On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

Il y a 3 heures, rendbo a dit :

Honnêtement, si BJ envoyait une demande de report, que ferait l'UE ?

  • passer pour une méchante en le refusant vu que rien n'a changé dans les positions et l'imbrogio interne anglais ?
  • passer pour une poire en accordant un énième délai quasi inutile ?

Ça dépend. L'UE ne peut pas être contre un report d'une poignée de semaines si ça règle cette grave crise. Même si on considère qu'un nodeal n'est pas vraiment grave globalement pour l'UE, établir une frontière douanière Irlande / Irlande du Nord est un cauchemar pour des années voire des décennies que tout le monde veut s'épargner.

S'il y a des élections (ou référendum) en novembre/décembre, j'suis sûr qu'il y aura report. S'il ne se passe rien, à mon avis il n'y aura pas de délai, ou qu'un délai type 15 jours en forme d'ultimatum.

Il est très probable qu'il y aura des élections, donc la question est que fera l'UE après les élections (qui peuvent encore être en octobre même si c'est peu probable). S'il n'y a pas de majorité claire, et donc pas de majorité pour valider un deal (à cause de politiques politiciennes), ça sera dans les semaines qui suivent un nodeal. Je crois et j'espère que l'UE fera un "marquage à la culotte". Pas de délai de 3 mois pour faire des élections, réfléchir, négocier puis valider. Un tout petit plus que nécessaire pour chaque étape. 7 jours pour lancer des élections. Délai jusqu'à j+2 après les élections pour évaluer les résultats. Etc. À chaque étape ce sera "fait le ou nodeal". Tout retard, même de 24h, à cause de tergiversations devra être sanctionné d'un nodeal. Il en va de la crédibilité de la parole de l'UE.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexis a dit :

A noter que la manière dont beaucoup d'Anglais perçoivent les événements ne correspond pas nécessairement au point de vue qui s'exprime le plus souvent dans les médias. Les sondages pour le parti conservateur sont en train de s'améliorer.

Ce n'est pas si sûr. Beaucoup de "commentateurs politiques" ont bien compris que Johnson est en campagne électorale depuis le premier jour, qu'il est en mode peuple contre l'establishment (dont le parlement). Un populiste n'est jamais adoubé par l'élite (les journalistes en font parti), ce qui ne veut pas dire que les journalistes sont dupes ... d'eux-même. Mais reconnaissons que les journalistes se sont déjà fait avoir. Par ex. Trump. Même avec Macron ils se sont fait avoir alors qu'il n'est pas populiste (un arriviste sans colonne vertébrale intellectuelle, une bulle médiatique, une grosse baudruche, etc).

Mais que ce passera-t-il quand la campagne électorale sera officielle et que les temps de parole seront comptés ?

Edited by web123_2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une défection et un revers pour Boris :

Révélation

Brexit : la ministre du travail démissionne, nouveau revers pour Boris Johnson

Amber Rudd quitte le gouvernement et le Parti conservateur, pour marquer son désaccord avec la stratégie adoptée par le premier ministre britannique.

La ministre britannique chargée du travail et des retraites, Amber Rudd, a annoncé sa démission samedi 7 septembre, en raison de son désaccord avec la stratégie de Brexit du premier ministre, Boris Johnson, qui essuie là un cinglant désaveu.

« Je ne peux pas rester alors que des bons, loyaux conservateurs modérés sont exclus », a déclaré dans un communiqué la ministre et députée, en référence à l’exclusion du Parti conservateur de 21 députés qui ont voté cette semaine avec l’opposition une proposition de loi destinée à éviter un Brexit sans accord.

Amber Rudd quitte à la fois le gouvernement, dont elle était un personnage clé, et le Parti conservateur, critiquant très vertement la stratégie du chef du gouvernement. Dans une lettre au premier ministre postée sur Twitter, elle qualifie l’exclusion des 21 « rebelles » d’« assaut à la décence et à la démocratie ».

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/08/brexit-la-ministre-du-travail-demissionne-nouveau-revers-pour-boris-johnson_5507800_3210.html

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jojo (lo savoyârd) a dit :

Encore une défection et un revers pour Boris :

  Révéler le texte masqué

Brexit : la ministre du travail démissionne, nouveau revers pour Boris Johnson

Amber Rudd quitte le gouvernement et le Parti conservateur, pour marquer son désaccord avec la stratégie adoptée par le premier ministre britannique.

La ministre britannique chargée du travail et des retraites, Amber Rudd, a annoncé sa démission samedi 7 septembre, en raison de son désaccord avec la stratégie de Brexit du premier ministre, Boris Johnson, qui essuie là un cinglant désaveu.

« Je ne peux pas rester alors que des bons, loyaux conservateurs modérés sont exclus », a déclaré dans un communiqué la ministre et députée, en référence à l’exclusion du Parti conservateur de 21 députés qui ont voté cette semaine avec l’opposition une proposition de loi destinée à éviter un Brexit sans accord.

Amber Rudd quitte à la fois le gouvernement, dont elle était un personnage clé, et le Parti conservateur, critiquant très vertement la stratégie du chef du gouvernement. Dans une lettre au premier ministre postée sur Twitter, elle qualifie l’exclusion des 21 « rebelles » d’« assaut à la décence et à la démocratie ».

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/08/brexit-la-ministre-du-travail-demissionne-nouveau-revers-pour-boris-johnson_5507800_3210.html

Quand on pense que c'est un assaut a la démocratie...

On demissionne dans l'instant pas 5 jours après...

Elle s'échappe juste avant que le bateau ne coule

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Snapcoke a dit :

Elle s'échappe juste avant que le bateau ne coule

Et elle a raison : elle a fait campagne pour le remain, s'est probablement vu promettre que le but du Boris était de trouver un accord de sortie et constate qu'il fait n'importe quoi. La posture du dit Boris est totalement incohérente. L'idée en vertu de laquelle il disposerait d'une plus grande lattitude de négociation avec Bruxelles s'il était seule au manettes des négociations ne tient pas pour deux raisons :

  • d'une part - et c'est majeur - parce qu'il ne propose foutrement rien qui ne soit déjà convenu ou n'ait déjà été rejeté à propos du dilemme en Irlande. Il y a quelques jours, ses conseillers testaient à Bruxelles l'hypothèse d'une sortie de l'Irlance (Eire) du grand marché européen ; ah ah ah ;
  • d'autre par parce que tout le monde le sais à Bruxelles et à Dublin, et le déplore ;
  • enfin parce qu'il n'est, de toutes façon, pas au manettes : c'est le Parlement qui aura le dernier mot côté UK !

Je serais des parlementaires britanniques, et tant qu'à patauger en pleine crise constitionnelle, je militerais pour l'établissement d'un parlement volant pendant la fermeture imposée à partir du 12 septembre...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En France, mais heureusement de moins en moins, on nous rabâche que l'Allemagne veut désespérément un accord pour "sauver son industrie automobile". Alors que ... :

 

Ceci dit c'est pire au R-U.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Kelkin a dit :

La lumière au bout du tunnel ?

ikvBfe.jpg

Amusant.

Cela dit, ce sont les peuples qui font les révolutions. Quand deux moitiés du peuple sont dressées l'une contre l'autre, ça peut être encore plus dangereux qu'une révolution...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Amusant.

Cela dit, ce sont les peuples qui font les révolutions. Quand deux moitiés du peuple sont dressées l'une contre l'autre, ça peut être encore plus dangereux qu'une révolution...

Je n'ai pas cette vision monolithique des peuples qui se révoltent. Nombre de "révolutions" n'étaient que des guerres (plus ou moins) civiles que l'idéologie a renommé en révolution par la suite. Que ce soit la république anglaise, l'indépendance américaine, la révolution française, la révolte vietnamienne, ... : autant de chaque bord que de l'autre,  et une grosse masse indécise et changeante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, zx said:

La France hostile à un report du Brexit «en l'état actuel des choses»

C'est amusant ce jeu de dupe sur la sortie ...

... en gros tout le monde sait que c'est mort ... qu'il n'y aura pas d'arrangement avant le 31 ... et que personne ne veut un non arrangement ... donc qu'on est reparti pour un délai ... et que ca risque d'etre comme cela encore longtemps.

Mais c'est pas grave tout le monde fait semblant ... genre retenez moi ou je fais un malheur ... c'est d'un ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

cela va durer tellement longtemps qu'ils vont oublier de sortir, et qu'on rendra automatique le report.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Boule75 a dit :

Et elle a raison : elle a fait campagne pour le remain, s'est probablement vu promettre que le but du Boris était de trouver un accord de sortie et constate qu'il fait n'importe quoi. La posture du dit Boris est totalement incohérente. L'idée en vertu de laquelle il disposerait d'une plus grande lattitude de négociation avec Bruxelles s'il était seule au manettes des négociations ne tient pas pour deux raisons :

  • d'une part - et c'est majeur - parce qu'il ne propose foutrement rien qui ne soit déjà convenu ou n'ait déjà été rejeté à propos du dilemme en Irlande. Il y a quelques jours, ses conseillers testaient à Bruxelles l'hypothèse d'une sortie de l'Irlance (Eire) du grand marché européen ; ah ah ah ;
  • d'autre par parce que tout le monde le sais à Bruxelles et à Dublin, et le déplore ;
  • enfin parce qu'il n'est, de toutes façon, pas au manettes : c'est le Parlement qui aura le dernier mot côté UK !

Je serais des parlementaires britanniques, et tant qu'à patauger en pleine crise constitionnelle, je militerais pour l'établissement d'un parlement volant pendant la fermeture imposée à partir du 12 septembre...

Ce qu'il fait est tout à fait cohérent. Mais ...
(NB: qu'il soit cohérent ne signifie pas qu'il a raison !)

Tout dépend sous quel angle il est évalué. Si c'est sur l'angle du brexit, plus spécifiquement trouver un accord, je suis d'accord avec toi, c'est (au premier abord) incohérent. Par contre c'est cohérent sur le plan électoral.

Aujourd'hui notre vue est "brouillée". Le parlement se présente, et est présenté, comme anti-nodeal, comme allant sauver le R-U du nodeal. Il ne sert à rien d'être anti-nodeal tant qu'on n'est pas pro-deal. Le parlement n'est pas pro-deal, en tout cas ne trouve pas de majorité pour un deal, donc tous ses blablas sur sa vertueuse posture anti-nodeal est du ... blabla.

La première priorité de Johnson pour avoir un deal est de changer le parlement, avec une majorité net qui le soutient sur sa ligne "brexit le 31/10 de préférence avec un deal". Le "peuple brexiter" veut un brexit rapide. Sur l'ensemble des Anglais, il y en a plus qui préfère un nodeal que voir Corbyn 1er ministre.

Pour la majorité net, ça se présente bien si on en croit les sondages. Pour une majorité qui le soutient, le message des derniers jours est très clair. Ceux qui se présenteront sous les couleurs des conservateurs aux prochaines élections devront assumer la ligne Johnson.

A mon avis, une fois qu'il aura une majorité solide, il acceptera un deal très proche de celui de May. Il y aura une ou deux modifs mineurs pour qu'il sauve la face. Le "peuple brexiter" sera très satisfait si le 31/10 le brexit est fait. Le brexit party ne le sera pas, mais ce n'est pas très grave. Mais Johnson disant qu'il est prêt à aller jusqu'au nodeal récupère beaucoup de voix du brexit party. Il n'a pas intérêt à un nodeal car ça va lui pourrir son "quinquennat".

Boris Johnson n'a pas de forte conviction sur le brexit. Pour le référendum il a beaucoup hésité entre le remain et le leave. Son choix c'est porté sur le leave par pur calcul politicien, pour virer David Cameron.

 

Telle est mon analyse. J'ai l'impression que c'est aussi l'analyse au niveau de l'UE. Lorsque Johnson a lancé sa première tentative pour renouveler le parlement, ils espéraient qu'il y arrive, ils espéraient le voir obtenir une majorité (car l'UE ne croit pas qu'il veut un nodeal).

Si j'ai mal "lu" Johnson alors je suis con, mais je peux me réconforter en pensant que Johnson l'est aussi. Si vraiment il cherche un nodeal, ce qu'il a fait depuis qu'il est PM est excessif, inutile. Il n'avait qu'à faire comme May...

 

Par contre sa stratégie demandait qu'il y ait des élections en octobre. Ce weekend le n°10 a encore dit tout faire pour déclencher des élections en octobre, mais les chances d'y parvenir sont très faibles. Donc Boris Johnson est très mal. C'est l'erreur (ou la prise de risque ?) de Johnson. Il a sous-estimé l'opposition. L'opposition, les oppositions, ont très bien compris que Johnson sera en position de force s'il y a des élections avant le 31/10 ou s'il y a brexit avec deal. Donc elles refuseront des élections avant le 31/10 et tout aussi sûrement un deal avant le 31/10. Même après le 31/10, pas sûr qu'elles acceptent un deal, donc il faut à Johnson, à n'importe quel PM, une majorité solide.

il y a 26 minutes, g4lly a dit :

C'est amusant ce jeu de dupe sur la sortie ...

... en gros tout le monde sait que c'est mort ... qu'il n'y aura pas d'arrangement avant le 31 ... et que personne ne veut un non arrangement ... donc qu'on est reparti pour un délai ... et que ca risque d'etre comme cela encore longtemps.

Mais c'est pas grave tout le monde fait semblant ... genre retenez moi ou je fais un malheur ... c'est d'un ridicule.

Non.

Macron a déjà dit qu'il y aura report SI évènement démocratique majeur, élections ou référendum, sinon il est contre un délai supplémentaire (donc sortie brutale dès le 31/10). Il n'est pas le seul à avoir cette position.

Quand JYLD dit qu'en l'état actuel il n'y aura pas de report, il ne fait que dire ce que dit Macron et d'autres.

Edited by web123_2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le gouvernement français le "problème" (pour avoir un deal) n'est pas Boris Johnson, mais le parlement.

Je trouve assez bizarre de voir comment Johnson est accablé alors que c'est le parlement qui le met dans l'impasse (tout comme May l'a été).

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, web123_2 a dit :

Pour le gouvernement français le "problème" (pour avoir un deal) n'est pas Boris Johnson, mais le parlement.

Je trouve assez bizarre de voir comment Johnson est accablé alors que c'est le parlement qui le met dans l'impasse (tout comme May l'a été).

Je ne sais pas dans quels sondages ils voient que "le peuple veut sortir". La marge était bien faible la fois d'avant, et c'est tout sauf plus clair même si le Telegraph le répète en boucle...

Ce qui est sûr, c'est côté UE, là, les opinions ont bougé je pense... :combatc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brexit extension: PM to 'test law to limit' to avoid delay

https://www.bbc.com/news/uk-politics-49625431

Quelle est la nouvelle loi?

Le projet de loi, qui doit recevoir la sanction royale lundi, a été présenté par la députée travailliste Hilary Benn et soutenu par les partis d'opposition et les députés conservateurs récemment expulsés.

Cela donne à M. Johnson jusqu'au 19 octobre pour soit passer un accord au Parlement, soit obliger les députés à approuver un Brexit sans accord.

Après cette date limite, il devrait écrire à l'UE pour demander une prolongation de la date de départ du Royaume-Uni du 31 octobre au 31 janvier 2020.

Le projet de loi décrit le libellé de la lettre que le Premier ministre devrait écrire au président du Conseil européen.

Si l'UE propose une date différente, le Premier ministre doit l'accepter dans un délai de deux jours.

Mais pendant cette période de deux jours, les députés - et non le gouvernement - pourraient rejeter la date de l'UE.

Les ministres seront également obligés de fournir à la Chambre des communes des informations actualisées sur les progrès du Brexit au cours des prochains mois.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Boule75 a dit :

Je ne sais pas dans quels sondages ils voient que "le peuple veut sortir".

Dans le sondage du 23 juin 2016.

Diplomatiquement, il serait très maladroit pour la France de prétendre connaître ce que le peuple britannique veut mieux que les instances officielles de l'état du RU ne le connaisse.

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le brexit, du moins la position dure du gouvernement britannique pour ratisser dans le brexit party, c'est aussi ça :

 

Expérience personnelle. J'suis un fils d'immigrés, né en France, j'ai toujours vécu en France. J'ai obtenu automatiquement la nationalité française. Vers 35 ans je perds ma carte d'identité et je dois la refaire (#Banal). Je fais les démarches et derrière un guichet un type me dit que je dois prouver que je suis Français. WTF ? Je dis : "j'avais une carte identité française, donc je suis Français". Il me répond : "ça ne compte pas quand on a automatiquement la nationalité française". C'était à cause d'une loi Sarkozy à la con qui a été supprimé après.

C'est déstabilisant (gigantesque euphémisme).

PS pour Alexis qui semble ne pas avoir compris : J'ai dû donner mon livret de famille, mon extrait de naissance, prouver que j'ai résidé en France pendant x années, et d'autres conneries. C'est même pas l'aspect administratif qui m'a énervé, mais de réaliser, à 35 ans, qu'administrativement je ne suis pas Français (je n'avais même aucune nationalité) alors que, hors vacance, je ne connais que la France. C'est une lois de 2003. Elle n'a pas été supprimée, j'ai parlé trop vite, mais vite modifiée. Ce n'est pas pour me "victimiser", ça a été vite réglé une fois les papiers rassemblés. Ça a été un choc pour moi alors je n'ose pas imaginer l'horreur que vit la dame du tweet que je donne.

Edited by web123_2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que les 2 parties RU et EU font maintenant fausse route.

Il y a 2 choix 

Soit annuler la signature de l'article 50 ... Le RU réintègre l'Europe avec une démarche de transformation des instituons et politiques parlementaires, donc en essayant de convaincre à son opinion les autres pays à une nouvelle politique Européenne.

Soit le RU doit qui quitter sans accord et sans discussion à la fin du délai doit travailler avec l'EU pour proposer un calendrier de négociation d'un nouvel accord d'échange avec l'EU. Car de toute façon, même si le RU quitte l'Europe, il faudra rédiger un nouvel accord d'échange.

La situation actuelle,  basée sur le règlement du passé gène tout le monde, ne permet pas de préparer l'avenir. l'EU a aussi besoin d'un plan d'avenir meilleur techniquement (institutions/législation)  pour gérer les multi traités et les multi-vitesses qui composent l'Europe d'aujourd'hui. 

Des 2 cotés on est dans une impasse idiote.

Des référendums peuvent trancher la question. 

Edited by Pierre_F

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Pierre_F a dit :

Je pense que les 2 parties RU et EU font maintenant fausse route.

Il y a 2 choix 

Soit annuler la signature de l'article 50 ... Le RU réintègre l'Europe avec une démarche de transformation des instituons et politiques parlementaires, donc en essayant de convaincre à son opinion les autres pays à une nouvelle politique Européenne.

Soit le RU doit qui quitter sans accord et sans discussion à la fin du délai doit travailler avec l'EU pour proposer un calendrier de négociation d'un nouvel accord d'échange avec l'EU. Car de toute façon, même si le RU quitte l'Europe, il faudra rédiger un nouvelle accord d'échange.

La situation actuelle,  basée sur le règlement du passé gène tout le monde, ne permet pas de préparer l'avenir. l'EU a aussi besoin d'un plan d'avenir meilleur techniquement (institutions/législation)  pour gérer les multi traités et les multi-vitesses qui composent l'Europe d'aujourd'hui. 

Des 2 cotés on est dans une impasse idiote.

Des référendums peuvent trancher la question. 

Et la marmotte...

J'aimerai que tu nous dises comment tu gères un conflit quand une des deux parties exige le beurre et l'argent du beurre.

Croix-tu que pour faire plaisir au R-U il faut lui accorder un libre accès au marché commun ET l'autoriser à y déverser tout ce qu'il veut sans contrôle même si ça ne respecte pas les règles du marché commun ?

Ce qui est demandé au R-U n'est pas une "vengeance" d'un grief du passé, c'est ce qui est demandé à tous les pays et qui fait consensus parmi tous les pays.

Edited by web123_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, web123_2 a dit :

Croix-tu que pour faire plaisir au R-U il faut lui accorder un libre accès au marché commun ET l'autoriser à y déverser tout ce qu'il veut sans contrôle même si ça ne respecte pas les règles du marché commun ?

 

Je ne pense pas avoir écrit cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, web123_2 said:

Expérience personnelle.

Simone Veil ... Édouard Balladur ... et tout une pelleté d'autre soutien Sarkozyste ... on du démontrer leur nationalité française aussi ... et ça n'a pas été simple du tout ...

... et oui être ministre de la république n'est pas un argument de nationalité recevable ...

3 hours ago, web123_2 said:

Non.

Macron a déjà dit qu'il y aura report SI évènement démocratique majeur, élections ou référendum, sinon il est contre un délai supplémentaire (donc sortie brutale dès le 31/10). Il n'est pas le seul à avoir cette position. 

Quand JYLD dit qu'en l'état actuel il n'y aura pas de report, il ne fait que dire ce que dit Macron et d'autres. 

Qu'est ce qu'on en a a foutre ...

... personne ne prendra le risque d'appuyer sur le bouton chaos ... parce qu'il porterait la responsabilité de toutes les conséquences et ce pour longtemps ... très longtemps ... et que ni l'un et encore moins l'autre n'ont les épaules pour ça.

Quel autre pays de l'UE va voter pour une sortie "brute" le 31? Des noms?

L'Allemagne qui entre en récession? Un autre pays au bord du gouffre?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, g4lly a dit :

Simone Veil ... Édouard Balladur ... et tout une pelleté d'autre soutien Sarkozyste ... on du démontrer leur nationalité française aussi ... et ça n'a pas été simple du tout ...

... et oui être ministre de la république n'est pas un argument de nationalité recevable ...

Qu'est ce qu'on en a a foutre ...

... personne ne prendra le risque d'appuyer sur le bouton chaos ... parce qu'il porterait la responsabilité de toutes les conséquences et ce pour longtemps ... très longtemps ... et que ni l'un et encore moins l'autre n'ont les épaules pour ça.

Quel autre pays de l'UE va voter pour une sortie "brute" le 31? Des noms?

L'Allemagne qui entre en récession? Un autre pays au bord du gouffre?

T'es un peu tordu non ?

T'en as rien à foutre de l'avis de la France, mais tu veux connaître l'avis des autres pays.

Arrêtez de caricaturer l'Allemagne.

Parce que l'Allemagne est en récession avec le R-U dans l'UE, elle veut que le R-U reste dans l'EU ? L'Allemagne voudrait rester en récession, ça lui garantit une certaine stabilité qu'elle n'a pas si le R-U quitte l'UE ? C'est ça son intérêt de long terme ?

Ça n'a aucun sens.

La récession de l'Allemagne est liée à plein de facteurs. En tout cas l'incertitude sur le brexit n'aide pas du tout l'Europe. L'Allemagne, tous les pays, n'ont pas intérêt que ça traîne. Plus le temps passe, plus le coût du brexit sera élevé. Doit-on payer indéfiniment au-lieu de régler le problème ?

L'impact d'un nodeal sur l'Allemagne est estimé à 100 000 chômeurs de plus. 100 000 chômeurs de plus, ça a été souvent une année normale en France sans qu'on le remarque trop. Est-ce ça être au bord du gouffre ? 100 000 chômeurs de plus alors que le pays est au plein emploi et avec un excédent gigantesque qui lui permet de gérer ça les doigts dans le nez ?

Si tu as une solution pour une sortie douce qui plaise au R-U et sans que l'UE se fasse entuber, propose la, tu rendras service à beaucoup de monde qui la cherche depuis des mois.

Les pays éloignés du R-U ne remarqueront quasiment pas le nodeal, voire pas du tout. La France fait parti des pays les plus impactés par un nodeal et on pense que le brexit a déjà trop traîné, alors eux... Ça te permet d'alimenter une liste de noms.

 

Là où on en a rien à foutre de l'avis français, est qu'il y aura probablement des élections en novembre, donc la question ne se posera pas, il y aura un délai (petit).

il y a une heure, Pierre_F a dit :

Je ne pense pas avoir écrit cela.

Effectivement.

Moi aussi je veux que le R-U et l'UE trouvent une solution mutuellement bénéfique. Mais une fois qu'on a dit ça, on a rien dit.

Edited by web123_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, web123_2 a dit :

 

Moi aussi je veux que le R-U et l'UE trouvent une solution mutuellement bénéfique. Mais une fois qu'on a dit ça, on a rien dit.

Je ne pense pas avoir rien dit ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,250,187
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries