Recommended Posts

il y a 38 minutes, rendbo a dit :

combien de médiocres ont un poste à responsabilités juste parce qu'à un moment ils ont eu les capacités ou la possibilité d'avoir le diplôme d'entrée?

Mais les deux ne sont pas incompatibles. Y'en a même qui sont élus. :biggrin:

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://neican.substack.com/p/a-survey-of-acquisitions-adds-to (7 janvier 2020)

Jerker Hellström, responsable du programme Asie et Moyen-Orient, Agence suédoise de recherche sur la défense

L'Agence suédoise de recherche sur la défense (Totalförsvarets forskningsinstitut, FOI) a récemment publié le premier audit complet des acquisitions d'entreprises chinoises en Suède. La liste des acquisitions identifiées est dominée par des entreprises industrielles, électroniques, biotechnologiques et automobiles. Dans de nombreux cas, leurs activités correspondent aux principaux domaines technologiques mis en évidence dans les plans de développement industriel de la Chine. Dans l'ensemble, les décideurs politiques et les commentateurs n'ont pas eu connaissance des transactions identifiées dans le rapport de FOI, qui figure désormais en bonne place dans un débat qui s'intensifie sur les activités de l'État-parti chinois en Suède.   

Avant 2018, tout tournait autour de Volvo. En 2010, le groupe chinois Geely Holding avait arraché le constructeur automobile suédois à son propriétaire américain, Ford Motor Co. dans une transaction évaluée à 1,8 milliard de dollars. À la suite de cette acquisition, la Suède est apparue dans la liste des quatre premiers bénéficiaires des investissements chinois en Europe. Au moment de la transaction, certains craignaient qu'elle n'entraîne des suppressions d'emplois en raison du transfert par Geely d'une partie de la production de Volvo en Chine. La prise de contrôle de Volvo par Geely s'est toutefois révélée être une réussite, notamment en raison de la position favorable de Geely sur son marché intérieur chinois, et rien n'indiquait que cette opération aurait des effets négatifs sur l'emploi.

En 2010, la perception de la Chine en Suède a été généralement influencée par les opportunités potentielles pour les entreprises suédoises sur le grand marché chinois. Bien sûr, la Chine suscitait également des inquiétudes, notamment en raison de ses violations des droits de l'homme, mais les intérêts suédois ne semblaient pas être directement remis en cause. L'enquête sur les attitudes globales en 2018, compilée par le Pew Research Center, avait montré que les Suédois avaient une opinion plus favorable de la Chine que l'opinion publique en Italie, en Allemagne ou en France.

Puis, à l'été 2018, tout cela a pris un nouveau tournant.

La diplomatie de la colère

A partir de juin 2018, l'ambassade de Chine à Stockholm a commencé à publier des déclarations écrites dans lesquelles elle exprimait son indignation quant à la manière dont les médias suédois couvraient la Chine, notamment l'enlèvement et la détention subséquente en 2015 du libraire suédois Gui Minhai. Depuis lors, les déclarations critiques ont été publiées en moyenne presque une fois par semaine.

En septembre 2018, l'ambassade de Chine a fait la une des journaux lorsqu'elle a exigé des excuses de la police suédoise pour l'expulsion d'une famille chinoise du hall d'une auberge de jeunesse à Stockholm. Quelques jours plus tard, l'ambassade a demandé de nouvelles excuses à la télévision publique suédoise, SVT. Une émission satirique diffusée sur la SVT avait inclus un sketch qui se moquait de l'incident survenu dans l'auberge tout en se moquant des stéréotypes raciaux occasionnels des Suédois sur les Chinois de souche. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Geng Shuang, a décrit cette émission comme "une insulte grossière et une attaque vicieuse contre la Chine et le peuple chinois".

Si l'intention de l'ambassade était peut-être d'inspirer une couverture plus positive de la Chine, l'effet a été inverse. Les reportages critiques sur la Chine - y compris les protestations de Hong Kong, Huawei et la répression des Ouïghours - ont augmenté plutôt que diminué. La perception du public à l'égard de la Chine s'est fortement détériorée. Selon le dernier sondage de Pew sur les attitudes mondiales publié en septembre dernier, 70 % des Suédois ont désormais une opinion défavorable de la Chine. Sur les 34 pays de l'enquête, seul le Japon a une opinion plus négative de la Chine. Deux des huit partis au Parlement ont demandé que l'ambassadeur chinois soit déclaré persona non grata et expulsé de Suède.

C'est dans ce contexte que nous devrions comprendre les réactions à l'effort de FOI pour identifier les acquisitions d'entreprises chinoises en Suède.

L'enquête

Au printemps 2019, le ministère suédois des affaires étrangères a chargé FOI d'identifier et de dresser une liste des entreprises qui avaient été acquises par des investisseurs chinois. Mon équipe a mis en place une base de données qui couvrait la propriété de plus de 600 000 entreprises en Suède, sur la base des données du Bureau suédois d'enregistrement des sociétés (Bolagsverket) sur les propriétaires effectifs. Nous avons découvert que plus de 1 000 de ces sociétés avaient déclaré à Bolagsverket qu'elles étaient détenues par des citoyens chinois.

La grande majorité de ces entreprises semblaient avoir été constituées en Suède par des entrepreneurs chinois, plutôt que d'avoir été acquises par des investisseurs chinois. Après avoir exclu ces entreprises, ainsi que les nombreuses filiales de Volvo et d'autres sociétés, nous avons pu établir que la propriété chinoise d'une trentaine d'entreprises était le résultat d'acquisitions. En utilisant d'autres sources ouvertes, nous avons finalement pu identifier un total de 51 acquisitions majoritaires de sociétés mères suédoises et 14 autres participations minoritaires.

L'étude, publiée le 27 novembre 2019, donne un aperçu des transactions que FOI a pu identifier. Elle montre que les entreprises acquises opèrent principalement dans quatre secteurs : les machines industrielles, la biotechnologie, l'électronique et l'automobile, et que certaines développent des produits de haute technologie tels que des microprocesseurs et des systèmes de navigation par satellite.

Dans 30 des cas, nous avons pu constater une corrélation entre les technologies acquises et celles mises en avant dans la stratégie de développement industriel Made in China 2025, lancée par le Conseil d'État chinois en 2015.   

Un nouveau débat sur la propriété chinoise

Les conclusions du rapport ne devraient pas être une surprise : La Chine a fait preuve d'une grande transparence quant à ses intentions d'acquérir des technologies étrangères. Toutefois, ni les fonctionnaires ni les journalistes n'avaient auparavant prêté attention aux activités des investisseurs chinois en Suède. Par conséquent, la publication de l'étude de FOI a déclenché un débat sur les problèmes potentiels liés à la propriété chinoise en Suède, qui a inclus des commentaires au parlement par le ministre de l'intérieur, le service de sécurité suédois et le chef du principal parti d'opposition suédois, ainsi que des éditoriaux dans plusieurs grands journaux. En réponse à cette étude, le principal quotidien économique suédois, Dagens Industri, a conclu que "quelque chose doit être fait pour protéger le contrôle des démocraties sur leurs propres économies".

Si l'acquisition de Volvo Cars par Geely était proposée aujourd'hui, il est probable que d'autres préoccupations seraient soulevées, en plus de celles concernant l'emploi. Par exemple, certains pourraient se demander comment Geely a pu réunir les capitaux nécessaires pour financer l'acquisition, et la propriété réelle de Geely serait probablement aussi examinée de manière approfondie.

  • Thanks 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le fond cela ressemble surtout au réveil brutal de la belle au bois dormant qui vient de se retrouver au pied du lit face contre sol. Maintenant il serait intéressant de comparer l'évolution des acquisitions chinoises par rapports aux autres grands prédateurs économique et technologique et pas uniquement en Suède mais sur tout le continent européen et se demander si nos "investisseurs" peuvent faire leurs courses aussi facilement hors Europe. Pour la partie USA je pense avoir une bonne idée de la réponse qui doit se résumer à "sécurité nationale".

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.eurotopics.net/fr/235226/sas-la-publicite-qui-derange (14 février 2020)

Un spot publicitaire de la compagnie aérienne scandinave SAS suscite l'indignation, notamment sur les réseaux sociaux. Il promeut l'échange par le voyage et se félicite de l'enrichissement de la culture scandinave par de nombreux apports étrangers. Il indique par exemple que la fête de la Saint-Jean et la viennoiserie danoise seraient des 'importations'. SAS a temporairement retiré la vidéo d'Internet, et accuse l'extrême droite d'être à l'origine de cette levée de boucliers. Les médias estiment que la compagnie a touché à un sujet sensible.

Aftonbladet : «La Suède s'est certes développée grâce à ses nombreuses inventions et innovations. Mais elle doit également son essor aux conceptions et influences venues d'ailleurs. Notre pain au hareng national ne nous aurait pas menés bien loin ».

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui effectivement, baisse des actes criminel mais les actes par eux mêmes sont plus violent ... À coup de grenade à main... 

https://www.euronews.com/2018/04/10/sweden-has-a-problem-with-hand-grenades-and-here-s-why

Citation

Les grenades à main se prêtent à ce genre de travail criminel, a déclaré Palmkvist. L'utilisation d'une arme à feu pour, par exemple, tirer sur quelqu'un dans la jambe afin de payer une dette est «pleine de problèmes», a-t-il déclaré, y compris des preuves ADN, des balles traçables et des peines de possession sévères. Les grenades à main sont moins encombrantes et moins susceptibles de laisser des preuves.

"Étant un criminel, vous avez besoin d'outils pour faire votre sale boulot, et [les grenades] sont beaucoup plus intelligentes à utiliser dans ce sens que les armes à feu", a déclaré Palmkvist.

Une partie du problème peut provenir de la façon dont les grenades à main ont été historiquement traitées en droit suédois. Auparavant, les grenades à main étaient gouvernées comme des «matières inflammables et explosives» plutôt que comme des armes, et la peine minimale pour possession n'était que de six mois de prison, a rapporté The Local .

Cette loi a été modifiée en janvier 2018, en réponse aux attaques. Désormais, la peine minimale pour les infractions aggravées est de deux ans de prison. Les infractions plus graves sont passibles d'une peine minimale de quatre ans.

"Cela donne à la police la possibilité d'arrêter des personnes et de les incarcérer plus longtemps", a déclaré Amir Rostami, chercheur à l'Université de Stockholm, qui fait partie de l'équipe qui recherche l'utilisation de grenades à main. «Les criminels qui portent des armes doivent maintenant réfléchir un peu plus aux conséquences.»

Des Balkans aux foyers suédois

La grenade à main la plus utilisée en Suède est la M75, originaire des Balkans et amenée en Suède par voiture, camion et bus. Il y a un excès d'armes dans les Balkans, restes de la guerre de Bosnie, et la police pense que les grenades à main sont lancées gratuitement avec des commandes d'AK-47. Palmkvist a noté que les connexions précédentes dans les gangs suédois pourraient tracer une ligne entre l'Europe de l'Est et la Suède.

«Il existe une route large, profonde et lourde pour le transport de contrebande vers les pays nordiques depuis les Balkans», a déclaré Palmkvist.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 15 minutes, Tancrède a dit :

Tiens, pour une fois ces temps-ci, une info non liée au virus/bière.... Quoique si la Suède devait être frappée par la crise du virus de façon significative (très possible), et surtout par ses conséquences économiques (très probable), cela constituerait un potentiel accélérateur du problème évoqué.

En l'occurrence, l'un des résultats des migrations récentes dans le pays ont fait que la population suédoise (entendez "citoyens et non citoyens résidant en permanence dans le pays, d'une manière ou d'une autre") a désormais un déséquilibre des sexes plus prononcé encore que ceux constatés en Chine, en Inde et ailleurs en Asie (alors que eux y sont parvenus pour des raisons internes: avortement sélectif et biais culturels, infanticide sélectif....). La chose devient un problème, surtout au regard des évolutions quantitatives et qualitatives de la situation sécuritaire dans le pays, quand on prend en compte le fait qu'un déséquilibre des sexes qui voit un fort surplus d'hommes, surtout jeunes, semble bien être fortement corrélé à un surplus de violence et d'instabilité, interne et potentiellement externe/"exportée". J'avais vu passer quelques articles disant que la chose posait en fait peu de problèmes dans un cas comme la Chine, parce que cela rendait les hommes d'autant plus compétitifs (dans le cadre édicté par l'Etat et le contrat social) pour se gagner les faveurs d'un pool féminin plus réduit.... Cela n'est pas forcément incompatible avec le surcroît de violence et d'instabilité, d'une part, parce que cette compétition concerne surtout une certaine portion de la population masculine, plus favorisée et/ou conformiste. Mais dans l'ensemble, d'autre part, la compatibilité importe peu parce qu'on parle bien d'un surplus d'hommes représentant non seulement une portion significative de la population, mais surtout dans l'absolu un effectif très conséquent et sans doute très renouvelable, vu qu'essentiellement, il est composé de ceux qui perdent ou lâchent la dite compétition (surtout tôt dans leur vie), et de ceux qui n'y ont aucune chance d'emblée, ou pensent n'en avoir aucune, et donc pour l'essentiel, des hommes ne sentant que bien peu d'obligation ou d'implication quand à la société elle-même. Ils ne se voient pas comme faisant partie du jeu ou y ayant le moindre intérêt, encore moins comme ayant le moindre devoir envers le collectif, vu qu'ils n'ont rien à y gagner. 

Et les corrélations abondent, apparemment, en Inde et en Chine, quand le sujet est étudié: partout où les migrations (intérieures) sont fortes, un surcroît de violence et de comportement antisocial y est associé, et les migrants masculins sont extrêmement sur-représentés dans les statistiques (50 à 80% en Chine dans les régions d'immigration). En occident.... Ouef, c'est un débat patate chaude et on n'a pas le droit de vraiment en parler. Y'a même l'obligation de dire que ça n'a rien à voir. 

Mais le fait est qu'en Suède, le ratio est maintenant de 123 hommes pour 100 femmes (118 en Chine). Parce qu'évidemment, contrairement à ce qui était affirmé en 2016, la grande majorité des migrants récent n'est pas faite de femmes, d'enfants et d'ingénieurs et médecins, mais bien d'hommes de 18-30 ans, la plupart sans qualifications, beaucoup sans même beaucoup d'éducation. L'inadaptation (voire inadaptabilité?) des migrants, tout comme l'incapacité des pays d'accueil à assimiler, ou même simplement absorber, la majorité de cette masse, aboutit, après parfois juste quelques années, à une situation peut-être impossible à gérer, surtout dans des cadres politiques profondément divisés, de moins en moins capables de trouver un consensus minimum, et qui semblent bien souvent ne plus être capables, ou même désireux, de s'affirmer comme ensembles politiques ayant une identité (qui est ce à quoi de nouveaux arrivants s'intègrent, au lieu de ne faire qu'être là) ou la moindre volonté d'être. 

Le cas de la Suède me semble à cet égard emblématique. Mais j'avoue que j'ai été choqué quand j'ai vu passer ce chiffre de 123 hommes pour 100 femmes. Ca veut dire qu'il y a d'emblée 23 gars sur 123 (en fait nettement plus, peut-être 40 ou 50, vu qu'il y a une proportion de femmes qui ne veut pas convoler, et une autre qui n'en a aucune chance.... Et que de toute façon, les femmes sont plus sélectives que les hommes et préfèrent en moyenne se concentrer sur une portion plus réduite et désirable de la population masculine) qui ne trouveront JAMAIS chaussure à leur pied, dont un certain nombre qui le sauront très tôt dans leur vie. Soit un fort contingent de mecs qui n'ont aucun intérêt à être de bons citoyens, ou à se sentir la moindre semblance d'obligation envers la société où ils vivent. Ce n'est pas une proportion marginale. 

On va dire ce que tu ne veux pas dire hein ...

Somalien, Erythrée, et autre immigrés principale des pays musulmans, vont devenir extrêmement agressif, si ce n'ai déjà le cas en Suède.

 

Déraciné, dans une société qu'il ne comprennent pas et exclu littéralement de la course au bonheur...

 

Edited by Snapcoke
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

le Choix de la suède n'est peut peut pas innocent .. les suédois sont réputés pour leur capacité a prêter leur épouse * .... peut être faut il juste généraliser cette pratique pour faire baisser la violence.

* est ce véridique  où une légende ?

En tout cas la suédoise blonde et libérée ne sera plus un rêve mais sera bientôt un mythe.

 

https://www.europe-israel.org/2019/03/suede-un-panneau-de-bienvenue-representant-une-femme-en-hijab-suscite-la-polemique/

 

Sue%CC%80de-panneau-femme-hijab.jpg

 

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Tancrède a dit :

Soit un fort contingent de mecs qui n'ont aucun intérêt à être de bons citoyens, ou à se sentir la moindre semblance d'obligation envers la société où ils vivent. Ce n'est pas une proportion marginale. 

 

Quel rapport entre ne pas tremper sa nouille et être un bon citoyen ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, clem200 a dit :

Quel rapport entre ne pas tremper sa nouille et être un bon citoyen ? 

pas de famille, pas d'avenir, pas de volonté de s'incrire dans le bien etre du pays...

  • Like 1
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Snapcoke a dit :

pas de famille, pas d'avenir, pas de volonté de s'incrire dans le bien etre du pays...

La vache, la gueule des raccourcis, ca fait peur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, 13RDP a dit :

La vache, la gueule des raccourcis, ca fait peur...

bas oui mais c'est la vérité, ce qui motive 90 % des humains pour acceptez des règles, c'est la possibilité d'un avenir crédible et interressant, et cela passe par une femme, des enfants, une maison, un clebard...

certains ( japon, corée ) finissent par restés des dizaines d'heure sur leurs pc.

d'autres finissent par être extrêmement agressifs, violent, et ne voient la société que comme un environnement hostile a pillé et a détruire.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même hallucinant de voir comment un pays avancé comme la Suède s'est dégradé socialement et sécuritairement… et très rapidement en plus. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 46 minutes, clem200 a dit :

Quel rapport entre ne pas tremper sa nouille et être un bon citoyen ? 

 

il y a 34 minutes, Snapcoke a dit :

pas de famille, pas d'avenir, pas de volonté de s'incrire dans le bien etre du pays...

 

il y a 31 minutes, 13RDP a dit :

La vache, la gueule des raccourcis, ca fait peur...

 

il y a 29 minutes, Tancrède a dit :

Quoiqu'on veuille en penser, surtout quand on est absorbé par les médias (fiction et non fiction) et le miroir déformant qu'ils représentent, la très grande majorité des gens est fondamentalement guidée par l'idée de fonder une famille: c'est le but dans la vie qui justifie des sacrifices de court et moyen, voire long terme, c'est de très loin le principal objectif qui tienne dans la durée (à part une petite minorité de gens extrêmement motivés par une passion, un objectif ou une ambition très particuliers) et c'est par ces biais et intrinsèquement le plus puissant motivateur pour un certain niveau de conformisme social, à savoir l'observance des règles d'une société, justifiée par le fait qu'on y a un intérêt tangible, ou au moins espéré. Raye ça de l'horizon mental pour une portion significative de la population, surtout des jeunes, et encore plus des jeunes hommes, et ta société a un tas de problèmes qui ne partiront pas. C'est pas comme si la chose n'avait pas, sous une forme ou une autre, une longue liste de précédents historiques: un tel phénomène peut se traduire par beaucoup plus d'insécurité, et en définitive, d'instabilité à l'intérieur, mais aussi par une plus grande propension à la guerre à l'extérieur. Dans une société moderne, plus organisée et riche, intégrée dans un système international plus contraignant et moins directement confrontationnel qu'auparavant, la deuxième option semble, au moins dans l'immédiat, moins probable. Reste la première. Et les façons dont elle s'amène sont multiples: moindre engagement de forts contingents de jeunes hommes dans la société et la vie active (pas d'ambition/vivotage, baisse de productivité, manques de main d'oeuvre compensés ou non par plus d'immigration -avec les effets prévisibles que cela entraîne), comportements antisociaux (apathie, criminalité, activisme radical, voire terroriste, consommation de drogues...) avec conséquences directes et indirectes (accroissement de la criminalité pour fournir un marché de la drogue en expansion, besoins policiers plus grands, voire sur-sollicitation, avec un moindre recrutement, moindre engagement politique conventionnel et donc moindre légitimité/représentativité démocratique....). 

Je brosse à grands traits, mais c'est l'idée générale: les comportements individuels, quand ils passent certains seuils critiques en terme de nature et de nombre de "participants", ont des conséquences majeures. 

Pourquoi? Ce sont des réalités sociologiques connues: personne ne réinvente l'eau tiède en les rappelant. 

 

Ou dit plus trivialement, les sécrétions vaginales - appelées aussi cyprine -  sont un très bon lubrifiant pour les rouages de la civilisation...

Edited by Shorr kan
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Tancrède a dit :

Mais le fait est qu'en Suède, le ratio est maintenant de 123 hommes pour 100 femmes (118 en Chine). Parce qu'évidemment, contrairement à ce qui était affirmé en 2016, la grande majorité des migrants récent n'est pas faite de femmes, d'enfants et d'ingénieurs et médecins, mais bien d'hommes de 18-30 ans, la plupart sans qualifications, beaucoup sans même beaucoup d'éducation.

J'étais particulièrement étonné par le chiffre. Il semblerait que ce soit plus 123 hommes pour 100 femmes sur la classe d'âge  16-17 ans (sachant qu'il y a de vrais doutes, pour ne pas dire plus, sur les âges déclarés par les migrants) en 2016. Le ratio est loin d'être anecdotique. Mais on n'est tout de même pas sur un tel ratio à l'échelle de la société.

https://www.bbc.com/news/magazine-35444173

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
10 minutes ago, Shorr kan said:

 

 

 

 

Ou dit plus trivialement, les sécrétion vaginales - appelées aussi cyprine -  sont un très bon lubrifiant pour les rouages de la civilisation...

Tu l'as entendue quelque part, celle-là? Ou tu viens de trouver la formule? Juste par curiosité. 

Mais bon, vu que les générations récentes (c'est mesuré) baisent de moins en moins, se mettent de moins en moins en couple, même pour des relations courtes (pour plusieurs raisons, certaines matérielles, d'autres psycho/socio/culturelles), les dites sécrétions semblent être moins abondantes (seulement partiellement compensé par une induction.... Mécanique.... Qui n'a pas grande vertu sociétale) qu'auparavant.... Pas étonnant que la société semble être plus.... Grippée (oups, j'voulais pas faire un jeu de mot "viral"). 

Edited by Tancrède
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Tancrède a dit :

Tu l'as entendue quelque part, celle-là? Ou tu viens de trouver la formule? Juste par curiosité. 

Lu quelque part, mais il y a longtemps.

La citation était trop belle pour ne pas la partager avec les copains d'AD. J'attendais juste le bon moment pour la sortir, et tu m'en a offert la possibilité avec ton sujet sur le sexe ratio.

C'est du pure génie hein !

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Skw said:

J'étais particulièrement étonné par le chiffre. Il semblerait que ce soit plus 123 hommes pour 100 femmes sur la classe d'âge  16-17 ans (sachant qu'il y a de vrais doutes, pour ne pas dire plus, sur les âges déclarés par les migrants) en 2016. Le ratio est loin d'être anecdotique. Mais on n'est tout de même pas sur un tel ratio à l'échelle de la société.

https://www.bbc.com/news/magazine-35444173

Tu fais bien de le signaler. Mais sur le plan générationnel, c'est ce qui compte en tant qu'aide à la prédiction. Et d'autant plus que la criminalité (et la plupart des conneries à impact sociétal), ce sont essentiellement les 15-30 ans, tout comme la productivité, ce sont avant tout les 18-30 ans corvéables à merci et/ou ambitieux, et la productivité/haute rentabilité économique et sociale, ce sont les hommes mariés avec enfants de 30 à 50 ans (le seul segment démographique dans le monde développé qui contribue plus au système qu'il n'en retire.... Et c'est celui qui est aujourd'hui socialement le plus ignoré ou pointé du doigt). Si un fort segment de la génération fraîchement adulte, ou parvenant à l'âge adulte, manque ce coche, volontairement ou non, il y a un problème. Parce qu'avec la population masculine, si elle n'est pas la solution, elle est le problème: y'a pas tellement de position neutre. 

3 minutes ago, Shorr kan said:

Lu quelque part, mais il y a longtemps.

La citation était trop belle pour ne pas la partager avec les copains d'AD. J'attendais juste le bon moment pour la sortir, et tu m'en a offert la possibilité avec ton sujet sur le sexe ratio.

C'est du pure génie hein !

De la poésie, mon bon monsieur. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Tancrède a dit :

Tiens, pour une fois ces temps-ci, une info non liée au virus/bière.... Quoique si la Suède devait être frappée par la crise du virus de façon significative (très possible), et surtout par ses conséquences économiques (très probable), cela constituerait un potentiel accélérateur du problème évoqué.

En l'occurrence, l'un des résultats des migrations récentes dans le pays ont fait que la population suédoise (entendez "citoyens et non citoyens résidant en permanence dans le pays, d'une manière ou d'une autre") a désormais un déséquilibre des sexes plus prononcé encore que ceux constatés en Chine, en Inde et ailleurs en Asie (alors que eux y sont parvenus pour des raisons internes: avortement sélectif et biais culturels, infanticide sélectif....). La chose devient un problème, surtout au regard des évolutions quantitatives et qualitatives de la situation sécuritaire dans le pays, quand on prend en compte le fait qu'un déséquilibre des sexes qui voit un fort surplus d'hommes, surtout jeunes, semble bien être fortement corrélé à un surplus de violence et d'instabilité, interne et potentiellement externe/"exportée". J'avais vu passer quelques articles disant que la chose posait en fait peu de problèmes dans un cas comme la Chine, parce que cela rendait les hommes d'autant plus compétitifs (dans le cadre édicté par l'Etat et le contrat social) pour se gagner les faveurs d'un pool féminin plus réduit.... Cela n'est pas forcément incompatible avec le surcroît de violence et d'instabilité, d'une part, parce que cette compétition concerne surtout une certaine portion de la population masculine, plus favorisée et/ou conformiste. Mais dans l'ensemble, d'autre part, la compatibilité importe peu parce qu'on parle bien d'un surplus d'hommes représentant non seulement une portion significative de la population, mais surtout dans l'absolu un effectif très conséquent et sans doute très renouvelable, vu qu'essentiellement, il est composé de ceux qui perdent ou lâchent la dite compétition (surtout tôt dans leur vie), et de ceux qui n'y ont aucune chance d'emblée, ou pensent n'en avoir aucune, et donc pour l'essentiel, des hommes ne sentant que bien peu d'obligation ou d'implication quand à la société elle-même. Ils ne se voient pas comme faisant partie du jeu ou y ayant le moindre intérêt, encore moins comme ayant le moindre devoir envers le collectif, vu qu'ils n'ont rien à y gagner. 

Et les corrélations abondent, apparemment, en Inde et en Chine, quand le sujet est étudié: partout où les migrations (intérieures) sont fortes, un surcroît de violence et de comportement antisocial y est associé, et les migrants masculins sont extrêmement sur-représentés dans les statistiques (50 à 80% en Chine dans les régions d'immigration). En occident.... Ouef, c'est un débat patate chaude et on n'a pas le droit de vraiment en parler. Y'a même l'obligation de dire que ça n'a rien à voir. 

Mais le fait est qu'en Suède, le ratio est maintenant de 123 hommes pour 100 femmes (118 en Chine). Parce qu'évidemment, contrairement à ce qui était affirmé en 2016, la grande majorité des migrants récent n'est pas faite de femmes, d'enfants et d'ingénieurs et médecins, mais bien d'hommes de 18-30 ans, la plupart sans qualifications, beaucoup sans même beaucoup d'éducation. L'inadaptation (voire inadaptabilité?) des migrants, tout comme l'incapacité des pays d'accueil à assimiler, ou même simplement absorber, la majorité de cette masse, aboutit, après parfois juste quelques années, à une situation peut-être impossible à gérer, surtout dans des cadres politiques profondément divisés, de moins en moins capables de trouver un consensus minimum, et qui semblent bien souvent ne plus être capables, ou même désireux, de s'affirmer comme ensembles politiques ayant une identité (qui est ce à quoi de nouveaux arrivants s'intègrent, au lieu de ne faire qu'être là) ou la moindre volonté d'être. 

Le cas de la Suède me semble à cet égard emblématique. Mais j'avoue que j'ai été choqué quand j'ai vu passer ce chiffre de 123 hommes pour 100 femmes. Ca veut dire qu'il y a d'emblée 23 gars sur 123 (en fait nettement plus, peut-être 40 ou 50, vu qu'il y a une proportion de femmes qui ne veut pas convoler, et une autre qui n'en a aucune chance.... Et que de toute façon, les femmes sont plus sélectives que les hommes et préfèrent en moyenne se concentrer sur une portion plus réduite et désirable de la population masculine) qui ne trouveront JAMAIS chaussure à leur pied, dont un certain nombre qui le sauront très tôt dans leur vie. Soit un fort contingent de mecs qui n'ont aucun intérêt à être de bons citoyens, ou à se sentir la moindre semblance d'obligation envers la société où ils vivent. Ce n'est pas une proportion marginale. 

 

 

waving-goodbye-to-aelle.jpg

Confie les moi ce surplus de jeunes homme aux bourses pleines. Je saurais quoi en faire...

...j'ai besoin de pas mal de main-d’œuvre pour mes futurs projets, hé hé...

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Kiriyama a dit :

C'est quand même hallucinant de voir comment un pays avancé comme la Suède s'est dégradé socialement et sécuritairement… et très rapidement en plus. 

Elle a oublié son passé, prend exemple de la France ou des usa, la fierté de faire chier le monde!

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lejdd.fr/International/Europe/coronavirus-le-grand-solo-de-la-suede-qui-refuse-le-confinement-3958475 (29 mars 2020)

En Suède, le week-end dernier, alors que des milliers de touristes occupaient encore les stations de ski, le débat n’était pas de savoir s’il fallait les fermer pour se prémunir du coronavirus. Simplement d’autoriser ou non les soirées "after-ski" à moins de 500 personnes. Les autorités ont fini par prohiber, vendredi, les réunions de plus de 50 personnes, mais sans empêcher pour autant les Suédois de se rendre dans les stations. Les écoles restent ouvertes et il est recommandé aux salariés de télétravailler, mais beaucoup continuent de prendre les transports en commun, de fréquenter les bars, les restaurants et les parcs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/03/2020 à 19:08, Tancrède a dit :

Tu fais bien de le signaler. Mais sur le plan générationnel, c'est ce qui compte en tant qu'aide à la prédiction. Et d'autant plus que la criminalité (et la plupart des conneries à impact sociétal), ce sont essentiellement les 15-30 ans, tout comme la productivité, ce sont avant tout les 18-30 ans corvéables à merci et/ou ambitieux, et la productivité/haute rentabilité économique et sociale, ce sont les hommes mariés avec enfants de 30 à 50 ans (le seul segment démographique dans le monde développé qui contribue plus au système qu'il n'en retire.... Et c'est celui qui est aujourd'hui socialement le plus ignoré ou pointé du doigt). Si un fort segment de la génération fraîchement adulte, ou parvenant à l'âge adulte, manque ce coche, volontairement ou non, il y a un problème. Parce qu'avec la population masculine, si elle n'est pas la solution, elle est le problème: y'a pas tellement de position neutre. 

 

La proposition en gras ne vise que les 30-50 ans avec enfants ?

C'est pas très clair.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/03/2020 à 18:36, Tancrède a dit :

Pourquoi? Ce sont des réalités sociologiques connues: personne ne réinvente l'eau tiède en les rappelant. 

Fantasmes de sociologues peut-être, réalité surement pas. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,547
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MiG-25PDS
    Newest Member
    MiG-25PDS
    Joined
  • Forum Statistics

    21,001
    Total Topics
    1,351,520
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries