Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

On prend les paris, les british quittent,ou pas, l'Europe?  

82 members have voted

  1. 1. pensez-vous que les brits vont quitter, ou pas, l'Union?

    • Ils se dégonflent et restent dans l'Europe.
    • Ils ont des "cojones" - des bollocks en fait - et quittent l'Europe.

This poll is closed to new votes


Recommended Posts

Mais c'est quoi le souci en fait? On est même pas dans la ZEE UK là. Encore moins dans leurs eaux territoriales, et au milieu du trafic en manche, pas d'une zone de pêche.

UK+maritime+boundaries.jpg

Ils vont réagir chaque fois qu'un navire français sort du port ou quoi?

Link to post
Share on other sites

Ça m'a tout l'air d'être une blague suite à la fulgurance précédente de l'ex meilleur parlementaire européen. 

En tous cas c'est pris comme ça dans le fil. 

Edited by benne
Ortho
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Ben tiens, "fermer les bancs ça nous arrange" !

Lors d'un débat entendu entre deux sujets de sa majesté (pro-brexiteur et pro-europeen) il était avancé que Bruxelles (ma belle :happy:) était gênée au entournures sur la question  de l'Ecosse, créant un précédant qui pourrait être invoqué par les indépendantistes catalans. 

L'argument et la comparaison me semblaient bancals...

Edited by Phacochère
Syntaxe
Link to post
Share on other sites

Je suis sûr que les éditorialistes de Marianne trouvent qu'ils sont "punis" quand ils passent à la caisse de leur supermarché et qu'on leur demande de payer pour les trucs qu'ils ont mis dans leurs caddies...

Je suppose qu'il aurait fallu ne pas "punir" les Britanniques en leur donnant un accord qui leur permet de piétiner les règles du marché commun tout en restant dedans.

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Kelkin a dit :

Je suis sûr que les éditorialistes de Marianne trouvent qu'ils sont "punis" quand ils passent à la caisse de leur supermarché et qu'on leur demande de payer pour les trucs qu'ils ont mis dans leurs caddies...

C'est un peu l'idée, mais dans le dernier paragraphe je suis quand même plutôt d'accord avec eux.

Je pose juste une question comme ça: si c'était l'Allemagne qui avait quitté l'UE (uchronique je sais) aurait-on la même vision de ce débat sur l'accès au "marché européen"? Serait-on en train de se gausser sur le dos des allemands et de leurs entreprises et centres de pouvoir financier?

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas en quoi cela changerait quoi que ce soit à la stratégie des restants (dans l 'UE): celui qui a le plus gros marché a tout intérêt à durcir les conditions. Et puis c'est hautement théorique tout ça, les allemands sont pas aussi c... que ça.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

#Bourlanges: "le UK avait un pied dedans et un pied dehors, si demain le #Brexit passe, il aura un pied dehors et un pied dedans"   

@UKinFrance   ... On y est ! 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Kiriyama a dit :

La leçon du Secrétaire d'État Clément Beaune aux Britanniques : "On n'a puni personne mais il fallait montrer le prix à payer"

A lire ici

Cet éditorial de la rédaction (rien que ça !) est d'un niveau abyssal.

  • La citation que tu donnes est tronquée d'après le tweet cité, probablement plus encore si on regarde l'entretien ; mais une "aide à l'interprétation" foireuse est fournie bien sûr.
  • Grosse faute de tournure rendant une phrase difficile à comprendre :
    "Pour Clément Beaune, le Brexit ne n'en constituerait pas moins une « leçon » pour « ceux qui vivent sur le mensonge de la souveraineté totale », « les Britanniques en ont fait l’expérience directe, presque scientifique », a conclu le Secrétaire d’État, sans préciser de quelle science il s’agissait."
    C'est pourtant assez simple : la démarche scientifique consiste notamment a formuler des prévisions permettant d'évaluer si une théorie est juste ou non, et à vérifier que ces prévisions se vérifient ou pas. Par exemple, les brexiteurs ont formulé de très jolies théories comme quoi un accord excellent pour le RU serait trouvé très facilement puisque l'UE allait se coucher, et dire "merci Boris" en plus. Il semble bien que la théorie ait été scientifiquement très, très fausse.
  • De bons marqueurs du populisme dévoyé à la CNews aussi : "l'énarque, très sûr de lui" (la prochaine fois ils le traitent de "pédale", "fier de lui et dominateur" aussi ?),
  • Des affirmations "gratuites" :
    • "Un point de vue qui ne s’appesantit pas sur le bouleversement que constitue cette sortie pour l’Union Européenne" : quel bouleversement ? Vous le sentez, vous, le bouleversement ? Ah si : les transactions en Euro sont désormais faites en zone Euro, tu parles comme le péquin lambda le sent...
    • "une issue présentée il n’y a pas si longtemps comme tout bonnement impossible par les Européens les plus dogmatiques." Qui ? Quand ? Où ? C'est juste un mensonge, une invention.

Beurk.

  • Like 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Patrick a dit :

e pose juste une question comme ça: si c'était l'Allemagne qui avait quitté l'UE (uchronique je sais) aurait-on la même vision de ce débat sur l'accès au "marché européen"? Serait-on en train de se gausser sur le dos des allemands et de leurs entreprises et centres de pouvoir financier?

Moi, oui. Un Gerxit serait un désastre pour l'Allemagne car ça signifierait pour eux un retour à une monnaie forte les rendant moins concurentiels à l'export, et la perte d'accès au marché européen restant se combinerait avec les mesures protectionnistes américaines mais aussi chinoises.

Par contre, une sortie de l'Allemagne entrainerait sans doute d'autres pays du Nord et de l'Est avec elle. On se retrouverait sans doute à terme avec deux unions européenne, une "Union Latine 2.0" avec les pays méditerranéens menés par la France, l'Italie, et l'Espagne, et une "ligne hanséatique 2.0" avec les pays des mers du Nord et Baltique menés par l'Allemagne, le Royaume Uni, et la Pologne.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Kelkin a dit :

une "ligne hanséatique 2.0" avec les pays des mers du Nord et Baltique menés par l'Allemagne, le Royaume Uni, et la Pologne.

On se demande vraiment pourquoi les allemands iraient mettre les pieds avec les polonais réactionnaires et les anglais impérialistes. 

Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, cracou a dit :

On se demande vraiment pourquoi les allemands iraient mettre les pieds avec les polonais réactionnaires et les anglais impérialistes. 

Pour la même raison qu'elle "met les pieds avec" la Chine de Xi Jingping lorsque Volkswagen vend 50% de ses voitures en Chine :

Le 04/01/2021 à 13:07, Wallaby a dit :

https://www.spectator.co.uk/article/the-eu-is-taking-a-gamble-with-china (2 janvier 2020)

[Biden] était, bien sûr, vice-président lorsque les services de renseignements américains ont mis le téléphone de Merkel sur écoute. Il s'agit là d'une alerte précoce qui montre que, bien qu'elle soit amie du monde entier, l'UE n'est pas inféodée à l'Amérique, mais qu'elle peut faire son chemin si nécessaire.

Le fait que, malgré les inconvénients, Merkel ait quand même donné suite montre qu'elle poursuit son propre programme plutôt que celui de l'Amérique. Elle est convaincue que l'équilibre des pouvoirs se déplacera vers l'Asie au XXIe siècle. Alors que la Chine et ses voisins progressent, elle souhaite que l'Europe s'accroche au géant économique pour tenter de maintenir son statut dans le monde. Alors que de nombreux médias allemands l'ont critiquée pour son approche douce de la Chine, les experts économiques ont affirmé avec force que les fabricants allemands ont besoin du marché chinois. Volkswagen vend près de 50 % de ses voitures à la Chine, et ses concurrents en dépendent tout autant. Le nouvel accord commercial garantit à Volkswagen, Daimler et aux autres constructeurs qu'ils pourront bientôt vendre des voitures électriques en Chine. Dans leur quête de domination mondiale, les géants automobiles allemands ont irrévocablement lié leur destin à la Chine et n'ont peut-être laissé à Berlin aucune autre option que de trouver un accord avec Pékin.

 L'Allemagne "met les pieds avec" là où sont ses intérets commerciaux.

Le 08/01/2018 à 12:57, Wallaby a dit :

https://www.neweurope.eu/article/populist-tail-wagging-german-dog/ (11 décembre 2017)

Selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le volume total des échanges commerciaux entre l'Allemagne et le groupe de Visegrad en 2016 était de 256 milliards d'euros (303 milliards de dollars), soit bien plus que la Chine (170 milliards d'euros) et la France (167 milliards d'euros).

Les économies tchèque et slovaque sont souvent considérées comme des extensions de l'économie allemande, et l'Allemagne est un partenaire tout aussi crucial pour la Hongrie et la Pologne. En outre, le commerce de l'Allemagne avec le groupe de Visegrad croît rapidement, avec une croissance annuelle de 9 % en 2016, tandis que celui de l'Allemagne avec la France, qui est traditionnellement son principal partenaire commercial, a progressé de 0,6 % cette année-là.

 

Link to post
Share on other sites

Pour le moment, pas de rivières de sang et de nuages de sauterelles en Grande-Bretagne comme l'annonçaient les évangiles européistes. En fait, tout se passe comme prévu ou presque, à savoir que l'UE n'est pas un Etat et qu'elle a du mal à présenter une force de négociation capable de venir à bout d'un seul membre en partance, qui a certes du faire quelques concessions, mais qui globalement s'en sort plutôt bien si on met les pêcheurs de côté. Instructif pour les prochains.

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Nicks a dit :

Pour le moment, pas de rivières de sang et de nuages de sauterelles en Grande-Bretagne comme l'annonçaient les évangiles européistes. En fait, tout se passe comme prévu ou presque, à savoir que l'UE n'est pas un Etat et qu'elle a du mal à présenter une force de négociation capable de venir à bout d'un seul membre en partance, qui a certes du faire quelques concessions, mais qui globalement s'en sort plutôt bien si on met les pêcheurs de côté. Instructif pour les prochains.

Si tout va bien pour le Royaume unis, alors tant mieux pour les habitants... le reste, on s’en fout

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Nicks a dit :

Pour le moment, pas de rivières de sang et de nuages de sauterelles en Grande-Bretagne comme l'annonçaient les évangiles européistes. En fait, tout se passe comme prévu ou presque, à savoir que l'UE n'est pas un Etat et qu'elle a du mal à présenter une force de négociation capable de venir à bout d'un seul membre en partance, qui a certes du faire quelques concessions, mais qui globalement s'en sort plutôt bien si on met les pêcheurs de côté. Instructif pour les prochains.

Hein qu'est-ce que tu racontes. L'équipes de négo de l'UE est l'une des plus redoutées dans le monde.

Quant aux sauterelles je sais pas ce qu'il te faut mais le covid semble faire des dégâts là-bas. Ce n'est peut-être pas assez visible pour toi pour l'instant ?

Avant de faire ce genre de commentaires je pense qu'il faut savoir patienter pour avoir une vue d'ensemble.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites

Le Covid a été déclenché par l'UE ? On s'en sort beaucoup mieux que les anglais ?

En l'occurrence, le petit poucet s'en est sorti sans cataclysme contrairement aux imprécations habituelles des orthodoxes. Il faut bien évidemment voir sur le long terme pour juger de la réussite ou non du Brexit, mais pour en revenir aux négociations, il faut quand même savoir observer quand un rapport de force soit-disant déséquilibré est en réalité retourné par l'élément dit faible, pour les raisons structurelles que j'ai évoqué plus haut.

Quant à la qualité des équipes de négociations européennes, le récent accord Ue-Chine devrait quand même éclairer les foules. C'est un désastre.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

En gros, les Britanniques ont largement gagné parce que les Européens sont nuls mais éventuellement qu'on verra à long terme.

Comme dit-on dubitatif en gaélique ?

Link to post
Share on other sites

Vous voulez qu'on compile les imprécations catastrophiques des européistes à propos de la sortie, des pénuries, des blocages sans fin etc ? Ca n'a pas eu lieu.

La sortie en elle-même n'est pas factrice de catastrophe comme se plaisent à l'imaginer, plus fréquemment sous forme de menace, les tenants de l'Union. Ca c'est une leçon que l'on peut tirer immédiatement et qui relève bien du rapport de force institué pendant les négociations.

En revanche, la réussite sur le long terme dépend de multiples facteurs et notamment des politiques économiques mises en oeuvre, des accords commerciaux passés auprès d'autres pays, de la capacité de la Grande-Bretagne à rester unie (ils n'avaient qu'à adopter un modèle jacobin !) etc. Le départ de l'Ue n'en sera qu'un des éléments.

Link to post
Share on other sites

On pourrait aussi compiler les discours extatiques des Brexiters qui promettaient monts et merveilles pour dès la sortie. On est le 7 janvier déjà et il ne s'est rien passé de tel. Moi je dis, ça sent l'arnaque !

Pour le reste, aucune faille n'est apparue dans l'UE pendant les négociations. Personne n'a cherché à aider les Britanniques ou à leur emboîter le pas. Et c'est sans doute ça le plus important : les Britanniques n'ont jamais obtenu de soutien de la part de leurs supposés amis sur le Continent. Même Orban n'a pas levé le petit doigt.

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Nicks a dit :

Pour le moment, pas de rivières de sang et de nuages de sauterelles en Grande-Bretagne comme l'annonçaient les évangiles européistes. En fait, tout se passe comme prévu ou presque, à savoir que l'UE n'est pas un Etat et qu'elle a du mal à présenter une force de négociation capable de venir à bout d'un seul membre en partance, qui a certes du faire quelques concessions, mais qui globalement s'en sort plutôt bien si on met les pêcheurs de côté. Instructif pour les prochains.

Ce n'est donc pas les plaies d'Egypte, mais le futur s'annonce un peu plus compliqué qu'avant tout de même. Il faut surtout retenir que la GB a fait de gros stocks ce dernier mois, donc faudra dans quelques temps.

Par contre il semble parfois y  avoir déjà des étals vides sur certains produits alimentaires frais là bas (ainsi que sur l'import de produit so british dans les épiceries anglaises du continent). Mais c'est essentiellement les ports qui sont bloqués par la COVID...

Pour l'export de biens de moins de 150£ (de mémoire), pas mal sont en carafe vu que c'est à l'expéditeur de payer la douane et qu'il faut refaire tous les formulaires. Des anglais résidents en UE n'ont pas pu rentrer sur le continent à cause de mal compréhensions au niveau des compagnies aériennes. Les services financiers se cassent de Londres vu que l'accord ne les inclut pas (protocole en discussion). Les étudiants des deux cotés de la Manche sont dans la merde à cause de la sortie d'Erasmus. Il y a des problèmes pour les entreprises ayant des sites internet avec des noms de domaine en .eu (fermeture des sites dans 3 mois, remise en vente des noms de domaine dans un an)

Au niveau des frictions les garde cotes défendent les eaux GB des chalutiers européens (même celle non reconnues), alors que les chalutiers GB sortent peu vu qu'ils ont nul part ou vendre pour l'instant...

Les GB habitant sur le territoire UE et ayant un conjoint(e) non BG se demandent comment  ils vont faire si un jour ils ont un soucis de visa ou un besoin retourner vivre sur l'ile vu que le titre de séjour de leur moitié est assorti à une justification de revenu. Mes amis Anglais ici sont dans la panade avec les papiers parce que certaines préfectures, c'est juste n'importe quoi parfois (ceux qui connaissent la Pref de Nanterre savent de quoi je parle). Les retraités anglais se posent aussi beaucoup de questions, eux qui no'nt pas eu le droit de voter...

L'actualité des USA a un peu rempli mon fil d'actualité, mais jusqu'hier il ne se passait pas un jour sans articles relevant les nouveaux tracas et situations plus ou moins ubuesques

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,386,895
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...