Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Commando Marine et fusilier commando.


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

J'ai une question con par rapport au BPC , est-ce que sa peut arriver que pour détendre l' équipage et les personnels embarqué on inonde le radier pour permettre d'aller plonger une tête dans l' eau en mode sécurité?

J'ai vu que les US le faisait à l' occase .

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

J'ai une question con par rapport au BPC , est-ce que sa peut arriver que pour détendre l' équipage et les personnels embarqué on inonde le radier pour permettre d'aller plonger une tête dans l' eau en mode sécurité?

J'ai vu que les US le faisait à l' occase .

 

Si le radier est plein, avec EDAR et CTM, va pas y avoir beaucoup de place dans la piscine :laugh:  Si non la baignade se pratique quand le temps le permet.  Dans le radier  je suppose que c'est possible. Mais, quand tu peux te baigner au milieu d'un océan, c'est dommage d'aller à la piscine  Suffit de mettre un canot à l'eau pour surveiller le bordel :tongue:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Si le radier est plein, avec EDAR et CTM, va pas y avoir beaucoup de place dans la piscine :laugh:  Si non la baignade se pratique quand le temps le permet.  Dans le radier  je suppose que c'est possible. Mais, quand tu peux te baigner au milieu d'un océan, c'est dommage d'aller à la piscine  Suffit de mettre un canot à l'eau pour surveiller le bordel :tongue:

Non je dis sa car il y a une photo sur le forum ou l'on voit un navire amphibie US ,l'arrière est ouvert et les gens accèdent à la mer par le radier ,mais ils ce baignent dans la mer .

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Anniversaire des combats de l'Authion , avril 1945.  Dernier combat de la Libération pour le 1er Fusiliers, suivra le défilé de la Victoire à Nice et la remise de son matériel au 3e Hussards 

http://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/les-unites-militaires/le-1er-regiment-de-fusiliers-marins

http://www.1dfl.fr/decouvrez-ses-unites/1er-régiment-fusiliers-marins/

http://www.1dfl.fr/decouvrez-ses-unites/1er-régiment-fusiliers-marins/photothèque-1er-rfm/

MA_BA_ExpoMol_21-2.jpg

MA_BA_ExpoMol_21-1.jpg

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Puisque c'est 400e anniversaire de la mort de Cervantes,   combattant à la bataille de Lepante, engagé au Tercio de la Armada del Mar Oceano, ancêtre de tous les  fusiliers marins...

Le début du Quichotte. 

Dans une bourgade de la Manche, dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n’y a pas longtemps, un hidalgo, de ceux qui ont lance au râtelier, rondache antique, bidet maigre et lévrier de chasse.

Pour ceux qui n'ont pas lu le Quichotte https://beq.ebooksgratuits.com/cervantes/Cervantes-1.pdf (en français) 

Edited by Fusilier
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Puisque c'est 400e anniversaire de la mort de Cervantes,   combattant à la bataille de Lepante, engagé au Tercio de la Armada del Mar Oceno, ancêtre de tous les  fusiliers marins...

Le début du Quichotte. 

Dans une bourgade de la Manche, dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n’y a pas longtemps, un hidalgo, de ceux qui ont lance au râtelier, rondache antique, bidet maigre et lévrier de chasse.

Pour ceux qui n'ont pas lu le Quichotte https://beq.ebooksgratuits.com/cervantes/Cervantes-1.pdf (en français) 

Hé oui !

Es la infantería de marina más antigua del mundo, creada el 27 de febrero de 1537 por el emperador Carlos I. 

https://es.wikipedia.org/wiki/Infanter%C3%ADa_de_Marina_(Espa%C3%B1a)

Si je ne dis pas de bêtise , les français ont suivi après avec Richelieu en 1622 ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_ordinaire_de_la_mer ) , et pour les RM anglois le 26 octobre 1664 , le Le Korps Mariniers le 10 décembre 1665 .

Et l'USMC le 10 novembre 1775 .

Bon j'ai toujours le regret que l'IM ne fasse plus parti de la Marine ,mais comme on en discuté avec le fiston les TDM sont dans l'esprit Colonial même si on aime rappelé les origines de l'époque ou les TDM faisaient encore parti de la Marine ,mais sa reste lointain puisque l'esprit baigne dans celui de la Coloniale .

Au fond je crois que j'ai toujours était en décalage quand je servais ( et même après ) dans les Troupes de Marine avec la vision général dans l'Arme ,même si j'aimais beaucoup le passé époque de la Coloniale ,j'avais toujours quand même une préférence pour l'époque ou l'IM était dans la marine .

 

Quand je pense à sa , mince que sa devait-être génial cette époque des TDM dans la Marine !

 

Ceci n'est pas un Képi mais une casquette ventre bleu !

Citation

 

Justement à propos du Second Empire….

Rare casquette d'infanterie de marine pourvue depuis 1845 d'une jugulaire à coulisse…

Hauteur totale 80 mm devant et 140 mm derrière…

La visière carrée a remplacé la visière ronde depuis 1856...en cuir noir et fleur de peau dessous, elle mesure 50 mm.

Cette dernière étant relevée vers le haut, comme il est d'usage dans les Troupes de Marine (Tradition maintenue de nos jours)… ( je confirme ,puisque je le portait aussi comme sa !

Règlementairement l'ancre de marine est brodée en fil rouge sur ce modèle elle est en métal découpé peint en rouge, de même que le passepoil du bandeau semble de confection artisanale…

 

post-8297-0-93581500-1300990295_thumb.jp

Citation

 

Cette casquette puisque « le Képi » prends cette dénomination dans les Troupe de Marine équipait les Marsouins en 1870 ces derniers étant regroupés en une division d'Infanterie de Marine composée notamment des 1er, 2ème, 3ème et 4ème Régiments d'Infanterie de Marine ; commandée par le Général de Vassoigne (ex chef de corps du Régiment d'Artillerie monté de la Garde Impériale)

C'est cette division surnommée « Division Bleue » qui assurera une défense héroïque à Bazeilles en septembre 1870.

 

post-8297-0-27589800-1300990370_thumb.jp

 

http://www.geoforum.fr/topic/19736-memoire-dobjet-histoire-dhomme/

 

Mince sa me fout le bourdon !

franchement sa avait de la gueule cette période :

1884 ,tenue adapté !

Tonkin_marsouins.jpg

 

Bazeilles 1870 :

unif17.gif

 

Venait les teutons  , l'IM vous attend !

estaminet.jpg

 

Et quel chef l'Amiral Courbet !

280px-Am%C3%A9d%C3%A9e_Courbet_Appert_BN

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9d%C3%A9e_Courbet

Citation

Pierre Loti a écrit à propos de l'amiral Courbet :

« Il se montrait très avare de ce sang français. Ses batailles étaient combinées, travaillées d'avance avec une si rare précision, que le résultat, souvent foudroyant, s'obtenait toujours en perdant très peu, très peu des nôtres ; et ensuite, après l'action qu'il avait durement menée avec son absolutisme sans réplique, il redevenait tout de suite un autre homme très doux, s'en allant faire la tournée des ambulances avec un bon sourire triste ; il voulait voir tous les blessés, même les plus humbles, leur serrer la main ; - eux mouraient plus contents, tout réconfortés par sa visite4. »

Maurice Loir, officier sur le cuirassé Triomphante, a écrit à propos de l'amiral Courbet :

« La mort de ce chef était faite pour répandre dans toute l'escadre les plus vifs sentiments de regret et de tristesse. Tous ces officiers qui l'avaient vu à l'œuvre, qui avaient eu l'honneur et le bonheur de servir sous ses ordres, mesuraient l'étendue de la perte que faisaient à la fois la Marine et la France... Cette mort soudaine ne créait pas seulement un vide présent. Elle arrachait une espérance... »

Après la descente de la rivière Min :

« Tous s'inclinaient devant la haute valeur de ce chef qui avait exactement reconnu d'un œil infaillible jusqu'où il pouvait tenter la fortune et pousser l'audace... Du pont du Duguay-Trouin, comme naguère du pont du Volta, il avait suivi toutes les péripéties des quatre dernières journées, transmettant les ordres les plus clairs, les plus nets, les plus précis, questionnant chacun sur les résultats obtenus, poursuivant sa tâche avec autant de méthode et de science que d'énergie et d'intrépidité5. »

Ernest Thounens, commandant le croiseur Parseval, a écrit à propos de l'amiral Courbet :

« Comment faisait-il car, il était un chef dur, inflexible pour les autres autant que pour lui-même, ne laissant jamais voir sa sensibilité exquise, ni ses larmes qu'à ceux qui allaient mourir... N'admettant jamais la discussion de ses ordres, tout en restant parfaitement courtois, il avait sa manière à lui, impérieuse et brève, de les donner : "Vous m'avez compris, mon ami?... Allez." avec cela un salut, une poignée de main, et on allait n'importe où. »

Extrait du poème de François Coppée :

Courbet, grand et vénéré nom !
Il vient. Il apparut et disparut trop vite,
Et sa gloire brille pour s'éteindre subite,
Ainsi que l'éclair d'un canon.
Ce qu'il fut : un marin. - Un marin c'est-à-dire
L'homme qui n'est heureux qu'en mer, sur le navire
Qui peut devenir son tombeau ;
L'homme qui, pour servir son pays, sacrifie
Et risque chaque jour, à chaque instant, sa vie...
Un marin!... et rien n'est plus beau.
Il eut ces deux amours : la patrie et l'espace...

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_des_Pescadores_(1885)

 

1280px-Flotte_Courbet_par_E_M_Adam_05167

 

La Royale allume ,l'IM débarque avec les Fusiliers Marin  !

 

Dommage , on aurait jamais du divisé , IM et FM tout sa bon sang .

 

 

 

 

 

Gallieni ,lieutenant au 3°RIMa à Bazeilles :

Le_commandant_Gallieni_en_1881..jpg

 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Gallieni

 

 

Bon s'était ma minute blasé ...

 

 

Link to comment
Share on other sites

@Gibbs le Cajun

Des le début de la nouvelle IM, ~ 1831, c'était mal barré. le recrutement de la troupe et la formation des officiers étant armée de terre. Du coup pas de rôle fusilier à bord comme c'était le cas des RM, USMC, etc...  Je suppose qu'il paraissait difficile d'intégrer ces troupes là aux équipages.

Puis,  "troupes de marine"  de la Marine ou du Secrétariat aux Colonies? En garnison dans les ports, je suppose sous contrôle ops marine, en garnison aux colonies, poids du secrétariat aux colonies.  En expédition "coloniale", forcement par bateau, contrôle ops marine. Mais, si grosse affaire à terre, passe sous contrôle de l'AdT  Mexique, mis à part le débarquement à Vera Cruz, l'IM passe sous contrôle AdT, Crimée pareil , 1870 idem... Bref bordélique des le début 

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Fusilier a dit :

@Gibbs le Cajun

Des le début de la nouvelle IM, ~ 1831, c'était mal barré. le recrutement de la troupe et la formation des officiers étant armée de terre. Du coup pas de rôle fusilier à bord comme c'était le cas des RM, USMC, etc...  Je suppose qu'il paraissait difficile d'intégrer ces troupes là aux équipages.

Puis,  "troupes de marine"  de la Marine ou du Secrétariat aux Colonies? En garnison dans les ports, je suppose sous contrôle ops marine, en garnison aux colonies, poids du secrétariat aux colonies.  En expédition "coloniale", forcement par bateau, contrôle ops marine. Mais, si grosse affaire à terre, passe sous contrôle de l'AdT  Mexique, mis à part le débarquement à Vera Cruz, l'IM passe sous contrôle AdT, Crimée pareil , 1870 idem... Bref bordélique des le début 

Oui effectivement malheureusement ce fut bordélique dès le début .

J'ai cet article qui semble très intéressant qui donne pas mal d'explications sur ce bordel , faudrait que j'achète le magazine pour avoir l'ensemble de l'article :

http://www.napoleon3.fr/2015/06/linfanterie-de-marine/

Citation

L’infanterie de marine

Publié le 19 juin 2015Commentaires fermés

L’infanterie de marine du Second Empire donne d’elle-même une image contrastée. Traitée en auxiliaire par la Marine, peu prestigieuse aux yeux de la communauté militaire, elle est pourtant un instrument d’action extérieure et d’expansion coloniale d’une rare qualité.
Par Louis Delpérier, historien

Les bénéfices de ce regain d’activisme sont d’abord captés par la Marine, à laquelle Napoléon III redonne le niveau que la période 1792-1815 lui avait fait perdre. Les troupes de marine acquièrent, alors, une certaine stabilité dans leur composition et leur statut. Développées depuis Richelieu et Colbert, infanterie et artillerie sont clairement séparées depuis 1791. Le difficile partage d’autorité entre les ministères de la Marine et de la Guerre finit par trouver son point d’équilibre. On tente par deux fois (1824 et 1828) d’affecter au service des colonies des troupes détachées par le département de la Guerre, politique dont l’expédition de Madagascar aux conséquences sanitaires catastrophiques sera la dernière expression en 1895. L’ordonnance du 14 mai 1831 place durablement les deux régiments d’infanterie de marine existant depuis 1822 (un 3e est créé le 20 novembre 1838) sous l’autorité de la Marine pour l’administration et l’emploi, sous celle de la Guerre pour le recrutement et l’instruction.

Une nouvelle organisation

L’infanterie de marine est réorganisée à quatre régiments le 31 août 1854. L’éparpillement des territoires coloniaux explique la lourdeur de leur structure ainsi que l’autonomie dont savent tirer profit les capitaines, lieutenants et sous-lieutenants. Le total de 120 compagnies fixé le 24 août 1848 se répartit en vingt-quatre compagnies aux 1er et 3e, trente-six au 2e et au 4e. Casernés à Cherbourg, Brest, Rochefort et Toulon depuis 1822, les régiments détachent onze compagnies à la Martinique (1er), douze à la Guadeloupe et trois en Océanie (2e), onze à Cayenne (3e), sept à la Réunion et six au Sénégal (4e). Plus que d’«esprit de corps», c’est d’«esprit d’arme» dont il faut parler, car les compagnies changent fréquemment de régiment au gré des affectations. Ainsi les 8e, 17e, 18e et 19e compagnies du 1er sont-elles versées au 3e au moment de leur embarquement pour la Chine en décembre 1859. C’est donc au titre du 3e que figurera l’Historique de la campagne.

Le recrutement de la troupe, privilégiant les Bretons, Charentais, Provençaux et Corses d’après le général Charbonneau, se conforme aux règles suivies par le ministère de la Guerre, alors que les quelque 30 000 matelots sont issus des «inscrits maritimes», ouvriers des ports et pêcheurs. Les régiments attirent de nombreux engagés soucieux de rompre avec leur milieu, et que n’effraient pas les maladies de l’outre-mer. [...]

  Retrouvez l’intégralité de l’article dans le n°31 en vente en ligne sur hommell-magazines.com.

Edit : sa y est je l'ai commandé .

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

@Gibbs le Cajun

 "Le recrutement de la troupe (...)   se conforme aux règles suivies par le ministère de la Guerre, alors que les quelque 30 000 matelots sont issus des «inscrits maritimes»", Tout est là...  

La Marine de l'époque c'est un bloc:  marine marchande , pêcheurs, affaires maritimes, marins des ports, gendarmes maritimes (prévôts de la mer au 17e origine différente de la maréchaussée)  invalides de la marine (1ere caisse de retraite, peut être du monde)  marine de guerre, tout ce monde relevant de l'inscription, le tout chapeauté par l'Amirauté. Cette organisation découle pratiquement telle quelle des décrets de Colbert (et elle a duré jusqu'à 1960 / 67... )  C'est pourquoi, peut-être, que l'IM du 19e, avec son recrutement "terrestre", apparaît comme une pièce rapportée.  Les troupes précédentes, avant le 19e, étaient davantage liées à l'inscription, avec, par exemple, des officiers de marine.

On va essayer d'arrêter le HS "historique". :unsure: On continue dans un autre fil 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Fusilier a dit :

@Gibbs le Cajun

 "Le recrutement de la troupe (...)   se conforme aux règles suivies par le ministère de la Guerre, alors que les quelque 30 000 matelots sont issus des «inscrits maritimes»", Tout est là...  

La Marine de l'époque c'est un bloc:  marine marchande , pêcheurs, affaires maritimes, marins des ports, gendarmes maritimes (prévôts de la mer au 17e origine différente de la maréchaussée)  invalides de la marine (1ere caisse de retraite, peut être du monde)  marine de guerre, tout ce monde relevant de l'inscription, le tout chapeauté par l'Amirauté. Cette organisation découle pratiquement telle quelle des décrets de Colbert (et elle a duré jusqu'à 1960 / 67... )  C'est pourquoi, peut-être, que l'IM du 19e, avec son recrutement "terrestre", apparaît comme une pièce rapportée.  Les troupes précédentes, avant le 19e, étaient davantage liées à l'inscription, avec, par exemple, des officiers de marine.

On va essayer d'arrêter le HS "historique". :unsure: On continue dans un autre fil 

Merci pour ces précisions ,s'est très intéressant .

Pour le HS oui désolé , on peut continué sur le file que tu avais ouvert sur les fusiliers-marins et IM dans la partie Histoire .

Dès que j'ai reçus le magazine ,je t'en parlerais de l'article .

Faut pas m'en vouloir hein , j'ai pas toute les clés sur le sujet :blush: .

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Gibbs le Cajun a dit :

Merci pour ces précisions ,s'est très intéressant .

Pour le HS oui désolé , on peut continué sur le file que tu avais ouvert sur les fusiliers-marins et IM dans la partie Histoire .

Dès que j'ai reçus le magazine ,je t'en parlerais de l'article .

Faut pas m'en vouloir hein , j'ai pas toute les clés sur le sujet :blush: .

 

C'est moi le coupable avec Cervantes :laugh: 

Le truc regrettable, pour retomber sur nos pieds contemporains, c'est que l'on semble n'avoir rien appris et on recommence sans arrêt les mêmes conneries... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Fusilier a dit :

C'est moi le coupable avec Cervantes :laugh: 

Le truc regrettable, pour retomber sur nos pieds contemporains, c'est que l'on semble n'avoir rien appris et on recommence sans arrêt les mêmes conneries... 

Un mal bien français je dirais ...

dommage car on a un potentiel important en France ...

S'est bien dommage de gâché ce potentiel en optant pour l'oubli comme si on avait rien appris .

Allez hop ,en tant que président de la République je décide que la 9°BIMa devient une brigade commando à l'instar de ce qui ce fait en GB ,retrouvant sa place au sein de la Royale .

Fusion avec les Fusiliers marins pour devenir les french marines ! ( J'ai pas trouvé de nom français ,pourquoi pas les marines ,sa cause aux oreilles des jeunes qui voient pas mal de film US , ou simplement les fusiliers marins  ,mais pour la pub en direction de l'étranger sa claque bien je trouve les French Marines ! ).

tout le monde en tenue de parade ambiance RM ou USMC avec une french touch ,mais surtout casquette pour tout le monde !

J'imagine une ancre bien stylisée !

Béret bleu , porté à l'anglaise comme l'ont déjà les FM ,avec une nouvelle ancre plus stylisé vu qu'on fusionne FM et 9°BIMa .

Bon je sais ,sa fait un peu meltingpot mon truc mais bon ,faut prendre un peu de tout et y mettre de la French touch !

 

Bon stop à l'utopie ( Gibbs le Cajun président déjà :bloblaugh: ,mais pour ma brigade de Marine :sad: ) et place au Korps marinier .

 

 

 

 

 

 

 

Le mortier de 120 ,s'est bien pratique comme compromis pour des FM ,puissance du 120 mm et une plus grande capacité pour le déployé .Certes pas de tir direct mais bon ...on peu géré avec le reste des armements à disposition .

 

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

Bon j'avais écris tout un pave sur ce sujet mais il semble que l'enregistrement du message se soit mal fait et tout a disparu dans les limbes du forum

Pour la faire courte, je disais que les FM devraient reprendre la mission amphibie a l'armée de terre pour pouvoir développer une vraie expertise tandis que les terriens pourraient se concentrer sur leur coeur de métier.

Les FM seraient chargés de débarquer et de sécuriser la plage pour que les terriens débarquent vite et en sécurité avec leur moyens lourds pour poursuivre l'offensive. Ils seraient aussi chargés des zones marécageuses et certaines zones arctiques.

Cependant, opérant seulement en zone côtière et donc sous la protection de la flotte, ils n'auraient pas de moyens d'artillerie ou de cavalerie organique qui nécessitent un entraînement particulier et les dévieraient de leur mission amphibie.

Grace à leur capacité de combat accrue il pourraient mener des évacuations de ressortissants et des raids en zone littorale sans avoir besoin de l'armée. Cependant, ils n'auraient absolument pas vocation à être engages en dehors de cette bande côtière ou en Opex style Mali/Afgha.

Le matos spécial amphibie leur serait affecte organiquement comme une partie des VHM.

On aurait donc une répartition des rôles Marine/Adt claire et précise pour plus d efficacité et de cohérence a moindre coût. Un petite augmentation d'effectif des FM pourrait être nécessaire, mais puisque seulement charges de la prise de la plage et de ses abord immédiats, le reste revenant à l'AdT, l'augmentation devrait rester faible.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, FoxZz° a dit :

Bon j'avais écris tout un pave sur ce sujet mais il semble que l'enregistrement du message se soit mal fait et tout a disparu dans les limbes du forum

Pour la faire courte, je disais que les FM devraient reprendre la mission amphibie a l'armée de terre pour pouvoir développer une vraie expertise tandis que les terriens pourraient se concentrer sur leur coeur de métier.

Les FM seraient chargés de débarquer et de sécuriser la plage pour que les terriens débarquent vite et en sécurité avec leur moyens lourds pour poursuivre l'offensive. Ils seraient aussi chargés des zones marécageuses et certaines zones arctiques.

Cependant, opérant seulement en zone côtière et donc sous la protection de la flotte, ils n'auraient pas de moyens d'artillerie ou de cavalerie organique qui nécessitent un entraînement particulier et les dévieraient de leur mission amphibie.

Grace à leur capacité de combat accrue il pourraient mener des évacuations de ressortissants et des raids en zone littorale sans avoir besoin de l'armée. Cependant, ils n'auraient absolument pas vocation à être engages en dehors de cette bande côtière ou en Opex style Mali/Afgha.

Le matos spécial amphibie leur serait affecte organiquement comme une partie des VHM.

On aurait donc une répartition des rôles Marine/Adt claire et précise pour plus d efficacité et de cohérence a moindre coût. Un petite augmentation d'effectif des FM pourrait être nécessaire, mais puisque seulement charges de la prise de la plage et de ses abord immédiats, le reste revenant à l'AdT, l'augmentation devrait rester faible.

très intéressant ,on devrait comme le souligne Fusilier continuer sur le file Amphibie :souritc: .

Il y a 1 heure, Fusilier a dit :

@FoxZz°

@Gibbs le Cajun

On va éviter de faire dériver le fil sur un débat "amphibie" (je me retiens...:laugh: ) On va doc continuer sur le fil amphibie. 

Oui tout à fait :souritc: .

Link to comment
Share on other sites

Chaque unité commando marine suit un cycle opérationnel sur deux ans qui comprend une phase de mise en condition opérationnelle (MECO) en métropole, suivie d'un déploiement à Djibouti qui permet de renforcer la préparation opérationnelle du commando et à l'issue duquel l'unité est disponible pour un déploiement en opération. Exercice combat urbain

(d'autres photos)  https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1344857108864114.1073741841.1140340939315733&type=3

13043641_1344857172197441_72525367896571

13062195_1344857272197431_73021388451766

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...