On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

Franchement, un tel niveau d'incompétence est effrayant.

Des députés britanniques demandent l'annulation d'une campagne de communication gouvernementale incitant et expliquant comment être "prêt" pour le Brexit le 31 octobre, ceci pour éviter tout gaspillage sachant que le risque de Brexit ce jour-là est écarté... :blink::wacko::angry:

Citation

Les députés condamnent la campagne de publicité " trompeuse " de Brexit.

Les publicités Brexit sont un gaspillage d'argent alors que la sortie de l'UE du 31 octobre est désormais improbable, selon les critiques.

Boris Johnson a été accusé d'avoir sérieusement trompé le public avec la campagne du gouvernement pour se préparer pour Brexit le 31 octobre, avec des députés et des experts exhortant le chef de la fonction publique Sir Mark Sedwill à intervenir pour faire comprendre que le Royaume-Uni est très peu susceptible de partir sans un accord ce jour-là.

La campagne publicitaire de 100 millions de livres sterling, qui prétend définir ce que le public doit faire pour se préparer à un Brexit sans transaction fin octobre, est désormais "redondante et trompeuse", selon un groupe multipartite de députés dirigé par Jo Swinson, chef du Lib Dem.

Ils ont écrit à Sir Mark Sedwill, le chef de la fonction publique, pour lui demander de prendre des mesures pour mettre fin à la campagne de gaspillage d'argent et de donner des informations inexactes au public et aux entreprises, qui pourrait surestimer à tort le risque que le Royaume-Uni parte sans accord le 31 octobre. Dans la pratique, cela ne peut se produire que si l'UE rejette la demande d'extension de l'article 50 formulée par le Royaume-Uni ou si Johnson enfreint la loi en ignorant le parlement.

"Une campagne financée par des fonds publics, qui encourage les entreprises à se préparer à la sortie sans accord d'octobre du Royaume-Uni et qui est incorrecte sur le plan des faits (puisqu'elle porte sur un événement qui ne peut se produire maintenant), est intrinsèquement politique (car elle ne peut être une politique gouvernementale, mais une politique conservatrice), mettant la campagne en conflit, non seulement avec les règles convenables décrites ci-dessus, mais également le code ministériel, ont dit les parlementaires.

(...) Nick Macpherson, l'ancien secrétaire permanent du Trésor, a également remis en question le bien-fondé de la campagne Get Ready For Brexit qui prépare les gens à un départ sans marché le 31 octobre.

"Légèrement perplexe, le Cabinet Office a approuvé des publicités nous disant que le Royaume-Uni quittera l'UE le 31 octobre. Je pensais que SM la Reine avait donné la sanction royale à une loi retardant Brexit (à moins qu'il n'y ait un accord). L'agent comptable a-t-il demandé des instructions ? #"Impropriété", a-t-il tweeté.

- Pendant ce temps, le gouvernement continue de prétendre que sortir de l'UE le 31 octobre même sans accord serait un aboutissement pour le Brexit, alors que les sujets qui fâchent notamment la frontière nord-irlandaise, le règlement financier et les droits des citoyens resteront sur la table et que des responsables de l'UE ont même plusieurs fois expliqué que leur résolution serait un préalable à l'ouverture de négociations sur la future relation économique.

Ceci alors que le Royaume-Uni sera certainement pressé de trouver un accord sur cette relation, en l'absence de toute période de transition comme celle qui est incluse dans l'accord de retrait que Westminster a trois fois refusé, et alors que mener à bien la négociation sera beaucoup plus dur que durant la période de transition : voir l'exemple des accords CETA et Mercosur discutés pendant des années et des années...

Le peuple britannique est vraiment très très mal servi. Parlementaires, gouvernement, partisans comme adversaires du Brexit... il n'y en a pas un pour rattraper l'autre :sad:

 

Franchement, j'espère que le Conseil européen qui sauf miracle devra se positionner les 17-18 octobre sur une demande de prolongation de trois mois adoptera une stratégie similaire à celle que semble-t-il Macron avait proposée en avril dernier : accorder un ultime délai très court dans des conditions qui forcent les parlementaires britanniques à choisir sans plus aucune échappatoire.

Cela pourrait par exemple prendre la forme d'un report conditionnel au 30 novembre, sous réserve que le Royaume-Uni ait ratifié l'accord de retrait d'ici le 31 octobre. La ratification en elle-même serait très courte, c'est une loi de une ligne "L'accord Machin est approuvé" et il doit suffire de trois jours au plus pour qu'elle passe la chambre basse, la chambre des seigneurs et la Reine. Ce sont les règlements afférents qui sont plus longs, le mois de délai donnerait le temps de les faire passer.

Ou d'une autre formule. L'important étant de flanquer un coup de massue sur la tête des parlementaires en espérant les réveiller de la bulle anglo-centrée où ils se complaisent depuis trois ans en oubliant qu'en face de la Grande-Bretagne se trouvent 27 autres pays qui ont leur autonomie de décision.

Je trouve désolant pour les Britanniques d'être affublés d'un tel ramassis de charlots comme parlement et comme gouvernement. Même s'ils ont bien voté pour eux, ce serait quand même dommage de les laisser infliger de tels dommages à la Grande-Bretagne sans essayer une dernière fois de forcer les clowns à faire le bon choix.

Qui plus est, cela rendrait vraiment très difficile de créer une légende comme quoi ce seraient les méchants Continentaux qui seraient à l'origine des dégâts que sa classe politique auraient infligés à la Grande-Bretagne. Les charlots auraient eu le choix, signer entre le lundi 21 octobre et le jeudi 31 octobre (neuf jours ouvrés, c'est-à-dire six de trop !) et s'ils continuent à faire n'importe quoi, eh bien même les plus malhonnêtes auront du mal à prétendre que les conséquences ne seront pas de leur fait.

 

  • Like 1
  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je cherche le doc «Operation Yellowhammer», si quelqu'un le voit :happy:

 

À Westminster, neuf députés anti- «no deal» l’ont contraint à publier mercredi un rapport alarmant sur l’impact d’un Brexit sans accord. Le document de cinq pages, intitulé «Operation Yellowhammer» (du nom d’un passereau, le bruant jaune, choisi au hasard), détaille les «hypothèses» du gouvernement. Il met le feu aux poudres en décrivant une situation qui promet d’être catastrophique pour l’économie du pays, au point peut-être d’entraîner des émeutes.

Le passage des frontières est au coeur des problèmes. Près de 85 % des poids lourds traversant la Manche ne seront pas en règle avec les nouvelles dispositions douanières françaises, prévoit le rapport. Ils devront donc attendre jusqu’à deux jours et demi ...

Le scénario catastrophe officiel du Brexit divulgué

http://www.lefigaro.fr/international/le-scenario-catastrophe-officiel-du-brexit-divulgue-20190912

 

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, zx a dit :

À Westminster, neuf députés anti- «no deal» l’ont contraint à publier mercredi un rapport alarmant sur l’impact d’un Brexit sans accord. Le document de cinq pages, intitulé «Operation Yellowhammer» (du nom d’un passereau, le bruant jaune, choisi au hasard), détaille les «hypothèses» du gouvernement. Il met le feu aux poudres en décrivant une situation qui promet d’être catastrophique pour l’économie du pays, au point peut-être d’entraîner des émeutes.

"Votre mission, si vous l'acceptez, est d'éviter tout conséquence négative pour le Royaume-Uni s'il devait sortir de l'UE sans aucun accord.

C'est l'opération Bruant Jaune"

Révélation



 

Bon, à voir comment ils se débrouillent avec les allumettes, c'est pas gagné :dry: ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Alexis a dit :

Franchement, un tel niveau d'incompétence est effrayant 

accorder un ultime délai très court dans des conditions qui forcent les parlementaires britanniques à choisir sans plus aucune échappatoire.

 

EU Fears Boris Johnson Will Persuade Hungary to Veto Brexit Delay

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-09-12/eu-fears-johnson-will-persuade-hungary-to-veto-brexit-delay

 

:biggrin: :biggrin: :biggrin:

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est débile, en fait cela arrangerait bien pas mal d'états qu'un autre se porte responsable.

Rien d'effrayant pour les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brexit : Boris Johnson parle «d'énormes progrès»

http://www.lefigaro.fr/international/brexit-boris-johnson-parle-d-enormes-progres-20190915

 

Coppola "se sent mal" à l'idée que "Le Parrain" ait pu inspirer Boris Johnson

Le nouveau Premier ministre du Royaume-Uni avait cité "Le Parrain" comme film favori.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/coppola-se-sent-mal-a-lidee-que-le-parrain-ait-pu-inspirer-boris-johnson_fr_5d7b8494e4b00d69059713cf?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zx a dit :

 

Citation

Brexit. Boris Johnson parle « d’énormes progrès » vers un accord et évoque Hulk.

« BoJo » a enfin comparé le Royaume-Uni au superhéros Hulk : « Plus Hulk se met en colère, plus Hulk devient fort et il s’échappe toujours, même s’il avait l’air bien ligoté, et c’est le cas de ce pays. »

... Il n'a plus qu'à se peindre en vert et à se teindre ! :laugh:

Franchement ... De tels propos ... :wacko:

https://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/brexit/brexit-boris-johnson-parle-d-enormes-progres-vers-un-accord-et-evoque-hulk-6520311

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pêche ... Déjà sous tension !

© 2019 AFP

Citation

Brexit: les esprits des pêcheurs commencent à s'échauffer

Citation

Face à la menace imminente du Brexit et d'une éventuelle privation de l'accès aux eaux britanniques, la tension grimpe entre pêcheurs français et britanniques, et pourrait gagner les Français entre eux.

"Il faut vraiment qu'on alerte les services de l'Etat sur ce qui se passe en mer", s'inquiète Sophie Leroy, à la tête de l'Armement Cherbourgeois, une entreprise qui emploie une vingtaine de marins et une trentaine de personnes sur trois bateaux.

Lors d'une table ronde en clôture des assises de la pêche à Granville (Manche), elle a décrit "depuis mi-août une tension énorme entre Britanniques et Français" et "un renforcement des contrôles quasi-quotidien des autorités britanniques".

"Samedi dernier, à 21 milles des côtes anglaises", lors d'un contrôle décrit comme interminable, "on s'est retrouvé avec 15 bateaux (anglais) autour des nôtres et ils disaient: +on va faire pareil que ce que les Français nous ont fait l'année dernière+", pendant la guerre de la coquille Saint-Jacques, a raconté Mme Leroy.

- "Guerre des nerfs" -

Si les marins n'en sont pas à venir aux mains, elle évoque une "guerre des nerfs" sur les réseaux sociaux: "J'ai eu une photo d'un de mes bateaux publiée sur Facebook avec une cible dessus."

Mais les Anglais ne sont pas l'unique source d'inquiétude de Mme Leroy. Comme d'autres armements, elle craint que la fermeture des eaux anglaises, en cas de Brexit dur sans accord entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, ne pousse les marins-pêcheurs tricolores à se disputer la ressource halieutique entre eux.

Ce spectre de luttes intestines, par exemple entre pêcheurs bretons et normands, a hanté les assises dès leur ouverture, jeudi en début d'après-midi.

Lors de sa venue, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume n'a cessé d'appeler à la "solidarité" entre pays de l'UE susceptibles d'être affectés, mais également entre pêcheurs français.

"Un Brexit sans accord, c'est un enjeu considérable pour nous", a rappelé Philippe de Lambert des Granges, chargé du dossier à la direction des Pêches maritimes et de l'aquaculture (DPMA). "C'est 20% au niveau de l'activité métropolitaine en valeur, et c'est 25% en volumes."

- D'autres pays européens concernés -

Des chiffres qui expliquent la nervosité des pêcheurs français, d'autant qu'ils masquent d'énormes disparités.

Les eaux britanniques représentent ainsi 70% des captures réalisées par l'entreprise montée par Mme Leroy avec son mari.

"De Boulogne à la Bretagne, on va tous être impacté, donc on va tous être sur les dents, donc forcément il va y avoir des conflits entre pêcheurs, entre pêche côtière, entre fileyeurs, entre chalutiers hauturiers qui vont venir plus vers la côte", a-t-elle estimé.

"La difficulté, c'est de quantifier ces reports" de pêche dans les eaux britanniques, a relevé pour sa part Hubert Carré, directeur général du comité national des pêches. "La décision de report appartient à chaque chef d'entreprise", qui peut également choisir un arrêt temporaire de sa flotte, indemnisé par des aides européennes.

Mais de nombreux armateurs rechignent à avoir recours à ce dispositif, de crainte de perdre des marchés.

"On est un certain nombre d'acteurs en région Pays de la Loire qui nous inquiétons de conflits potentiels de reports de pêche en Atlantique, et plus précisément dans le golfe de Gascogne", a indiqué une élue du conseil régional, interpellant les participants à la table ronde sur des conflits entre pêcheurs français ou entre ceux-ci et leurs voisins espagnols.

Car la France ne serait pas la seule à pâtir de la fin de l'accès aux eaux anglaises.

Huit Etats membres de l'UE sont concernés, a rappelé Philippe de Lambert des Granges. "Nos collègues belges, c'est une dépendance à 45% en volume et 50% en valeur."

"On n'existe pas au niveau communautaire si on est isolé", a-t-il déclaré, appelant à "absolument garder" la "cohésion au niveau des huit Etats membres impactés", et rappelant "la détermination (de l'Etat français), en cas de Brexit sans accord, de maintenir ou rétablir dans les meilleurs délais les accès aux eaux britanniques".

https://www.abcbourse.com/marches/brexit-les-esprits-des-pecheurs-commencent-a-s-echauffer_481795

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Boris Johnson Encore une défection / transfuge ...

Citation

Sam Gyimah quitte les conservateurs, nouveau coup dur pour Boris Johnson.

Citation

Le Premier ministre britannique conservateur Boris Johnson a essuyé samedi un nouveau revers avec la défection d'un autre député de son parti, qui a choisi de rejoindre un parti d'opposition opposé au Brexit.

Sam Gyimah, ancien ministre des Universités, a rejoint le parti libéral-démocrate à l'occasion de sa conférence annuelle à Bournemouth, sur la côté du sud de l'Angleterre. "Boris Johnson offre un dur choix aux députés modérés et progressistes du parti conservateur: accepter un Brexit sans accord ou quitter la vie publique", a-t-il regretté.

"Je choisis de continuer à me battre pour les valeurs auxquelles j'ai toujours cru, en tant que libéral-démocrate", a-t-il affirmé.

Sixième député à partir

Sa défection intervient quelques jours après celle du député conservateur Phillip Lee, qui avait fait perdre à Boris Johnson sa majorité absolue au parlement.

Sam Gyimah est le sixième député à rejoindre cette année le parti libéral-démocrate, qui compte désormais 18 sièges aux Communes, sur 650.

"Il est clair que les libéraux-démocrates sont le point de rassemblement de ceux qui veulent rester dans l'UE", a réagi la dirigeante du parti Jo Swinson.

https://www.rts.ch/info/monde/10708936-sam-gyimah-quitte-les-conservateurs-nouveau-coup-dur-pour-boris-johnson.html

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.bbc.com/news/uk-politics-49715705 (16 septembre 2019)

Après le déjeuner de travail avec M. Juncker, M. Johnson a déclaré au rédacteur politique de la BBC qu'il était " prudemment optimiste " quant à l'état des négociations et a suggéré que l'UE voulait mettre un terme aux deux ans et demi de discussions sur les conditions de la sortie du Royaume-Uni.

"Je ne vois pas l'intérêt de rester dans l'UE au-delà du 31 octobre et nous allons en sortir. Et c'est en fait ce que nos amis et partenaires de l'UE souhaitent également.

"Et je pense qu'ils en ont plein le ventre de tout ça. Vous savez qu'ils veulent développer une nouvelle relation avec le Royaume-Uni. Ils en ont assez de ces négociations interminables, de ces retards interminables."

Alors qu'il travaillait " très dur " pour obtenir un accord, il a déclaré qu'il n'y aurait pas d'accord à moins que l'UE ne change sa position sur le backstop, la police d'assurance pour maintenir une frontière ouverte sur l'île d'Irlande, à moins qu'une autre solution soit trouvée.

"Si nous ne pouvons pas obtenir d'eux qu'ils bougent sur cette question cruciale, à savoir si l'UE peut continuer à contrôler le Royaume-Uni... nous ne pourrons pas obtenir un vote positif à la Chambre des communes, pas moyen."

Il a déclaré qu'un certain nombre d'idées étaient à l'étude qui permettraient à l'ensemble du Royaume-Uni de quitter l'UE tout en protégeant l'intégrité du marché unique de l'Union, en soutenant l'accord du Vendredi Saint et en soutenant l'économie irlandaise.

Le 15/09/2019 à 17:25, jojo (lo savoyârd) a dit :

https://www.rts.ch/info/monde/10708936-sam-gyimah-quitte-les-conservateurs-nouveau-coup-dur-pour-boris-johnson.html

Sam Gyimah est le sixième député à rejoindre cette année le parti libéral-démocrate,

Et le parti libéral-démocrate n'a pas peur de devenir complètement tricard vis à vis de l'électorat de gauche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

Et le parti libéral-démocrate n'a pas peur de devenir complètement tricard vis à vis de l'électorat de gauche ?

Il me semble que les Lib Dem viennent aussi de récupérer un ex-travailliste bien dégouté par Corbyn...

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, zx said:

Boris Johnson «pensait que le Brexit allait perdre», affirme David Cameron 

Il est pas allé se cacher sur un île déserte celui là?!!!

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis désolé si ca donne un effet troll avec celui qui a généré tout ce bordel  brexit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, g4lly a dit :

Il est pas allé se cacher sur un île déserte celui là?!!!

Noon pas du tout....

Le 6 octobre 2017, il est nommé à un poste de conseiller de First Data Corp, une entreprise américaine qui gère les terminaux de paiement de six millions de commerçants dans le monde.(Wiki)

Un poste à responsabilité probablement et à haut niveau de strategie.....(Pour ceux qui savent comment marchent les TPE..)(terminaux de paiements electroniques)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, g4lly a dit :

Il est pas allé se cacher sur un île déserte celui là?!!!

Où çà donc ... en Grande Bretagne ? :laugh:

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Wallaby a dit :

Et le parti libéral-démocrate n'a pas peur de devenir complètement tricard vis à vis de l'électorat de gauche ?

 

Il y a 17 heures, Boule75 a dit :

Il me semble que les Lib Dem viennent aussi de récupérer un ex-travailliste bien dégouté par Corbyn...

J'aime à croire (!?) que les acteurs de ces défections (ou plutôt ralliements), placent l'importance du clivage lié au brexit et à tout ce qu'il représente et induit au-delà des simples couleurs partisanes ... Et qu'ils conviennent qu'il s'agit d'un enjeu national et supranational prioritaire justifiant une sorte "d'union nationale" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Où çà donc ... en Grande Bretagne ? 

Aux dernières nouvelles, Sainte-Hélène était toujours britannique.

Il y a 5 heures, DrWho a dit :

Noon pas du tout....

Le 6 octobre 2017, il est nommé à un poste de conseiller de First Data Corp, une entreprise américaine qui gère les terminaux de paiement de six millions de commerçants dans le monde.(Wiki)

Un poste à responsabilité probablement et à haut niveau de strategie.....(Pour ceux qui savent comment marchent les TPE..)(terminaux de paiements electroniques)

et aussi :

Le 16/12/2018 à 00:32, Wallaby a dit :
Le 15/12/2018 à 06:49, Rochambeau a dit :

Il y a beaucoup d'infos intéressantes (par exemple David Cameron administrateur d'un fond d'investissement chinois de la nouvelle route de la soie,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le parlement va t-il reprendre du service avant l'heure ... ou non ? :biggrin:

Citation

Brexit : décision historique attendue à la Cour suprême

Onze juges ont commencé, mardi, à examiner un cas aussi inédit qu’épineux : Boris Johnson a-t-il violé la loi en décidant de suspendre le Parlement ? Décision attendue, au plus tôt, jeudi.

Citation

Agitation inhabituelle, mardi 17 septembre, face à l’entrée de la Cour suprême britannique, la juridiction la plus élevée du Royaume-Uni : quelques dizaines de manifestants se sont rassemblés, brandissant des bannières « Don’t silent MP » (« ne bâillonnez pas nos députés »), ou « Save Democracy ».

Une suspension « illégale » pour la Haute Cour d’Ecosse, en attendant le verdict de la Cour Suprême ...

Pour ma part ce serait très surprenant que cette Cour Suprême aille dans le même sens que la Haute Cour d'Écosse ... Bien que tout comme son contraire est définitivement possible dans ce "royal bazar" ! :biggrin:

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/17/brexit-decision-historique-attendue-a-la-cour-supreme_5511615_3210.html

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites

UE : les déclarations de Barnier & Juncker en préambule à la réunion des Eurodéputés de ce jour à Strasbourg ...

https://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/brexit/risque-de-brexit-sans-accord-il-ne-s-agit-pas-de-faire-semblant-de-negocier-previent-michel-barnier-6525445

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,405
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,692
    Total Topics
    1,244,732
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries