On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

This poll is closed to new votes
  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.


Recommended Posts

Et les détails?

A mon avis les anglais se sont couchés sur tout mais j'aimerais bien voir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Johnson crie victoire, Farage dis qu'il votera pour et dit que "la guerre est finie", mais il semble y avoir du soulagement coté UE. Ca doit être un deal qui reporte les bagarres à plus tard, qui donne aux anglais la possibilité de nous casser les pied dans le futur, mais préserve notre droit de leur en faire payer le prix si ça arrive ( mais si c'est ça, je ne suis pas très confiant dans la capacité de l'UE à répondre rapidement, voir d'y répondre tout court si un des pays UE bloque ou de fait trainer en échange d'un gain perso, ce qui profite en général au pays UE le plus influent)

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/politics/2020/dec/24/boris-johnson-to-claim-victory-in-brexit-talks-leaked-paper-reveals

D'après un document qui a fuité avant la signature de l'accord, la communication du gouvernement britannique consistera à dire que c'est l'Angleterre qui a gagné, en prétendant que 43% des questions ont été gagnées par le Royaume Uni contre 17% par l'UE et 40 % de matchs nuls.

  • Thanks 1
  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Wallaby a dit :

https://www.theguardian.com/politics/2020/dec/24/boris-johnson-to-claim-victory-in-brexit-talks-leaked-paper-reveals

D'après un document qui a fuité avant la signature de l'accord, la communication du gouvernement britannique consistera à dire que c'est l'Angleterre qui a gagné, en prétendant que 43% des questions ont été gagnées par le Royaume Uni contre 17% par l'UE et 40 % de matchs nuls.

Tabloid, quand tu nous tiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Carl a dit :

Johnson crie victoire, Farage dis qu'il votera pour et dit que "la guerre est finie", mais il semble y avoir du soulagement coté UE. Ca doit être un deal qui reporte les bagarres à plus tard, qui donne aux anglais la possibilité de nous casser les pied dans le futur, mais préserve notre droit de leur en faire payer le prix si ça arrive ( mais si c'est ça, je ne suis pas très confiant dans la capacité de l'UE à répondre rapidement, voir d'y répondre tout court si un des pays UE bloque ou de fait trainer en échange d'un gain perso, ce qui profite en général au pays UE le plus influent)

 

Les sujets de sa Gracieuse Majesté seraient reconnaissants à Monsieur Nigel Farage si il élit pour choix de résidence principale l'île Britannique de Pitcairn au fin fond du Pacifique Sud.

Edited by capmat
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Chimera a dit :

C'est le deal proposé par Barnier à May il y a 2 ans mais en pire.

Pour la faire simple, la GB conserve les standards de l'UE pour pouvoir continuer à vendre dans le Marché commun européen mais en se prenant des tarifs douaniers en bonus. Complètement con. Ca c'est pour les produits manufacturiers.

Pour les services (80% de l'éco GB), rien, plus de reconnaissance de diplômes, plus d'équivalences, pour les services financiers c'est un désastre. Donc l'exode va continuer pour les sièges sociaux.

Pas de tarifs douaniers d'après ce que j'ai lu.

Share this post


Link to post
Share on other sites


La Commission européenne a dévoilé jeudi les grandes lignes du partenariat économique et commercial conclu avec le Royaume-Uni, qui fixe un cadre aux futures relations entre les deux partenaires à partir du 1er janvier. 

Révélation

- Biens -
L'accord garantit des échanges sans droits de douane ni quotas pour "tous les biens qui respectent les règles d'origine appropriées". Du jamais vu dans un accord commercial.
Les entreprises du Royaume-Uni gardent ainsi un accès à l'immense marché unique européen de 450 millions de consommateurs. Et les firmes européennes aux 66 millions de Britanniques.
Cet accord inédit permet d'éviter une rupture dans les chaînes de production, qui aurait été très problématique pour certains secteurs comme l'automobile.

- Concurrence -
Le Royaume-Uni et l'UE s'engagent à respecter des conditions de concurrence équitables "en maintenant des niveaux de protection élevés dans des domaines tels que la protection de l'environnement, la lutte contre le changement climatique et la tarification du carbone, les droits sociaux et du travail, la transparence fiscale et les aides d'État".
Si l'une des deux parties manque à ses obligations en la matière, il sera possible de prendre "des mesures correctives", comme des droits de douane.

- Différends -
Si le Royaume-Uni ou l'UE ne respecte par le traité, un mécanisme contraignant de règlement des différends, comme il en existe dans la plupart des accords commerciaux, sera chargé de trancher les litiges.
Face à la ferme opposition de Londres, la Cour de justice de l'Union européenne n'interviendra pas dans ce processus.
Un "Conseil conjoint" veillera à ce que l'accord soit correctement appliqué et interprété.

- Pêche -
L'accord prévoit de laisser aux pêcheurs européens un accès aux eaux britanniques pendant une période transitoire de 5 ans et demi, jusqu'en juin 2026.
Pendant cette transition, l'UE devra progressivement renoncer à 25% de ses prises, qui s'élèvent en valeur à environ 650 millions d'euros par an.

- Transports -
Le traité garantit une connectivité aérienne, routière, ferroviaire et maritime continue, mais de manière moins avantageuse que si le Royaume-Uni restait membre du marché unique.
Des dispositions visent à assurer que la concurrence entre les opérateurs s'exerce dans des conditions équitables "afin que les droits des passagers, des travailleurs et la sécurité des transports ne soient pas compromis".

- Programmes -
Le Royaume-Uni continuera à participer à certains programmes de l'UE pour la période 2021-2027, comme le programme de recherche et d'innovation Horizon Europe, à condition qu'il contribue au budget européen.

- Coopération judiciaire -
L'accord "établit un nouveau cadre" en matière de coopération policière et judiciaire, "en particulier pour lutter contre la criminalité transfrontalière et le terrorisme".
Cette coopération pourra être suspendue si le Royaume-Uni renonce à son adhésion à la Convention européenne des droits de l'Homme ou "à la faire appliquer au niveau national".

- Politique étrangère -
La coopération en matière de politique étrangère, de sécurité extérieure et de défense n'est pas couverte par l'accord, le Royaume-Uni n'ayant pas voulu négocier cette question.
https://www.challenges.fr/monde/que-contient-l-accord-post-brexit-entre-l-ue-et-le-royaume-uni_743469 

 Un point à noter : 

Citation

(...) Premier changement après l'accord sur le Brexit annoncé jeudi 24 décembre : (...) Dès le 1er janvier, le denrées alimentaires et produits de la pêche seront contrôlés ; une déclaration au préalable suffira pour le reste. Concernant les personnes, il ne faudra pas de visa touriste pour les séjours de moins de trois mois. Dès le 1er octobre 2021, il faudra obligatoirement présenter un passeport. Pour les candidats souhaitant travailler au Royaume-Uni, un visa de travail, soumis à un système de points, sera désormais exigé. C'est également la fin du programme Erasmus au Royaume-Uni

  https://www.francetvinfo.fr/monde/brexit-qu-est-ce-qui-va-changer-pour-les-francais_4232141.html

 Et je rappelle que

  1.  pour les produits de la pêche, la fraîcheur compte énormément
  2. Boulogne est le premier centre de transformation des produits (frais) de la pêche de la mer du Nord (80% des volumes?)

Donc si les pêcheurs britanniques deviennent casse pieds, un peu de zèle dans les contrôles peut permettre un rapide retour à la réalité. (En 2021, les postes de préfet et de directeur des douanes de Calais vont s'avérer sacrément sensibles et politiques :happy: )
Bien sûr la GB peut développer sa propre industrie de transformation et/ou se doter de bateaux avec congélateurs pour exporter en Asie, mais ça nécessitera des investissements conséquents et sur la durée. Ils viennent d'obtenir 5 ans, on verra bien comment ils en tireront profit. (Personnellement, j'ai un doute sur leur vision stratégique :sleep:)

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/12/2020 à 01:30, Arland a dit :

T'en fais pas ta souche est déjà bien répandue sur le globe vu que nous avons une ligne à retard face au virus dans ce genre de situation, il faut juste laisser le temps que ça remonte dans les d'analyses. Sauf si bien entendu le virus n'avait pas des papiers en règle pour passer la frontière... :biggrin:

 

Sinon un beau "facepalm" :

 

 

La seule réponse qui me vienne à l'esprit.

https://www.youtube.com/watch?v=x1TGsFCDrjQ

 

:unsure:

Révélation

:laugh: ça ne devrait pas mais ça m'a fait rire.

Bref. Des trolls anglois quoi.

Ils nous avaient fait le même coup il y a déjà un moment.

Espérons que d'autres chez nous sauront aussi leur signaler quand un HMS quelconque passe par les eaux françaises.

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Barnier dit que cette expérience sur la négociation lui a donné beaucoup d'idées de modernisation pour la France.  

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Pierre_F a dit :

Barnier dit que cette expérience sur la négociation lui a donné beaucoup d'idées de modernisation pour la France.  

J'aimerais bien lire ses idées. Par contre je jugerai sur pièce avant de demander à les appliquer.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est maintenant sans mandat et libre ! On connaitra ses idées forcément pro-Europe si il brigue une investiture dans son parti je pense. Si il repart dans une bataille cela sera pour la plus haute fonction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, rendbo a dit :

J'aimerais bien lire ses idées.

https://www.nouvelobs.com/monde/20040927.OBS7820/turquie-barnier-pour-l-adhesion.html (1er octobre 2004)

Le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, se dit favorable à l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne, déclarant que "les avantages" l'emportent "sur les difficultés", dans un entretien au Monde daté de mercredi 29 septembre.
"Les avantages pour nous et pour la Turquie l'emportent sur les difficultés que nous pourrions rencontrer", déclare Michel Barnier.
"Les risques géopolitiques, notamment ceux d'un basculement de ce grand pays loin de l'Europe, sont immenses si le processus venait à être bloqué", ajoute-t-il.
Aujourd'hui, dit-il encore, "l'enjeu peut aussi se formuler de la manière suivante: est-ce que nous encourageons la Turquie à choisir le modèle européen, ou prend-on le risque qu'elle choisisse un autre modèle".

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Sillage a dit :

Je doute que Michel BARNIER puisse encore envisager l'entrée de la Turquie avant un horizon de +10 ans et il ne serait pas le seul à décider, si toujours aux commandes le moment venu.

Je crois que l'article de 2004 illustre, surtout, l'idée que se faisait Michel Barnier, à l'époque, d'une fenêtre d'intégration turque qui aurait probablement évité ou limité la dérive actuelle.

Le processus a, de fait, été bloqué, les conséquences ont joué et je doute que M. Barnier ait, aujourd'hui, la même opinion sur l'adhésion qu'il y a 16 ans.

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Sillage a dit :

Au sein de l'UE ou pas, nous pouvons envisager avec confiance que la Turquie aurait connu cette évolution religieuse et nationaliste, de même que la Pologne et la Hongrie divergent des standards européens tout en étant dans l'UE.

Le fait qu'il n'y avait pas eu de véritable rupture entre le Refah d'Erbakan et l'AKP, l'AKP se présentant comme une "dédiabolisation" du Refah avec une partie du même personnel politique pouvait rendre sceptique sur l'évolution de ce pays. C'est en 1997 que Recep Tayip Erdogan avait récité le poème "les minarets sont nos baïonnettes", un fait parfaitement connu en 2004. Voir l'analyse "Turkey Transfomed" faite en 2015 par l'ancien ambassadeur américain Eric Edelman : http://www.air-defense.net/forum/topic/2812-la-turquie/page/95/?tab=comments#comment-1013491

Quant à la Pologne et la Hongrie, on leur cherche des poux dans la tête parce qu'elles n'ont pas le mariage gay. Or en 2004, la France, elle l'avait le mariage gay ? Donc les "standards européens", ils sont élastiques, c'est du chewing-gum.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Wallaby a dit :

Quant à la Pologne et la Hongrie, on leur cherche des poux dans la tête parce qu'elles n'ont pas le mariage gay. Or en 2004, la France, elle l'avait le mariage gay ? Donc les "standards européens", ils sont élastiques, c'est du chewing-gum.

Juste que pour ça ? Rien d'autre ?

Tu n'escamoterais pas quelques menus détails pratiques ? :happy:

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, FATac a dit :

qui aurait probablement évité ou limité la dérive actuelle.

C'est ce que beaucoup aimeraient croire, mais tout comme le Brexit suivait une aventure européenne pas si désastreuse que ça pour la GB, et est survenu à la suite d'une non-participation à un référendum crucial (techniquement la majorité des citoyens UK n'a jamais souhaité sortir de l'Europe) au contraire même une fois les comptes faits, l'ascension d'erdogan s'est faite sur fond d'économie au beau fixe et d'une croissance dont rêveraient bien d'autres pays européens.

 

Le confort, sous toutes ses formes, est un très mauvais conseiller.

Ici confort intellectuel de se dire "qu'on vaut mieux que ça", "qu'on peut bien se permettre de", "qu'il est temps de montrer que c'est nous les chefs", etc.
C'est ça l'élément-clé qui aboutit au Brexit. C'est aussi celui qui aboutit à la politique extrémiste de la turquie d'erdogan.
Sans le confort de se dire qu'ils pouvaient se permettre ces aventures, ça ne serait pas arrivé.

Quelque part, à l'aulne de ce constat, les politiques d'austérité promues par l'Allemagne prennent tout leur sens: une Europe "marche ou crève" pour s'éviter un embourgeoisement politique et intellectuel des peuples permis par des dépenses pour soutenir leur niveau de vie, et ainsi, en rappelant que l'Europe est essentielle à ce que ça n'aille pas encore plus mal, s'éviter un délitement du sentiment européen. Une vraie prise d'otage, mais qui répond parfaitement à une forme de "realpolitik".

Le drame a été qu'on a mal jaugé l'apport de la Grande Bretagne à l'UE, qui donnait plus que la France par exemple.

Sous une forme larvée, c'est ce sentiment d'impunité qui sévit encore en Pologne, qui encaisse l'argent sans contreparties et mène sur son sol une politique anti-européenne (pas forcément à tort sur tous les sujets, mais sur ceux des infrastructures et de l'armement c'est inacceptable).

Et au coeur de tout cela il y a la même sempiternelle constatation: l'Europe n'est pas un modèle, elle n'a pas de tête, pas d'idées, pas de projet pour le monde qui l'entoure. Elle n'est qu'un vaste espace de consommation et d'investissement. Même pas une alliance militaire digne de ce nom, vu qu'elle refuse d'exister sans les USA. Et chaque fois que certains essaient de faire quelque chose à ce titre, ça part en eau de boudin. Cf tout récemment: l'Europe de la défense définitivement hors-jeu face au complexe militaro industriel américain et aux politiques associées, et un Macron définitivement isolé. C'est la gifle, mais il fallait vraiment ne pas avoir considéré la question pour être surpris par ce résultat.

Le seul point positif dans tout cela c'est que BoJo n'a pas la verve anti-française d'un erdogan, et que les anglais seraient bien en peine aujourd'hui de nous refaire Trafalgar ou la guerre de 7 ans, sans même parler de celle de 100.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,734
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries