On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

il y a 17 minutes, cracou a dit :

Alors regardons en face ce qui peut se passer effectivement en cas de brexit: les anglais, pas totalement débiles, vont accepter n'importe quoi chez eux en termes de marchandises pour ne surtout pas bloquer les flux.

 Là où ça sera tendu, c'est pour le retour de marchandises.

 En fait je ne crois pas aux pénuries chez eux: ils peuvent acheter. Je crois par contre à un bordel innomable pour envoyer quoi que ce ce soit ailleurs.

Le problème, c'est que le n'importe quoi sera dédié à leur consommation intérieure. Autant je peux envisage que les tabloïds ne critiqueront pas trop les produits américains, par contre au premier scandale alimentaire sur des produits asiatiques (par exemple), le Sun et compagnie vont se déchaîner.

S'il y a des normes et des contrôles, c'est pas toujours pour le plaisir d'enquiquiner le monde. Parfois ça sert aussi à quelque chose :ph34r:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Julien a dit :

Il ne s'agit pas d'argent que le UK a emprunté auprès de l'UE, il s'agit d'engagements de dépenses sur plusieurs années au bénéfice du budget de l'UE ou de programmes sous l'égide de l'UE. Si le UK ne veut plus payer car il est maintenant hors de l'UE la seule représaille que je vois est une surtaxe douanière sur les produits UK (c.a.d un taxe supplémentaire par rapport à la taxe normale découlant soit d'un accord hypothétique, soit des taux par défaut en cas (probable) de no deal).

Je veux bien entendre que ce que je propose n'a pas de lien, mais ce que tu proposes n'a pas de lien non plus.

Qu'importe, le message doit être : vous y perdez, lourdement !

Pour les taxes, méfiance, c'est l'UE qui va la payer, pas le R-U. Les taxes donnent seulement un avantage compétitif aux autres. Ok c'est déjà ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Carl a dit :

Certains pensent même que seule l'irlande (voir l'UE) contrôlera la frontière avec l'irlande du nord et donc que l'IRA s'attaquera à l'irlande et/ou l'UE, c'est dire le niveau.

Si le RU ne veut pas surveiller sa frontière en Irlande du Nord, alors effectivement ça va être un gigantesque appel d'air pour les traffiquants en tous genres. Que ce soit les passeurs de migrants ou les émules de Walter White...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kelkin a dit :

Si le RU ne veut pas surveiller sa frontière en Irlande du Nord, alors effectivement ça va être un gigantesque appel d'air pour les traffiquants en tous genres. Que ce soit les passeurs de migrants ou les émules de Walter White...

Attention aujourd'hui il ne la surveille pas (il n'y en a pas) et ce n'est pas pour autant une passoire, car la République d'Irlande n'est pas dans Shengen et filtre donc fortement les entrées sur son territoire. Tant qu'ils restent hors Shengen le RU est tranquille...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus je retourne ce merdier du BREXIT dans ma tête plus je me dis que malheureusement rien n'est fait et on est toujours pas à l'abris d'un remain.

La situation est bloquée au parlement parce que:

1/3 du parlement est contre le brexit tout court (1)

1/3 du parlement est favorable au no-deal (2)

1/3 est favorable au brexit mais contre un no deal (3)

En cas d'accord avec backstop, une partie de (3) la soutient mais (1) et (2) votent contre ----> pas de majorité

En cas de no-deal (donc sans backstop), (2) vote pour, (1) et (3) votent contre -----> pas de majorité

Par contre il y a une majorité pour refuser un no-deal, donc il est crédible que les parlementaires promulguent une loi empêchant Johnson de signer une sortie de l'UE sans accord. Si cela arrive, il est probable que des élections générales soient organisées.

L'histoire du backstop rend la négociation impossible pour le UK:

- no-deal = retour frontière physique = risque de guerre civile en Irlande

- deal avec back-stop déstabilise le UK car le cas de l'Irlande du Nord (hors EU mais jouissant d"un régime spécial favorable avec l'UE) motive des demandes similaires de la part de l'Ecosse par exemple.

Enfin, en cas de backstop, le UK est complètement à la merci de l'UE en terme de négociation non seulement avec l'UE elle même mais aussi avec les pays tiers en terme d'accord de libre échange car si elle veut pouvoir conserver le backstop elle doit pouvoir garantir à l'UE qu'elle respecte les règles du marché unique (donc adieu les velléités de stratégie économique offshore et adieu les accords avec les US ou autres pays tiers qui ne soient pas en accord avec les règles de l'UE)

Il est assez fascinant de voir à quel point la ligne rouge fixée par l'UE sur le backstop est un coup de génie en terme de négociation. Le UK est complètement coincé. La seule solution est le "remain" ou le no-deal mais il n'y a aucune majorité ni pour l'un ni pour l'autre. Or si rien ne bouge le UK reste dans l'UE et on peut pense qu'avec le temps il finisse par réintégrer l'Union, en y ayant perdu quelques plumes au passage.

 

 

Edited by Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chypre grecque/turque et Gibraltar/Espagne  ... Irlande du Nord/Eire ...

L'Eire pourrait sortir de Schengen si ils avaient un accord avec les US ... La communauté Irlandaise est puissante aux US.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Pierre_F a dit :

L'Eire pourrait sortir de Schengen

Elle n'a jamais été membre de Schengen, comme le Royaume-Uni et le Danemark.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Julien a dit :

Plus je retourne ce merdier du BREXIT dans ma tête plus je me dis que malheureusement rien n'est fait et on est toujours pas à l'abris d'un remain.

La situation est bloquée au parlement parce que:

1/3 du parlement est contre le brexit tout court (1)

1/3 du parlement est favorable au no-deal (2)

1/3 est favorable au brexit mais contre un no deal (3)

En cas d'accord avec backstop, une partie de (3) la soutient mais (1) et (2) votent contre ----> pas de majorité

En cas de no-deal (donc sans backstop), (2) vote pour, (1) et (3) votent contre -----> pas de majorité

Par contre il y a une majorité pour refuser un no-deal, donc il est crédible que les parlementaires promulguent une loi empêchant Johnson de signer une sortie de l'UE sans accord.

Y a une erreur. Johnson (ou le parlement du R-U ou n'importe qui et n'importe de quoi du R-U) n'a rien à signer pour une sortie sans accord. C'est option par défaut (de deal).

Citation

Si cela arrive, il est probable que des élections générales soient organisées.

L'histoire du backstop rend la négociation impossible pour le UK:

- no-deal = retour frontière physique = risque de guerre civile en Irlande

- deal avec back-stop déstabilise le UK car le cas de l'Irlande du Nord (hors EU mais jouissant d"un régime spécial favorable avec l'UE) motive des demandes similaires de la part de l'Ecosse par exemple.

Enfin, en cas de backstop, le UK est complètement à la merci de l'UE en terme de négociation non seulement avec l'UE elle même mais aussi avec les pays tiers en terme d'accord de libre échange car si elle veut pouvoir conserver le backstop elle doit pouvoir garantir à l'UE qu'elle respecte les règles du marché unique (donc adieu les velléités de stratégie économique offshore et adieu les accords avec les US ou autres pays tiers qui ne soient pas en accord avec les règles de l'UE)

Il est assez fascinant de voir à quel point la ligne rouge fixée par l'UE sur le backstop est un coup de génie en terme de négociation.

?

Supprime le backstop, c'est en gros toujours le même problème de fond. Le R-U ne peut pas être la passerelle entre 2 marchés sans contrôle de ces deux marchés (et donc de l'UE).

Le problème est connu depuis le début. C'est un choix du R-U d'être le plus autonome possible de l'UE. C'est un choix de Theresa May (brexit means brexit) de prendre la direction d'un hard brexit. Je ne l'accuse pas, elle n'avait pas vraiment le choix ("take back control" était très populaire - c-à-d quittons toutes les instances de décision/contrôle de l'UE).

Citation

Le UK est complètement coincé. La seule solution est le "remain" ou le no-deal mais il n'y a aucune majorité ni pour l'un ni pour l'autre. Or si rien ne bouge le UK reste dans l'UE et on peut pense qu'avec le temps il finisse par réintégrer l'Union, en y ayant perdu quelques plumes au passage.

Juncker et Tusk l'ont martelé, la France aussi et d'autres, rester dans l'UE est le meilleur deal.

Si le R-U revient dans l'UE, il va perdre plus que "quelques plumes au passage". Actuellement le R-U a des privilèges dans l'UE par rapport à d'autres états membre (pensons entre autre à "I want my money back" de Thatcher), il va les perdre et ne les retrouvera pas. Ça c'est le "coup de génie" des négociations en 2 phases.

 

Edited by web123_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, web123_2 a dit :

Y a une erreur. Johnson (ou le parlement du R-U ou n'importe qui et n'importe de quoi du R-U) n'a rien à signer pour une sortie sans accord. C'est option par défaut (de deal).

 

Peux tu prouver cette affirmation ? Pour moi Il faut que le UK signe. Il ne s'agit pas d'une expulsion, mais d'un départ volontaire. Après je peux me tromper, surtout sur un sujet aussi complexe, mais j'aurai besoin de plus qu'une simple affirmation de ta part sans argumentation.

De plus je rappelle que les parlementaires UK sont actuellement en train de préparer une loi empêchant Johnson d'approuver un no deal.

https://www.thetimes.co.uk/article/pm-could-ignore-legislation-to-block-no-deal-9dgxf80mg

Peux tu me dire quel serait l'objet d'un tel projet de la part des parlementaires si comme tu le dis le no deal est automatique au 31/10 en cas de non décision coté UK ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Julien a dit :

Enfin, en cas de backstop, le UK est complètement à la merci de l'UE en terme de négociation non seulement avec l'UE elle même mais aussi avec les pays tiers en terme d'accord de libre échange car si elle veut pouvoir conserver le backstop elle doit pouvoir garantir à l'UE qu'elle respecte les règles du marché unique (donc adieu les velléités de stratégie économique offshore et adieu les accords avec les US ou autres pays tiers qui ne soient pas en accord avec les règles de l'UE)

Le backstop n'a rien à voir là dedans. Il permet juste de ne pas pas avoir de frontières physique entre les deux Irlande, en déplaçant la barrière douanière aux ports Irlande du Nord / Grande Ile.

Une fois dehors, les négociations avec d'autres sont de la responsabilité du gouvernement du Royaume Uni et l'UE n'a rien à y redire... C'est en cas d'accord d'association, un peu comme la Suisse où les pays nordiques, qu'il faut respecter certaines règles UE...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Julien a dit :

Peux tu prouver cette affirmation ? Pour moi Il faut que le UK signe. Il ne s'agit pas d'une expulsion, mais d'un départ volontaire. Après je peux me tromper, surtout sur un sujet aussi complexe, mais j'aurai besoin de plus qu'une simple affirmation de ta part sans argumentation.

De plus je rappelle que les parlementaires UK sont actuellement en train de préparer une loi empêchant Johnson d'approuver un no deal.

https://www.thetimes.co.uk/article/pm-could-ignore-legislation-to-block-no-deal-9dgxf80mg

Peux tu me dire quel serait l'objet d'un tel projet de la part des parlementaires si comme tu le dis le no deal est automatique au 31/10 en cas de non décision coté UK ?

Plus d'info :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_50_du_traité_sur_l'Union_européenne

 

Tu n'es fait avoir, pour le dire familièrement, par l'ambiance médiatique.

Le parlement anglais fait de l'enculage de mouche. Ça exaspérait passablement Theresa May qui a répété 1000 fois que la seul façon d'éviter un nodeal est de signer un deal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, tipi a dit :

Attention aujourd'hui il ne la surveille pas (il n'y en a pas) et ce n'est pas pour autant une passoire, car la République d'Irlande n'est pas dans Shengen et filtre donc fortement les entrées sur son territoire. Tant qu'ils restent hors Shengen le RU est tranquille...

En plus des personnes, les marchandises passent librement au travers de la frontière Irlandaise.

C'est ce point qui est le plus gênant et qui va pousser l'Union Européenne à faire fermer cette frontière.

Maintenir la frontière irlandaise ouverte, c'est permettre aux marchandises provenant du Royaume Uni de circuler librement à l'intérieur de l'Union sans pour autant que ces marchandises répondent aux normes européennes.

Pire, après Brexit, le Royaume Uni peut signer des accords de libre échange avec d'autres pays ou groupe de pays, qui de fait n'auront plus besoin de négocier avec l'Union Européenne.

Par exemple, imaginez que Londres décide de signer un accord de libre échange avec le MERCOSUR (celui que Macron bloque en ce moment).

Plus besoin pour les pays du MERCOSUR de négocier avec l'Union Européenne: il leur suffira d'envoyer les marchandises à Belfast, les faire transiter par Dublin, puis de les renvoyer dans le reste de l'Union.

Cette situation pourrait mettre à mal toute la politique commerciale de l'Union Européenne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, rendbo a dit :

Le backstop n'a rien à voir là dedans. Il permet juste de ne pas pas avoir de frontières physique entre les deux Irlande, en déplaçant la barrière douanière aux ports Irlande du Nord / Grande Ile.

Une fois dehors, les négociations avec d'autres sont de la responsabilité du gouvernement du Royaume Uni et l'UE n'a rien à y redire... C'est en cas d'accord d'association, un peu comme la Suisse où les pays nordiques, qu'il faut respecter certaines règles UE...

L'Irlande fait partie de l'UE !

Donc une frontière avec l'Irlande qui se voit aménagée des facilités douanières c'est un accès au marché commun, et donc il doit répondre aux critères fixés par l'UE, sinon c'est plus de back stop et retour à une frontière comme avec un pays tiers.

Donc le UK ne peut absolument pas faire ce qu'il veut avec d'autres pays en terme d'accord commerciaux sauf à renoncer au backstop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Julien a dit :

Peux tu prouver cette affirmation ? Pour moi Il faut que le UK signe. Il ne s'agit pas d'une expulsion, mais d'un départ volontaire. Après je peux me tromper, surtout sur un sujet aussi complexe, mais j'aurai besoin de plus qu'une simple affirmation de ta part sans argumentation.

Une fois que tu déclenches la procédure de sortie avec l'UE, tu as deux ans pour négocier. Si à la fin des deux ans de négociation tu n'as pas de deal, alors c'est automatiquement un no deal. Reste que les textes de l'UE prévoient que si l'unanimité des membres de l'UE accepte de donner un délai supplémentaire aux négociations, alors il peut y avoir report d'un temps donné.

Le parlement peut dire ce qu'il veut, il n'a déjà plus son mot à dire : si un des pays de l'UE n'est pas d'accord avec le report, alors il n'y en aura pas, et ce sera un no deal, point... :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Julien a dit :

Peux tu prouver cette affirmation ? Pour moi Il faut que le UK signe. Il ne s'agit pas d'une expulsion, mais d'un départ volontaire. Après je peux me tromper, surtout sur un sujet aussi complexe, mais j'aurai besoin de plus qu'une simple affirmation de ta part sans argumentation.

De plus je rappelle que les parlementaires UK sont actuellement en train de préparer une loi empêchant Johnson d'approuver un no deal.

https://www.thetimes.co.uk/article/pm-could-ignore-legislation-to-block-no-deal-9dgxf80mg

Peux tu me dire quel serait l'objet d'un tel projet de la part des parlementaires si comme tu le dis le no deal est automatique au 31/10 en cas de non décision coté UK ?

Ta remarque est représentative de l'état d'esprit anglais. Ils croient qu'éviter un nodeal ne dépend que d'eux, voire que le brexit n'est qu'une affaire anglaise.

Non, il n'y a qu'une façon d'éviter le nodeal (hors report qui n'est évidemment que temporaire et au maximum pour 2 ans), c'est d'avoir un deal. Deal qui doit être approuvé à l'unanimité (UE28 ou UE27+UK). Et je rappelle qu'un report, qui ne peut être qu'à l'initiative du R-U, n'est pas automatique, il doit être approuvé à l'unanimité également.

Il suffit qu'un état sur 28 en est "plein le cul" du brexit, fasse preuve de mauvaise volonté, pour avoir un nodeal le 31/10.

Edited by web123_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Julien a dit :

L'Irlande fait partie de l'UE !

Donc une frontière avec l'Irlande qui se voit aménagée des facilités douanières c'est un accès au marché commun, et donc il doit répondre aux critères fixés par l'UE, sinon c'est plus de back stop et retour à une frontière comme avec un pays tiers.

Donc le UK ne peut absolument pas faire ce qu'il veut avec d'autres pays en terme d'accord commerciaux sauf à renoncer au backstop.

On part de loin... Il faut une frontière à l'UE: 

  • Soit on exclut l'Irlande de la zone douanière de l'UE pour ne pas avoir de frontière dure entre les deux Irlande, afin de préserver les accords du Vendredi Saint... sauf que l'Irlande n'a pas demandé à quitter l'UE
  • Soit on inclut l'Irlande du Nord dans notre zone douanière (même raison qu'au dessus) et la frontière UE sera entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume Uni,c'est ce qui s'appelle le Backstop
  • Soit la Grande Bretagne reste dans l'Union Douanière via des accords d'association, ce qu'elle a exclut puisqu'elle veut négocier elle même ses traités et être indépendante sur les volets migratoires
  • Soit on met une frontière entre les deux Irlande, et le RU vit sa vie, et il n'y a plus d'accord du Vendredi Saint qui tienne, avec le risque d'une reprise de la violence... c'est ce qui s'appelle le no deal.

 

 

Pour refaire un peu d'histoire (avant le lien direct) et comprendre enfin le casse tête irlandais du Brexit (et du backstop)

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

à l’instant, rendbo a dit :

 

  • Soit on inclut l'Irlande du Nord dans notre zone douanière (même raison qu'au dessus) et la frontière UE sera entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume Uni,c'est ce qui s'appelle le Backstop

 

Oui et ce que je dis c'est que dans cette hypothèse là, le UK ne peut plus faire ce qu'il veut en terme de traités commerciaux avec des pays tiers. Il doit faire en sorte que tout traité commercial avec un pays tiers soit compatible avec le marché unique car le backstop lui donne cet accès sans contrôle douanier au marché unique par l'intermédiaire de l'Irlande du Nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thread :

 

Boris Johnson pense qu'il ne peut pas peser sur les négociations avec l'UE tant qu'il a le parlement dans les pattes.

 

Je vais peut-être allé à contre courant, mais si Johnson arrive à lancer des nouvelles élections avant le 31/10, que son pouvoir est renforcé, je pense que c'est une bonne nouvelle pour avoir un accord. Je ne dis pas que l'UE va céder aux caprices délirants de Johnson sur le backstop. Johnson veut principalement être 1er ministre pour 5 ans. S'il passe le brexit avec succès, c'est "bingo". Le nodeal, à mon avis, ne lui permettra pas de rester durablement au pouvoir.  Donc il cherchera un accord quitte à retourner sa veste. Dans 2 ou 3 ans ça sera oublié. Peut-être même que ça sera oublié bien plus vite, les anglais ont hâte que le brexit soit du passé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Julien a dit :

Oui et ce que je dis c'est que dans cette hypothèse là, le UK ne peut plus faire ce qu'il veut en terme de traités commerciaux avec des pays tiers. Il doit faire en sorte que tout traité commercial avec un pays tiers soit compatible avec le marché unique car le backstop lui donne cet accès sans contrôle douanier au marché unique par l'intermédiaire de l'Irlande du Nord.

Le backstop te permet de faire ce que le RU fasse ce qu'il veut sur la grande ile avec ses traités et ses règles. 

La frontière douanière est entre la grande ile et l'irlande du nord au lieu d'entre l'irlande du nord et celle du sud. Il n'y a donc pas d'accès des produits de la grande ile  par l'irlande du nord puis du sud...

Oui ?

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, rendbo a dit :

Le backstop te permet de faire ce que le RU fasse ce qu'il veut sur la grande ile avec ses traités et ses règles. 

La frontière douanière est entre la grande ile et l'irlande du nord au lieu d'entre l'irlande du nord et celle du sud. Il n'y a donc pas d'accès des produits de la grande ile  par l'irlande du nord puis du sud...

Oui ?

Le backstop c'est entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, qui est dans le marché commun,  donc il y a accès puisque pas de frontière entre ce que tu appelles la grande ile et l'Irlande du Nord, et encore pas de frontière entre l'Irlande du Nord et la Republique d'Irlande grâce au backstop.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/30/qu-est-ce-que-le-backstop-irlandais-au-c-ur-du-rejet-de-l-accord-sur-le-brexit_5416730_3210.html

 

Edited by Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Julien a dit :

fLe backstop c'est entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande

Non.

De gauche à droite le contrôle douanier de l'UE :
- situation actuelle
- brexit avec backstop
- brexit sans backstop

190902060109569694.jpg

Citation

, qui est dans le marché commun,  donc il y a accès puisque pas de frontière entre ce que tu appelles la grande ile et l'Irlande du Nord, et encore pas de frontière entre l'Irlande du Nord et la Republique d'Irlande grâce au backstop.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/30/qu-est-ce-que-le-backstop-irlandais-au-c-ur-du-rejet-de-l-accord-sur-le-brexit_5416730_3210.html

 

 

Edited by web123_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, web123_2 a dit :

Non.

De gauche à droite :
- situation actuelle
- brexit avec backstop
- brexit sans backstop

190902060109569694.jpg

 

Peux-tu partager la source de ce schéma ? Je suis vraiment interressé par la signification des pointillés et des légendes des couleurs. J'étais persuadé qu'il n'y avait aucun contrôle douanier entre la GB et l'Irlande du Nord.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Julien said:

Il est assez fascinant de voir à quel point la ligne rouge fixée par l'UE sur le backstop est un coup de génie en terme de négociation. Le UK est complètement coincé. La seule solution est le "remain" ou le no-deal mais il n'y a aucune majorité ni pour l'un ni pour l'autre. Or si rien ne bouge le UK reste dans l'UE et on peut pense qu'avec le temps il finisse par réintégrer l'Union, en y ayant perdu quelques plumes au passage.

Il n'y aucun trait de génie de la part de l'UE je trouve.. Garantir l'absence de frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord est un engagement de tous les signataires du Good Friday Agreement, dont sont notamment signataires le Royaume Uni et l'UE. Good Friday Agreement qui ont mis fin aux troubles, et dont la remise en cause via le Brexit a déjà provoqué 5 attentats sur la frontière depuis le début de l'année (dont le dernier était plutôt sérieux : tel pour indiquer une bombe, qui se révèla fausse mais avec une vraie bombe plus loin visant à toucher la police venue sur place).

Bref, s'engager sur le chemin du brexit sans penser à ça c'est vraiment de l'amateurisme et ignorer la question irlandaise...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,406
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Le Chlick
    Newest Member
    Le Chlick
    Joined
  • Forum Statistics

    20,697
    Total Topics
    1,245,211
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries