Philippe Top-Force

[DGA Direction Générale de l'Armement]

Recommended Posts

Fusilier    3236

La DGA chez Le mamouth 

http://lemamouth.blogspot.fr/2017/08/joel-barre-la-dga-de-gros-defis.html

entre autres : 

"Parmi les griefs les plus régulièrement envoyés vers la DGA, le temps parfois trop long qu'il faut pour traduire un fiche d'expression de besoin en un matériel utilisable. Quelquefois, la DGA cocoricote même, livrant un matériel en avance... avant de devoir le reprendre pour qu'il soit opérationnel. Ce fut le cas par exemple pour les Casa 235-300 il y a quelques années. Plus récemment, les 25 VLFS du COS ont dû retourner chez le constructeur, alors qu'ils avaient été jugés bons pour le service. Evidemment, ces affaires, qui ne sont pas rares, interrogent les militaires." 

Ou encore 

http://lemamouth.blogspot.fr/2017/07/mco-dga-et-femmes.html

"La DGA va aussi devoir faire mieux en matière de délais de traitement des besoins des armées, un vieux problème régulièrement évoqué sur ce blog. Créée en 1961 pour développer la force nucléaire, la DMA puis la DGA sont habituées aux programme lourds et à temps long. Mais le travail del a DGA fait l'objet de moins de louanges de la part des armées sur des programmes beaucoup plus simples. Dérives de calendrier, de coûts, processus trop lourds, la DGA en prend beaucoup pour son grade." 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g4lly    6137

La question c'est surtout quelle est la plus-value de la DGA dans les acquisition de matériel "simple" ...

La plus-value de la DGA c'est soit disant la cohérence globale des achats ... et des moyens exceptionnels pour expertiser les matériels ...

Dans l'achat d'un vulgaire VLFS ou PLFS ... on se demande bien ou est la plus-value en pratique ... je serai tenté de dire la même chose pour un achat de FA sur étagère ...

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fusilier    3236
Il y a 2 heures, g4lly a dit :

La question c'est surtout quelle est la plus-value de la DGA dans les acquisition de matériel "simple" ...

La plus-value de la DGA c'est soit disant la cohérence globale des achats ... et des moyens exceptionnels pour expertiser les matériels ...

Dans l'achat d'un vulgaire VLFS ou PLFS ... on se demande bien ou est la plus-value en pratique ... je serai tenté de dire la même chose pour un achat de FA sur étagère ...

Quand tu crées une (super)structure,  elle a tendance à fonctionner selon ses propres termes (y compris de survie / développement) et elle finit par être, en quelque sorte, son propre objet.  

 

 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
true_cricket    694

Je suis tout à fait d'accord avec les deux messages précédents.

Pour avoir vu la DGA à l’œuvre, elle a en effet une valeur ajoutée lorsque les programmes sont longs et complexes. Mais pour les achats simples (un patrouilleur, c'est un achat simple pour moi, à l'instar d'un camion), le lourd processus administratif en devient contre-productif (augmente les coûts et délais), sans pour autant garantir la qualité et l'adaptation du produit reçu.

Les armées ne sont en outre pas satisfaites pleinement de la prestation de la DGA puisqu'elles conservent en interne leur propre outil de vérification (STAT pour l’armée de terre, par exemple). Pourquoi? Car la DGA vérifie la conformité au contrat qu'elle a rédigé, mais pas la performance réelle de l'achat, ni sa conformité au besoin des utilisateurs. Le processus administratif est devenu dominant par rapport à l'objectif final. C'est la marque des systèmes qui se sclérosent.

  • Like 1
  • Upvote 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pinpon42100    205

Il est clair effectivement qu'il y a une lourdeur importante dans le processus d'achat et de qualification des matériels, quels qu'ils soient, mais le niveau d'expertise des centres de la DGA ne se retrouve nul part ailleurs, prenons l'exemple de la DGA/TT à Bourges, c'est, au niveau réglementaire et déroulement des essais, la référence dans ce domaine, même les industriels ne font pas mieux à ce niveau là.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g4lly    6137
5 hours ago, pinpon42100 said:

Il est clair effectivement qu'il y a une lourdeur importante dans le processus d'achat et de qualification des matériels, quels qu'ils soient, mais le niveau d'expertise des centres de la DGA ne se retrouve nul part ailleurs, prenons l'exemple de la DGA/TT à Bourges, c'est, au niveau réglementaire et déroulement des essais, la référence dans ce domaine, même les industriels ne font pas mieux à ce niveau là.

Il y a besoin de cette expertise pour acheter une "jeep"?!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pinpon42100    205
Il y a 8 heures, g4lly a dit :

Il y a besoin de cette expertise pour acheter une "jeep"?!!!

Je parler de DGA/TT à Bourges, donc expertise système d'arme et munitions, même s'il y a aussi une partie expertise véhicules et simulation, minoritaire par rapport au reste sur le site.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5091
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    guidoline
    Membre le plus récent
    guidoline
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20047
    Total des sujets
    1073817
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets