Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Chine] J-15 Avion de chasse embarqué


Recommended Posts

Récemment une revue faisait l'apologie des premier appontages de F35 sur le PA britannique...rien de bien exaltant mais on se félicite avec ce qu'on peut.

La Chine progresse supervite dans son apprentissage de l'aéronavale embarquée

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
  • 5 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 1 month later...

Il m’a fallu ta photo pour m’apercevoir que le J15 à des stabilisateurs repliables, et quelques secondes de plus pour vérifier que c’est hérité du SU33.

J’ai essayé de vérifier, il me semble que c’est un cas unique chez les chasseurs embarqués.

Du coup, cette architecture où le « pli » se rapproche de la carlingue m’interroge. Y a t’il des réservoirs à carburant dans les bouts d’aile repliés ?

Je me demandais s’il n’y avait pas un cercle vertueux qui s’enclenchait quand on rapproche l’articulation du fuselage : complexité compensée par le fait que le volume et la surface importants de la zone pliable redeviennent «rentables » à équiper ?

L’électrification des avions récents doit bien aider à équiper les ailes pliables de gouvernes.

Edited by Hirondelle
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

Il m’a fallu ta photo pour m’apercevoir que le J15 à des stabilisateurs repliables, et quelques secondes de plus pour vérifier que c’est hérité du SU33.

J’ai essayé de vérifier, il me semble que c’est un cas unique chez les chasseurs embarqués.

Du coup, cette architecture où le « pli » se rapproche de la carlingue m’interroge. Y a t’il des réservoirs à carburant dans les bouts d’aile repliés ?

Je me demandais s’il n’y avait pas un cercle vertueux qui s’enclenchait quand on rapproche l’articulation du fuselage : complexité compensée par le fait que le volume et la surface importants de la zone pliable redeviennent «rentables » à équiper ?

L’électrification des avions récents doit bien aider à équiper les ailes pliables de gouvernes.

Je vois deux problèmes au fait de replier les ailes plus près de la cellule.

1- structurellement, ton système de charnière sera plus conséquent, donc plus lourd. Il devra supporter plus de contraintes mécaniques également. 

2- tu vas déplacer le problème initial et en créer un nouveau. On plie en effet les ailes pour gagner de la surface, car la place est comptée sur un navire. Mais si tu plie les ailes plus prêt de la cellule, ce que tu vas gagner sur le plan horizontal tu vas le perdre sur le plan vertical. Le but étant de faire rentrer l'avion dans un volume le plus compact possible.

M'est avis, sans chercher, que la hauteur des ailes repliées ne doivent pas beaucoup dépasser de la hauteur des gouvernes de direction. 

Pour imager mon propos, des ailes repliées trop près de la cellule, ça donne ceci:

spacer.png

Ce qui n'est pas un problème parce que :

1- c'est parqué dans un vaisseau spatial qui n'a pas les contraintes d'un porte avion. 

2- les ingénieurs ont fait en sorte que les ailes ne soient pas plus hautes que la gouverne de queue, ou ont été aidée par le fait que de toute façon celle ci est vraiment haute (CQFD)

3- appareil de fiction il est, tout ce que tu veux, imaginer tu peux. 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, bubzy a dit :

2- tu vas déplacer le problème initial et en créer un nouveau. On plie en effet les ailes pour gagner de la surface, car la place est comptée sur un navire. Mais si tu plie les ailes plus prêt de la cellule, ce que tu vas gagner sur le plan horizontal tu vas le perdre sur le plan vertical. Le but étant de faire rentrer l'avion dans un volume le plus compact possible.

Le but, c'est plutôt de faire rentrer le maximum d'avions dans un hangar avec une hauteur fixée ou de mettre le maximum d'avions sur le pont (donc avec une hauteur illimitée)

Si la hauteur du hangar est définie par un autre avion (ou hélicoptère lourd ? le Z8 ?) on peut se permettre de gagner en hauteur pour économiser en largeur.

 

Et si on replie l'aile à plus de 90°, on a  une hauteur plus faible que ce qu'on gagne en largeur. Ça ne permet pas de replier l'aile à la racine, mais ça permet de diviser par 2 l'envergure sans risquer une hauteur trop importante même pour les plus gros avions.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jean-françois a dit :

Juste une remarque , Bubzy,

par rapport au premier point de la navette, je dirais au contraire que les contraintes sont plus fortes sur un vaisseau spatial, vu que tu n'as pas la possibilité d'utiliser un pont à l'air libre.

Et tu n'as pas besoin non plus, car pas de besoin d'une grande surface pour lancer ou récupérer des avions. En l'absence de gravité, seul un hangar est utile. 

Et voilà ! On retombe sur ses pattes ! Et je vois poindre le MÉGA HS

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,550
    Total Members
    1,550
    Most Online
    vicky
    Newest Member
    vicky
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,376,789
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...