Sign in to follow this  
juanito

Israël versus Iran

Recommended Posts

- Les combattants du Hezbollah ont eu plus de pertes que celles de Tsahal d'un point de vue humain. D'ailleurs, le seul avantage du Hezbollah sur Tsahal, c'est les civils. Moi non plus je n'ai pas l'impression que le Hezbollah a été réellement affaiblit (enfin, c'est relatif car il a perdu des postes de commandement et des lanceurs lourds) mais il en est même sortit plus fort et a au minimum deja renouvellé ses batteries. Israël non plus d'ailleurs n'a pas vraiment été affaiblit (d'un point de vue strictement militaire).

- Libre à toi de penser qu'Israël tire sur des civils sans défense (image stéréotypée)... par contre les kamikazes qui se font sauter en plein milieu de civils sans défense n'est pas difficile à prouver. Mais nous sommes revenu au stade de l'Intifada.

Maintenant, c'est plutot des tirs de roquèttes palestiniens sur des civils sans défense et des ripostes ciblées israélienne (et là on ne peut pas dire le contraire) avec des palestiniens qui s'entretuent...

  Heuresement que la paix semble approcher avec MA qui fait du mieux qu'il peut !

Pour en revenir à l'Iran, les mig29 vont être modernisés au standart OVT, SMT, ou simplement M?

lol J'ai déja dis dans una utre poste que les soldats qui font des exactions du côtés israeliens (et ils sont assez nombreux) sont d'autant plus condamnable que les kamikazes, de même que les religions extrêmistes des deux côtés du mur de séparation.

Je parle autant des rockettes que des f16 israeliens qui tirent des missiles en pleine ville. Maintenant faisons la part des choses, une armée d'un côté et rien de l'autre.

Sinon je partage ton analyse sur la guerre du liban. Mais pour el conflt israelo palestinien c'est plus compliquer que d'en parler comme ca à la va vite, c'est assez grave pour que l'on s'en tienne la;o)

Revenons en donc au sugets mon cher Yoram =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand on lui montre la lune du doigt, l'imbécile regarde le doigt  =(

J'ai jamais vu autant de raccourcis historiques et d'erreurs en si peu de phrases...

Et que je sache les puissances colonisatrices comme tu dis sont toujours les premiers niveaux puissance.

Pour revenir au soi disant courage, j'ai toujours en mémoire la photo du matériel abandonné par les soldats égyptiens en 1973 pour fuir plus vite...

Mais bon on fait du hors sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ton idée qui é le pays le plus terroriste, l'Iran ou bien les sionistes ?

Les dirigeant iraniens ET israéliens, l'armée israéliene qui n'est pas professionelles (au vue des nombreuses bavures sur le terrain et au trop grand nombre de civils conscrits), les pasdarans, et les intégristes des deux côtés.

Donc je serait d'avis de les envoyer sur ariane 10, qu'on bidouille le radar et qu'on les envois sur saturn, comme ca ca nous fera de la paix pour 10 millions d'années lumières. :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Libre à toi de penser qu'Israël tire sur des civils sans défense (image stéréotypée)

le rapport de l'Human Rights Watch dit le contraire....Des civiles ont bien été visés délibérement par des deux cotés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rapport D'WRH a été déligitimisé par Doru-Romulus Costea, Président du Conseil des Nations Unies pour les Droits de l’Homme.

http://www.israelvalley.com/news/2007/09/30/13164/onu-israel-l-onu-reconnannt-avoir-maladroitement-stigmatisnn-isrannl. Il n'y a pas qu'IsraëlValley qui publie ces informations.

Je pense à un truc, si les Mig-29 sont modernisés au standart Mig-35 (OVT) quel sera leur rayon d'action ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dossier Actualité, Tout savoir sur l'Iran et sa politique ainsi que les politique extérieur :

- LONDRES - Le Premier ministre britannique Gordon Brown a déclaré lundi qu'il "n'exclu(t) rien" dans le dossier du nucléaire iranien.

Lors de sa conférence de presse mensuelle au 10, Downing Street, le chef du gouvernement a dit "croire que cette question peut être résolue par des moyens diplomatiques, par les résolutions qui ont été adoptées par les Nations unies, par des sanctions si nécessaire".

Mais il s'est refusé à reprendre à son compte une déclaration de l'actuel ministre de la Justice Jack Straw qui, lorsqu'il était à la tête de la diplomatie britannique, avait jugé "inconcevable" une action militaire contre Téhéran.

"Ce que je peux dire c'est que nous prenons très sérieusement ce que l'Iran propose, que nous sommes prêts à utiliser les méthodes que nous avons utilisées en diplomatie et les sanctions pour traiter ce problème et que je n'exclus rien", a expliqué le chef du gouvernement.

Par ailleurs, Gordon Brown a mis en garde Téhéran à propos de l'Irak. "Ils ne doivent pas intervenir en Irak d'une façon qui génère des violences supplémentaires, soutient le terrorisme et cause des pertes humaines dans une jeune démocratie qui tente d'avancer".

Il a averti l'Iran que "l'ingérence dans les affaires d'un autre pays, comme ils l'ont fait, sans aucun soutien des Nations unies ou d'autres organisations internationales est inacceptable". AP

Par Par Shwan MOHAMMED AFP - Lundi 8 octobre, 13h19

BASHMAKH (AFP) - Au terme d'un accord négocié entre l'Iran et le Kurdistan irakien, Téhéran a rouvert lundi temporairement sa frontière avec cette partie nord de l'Irak, fermée le 24 septembre en représailles à la capture d'un Iranien par les forces américaines.

(Publicité)

Le poste-frontière de Bashmakh a été rouvert vers 09H00 locales (6H00 GMT), et des dizaines de camions, ont franchi la frontière dans les deux sens, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Les quatre autres postes-frontières disséminés le long des 120 km de frontière entre le Kurdistan irakien et l'Iran ont également rouvert.

La fermeture de cette frontière avait été imposée par Téhéran après l'arrestation le 20 septembre à Souleimaniyeh (nord) d'un Iranien accusé par les militaires américains d'implication dans la contrebande d'armes aux rebelles irakiens.

L'Iran a assuré que cet homme était responsable du développement des échanges commerciaux régionaux et qu'il faisait partie d'une délégation de la province de Kermanshah, dans l'ouest de l'Iran, frontalière de l'Irak.

La réouverture des cinq postes-frontières a été obtenue après la signature en fin de semaine d'un accord entre le gouvernement autonome kurde et l'Iran.

"Il n'y a pas eu de demande de contre-partie des Iraniens car cette réouverture était aussi dans leur intérêt", a affirmé Jamal Abdallah, porte-parole du gouvernement kurde.

L'accord prévoit une ouverture temporaire de la frontière pour 18 jours, selon un autre responsbale kurde, Nadhem Omar.

Pendant cette période, les deux parties prépareront un "mécanisme conjoint" pour arriver à une ouverture définitive.

"L'accord prévoit également l'ouverture de deux consulats iraniens à Souleimaniyeh et à Erbil, ainsi que la mise en activité de deux consulats irakiens à Kermanshah et Urmia", a expliqué M. Omar sans autre précisions.

Les deux parties "se sont engagées à ce que leur territoire ne soit pas utilisé par des groupes armés ou pour des activités armées hostiles", selon l'accord cité.

Un des principaux points de contentieux entre l'Iran et le Kurdistan est la présence dans le nord de l'Irak de rebelles kurdes du groupe Pejak (PJAK), qui tentent de mener des opérations dans la province iranienne d'Azerbaïdjan occidental.

Enfin, "le Kurdistan irakien fera tous les efforts pour obtenir la libération de l'Iranien interpellé le 20 septembre par les troupes américaines", a ajouté le représentant kurde.

"En tenant compte de la politique de bon voisinage et de bonne entente de la République islamique avec ses voisins, il a été décidé d'ouvrir la frontière", a commenté côté iranien Esmaïl Najar, gouverneur de la province du Kurdistan iranien, cité par l'agence semi-officielle Mehr.

"Les demandes répétées des responsables irakiens (...) ont abouti à la réouverture de la frontière et la reprise des échanges économiques", a-t-il ajouté.

"Les responsables iraniens espèrent la libération rapide de Mahmoud Farhadi, pris en otage" par les Américains. "Nous espérons qu'avec la réouverture de la frontière, il pourra rentrer au pays", a souligné ce responsable.

Selon l'armée américaine, cet individu est un officier de la force al-Qods, unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens. Il serait "impliqué dans le transfert en Irak d'engins explosifs et dans l'infiltration et l'entraînement de terroristes étrangers en Irak".

Washington accuse régulièrement Téhéran de soutenir les milices chiites qui combattent l'armée américaine, en leur fournissant des engins piégés capables de percer les blindages. L'Iran a toujours rejeté ces accusations.

Les forces américaines détiennent toujours cinq Iraniens appréhendés en janvier à Erbil et accusés d'aider les insurgés. Téhéran affirme qu'il s'agit de diplomates travaillant dans un "consulat" qui a depuis lors fermé ses portes.

Par Dean Yates Reuters - Dimanche 7 octobre, 17h04

A L'EST DE BAKOUBA, Irak (Reuters) - Le commandant en chef des forces américaines en Irak, le général David Petraeus, accuse Téhéran d'attiser la violence en Irak et affirme que l'ambassadeur d'Iran à Bagdad est membre de la Force Al Qods, unité d'élite des Gardiens de la Révolution.

Selon Washington, la Force Al Qods arme et entraîne des combattants rebelles en Irak.

Les Iraniens "fournissent des armes perfectionnées et des fonds, ils forment des miliciens et dans certains cas prennent l'initiative d'opérations qui sont fatales à des soldats américains", a dit le général Petraeus samedi lors d'une visite sur une base militaire US en Irak, à une trentaine de kilomètres seulement de la frontière iranienne.

"Il n'y aucun doute sur les liens entre l'Iran et ces attaques qui coûtent la vie à nos soldats", a-t-il déclaré.

Dénonçant les activités "nocives et meurtrières" de la Force Al Qods, il a affirmé que l'Iran fournissait aux rebelles irakiens des lance-roquettes, des lance-missiles antiaériens "semblables aux Stinger" et des roquettes de 240 mm, ainsi que les redoutables engins explosifs EFP (Explosively Formed Projectiles), capables de percer les blindages des chars.

Un tel engin est, selon l'armée américaine, à l'origine de la mort jeudi d'un maire chiite et de ses quatre gardes du corps.

Le général a également évoqué un lien entre l'Iran et l'assassinat de deux gouverneurs de province dans le sud de l'Irak en août dernier. Les deux hommes ont été tués dans des attentats à la bombe.

FORCE AL QODS

Il n'a pas dit sur quels éléments il s'appuyait pour affirmer que l'ambassadeur d'Iran à Bagdad, Hassan Kazemi-Qomi, appartient à la Force Al Qods.

"Il bénéficie de l'immunité diplomatique et en conséquence on ne peut évidemment pas le mettre sous surveillance. Il agit en tant que diplomate", a souligné Petraeus.

Un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a minimisé les accusations de Petraeus lors d'une conférence de presse. "Ses remarques n'ont rien de neuf, ce qu'il dit correspond aux précédentes accusations lancées contre l'Iran", a-t-il dit.

Kazemi-Qomi a rencontré deux fois cette année son homologue américain à Bagdad, Ryan Crocker, pour des entretiens destinés à stabiliser l'Irak.

Petraeus a par ailleurs souligné les "progrès substantiels" enregistrés par les forces de sécurité américaine et irakienne dans la lutte contre Al Qaïda en Irak.

Il a ainsi laissé entendre que certaines zones de Bagdad étaient suffisamment sûres pour qu'il puisse s'y promener sans escorte, précisant toutefois que "personne ne me laisserait faire ça".

Il a rappelé qu'il fallait maintenir la pression contre les activistes du réseau islamiste, particulièrement en le privant de ses ressources financières. "Les actions contre Al Qaïda sont encourageantes. Il y a eu des progrès substantiels contre Al Qaïda", a-t-il déclaré.

"Al Qaïda reste la menace la plus immédiate, l'ennemi toujours prêt à rallumer les violences communautaires et à causer les massacres les plus horribles. Si vous pensez que nous les tenons à la gorge, alors nous devons continuer de les tenir à la gorge", a-t-il ajouté.

Petraeus a évoqué la ville de Mossoul, où selon lui Al Qaïda tirait des bénéfices de cimenteries, de banques et d'intérêts immobiliers jusqu'au démantèlement de ce réseau financier.

CRÉATION DE NOUVELLES MILICES

L'armée américaine attribue fréquemment à Al Qaïda les attentats causant les plus de victimes. Les activistes revendiquent généralement les assassinats de responsables gouvernementaux irakiens et de chefs tribaux.

Petraeus a défendu la stratégie américaine consistant à soutenir les tribus sunnites opposées à Al Qaïda et à leur confier le maintien de la sécurité dans certaines zones, malgré les critiques du gouvernement irakien, qui y voit la création de nouvelles milices.

L'Alliance chiite du Premier ministre Nouri al Maliki a affirmé la semaine dernière qu'un grand nombre de ces nouveaux combattants provoquaient des troubles autour de Bagdad sous prétexte de lutter contre Al Qaïda.

"Ce que nous essayons de faire, c'est tirer un avantage du fait que pour la première fois depuis la libération, certains habitants de ces secteurs (...) sont volontaires pour servir dans la police irakienne", a estimé Petraeus.

"Ils sont considérés comme une force qui pourra à terme être intégrée aux forces régulières irakiennes. Notre objectif n'est pas de les payer nous-mêmes indéfiniment."

Share this post


Link to post
Share on other sites

La frappe surprise Israël-USA-OTAN sera une réussite

L'Iran a considérablement amélioré ses capacités de défense militaire par l'installation d'un système de renseignement optique dans des parties du Golfe Persique, l'emploi d'un satellite spécial, le développement de fusées de courte et moyenne portée et l'acquisition du système antiaérien russe TOR-M1. Malgré tout, néanmoins, l'attaque surprise Israël-USA-OTAN, qui pourra inclure la destruction du système de défense aérienne, des postes de commandement militaire et des centres de communication les plus importants du pays, sera sans doute une réussite pour les agresseurs et impossible à contrer pour l'Iran.

Israël a carte blanche pour une attaque nucléaire de l'Iran

Israël est l'unique État qui peut agresser nucléairement l'Iran sans être condamné unanimement par l'opinion publique mondiale. L'histoire de l'holocauste nazi et les commentaires suicides de Ahmadinejad et d'autres leaders iraniens à ce sujet, ont donné à l'élite sioniste l’excuse du bellum iustum (guerre juste) préventif dont elle avait besoin. Si l'Iran ne se soumet pas, cette élite ne laissera pas passer cette occasion en or, pour démontrer aux pays limitrophes qu'il défendra ses intérêts jusqu'à l'holocauste nucléaire.

Les classes politiques de la bourgeoisie transatlantique qui gouvernent encore le monde, acceptent, avec plus ou moins de pudeur démagogique, l’idée d’une frappe nucléaire. La chancelière allemande, Angela Merkel a comparé l'ascension de l'Iran avec l'ascension d'Hitler et a affirmé que « l'Iran n'est pas seulement une menace pour Israël, mais aussi pour les pays démocratiques de ce monde ». Le 16 septembre 2007, le ministre français des Relations Extérieures, Bernard Kouchner, a affirmé qu'un Iran avec des armes nucléaires « est un danger réel pour toute la planète » et que « nous devons être préparés au pire et le pire est la guerre ». Le 26 septembre, le chef de l'impérialisme français, Nicolas Sarkozy, a utilisé l'Assemblée Générale de l'ONU pour répéter qu'il « n'y aura pas de paix dans le monde si la communauté internationale laisse l'Iran se doter d'armes nucléaires; nous prendrions un risque inacceptable pour la stabilité dans la région et dans le monde entier ».

Bush menace d’un holocauste nucléaire, Carter d’un « suicide » de l'Iran

Dans un discours devant des vétérans de guerre, fin août, George W. Bush a menacé directement l'Iran d'un holocauste nucléaire. « L'acharnement actif de l'Iran à obtenir une technologie qui pourrait générer des armes nucléaires menace de mettre une région déjà connue pour son instabilité et sa violence, sous le spectre d'un holocauste nucléaire ». Bush a ajouté : « J'ai autorisé nos commandants militaires »  à confronter « les activités meurtrières de l'Iran ». Nous devons affronter « ce danger avant qu'il ne soit trop tard ».

La colombe impérialiste James Carter, pendant ce temps, a averti l'Iran d'un possible suicide: « Nous espérons tous que nous pourrons faire tout ce qui est possible pour éviter que l'Iran se transforme en un pouvoir nucléaire », et il a ajouté : « Je crois qu'il serait pratiquement inconcevable que l'Iran commette un suicide en lançant un ou deux missiles de quelque type que ce soit contre la nation d'Israël ». Évidemment, le « suicide » de l'Iran est seulement possible à travers une attaque nucléaire.

Que Bush soit d'accord ou non avec une telle attaque est, à ce niveau, secondaire, parce qu'aucun des partis dominants aux USA n’osera refuser son appui à Israël dans un conflit militaire avec l'Iran; parce que le refuser signifierait perdre les élections de l'année prochaine. Washington a appuyé dans les cinquante dernières années tous les crimes de guerre d'Israël et le ferait aussi dans ce cas, à plus forte raison s‘il peut compter sur l'appui des puissances européennes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non Israël n'a pas carte blanche pour une attaque nucléaire de l'Iran!!!

Israël n'a jamais hésité à recourir à la force et/ou à l'action clandestine pour soutenir ses objectifs vitaux, mais Israël a le plus souvent mesuré cette force.

Ainsi l'attaque sur Osirak fut-elle conduite un dimanche, ce qui limitait le risque de victimes civiles, et avant le chargement du réacteur en combustible, pour diminuer le risque de contamination - irradiation de la zone. Du moins ces éléments ont-ils été allégués par Israël, mais il est objectif qu'il n'y eu "qu'un" mort (un ingénieur français) et pas de contamination.

Ainsi on sait maintenant que l'élimination des commanditaires de la sanglante prise d'otages des JO de Münich ne fut approuvée qu'après de longues hésitations par Golda Meir.

Ainsi l'éxécution de Cheick Yassine fut elle évoquée à moultes reprises mais jamais autorisée, jusqu'au jour où...

Ainsi Israël n'employa t'il pas ses armes nucléaires au début d'octobre 1973, almors même que la situation sur le front du Golan paraissait fort compromise.

L'utilisation de l'arme nucléaire reste un tabou très difficile à franchir. Truman l'a prise dans le contexte très particulier d'une fin de guerre sanglante, à une époque où il était assuré de bénéficier du soutient inconditionnel de 99% des américains et de 98% des  peuples alliés.

Le poids politique à payer pour Israël serait exceptionnellement lourd. La seule situation ou une frappe nucléaire en premier serait envisageable serait je pense à titre de frappe préemtive, donc si la menace d'une frappe ballistique non conventionnelle iranienne était immédiate.

Bien sûr si le gouvernement israélien choisissait de déclencher une telle frappe, il n'hézsiterait pas une seconde à faire croire à un tel risque imminent. Mais Israël est une démocratie, avec une opposition, des mlouvements pro-paix, des médias libres et volontiers critiques. Difficile dans ces conditions de prendre un tel risque, et pour quelles raisons?

Un scénario éventuellement plausible impliquerait plutôt une frappe conventionnelle, avec le choix possible d'une frappe nucléaire si la riposte de l'Iran était non conventionnelle.

Quant à "démontrer aux états limitrophes" qu'Israël si nécessaire est prête à utiliser ses armes nucléaires, qui serait assez fou pour en douter?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si israél pense à une attaque nucléaire mm s'il le fait.....elle déclare le début de la fin du pays sioniste  :lol: car même si les dirigeants arabe ne peuvent rien faire au niveau mondial il peuvent rien pour arrêter les peuples même avec les 300 têtes nucléaire que les sioniste ont en stock il peuvent rien contre les nombreux peuples islamique et arabes même avec un coteau a la main dans le cas d’une attaque arabe et islamique unifiée avec la rage de la vengeance

Comme scénario : plusieurs attaques terrestres simultanément depuis l’Egypte, Syrie et Palestine  dans ce cas les sionistes ne se suicideront pas a utiliser des bombes nucléaire contre leurs frères israéliens   et si on  se souvient un peux des dernières marchés d’acquisition d’armements on voit bien que israél est bien a la portée des avions, des requêtes et des missiles de dernière génération des pays voisins……… fin des sionistes par un simple scénario car après la guerre de Liban le sionistes ont perdu l image d armée solide…..

Share this post


Link to post
Share on other sites

même avec les 300 têtes nucléaire que les sioniste ont en stock

L'évaluation moyenne traditionnelle (entre 200 et 400)

Rappelons quand même qu'on ne sait pas combien sont nucléaires et combien sont thermo nucléaires, et dans les thermo nucléaires, combien sont kilotoniques et combien sont mégatoniques...

Rappelons

nucléaires puissance entre 5kt et 500 kt (ces dernières très poluantes) (y 'en a de - de 5kt mais techno très complexe)

thermo nucléaires entre 150 kt et 50 mt (voire plus, mais ne semblent pas être stockées par aucun pays)

Rappelons enfin que l'explosion nucléaire n'est que l'amorcage de la fusion nucléaire qui elle dégage un maximum de puissance.

1 bombe nucléaire de 50kt sur téhéran, ce sera pas très gai

mais 1 bombe thermo nucléaire de 5Mt sur téhéran, restera pas grand chose de cette belle ville.

Rappelons que les Jericho IIB devraient pouvoir emporter une charge approximative de 1000 kg, c'est-à-dire une puissance thermo nucléaire théorique maximale (sous réserve de maîtriser la miniaturisation) d'approximativement 6Méga tonnes

Rappelons que les Jericho III devraient emmener une charge équivalent sur 5000 km

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une attaque nucleaire d'israel sur un pays arabes ou musulman entrainera forcement une riposte nucleaire sur israel (du pakistan peut etre).

Avec un si petit territoire face l'immensité des pays voisins la victoire meme avec des pertes enormes est du coté des pays arabes.

Israel ne fera jamais ca.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se demande pourquoi des pays fabriquent des armes nucléaires alors...

ca s'appelle la dissuation : si tu sait qu'en retour tu n'existera plus tu y reflechis deux fois avant de les balancer tes bombes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une attaque nucleaire d'israel sur un pays arabes ou musulman entrainera forcement une riposte nucleaire sur israel (du pakistan peut etre).

:lol: c'est déjà pas évident de déclencher le feu nucléaire quand on est la cible alors "je doute" fortement qu'un pays tiers sans intérêt capital avec le pays cible s'emmerde a assumer le poids de la riposte - entre autre sa propre vitrification -.

Les seul qui peuvent se permettre de couvrir un allier sur le plan nucléaire sont ceux qui peuvent se permettre de garantir a leurs habitants qu'il n'y a aucun risque de seconde frappe, sinon c'est juste du suicide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca s'appelle la dissuation : si tu sait qu'en retour tu n'existera plus tu y reflechis deux fois avant de les balancer tes bombes.

Et si tu sais que t'existe de toute manière plus (conventionellement ou nucléairement) tu crois que cela s'appellera toujours dissuasion...

Imagine en 1975, les Russes attaquent l'europe, contre toute attente, ils sont défaits, les armées alliées pénètrent en URSS (je sais c'est de la science fiction). Qui peut garantir qu'ils n'auraient pas utilisé leurs armes nucléaires pour garantir leur territoire nationale.

Si tu me dis que les armes nucléaires c'est une grosse connerie, je suis d'accord, mais qu'on ne les utilise jamais, je suis plus sceptique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

:lol: c'est déjà pas évident de déclencher le feu nucléaire quand on est la cible alors "je doute" fortement qu'un pays tiers sans intérêt capital avec le pays cible s'emmerde a assumer le poids de la riposte - entre autre sa propre vitrification -.

Les seul qui peuvent se permettre de couvrir un allier sur le plan nucléaire sont ceux qui peuvent se permettre de garantir a leurs habitants qu'il n'y a aucun risque de seconde frappe, sinon c'est juste du suicide.

On plus on sait qu'il y a des traités d'alliance entre Israel et les USA, donc bye Pakistan.

Est-ce que quelqu'un connait l'efficacité des anti missile US en Israel contre les missiles pakistanais ????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le lien il y a les projets (4000km de portées) mais je maintiens que l'ennemi est l'Inde avant tout et que les têtes nucléaires sont plus ou moins sous contrôle US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le lien il y a les projets (4000km de portées) mais je maintiens que l'ennemi est l'Inde avant tout et que les têtes nucléaires sont plus ou moins sous contrôle US.

Globalement d'accord

Il est clair que si le pakistan se déforce dans une attaque nucléaire contre Israel, l'Inde se jette dessus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une attaque nucleaire d'israel sur un pays arabes ou musulman entrainera forcement une riposte nucleaire sur israel (du pakistan peut etre).

Avec un si petit territoire face l'immensité des pays voisins la victoire meme avec des pertes enormes est du coté des pays arabes.

Israel ne fera jamais ca.

Si le Pakistan frappe Israel et que les autres pays arabes soutiennent cette attaque et décident d'en découdre avec l'état hébreu. Israel pourra compter sur l'Inde comme deuxième frappe sur ses ennemis.

Les visites secrètes annuelles de délégations militaires, scientifiques et politiques indiennes sont là pour prouver que Israel pourra compter sur l'Inde.

J'ai lu un article où un auteur déclare que des F-16 israéliens se sont déjà posés en Inde ainsi que l'accostement de sous-marins et navires de guerres israéliens secrètement en Inde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,418
    Total Members
    1,550
    Most Online
    KLD
    Newest Member
    KLD
    Joined
  • Forum Statistics

    20,726
    Total Topics
    1,254,254
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries