Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air norvégienne


judi
 Share

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Les effets de change existent et on peut les calculer:

La couronne norvégienne était à 11.4 dollar US quand le contrat était à 42 milliards de couronnes, elle est maintenant à 8.35 ce qui devrait donner un contrat à 57.34 milliards de couronnes. Tout le reste c'est autre chose.....

ours d'origine: en 2012 1 NOK = 0.17$ donc 42 milliards de NOK  font environ 7.3 milliards de dollars

Cours actuel:                 1 NOK = 0.12 $ donc 90 milliards de NOK font environ 10.8 milliards de dollars. Si on prend 7.3 G$  à 1 NOK = 0.12$, ça devrait faire 60.8 GNOK

 

Ca fait une grosse dérive!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Le 03/01/2022 à 09:57, Pakal a dit :

Avec le retrait des derniers F16 la Norvège ferme sa base sur le cercle arctique, les F35 seront tous basés dans le sud à l'exception d'une poignée à Harstad

https://thebarentsobserver.com/en/security/2022/01/norway-closes-main-air-base-above-arctic-circle

La base aérienne d'Evenes qui est au nord de Bodo demeure ouverte avec la présence de 2 à 4 x F-35A en rotation en provenance de la base aérienne d'Orland, pour assurer la mission QRA / Quick Reaction Alert de l'Otan, 24h/ 24h, 365 jours par an.

:concentrec: Hiboux 47

Référence Scramble.NL :

https://www.scramble.nl/military-news/f-35-takes-over-qra-role-from-f-16

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

La suite avec un léger énervement du parlement comparé au voisin finlandais :

 

 

@Alberas

"

ours d'origine: en 2012 1 NOK = 0.17$ donc 42 milliards de NOK  font environ 7.3 milliards de dollars

Cours actuel:                 1 NOK = 0.12 $ donc 90 milliards de NOK font environ 10.8 milliards de dollars. Si on prend 7.3 G$  à 1 NOK = 0.12$, ça devrait faire 60.8 GNOK

 

Ca fait une grosse dérive!

"

Alors non l'explication est donné par les Suisses, c'est l'inflation en fait ..:sleep:

Link to comment
Share on other sites

@pascal nous ne le saurons pas. Mais les écarts sont suffisamment importants pour qu'une partie du parlement norvégien demande des explications dans un contexte ou les dérapages des budgets "achat" alloués au f-35 ont été assimilé à une "bombe budgétaire".

Ce dérapage n'est pas neutre sur la posture de défense norvégienne. Le budget F-35 était déjà le budget de défense le plus important de tous les temps pour l'armée norvégienne.  Même si le parlement tient compte de l'inflation, le budget de la défense doit être modifié en conséquence pour ne pas impacter d'autre services comme la marine ou l'armée de terre. Il est donc à craindre l'augmentation de la part du PIB alloué à la défense soit intégralement utilisé par le f-35.

Link to comment
Share on other sites

Non les deux cas ne sont pas comparable du point de vue des garanties. Les norvégiens sont des partenaires et payent en plus uns soulte pour que leurs spécifications soient intégrées. Les finlandais sont des clients FMS.

Maintenant il est vrai que les suisses ont vu un recalcul de leur tarifs en 6 mois qui laisse vraiment penser que les finlandais seront également obligé d'accepter quelques couleuvres.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Kelkin a dit :

Ils vont se rassurer quand la Finlande, surprise surprise, devra discrètement faire monter le budget au delà de ce qui avait été garanti.

L'histoire c'est que les Américains utilisent leur services secret pour faire pression sur les décideurs pour que la Norvège choisisse des F-35. Les décideurs ne veulent pas que l'on sache que la décision n'était pas correcte et cachent le coût réel du MCO pour ne pas faire de vague. Après ça Les USA vendent à un prix défiant toute concurrence des F-35 à la Finlande en pensant récupérer leur argent avec le MCO, et à ceux qui s'inquiètent du prix que ça va coûter, ils disent regardez le prix en Norvège, le MCO n'est pas si cher que ça!

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

En tout cas sacré succès commercial pr le f35. Et peu importe les manières et entourloupes...

Ls paysont vont se réveiller...trop tard. C'est pas comme si ils avaient pas été prévenu...

Mais ça empêche pas.les autres de se battre au portillon donc pquoi changer une méthode qui gagne ?!

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
On 1/7/2022 at 12:40 PM, herciv said:

La suite avec un léger énervement du parlement comparé au voisin finlandais :

 

 

@Alberas

"

ours d'origine: en 2012 1 NOK = 0.17$ donc 42 milliards de NOK  font environ 7.3 milliards de dollars

Cours actuel:                 1 NOK = 0.12 $ donc 90 milliards de NOK font environ 10.8 milliards de dollars. Si on prend 7.3 G$  à 1 NOK = 0.12$, ça devrait faire 60.8 GNOK

 

Ca fait une grosse dérive!

"

Alors non l'explication est donné par les Suisses, c'est l'inflation en fait ..:sleep:

À ce propos : je n'ai pas trouvé sur le forum ou en dehors, je ne sais pas ce que ça a donné du coup mais je me demandais si le gouvernement norvégien n'avait pas fait une enquête officielle sur les surcoûts du programme et si un rapport officiel (et surtout disponible) était sorti.

Je me fâche avec un suisse qui veut me faire dire que le F-35 n'est pas si cher que ça au final et qu'il coûte moins cher (à l'emploi) que les autres avions en compétition de air 2030. Il m'a annoncé avoir lu le rapport, mais je doute que ce soit le cas (ou j'ai mal compris le sens de son message...)

Du coup, quelqu'un saurait si ce rapport existe et est accessible ? (même en norske, ça m'irait, ça me ferait de l'entraînement)

Edited by SLT
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, SLT a dit :

À ce propos : je n'ai pas trouvé sur le forum ou en dehors, je ne sais pas ce que ça a donné du coup mais je me demandais si le gouvernement norvégien n'avait pas fait une enquête officielle sur les surcoûts du programme et si un rapport officiel (et surtout disponible) était sorti.

Je me fâche avec un suisse qui veut me faire dire que le F-35 n'est pas si cher que ça au final et qu'il coûte moins cher (à l'emploi) que les autres avions en compétition de air 2030. Il m'a annoncé avoir lu le rapport, mais je doute que ce soit le cas (ou j'ai mal compris le sens de son message...)

Du coup, quelqu'un saurait si ce rapport existe et est accessible ? (même en norske, ça m'irait, ça me ferait de l'entraînement)

Cherche autours de ce post tu devrais trouver des arguments:

http://www.air-defense.net/forum/topic/19628-armée-de-lair-finlandaise-ilmavoimat/?do=findComment&comment=1461566

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Oui c'est bien les sources que j'avais trouvées, les articles surtout.

Le thread Twitter est aussi intéressant, mais je ne vois pas de trace du rapport Norvégien. Il est seulement mentionné.

Lui qui me rétorquait qu'il avait lu le rapport, je crois que j'ai trouvé un nouveau menteur sur internet (un de plus :bloblaugh:)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Dans l'affaire des NH-90 AIRBUS ne compte pas se laisser faire face aux Norvégiens et pourrait bien l'emporter compte tenu des arguments. Ca commence par un article de Cabirol :

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/norvege-la-decision-d-annuler-le-contrat-nh90-interpelle-y-compris-chez-les-norvegiens-921437.html

Révélation

Ce qui devait arriver, arriva. La Norvège a fini par annuler le contrat portant sur l'achat de 14 hélicoptères de transport militaire NH90, un programme géré pourtant par une agence de l'OTAN, Nahema ((NATO Helicopter Management Agency). Ce n'est pas non plus une surprise pour NHIndustries, détenu à 62,5 % par Airbus, 32% par Leonardo et 5,5% par le néerlandais Fokker. Depuis plusieurs mois, une épée de Damoclès était suspendue au-dessus de ce contrat. La Norvège avait émis il y a plusieurs mois une demande d'informations (RFI) pour trouver des solutions alternatives à ses hélicoptères NH90, qui, selon elle, n'étaient pas en mesure de répondre à toutes les exigences des garde-côtes du pays et qui ont un faible taux de disponibilité, le talon d'Achille de cet hélicoptère européen.

La mauvaise foi d'Oslo
Dans cette histoire, tous les acteurs ont fait preuve d'une extrême mauvaise foi, à commencer par la Norvège mais les industriels, NHIndustries, et ses deux principaux actionnaires, Leonardo et Airbus Helicopters, ne sont pas exempts de reproches. Pour abandonner un programme pourtant en voie de finalisation, la Norvège a dû se laisser séduire par une offre américaine, voire italienne, explique-t-on à La Tribune. La marine norvégienne a pourtant déjà reçu 13 NH90 sur les 14 commandés en 2001, le 14e étant prêt à être livré. "Nous étions proches de finaliser l'aspect principal du contrat initial", a d'ailleurs expliqué NHIndustries dans un communiqué.

Lors d'une conférence de presse, le ministre de la Défense norvégien Bjørn Arild Gram a estimé que "malheureusement, nous sommes arrivés à la conclusion que, quel que soit le nombre d'heures travaillées par nos techniciens et le nombre de pièces de rechange commandées, cela ne rendra pas le NH90 capable de répondre aux besoins de l'armée norvégienne". Ce qui n'est pas du tout l'avis du lieutenant-colonel Jan Egil Rekstad, commandant du 334e Escadron, qui avait estimé en décembre dernier dans la magazine Teknisk Ukebla que le NH90 apportait réellement de nouvelles capacités précieuses. Selon lui, le NH90 peut décoller rapidement, que ce soit pour chasser un sous-marin ou pour sauver quelqu'un de la mer.

Pour sa part, le dirigeant syndical Torbjørn Bongo du Syndicat norvégien des officiers a été surpris par l'annonce du ministre de la Défense. Torbjørn Bongo avait été jusqu'ici toujours sceptique sur la résiliation du contrat car il estimait qu'une partie importante du problème réside en interne dans les forces armées. "On ne peut pas s'attendre à avoir des pièces de rechange en stock si personne ne les a commandées ou n'a pas l'argent pour cela", a-t-il expliqué concrètement. Dans son communiqué, NHI a d'ailleurs déploré de ne "pas avoir eu la possibilité de discuter les dernières propositions en date pour améliorer la disponibilité du NH90 en Norvège, et de répondre aux demandes spécifiques" du royaume scandinave. Ce qui laisse à penser que le ministre souhaitait se débarrasser des NH90 quoi qu'il arrive en rejetant exclusivement la faute sur NHIndustries.

La Norvège souhaite rendre les 13 hélicoptères livrés au total et réclame également le remboursement de 5 milliards de couronnes (environ 500 millions d'euros), a annoncé le ministre de la Défense. Pas sûr que les industriels se laissent faire. On a vu ces derniers temps Airbus très combattif et ne pas céder par exemple face aux exigences d'un de ses grands clients dans l'aviation commerciale Qatar Airways en conflit avec l'avionneur européen en raison de problèmes de revêtement dans ses A350. La Norvège pourrait s'engager dans un marathon judiciaire. D'autant que les industriels affirment que l'annulation du contrat est "sans fondement juridique". Dans son communiqué, NHIndustries "réfute les allégations portées contre le NH90 et contre la société". La bagarre ne fait que commencer.

Mauvaise foi des industriels
Il n'en demeure pas moins que le NH90 a un véritable problème de disponibilité lié à un maintien en condition opérationnelle (MCO) difficile. En France, la ministre des Armées avait clairement signifié en début d'année à Airbus Helicopters qu'il fallait de "meilleurs résultats" sur la disponibilité des hélicoptères NH90 Caïman de la Marine nationale. Ce problème de MCO est connu et identifié. En Norvège, NHIndustries aurait donc dû se préoccuper de façon beaucoup plus efficace de ce problème de disponibilité, qui traine depuis des années. Mais la complexité du MCO du NH90 est renforcée par le fait que ce programme réunit deux  industriels, au sein de NHIndustries, qui sont en concurrence sur les marchés du NH90.

Ainsi, Leonardo, qui a en charge le MCO des appareils norvégiens (6 NFH/ASW pour la marine royale norvégienne et 8 NFH pour les Garde-Côtes) n'aurait pas vraiment joué le jeu à fond, estime-t-on. On prête d'ailleurs à l'industriel italien l'arrière-pensée de vouloir vendre de l'AW101 Merlin à la place des NH90 et de rééditer un nouveau coup en Norvège. En 2013, le AW101 Merlin, qui était en compétition contre le NH90 pour le remplacement des 12 Sea King Mk-43, a été choisi par la marine norvégienne. Un dossier complexe et explosif si le retour d'expérience montre que certains n'ont pas fait le job...
Michel Cabirol

Edited by herciv
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, DEFA550 a dit :

Leonardo joue un double-jeu depuis le début de ce programme. Il ne fallait pas s'attendre à des miracles.

Oui, c'est bien possible...mais cette histoire intervient pile au moment ou la survie de la compagnie SAS (Scandinavian Air Système) est mise en cause...SAS est une mise en commun des besoins de services aériens de la Norvège, de la Suède et du Danemark....et le Danemark vient d'annoncer qu'il ferme le robinet des subventions...

Y aurait-il une ardoise en souffrance vis à vis d'Airbus avec mise en balance du contrat des NH90 ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Moui enfin à Marignane personne ne se bats pour bosser avec NHI ou sur le plateau NH. Même le 175 est préféré (c'est dire !). 

 

Après on ne va pas repartir sur les coopérations contre nature les délires politiques et les délires d'ingénieurs (Airbus tout seul avec son 400M  prête déjà assez le flanc), mais le NH90 est mal né et il semble de plus en plus probable que Leonardo comme AH vendront des familles 101 ou famille SP bien longtemps après avoir fermé la chaîne NH (qui se situe essentiellement en Allemagne si ça peut donner des clefs à certains). 

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Oui, il me semble me souvenir que les italiens Agusta-Westland qui étaient à Marignane pour le NH-90 étaient plutôt ostracisés... J'imagine la réciproque sur d'autres sites NHI

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 13/06/2022 à 16:37, capmat a dit :

Oui, c'est bien possible...mais cette histoire intervient pile au moment ou la survie de la compagnie SAS (Scandinavian Air Système) est mise en cause...SAS est une mise en commun des besoins de services aériens de la Norvège, de la Suède et du Danemark....et le Danemark vient d'annoncer qu'il ferme le robinet des subventions...

Y aurait-il une ardoise en souffrance vis à vis d'Airbus avec mise en balance du contrat des NH90 ?

Pardon de me citer, mais un article des Echos renforce mes soupçons d'une mauvaise foi norvégienne vis à vis d'Airbus

.

"SAS : la Norvège prête à convertir ses titres de dette pour revenir au capital

« Etant donné la situation de la compagnie, (...) nous pouvons, sous certaines conditions, accepter de convertir la dette actuelle en action si nous le jugeons nécessaire », a fait savoir le ministre norvégien du Commerce et de l'Industrie. Pour autant, « l'Etat norvégien n'apportera pas de nouveaux capitaux et ne sera pas propriétaire à long terme de SAS », a insisté Jan Christian Vestre. (Mads Claus Rasmussen/AP/SIPA)"

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,765
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...