Recommended Posts

Il y a 12 heures, Baba1 a dit :

Premièrement, il est irresponsable de vouloir laisser les djihadistes français capturés par les Kurdes en Syrie. Car il est illusoire de penser qu'un condamné pourra effectuer pleinement sa peine de perpétuité en territoire kurde quand on sait qu'au moins une de leurs villes risque de tomber aux mains d'un autre camp tous les mois.

Solution pleine de mauvaise foi : si la ville risque de tomber, alors la prison devient un dangereux campement de djihadistes assoiffés de sang... un objectif militaire qui n'attend qu'une ch'tite bombinette :chirolp_iei:

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon ce qu'on peut lire venant des Kurdes syriens, ils préféreraient nettement que les pays d'origine reprennent leurs ressortissants pour les juger. C'est ce que quelques pays ont fait comme la Russie et l'Indonésie mais pas trop les Européens.

Ils sont conscients de ne pas avoir le système pour traiter la masse de manière adéquate (pas de procédure d'appel par exemple) et les juges et avocats qui vont plaider en zone Kurde peuvent avoir de gros problème avec Damas qui interdit d'être juge à un Kurde.

De plus, eux, s’investissent en plus dans la ré-éducation car ils ont conscience que ces femmes, hommes, et surtout gosses seront libres un jour et vivront parmi eux (les autorités Kurdes de Syrie ont supprimé la peine de mort il y a un an)

Donc soyons honnête, on est trop content de vider nos poubelles ailleurs à pas cher, chez des plus démunis et désorganisés que nous et on se sent impuissant avec notre système face aux croyances de tous ce qui sait crier "Allah akbar".

L'argument qu"ils" ont fait du mal là-bas n'est qu'un cache sexe sur notre crise de confiance en nos valeurs et notre avenir en tant que société. Même les Kurdes ne demandent pas à les juger...

Edited by Chaps
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tombé sur cette article indiquant que le bataillon d'artillerie de l'USMC déployé en Irak/Syrie avec 18 M777 depuis l'année dernière à tiré 35 000 obus de 155, un record. Autant de munitions tirés durant cette campagne contre Daesh par quelques dizaines de pièces que durant la Guerre du Golfe par l'ensemble de l'artillerie US  :

https://www.marinecorpstimes.com/news/your-marine-corps/2018/02/06/these-marines-in-syria-fired-more-artillery-than-any-battalion-since-vietnam/

Edited by collectionneur
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le documentaire diffusée début 2016 sur Arte Daesh Paroles de déserteurs est sortie en livre chez Gallimard :

https://www.amazon.fr/Daesh-paroles-déserteurs-Thomas-Dandois/dp/2072701805/ref=sr_1_1_twi_pap_2?s=books&ie=UTF8&qid=1518682368&sr=1-1&keywords=9782072701818

Il est à 4 € sur E bay (livraison gratuite) au lieu de 18 € :

https://www.ebay.fr/itm/Daesh-Paroles-de-deserteurs/112811577524

Edited by collectionneur
Baisse du prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, collectionneur said:

Le documentaire diffusée début 2016 sur Arte Daesh Paroles de déserteurs est sortie en livre chez Gallimard :

https://www.amazon.fr/Daesh-paroles-déserteurs-Thomas-Dandois/dp/2072701805/ref=sr_1_1_twi_pap_2?s=books&ie=UTF8&qid=1518682368&sr=1-1&keywords=9782072701818

Il est à 5 € sur E bay (livraison gratuite) au lieu de 18 € :

https://www.ebay.fr/itm/Daesh-Paroles-de-deserteurs/112811577524

J'ai lu David Thomson sur les revenants, ça fait froid dans le dos. Beaucoup ne sont absolument pas repentis et encore moins déradicalisés. La plupart se réfugient dans le salafiste quiétiste.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Joab a dit :

J'ai lu David Thomson sur les revenants, ça fait froid dans le dos. Beaucoup ne sont absolument pas repentis et encore moins déradicalisés. La plupart se réfugient dans le salafiste quiétiste.

Je suppose que le quietisme n'a rien à voir avec la quiétude, la recherche intérieure, la paix avec soit même, le... :chirolp_iei:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Joab a dit :

J'ai lu David Thomson sur les revenants, ça fait froid dans le dos. Beaucoup ne sont absolument pas repentis et encore moins déradicalisés. La plupart se réfugient dans le salafiste quiétiste.

Je suis en train de lire. Très intéressant en effet, une véritable plongée documentée dans leur univers mental.

Et oui le repentir réel n'est pas courant. Il y a certainement des cas, mais ça ne concerne pas la majorité.

 

Il y a 11 heures, rendbo a dit :

Je suppose que le quietisme n'a rien à voir avec la quiétude, la recherche intérieure, la paix avec soit même, le... :chirolp_iei:

Ben si en un sens.

Un nazi quiétiste ce serait quelqu'un qui certes croit entièrement l'idéologie nazie, mais qui souhaite la vivre discrètement en repli sur lui-même et sur sa proche communauté. Il ne fait pas de politique, soyons clairs. D'ailleurs ses voisins juifs n'ont pas à se plaindre de lui. Il leur fait même des sourires.

Un jour peut-être cessera-t-il d'être quiétiste. Peut-être sera-t-il actif. Alors il ne leur sourira plus.

C'est à peu près le même rapport entre le salafiste quiétiste et le salafiste djihadiste.

 

Le 08/02/2018 à 17:37, Chaps a dit :

Selon ce qu'on peut lire venant des Kurdes syriens, ils préféreraient nettement que les pays d'origine reprennent leurs ressortissants pour les juger. C'est ce que quelques pays ont fait comme la Russie et l'Indonésie mais pas trop les Européens.

(...)

L'argument qu"ils" ont fait du mal là-bas n'est qu'un cache sexe sur notre crise de confiance en nos valeurs et notre avenir en tant que société. Même les Kurdes ne demandent pas à les juger...

L'argument comme quoi les djihadistes devraient être jugés par leur pays d'origine a du poids. De fait, il n'est pas bon de vider ses poubelles chez les autres.

Personnellement je n'ai pas de doute sur notre modèle de société ni sur l'avenir de la France. C'est sur notre aptitude à juger correctement ces djihadistes que je n'ai pas grande confiance, si par juger correctement on entend notamment protéger la société de la capacité de ces gens à recommencer.

Notre code pénal n'offrirait probablement pas d'autre ressource dans le cas général que celles de l'article 421-2-1 du Code pénal, c'est-à-dire une condamnation à dix ans, avec cinq ans de période de sûreté. S'agissant de traîtres au pays qui ont pris les armes dans une organisation en guerre contre la France, c'est à mon avis très insuffisant.

Si nous étions dans une situation de type 1945, ce serait différent. Un certain nombre des collaborateurs qui avaient aidé les Allemands à commettre des crimes atroces n'ont en définitive pas été beaucoup punis - ceux qui n'ont pas été exécutés j'entends - quelques années de prison et ils furent graciés. Cette clémence n'a pas eu de conséquence négative. Si les situations étaient comparables, on pourrait envisager le même genre de clémence envers les traîtres vaincus.

Mais nous ne sommes pas en 1945. Le désastre du Troisième Reich était total, et ses anciens partisans n'avaient aucune raison de réessayer, l'espoir des nazis et de leurs partisans avait été définitivement abattu. Le risque de récidive était très petit pour ne pas dire inexistant. Dans le cas de l'E.I. et des autres groupes djihadistes - qui certes sont des ennemis incomparablement plus faibles que ne l'étaient les nazis, quoique à peu près aussi cruels - l'espoir n'est pas du tout évanoui, parce que de nombreux groupes continuent à se battre un peu partout.

Le risque de récidive est donc tout à fait réel, et celui de faire de nouveaux partisans tout autant. Celui qui s'est battu pour la cause, qui a mis sa vie en jeu pour Dieu et a contribué les armes à la main à établir la justice telle que la religion la prescrit... n'en tirera-t-il pas du prestige ? Il pourra devenir s'il le souhaite un mentor pour les plus jeunes. Un guide pour la nouvelle génération.

Cinq ans de prison, le reste plus ou moins adapté ou remise de peine, et ensuite ceux qui se seront endurcis pourront recommencer... mais en plus fort, plus organisé et plus nombreux.

Non, notre droit n'est pas adapté. Il vaut mieux que ces gens restent au Kurdistan.

Et oui, c'est là demander un service aux Kurdes, et pas un petit. Il faudrait envisager de leur rendre des services en échange. A voir lesquels, mais c'est de cette manière que l'on peut rendre les choses plus justes.

L'exception, ce devrait être les enfants. Idéalement, prononcer rapidement l'indignité de leurs parents, et les rapatrier en France pour y être adoptés par des familles normales et recevoir l'éducation de parents qui ne soient pas des criminels.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 11 heures, Alexis a dit :

Si nous étions dans une situation de type 1945, ce serait différent. Un certain nombre des collaborateurs qui avaient aidé les Allemands à commettre des crimes atroces n'ont en définitive pas été beaucoup punis - ceux qui n'ont pas été exécutés j'entends - quelques années de prison et ils furent graciés. Cette clémence n'a pas eu de conséquence négative. Si les situations étaient comparables, on pourrait envisager le même genre de clémence envers les traîtres vaincus.

Très caricatural cette vision des choses, on oublie souvent que l'épuration fut d'une grande brutalité avec au bas mot près de 9000 exécutions (et souvent sans aucune forme de procès) ...  ainsi qu'une peine de prison ou encore d'indignité nationale pour près de 47000 d'entre eux. (A noter que ce n'est pas spécifique à la France même que certains pays d'Europe avaient rétablit la peine de mort et appliqué l'indignité nationale)

En 1945 en France il n'y avait pas de procès (ou sinon des simulacres de procès), les institutions françaises étaient en totale déliquescence, les personnes ciblées comme collaborateur furent immédiatement condamné comme Morris Violette ( membre de la gestapo ) qui fut criblée de balle dans sa voiture sur une route de campagne, et avec les cinq autres passagers dont deux enfants. Nous avons un autre exemple marquant de la justice en 45, avec les SS français qui se rendent au général Leclerc et qui furent purement simplement fusillés sur place sans aucune forme de procès. Les choses ne se sont structurés vraiment qu'en 1947, avec les premiers amnisties, ou l'Etat avait un besoin de reprendre la main sur le fonctionnement de la justice.(Il faut aussi savoir que cette amnistie touche aussi les exécutants de l'épuration)

Pour revenir sur l'exemple de Chaps,  je connais pas de cas de collabos ayant était puni pour leur crimes fait dans un pays étranger, il y a bien le cas des malgré-nous mais c'était pour répondre à des crimes fait en France. (comme le massacre d'Oradour-sur-Glane) Donc en soit, cette histoire ne fait pas vraiment jurisprudence pour notre situation actuelle,  pour notre cas se sont des gens qui ont commis des crimes à l'extérieur de notre pays. Ceci dit je me rappelle d'avoir entendu parler des cas procès de français ayant combattu la coalition en Irak, lors de la seconde guerre du Golf,  pour leur défense ils avaient utilisé la position diplomatique de la France de l'époque pour expliquer leurs engagements dans  cette guerre. Là par contre il y a jurisprudence ! Car beaucoup de djihardistes français ont rejoint Al-Nosra qui était à la pointe de la lutte anti-régime de Bachar el Assad, et dont la diplomatie française était un fervent promoteur de la chute. Un vrai casse tête pour notre justice qui n'a pas franchement besoin cela ...

Il y a 11 heures, Alexis a dit :

Non, notre droit n'est pas adapté. Il vaut mieux que ces gens restent au Kurdistan.

Le vrai problème qui se pose à partir de là c'est une probable fuite de ces prisonniers, dans un "C' dans l'air" sur ces djihadistes l'un des intervenants avait fait part de ces doutes sur la fiabilité des prisons irakiennes et kurdes de pouvoir maintenir ces gens en cellules. Pour appuyer son propos il avait parler d'exemple qui se sont déjà déroulé d'évasion de masse, et qui ne manqueront selon lui de se reproduire.

Il y a 11 heures, Alexis a dit :

L'exception, ce devrait être les enfants. Idéalement, prononcer rapidement l'indignité de leurs parents, et les rapatrier en France pour y être adoptés par des familles normales et recevoir l'éducation de parents qui ne soient pas des criminels.

Selon un des intervenants du même "C' dans l'air" les enfants de plus de 7 ans sont irrécupérables  ... ceux de 8 ans ayant certainement fait leur première exécution.

Edited by Rochambeau
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Rochambeau a dit :

Très caricatural cette vision des choses, on oublie souvent que l'épuration fut d'une grande brutalité avec au bas mot près de 9000 exécutions (et souvent sans aucune forme de procès) ...  ainsi qu'une peine de prison ou encore d'indignité nationale pour près de 47000 d'entre eux.

Mais si tu relis ce que j'ai écrit... je ne dis pas autre chose. :smile:

Je parlais bien de ceux des collaborateurs qui n'ont pas été exécutés. Ni légalement - environ 800 - ni de manière extra-judiciaire - 9000 la meilleure estimation en effet, à la fois avant et après la Libération.

Et c'est un fait que ceux-là n'ont fait que quelques années de prison avant de bénéficier de lois d'amnistie. La première d'entre elles intervenant en 1947 en effet, deux ans après la justice.

Mon argument en tout cas c'est que nous ne sommes pas dans une situation comparable, sur plusieurs plans certes, mais notamment du fait que les groupes auxquels se rattachent les Français traîtres n'ont pas été vaincus, leur cause est toujours vivante, donc la clémence serait dangereuse - sauf exception dûment motivée naturellement - elle ouvrirait la voie à une récidive probablement d'ailleurs aggravée, alors que l'une des fonctions principales de la justice est la protection de la société.

 

Il y a 2 heures, Rochambeau a dit :

Ceci dit je me rappelle d'avoir entendu parler des cas procès de français ayant combattu la coalition en Irak, lors de la seconde guerre du Golf,  pour leur défense ils avaient utilisé la position diplomatique de la France de l'époque pour expliquer leurs engagements dans  cette guerre. Là par contre il y a jurisprudence ! Car beaucoup de djihardistes français ont rejoint Al-Nosra qui était à la pointe de la lutte anti-régime de Bachar el Assad, et dont la diplomatie française était un fervent promoteur de la chute. Un vrai casse tête pour notre justice qui n'a pas franchement besoin ...

Je ne crois pas que la justice se laisse un tant soit peu arrêter par un argument de ce genre. Le Code pénal est clair sur la définition du terrorisme, Al-Nosra ou quels que furent ses noms ultérieurs c'est-à-dire Al Qaeda antenne de Syrie est une organisation terroriste. La loi est claire.

Le problème n'est pas la clarté de la loi. Le problème ce sont les peines prévues, adaptées au cas de gens qui auraient trahi en faveur d'organisations définitivement vaincues, pas adaptées quand il s'agit d'une guerre certes de basse intensité mais de longue durée.

 

Il y a 2 heures, Rochambeau a dit :

Le vrai problème qui se pose à partir de là c'est une probable fuite de ces prisonniers, dans un "C' dans l'air" sur ces djihadistes l'un des intervenants avait fait part de ces doutes sur la fiabilité des prisons irakiennes et kurdes de pouvoir maintenir ces gens en cellules. Pour appuyer son propos il avait parler d'exemple qui se sont déjà déroulé d'évasion de masse, et qui ne manqueront selon lui de se reproduire.

C'est une question en effet, et l'une de celles que nous demandons en pratique à nos alliés kurdes de résoudre à notre place...

Raison de plus pour trouver un arrangement avec eux où ils trouvent aussi des avantages importants. Je ne sais pas lequel, mais il faudrait en discuter avec eux. A tout le moins, il serait envisageable de leur apporter un soutien financier sérieux... juger puis emprisonner plusieurs centaines de personnes pendant quelques années, ça nous coûterait bonbon, leur reverser tout ou partie de cette économie ne serait que justice.

 

Il y a 2 heures, Rochambeau a dit :

Selon un des intervenants du même "C' dans l'air" les enfants de plus de 7 ans sont irrécupérables  ... ceux de 8 ans ayant certainement fait leur première exécution.

Je ne sais pas qui est cet intervenant, ni s'il avait des faits à son appui ou s'il parlait juste pour faire du vent - ou encore en se trompant sur l'orifice par lequel il faut faire sortir ce genre de vents-là. :angry:

Mais je ne suis absolument pas d'accord. Un enfant est un enfant, c'est un principe et ça ne se discute pas.

Il est sans doute admissible de faire une exception s'agissant de mineurs qui ne sont pas des enfants - un gars de 16/17 ans qui a combattu Kalashnikov en main. Mais pour les autres, un enfant de 8 ou 12 ans que l'on a fait participer à des crimes reste un enfant et doit être compté au nombre des victimes. Une victime à soigner psychologiquement évidemment, et à éduquer afin de lui faire comprendre comment il a été utilisé et quels criminels l'ont fait, naturellement.

Mais une victime. Et on ne laisse pas les victimes sans secours.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alexis a dit :

Mais si tu relis ce que j'ai écrit... je ne dis pas autre chose. :smile:

Disons que je trouvais que vous aviez quelque peu survolé ces évènements, et insistant plus le cas des amnisties que sur la brutalité de l'épuration en France.

Pour ce qui est de la comparaison des situation entre cette période de fin guerre et les évènements actuels, je suis d'accord avec vous : elle est caduque ! 

Il y a 4 heures, Alexis a dit :

Je ne crois pas que la justice se laisse un tant soit peu arrêter par un argument de ce genre. Le Code pénal est clair sur la définition du terrorisme, Al-Nosra ou quels que furent ses noms ultérieurs c'est-à-dire Al Qaeda antenne de Syrie est une organisation terroriste. La loi est claire.

Le problème n'est pas la clarté de la loi. Le problème ce sont les peines prévues, adaptées au cas de gens qui auraient trahi en faveur d'organisations définitivement vaincues, pas adaptées quand il s'agit d'une guerre certes de basse intensité mais de longue durée.

Sauf que Al-Nosra n'a pas commis de crime en France, même si elle considéré comme une organisation terroriste mais il n' y a aucun lien entre elle et les attentats qui sont survenus en France. Ajoutons à cela qu'elle appartient aux groupes rebelles qui lutte contre le régime syrien et en concurrence avec EI, donc dans les faits les volontaires qui ont intégré cette mouvance aura de quoi se défendre une fois en France. Pour ceux ayant choisit EI, la procédure sera surement plus simple encore que il faudra déterminer leur implication dans des crimes lié aux attaques sur la France, d'autant qu'il peuvent encore utiliser l'argumentaire humanitaire pour le cas syrien comme cela semble t-il être déjà le cas.

Il y a 4 heures, Alexis a dit :

juger puis emprisonner plusieurs centaines de personnes pendant quelques années, ça nous coûterait bonbon, leur reverser tout ou partie de cette économie ne serait que justice.

Sans vouloir vous brusquer comment justifier qu'on finance une justice étrangère alors que les moyens pour notre propre système judiciaire est déficient ?! Et je vais même me permettre d'être égoïste si un système judiciaire à besoin de moyen c'est d'abord notre système ! Surtout que les Kurdes ne possèdent actuellement que très peu de moyen, et donc de fait entrainerait une participation assez conséquente de notre part. Je doutes fortement de la capacité des kurdes syriens de pouvoir prendre en charge nos traîtres, d'autant que les turc les pressent sur leur frontière.

Il y a 4 heures, Alexis a dit :

Mais je ne suis absolument pas d'accord. Un enfant est un enfant, c'est un principe et ça ne se discute pas.

L'invité Georges Malbrunot rapporte les propos d'un des membres de l'UCLAT (Unité de Coordination de Lutte Anti-Terroriste), et personnellement je suis d'accord avec ces propos. Le cas des enfants soldats est suffisamment parlant pour déterminer le réelle danger que représente ces enfants dans l'avenir, actuellement se ne sont plus que des armes totalement idéologisé.

Voici l'émission:

Révélation

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/02/2018 à 12:40, rendbo a dit :

Je suppose que le quietisme n'a rien à voir avec la quiétude, la recherche intérieure, la paix avec soit même, le... :chirolp_iei:

Non, ils vont juste chercher à refaire, discrètement, leurs effectifs pour leur prochain djihad...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A small number of ISIS detainees have "recently" escaped from detention by US-backed Syrian Democratic Forces, according to a US official with direct knowledge of the program. The official described the incident as involving "less than five ISIS fighters."

The fact that escape is possible has underscored the security worries: There have been urgent and growing concerns inside the US military and intelligence community about the security arrangements for hundreds of foreign ISIS fighters being held by the Syrian Democratic Forces, according to several US and coalition officials.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je partage un papier du Foreign Policy Research Institute (Wikipédia) concernant l'Etat islamique. Il est récent (février 2018) : Cragin, R. Kim, and Ari Weil. “‘Virtual Planners’ in the Arsenal of Islamic State External Operations.” Orbis, 2018.

http://docdro.id/vf3BUjq

Révélation

Résumé :

"This article explores virtually planned attacks, an innovation by the Islamic State (IS) in its global campaign of terrorism. It argues that the United States and its allies have successfully combined military, intelligence, and law enforcement activities with border security measures in Turkey to reduce IS’ ability to send foreign fighters home to conduct attacks against the West. IS leaders have responded by relying on a team of virtual planners. These individuals use encrypted online messaging applications, such as Telegram Messaging or WhatsApp, to gather local recruits, provide them with technical expertise, and pick the target. Historically, virtually planned attacks in Europe and the United States have not been as successful as those executed by foreign fighters. But attacks in Southeast Asia may provide a forewarning of what is to come."

 

K5wkDck.jpg

 

Edited by Baba1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

Je pense que sur le forum, il va y avoir du monde pour en choisir un facilement :smile: du point de vue strictement défense. 

Cela reste parodique, et puis cela est intéressant de voir comment la lutte contre la propagande anti Daesh et celle de al qaïda prend une tournure intéressante grâce à la Task Force Katiba des Narvalos et d'autres personnes. 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Les Etats-Unis classent un Français, "expert" chimique de l'EI, comme "terroriste"

Washington - Le Français Joe Asperman, mystérieux jihadiste dont le nom n'avait pas circulé jusque-là mais présenté par les Etats-Unis comme un "expert haut placé en armes chimiques" du groupe Etat islamique (EI), a été inscrit jeudi par Washington sur sa "liste mondiale des terroristes".

"Asperman a supervisé la production d'armes chimiques et leur déploiement sur la ligne de front en Syrie pour le compte de l'EI", a déclaré le département d'Etat dans un communiqué.

Des centaines de Français ont rejoint les rangs du groupe jihadiste et font pour la plupart l'objet d'enquêtes françaises, mais le nom de Joe Asperman ne semble apparaître dans aucun dossier judiciaire en France.

Ce nom n'évoque rien à de nombreux experts, confirme à l'AFP Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme (CAT). Sur Twitter, Claude Moniquet, ancien de la DGSE qui travaille pour l'European Strategic Intelligence and Security Center, a aussi écrit que son nom "n'avait, à ce jour, jamais circulé publiquement".

Selon la liste du Trésor américain, Joe Asperman serait né entre 1986 et 1988 dans la région de Cannes, dans le sud-est de la France. Mais il n'apparaît pas dans le dossier judiciaire de la filière jihadiste cannoise.

Interrogées par l'AFP, les autorités américaines n'ont pas été en mesure de fournir d'autres informations ni d'éventuels autres noms ou pseudonymes de Joe Asperman.

La liste noire américaine vise à "isoler" des "terroristes" présumés et à leur barrer l'accès au système financier américain. Tous les biens ou intérêts des personnes désignées qui se trouveraient aux Etats-Unis sont gelés et les ressortissants américains ne peuvent plus effectuer des échanges avec elles.

Plusieurs Français ont déjà été placés sur cette liste noire. Il s'agit notamment du principal artificier présumé des attentats jihadistes de Paris et Bruxelles, connu sous le faux nom d'Ahmad Alkhald, du recruteur de candidats au jihad Oumar Diaby, ou encore de Maxime Hauchard, considéré comme l'un des bourreaux de l'EI, dont la mort a été a révélée récemment.


(©AFP / 22 mars 2018 18h48)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

En Irak l'EI a capturé 13 combattants des Hachd al-Chaabi en établissant un faux checkpoint sur une autoroute. Les prisonniers ont visiblement été exécuté près de Kirkouk. Les djihadistes ont aussi attaqué des installations pétrolières dans la même zone. 

 

Edited by Baba1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La filiale Asie de l'Est a attaqué et prise (?) la prison de Dibuk en Indonésie (localisation). Info relayée par SITE :

R0U1tcr.png

Révélation

DcseEn4XUAIrMtt.jpg

Keributan-terjadi-di-Mako-Brimob-Kelapa-

DcsaQDmWAAI_4ZE.jpg

 

Des armes sont ainsi tombées entre leurs mains : 

 

Révélation

 

DcsZJp7XcAAmPBc.jpg

DcsZK4JXkAk_FT0.jpg

DcsZHveWAAE9W7z.jpg

 

 

L'EI annonce par ailleurs avoir tué 10 soldats indonésiens et capturé un membre du Détachement spécial 88.

 

EDIT : l'opération est toujours en cours et l'EI détiendrait une partie de la prison à l'heure actuelle. 

Edited by Baba1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,467
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Odenlachips
    Newest Member
    Odenlachips
    Joined
  • Forum Statistics

    20,804
    Total Topics
    1,284,882
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries