On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

 

Une fuite d'un think tank britannique (the Bruges Group) recrache le contenu d'une conversation entre May et Merkel, avec la première garantissant à la seconde qu'il n'y aurait jamais un "hard Brexit", que le RU garderait autant des règles de l'UE que possible avant d'opérer un retour dans l'Union aussitôt que les choses seraient "plus calmes" (post cycle électoral européen) et que les tories aient été "purgés" et/ou mis au pas. A ce stade, je ne sais absolument pas quel crédit accorder à cette "fuite", pour l'instant seulement mentionnée dans des médias fortement orientés Brexit (Telegraph, Breitbart and co), mais le think tank en question est un organisme sérieux. Faudra voir ce que ça donne, mais l'attitude de May depuis le référendum a été assez parlante de toute façon, et révélatrice des intentions de l'élite britannique. Donc c'est pas forcément très surprenant, dans le fond sinon dans la forme. 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tancrède a dit :

Une fuite d'un think tank britannique (the Bruges Group) recrache le contenu d'une conversation entre May et Merkel, avec la première garantissant à la seconde qu'il n'y aurait jamais un "hard Brexit", que le RU garderait autant des règles de l'UE que possible avant d'opérer un retour dans l'Union aussitôt que les choses seraient "plus calmes" (post cycle électoral européen) et que les tories aient été "purgés" et/ou mis au pas. A ce stade, je ne sais absolument pas quel crédit accorder à cette "fuite", pour l'instant seulement mentionnée dans des médias fortement orientés Brexit (Telegraph, Breitbart and co), mais le think tank en question est un organisme sérieux. Faudra voir ce que ça donne, mais l'attitude de May depuis le référendum a été assez parlante de toute façon, et révélatrice des intentions de l'élite britannique. Donc c'est pas forcément très surprenant, dans le fond sinon dans la forme. 

Comme ça correspond aussi évidemment à leurs intérêts : rien de bien étonnant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alexis a dit :

 Récapitulons, le Parlement britannique a successivement en moins de 48 heures :
- Refusé la sortie avec l'accord de retrait négocié - le seul disponible, et l'UE a exclu de continuer à négocier pour le modifier
 - Refusé la possibilité d'une sortie sans accord
- Refusé l'organisation d'un second référendum qui permettrait peut-être, s'il les 27 acceptaient le long report nécessaire pour l'organiser et si les Britanniques changeaient d'avis, de justifier la révocation de la lettre Article 50 donc d'éviter la sortie

 Il reste quoi comme possibilité :wacko: ?

Brexit Day moins 15 jours les cocos ! 'Serait p't'êt temps de devenir sérieux :angry: !

Quand je vous disais qu'il allait se passer un truc anglais. :laugh:

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Patrick a dit :

Quand je vous disais qu'il allait se passer un truc anglais. :laugh:

@Alexis oublie évidemment l'Option. Si May se voit refusée par le Parlement de :

  • brexiter brutalement,
  • molo-brexiter conformément à l'accord de séparation négocié avec Barnier,
  • ou rétro-brexiter en convoquant un second référendum,

lui reste toujours la possibilité de faire des déclarations audacieuses le 28 mars : "Plouf, plouf. Et donc finalement nous avons toujours peut être l'intention de nous tirer. Nous avons bien débattu et sommes parvenus à un accord : nous ne savons pas encore comment nous barrer. En conséquence, et conformément aux décisions de la CJUE, nous retirons pour l'instant notre demande de séparation. Vvous ne rêvez pas, votre cauchemar prend fin : nous voilà de retour ! Une bonne élection au Parlement Européen va nous faire du bien, et nous allons nous laisser le temps nécessaire pour respecter pleinement les vœux exprimés par une petite moitié de nos citoyens voici bientôt 3 ans (en attendant qu'ils meurent).

Voilà : on reste !"

Edited by Boule75
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alexis a dit :

Récapitulons, le Parlement britannique a successivement en moins de 48 heures :
- Refusé la sortie avec l'accord de retrait négocié - le seul disponible, et l'UE a exclu de continuer à négocier pour le modifier
- Refusé la possibilité d'une sortie sans accord
- Refusé l'organisation d'un second référendum qui permettrait peut-être, s'il les 27 acceptaient le long report nécessaire pour l'organiser et si les Britanniques changeaient d'avis, de justifier la révocation de la lettre Article 50 donc d'éviter la sortie

Il reste quoi comme possibilité :wacko: ?

une chute d'astéroide ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, rendbo a dit :

une chute d'astéroide ?

Non, les British ne veulent plus d'immigration, qu'on te dit.

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Kelkin said:

C'est toute l'astuce de l'impérialisme culturel américain, les machins européens y sont transformés en trucs américains et puis réexportés.

Un exemple typique, c'est Walt Disney. En dehors de Mickey, Donald, et compagnie, la fortune de la compagnie s'est principalement produite sur l'adaptation d'histoires européennes. Plus généralement, quand un film français a du succès aux États-Unis, c'est pas le film lui-même, c'est son remake, parce qu'il y a toujours un remake pour que la même histoire soit transposée dans un décor américain avec des acteurs américains qui parlent en anglais. Le seul moyen pour que ce soit le film français qui passe, et non un remake ? Faire le film en anglais avec des acteurs américains et une esthétique américaine. Façon The Fifth Element. Dans l'autre sens, c'est pas vrai, on a des films américains tels quels, pas des refaçonnements bien franchouillards.

Mais c'est dans d'autres domaines aussi. Par exemple, le postmodernisme est une réflexion créée principalement par des penseurs français : Althusser, Baudrillard, Derrida, Deleuze, Foucault, Guattari, Lyotard... Mais ça nous revient par le biais des Américains, et c'est comme ça qu'on voit les termes "narrative" ou "storytelling" apparaitrent pour remplacer la notion de "récit" dont ils sont la traduction !

Il y en a un qui a été plus malin, pour éviter le remake il a fait un film muet en n&b reprenant les codes du cinema US des années 20 avec un gros succès mais c'est un one shot.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Tancrède said:

Une fuite d'un think tank britannique (the Bruges Group) recrache le contenu d'une conversation entre May et Merkel, avec la première garantissant à la seconde qu'il n'y aurait jamais un "hard Brexit", que le RU garderait autant des règles de l'UE que possible avant d'opérer un retour dans l'Union aussitôt que les choses seraient "plus calmes" (post cycle électoral européen) et que les tories aient été "purgés" et/ou mis au pas. A ce stade, je ne sais absolument pas quel crédit accorder à cette "fuite", pour l'instant seulement mentionnée dans des médias fortement orientés Brexit (Telegraph, Breitbart and co), mais le think tank en question est un organisme sérieux. Faudra voir ce que ça donne, mais l'attitude de May depuis le référendum a été assez parlante de toute façon, et révélatrice des intentions de l'élite britannique. Donc c'est pas forcément très surprenant, dans le fond sinon dans la forme.  

Le probleme c'est que la réintégration du Uk dans l'UE post brexit - quelques soit le type de brexit - ... sera un supplice et le Golgotha de la petite bière a coté.

Le Uk n'aura aucun atout ... à part d'avoir fait chier le monde pendant des années ... et sera traité pire que la Turquie. Tout le monde sera bien content de lui avoir piqué ses PDM dans le marché commun, ses places au parlement, et ses subsides distribués par l'union ... et pas du tout près a lui rendre. Le Uk ne pourra renégocier aucun des avantage acquis a l'époque Thatcher want her money back ...

Ça à tout du rêve mouillé ...

@Tancrède un avis sur la légalité du backstop en droit anglais et en droit de l'union? A priori pas mal de juriste pense que cet arrangement est facilement attaquable et ne pourrait être mis en œuvre a ce titre?

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, g4lly said:

Le probleme c'est que la réintégration du Uk dans l'UE post brexit - quelques soit le type de brexit - ... sera un supplice et le Golgotha de la petite bière a coté.

Le Uk n'aura aucun atout ... à part d'avoir fait chier le monde pendant des années ... et sera traité pire que la Turquie. Tout le monde sera bien content de lui avoir piqué ses PDM dans le marché commun, ses places au parlement, et ses subsides distribués par l'union ... et pas du tout près a lui rendre. Le Uk ne pourra renégocier aucun des avantage acquis a l'époque Thatcher want her money back ...

Ça à tout du rêve mouillé ...

@Tancrède un avis sur la légalité du backstop en droit anglais et en droit de l'union? A priori pas mal de juriste pense que cet arrangement est facilement attaquable et ne pourrait être mis en œuvre a ce titre?

Le backstop, si on veut en parler autrement qu'en termes de café du commerce, c'est très au-delà de mes compétences: y'a un juriste spécialisé en droit international et/ou européen, ici? 

Pour une "réintégration" post accalmie, les Rosbifs ont peut-être une carte qui continue à parler fort, et c'est la City: c'est essentiellement autour de ça que beaucoup de choses tournent, notamment dans le lobbying auprès de Bruxelles: le grand déménagement n'emballe personne dans les banques, même si, par prudence et nécessité, elles ont posé des jalons et tout le monde sur le continent leur fait les yeux doux pour avoir sa portion de la potentielle ex-place financière de premier plan (avec une chance unique de déconcentrer cette abomination et son emprise sur une puissance européenne.... pour les rêveurs). Le fait demeure que beaucoup de gens ont intérêt et volonté de ne pas changer le bouzin, et que ces "beaucoup de gens" savent parler fort aussi à Berlin, Paris et Bruxelles. 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Tancrède a dit :

Le backstop, si on veut en parler autrement qu'en termes de café du commerce, c'est très au-delà de mes compétences: y'a un juriste spécialisé en droit international et/ou européen, ici? 

Pour une "réintégration" post accalmie, les Rosbifs ont peut-être une carte qui continue à parler fort, et c'est la City: c'est essentiellement autour de ça que beaucoup de choses tournent, notamment dans le lobbying auprès de Bruxelles: le grand déménagement n'emballe personne dans les banques, même si, par prudence et nécessité, elles ont posé des jalons et tout le monde sur le continent leur fait les yeux doux pour avoir sa portion de la potentielle ex-place financière de premier plan (avec une chance unique de déconcentrer cette abomination et son emprise sur une puissance européenne.... pour les rêveurs). Le fait demeure que beaucoup de gens ont intérêt et volonté de ne pas changer le bouzin, et que ces "beaucoup de gens" savent parler fort aussi à Berlin, Paris et Bruxelles. 

 

La City ? Quelle City ? Son avantage principal est de fournir un accès au système financier européen. Point d’UE, point de City, car la place de New York offre de meilleures conditions dans l’absolu et Francfort ou Paris offrent l’accès à l’UE. Oui, quitter l’UE détruit l’avantage comparatif de la City, et ce après que l’idiote de Thatcher se soit amusée à détruire leur économie réelle.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, g4lly a dit :

@Tancrède un avis sur la légalité du backstop en droit anglais et en droit de l'union? A priori pas mal de juriste pense que cet arrangement est facilement attaquable et ne pourrait être mis en œuvre a ce titre?

D'après ce que j'ai pu lire, cette disposition aurait plus une valeur symbolique/politique qu'autre chose parce qu'elle ne vaut apparemment pas tripette du point de vue des juristes britanniques.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On s'en tape de l'ais des juristes UK. Si on dit "c'est comme ça" alors c'est comme ça.

Vous pensez souvent en "oui mais il y a des lois". Ben non. Entre état on fait ce qu'on veut. Oui il y a des usages mais ils ont porter plainte devant qui, qu'on rigole un peu?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, il semble tout de même y avoir débat, y compris chez les juristes britanniques. Ici, il est reconnu une certaine valeur à ce backstop, mais limitée dans le temps et dépendante de la bonne volonté des différentes parties : https://www.lexology.com/library/detail.aspx?g=2c88de4e-0dc6-4978-831e-f9fee3c6aa51

 

Edited by Skw
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, herciv a dit :

Tusk s'apprête à demander "un long report" aux dirigeants Européens. J'ai droit de traduire par "SINE DIE" ou pas ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-donald-tusk-invitera-les-vingt-sept-a-accorder-une-longue-prolongation-au-royaume-uni_3234381.html

un long report ? 2 ans ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, LBP a dit :

un long report ? 2 ans ?

C'est ça le truc il n'y a pas de durée !!! C'est pour ça que je dis que c'est "sine die".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse de l'europe: ranapéter

 

Ce serait d'un comique total que Malte par exemple mette son veto

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

TUSK propose ni plus ni moins aux anglais de "revenir quand ils seront prêts".

Edited by herciv
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rufus Shinra a dit :

La City ? Quelle City ? Son avantage principal est de fournir un accès au système financier européen. Point d’UE, point de City, car la place de New York offre de meilleures conditions dans l’absolu et Francfort ou Paris offrent l’accès à l’UE. Oui, quitter l’UE détruit l’avantage comparatif de la City, et ce après que l’idiote de Thatcher se soit amusée à détruire leur économie réelle.

C'est une position très tranchée qui semble faire abstraction de la taille du pole financier Londonien dans les monnaies autre que l'Euro, de sa position ultra dominante en Europe en terme d'infrastructure, d'investissement, de capital humain, de savoir faire... Même en prenant les 1 trillion d'euros qui auraient quitté la City depuis l'annonce du Brexit, elle est toujours plus de 2 fois plus grosse que n'importe quelle des places européenne.

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rufus Shinra a dit :

La City ? Quelle City ? Son avantage principal est de fournir un accès au système financier européen. Point d’UE, point de City, car la place de New York offre de meilleures conditions dans l’absolu et Francfort ou Paris offrent l’accès à l’UE. Oui, quitter l’UE détruit l’avantage comparatif de la City, et ce après que l’idiote de Thatcher se soit amusée à détruire leur économie réelle.

Tu noircis le tableau.

Il ne faut quand même pas oublier le facteur loyauté. Les financiers et spéculateurs de la City n'ont pas oublié les services que leur ont rendus pendant si longtemps les politiciens britanniques, et qu'ils leur ont rendus. Il y a un lien fort qui s'est créé, qui est de l'ordre non pas d'un simple sentiment, mais d'une profonde reconnaissance, presque d'un amour de type familial. Il n'y a pas que l'argent dans la vie, il y a aussi les valeurs humaines, c'est la conviction profonde de nombreux financiers internationaux. Même si ça devient moins intéressant à Londres, ils resteront par fidélité.

 

Bon... ok je sors :laugh: !

 

Il y a 2 heures, Skw a dit :

D'après ce que j'ai pu lire, cette disposition aurait plus une valeur symbolique/politique qu'autre chose parce qu'elle ne vaut apparemment pas tripette du point de vue des juristes britanniques.

 

Il y a 2 heures, cracou a dit :

On s'en tape de l'ais des juristes UK. Si on dit "c'est comme ça" alors c'est comme ça.

Vous pensez souvent en "oui mais il y a des lois". Ben non. Entre état on fait ce qu'on veut. Oui il y a des usages mais ils ont porter plainte devant qui, qu'on rigole un peu?

Il y a des lois entre Etats aussi. Simplement, il faut voir quel est le droit qui s'applique... et quelle cour est compétente.

Dans le cas du filet de sécurité prévu dans l'accord de retrait, c'est la Cour de justice de l'UE.

Je dis ça, je dis rien :happy:

 

il y a 38 minutes, herciv a dit :

C'est ça le truc il n'y a pas de durée !!! C'est pour ça que je dis que c'est "sine die".

La fin 2020 est quand même un jalon important : si la Grande-Bretagne n'était pas encore partie, elle devrait commencer à payer aussi pour la période de 7 ans suivante du budget européen... et la facture des fameux 39 milliards de livres s'alourdirait d'autant.

On peut toujours imaginer de reporter le tout aux calendes grecques, mais à mon sens un "délai long", ça veut dire 21 mois jusqu'au 31 décembre 2020.

Si c'est ce qui est décidé, on peut d'ailleurs déjà prévoir un nouveau spectacle de clowns à Westminster vers début décembre 2020. :tongue:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Alexis a dit :

La fin 2020 est quand même un jalon important : si la Grande-Bretagne n'était pas encore partie, elle devrait commencer à payer aussi pour la période de 7 ans suivante du budget européen... et la facture des fameux 39 milliards de livres s'alourdirait d'autant.

Et tu fais quoi des députés au parlement de l'UE ?

il y a 4 minutes, Alexis a dit :

on peut d'ailleurs déjà prévoir un nouveau spectacle de clowns à Westminster vers début décembre 2020

Ils vont en sortir dans un état politique lamentable. Personne ne sort du lot, pas de ligne politique je te raconte pas le manque de crédibilité qu'ils ont.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,510
    Total Members
    1,550
    Most Online
    zorkhoff
    Newest Member
    zorkhoff
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,317,620
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries