On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

il y a 4 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

... Bref, Trump ou une autre excellente définition de "(ultra) haute instabilité" ! :laugh:

Il pratique simplement l’hyperthreading, c’est de fait nous qui sommes trop lents pour pouvoir le suivre.

 

Pour le Brexit par contre, on n’a aucun mal à suivre. « De la répétition naît l’apprentissage », dit-on : Eh bien avec les anglais, en ce moment, pour apprendre, on apprend !

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, un petit point sur le Brexit, suite aux derniers épisodes :happy:

Veillez à bien continuer la suite des gazouillis. A la fin, y a même la Finlande qui part en mission. Sur un bateau. Si.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Johnson insiste pour que les actes législatifs soient signés cette semaine par le Parlement.

Johnson appelle les Communes à adopter les actes législatifs de l'accord de Brexit http://va.newsrepublic.net/s/YyxRMk

 

Pour un partisan (déclaré) farouche du hard-Brexit, il se donne quand même bien du mal pour que l’accord qu’il a signé soit avalisé avant le 31/10...

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va aider les relations entre l'Irlande du Nord, le DUP et Londres ça :

https://www.liberation.fr/planete/2019/10/21/irlande-du-nord-l-avortement-et-le-mariage-gay-legalises_1758785?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3rqfIxdPHXdI--gsqqu7meBiCLMD5fVnSU1fh2YSi060C0gbDc5SepDZ4#Echobox=1571721193

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, TarpTent a dit :

Johnson insiste pour que les actes législatifs soient signés cette semaine par le Parlement.

Johnson appelle les Communes à adopter les actes législatifs de l'accord de Brexit http://va.newsrepublic.net/s/YyxRMk

 

Pour un partisan (déclaré) farouche du hard-Brexit, il se donne quand même bien du mal pour que l’accord qu’il a signé soit avalisé avant le 31/10...

Ce qui... ne semble plus possible de toute façon, même si Westminster cesse de procrastiner et adopte tous les actes législatifs nécessaires cette semaine, comme Johnson les presse de le faire

Explication et résumé du lien : l'accord ne peut être adopté que si non seulement le parlement britannique mais encore le parlement européen le valident. Or il a été confirmé hier que le PE attendrait d'abord que Westminster ait terminé d'approuver, ce qui même dans le plus optimiste des scénarios ne peut arriver avant jeudi 24/10 au soir. Seulement voilà, le PE ne siège pas la semaine prochaine, et il faut une session plénière pour approuver ce type d'accord... l'actuelle se termine justement le 24/10, tandis que la suivante est prévue les 13 et 14/11.

Rappeler les députés européens pour une "plénière extraordinaire" serait excessivement difficile pour ne pas dire impossible : les députés seront repartis dans leurs circonscriptions dans toute l'Europe, certains auront déjà des engagements difficiles à bouger... on parle de 751 personnes, plus leurs assistants. Quant à y aller au "pouf pouf on aurait dit que tu étais là et voilà c'est comme ça", bref faire semblant, cela exposerait la décision à toutes les contestations légales imaginables... bref créerait un b....l de long terme, difficile d'imaginer les institutions de l'UE prendre des risques pareils.

===> La seule manière dont le RU puisse quitter l'UE le 31 octobre, c'est désormais par un No Deal

 

Quant à la date la plus rapprochée pour quitter avec un accord, ce serait quelque part dans la deuxième quinzaine de novembre. A supposer bien évidemment :
1) Que le Conseil européen accorde un report, au moins pour un mois à peu près
2) Que Westminster se sorte les doigts et approuve la législation de l'accord de sortie au plus tard le 12 novembre - d'ailleurs, une pression forte genre prolongation jusqu'au 12 novembre, allongée seulement s'ils approuvent l'accord d'ici là, pourrait peut-être les y aider :fachec: !
3) Que le PE approuve l'accord aussi - bon là il n'y a pas trop de doute

Naturellement, il est possible aussi d'accorder au RU une prolongation jusqu'à la Saint Glinglin la fin janvier 2020, et plus si affinités. Naturellement, le risque est très élevé dans ce cas que Westminster continue à faire des ronds dans l'eau... jusqu'à la Saint Glinglin, précisément.

Natürlich, Deutschland avec Merkel-Cœur-Tendre veut bien accorder tous les délais qu'on veut, dans l'espoir qu'enfin les députés organisent un second référendum, qu'on espérera décider du maintien du RU dans l'UE.

Naturellement, Macron craint cette éventualité comme la peste : déjà que ses objectifs de réforme de l'UE c'est impossible très très difficile de faire bouger l'Allemagne les autres pays, si en plus en RU en crise politique redoublée reste dans l'UE ce sera littéralement impossible.

Conflit de visions, et peut-être d'intérêts, entre les gouvernements allemand et français. Avec les Brexiters qui regardent la scène depuis l'autre côté de la Manche en faisant du bruit pour leur champion : "Vas-y Macron ! Mords-z-y l’œil !:biggrin:

(je peux fort bien imaginer un certain Emmanuel se disant à part lui "Bon Dieu... est-ce que c'était vraiment ça mon Projeeeeeeet ?" :happy:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alexis a dit :

===> La seule manière dont le RU puisse quitter l'UE le 31 octobre, c'est désormais par un No Deal

Une autre source ici.

Citation

Le Parlement européen ne doit pas siéger la semaine prochaine et certains députés ont souligné qu'une séance d'urgence ne sera pas possible parce qu'ils seront absents lors des visites des délégations.

Cela donne à penser que l'accord de départ pourrait être repoussé au-delà du 31 octobre, même s'il est adopté par les députés de Londres.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui enfin, on est en 2019 les enfants : les conf call (même si c'est pas top), les votes électroniques, et tout le bastring' dématérialisé, ce sont des technologies au point qui font parti du quotidien des entreprises depuis 10 ans au moins...

le-allo-non-mais-allo-quoi-de-nabila-est

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexis a dit :

Ce qui... ne semble plus possible de toute façon, même si Westminster cesse de procrastiner et adopte tous les actes législatifs nécessaires cette semaine, comme Johnson les presse de le faire

Explication et résumé du lien : l'accord ne peut être adopté que si non seulement le parlement britannique mais encore le parlement européen le valident. Or il a été confirmé hier que le PE attendrait d'abord que Westminster ait terminé d'approuver, ce qui même dans le plus optimiste des scénarios ne peut arriver avant jeudi 24/10 au soir. Seulement voilà, le PE ne siège pas la semaine prochaine, et il faut une session plénière pour approuver ce type d'accord... l'actuelle se termine justement le 24/10, tandis que la suivante est prévue les 13 et 14/11.

Rappeler les députés européens pour une "plénière extraordinaire" serait excessivement difficile pour ne pas dire impossible : les députés seront repartis dans leurs circonscriptions dans toute l'Europe, certains auront déjà des engagements difficiles à bouger... on parle de 751 personnes, plus leurs assistants. Quant à y aller au "pouf pouf on aurait dit que tu étais là et voilà c'est comme ça", bref faire semblant, cela exposerait la décision à toutes les contestations légales imaginables... bref créerait un b....l de long terme, difficile d'imaginer les institutions de l'UE prendre des risques pareils.

===> La seule manière dont le RU puisse quitter l'UE le 31 octobre, c'est désormais par un No Deal

 

Quant à la date la plus rapprochée pour quitter avec un accord, ce serait quelque part dans la deuxième quinzaine de novembre. A supposer bien évidemment :
1) Que le Conseil européen accorde un report, au moins pour un mois à peu près
2) Que Westminster se sorte les doigts et approuve la législation de l'accord de sortie au plus tard le 12 novembre - d'ailleurs, une pression forte genre prolongation jusqu'au 12 novembre, allongée seulement s'ils approuvent l'accord d'ici là, pourrait peut-être les y aider :fachec: !
3) Que le PE approuve l'accord aussi - bon là il n'y a pas trop de doute

Naturellement, il est possible aussi d'accorder au RU une prolongation jusqu'à la Saint Glinglin la fin janvier 2020, et plus si affinités. Naturellement, le risque est très élevé dans ce cas que Westminster continue à faire des ronds dans l'eau... jusqu'à la Saint Glinglin, précisément.

Natürlich, Deutschland avec Merkel-Cœur-Tendre veut bien accorder tous les délais qu'on veut, dans l'espoir qu'enfin les députés organisent un second référendum, qu'on espérera décider du maintien du RU dans l'UE.

Naturellement, Macron craint cette éventualité comme la peste : déjà que ses objectifs de réforme de l'UE c'est impossible très très difficile de faire bouger l'Allemagne les autres pays, si en plus en RU en crise politique redoublée reste dans l'UE ce sera littéralement impossible.

Conflit de visions, et peut-être d'intérêts, entre les gouvernements allemand et français. Avec les Brexiters qui regardent la scène depuis l'autre côté de la Manche en faisant du bruit pour leur champion : "Vas-y Macron ! Mords-z-y l’œil !:biggrin:

(je peux fort bien imaginer un certain Emmanuel se disant à part lui "Bon Dieu... est-ce que c'était vraiment ça mon Projeeeeeeet ?" :happy:)


Je comprends bien, mais je ne crois pas que le no deal soit déjà inéluctable. Pas plus que je ne crois à un report ad vitam eternam.

La position allemande officielle a été donnée hier par le Ministre allemand des Affaires Étrangères

« Le ministre allemand des Affaires étrangères a estimé possible lundi qu’un report de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, prévue au 31 octobre au soir. Le but étant de permettre un retrait britannique ordonné. De son côté, le gouvernement français a rappeler qu'un report n'était « dans l'intérêt de personne ».»

«« Je n’exclurais pas qu’il puisse y avoir un court report technique au cas où le Royaume-Uni rencontre des problèmes dans le processus de ratification » de l’accord négocié entre le Premier ministre Boris Johnson et l’UE, a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse commune avec son homologue biélorusse Vladimir Makei.»

https://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/brexit/brexit-le-gouvernement-de-merkel-ouvre-la-porte-un-court-report-technique-6575166


La France tient sa position, mais si d’ici la fin de cette semaine le sujet est suffisamment avancé côté RU, alors le report technique sera forcément sérieusement envisagé.
Mais il est bien certain que le Parlement va devoir se bouger pour en apporter des preuves. Parce que pour le moment, à part beugler « ORDER ! », il ne fait pas grand chose.

 

 

il y a 8 minutes, rendbo a dit :

Oui enfin, on est en 2019 les enfants : les conf call (même si c'est pas top), les votes électroniques, et tout le bastring' dématérialisé, ce sont des technologies au point qui font parti du quotidien des entreprises depuis 10 ans au moins...

 

Pour plus de 1000 personnes, passé partout ? Bien sûr. Tu l’organises quand tu veux.
Je me demande même d’ailleurs qu’elles sont les conditions de débat et de vote considérés commes légales, au sein du Parlement Européen (s’il y a un texte encadrant cette partie des délibérations et des votes).

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, rendbo a dit :

Oui enfin, on est en 2019 les enfants : les conf call (même si c'est pas top), les votes électroniques, et tout le bastring' dématérialisé, ce sont des technologies au point qui font parti du quotidien des entreprises depuis 10 ans au moins...

Et les règles de procédure du Parlement européen ? C'est pour les oies :smile: ?

Le quorum, c'est-à-dire le nombre minimum de députés en séance, ne peut être vérifié que de manière physique. Les députés doivent être là.

Citation

Le système de vote électronique peut être utilisé pour vérifier le seuil de quarante députés, mais il ne peut être utilisé pour vérifier si le quorum est atteint

Et le quorum est d'un tiers des députés c'est vrai. Mais cela ne signifie pas qu'il suffirait que 251 des 751 députés soient là... si les autres ont été empêchés de participer par des engagements préalables.

Un vote où une grande partie des députés ont été empêchés de participer, plutôt que d'avoir choisi librement d'aller s'en jeter une derrière la cravate ou courir la gueuse, risquerait fort d'être attaquable ô combien, de prêter le flanc à moult contestations ultérieures. Et l'entreprise Machin qui a eu des pertes du fait de l'accord et trouve malin de contester sa validité... Et Madame Truc, citoyenne UE dont les droits au Royaume-Uni ont diminué et qui exige compensation...

Difficile d'envisager les institutions européennes accepter de courir un pareil risque juridique.

 

il y a 16 minutes, TarpTent a dit :

Je comprends bien, mais je ne crois pas que le no deal soit déjà inéluctable.

(...) La France tient sa position, mais si d’ici la fin de cette semaine le sujet est suffisamment avancé côté RU, alors le report technique sera forcément sérieusement envisagé. Mais il est bien certain que le Parlement va devoir se bouger pour en apporter des preuves. Parce que pour le moment, à part beugler « ORDER ! », il ne fait pas grand chose.

Ce n'est pas non plus le scénario que j'imagine.

Si l'accord est approuvé à Westminster cette semaine, il y aura évidemment un report technique. Il faudrait être complètement fou pour ne pas accorder trois ou quatre semaines de plus si c'est le prix pour déboucher sur une sortie ordonnée plutôt qu'une sortie dans la douleur.

Si Westminster continue à faire du rien en revanche :unsure: je ne sais pas. Si ça dépendait de moi, ce serait deux semaines de grâce comme dernière chance et c'est marre. Mais la décision pourrait fort bien être différente, dans un sens... ou dans l'autre.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un problème de frontière supplémentaire pour le Brexit :blink:

Mince, ça n'arrête pas :unsure: !

Révélation

wardrobe.png

- Je vais demander. Toi, reste ici
- Halte ! Qui va là ?
- Salut Tumnus. Une petite question.
- Oui ?
- Est-ce que Narnia fait partie de l'UE ?
- Oui, nous les avons rejoints juste après vous
- Super, encore une frontière à gérer !
- Je vais chercher un cadenas pour cette porte

 

Chacun aura reconnu le personnage resté dehors... celui qui abandonne quelqu'un coincé à Narnia... c'est Boris Johnson bien sûr :tongue: !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Withdrawal agreement bill acceptée  329 / 299 mais timetable bill rejetée, 322 a 308. Bojo est presaue aussi efficace que May ...

Citation

MPs have rejected a proposal to examine Boris Johnson's Brexit bill in the Commons in three days.
The Commons supported the Withdrawal Agreement Bill earlier, but have now voted against the short timetable.
Earlier, the PM warned he would seek an election if MPs dismissed the plan and the EU granted an extension to 31 October Brexit deadline.
But a number of members said three days did not give them enough time to scrutinise the 110-page bill.

https://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-50146182

Edited by Castor

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le journal Le Monde qui s'était fait violence pour produire hier un éditorial très pro-Macron ("il est urgent d’en terminer avec ce mauvais feuilleton" : https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/10/21/brexit-en-finir-avec-un-mauvais-feuilleton_6016319_3232.html ) revient à son naturel, qui comme chacun sait, revient au galop quand on le chasse : l'accord par les Européens d'un nouveau report est jugé, dans cet article anonyme, "très probable".

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/22/brexit-deux-votes-cruciaux-autour-de-l-accord-attendus-a-la-chambre-des-communes_6016494_3210.html

À moins que les Européens n’accordent un nouveau report à Londres, ce qui est très probable.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Castor a dit :

Withdrawal agreement bill acceptée  329 / 299 mais timetable bill rejetée, 322 a 308. Bojo est presaue aussi efficace que May ...

https://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-50146182

Concrètement... ça veut dire quoi ? J'ai du mal en ce moment avec les Anglois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec toutes les différentes espèces qui cohabitent au parlement anglais, va y en avoir pour longtemps avec toutes ces singeries

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Ciders a dit :

Concrètement... ça veut dire quoi ? J'ai du mal en ce moment avec les Anglois.

Ils veulent prendre leur temps encore un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Castor a dit :

Ils veulent prendre leur temps encore un peu.

b77abf305fa9976812784ccd81af6b14.jpg

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie !

... Pas du tout ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Concrètement... ça veut dire quoi ? J'ai du mal en ce moment avec les Anglois.

Ils ont approuvé le principe d'implémenter l'accord de retrait sous forme de législation, mais ont refusé le calendrier (certe très serré) demandé par Johnson pour faire ça. Et donc pour le moment on en reste à l'intention, pas à l'action.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Kelkin a dit :

Ils ont approuvé le principe d'implémenter l'accord de retrait sous forme de législation, mais ont refusé le calendrier (certe très serré) demandé par Johnson pour faire ça. Et donc pour le moment on en reste à l'intention, pas à l'action.

Ah. Oui donc en fait c'est toujours le bazar. Ça me rassure.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

Ils ont approuvé le principe d'implémenter l'accord de retrait sous forme de législation, mais ont refusé le calendrier (certe très serré) demandé par Johnson pour faire ça. Et donc pour le moment on en reste à l'intention, pas à l'action.

Sans compter que certains députés qui ont accepté le principe de l'examen en détail du projet de loi... ne l'ont fait que pour pouvoir plus sûrement le mettre en charpie. Certains l'ont dit expressément.

Citation

Tout d'abord, ne vous fiez pas au battage médiatique qui dit que le Parlement a approuvé l'accord de Johnson. Il ne l'a pas fait. Les députés ont simplement voté en faveur du projet de loi en deuxième lecture, certains d'entre eux étant motivés par le désir non de pas l'appuyer, mais de le modifier. Comme l'a avoué Gloria De Piero, du parti travailliste, elle a voté oui "non pas parce que je soutiens l'accord mais parce que je ne le fais pas". Cette majorité de 30 voix comprendra des députés qui voulaient proposer l'adhésion du Royaume-Uni à une union douanière, et d'autres qui souhaitent conditionner l'accord au soutien du public lors d'un référendum de confirmation.

Il n'est toujours pas certain qu'une majorité existe au Parlement britannique pour l'accord. Même "en prenant son temps". Les saboteurs, qui veulent triturer le texte dans tous les sens pour qu'il soit nécessaire de revenir vers les négociateurs européens - et que l'on rediscute tout cela enfin ! Et depuis le début ! - sont toujours en embuscade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On semble rester sur une position claire à Paris. Ce soir - donc prenant en compte les derniers votes du parlement britannique - on apprenait :

Citation

PARIS (Reuters) - La France ne souhaite pas “étendre à l’infini” le processus de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a déclaré mardi soir la secrétaire d’état aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, après le rejet par le Parlement britannique d’un examen en accéléré de l’accord de Brexit.

Une extension est demandée : pour quoi faire ? Avec quelles justifications ? Nous savons que le temps seul n’apportera pas la solution, mais une décision politique. Nous ne pouvons pas étendre à l’infini cette situation”, a déclaré Amélie de Montchalin, qui est en charge du dossier du Brexit, devant l’Assemblée nationale.

De source diplomatique française, on précise vouloir attendre jusqu’à la fin de la semaine pour savoir “si une extension purement technique de quelques jours est nécessaire pour achever (le) processus parlementaire à Londres.

Mais en dehors de ces circonstances, une extension destinée à gagner du temps ou à rediscuter de l’accord est exclue”, insiste-t-on.

Nous avons trouvé un accord et il faut maintenant le mettre en oeuvre sans délai.”

Ça se confirme. La date du Brexit soit restera au 31 octobre, soit bougera de "quelques jours" c'est-à-dire restera en novembre.

Avec l'accord de retrait révisé. Ou bien sans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

..

Ils sont malades parfaitement malades
Ils arrives on ne sait jamais quand

Ils repatent on ne sait jamais où
Et ça va faire bientôt deux ans
Qu'on s'en fous

..

 

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Alexis a dit :

On semble rester sur une position claire à Paris. Ce soir - donc prenant en compte les derniers votes du parlement britannique - on apprenait :

Ça se confirme. La date du Brexit soit restera au 31 octobre, soit bougera de "quelques jours" c'est-à-dire restera en novembre.

Avec l'accord de retrait révisé. Ou bien sans.


C’est la position qui paraissait la plus logique et la plus pragmatique, quand j’écrivais celà

Il y a 19 heures, TarpTent a dit :

La France tient sa position, mais si d’ici la fin de cette semaine le sujet est suffisamment avancé côté RU, alors le report technique sera forcément sérieusement envisagé.
Mais il est bien certain que le Parlement va devoir se bouger pour en apporter des preuves. Parce que pour le moment, à part beugler « ORDER ! », il ne fait pas grand chose.

https://www.atlantico.fr/node/3581559
 

« Paris est prêt à un report "technique" du Brexit de "quelques jours" afin que la procédure parlementaire puisse s'achever à Londres, mais s'opposera à une prolongation destinée à "rediscuter de l'accord", a déclaré mardi la secrétaire d'Etat française aux Affaires européennes.« 


Ça permet de maintenir la pression sur le Parlement tout en s’assurant qu’une simple question technique d’échéance s’enraye pas le processus de ratification en cours.
Les positions allemande et française convergent donc (à part peut-être sur la durée effective du fameux report technique, mais c’est un peu un détail... et les preuves à apporter par les anglais d’une ratification en bonne voie... ce qui l’est peut-être un peu moins), ce qui est un important message commun à destination des anglais : pas de place* pour les tergiversations sans fin.

 

« "En fin de semaine, nous verrons si une extension purement technique de quelques jours se justifie, pour que le parlement britannique puisse achever sa procédure parlementaire", a déclaré Aurélie de Montchalin au Sénat.

"En dehors d'une telle perspective, une extension destinée à gagner du temps ou à rediscuter de l'accord est exclue", a-t-elle ajouté.»

 

*normalement...

Edited by TarpTent
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.bbc.co.uk/news/live/uk-politics-parliaments-50136270 (22 octobre 2019)

Donald Tusk ne veut pas tenir un sommet spécial pour discuter d'une éventuelle extension de l'article 50, déclare Adam Fleming, correspondant de la BBC à Bruxelles.

Selon lui, le tweet de M. Tusk en réponse aux votes de la Chambre des Communes montre qu'il est heureux d'envoyer des lettres et des courriels aux dirigeants européens.

Le tweet montrait que M. Tusk " acceptait le principe " d'une prolongation mais " la date n'est pas gravée dans la pierre ", dit-il.

Il ajoute que les dirigeants de l'UE pourraient refuser la demande de prorogation, mais que cela était peu probable.

Ils pourraient également proposer une autre date, par exemple peu avant l'installation de la nouvelle Commission européenne le 1er décembre.

Une source du No 10 a déclaré à la BBC News que si [les Européens] acceptent une prolongation jusqu'au 31 janvier - comme l'a demandé le Royaume-Uni la semaine dernière - alors Downing Street chercherait à obtenir des élections générales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.sueddeutsche.de/politik/brexit-abstimmung-neuwahlen-eu-1.4652390 (23 octobre 2019)

Pendant ce temps, les conservateurs - et les travaillistes - discutent d'une toute autre question. Quel serait le bon moment pour de nouvelles élections ? Downing Street semble croire que le moment est venu et que le refus du Parlement de conclure l'accord avec Bruxelles serait un bon modèle pour les conservateurs. Actuellement, ils ont 12 à 15 % d'avance sur les travailleurs. Les dates des élections anticipées sont déjà à l'étude, y compris le 5 décembre. En fait, Johnson aurait de bonnes chances de remporter cette élection, d'obtenir une riche majorité et de faire passer le Brexit à la Chambre des communes dans quelques jours - par exemple jusqu'à la prochaine date de départ, le 31 janvier. Si Bruxelles devait le déterminer de cette manière.

Le parti travailliste est en difficulté. Les résultats du sondage sont mauvais - pour le parti et pour son chef Jeremy Corbyn. Il avait promis que la gauche accepterait de nouvelles élections dès que le No Deal ne serait plus sur la table. Mais cela signifie que dès que Bruxelles donnera le feu vert pour une prolongation, ce qui pourrait bien se produire dans les prochaines 48 heures, il devrait y avoir un vote à la Chambre des communes. Si les travaillistes sont d'accord avec le gouvernement cette fois-ci, les Britanniques voteront pendant la période de Noël.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Wallaby a dit :

Les résultats du sondage sont mauvais

J'ai souvenir d'un fiabilité très contestable des sondage UK. Bref j'espère que Boris ne se base pas uniquement sur les sondages pour prendre sa décision. J'ose espérer qu'il a une stratégie de campagne.

Parce que il na faut pas se faire d'illusion, la campagne se fera sur LEAVE avec le deal actuel ou STAY. Personne ne fera campagne sur le Brexit avec No Deal c'est suicidaire pour la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,250,187
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries