On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

il y a 4 minutes, Alexis a dit :

Touchant, n'est-il pas

des cousins on vous dit !

dites-moi c'est quoi son auto-bronzant à Don ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, pascal a dit :

dites-moi c'est quoi son auto-bronzant à Don ?

Je ne suis pas sûr... mais ça pourrait être la même marque que l'huile pour ma voiture :tongue:

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Alexis a dit :

Je ne suis pas sûr... mais ça pourrait être la même marque que l'huile pour ma voiture :tongue:

Un black face façon peau rouge, ça passe ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aller, une pièce dans le bastringue ...

(en rapport à la défeinte députée Jo Cox ... À visionner jusqu'au bout)

 

Le 24/09/2019 à 21:57, Alexis a dit :

La photo de famille

trump%20boris%20brighter.jpg?imwidth=640

Touchant, n'est-il pas :happy: ?

BoJo à une posture inerte, atlantiste attentiste et d'acceptation (soumission ?) ... (les mains ...)

Le 24/09/2019 à 22:03, pascal a dit :

dites-moi c'est quoi son auto-bronzant à Don ?

Il l'a dit lui même : "les ampoules basse consommation / tension"  :laugh:

 

Et pour finir ce soir, une seconde pièce dans le bastringue :

Citation

Brexit : Boris Johnson perd un nouveau vote au Parlement britannique

Les députés britanniques ont rejeté une motion gouvernementale demandant une pause parlementaire la semaine prochaine

https://www.20minutes.fr/monde/2613935-20190926-brexit-boris-johnson-perd-nouveau-vote-parlement-britannique

Quel palmarès !!! Il va entrer au Guiness par la grande porte (et peut-être sortir par la petite un de ces 4) ... :laugh:

Edited by jojo (lo savoyârd)
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 minutes ago, jojo (lo savoyârd) said:

Aller, une pièce dans le bastringue ...

(en rapport à la défeinte députée Jo Cox ... À visionner jusqu'au bout)

 

BoJo à une posture inerte, atlantiste attentiste et d'acceptation (soumission ?) ... (les mains ...)

Il l'a dit lui même : "les ampoules basse consommation / tension"  :laugh:

 

Et pour finir ce soir, une seconde pièce dans le bastringue :

https://www.20minutes.fr/monde/2613935-20190926-brexit-boris-johnson-perd-nouveau-vote-parlement-britannique

Quel palmarès !!! Il va entrer au Guiness par la grande porte (et peut-être sortir par la petite un de ces 4) ... :laugh:

Si entre temps il ne se fait pas assassiner par le mari de feu Cox

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, prof.566 a dit :

Si entre temps il ne se fait pas assassiner par le mari de feu Cox

Il appel au calme, et au respect de la mémoire de son épouse ... Tout en lui répondant avec hauteur et dignité, mais fermement.

Du côté de la sœur de BoJo, la réponse n'est pas mal non plus :

Citation

"C'est hautement condamnable": la propre soeur de Boris Johnson s'est jointe jeudi aux flots de critiques visant les propos incendiaires proférés la veille par le Premier ministre britannique à la Chambre des Communes. 

"Mon frère utilise des mots comme +reddition+ et +capitulation+, comme si les gens se trouvant en travers de la volonté sacrée du peuple (...) devraient être pendus, noyés, écartelés, goudronnés et recouverts de plumes", a ironisé Rachel Johnson sur la chaîne de télévision Sky News. 

"Je pense que c'est hautement condamnable", a dénoncé cette journaliste opposée au Brexit.

Plus spécifiquement, sur la députée anti-Brexit assassinée Jo Cox, quand Boris Johnson a dit que "la meilleure façon d'honorer (sa) mémoire" était de "mettre en oeuvre le Brexit", elle a estimé que "c'était particulièrement de mauvais goût pour ceux qui font leur deuil d'une mère, députée et amie". 

Boris Johnson a refusé de s'excuser jeudi pour ses propos tenus la veille, qui ont fait bondir les députés de l'opposition lors d'une rentrée très tendue à la Chambre des Communes, pour sa première journée de travaux après la décision de la Cour suprême annulant la suspension du Parlement décidée par le Premier ministre.

Début septembre, le chef de gouvernement avait dû faire face à l'humiliante démission de son exécutif de son frère cadet Jo, fervent pro-européen en désaccord avec la stratégie de Brexit de son aîné.

https://actu.orange.fr/societe/insolite/la-propre-soeur-de-boris-johnson-se-joint-aux-critiques-contre-son-frere-CNT000001jx4Ws.html

Edited by jojo (lo savoyârd)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon Politico, ceci était la stratégie de BoJo pour gagner le Brexit et rafler les élections ...

Il comptait pousser l'opposition à exiger de nouvelles élections avant le Brexit, pour rafler la majorité absolue.
https://www.politico.eu/article/where-boris-johnson-went-wrong-dominic-cummings-plan/

Hélas (pour lui) , l'opposition a senti le coup venir, et le laisse aux commandes ... seul avec sa m****.

Blague à part, si Corbyn était un peu plus "présentable", le Labour aurait gagné les élections depuis longtemps.
Je parie que si les travaillistes changent de chef (et assouplissaient leur programme), ils gagnent instantanément 10 points dans les sondages...

Pour vous donner une idée des priorités du Labour sous Corbyn :

Lors du congrès du parti, il s'est refusé à se positionner sur le Brexit / Remain.
A la place ... il a introduit une motion pour rétablir les nationalisations d'entreprise dans la doctrine du parti... (amendement supprimé sous Tony Blair).
A mon avis, il serait plutôt pro-Brexit, pour pouvoir utiliser à sa guise le déficit et les subventions publiques aux entreprises, sans interférence de Bruxelles)

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, rogue0 a dit :

A mon avis, il serait plutôt pro-Brexit, pour pouvoir utiliser à sa guise le déficit et les subventions publiques aux entreprises, sans interférence de Bruxelles)

A supposer que ça pensée économique soit aussi primaire; ignorant des processus d'allocation des ressources (dans une économie hautement financiarisée) les modalités de l'échange et le fait que le Brexit est un processus libéral et  non protectionniste, etc...   

Plus trivialement, le Parti Travailliste, majoritairement pro remain, est tiraillé entre ses électeurs jeunes-urbains-éduqués et pro UE et, en étant réducteur,  ses électeurs traditionnels "prolos anti immigrés", sachant que là où il progresse, le Labour, c'est parmi les jeunes urbains. Puis, comme souvent dans les partis de gauche, les congrès se gagnent à "gauche", même si gouverner et gagner des élections est tout un autre problème.  C'est là tout le paradoxe de la gauche "radicale" , critiquer l'espace UE comme espace "libéral " alors que c'est un espace régulé et dont l'alternative est un véritable espace libéral  (libéré des contraintes régulatrices de Bruxelles) 

Evidemment, on ne peut empêcher les électeurs de comprendre "protectionnisme" quand ils entendent "liberté nationale" , même si cette liberté nationale est la liberté de commercer librement et sans entraves.  Que ce soit une fiction libérale; par ce que les rapports de force entre puissances font que cette  liberté est la liberté du plus fort a imposer ses règles. Ou que ce soit une fiction national-réactionnaire, sous le mode avant, dans nos frontières, on était heureux...  C'est le côté drolatique  de cette gauche, alliée de facto avec les libéraux et les réactionnaires.   

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Pardonnez mon ignorance mais, et c'est un vrai question, pourquoi Corbyn est-il tellement infréquentable? J'ai un peu cherché, mais j'y ai trouvé un peu tout et n'importe quoi, d'où mon ignorance. Même les arguments présentés par @rogue0, qui sans être insignifiants, loin de là, me semblent êtres presque des détails:

  • Lors du congrès du parti, il s'est refusé à se positionner sur le Brexit / Remain. -->Mouais, le sujet est capital au Royaume-Unis c'est vrai, mais le britannique moyen a également d'autres chats à fouetter au quotidien, ça peut-être donc perçu comme une volonté de s’intéresser au peuple avant la nation; discutable, mais pas condamnable...
  • A la place ... il a introduit une motion pour rétablir les nationalisations d'entreprise dans la doctrine du parti... (amendement supprimé sous Tony Blair). -->Supprimé depuis longtemps, à charge des cadres du parti de faire oublier cet aparté...
  • A mon avis, il serait plutôt pro-Brexit, pour pouvoir utiliser à sa guise le déficit et les subventions publiques aux entreprises, sans interférence de Bruxelles). -->Ouais bon, c'est pas bien... Ceci dit, ça ressemble à de l'optimisation budgétaire, chose que finalement tout Etat pratique à diverse échelle.

Encore une fois, le but n'est pas de stérilement polémiquer, mais au contraire d'avoir une vision un peu plus claire sur ce Corbyn, qui en l'état me fait plus penser à un usual suspect, qu'à un idiot du village. A ce propos d'ailleurs, une simple recherche sur google image, présente globalement un personnage plutôt négligé, avec un air pas très dégourdi et avec une tête de pochetron... bref quelqu'un à ne pas prendre très au sérieux, tout en étant le chef de file du principal parti d'opposition, et ça ça ne colle pas!

________________________________________

Il y a un autre point sur lequel je m'interroge: le Brexit va entrainer une fuite d'un bon nombre de transnationales (eh oui, entre le marché britannique et le marché européen, le choix est vite fait), ça c'est un fait acquis. Cela-dit, l'univers ayant horreur du vide, et tout particulièrement dans un pays où la libre entreprise prime sur tout le reste, ne serait ce pas une voie royale pour faire de la place à un tissus industriel à base de PME, elles même pourvoyeuses d'emplois directs et indirects, d'innovation, et in-fine créatrices d'un tissus socio-économique, qui me semble être bien à la ramasse depuis les méfaits d'une certaine Dame de Fer?

 

Merci d'avance pour vos avis éclairés :-)

 

A+/Yankev

Edited by Yankev
orthographe, bordel!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Yankev a dit :

Pardonnez mon ignorance mais, et c'est un vrai question, pourquoi Corbyn est-il tellement infréquentable?

La question est excellente et je dois avouer n'en rien savoir. Il est systématiquement et exclusivement présenté comme un looser infréquentable, avec des soupçons d'antisémtitisme qui reviennent en permanence sans pour autant présenter de citations, etc... D'une manière générale, mon impression est qu'il est critiqué sans être pour ainsi dire jamais cité, ce qui devient un travers généralisé chez nous aussi : cf. des palanquées d'articles sur nos hommes politiques à nous où ne sont jamais cité leurs déclarations in extenso, remplacés par des mise en contexte et des éclairages.de quelques extraits étroits.

Une bonne partie des travaillistes ne lui pardonne pas son penchant brexiteur mal-assumé. La dernière conférence de presse, éclipsée par la décision de la Cour Suprème, était apparemment calamiteuse ; l'organiser au moment où le verdict était d'ailleurs une idée fort peu brillante ! Et il semble s'être entourré de seconds du même niveau. J'ai souvenir d'un débat à une époque où May était déjà bein plombé, où la dame représentant les travailliste, qui avait pourtant un bon boulevard devant elle et aurait pu ou dû fustiger les atternoiements et l'inconséquence des torries, servait un espèce de brouet rationalisant son non-positionnement sur l'essentiel des sujets au nom d'une nécessaire clarification politique passant par des circonlocutions langagières et des étapes de votes bien obscures.

Corbyn est systématiquement présenté comme nul, et c'est bien l'impression que ça dégage tant il est inaudible.

L'idée d'abolir les écoles privées à l'heure où les conservateurs se déchirent et où il conviendrait probablement d'aller pêcher des voies faciles au centre, ou du moins avec une réthorique moins marquée à gauche, laisse un peu pantois.

Bref...

Si quelqu'un a une meilleure réponse, argumentée, je suis preneur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 43 minutes, Yankev a dit :

Encore une fois, le but n'est pas de stérilement polémiquer, mais au contraire d'avoir une vision un peu plus claire sur ce Corbyn,

J'ai mis 9 points du programme travailliste dans l'autre fil : http://www.air-defense.net/forum/topic/17323-politique-étrangère-du-royaume-uni/?do=findComment&comment=1247238

Sur le Brexit :

https://en.wikipedia.org/wiki/Jeremy_Corbyn#European_Union

Lors du référendum de 1975, Corbyn s'est opposé à l'adhésion de la Grande-Bretagne aux Communautés européennes, le précurseur de l'Union européenne (UE). Corbyn s'est également opposé à la ratification du Traité de Maastricht en 1993, au Traité de Lisbonne en 2008, et a soutenu une proposition de référendum sur le retrait britannique en 2011. Il a accusé l'UE de se comporter "brutalement" dans la crise grecque de 2015 en laissant les financiers détruire son économie.

Cependant, en septembre 2015, Corbyn a déclaré que les travaillistes feraient campagne pour que la Grande-Bretagne reste dans l'UE quel que soit le résultat des négociations de Cameron, et qu'ils s'engageraient au contraire à inverser tout changement si Cameron réduisait les droits des travailleurs ou des citoyens. Il croyait aussi que la Grande-Bretagne devrait jouer un rôle crucial en Europe en exigeant des mesures relatives au droit du travail à travers le continent, aux niveaux de taxation des entreprises et en formant un accord sur une réglementation environnementale.

En juin 2016, à la veille du référendum sur l'UE, M. Corbyn a déclaré qu'il y avait des "arguments écrasants" pour rester dans l'UE. Dans un discours à Londres, Corbyn a dit : "Nous, le parti travailliste, sommes massivement en faveur du maintien, car nous pensons que l'Union européenne a apporté investissements, emplois et protection aux travailleurs, aux consommateurs et à l'environnement. Corbyn a également critiqué la couverture médiatique et les campagnes des deux camps, affirmant que le débat avait été trop dominé par "les mythes et les prophéties de malheur". Il s'est dit à "sept, ou sept et demi" sur dix pour rester dans l'UE.

En juillet 2017, M. Corbyn a déclaré que la Grande-Bretagne ne pouvait pas rester dans le marché unique européen après avoir quitté l'UE, affirmant que l'adhésion au marché unique était "dépendante de l'adhésion à l'UE", même si elle inclut certains pays non membres. Le ministre fantôme Barry Gardiner a par la suite laissé entendre que Corbyn voulait dire que les travaillistes interprétaient le résultat du référendum comme voulant quitter le marché unique. Corbyn a dit que les travaillistes feraient campagne pour un arrangement alternatif impliquant "un accès libre de droits". En octobre 2017, Corbyn a déclaré qu'il voterait toujours "remain" s'il y avait un autre référendum.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une raison évidente, qui semble imperceptible aux yeux de la plupart des français et étrangers : c'est tout simplement parce que son style vestimentaire est considéré comme inadéquat avec sa fonction ou celle à laquelle il aspire.

Voici une petite video de lui dans les années 80, expliquant pourquoi il se pointe au Parlement en maille faite par maman et en veste moleskine de prof de fac.

Dans un pays marqué par la culture tailleur, les plus hautes fonctions du gouvernement ne sont accessibles qu'aux personnes respectant les codes. Et dans les codes, il y a Savile Row.

Tous les premiers ministres (ou aspirants à la fonction), conservateurs ou du parti travailliste, sont passés par une maison de Savile Row, sans exception. Le costume bespoke, les pompes Edward Green, sont de rigueur dans toutes les branches de la haute fonction publique en Grande Bretagne.

Jeremy Corbyn pense qu'il peut passer outre et que c'est un marqueur social alors qu'en réalité, c'est un rituel. Les Britanniques sont attachés leurs traditions, et penser qu'on peut faire voler en éclats des siècles de culture tailleur et botterie, c'est une faute politique.

Posez vous simplement la question suivante : que penserait Queen Elizabeth d'un personnage aussi négligé et mal fagoté, se présentant devant elle pour son premier entretien d'introduction à la fonction de Premier Ministre ?

La politique c'est aussi et surtout comment les gens vous perçoivent.

 

Edited by Chimera
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Yankev a dit :

A la place ... il a introduit une motion pour rétablir les nationalisations d'entreprise dans la doctrine du parti...

À noter que ce point fait à peu près consensus, puisque Owen Smith, l'adversaire de Corbyn à l'élection pour la présidence du parti, en 2016, était également favorable à la renationalisation partielle des chemins de fer.

il y a 8 minutes, Chimera a dit :

Il y a une raison évidente, qui semble imperceptible aux yeux de la plupart des français et étrangers : c'est tout simplement parce que son style vestimentaire est considéré comme inadéquat avec sa fonction ou celle à laquelle il aspire.

En Angleterre les personnages excentriques sont très appréciés au contraire. Le sens de l'humour, la dérision, les Anglais comprennent cela peut-être beaucoup mieux que les Français. Et de toute façon Corbyn a changé de style vestimentaire depuis qu'il a pris la présidence du parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.humanite.fr/royaume-uni-le-brexit-clive-le-congres-travailliste-677613 (24 septembre 2019)

« Nous devons devenir le parti du remain (maintien dans l’UE) », a ainsi asséné leur chef de file, le député Tom Watson, qui est aussi le numéro deux du parti. Ces pro-Européens estiment que ce sont les ambiguïtés du leader travailliste sur cette question, inscrite en tête du débat public, qui auraient fait chuter de 10 points le parti aux récentes européennes.

Procéder de la sorte, plaident les partisans de Corbyn, ne ferait que nourrir le sentiment d’abandon des régions désindustrialisées du nord de l’Angleterre, qui ont voté majoritairement pour le Brexit, y compris dans des circonscriptions ancrées jadis dans le vote Labour. Jeremy Corbyn propose une démarche en deux temps en cas de victoire des travaillistes aux élections anticipées, qui seront convoquées tôt ou tard pour mettre fin à la crise politique actuelle : mettre sur la table un projet de « Brexit soft » avec maintien du pays dans une union douanière ; puis un référendum pour trancher entre cette sortie en douceur et un retour pur et simple dans l’Union européenne. Mais les pro-Européens veulent inverser les priorités en exigeant l’organisation d’un nouveau référendum préalable à toute nouvelle orientation gouvernementale. À l’heure où ces lignes étaient écrites, le débat continuait de faire rage à Brighton. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Corbyn est un dangereux gôôôchiste, mes bons messieurs. Il veut faire revenir le Labour à ce qu'il était avant Tony Blair.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wallaby a dit :

En Angleterre les personnages excentriques sont très appréciés au contraire. Le sens de l'humour, la dérision, les Anglais comprennent cela peut-être beaucoup mieux que les Français. Et de toute façon Corbyn a changé de style vestimentaire depuis qu'il a pris la présidence du parti.

Jacob Rees Mogg et Boris Johnson sont totalement excentriques, bourrés d'humour et pourtant terriblement élégants.

Il faut savoir dissocier le comportement et l'attitude de la bienséance.

Edited by Chimera

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/politics/2019/sep/28/boris-johnson-no-deal-brexit-no-confidence-vote-snp (28 septembre 2019)

La première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, a déclaré qu'elle était ouverte d'esprit à l'idée que Corbyn devienne Premier ministre par intérim, afin d'obtenir une extension du Brexit et de déclencher des élections générales. Elle l'a dit à BBC Scotland : "Nous allons tous devoir faire des compromis, nous allons tous devoir avaler notre fierté et supporter quelque chose pendant quelques jours pour que ça arrive, et nous y faire."

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/politics/2019/sep/26/pms-divisive-surrender-bill-phrase-neither-careless-nor-casual

«L’utilisation de tels termes, hier et au cours des dernières semaines, comme le "projet de loi sur la reddition", comme l'invoquation de la guerre, comme la trahison, a clairement été testée, et a été mise au point et élaborée et entièrement conçue pour attiser haine et division ," elle a dit.

«Je comprends, ça marche. Ce n'est pas sincère, c'est totalement planifié, c'est complètement une stratégie conçue par quelqu'un pour nuire à notre pays et y semer la haine. »

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Capitaineconan a dit :

https://www.monde-diplomatique.fr/2019/06/BASTANI/60002

concernant la mauvaise réputation de corbyn, il est souvent accusé de dérives antisemites 

Visiblement un procès d'intention dont on cherche toujours les preuves :

Les médias britanniques tentent de détruire Jeremy Corbyn

Antisémitisme, l’arme fatale

https://www.monde-diplomatique.fr/2019/06/FINN/59943

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Corbyn antisémite ? Ça a été le grand feuilleton politique de l’ete 2018  outre manche , ça plus son côté très gauche ont participé à sa mauvaise réputation( pour certains )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le procès en antisémitisme de Corbyn est basé entièrement sur l'idée que tout homme qui n'est pas antisémite ne peut qu'être un soutien loyal et passionné de la politique israélienne. Toute forme de critique à l'égard du gouvernement de Netanyahu et de la manière dont les résidents des territoires occupés sont traités ne peut être expliquée que par un antisémitisme institutionnel.

Ce récit commence à montrer ses failles, mais il reste très vivace chez les politiciens occidentaux.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kelkin a dit :

Le procès en antisémitisme de Corbyn est basé entièrement sur l'idée que tout homme qui n'est pas antisémite ne peut qu'être un soutien loyal et passionné de la politique israélienne. Toute forme de critique à l'égard du gouvernement de Netanyahu et de la manière dont les résidents des territoires occupés sont traités ne peut être expliquée que par un antisémitisme institutionnel.

Ce récit commence à montrer ses failles, mais il reste très vivace chez les politiciens occidentaux.

C'est assez largement vrai, mais on aurait quand même tort de sous-estimer le sentiment inverse et basé sur le même type d'anathème, qui postule que tout personne opposée à la ruine d'Israël et/ou à la stigmatisation des israélites est un ennemi des musulmans et/ou du "vrai peuple".

Au final, les extrêmes, les sectaires, les ayatollahs à la manque... :combatc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,844
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries