici ?

Vous êtes sûr que ça fonctionne bien, leur Glonass :unsure: ?

Edited by Alexis
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 44 minutes, LunchTime a dit :

Stupide erreur de soldats qui ne connaissaient pas la région. Le plus gros problème est que les diplomates polonais ne se sont pas officiellement excusés auprès des Tchèques.

Le contexte de confinement - je ne sais pas quelle est la politique en la matière dans le pays - aurait amené les autorités polonaise à instaurer un dispositif de contrôle des frontières un peu plus strict qu'à l’accoutumé ? Ce dispositif ayant amené à un renforcement en hommes étrangers à la région et ayant mal interprété les consignes ?

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, LunchTime a dit :

Stupide erreur de soldats qui ne connaissaient pas la région. Le plus gros problème est que les diplomates polonais ne se sont pas officiellement excusés auprès des Tchèques.

Il y a 9 heures, Skw a dit :

Ce dispositif ayant amené à un renforcement en hommes étrangers à la région et ayant mal interprété les consignes ?

Heu les gars, vous nous faites marcher et vous avez oublié les smileys ? lire une carte est les B.A.BA pour un militaire (de l'armée de terre), au moins sous off' et officiers. Vous les imaginez vous en opération se rendre au mauvais endroits, prendre la mauvaise direction et arriver en retard, ou pire, demander du renfort / soutien aérien sur une mauvaise position ?

Donc soit les militaires polonais sont des quiches et cela n'inspire pas confiance ; soit ces mecs sont des mutins revanchards nostalgiques de je ne sais quelle époque ; soit ils ont obéit aux ordres...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est surtout que là la consigne était de contrôler dans le côté Tchèque... C'est clairement une provocation polonaise envers les tcheques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, rendbo a dit :

Heu les gars, vous nous faites marcher et vous avez oublié les smileys ? lire une carte est les B.A.BA pour un militaire (de l'armée de terre), au moins sous off' et officiers. Vous les imaginez vous en opération se rendre au mauvais endroits, prendre la mauvaise direction et arriver en retard, ou pire, demander du renfort / soutien aérien sur une mauvaise position ?

Tu imagines un aménageur se planter dans la lecture d'une carte ? poser une canalisation sur la mauvaise gaine ? et bien cela se produit... et pourtant c'est aussi leur boulot de lire ou produire des cartes. Parfois, ce n'est d'ailleurs pas tant la lecture de la carte que l'interprétation des consignes qui pose problème. Donc, oui, j'imagine très bien des militaires pouvoir se planter. Au regard du contexte explicité par LunchTime, probable en revanche que ce ne soit pas qu'une erreur de lecture de carte ou d'interprétation des consignes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Skw a dit :

Tu imagines un aménageur se planter dans la lecture d'une carte ? poser une canalisation sur la mauvaise gaine ? et bien cela se produit... et pourtant c'est aussi leur boulot de lire ou produire des cartes. Parfois, ce n'est d'ailleurs pas tant la lecture de la carte que l'interprétation des consignes qui pose problème. Donc, oui, j'imagine très bien des militaires pouvoir se planter. Au regard du contexte explicité par LunchTime, probable en revanche que ce ne soit pas qu'une erreur de lecture de carte ou d'interprétation des consignes. 

nope à mon sens pas recevable désolé : j'ai vu des mecs se tromper sur des chantiers alors que les plans étaient pourtant clairs. Moi le premier je ne suis pas le dernier à me tromper quand je fabrique un objet (hobby) alors que j'ai fait une étude et des plans. Je n'étais pas non plus le dernier à me tromper sur des lectures de cartes (souvent imprécises) lorsque je partais en raids/randonnées/... Donc comme tu le vois, je suis prêt à admettre que l'erreur est humaine.

Mais là on ne parle pas de se tromper au milieu de nulle part. On parle (de franchir une rivière par un pont, puis) de "se tromper" dans un village et d'y effectuer une opération de police/controle/interdiction, avec sans doute une plaque à l'entrée du village indiquant où on se trouve, et des mecs en face qui ne parlent pas la même langue. 

Et quand bien même erreur il y aurait, pas un mot d'excuse officiel, qui ferait passer ce qui est légalement un acte de guerre pour une petite bourde sans conséquences ? A titre personnel, j'y vois donc presque autant de malveillance que les actions d'Erdogan en Mer Egée/Méditerranée...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 49 minutes, rendbo a dit :

Mais là on ne parle pas de se tromper au milieu de nulle part. On parle (de franchir une rivière par un pont, puis) de "se tromper" dans un village et d'y effectuer une opération de police/controle/interdiction, avec sans doute une plaque à l'entrée du village indiquant où on se trouve, et des mecs en face qui ne parlent pas la même langue. 

Et temps habituels, les mecs qui ne parlent pas la même langue sont tout autant du "bon côté" que du "mauvais côté" de la frontière. C'est ainsi que fonctionnent les zones frontalières ouvertes. Il est parfois bien plus rapides de couper à travers le territoire étranger pour te rendre dans un autre lieu situé au sein de ton propre pays. Ainsi, le "les Tchèques ne peuvent pas aller à la chapelle” ne se concevait peut-être pas forcément comme un ordre de la hiérarchie imposant aux soldats mobilisés d'envahir le territoire contesté. Je ne dis pas que c'est ainsi que cela s'est déroulé. Mais l'hypothèse ne me parait pas totalement infondée.

 

il y a 49 minutes, rendbo a dit :

nope à mon sens pas recevable désolé : j'ai vu des mecs se tromper sur des chantiers alors que les plans étaient pourtant clairs. Moi le premier je ne suis pas le dernier à me tromper quand je fabrique un objet (hobby) alors que j'ai fait une étude et des plans. Je n'étais pas non plus le dernier à me tromper sur des lectures de cartes (souvent imprécises) lorsque je partais en raids/randonnées/... Donc comme tu le vois, je suis prêt à admettre que l'erreur est humaine.

Tu sous-estimes grandement la capacité de professionnels/techniciens à faire d'énormes bourdes... et pas seulement au milieu de nulle part. J'en ai fait l'expérience en tant que conseiller municipal en charge de l'aménagement. Je ne pense pas que les militaires soient nécessairement immunisés. Et vu le site, notamment en passant par google street view (je ne sais pas si le mot street est vraiment pertinent pour l'occasion: on est vraiment sur du champêtre ou tu ne trouves pas de panneau de localisation ; on ne trouve qu'un panneau de limitation de tonnage (2t) pour le franchissement du pont (à moins que ce soit pour éviter qu'une camionnette ne défonce le chemin ou s'embourbe) qui a plus le gabarit d'un franchissement de ruisseau que d'une rivière et qui d'ailleurs est intégralement côté polonais si l'on en croit google map (d'ailleurs, un cours d'eau, ça bouge) ; côté tchèque, on a plus un chemin qu'une route et pas plus de signalisation). Si tu mets là-dessus quelques soldats un peu négligents qui connaissent mal la région et interprètent mal l'ordre...

 

Edited by Skw
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je comprends bien le texte qui suit, il y aurait déjà eu 85 échanges successifs de terres, donc de modifications de frontières, entre la Pologne et la République Tchèque, depuis 1945, dans un but de "simplification".

https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/fiche_produit/pdf/3303331600794_EX.pdf Michel Foucher, À quoi servent les frontières ? p.3/8, "février 2016"

La ville tchèque de Chrastava s’oppose à la cession à la Pologne d’une forêt de 52 hectares – considérée comme tchèque depuis le XIe siècle – décidée par les deux gouvernements pour mettre fin à un différend datant d’un demi-siècle. La région de Tesin en Moravie du Nord, avait été divisée entre les deux pays en 1918. Le tracé fut confirmé en 1945 avec une clause de simplification du tracé sur 80 km. Suite à 85 échanges successifs de terres, la Pologne a perdu 368 hectares.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lejdd.fr/International/Europe/presidentielle-le-maire-liberal-de-varsovie-rafal-trzaskowski-est-le-candidat-de-lespoir-polonais-3976410 (24 juin 2020)

Pur Varsovien, fils de pianiste et petit-fils de linguiste, Trzaskowski a été deux fois ministre dans les années 2010, du Numérique puis des Affaires européennes, député européen et à la Diète. Docteur en sciences politiques, il a étudié à Paris et Oxford. Pour la touche arty, il a eu, enfant, une courte carrière d’acteur.

Pour la touche tradi, il est marié, père de deux enfants et catholique pratiquant. Depuis qu’il est candidat, Trzaskowski mène une campagne dynamique, rassemble des foules qui agitent des drapeaux polonais et européens.

https://lepetitjournal.com/varsovie/actualites/election-presidentielle-polonaise-portrait-de-rafal-trzaskowski-283521 (25 juin 2020)

Son arrière-grand-père Bronisław Trzaskowski était linguiste, enseignant et directeur de l'école de Tarnów, il a fondé les premiers lycées féminins en Pologne. Son père Andrzej Trzaskowski est pianiste et compositeur. Son demi-frère Piotr Ferster est le directeur du célèbre cabaret littéraire cracovien Piwnica pod Baranami – la cave sous les moutons -.

En 1980, à l’âge de 8 ans, Rafał Trzaskowski a joué dans la série télévisée Nasze Podwórko.

Avant les élections de 1989, il s'est porté volontaire pour aider le comité citoyen de Varsovie de "Solidarité" dans le café Niespodzianka sur la plac Konstytucji.

Pendant ces études, il travaille comme interprète anglais/polonais et comme professeur d’anglais. Il parle aussi très bien français.

En 2004, il a obtenu un doctorat en sciences politiques de l'Université de Varsovie sur la base de l'ouvrage intitulé "La dynamique de la réforme institutionnelle dans l'Union Européenne".

En 2019, Rafał Trzaskowki a participé à la réunion du groupe Bilderberg.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.voanews.com/europe/europes-wartime-memories-aggravate-resentment-germany (12 septembre 2020)

L'objection affichée à la sélection de Freytag von Loringhoven, premier chef des services de renseignement de l'OTAN et directeur adjoint de l'agence allemande de renseignement extérieur, comme ambassadeur était que son père était un officier de l'armée allemande qui avait servi dans l'entourage d'Adolf Hitler dans les dernières semaines de la guerre.

"Ce qui est étrange pour nous, c'est que Berlin n'a pas réalisé que leur choix pouvait susciter du ressentiment", a déclaré un haut fonctionnaire polonais.

Pour les Allemands, l'objection a été déconcertante. Le père de Freytag von Loringhoven était un officier de carrière, et il n'a été accusé par la suite d'aucun crime de guerre. Il a ensuite été général dans les forces armées allemandes d'après-guerre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/09/2020 à 14:38, Wallaby a dit :

https://www.voanews.com/europe/europes-wartime-memories-aggravate-resentment-germany (12 septembre 2020)

L'objection affichée à la sélection de Freytag von Loringhoven, premier chef des services de renseignement de l'OTAN et directeur adjoint de l'agence allemande de renseignement extérieur, comme ambassadeur était que son père était un officier de l'armée allemande qui avait servi dans l'entourage d'Adolf Hitler dans les dernières semaines de la guerre.

"Ce qui est étrange pour nous, c'est que Berlin n'a pas réalisé que leur choix pouvait susciter du ressentiment", a déclaré un haut fonctionnaire polonais.

Pour les Allemands, l'objection a été déconcertante. Le père de Freytag von Loringhoven était un officier de carrière, et il n'a été accusé par la suite d'aucun crime de guerre. Il a ensuite été général dans les forces armées allemandes d'après-guerre.

Ce qui me déconcerte, c'est qu'on puisse reprocher au fils les fautes (avérées ou pas) du père... 

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, rendbo a dit :

Ce qui me déconcerte, c'est qu'on puisse reprocher au fils les fautes (avérées ou pas) du père... 

Dieu maudit Caïn et sa descendance. Tout Nazi est voué à la damnation éternelle

donc cela semble normal que le fils trinque pour le père. :huh:

Le 21/08/2020 à 09:54, LunchTime a dit :

La Pologne s'est engagée à fournir à l'allié le "Complexe militaire à Poznań", qui comprendra: une installation de commandement et de contrôle (C2), une installation informatique avec des réseaux téléinformatiques, des bâtiments d'hébergement supplémentaires d'une capacité de "jusqu'à 700 personnes", cantine ainsi que les installations du centre d'entraînement au combat.

...

Le complexe militaire et la base aérienne déjà agrandis de Powidz subiront une expansion significative. Non seulement une base aérienne (pour deux bataillons d'hélicoptères) et un soutien logistique, mais aussi une base d'opérations spéciales et certaines installations de défense aérienne de l'armée américaine y seront construites.

...

Sur le terrain d'entraînement de Drawsko Pomorskie, un centre d'entraînement au combat doit être construit pour un maximum de 3,6 mille personnes."

 

 

L'occupant US remplace l'occupant Russe qui remplaçait l'occupant allemand...  parce que ce déploiement de force US n'est qu'un leurre de protection mais pourrait par contre bien impliquer l'UE - au moins la Pologne - dans une guerre que cette dernière n'aurait pas choisi de faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,531
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kmltt
    Newest Member
    kmltt
    Joined
  • Forum Statistics

    20,959
    Total Topics
    1,339,022
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries