Recommended Posts

Germany’s Pilots Don’t Have Enough Warplanes to Fly. Can it be fixed?

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Les pilotes allemands n'ont pas assez d'avions militaire pour s'entraîner. Cela peut-il être réparé ?

par Michael Peck
 

Les pilotes de l'armée de l'air allemande n'ont pas assez de temps de vol pour répondre aux besoins de formation de l'OTAN. Mais ce n'est pas à cause d'une mauvaise formation. Le problème, c'est que la Luftwaffe n'a pas assez d'avions aptes à voler pour que ses pilotes puissent s'entraîner.

"Près de la moitié des pilotes de la Luftwaffe n'ont pas été en mesure d'atteindre l'objectif de 180 heures de vol de l'OTAN l'an dernier parce que leurs avions étaient cloués au sol pour des raisons de maintenance ", selon le Daily Telegraph britannique. Seulement 512 des 875 pilotes de l'armée de l'air ont atteint le nombre d'heures de vol requis, ont déclaré des responsables allemands aux législateurs du Bundestag.

Savez vous ce qui se passe aujourd'hui ?

"La Luftwaffe est à un point bas ", a déclaré le lieutenant-général Ingo Gerhartz, chef d'état-major de la Luftwaffe, le mois dernier. "Les avions sont cloués au sol par manque de pièces détachées, ou ils ne sont même pas sur place puisqu'ils sont partis pour la maintenance."

Les forces armées allemandes, redoutées pendant la Seconde Guerre mondiale et respectées pendant la guerre froide, ont été ridiculisées ces dernières années, les compressions budgétaires ayant donné lieu à une armée qui semble à peine fonctionnelle. Au cours de l'été 2018, seulement dix des 128 Eurofighters de la Luftwaffe ont été jugés aptes à voler en raison de la pénurie de pièces de rechange. En février 2019, " en moyenne, seuls 39 des 128 Eurofighter de l'Allemagne et 26 de ses 93 anciens chasseurs Tornado étaient disponibles pour le combat ou l'entraînement l'an dernier ", selon le Telegraph.

"On craint maintenant que les pilotes quittent l'armée de l'air frustrés de ne pas pouvoir voler. Six pilotes ont démissionné au cours du premier semestre de l'année dernière, contre 11 au cours des cinq années précédentes."

La force militaire allemande a diminué depuis la fin de la guerre froide et la disparition de la menace soviétique qui a contraint l'Allemagne à se doter de forces armées bien formées et bien équipées. Le problème immédiat est l'anémie des dépenses de défense, à 1,3 % du PIB plutôt que l'objectif de l'OTAN de 2 % (peu de membres européens de l'OTAN atteignent ce seuil).

En 2018, on a constaté que les sous-marins allemands n'étaient pas en état de naviguer, que les nouveaux hélicoptères et avions de transport ne pouvaient pas voler et que les véhicules blindés avaient été mis sur la touche. La situation est si grave que si la Russie envahissait les Etats baltes, l'Allemagne aurait besoin d'un mois pour mobiliser et transporter une seule brigade blindée à son secours, selon une étude américaine.

Cela ne signifie pas nécessairement que l'Allemagne est coincée avec des pilotes mal formés. Néanmoins, le succès des forces aériennes des États-Unis et d'Israël au cours des soixante-quinze dernières années a reposé sur des équipages bien entraînés. Certains analystes notent que les pilotes militaires russes d'aujourd'hui reçoivent moins d'heures de vol de formation que leurs homologues occidentaux. Laisser les normes allemandes de formation des pilotes expirer érodera un avantage clé de l'OTAN par rapport à un adversaire russe potentiel.

Ironiquement, le manque de formation a été une cause majeure de la destruction de l'ancienne Luftwaffe en Allemagne nazie. En 1939, les pilotes allemands allaient se battre avec plus de 200 heures de vol, soit beaucoup plus que leurs adversaires. Ceci a permis aux as allemands d'accumuler des douzaines ou des centaines de morts. En 1944, l'entraînement étant paralysé par la pénurie de carburant et les chasseurs subissant de lourdes pertes contre les bombardiers lourds américains, les Allemands furent forcés d'engager des pilotes au combat avec peut-être 50 ou 100 heures de vol, comparativement à 300 heures ou plus pour les pilotes américains et britanniques (les pilotes soviétiques recevraient environ 100 heures).

Il en a résulté un cercle vicieux où la pénurie de pilotes a forcé la Luftwaffe à engager des pilotes non entraînés, qui ont été rapidement tués ou blessés, ce qui a nécessité l'envoi de recrues supplémentaires au combat.

https://nationalinterest.org/blog/buzz/germany’s-pilots-don’t-have-enough-warplanes-fly-72476

 

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la Luftwaffe, la solution est simple s'ils n'ont pas assez d'avions opérationnel pour faire voler leurs pilotes... il suffit de réduire le nombre de pilotes. S'il n'y a que 512 pilotes sur 875 qui volent assez, ils pourraient réduire les effectifs sans réduire le nombre d'heures de vols donc leurs capacités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer a indiqué, au cours de sa visite à Washington, qu'une décision claire devait être prise en 2020 en ce qui concerne le successeur du Tornado

Elle a en outre eu une explication avec le Secrétaire d'Etat à la Défense des USA Mark Esper au cours de laquelle elle a exposé le choix allemand de ne pas sélectionner le F35. Elle a notamment justifier la position allemande par la volonté de ne pas remettre en cause le projet FCAS engagé avec la France.

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Skw a dit :

Défense des USA Mark Esper au cours de laquelle elle a exposé le choix allemand de ne pas sélectionner le F35. Elle a notamment justifier la position allemande par la volonté de ne pas remettre en cause le projet FCAS engagé avec la France

En voilà une info intéressante et qui me laisse encore espérer une attitude plus constructive des Allemands.

Attention quand à mot caché il faut comprendre que l'avenir du f-35 Allemands dépend du scaf.

Edited by herciv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapidement traduit, par bribes et avec les pieds.

Citation

Comme anticipé, il ne faut espérer pour l'Eurofighter une certification rapide qui lui permettrait de reprendre le rôle du Tornado dans l'optique de la participation nucléaire. Le Süddeutsche Zeitung rapporte que les États-Unis ont fourni des informations allant en ce sens ; le Ministère de la défense a refusé de commenter [...]

Selon le Süddeutsche Zeitung, les premières informations en provenance des Etats-Unis sont maintenant disponibles : la certification de l'Eurofighter pourrait prendre de trois à cinq ans de plus que pour le modèle américain, rapporte le journal. Le F/A-18, dans sa variante actuelle, devrait également être certifié pour l'emploi d'armes nucléaires. L'opération, pourrait néanmoins pour aller plus vite pour différentes raisons : d'une part, une version antérieure de cet avion était déjà prévue à cet effet, d'autre part, les États-Unis disposent de toutes les informations techniques sur l'avion de Boeing, et bien sûr, il y a la volonté d'offrir à l'avion américain une fenêtre d'exportation en lui garantissant une certification plus rapide que pour le concurrent européen [...]

Rappelant la confidentialité des informations communiquées par les États-Unis, le Ministère de la Défense a refusé de commenter et a simplement déclaré que l'Allemagne et les États-Unis étaient en constante discussion à ce sujet. Pour la Luftwaffe, pas d'implication particulière: la participation nucléaire est une décision politique. Et dans le gouvernement de coalition actuel, c'est une sujet suffisamment controversé, étant donné que le président du groupe SPD, Rolf Mützenich, s'est opposé à l'acquisition d'un avion à capacité nucléaire. Pour les forces armées, ce sont d'autres capacités qui importent, en particulier la capacité offerte en matière de guerre électronique. À cet égard, la Luftwaffe pourrait avoir une préférence pour le F/A-18, notamment dans sa version Growler.

https://augengeradeaus.net/2019/10/tornado-nachfolge-keine-chance-fuer-den-eurofighter/

 

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Selon le Süddeutsche Zeitung, les premières informations en provenance des Etats-Unis sont maintenant disponibles : la certification de l'Eurofighter pourrait prendre de trois à cinq ans de plus que pour le modèle américain, rapporte le journal.

L'A380, c'est 5 ans entre lancement du programme et 1er vol. Quelqu'un peut m'expliquer ce qui prend 3 à 5 ans pour certifier le largage d'une bombe qui en est à sa 12eme version ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Chimera a dit :

L'A380, c'est 5 ans entre lancement du programme et 1er vol. Quelqu'un peut m'expliquer ce qui prend 3 à 5 ans pour certifier le largage d'une bombe qui en est à sa 12eme version ?

Dans le désordre

-c'est un armement

-nucléaire de surcroît

-étranger (Us) de sur-surcroît

-tests menés à l'étranger (usa) sur un appareil ... étranger ...

-il s'agit de donner envie aux Allemands d'acheter un avion US ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Chimera a dit :

L'A380, c'est 5 ans entre lancement du programme et 1er vol. Quelqu'un peut m'expliquer ce qui prend 3 à 5 ans pour certifier le largage d'une bombe qui en est à sa 12eme version ?

3 à 5 ans de plus que pour le  F/A-18 Hornet ! M'enfin, pas impossible que le chiffre ait été décidé entre Américains et Allemands, avec fuite sciemment organisée, pour faire passer la décision auprès de l'opinion publique et des élus de coalition. Pas forcément que les Merkel et AKK soient nécessairement américanophiles... mais si jamais Washington fait pression pour que Berlin s'implique dans la dissuasion nucléaire et que l'achat de coucous américains est une condition nécessaire pour apaiser Uncle Sam  et obtenir la tranquillité sur d'autres sujets... Je n'ai aucune preuve pour étayer cette hypothèse, mais disons que l'inconfort politique dans lequel pourraient être plongées certaines personnalités gouvernementales peut inviter à des solutions biscornues pour faire passer la décision.

Edited by Skw
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne voudrais pas compliquer les tenants et les aboutissants de l'achat éventuel d'un avion US part les Allemands mais ne pas oublier Rheinmetall et ses visés sur le marché des blindés US, à défaut de pouvoir y vendre des EF.:biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Skw a dit :

avec fuite sciemment organisée, pour faire passer la décision auprès de l'opinion publique et des élus de coalition.

En effet, le public allemand est notoirement très nucléarophile, et donc leur dire "on va acheter des avions américains pour avoir des boums nucléaires plus vite" ça va leur faire plaisir. :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kelkin a dit :

En effet, le public allemand est notoirement très nucléarophile, et donc leur dire "on va acheter des avions américains pour avoir des boums nucléaires plus vite" ça va leur faire plaisir. :wink:

Les Allemands peuvent éventuellement comprendre qu'ils ont une contribution à apporter en matière de défense... surtout si cela leur permet d'avoir in fine un investissement relativement modéré en matière de défense et qu'ils n'ont pas eux-mêmes à plonger la main dans le radium. Ce n'est pas gagné, mais possible. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kelkin a dit :

le public allemand est notoirement très nucléarophile

-Phile  ou -Phobe ?   J'opte pour la solution 2 !   Si le débat sur la B-61 parvient jusqu'au public allemand  Est ce que ce sera un facteur de progrès ???    Pour qui ? et pour quelle option ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Skw a dit :

Les Allemands peuvent éventuellement comprendre qu'ils ont une contribution à apporter en matière de défense...

Le truc, c'est de parvenir à leur faire accepter que le partage nucléaire avec les Ricains est une contribution à leur défense. Or, il s'agit d'un dispositif obsolète (le Pacte de Varsovie n'existe plus, si une guerre avec la Russie devait éclater malgré tout les plans ne sont plus à la stérilisation nucléaire de la trouée de Fulda) et coûteux. Est-ce là vraiment ce que les Allemands veulent faire comme contribution à la défense ? Payer un symbole inutile ? C'est en fait malheureusement bien possible, car c'est la solution la plus lâche et la plus veûle.

il y a 8 minutes, Bechar06 a dit :

-Phile  ou -Phobe ?   J'opte pour la solution 2 ! 

Je suis souvent sarcastique. :happy:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc les députés allemands font le forcing pour grappiller du workshare sur les projets franco allemands mais vont flinguer le typhoon pour une bombelette inutile... C est vraiment n imp

Faut avouer qu en plus cela va renforcer un concurrent sérieux du rafale s ils prennent le 18... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en résumé, nous avons lancé un programme avec les allemands qui va structurer nos forces aériennes et donc nos capacités militaires pour les 50 prochaines années alors que ces derniers n'hésitent pas à larguer leur propre avion (et donc une occasion de le rendre un peu plus potable en CAS et de maintenir leurs ingénieurs) au profit d'un avion venant d'un pays qui à démontré son hostilité envers l'Europe à plusieurs reprises tout ça, comme le dit @francois, pour une bombe qui ne servira jamais à rien (même pas à la dissuasion) et qui va probablement à l'encontre des convictions de l'opinion allemande.

Maintenant si ils espèrent augmenter leurs chances de placer le Lynx chez les ricains ils se bercent d'illusions, ils vont passer d'une chance sur 1 milliard à une chance sur 1 million et les chances que les industriels américains volent les solutions techniques du Lynx restent largement supérieures.

Ensuite les Super Hornet c'est bien gentil mais du coup ça voudra dire chaine logistique (dépendant du bon vouloir des USA) et formation supplémentaire. Ce n'est pas forcement le point fort de l'armée allemande déjà.

Bref avec des politiques de ce style, les militaires allemands n'ont pas besoin d'aller chercher d'autres ennemis.

Edited by Arland

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 hours ago, P4 said:

Je ne voudrais pas compliquer les tenants et les aboutissants de l'achat éventuel d'un avion US part les Allemands mais ne pas oublier Rheinmetall et ses visés sur le marché des blindés US, à défaut de pouvoir y vendre des EF.:biggrin:

Le Lynx vient de se faire jeter de la compétition

  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Arland a dit :

avec des politiques de ce style, les militaires allemands n'ont pas besoin d'aller chercher d'autres ennemis

Et réciproquement ?   Les uns méritant pas mieux que les autres !   Ou j'exagère ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 minutes ago, Bechar06 said:

Et réciproquement ?   Les uns méritant pas mieux que les autres !   Ou j'exagère ?  

Qu'as tu contre les militaires allemands?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, g4lly a dit :

Qu'as tu contre les militaires allemands?

Oui j'exagérai un peu ... 

Contre eux ?   Rien de spécial, sinon que le positionnement politique habituel et de longue date de leur pays ne leur permet pas d'expérimenter la guerre actuelle, sauf Afganisthan ou supplétifs ailleurs... Du coup ils manquent d'expérience !

Par ailleurs leurs politiques ( et la stratégie purement Otan, autrement dit ... pas de Stratégie autonome  ) ne permettent  pas qu'ils aient beaucoup d'indépendance dans leurs raisonnements, dans la conceptions et la direction de Programmes d'armements ... depuis qq. décennies  ... Du coup un ex Chef d'Etat-Major propose le F-35 pour succéder au Tornado ... 

C'est + un regret de ma part qu'une critique pure et simple ... Au contraire de ce qui aurait pu arriver si les "les dividendes de la Paix" n'avaient pas été aussi excessifs 

Mais j'ai aussi apprécié chez les Allemands leur capacité ( commune ) en stratégie ... commerciale et industrielle, à l'export dans une mondialisation ouverte sur 15 ans ... Alors ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avions de chasse : l'Allemagne sous la pression des États-Unis. Les États-Unis auraient répondu ne pas pouvoir certifier en moins de cinq ans le Typhoon développé par le consortium européen Eurofighter pour la mission nucléaire de son armée de l'air https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/avions-de-chasse-lallemagne-sous-la-pression-des-etats-unis-1137916

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,783
    Total Topics
    1,274,002
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries