Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Occident-Russie : la marche vers la guerre ?


Recommended Posts

Il y a marqué explicitement dans l'article : "à longueur de journée sur les antennes de la télévision de la radio russes "

Donc après c'est bien beau de dire qu'il faut faire des statistiques, mais c'est le journal occidental qui de toute évidence exagère la chose !

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Citation

"à longueur de journée sur les antennes de la télévision de la radio russes "

Comme je reçois 5 chaînes TV russes, je peux te confirmer que ce n'est pas le cas pour celles-ci.

Et Pierviy Kanal est la 1ère chaîne emblématique en Russie.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, KnewEdge a dit :

Ne t'inquiète pas tu es un électeur français, tu pourras mesurer ta chance dans quelques mois ^^

lol c'est vrai que ça va être fun pour moi, j'ai de sérieux doutes sur la représentation de mes idées à ce prochain scrutin. 

mais bon faut croire que c'est la France telle qu'elle est, à l'instant T. Pour ce qui me concerne je n'ai pas observé de Blue Shift malgré les années qui passent, du coup un astronome me collerait facilement une étiquette Red Shift, même si dans mon référentiel je n'ai pas bougé.

:happy: 

Link to post
Share on other sites
Le 18/10/2016 à 21:42, Deres a dit :

Il y a marqué explicitement dans l'article : "à longueur de journée sur les antennes de la télévision de la radio russes "

Donc après c'est bien beau de dire qu'il faut faire des statistiques, mais c'est le journal occidental qui de toute évidence exagère la chose !

Deux remarques:

1/ Je ne dis pas que l'article de La Libre que j'ai relayé était la (seule) Vérité avec un grand V: je l'ai juste après l'avoir trouvé dans ma revue de presse quotidienne, comme je le fais avec des articles tous les jours.

2/ Penser que l'article généralise à toute la télévision russe à propos de quelques émissions est vraisemblable, de la même manière que prétendre que le sommaire d'un seul journal télévisé russe invaliderait l'idée d'une prégnance du thème de la Russie menacée de guerre dans les médias russes. Il ne s'agit pas de "faire des statistiques" pour faire des statistiques, mais justement d'essayer d'aller, systématiquement, avec méthode et rigueur au-delà d'impressions subjectives ponctuelles souvent attachées à une expérience unique et/ou mal définie ("je regarde la télé et je n'ai pas l'impression que...": OK, mais quelles chaînes, quelles émissions, impression définie comment, etc.?). Des études scientifiques du discours d'information et du discours télévisuel existent depuis plus de 50 ans, elles reposent sur toute une série de nécessités méthodologiques (définition du corpus, interrogation sur la fréquence d'échantillonnage, le choix des médias et des genres médiatiques, etc.), tout simplement parce qu'on sait que sans cela on ne peut rien conclure, et ce serait bête de le négliger.

Anecdote pour illustrer cette nécessité: l'analyse de contenu des médias s'est développée de manière systématique aux USA au début de la seconde guerre mondiale. Pourquoi? Car il y avait alors une polémique dans certains milieux autour de l'idée que les dessins animés de Walt Disney véhiculeraient des valeurs de la propagande nazie. Chacun avait son avis sur la question, convoquant tel ou tel dessin animé particulier (ou même telle partie de DA) pour prouver que c'était vrai/faux. L'analyse de contenu systématique a permis de réellement clarifier les choses parce qu'elle a produit des résultats fondés par cette méthodologie systématique: pour affirmer que Disney fait (ou non) de la propagande nazie, il faut en effet définir ce que ça veut dire "faire de la propagande nazie" (quels indicateurs), et définir de corpus de référence représentatifs (avec le débat légitime: représentatif de quoi et pourquoi de ça). Ces travaux n'ont absolument pas vieilli puisqu'on retrouve des polémiques quasiment identiques dans la plupart des conflits contemporains, et les travaux systématiques permettent en général de couper des ailes à quelque scanards (je pense notamment à des travaux sur la couverture médiatique du conflit israélo-palestinien que j'ai pu suivre de près).

Link to post
Share on other sites

Apparemment il y a eu un petit échange (pour l'instant unilatéral ?) de SCUD virtuel hier soir (après-midi aux USA).

http://www.nytimes.com/2016/10/22/business/internet-problems-attack.html?hp&action=click&pgtype=Homepage&clickSource=story-heading&module=first-column-region®ion=top-news&WT.nav=top-news

C'était marrant de constater le ralentissement et de se dire, ah c'est ça le bruit du canon d'une escarmouche cyber.

Edited by TimTR
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

La relation Russie-OTAN : entre le marteau et l’enclume

Depuis 2014, le cercle vicieux de la confrontation Russie-OTAN rebat les cartes de l’architecture de sécurité héritée de la chute du bloc soviétique. En privilégiant la force militaire, la Russie met en lumière les craquements de l’ordre international actuel et prouve que nous sommes entrés dans la fin d’une phase de transition que représentait l’équilibre stratégique post-Guerre froide. En filigrane, la réaction à la perception de la menace par l’OTAN vient de fixer les frontières ultimes de l’Alliance, en dessinant un espace de confrontation avec la Russie d’autant plus renforcé par le sentiment d’isolement stratégique de Moscou. Cependant, faut-il aller jusqu’à envisager une confrontation directe et d’ampleur entre l’OTAN et la Russie ? L’auteur brosse une ample mise en perspective et apporte une réponse nuancée.

http://www.diploweb.com/La-relation-Russie-OTAN-entre-le.html

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Philippe Top-Force a dit :

Chez BFMTV, ils viennent de fumer un arbre tout entier.

Ca a fumé sévère en effet, mais pas chez BFMTV, qui peut plutôt être accusé de paresse et de sens critique ainsi que de culture scientifique réduits au niveau maternelle.

C'est un analyste du MinDef russe qui a sorti cette saillie sur un missile censément capable de détruire "des pays de la taille de la France ou du Texas" :rolleyes:

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Alexis a dit :

mais pas chez BFMTV, qui peut plutôt être accusé de paresse et de sens critique ainsi que de culture scientifique réduits au niveau maternelle.

Chez eux c'est plutôt une marque fabrique (on n'ose parler de marque de savoir faire)

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, debonneguerre a dit :

Satan!! c'est la dénomination OTAN pas le nom russe j'imagine....franchement.

De fait, son vrai nom est RS-28 Sarmate

Les Sarmates étant historiquement un peuple scythe de l'antiquité. Des nomades des steppes, que les Grecs considéraient comme des barbares. Tout comme les Germains étaient des barbares aux yeux des Romains... on est toujours le barbare de quelqu'un. :smile:

"Satan" en revanche c'est plus consensuel : tout le monde en pense du mal. D'où l'intérêt s'agissant d'un produit de l'ennemi, on comprend bien que c'est lui l'ennemi. Faut que tout reste logique, quoi.

Cela dit, les responsables politiques occidentaux sont généralement beaucoup plus modérés. Par exemple, selon Hillary Clinton, Poutine est "Hitler". C'est pas gentil certes, mais ce n'est pas comme si elle l'avait appelé "Satan".

satan-300x221.jpg

Enfin... elle n'est pas encore élue. :unsure:

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites
Le 27/10/2016 à 00:35, Alexis a dit :

Ca a fumé sévère en effet, mais pas chez BFMTV, qui peut plutôt être accusé de paresse et de sens critique ainsi que de culture scientifique réduits au niveau maternelle. C'est un analyste du MinDef russe qui a sorti cette saillie sur un missile censément capable de détruire "des pays de la taille de la France ou du Texas" :rolleyes:

On avait parlé de cette saillie dans le filkivabien.

On en avait conclu que c'était un jeu de mot plus que correct : le pays ne serait pas rasé au sens propre sur la superficie (l'image d'Epinal c'est Hiroshima, la terre est à nue), mais que les infrastructure/services/organisation et tout le reste serait tellement détruits/abimés/disparus/désoraganisés que le pays serait comme entièrement. Pour se relever il faut de l'argent (et des compétences), et si il a été vaporisé, ça va être encore plus difficile.

 

Link to post
Share on other sites

Le MinDef russe s'abstenant évidemment de préciser que si les deux exemples cités étaient réellement ciblés en cas de conflit réel, la Russie pour ses principaux centres de décision et populations deviendrait aussitôt des immenses parkings de Walmart ou Carrefour à ciel ouvert, c'est au choix.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Neuron a dit :

Le MinDef russe s'abstenant évidemment de préciser que si les deux exemples cités étaient réellement ciblés en cas de conflit réel, la Russie pour ses principaux centres de décision et populations deviendrait aussitôt des immenses parkings de Walmart ou Carrefour à ciel ouvert, c'est au choix.

Il est évident que la France comme le Texas ne seront jamais ciblé gratuitement, vu que France et US possèdent l'arme nucléaire et pratique le jeu de la dissuasion.

Maintenant quel est l'intérêt de citer le Texas (pas les US, le Texas) ou la France ? sans doute parce que pour une superficie aux environs de 700.000 km² (695.000 km² pour le Texas , France métropolitaine 551.000 km², mais souvent classé avec les DomTom soit 671.000km²), ce sont les deux seuls territoires connus mondialement et dont tout le monde peut se dire "ah ouai tout de même")... Pour illustrer je te conseille de te reporter au tableau de classement des pays par superficie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_et_territoires_par_superficie ). Entre 750 et 600 milliers de km², tu as dans l'ordre Zambie, (Texas),  Birmanie, (France), Afgha, Soudan du Sud, Somalie, République Centre Africaine, Ukraine... sans faire de tropisme, je ne trouve pas ces pays vraiment parlant pour le terrien, non ?

Link to post
Share on other sites
Le 28/10/2016 à 11:55, Alexis a dit :

De fait, son vrai nom est RS-28 Sarmate

Les Sarmates étant historiquement un peuple scythe de l'antiquité. Des nomades des steppes, que les Grecs considéraient comme des barbares. Tout comme les Germains étaient des barbares aux yeux des Romains... on est toujours le barbare de quelqu'un. :smile:

"Satan" en revanche c'est plus consensuel : tout le monde en pense du mal. D'où l'intérêt s'agissant d'un produit de l'ennemi, on comprend bien que c'est lui l'ennemi. Faut que tout reste logique, quoi.

Cela dit, les responsables politiques occidentaux sont généralement beaucoup plus modérés. Par exemple, selon Hillary Clinton, Poutine est "Hitler". C'est pas gentil certes, mais ce n'est pas comme si elle l'avait appelé "Satan".

satan-300x221.jpg

Enfin... elle n'est pas encore élue. :unsure:

Pour être précis, elle a comparé l'interventionnisme de Poutine en Europe à la politique d'Hitler à l'époque.

Link to post
Share on other sites
Citation

La moitié des Russes craignent une Troisième guerre mondiale, selon un sondage

En juillet, 29% seulement des personnes interrogées redoutaient un conflit global.

Près de la moitié des Russes craignent que les tensions entre la Russie et l’Occident autour du conflit syrien ne provoquent une Troisième guerre mondiale, selon un sondage du centre indépendant Levada publié lundi.

Selon ce sondage réalisé la semaine dernière dans 48 régions, 48% des Russes ont déclaré redouter que «l’aggravation actuelle des tensions entre la Russie et l’Occident dégénère en une Troisième guerre mondiale».

En juillet, 29% seulement des personnes interrogées redoutaient un conflit global.

Quelque 52% des Russes disent soutenir les frappes aériennes russes en Syrie, même si 32% estiment qu’elles ont affecté de manière négative l’image de la Russie sur la scène internationale.

Source: http://www.lesoir.be/1356340/article/actualite/monde/2016-10-31/moitie-des-russes-craignent-une-troisieme-guerre-mondiale-selon-un-sondage

Le sondage en question semble être celui du Levada Center, un centre de recherche russe indépendant qui produit des études régulières sur la politique (notamment un bulletin régulier de l'opinion publique, et les aspects sociologiques de la société russe (les détails du sondage et leur analyse sont accessibles sur leur site en Russe uniquement). En résumé, le sondage porte principalement sur la perception de la politique russe d'intervention en Syrie, et la fameuse question reprise dans l'article ci-dessus (et bien d'autres) clôture le sondage. Concernant l'intervention en Syrie, la perception est stable ou un peu plus négative que lors des enquêtes précédentes (par exemple la proportion de gens trouvant que l'intervention a dégradé la position internationale de la Russie augmente), l'idée qu'il va être difficile de trouver une position commune aux Russes et Occidentaux sur la question s'installe, et la dernière question constate que la crainte de guerre russo-occidentale monte. À nuancer toutefois: le "1 Russe sur 2" qui y croit, c'est 10% qui expriment "une forte crainte" (contre 7% un an auparavant), et 38% qui expriment "certaines craintes" (contre 22% un an avant: c'est la catégorie qui flambe, au détriment de ceux qui n'avaient "aucune crainte").

Il est intéressant de noter que le sondage a été effectué la semaine dernière à l'issue d'un mois caractérisé par plusieurs émissions spéciales "3° guerre mondiale" sur les télévisions russes, et surtout une série d'exercices (de la défense civile) et d'annonce (sur la chaîne de commandement en cas d'attaque occidentale des villes russes) vraisemblablement de nature à mettre la question à l'agenda. Par contre, le site ne donne pas (en tout cas, je ne l'ai pas trouvé) le détail des réponses par sous-échantillons: par âge, par sexe, par régions, ce qui rend l'analyse des causes de l'évolution de cette perception assez difficile (faute de pouvoir valider des hypothèses, p.ex celle que j'ai faite juste avant sur le contexte de la période du sondage qui peut avoir joué dans les perceptions).

Edited by Bat
Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2016 à 13:07, TimTR a dit :

Pour être précis, elle a comparé l'interventionnisme de Poutine en Europe à la politique d'Hitler à l'époque.

Elle était en retard sur l'heure de la piqûre....alors mémé du coup elle peut dire des trucs bizarres.

Le méchant que je suis passe par là => [ ]

Link to post
Share on other sites

U.S. Govt. Hackers Ready to Hit Back If Russia Tries to Disrupt Election

http://www.nbcnews.com/news/us-news/u-s-hackers-ready-hit-back-if-russia-disrupts-election-n677936

Citation

U.S. military hackers have penetrated Russia's electric grid, telecommunications networks and the Kremlin's command systems, making them vulnerable to attack by secret American cyber weapons should the U.S. deem it necessary, according to a senior intelligence official and top-secret documents reviewed by NBC News.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Barristan-Selmy a dit :

U.S. Govt. Hackers Ready to Hit Back If Russia Tries to Disrupt Election

http://www.nbcnews.com/news/us-news/u-s-hackers-ready-hit-back-if-russia-disrupts-election-n677936

 

Quelle est la position officielle des US si quelqu'un les menaçait de la sorte.... Ah oui, toute intrusion informatique lourde serait considérée comme une attaque avec AdM et la réponse serait nucléaire... hmm, y a bon

Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Barristan-Selmy a dit :

U.S. Govt. Hackers Ready to Hit Back If Russia Tries to Disrupt Election

http://www.nbcnews.com/news/us-news/u-s-hackers-ready-hit-back-if-russia-disrupts-election-n677936

Ca sent bon la flute complète ou la très haute trahison cette affaire. Je mise sur la solution 1 : portnawak (un indice : les docs "top secrets" n'ont pas été fournis par l'inévitable "officiel anonyme" cité par l'article.

En revanche le teasing de Guccifer fichant le bazar dans la consolidation des résultats électoraux colle parfaitement avec ce qu'on est en droit d'attendre de la part du Kremlin en ce moment. S'il y a des perturbations (typiquement non pas sur le système national officiel de décompte, mais en direction de certains médias ou sites web) elles pourraient être utilisées comme éléments de remise en cause du scrutin et, au-delà, du mécanisme du scrutin.

rigged election qu'il disait...

C'est l'heure de ma verveine.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,561
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,135
    Total Topics
    1,388,222
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...