On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

C:\Users\Yves\AppData\Local\Packages\microsoft.windowscommunicationsapps_8wekyb3d8bbwe\LocalState\Files\S0\87\IMG_1517936826501[2305843009213854490].jpg

Edited by prof.566

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, g4lly a dit :

Le probleme c'est que la réintégration du Uk dans l'UE post brexit - quelques soit le type de brexit - ... sera un supplice et le Golgotha de la petite bière a coté.

Le Uk n'aura aucun atout ... à part d'avoir fait chier le monde pendant des années ... et sera traité pire que la Turquie. Tout le monde sera bien content de lui avoir piqué ses PDM dans le marché commun, ses places au parlement, et ses subsides distribués par l'union ... et pas du tout près a lui rendre. Le Uk ne pourra renégocier aucun des avantage acquis a l'époque Thatcher want her money back ...

Ça à tout du rêve mouillé ...

@Tancrède un avis sur la légalité du backstop en droit anglais et en droit de l'union? A priori pas mal de juriste pense que cet arrangement est facilement attaquable et ne pourrait être mis en œuvre a ce titre?

À quels juristes fais-tu référence ?

En faisant ce qu'aucun juriste ne devrait faire, soit raisonner au doigt mouillé, je vois mal pourquoi la Commission proposerait une clause apparemment si importante mais toutefois aisément attaquable (devant la CJUE ?).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/03/2019 à 15:12, rogue0 a dit :

Farage s'était vanté d'avoir demandé une intervention de Trump pour pousser au Brexit dur (lors d'une conférence entre partis "conservateurs") https://www.independent.co.uk/news/uk/politics/nigel-farage-donald-trump-no-deal-brexit-north-korea-vietnam-washington-dc-a8818651.html)
(disclaimer, le propriétaire de the independent est un oligarche russe : je n'ai pas vu trop d'écarts sputnikiens, mais je surveille...)
Et le lendemain, Trump prend la peine de twitter la "promesse" d'un méga super deal avec les anglais dès qu'ils seront sortis de l'Europe.
https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/trump-brexit-trade-deal-us-uk-farage-twitter-theresa-may-vote-a8822566.html

"Heureusement", Trump n'a (en théorie) aucune voix au chapitre sur le Brexit.
Ce n'est en rien une preuve, mais il est probable que Farage a fait la demande.
Alors est-ce que Orban / le PiS polonais ou la ligue du Nord l'écouteront ?

Y a différentes personnes qui essayent de faire un coup de ce genre : convaincre un chef d'Etat ou de gouvernement parmi les 27 de mettre son veto à tout report de la date du Brexit. D'aucuns essaient de convaincre un eurosceptique comme eux. Mais certains sont plus malins et habiles que ça !

Je propose à vos applaudissements Janet Daley, qui officie au Daily Telegraph et a une idée lumineuse

Si nous ne pouvons pas partir à temps, nous devons rester - et devenir le pire cauchemar de Macron

Citation

Qui peut faire mieux que les Britanniques pour démolir l'Union européenne de l'intérieur ?

Le problème bien sûr, c'est qu'Emmanuel Macron ne lit pas forcément le Daily Telegraph... mais s'il tombe dessus, l'argument de Daley pourrait bien le convaincre :laugh:

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Alexis said:

Le problème bien sûr, c'est qu'Emmanuel Macron ne lit pas forcément le Daily Telegraph... mais s'il tombe dessus, l'argument de Daley pourrait bien le convaincre :laugh:

Cette stratégie est largement revendiqué par les Etats septique d'Europe de l'est.

C'est un grand classique qui marche souvent assez bien...

Jusqu'à récemment le UK n'avait pas voulu jouer avec les états septique d'Europe de l'est... Entre autre a cause des divergences sur l'immigration intra communautaire.

Mais ce n'est pas surprenant de voir cet argumentaire revenir sur la table.

Le souci c'est que jouer le parasite du fédéralisme... En usant de sa capacité de nuisance ne résout en rien le problème du projet anglais et de sa nostalgie de l'empire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/03/2019 à 23:06, Alexis a dit :

Je propose à vos applaudissements Janet Daley, qui officie au Daily Telegraph et a une idée lumineuse

Si nous ne pouvons pas partir à temps, nous devons rester - et devenir le pire cauchemar de Macron

Citation

Qui peut faire mieux que les Britanniques pour démolir l'Union européenne de l'intérieur ?

 

Tsk tsk, la photo illustrant l'article suffit à tuer l'idée dans l'oeuf.

Pour vendre une idée, rien ne vaut une belle chanson.

Tiens, en voilà une de circonstance, et associée à jamais à un symbole so british. (EDIT: James Bond, la BO de l'espion qui m'aimait)

Révélation

Et en plus, je n'avais jamais vu l'interprète de la chanson, qui est nettement plus rayonnante que Barbara Bach. :tongue:

 

Edited by rogue0
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, g4lly a dit :

Cette stratégie est largement revendiqué par les Etats septique d'Europe de l'est.

C'est un grand classique qui marche souvent assez bien...

Jusqu'à récemment le UK n'avait pas voulu jouer avec les états septique d'Europe de l'est... Entre autre a cause des divergences sur l'immigration intra communautaire.

Mais ce n'est pas surprenant de voir cet argumentaire revenir sur la table.

Le souci c'est que jouer le parasite du fédéralisme... En usant de sa capacité de nuisance ne résout en rien le problème du projet anglais et de sa nostalgie de l'empire.

Je réagis par principe, mais quand tu dis « États septiques », c’est délibéré parce que tu considères qu’ils sont souillés et porteurs de germes préjudiciables à l’UE, ou bien tu voulais plutôt parler d’  « Etats sceptiques », en ce sens où ils sont réservés quant à leur opinion et un peu sur la réserve par rapport à l’UE ?

 

Évidemment, tu peux aussi changer d’idée maintenant et décider que le cynisme de la première solution convient finalement bien à ton commentaire et ajoute une touche d’irrévérence supplémentaire :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
43 minutes ago, TarpTent said:

Évidemment, tu peux aussi changer d’idée maintenant et décider que le cynisme de la première solution convient finalement bien à ton commentaire et ajoute une touche d’irrévérence supplémentaire :happy:

Malheureusement c'est juste les joies du correcteur orthographique.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

La première ministre britannique, Theresa May, pourrait renoncer à soumettre une troisième fois au vote des députés l’accord de retrait qu’elle a négocié avec l’Union européenne si elle n’obtient pas le soutien suffisant, ont déclaré dimanche deux de ses ministres.
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/17/brexit-les-travaillistes-menacent-de-deposer-une-motion-de-censure_5437349_3210.html

Un intervenant dans C dans l'air a fait une règle de trois et estimait que le traité devrait passer vers le 5ème vote. Ça s'annonce gratiné pour le 29 mars, et quasiment impossible pour le sommet du 21. Donc à priori, c'est mort pour une demande de report court. Ce qui laisserait les dirigeants de l'UE face à un choix difficile : report de longue durée ou no deal. Dans le premier cas, c'est reparti pour des mois de tragi-comédie improductive. Dans le second, les politiciens britanniques nous mettront sur le dos la responsabilité de tous les problèmes qui arriveront au RU. Cahrybde et Scylla :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Desty-N a dit :

Un intervenant dans C dans l'air a fait une règle de trois et estimait que le traité devrait passer vers le 5ème vote. Ça s'annonce gratiné pour le 29 mars, et quasiment impossible pour le sommet du 21. Donc à priori, c'est mort pour une demande de report court. Ce qui laisserait les dirigeants de l'UE face à un choix difficile : report de longue durée ou no deal. Dans le premier cas, c'est reparti pour des mois de tragi-comédie improductive. Dans le second, les politiciens britanniques nous mettront sur le dos la responsabilité de tous les problèmes qui arriveront au RU. Cahrybde et Scylla :unsure:

Il y aurait aussi pour le Conseil européen l'option médiane d'accorder un report court seulement, même si le RU émet une demande de report long. Les avantages étant d'une part ne pas apparaître comme la partie responsable d'une éventuelle sortie sans accord, d'autre part laisser un peu plus de temps aux députés britanniques pour se reprendre (au 5ème, 6ème etc vote c'est comme ils le sentent).

A mon sens il y aurait une assez bonne chance qu'ils le fassent, ne serait-ce que parce que la fermeture claire de l'option "on continue à négocier indéfiniment", qui est aussi l'option "si si on a encore une chance de forcer un deuxième référendum et de revenir sur le Brexit", forcerait les députés travaillistes à se concentrer sur la situation. Ce serait en quelque sorte une intrusion de la réalité, cette réalité comme quoi la volière caquetante de Westminster n'est pas la seule partie à cette négociation...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question bête : En quoi ça gênerais d'une quelconque manière les dirigeants européens d'être désignés comme responsable d'une sortie "no deal"?
Ils s'en foutent de ce que pensent les britanniques de l'europe vu qu'ils ne voteront plus pour et je ne pense pas que les citoyens européens pensent vraiment que le brexit dur soit la faute de l'europe, c'est clairement les britanniques qui se sont tirés une balle dans le pied, tout le monde l'a bien vu quand même...
802.jpg

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, RugbyGoth a dit :

En quoi ça gênerais d'une quelconque manière les dirigeants européens d'être désignés comme responsable d'une sortie "no deal"?

Peut-être que certains cherchent à se rassurer sur leurs propres opinions. :rolleyes:   

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, RugbyGoth a dit :

Question bête : En quoi ça gênerais d'une quelconque manière les dirigeants européens d'être désignés comme responsable d'une sortie "no deal"?
Ils s'en foutent de ce que pensent les britanniques de l'europe vu qu'ils ne voteront plus pour et je ne pense pas que les citoyens européens pensent vraiment que le brexit dur soit la faute de l'europe, c'est clairement les britanniques qui se sont tirés une balle dans le pied, tout le monde l'a bien vu quand même...
802.jpg

en quoi ça generait ?

et bien, ce sont bien les Britanniques qui veulent quitter, pas l'UE qui veut les virer. Donc, ça les generait tant que ça de prendre leurs responsabilités et d'assumer leurs choix ???

 

edit : si, en 2 ans et plus, ils n'ont pas été capables de trouver l'ébauche d'une solution entre eux, leur donner un sursis ? NON !

Ils seraient dans une position où il manque une semaine ou un mois pour finaliser, ce serait différend ; là, ils cherchent encore, donc ils sortent et se débrouillent ! ils nous ont assez parasité.

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, puisqu'on en est à l'humour :smile: ...

D177-w0W0AAMwO_.jpg

Pauvre mouche...

Edited by Alexis
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après la pause du weekend, c'est reparti avec un énième rebondissement majeur en provenance cette fois du speaker John Bercow :biggrin:

Citation

Brexit: la gifle de John Bercow à Theresa May

Le «speaker» de la Chambre des communes interdit à la première ministre britannique de soumettre à un nouveau vote le même accord sur la sortie de l'UE que celui qui a déjà été rejeté par deux fois à une vaste majorité.

John Bercow fait encore des siennes. Le «speaker» haut en couleur de la Chambre des communes porte un coup sévère à la tactique de Theresa May. Alors que la première ministre britannique s'efforçait tant bien que mal de rassembler des soutiens à son accord dans l'espoir de le faire approuver lors d'un troisième vote, après deux rejets massifs, le chef de l'assemblée législative invoque la coutume constitutionnelle pour refuser cet entêtement.

(...)

Il incite donc le gouvernement à renégocier avant de tenter de représenter le texte, ce que l'UE a formellement exclu la semaine dernière. Ce coup d'éclat a pris par surprise Downing Street, qui n'avait pas été prévenu. Ce n'est pas la première fois. John Bercow avait provoqué en janvier la furie de l'exécutif en sélectionnant un amendement d'un député frondeur qui donnait trois jours à Theresa May pour réagir à son échec du 15 janvier, plutôt que trois semaines. Il avait cette fois justifié sa décision de s'écarter de la tradition en argumentant que «si l'on était guidé uniquement par les précédents, manifestement, rien ne changerait jamais à nos procédures». Le speaker est accusé par les brexiters de prendre parti dans ses décisions pour les proeuropéens. Cette flexibilité d'interprétations à sa discrétion repose sur l'absence de constitution britannique écrite.

Paradoxalement, ce camouflet pourrait aussi permettre à Theresa May de sauver la face en imputant ses difficultés à l'audace du speaker. Car ce vote qu'elle souhaitait organiser au Parlement mardi ou mercredi était fort mal parti, n'ayant pas réussi à faire changer d'avis suffisamment de députés. Au point qu'il apparaissait peu probable qu'il puisse avoir lieu mardi et guère plus mercredi, afin d'éviter l'humiliation d'une nouvelle défaite.

Il n'en reste pas moins que Theresa May va arriver les mains vides jeudi à Bruxelles, lors d'un sommet crucial avec ses homologues. Elle doit y réclamer un report de la date du Brexit, initialement fixée au 29 mars, conformément à un vote du Parlement la semaine dernière. La balle sera donc dans le camp des Vingt-Sept, qui ne pourront que constater la bérézina de la stratégie du gouvernement britannique, à quelques jours de la date fatidique.

http://www.lefigaro.fr/international/2019/03/18/01003-20190318ARTFIG00134-brexit-la-gifle-de-john-bercow-a-theresa-may.php

Un bon article en anglais sur Bercow et cet évènement

https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/mar/18/john-bercow-brexit-moment-speaker-ruling

Edited by Carl
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Rufus Shinra a dit :

En parlant de chats, Nathalie Loiseau, ministre française de l’Europe, a appelé son chat Brexit parce qu’il miaule comme un chieur pour sortir puis, une fois la porte ouverte, reste comme un con et s’énerve quand elle le pousse dehors.

 

En V.O. c'est encore mieux.

Plaisanterie mise à part... je ne crois pas que ce soit uniquement une plaisanterie.

Je soupçonne qu'on est devant une forme de communication diplomatique préméditée.

A destination des 26 : faudrait que cette pantalonnade s'arrête. Et vite.

Et à destination de Westminster : partez sinon je continue à me payer votre tête.

En anglais ça donne à peu près : « Go away or I shall taunt you a second time » :happy:

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

même un scénariste gonflé à la cocaïne n'aurait pas trouve une histoire comme celle qui nous jouent les british depuis 3 ans...:blink: par pitié...QU'ILS SE CASSENT!!

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, vet327 a dit :

même un scénariste gonflé à la cocaïne n'aurait pas trouve une histoire comme celle qui nous jouent les british depuis 3 ans...:blink: par pitié...QU'ILS SE CASSENT!!

Au contraire, qu’ils restent ! Grâce à ça, ils seront contraints de la fermer sur beaucoup de sujets et l’on continuera de bénéficier des avantages à les avoir au sein de l’UE, avec moins d’inconvénients (quoi qu’ils auront toujours le culot en héritage, mais moins d’écoute)

:biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,207
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries