Aller au contenu


Photo

Commando Marine et fusilier commando.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
374 réponses à ce sujet

#1 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 11 March 2005 - 13:33

L'hélicoptère traque la vedette qui file à 50 noeuds. Trois séries de tirs claquent, l'embarcation s'immobilise et est prise d'assaut par des commandos marines puissamment armés qui s'entraînent devant les côtes bretonnes à la lutte contre le narco-trafic dans les Caraïbes.

L'exercice mené devant Lorient par le commando Trépel - une des cinq unités d'élite des commandos marine qui comptent au total 400 soldats - consiste à intercepter un canot rapide chargé de drogue.

Le bateau des trafiquants a été repéré par une frégate de surveillance et un Falcon 50 notamment équipé d'une caméra à infra-rouge. Un hélicoptère Lynx avec à son bord des tireurs d'élite ainsi que deux Etraco (embarcation très rapide pour commandos) se lancent alors à sa poursuite.

Comme c'est généralement le cas, les trafiquants refusent d'obtempérer aux ordres de leurs poursuivants qui ouvrent le feu. Entretemps, ils se sont débarrassés des ballots de cocaïne à un endroit que l'hélicoptère va marquer avec de la fluorescéine afin de pouvoir récupérer les preuves qui vont servir aux poursuites judiciaires.

Les trafiquants utilisent des "go-fast", des embarcations "surmotorisées" qui peuvent aller jusqu'à 60 noeuds (environ 110 km/h) alors que les vedettes les plus performantes de la marine n'excèdent pas les 50 noeuds.

"Depuis quelques années, la Marine nationale s'intéresse beaucoup plus qu'auparavant à cette lutte (...) Je considère que c'est une vraie guerre que nous menons contre les trafiquants", explique à la presse le contre-amiral Jean-Paul Cabrières, commandant de la force maritime des fusiliers et commandos.

Plus de 2.000 navires interrogés

Aujourd'hui, l'essentiel des efforts de la Marine nationale porte sur la zone Antilles-Guyane et se fait en collaboration avec les Américains en raison du trafic de cocaïne venant d'Amérique du sud. Elle y dispose en permanence d'environ 150 commandos marine.

En 2004, l'activité de la Marine nationale dans ce cadre s'est traduite par 2.068 navires interrogés, dont six déroutés sur sept interceptés et 1.020 kg de cocaïne saisis. Deux opérations multinationales ont été organisées.

Dans le registre de la coopération internationale, le contre-amiral rappelle l'affaire du Winner, un cargo battant pavillon cambodgien arraisonné au large des Canaries par la marine française qui soupçonnait la présence à bord de deux tonnes de cocaïne.

Moins de 100 kilos avaient été finalement récupérés à l'issue de cette opération menée en collaboration avec les polices et services de renseignement des Etats-Unis, de Grèce et d'Espagne.

L'opération, dont les péripéties seront examinées du 16 au 27 mai devant la cour d'assises spéciale de Rennes, avait été engagée sur décision du Premier ministre.

"Lorsqu'il faut tirer sur un bateau suspect, l'opération doit être validée par le Premier ministre et toutes les autorités juridiques", fait remarquer le contre-amiral en notant que les tirs "doivent viser les élément vitaux du bateau et non humains" et que "l'accord de l'Etat du pavillon doit être obtenu avant l'inspection du bateau suspect".
© 2005 AFP

Image IPB
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#2 collectionneur

collectionneur

    Héros

  • Members
  • PipPipPipPipPip
  • 11876 messages

Posté 11 March 2005 - 14:03

Et une petit page sur les commandos Marines 8) http://www.netmarine...ommando/trepel/

"Un être humain devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, égorger un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, réduire une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir bravement. La spécialisation, c'est bon pour les insectes." "L'abus d'armes nucléaires est déconseillé pour la santé" "La Démocratie est le pire des systèmes, à l'exception de tous les autres"


#3 Bill

Bill

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 953 messages

Posté 13 March 2005 - 15:56

en 1994, a Fort de France en Martinique, c'est deja vieux non ?? des narco trafiquants dejouait la poussive Karukera, le patrouilleur en bois de la gendarmerie maritimes depuis bien longtemps deja les douanes ont finit par acquerir un off shore de couleurs mauves avec un zebra jaune, deux douaniers en slip de bain et deux gendarmettes en bikini armais ce bateau, et sous l'apparence d'un paisible yacht s'aprochait plus furtivement des trafiquants que ne pouvait le faire n'importe quelle fregatte La Fayette ou d'Etraco remplis de comandos, et au dernier moment devoilait la plaque "gendarmeries maritimes" et revetait un Tshirts adequat Les trafiquants en surveillance ont eut du mal a s'y faire, ils avait plus portees attention au decoletes des bikinis qu'au yacht qui s'aprochait d'eux. car bon, dans une zone comme les antilles, ou les iles voisines sont vraiment tres pres et ne sont pas territoires francais, donc un refuge facile, il n'est pas evident que votre Etraco soit capable de rattraper le narco a temps. encore une fois, c'est le renseignement qui est important, ce lui qui permettrat de chopper les crapauds. et je propose qu'ont les pendent a la grande vergue de suite apres leurs arrestation les mechants
I' will come back !!!

#4 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 13 March 2005 - 20:03

En effet ,il leur manque 10 noeuds à nos Etraco qui ne peuvent pas rivaliser avec des cigarettes des narcotrafiquants plus rapides. :lol: Cependant ,les douanes disposent de bateaux hyper-rapides saisis aux banditos. :lol: à moins que ce ne soit que les Flics de Miami. :lol: Récemment ,un Lynx de la Royale a fait fuir des pirates en Asie ,ce n'était pas le remake "des pirates des caraïbes" A propos des ETRACO ,les commandos en 2005 vont se voir doter d'embarcation plus rapide. :idea:
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#5 Bill

Bill

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 953 messages

Posté 14 March 2005 - 13:33

comme toujours, le principal reste le renseignement, si une embarcation de commando ne se trouve pas au bon endroit, elle ne servirat pas a grand chose en fait, ou les narco trafiquants se promenent avec des cigarette comme ca ? au Antilles, a Gibralatar ?? de Corse Ont ne traverse pas la Mediterranne ou l'Atlantique avec un bateau comme ca
I' will come back !!!

#6 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 14 March 2005 - 13:53

Toute la zone des Caraïbes ,celle du Maroc ,de la sicile ,sardaigne ,du côté de chez toi peut-être les Triad ,Yakusa et autres mafia asiatiques détiennent ce genre de bâtiments. Hier des pirates en Malaisie ou dans le coin ont pris un méthanier en otage.
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#7 Bill

Bill

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 953 messages

Posté 14 March 2005 - 14:21

justement, les iles des caraibes ne sont pas tres eloignes les unes des autres, ce qui veut dire qu'il est facile et rapide de sortir des eaux territoriales francaises et de se retrouver dans celle d'un autre pays, serat il d'accord pour voir arriver a 70 noeuds une ambarcation remplis de types cagoules armes jusqu'au dents ?? Gibraltar ? c'est anglais/espagnol/marocain plus un sacre passage, il faut que tous ces pays soit d'accord pour l'interventions et qu'il n'y ais pas de fuites ... Sicile, sardaigne, Corse, pareil, les fuites sont a evites, mais la il est vrai que ca devient necessaire. cela dit, un gentil petit innocent voilier est tres furtif et peut mouiller n'importe ou, les calanques de Cassis sont sympas tu ne trouve pas ? Des pirates malaisien ou indonesiens font generalement des assaut de courtes durees, le coin est remplis de patrouilleurs, et pour le trafic de drogues, la malaisie applique une regle simple: 5 metres de cordes, un noeuds coulant. Ils ont pendus 2 australiens voila quelques annees, malgre les protestations des aussies... j'aprouve les malaysiens ! Il est bon que notre marine prenne ce combat a coeur
I' will come back !!!

#8 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 14 March 2005 - 20:11

Quand tu veux voyager dans les pays asiatiques ,il est déconseiller d'y faire des trafics de drogue sous peine de mort. ;)

En ce qui concerne le deal avec Canberra ,il est question de vendre 2 a 3 bâtiments de projection + des Frégates AEGIS.
Le F100 Espagnol ,le LCF Néerlandais ,le DDX Us ou les Meko allemandes sont déjà sur les rangs.

En 2010 ,leur LST doivent être remplacés ,au vu du projet sea 2027
et Sea 2048 ,l'Australie veut 3 PH d'assaut MRA construits selon les normes civiles ,ils annoncent des dimensions de 224 x 40 avec un déplacement de 22000 tonnes ,la décision doit être prise cette année.

Le porte-hélicoptères Coréen LPX est bien aussi ,leur chantier naval n'a rien à envier aux Japonais ni aux Chinois.

Les bureaux d'études US sont aussi sur les rangs.

Image IPB

:arrow: Les spectaculaires attaques de cargos ont repris dans le détroit de Malacca, où transite un tiers du commerce mondial, balayant l'espoir que les pirates aient perdu leur capacité d'opérer lors du tsunami du 26 décembre.

Le calme qui avait succédé à la catastrophe dans ce détroit de 1.000 kilomètres de long entre l'île indonésienne de Sumatra et la côte occidentale de Malaisie avait conduit certains à imaginer que les détrousseurs des mers avaient été durablement touchés.

"Nous n'avons enregistré (aucune attaque) ces derniers mois et nous pensions que les pirates avaient perdu leurs moyens -- bateaux et armes -- dans le tsunami", souligne Noel Choong, du Bureau maritime international, une organisation qui étudie la piraterie.

Mais il n'en était rien: un remorqueur japonais a été attaqué lundi dans le détroit, trois des membres d'équipage, deux Japonais et un Philippin, étant pris en otage. Et pendant le week-end, un gang de pirates s'est emparé d'un méthanier indonésien puis a abandonné le navire en gardant deux otages.

"Cela prouve que les pirates avaient plus de ressource que ce que l'on pensait", estime Graham Gerard Ong, un spécialiste de la piraterie de l'Institut d'études du Sud-est asiatique de Singapour.

Selon lui, la pause des attaques après le raz-de-marée s'explique non par les éventuels dommages subis par les pirates mais par la forte présence de forces aéronavales étrangères dans la région pour participer à l'aide humanitaire.

Le porte-avions américain USS Abraham Lincoln a patrouillé dans la zone entouré d'une flottille, tandis que d'autres pays comme la France, l'Australie ou le Japon ont aussi dépêché des navires militaires.

"Jusqu'à maintenant mener des attaques était probablement difficile en raison de la présence navale, mais celle-ci est en train de se retirer et il y a maintenant un déficit de surveillance dans le détroit", analyse Noel Choong.

En 2003 et 2004, les attaques avaient régulièrement augmenté dans le détroit et le long de la côte de la province indonésienne d'Aceh.

Passage obligé des navires, notamment des pétroliers transitant entre l'Europe, le Golfe et le Japon, le goulet est environné d'une multitude d'îles de l'archipel indonésien dans lesquelles peuvent se cacher des gangs de malfaiteurs.

Certains de ces derniers sont, selon des accusations chroniques, des rebelles séparatistes du Mouvement Aceh Libre (GAM), qui combat depuis près de trente ans pour l'indépendance d'Aceh.

La police maritime malaisienne a d'ailleurs déclaré mercredi soupçonner les rebelles d'Aceh dans l'attaque du remorqueur japonais. "Les pirates viennent d'Indonésie. Cela peut être des rebelles du GAM, je ne l'exclus pas", a dit le responsable des opérations maritimes pour le nord de la Malaisie, Mokhtar Othman.

Il a ajouté que le fait que les pirates étaient bien armés et en possession de "quelque chose comme un lance-roquettes" faisait suspecter le GAM.

Mais l'organisation indépendantiste a catégoriquement rejeté cette thèse. "Nous sommes des combattants pour la liberté et non des pirates", a déclaré par téléphone Sofyan Daud, le porte-parole du GAM.

En attendant, les experts s'attendent à une possible recrudescence des abordages criminels dans le détroit. "Une grande partie du commerce maritime évite la côte indonésienne et choisit de longer la côte malaisienne pour éviter les attaques, mais maintenant les pirates s'aventurent plus profondément", constate M. Choong.
© 2005 AFP
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#9 webfabrice

webfabrice

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 672 messages

Posté 12 May 2005 - 14:09

La frégate de surveillance Ventôse, engagée dans l’opération « Carib Shield » aux côtés de la marine américaine en mer des Caraïbes, est intervenue deux fois en quelques jours dans le cadre de la lutte anti-drogue. La première intervention s’est déroulée les mardi 3 et mercredi 4 mai à l’encontre d’un navire de pêche battant pavillon panaméen. Au moment de l’interception par les deux frégates et se voyant pris, les trafiquants ont entrepris de se débarrasser de la drogue qu’ils convoyaient et ont ensuite mis eux-mêmes le feu à leur navire.

Quatre membres d’équipage ont été repêchés par la frégate américaine USS Doyle et 170 kg de cocaïne ont pu être saisis par l’équipe des coast-guards embarquée sur la frégate. La cargaison totale transportée par le bateau de pêche est estimée à deux tonnes de cocaïne.

La seconde intervention du Ventôse, menée dans la période du 5 au 6 mai, a été plus mouvementée et a nécessité l’emploi de la force armée depuis l’hélicoptère du bord. Cette fois-ci, il s’agissait d’un « Go-fast » sans pavillon et sans immatriculation, embarcation surmotorisée capable de filer 50 nœuds et gavée d’essence qui transportait une importante quantité de cocaïne (environ 1,4 tonne). Après une poursuite par l’hélicoptère du Ventôse, et devant le refus obstiné de s’arrêter du trafiquant, le tireur d’élite embarqué à bord a procédé à des tirs de semonce, puis de neutralisation afin de stopper le « Go-fast ». Celui-ci a tenté de larguer sa cargaison à la mer mais la rapidité d’intervention des marins du Ventôse a permis d’en récupérer la quasi-totalité.

La réussite de ces opérations, dont l’issue est souvent spectaculaire, ne constitue pas le fruit du hasard. Elles s’inscrivent dans la globalité de l’opération « Carib Shield », qui réunit dans la zone très active de la mer des Caraïbes, les moyens de plusieurs nationalités travaillant conjointement à la lutte contre le trafic des stupéfiants. Un état-major américain, interarmées et interministériel, basé en Floride, et au sein duquel travaillent des officiers de liaison de divers pays, dont la France, coordonne et planifie les actions à mener en synthétisant les renseignements qui lui parviennent.

©Marine Nationale

:arrow: Chapeau bas pour le sniper français. Sans doute un fusillier marin ? Ou un commando de marine ? Cible en mouvement à plus de 40 noeuds + mouvement du panther ! Pour arreter le go-fast, les moteurs ont été visés par le sniper
:!: Reportage au journal TV de France2 de mardi sur cette affaire. On y voit une partie de la traque filmée par les marins du panther.
:idea: Très bonne exemple de coopération entre la marine américaine et française.


[/code]
"Tant que l'on parlera anglais, le nom de Dunkerque sera prononcé avec le plus grand respect." W.Churchill, Mai 1940.

#10 Bill

Bill

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 953 messages

Posté 17 May 2005 - 04:47

tres content aussi que le Ventose a un Panther, lors de mon embarquement a bord il avait encore une Alouette 3 respect pour le tireur, serieux
I' will come back !!!

#11 seagnat

seagnat

    Débutant

  • Members
  • PipPip
  • 165 messages

Posté 17 May 2005 - 11:26

tres content aussi que le Ventose a un Panther, lors de mon embarquement a bord il avait encore une Alouette 3

respect pour le tireur, serieux


Ceci dit, cela n'aurait sans doute pas fait grand différence si le mec avait tiré d'une alouette. Dans tous les cas, platform en mouvement + cible en mouvement = grosses coucougnettes.
-- Bzz Blurb

#12 webfabrice

webfabrice

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 672 messages

Posté 17 May 2005 - 15:55

Jeudi 19 mai à 21h00 : Envoyé Spécial sur France 2 L'école des commandos Un reportage de Stéphane Rybojad C'est un corps de l'Armée française qui ne ressemble à aucun autre : Les Commandos Marine. Pour la première fois, une équipe de télévision d'Envoyé spécial a pu suivre leur stage de sélection. Nous sommes à Lorient, au cœur de la Bretagne : ils sont une trentaine de jeunes, entre 20 et 30 ans, à tenter d'obtenir le fameux béret vert. Neuf semaines de stage : tests d'aptitude physique, plongée, tir, stratégie, survie, avec des nuits de sommeil n'excédant pas trois heures. Le but est de sélectionner les meilleurs candidats pour faire partie des Forces Spéciales. 2 500 hommes en France qui représentent l'élite, des hommes formés pour faire face à des situations extrêmes. La plus grande confidentialité règne sur les missions des Forces Spéciales. Récemment des commandos ont été ou sont encore présents en Côte d'Ivoire ou en Afghanistan
"Tant que l'on parlera anglais, le nom de Dunkerque sera prononcé avec le plus grand respect." W.Churchill, Mai 1940.

#13 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 25 September 2005 - 11:42

Ce pdf sur les actions contre la piraterie.
http://www.acoram.co...M Piraterie.pdf
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#14 Philippe Top-Force

Philippe Top-Force

    Légende

  • Members
  • PipPipPipPipPipPip
  • 32725 messages

Posté 23 September 2006 - 18:02

D'après un article de lorient ma ville

Les fusiliers marins disposent d'un nouvel équipement d'entraînement. La coque du Bamo a été refondue en centre spécialisé contre le terrorisme maritime.

Hier matin, en rade de Lorient. Quatre terroristes ont pris le commandement d'un navire civil. Finalement, les autorités décident de donner l'assaut. Peu avant midi, les fusiliers marins - une quinzaine de commandos - collent leurs deux canots pneumatiques contre la coque du bateau. En une poignée de secondes deux commandos escaladent le flanc du navire. A bord, ils se postent, dos à dos, pointant de leur arme les accès à la coursive.

Dix mètres plus bas, leurs collègues entament à leur tour la montée. Les troupes se déploient sur le pont. Échanges de tirs avec les terroristes. L'un d'eux est tué, l'autre blessé. Les commandos investissent l'intérieur du navire. Détonation, tirs, les deux derniers terroristes sont neutralisés. Fin de l'assaut... et fin d'exercice.

La petite mise en scène était destinée à illustrer tout le potentiel du nouvel équipement de la base lorientaise des fusiliers marins et commandos, les Fusco. Il s'agit en fait de la transformation du Bamo en centre d'entraînement spécialisé pour l'assaut en mer. La Marine aurait dû construire six bâtiments anti-mines océaniques. Mais la fin de la guerre froide entre l'Est et l'Ouest a stoppé net le programme en 1990, laissant dans son sillage une seule et unique coque nue.

Dix ans plus tard, la Marine a donné son accord pour transférer cette coque catamaran aux Fusco et en faire le lieu d'exercice aux assauts en mer, sous le pilotage du Service de soutien de la flotte de Brest. Le chantier a été confié aux entreprises Timolor et Cégélec. Pendant un an, elles ont reconfiguré les aménagements intérieurs. Les rapprochant au maximum des navires marchands ou à passagers. Coût de cette première phase : 1,5 million d'euros.

Lors de l'inauguration, hier, le contre-amiral Pierre Martinez, commandant de la force des Fusco, s'est félicité de disposer d'un équipement « performant » et « unique en Europe ».

La deuxième phase de travaux, en 2007, permettra d'équiper le bâtiment en électronique, vidéo, etc. Et de préparer encore mieux les fusiliers marins aux interventions en mer. « Contre le narcotrafic, la piraterie, le terrorisme, mais aussi, souligne Pierre Martinez, pour protéger nos lignes maritimes, notamment le ravitaillement du pays en pétrole. »
« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. » de Antoine de Saint-Exupéry La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. Albert Einstein

#15 jeanmi

jeanmi

    Vétéran

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 3564 messages

Posté 23 September 2006 - 18:21

c'est un gros navire ce bamo ?
Toujours servir gaiement Chasseur un jour, chasseur toujours

#16 panajim

panajim

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 799 messages

Posté 23 September 2006 - 19:04

c'est un gros navire ce bamo ?

Caractéristiques techniques du BAMO (Bâtiment Antimines Océanique) ;
Version catamaran :
Déplacement ; 830t, 900t à pc – Longueur ; 49m – Largeur ; 9,50m – Tirant d’eau ; 3,6m.
Propulsion ; électrique par 2 ensembles propulseur-gouvernail.
Puissance ; 1840 kW (2500 Cv) – Vitesse ; 15 nœuds – Distance franchissable ; 5000 mn à 10 nœuds.
Equipage ; 5 Off, 41 OM et QM.
Equipement : sonar remorqué de chasse aux mines, dragues mécaniques profondes, poissons auto-propulsés, systèmes de radionavigation.

#17 jeanmi

jeanmi

    Vétéran

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 3564 messages

Posté 23 September 2006 - 19:23

c'est tout petit [57]
Toujours servir gaiement Chasseur un jour, chasseur toujours

#18 panajim

panajim

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 799 messages

Posté 23 September 2006 - 19:43

Quelques photos du Narvik à l'abandon avant les travaux d'aménagements, ca pas été facile de les retrouver celles la.

C'est pas si petit !!


Image IPB

Image IPB

#19 jeanmi

jeanmi

    Vétéran

  • Members
  • PipPipPipPip
  • 3564 messages

Posté 23 September 2006 - 19:48

c'est bizarre sur les photos ça fait plus grand que 49 m, sinon c'est bien dommage que le programme à été abandonné
Toujours servir gaiement Chasseur un jour, chasseur toujours

#20 Tawakalna

Tawakalna

    Connaisseur

  • Members
  • PipPipPip
  • 965 messages

Posté 25 September 2006 - 18:53

En effet ,il leur manque 10 noeuds à nos Etraco qui ne peuvent pas rivaliser avec des cigarettes des narcotrafiquants plus rapides. :lol:

Cependant ,les douanes disposent de bateaux hyper-rapides saisis aux banditos. :lol: à moins que ce ne soit que les Flics de Miami. :lol:

Récemment ,un Lynx de la Royale a fait fuir des pirates en Asie ,ce n'était pas le remake "des pirates des caraïbes"

A propos des ETRACO ,les commandos en 2005 vont se voir doter d'embarcation plus rapide. :idea:



Bonne nouvelle ça [28] mais ça sera quoi comme modèle ? [21]
Messieurs,nous allons avoir l'honneur de charger ! Ltn-colonel Bourret 4°RD 24 février 1991 aux alentours de AS-Salman