Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Succession du Super Etendard


PhP
 Share

Recommended Posts

Pourquoi mettre un réacteur de Rafale sur SEM ? Le SEM n’est pas fait pour être supersonique, donc pas besoin de l’équiper avec un réacteur aussi sophistiqué; A la rigueur lui mettre un réacteur récent qui demande moins d’entretient que le 8 K 50 et de même puissance ( 5 t ). A moderniser les SEM, autant investir dans l’électronique (radar, armes, GE). Il a déjà était fait pas mal de choses là dedans : - SEM F 4 en + par rapport au F3 :leure Alkan 5080, détecteur d’alerte Sherlock, BGL, guidage GPS, pod reco CRM 280 - SEM F5 en + par rapport au F4 : pod laser Damoclès très précise, pilote automatique, planchette à genou digitale pour navigation, pylône bi-bombe de 250 kg ; 35 appareils.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 191
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Dans ce cas ils pourraient completer les rafales qui seront limités en quantité, si par exemple nous devions mobiliser deux PA?

Je ne suis pas sûr que la France est songée à déployer les 2 PA avec GAe et GAN simultanément.

Et dire qu'à une époque l'AVIA avait envisagé de se doter de plus de Rafale. :cry:

Link to comment
Share on other sites

On pourrait remotoriser les SEM avec le M88 mais cela en vaut il le coup? Les USA ont bien remotorisé les A7 avec le PW F100 le rendant supersonique! D'ailleur c'est une solution que j'avais envisagée comme alternative pour assurer l'interim entre les crusaders et le rafale: avec un F404 et un APG 68 ou 67 modifie, le SEM aurait pu gagner une capacité BVR et defense de la flotte . Pour 6 million de $ par appareil et une centaine d'AMRAAM en interim. Il vaut mieux livrer le plus rapidemment possible au moins une quarantaine de rafale M pour le CdG et mettre à Chateaudun les SEM. Il est clair que si la France a un PA2 il faudrait remettre à 100 le nombre de rafale M.Comme le budget est ce qu'il est la logique est de prelever les commandes de rafale marine sur le budget de l'ADA: +40 Rafale M et -44 Rafale pour l'ADA. Si les deux PA ne sont pas déployé simultanement les Rafales M non embarques passent sous commandement ADA.

Link to comment
Share on other sites

Il vaut mieux livrer le plus rapidemment possible au moins une quarantaine de rafale M pour le CdG et mettre à Chateaudun les SEM.

Aux dernières nouvelles, y'a plus de place.

Si les deux PA ne sont pas déployé simultanement les Rafales M non embarques passent sous commandement ADA.

Déjà discuté. Impraticable.

Si la MN en veut 40 de plus, ils les payent et se les gardent.

Link to comment
Share on other sites

Déjà discuté. Impraticable.

Si la MN en veut 40 de plus, ils les payent et se les gardent.

Ouais, il faut une mesure plus radicale :

- on dissout l'aeronavale

- on dissout la FAC

- on crée FAeC (Force Aeronavale de Combat)

. 100 rafale B

. 200 rafale M

Link to comment
Share on other sites

Citation:

Déjà discuté. Impraticable.

Si la MN en veut 40 de plus, ils les payent et se les gardent.

Il reste incroyable de voir ce genre de rivalité interservices qui empeche l'optimisation des armées, de notre flexibilité et de notre potentiel global.

Comme si l'ADA pouvait se projeter partout: encore faut il avoir des bases proches du theatre!

Si c'etait le cas les USA n'auraient pas de PA!

Et dans la guerre des Falkland, la RAF n'a pu faire que quelques bombardement de Vulcan qui n'ont pas servi a grand chose.

Heureusement que la reforme etend les pouvoirs d'arbitrage du chef d'etat major des armées.

Bravo Kovy , on est d'accord!

Ceci dit je vois plutot un arbitrage 110 rafales B, 50 Rafale C, 140 rafales M.

On conserve les rafales C pour la performance pure AtoA et montrer aux etrangers que on en a commandé pour en faciliter l'export.

Link to comment
Share on other sites

On pourrait oui. mais bon le danger est la mise sous ADA de tous les moyens aériens comme en italie.Ca ne marche pas car perte de compétence marine. L'autre solution est la suppression de l'ADA genre marine+corps des marines US c'est à dire l'aviation intégrée à l'armée de terre. Ca a l'avantage de faciliter l'appui tactique aujourd hui defficient. Mais l'arbitrage des credits risque d'aller vers les tanks (cf la Suisse) Une autre solution est celle à la russe: marine, aviation defense aérienne, espace, ICBM et aviation strategique aviation de front C'est pas mal. Un autre solution c'est un accord marine/ADA comme en Angleterre. Une solution russe evoluée; marine aviation defense aérienne, espace, ICBM et aviation strategique aviation de front intégree à l'armée de terre reste une dernière solution c'est la solution transverse matricielle. L'aviation est une compétence transverse aux deux armes cofinancée par les deux armes en partie. Les pilotes seraient tous issu de la marine ou de l'armée de terre dans une repartition 1/3 2/3 L'ecole de l'air serait une formation commune comme une ecole d'application apres deux ans à l'ecole navale ou à saint cyr. L'ADA existerait de nom mais serait un service transverse comme le service de santé qui gererait aussi les moyens spatiaux.

Link to comment
Share on other sites

Si on reprend les anciennes denominations: Marine 1/3 avions combat Rafale M+ASM+patrouille 58 000 h (+7 000) ADA 1/3 avions combat (CAFDA) Rafale C/B M2000-5 +COTAM/FAS+satellites+formation commune+regiments solair SAMP/courte portée crotale/roland 25/20000 h AT: 1/3 avions de combat Rafale B/M2000D +tous les helicopteres non marine +15 000 h

Link to comment
Share on other sites

1ère idée : - supprimer l’armée de l’air - armée de terre avec ses moyens actuels + les moyens de l’armée de l’air (mirage, transport, DCA, satellites…) - marine avec son aéronavale actuelle + qq Rafale pris à l’ex-ADA Comme ça fini la concurrence aéronavale-ADA et l’ADT commande tous les moyens aériens terrestres. Il serait peut-même plus intéressant de donner les satellites à la marine. 2ème idée (moins radicale) : - supprimer les flottilles de Rafale M et SUE - transférer ces appareils à l’ADA - créer au sein de l’ADA des escadrons mer (formation différente [appontage…], passent sous commandement marine quand embarqués sur PA)

Link to comment
Share on other sites

Il reste incroyable de voir ce genre de rivalité interservices qui empeche l'optimisation des armées, de notre flexibilité et de notre potentiel global.

Ce qui est incroyable, c'est ton égo démesuré, l'impertinence de tes propos, et cette ferme conviction d'avoir toujours des idées géniales.

Ce que tu appelles "optimisation" se résume à une dillution des compétences, à une décentralisation (séparation) de moyens très semblables, à une mutation des priorités vers des objectifs "traditionnels" avec en conséquence un déséquilibre global de nos forces et, pire, à une définition floue des missions attribuées à chacun.

Link to comment
Share on other sites

Si la livraison des rafales marine s'eternise encore un peu, que pourrait on donner comme capacitées suplémentaire au SEM pour durer encore dix ans? Des capacitées radar en plus, une remotorisation, de petites amelioration aero pour améliorer sa maniabilité?

Link to comment
Share on other sites

Si la livraison des rafales marine s'eternise encore un peu, que pourrait on donner comme capacitées suplémentaire au SEM pour durer encore dix ans?

Est-ce nécessaire ? Ou plus précisément, faut-il vraiment investir dans du matériel voué à être remplacé dans les 10 ans qui viennent alors que nous ne faisons l'objet d'aucune menace sérieuse susceptible de justifier un possible accroissement des performances ou capacités des SEM ?

D'autant plus que la MN disposera d'au moins une vingtaine de Rafale F3 à l'horizon 2010 (F1 + F2 rétrofités + F3 neufs).

Link to comment
Share on other sites

Oui je suis d'accord trop investir non;mais reutiliser des technologies deja exixtante pour booster les SEM encore valable pour donner une flotte d'avion consequente a la marine.Remotoriser le SEM j'entendais par utiliser le M88 juste reduire la conso et augmenter la place interne du SEM pour un peu de carburant par exemple; et pas bien sur rendre le SEM capable de mach 2 bien sur ( même une vitesse légerement augmenter serait pas mal) on se retrouverait avec une flotte suffisante pour équiper nos (futurs) PA en même temps; même si c'est pas la logique du jour en france... faute de moyens.

Link to comment
Share on other sites

Oui je suis d'accord trop investir non;mais reutiliser des technologies deja exixtante pour booster les SEM encore valable pour donner une flotte d'avion consequente a la marine.Remotoriser le SEM j'entendais par utiliser le M88 juste reduire la conso et augmenter la place interne du SEM pour un peu de carburant par exemple;

Pas trop investir... A 3 M€ par moteur, c'est pas donné... Auxquels il faut ajouter l'intégration, les essais en vol, la modification des cellules. Tout ça pour augmenter légèrement ... le rayon de combat ?

on se retrouverait avec une flotte suffisante pour équiper nos (futurs) PA en même temps; même si c'est pas la logique du jour en france... faute de moyens.

En supposant que le PA2 soit livré en 2014, il sera déclaré opérationnel en 2016 ou 2017. La question d'équiper nos 2 PA en même temps se posera donc à ce moment là, ce qui correspond grosso-modo à la date de retrait du dernier SEM.
Link to comment
Share on other sites

Oui il faut rester un minimum les pieds sur terre. Je trouve au contraire les évolutions des SEM adapté, puisque ce sont des avions en fin de vie. Ca permet à la marine de garder bonne performances pour ses avions d'attaque au sol.

Link to comment
Share on other sites

Il y a quand même un probleme de gestion entre l'aviation de combat navale et l'aviation de combat terrestre.

A part la mission anti-navire, ces deux composantes ont exactement les mêmes roles :

- nuke

- attaque conventionnelle

- CAS

- DA

- PO

Par ailleurs, elles vont utiliser les mêmes vecteurs (rafale F3) et les mêmes armes (AASM, scalp, mica, meteor, asmp-A etc...)

Quel est l'intétet de garder 2 composantes séparée ? AUCUN.

L'armée de terre gere tout le parc d'helico de combat. Ses tigres sont tous navalisés et pourront embarquer à tout moment sur les TCD ou les BPC.

Pourquoi ne pourrait on pas faire de meme avec la flotte de rafale ou du moins une partie de cette flotte :

Tous les rafale passent à l'armée de l'air et la marine fournie les PA et leur excorte.

Au passage, on augmente la proportion de rafale M à 80 ou 90

Link to comment
Share on other sites

Il y a quand même un probleme de gestion entre l'aviation de combat navale et l'aviation de combat terrestre.

A part la mission anti-navire, ces deux composantes ont exactement les mêmes roles :

- nuke

- attaque conventionnelle

- CAS

- DA

- PO

Par ailleurs, elles vont utiliser les mêmes vecteurs (rafale F3) et les mêmes armes (AASM, scalp, mica, meteor, asmp-A etc...)

Quel est l'intétet de garder 2 composantes séparée ? AUCUN.

L'armée de terre gere tout le parc d'helico de combat. Ses tigres sont tous navalisés et pourront embarquer à tout moment sur les TCD ou les BPC.

Pourquoi ne pourrait on pas faire de meme avec la flotte de rafale ou du moins une partie de cette flotte :

Tous les rafale passent à l'armée de l'air et la marine fournie les PA et leur excorte.

Au passage, on augmente la proportion de rafale M à 80 ou 90

Interet ? AUCUN. Un rafale M ne s'utilise pas comme un rafale C ou B. Il faudrait que ça se solde par un avantage quelqu'onque, alors fesont la liste :

Entretien : Pas grand chose a voir, un appareil navalisé et un appareil teresstre ne s'entretiennent pas de la même manière (d'autant que les appareils ne sont pas identiques, les modifications sur le rafale M sont nombreuses, et en font un appareil totalement différent de se point de vue), faire assurer leur entretien par les mêmes personne ne pourra mener qu'a une chose : Des erreurs (pouvant être potentiellement catastrophique).

Formation : La transormation sur rafale se fera dors et déja sur des rafales B de l'ADA avant de passer sur rafale M et l'entrainement a l'appontage. Dont tu ne va reien gagner, la formation ne peux pas se faire autrement. un pilote de l'ADA ne saura pas apponter (lui apprendre coute cher et la formation a lui au état-unis, on en revient a la formation actuelle). Et un pilote de la marine n'est pas adapté aux opération a partir d'une base terrestre (différences de procédures, et croire qu'une pilote peux tout faire est utopique, l'ADA elle même va créer 3 "types" de pilotes pour ses rafales, qui sont pourtant tous identiques et sont tous utilisés avec les mêmes procédures).

Achats (pièces détachés, armements) : Aucun a espérer gain de se coté là, les équipements sont au même prix des deux cotés, et si jamais la marine a besoin en urgence de materiel, elle peux le demander a l'ADA (et vice-versa).

En fait, se système ne peux apporter qu'une chose : un bordel ingérable (les mêmes personnes devant gerer des choses a la fois différentes et proches ce qui entrainera confusions et problèmes en pagailles).

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...