Recommended Posts

L'Allemagne tente peut être de profiter de la très mauvaise passe de Boeing pour obtenir des conditions exceptionnellement favorables sur un achat groupé de F18 + de Chinook + de P8 Poseidon.

Ce qui asticoterait un peu plus la fierté de Donald, d'où ses réactions de traiter les Allemands de voyous.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mayamac a dit :

Ne peut on pas dire, à tout le moins, que c'est mal anticipé?

Si ça ne dérange pas d'être au pied du mur et donc de devoir prendre un appareil US, alors il n'y a pas de probleme.

Si ça pose un petit probleme, alors il aurait fallu anticiper, et dire il y a 10 ans à l'industriel que tu vas avoir besoin de changer ton appareil, et qu'il faudrait qu'il propose quelquechose.

Donc je pense qu'il n'y pas de probleme à acheter un appareil US, et, donc, qu'on ne peut se cacher derrière l'argument : " ah ! mais c'est maintenant qu'on doit changer, et y a rien d'autre que le P8"

Mal anticipé, clairement. A leur décharge, il y a également la "mauvaise surprise" de l'état réel des avions rachetés aux hollandais qui ont coûté beaucoup plus cher en remise à niveau qu'anticipé et qui au final se sont révélé être un mauvais achat. 

https://www.sueddeutsche.de/politik/bundeswehr-marineflieger-p-3c-orion-1.4404301

Après, les allemands n'ont pas l'air spécialement "triste" (?) à l'idée d'acheter de l'US: donc je ne vois pas où il y aurait un problème éventuel, pour EUX. Après tout, les allemands pensent avant tout aux allemands :happy:

Il y a 1 heure, seb24 a dit :

Boeing avait surtout un très gros marché captif. Globalement les deux constructeurs sont prêt à lancer un avion de patrouille maritime depuis 20 ans sur la base des B737/A320 mais Boeing a eu la fenêtre d'opportunité lié au contrat avec l'US Navy.

Airbus attend toujours qu'un ou plusieurs pays européen se lance dans le programme et pour le coup ça les a fait surement passer à coté de pas mal de contrats...

Airbus est passé à côté du renouvellement des appareils indiens, c'est le premier domino qui est tombé entraînant par la suite les autres. Conclusion: 18 appareils de "perdu" (on parle même de 22 à terme). Idem en Australie, idem en Corée du Sud, on pourrait même penser fort logiquement que la Norvège ainsi que les Kiwis seraient partis dessus également (les Kiwis pouvant mutualiser avec les Kangourous). Au final, on approcherait un besoin total avec l'Allemagne et la France en plus qui serait identique voire supérieur aux besoins de l'US Navy! 

Evidemment je ne parle pas de l'US Navy, il eut été clairement illusoire de voir cette dernière prendre un Airbus pour remplacer de l'Orion, et je laisse les Britons de côté: avec eux, on peut s'attendre à tout. Par contre, les autres pays que je cite pouvaient sans hésitations être des clients potentiels pour un A320 MPA, ils ont bien acheté du MRTT (une partie des exemples ne sont pas choisis au hasard, bien entendu). 

Je sais très bien qu'avec des "Si on met Paris en bouteille", mais autant Airbus a eu le nez fin avec le MRTT autant ils sont passés à côté avec les MPA... le marché étant maintenant quasi-intégralement cadenassé par le P-8A. Il reste à voir si le Canada pourrait être intéressé par une option européenne: après tout les Aurora sont au nombre de 14 et en fin de carrière.

il y a 24 minutes, Bechar06 a dit :

Et l'Allemagne a clairement :  1- Raté le coche de l'ATL-2  en son temps  2- Re raté le coche du MPA A320 en achetant le P-3    3- A encaissé les "dividenes de la Paix"   4 - Géré à court terme   => Punition => Tu délègues ton MPA à la France et tu te décides dard dard sur une solution européenne

L'Allemagne n'a pas raté le coche de l'A320 en 2006 puisqu'il lui fallait des avions rapidement pour remplacer ses ATL1 en bout de course (les appareils approchaient ou avaient atteint les 40 ans d'âge). Hors, l'A320MPA n'existait pas à l'époque et l'ATL2 n'était plus produit. Par contre, ils auraient été mieux inspirés d'aller acheter dans les surplus de l'US Navy: moins de mauvaise blague qu'avec les Kaaskop

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, MeisterDorf a dit :

Airbus est passé à côté du renouvellement des appareils indiens, c'est le premier domino qui est tombé entraînant par la suite les autres. Conclusion: 18 appareils de "perdu" (on parle même de 22 à terme). Idem en Australie, idem en Corée du Sud, on pourrait même penser fort logiquement que la Norvège ainsi que les Kiwis seraient partis dessus également (les Kiwis pouvant mutualiser avec les Kangourous). Au final, on approcherait un besoin total avec l'Allemagne et la France en plus qui serait identique voire supérieur aux besoins de l'US Navy! 

Evidemment je ne parle pas de l'US Navy, il eut été clairement illusoire de voir cette dernière prendre un Airbus pour remplacer de l'Orion, et je laisse les Britons de côté: avec eux, on peut s'attendre à tout. Par contre, les autres pays que je cite pouvaient sans hésitations être des clients potentiels pour un A320 MPA, ils ont bien acheté du MRTT (une partie des exemples ne sont pas choisis au hasard, bien entendu). 

Je sais très bien qu'avec des "Si on met Paris en bouteille", mais autant Airbus a eu le nez fin avec le MRTT autant ils sont passés à côté avec les MPA... le marché étant maintenant quasi-intégralement cadenassé par le P-8A. Il reste à voir si le Canada pourrait être intéressé par une option européenne: après tout les Aurora sont au nombre de 14 et en fin de carrière.

C'est plus facile quand tu as une armée qui finance la R&D. Il n'y aurait pas eu l'US Navy le P8 n'existerait pas et n'aurait pas été présent en Inde et d'autres. La version patrouille maritime de l'A320 est présenté par Airbus depuis longtemps mais sans engagement de la part de la France ou d'un autre gros client prêt à financer au moins une partie de la R&D il n'existera pas. Airbus ne se risquera pas à investir 5 à 10Md€ dans un programme seul sans commandes ni marché significatif. La comparaison avec le MRTT n'est pas forcément pertinente car on ne parle pas de la même complexité et Airbus a eu la chance de pouvoir commencer à se faire la main sur un contrat assez basique avec le RU (Pas de boom, pas de fonctionnalité trop avancés).

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

et les Japonais ? Ils proposent aussi un PatMar qui semble intéressant, au moins sur papier...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, seb24 a dit :

C'est plus facile quand tu as une armée qui finance la R&D. Il n'y aurait pas eu l'US Navy le P8 n'existerait pas et n'aurait pas été présent en Inde et d'autres. La version patrouille maritime de l'A320 est présenté par Airbus depuis longtemps mais sans engagement de la part de la France ou d'un autre gros client prêt à financer au moins une partie de la R&D il n'existera pas. Airbus ne se risquera pas à investir 5 à 10Md€ dans un programme seul sans commandes ni marché significatif. La comparaison avec le MRTT n'est pas forcément pertinente car on ne parle pas de la même complexité et Airbus a eu la chance de pouvoir commencer à se faire la main sur un contrat assez basique avec le RU (Pas de boom, pas de fonctionnalité trop avancés).

Le problème reste le même hein... Même sans l'US Navy qui finance, les besoins à l'époque étaient estimés à une grosse centaine d'appareils pour l'US Navy ainsi qu'environ 200 appareils à l'export dans cette catégorie. Aucun constructeur n'allait laisser passer ce potentiel de vente: même une partie du marché (en excluant l'US Navy, chasse gardée) justifiait très largement l'investissement à consentir. Avec ou sans l'appui d'une armée derrière. Après si politiquement parlant personne n'a voulu bouger (refroidi par l'ATL3, peut-être?) et que les constructeurs ont visés d'autres marchés considérés plus prioritaires; ce sont des choix stratégiques et industriels: mais les conséquences sont là, à l'heure actuelle et pas avant au bas mot 5 ans (et je pense être encore gentil en tablant sur 5 ans): l'Europe n'a rien à mettre face au P-8A et entre-temps le potentiel de vente s'est très fortement restreint. 

Je parlais du MRTT d'un point de vue politique et non pas technique... Les pays en ayant fait l'acquisition n'étant pas spécialement des clients coutumiers de productions européennes. Accessoirement, les premiers MRTT ont été livrés à l'Australie et sont une version complète avec perche et tout le bastringue tandis que les premiers appareils pour les Britons sont venus après. Les tableaux ci-dessous te donneront une idée plus précise par rapport aux dates de mises en service. :happy:

200618030910442539.jpg

200618030910550572.jpg

il y a 49 minutes, rendbo a dit :

et les Japonais ? Ils proposent aussi un PatMar qui semble intéressant, au moins sur papier...

Ils le proposent à l'export mais sans succès pour l'instant. Pourtant l'appareil dispose de qualités intéressantes.               

Edited by MeisterDorf
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, seb24 said:

C'est plus facile quand tu as une armée qui finance la R&D. Il n'y aurait pas eu l'US Navy le P8 n'existerait pas et n'aurait pas été présent en Inde et d'autres. La version patrouille maritime de l'A320 est présenté par Airbus depuis longtemps mais sans engagement de la part de la France ou d'un autre gros client prêt à financer au moins une partie de la R&D il n'existera pas. Airbus ne se risquera pas à investir 5 à 10Md€ dans un programme seul sans commandes ni marché significatif. La comparaison avec le MRTT n'est pas forcément pertinente car on ne parle pas de la même complexité et Airbus a eu la chance de pouvoir commencer à se faire la main sur un contrat assez basique avec le RU (Pas de boom, pas de fonctionnalité trop avancés).

Plus Airbus avait déjà fait l'A310 MRTT pour l'Allemagne. Ici leur seul expérience est le C295 MPA (aussi examiné par l'Allemagne). Utile mais on est pas dans la même gamme.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, MeisterDorf a dit :

'Allemagne n'a pas raté le coche de l'A320 en 2006 puisqu'il lui fallait des avions rapidement pour remplacer ses ATL1 en bout de course

Si les allemands avaient adopté le même tempo que les Français ils auraient pris des ATL-2... Et en disposeraient encore ! 

Et ils ont raté l'investissement suivant de faire du Neuf en MPA à base de A320 - où ils auraient eu le leadership -

Il y a 1 heure, seb24 a dit :

C'est plus facile quand tu as une armée qui finance la R&D.

et se sont tournés vers le disponible le P-3 d'occase  ... Pas de vision à LT  ni vraiment stratégique en matière de Défense : on le sait déjà

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, MeisterDorf a dit :

Le problème reste le même hein... Même sans l'US Navy qui finance, les besoins à l'époque étaient estimés à une grosse centaine d'appareils pour l'US Navy ainsi qu'environ 200 appareils à l'export dans cette catégorie. Aucun constructeur n'allait laisser passer ce potentiel de vente: même une partie du marché (en excluant l'US Navy, chasse gardée) justifiait très largement l'investissement à consentir. Avec ou sans l'appui d'une armée derrière. Après si politiquement parlant personne n'a voulu bouger (refroidi par l'ATL3, peut-être?) et que les constructeurs ont visés d'autres marchés considérés plus prioritaires; ce sont des choix stratégiques et industriels: mais les conséquences sont là, à l'heure actuelle et pas avant au bas mot 5 ans (et je pense être encore gentil en tablant sur 5 ans): l'Europe n'a rien à mettre face au P-8A et entre-temps le potentiel de vente s'est très fortement restreint. 

Je parlais du MRTT d'un point de vue politique et non pas technique... Les pays en ayant fait l'acquisition n'étant pas spécialement des clients coutumiers de productions européennes. Accessoirement, les premiers MRTT ont été livrés à l'Australie et sont une version complète avec perche et tout le bastringue tandis que les premiers appareils pour les Britons sont venus après. Les tableaux ci-dessous te donneront une idée plus précise par rapport aux dates de mises en service. :happy:

C'est vrai que j'avais oublié l'Australie. Même si le lancement du projet MRTT chez les anglais et les Australiens sont proches. Le soucis c'est que ça reste un gros projet a financer et sans gros programme cadre derrière pour assurer la rentabilité difficile à justifier. Après oui du coup on a raté l'opportunité de se placer dans ce domaine face à Boeing. C'est dommage.

Si le programme de remplacement des ATL2 aboutit il faudrait plus compter 10 ans que 5 à mon avis.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Bechar06 a dit :

Si les allemands avaient adopté le même tempo que les Français ils auraient pris des ATL-2... Et en disposeraient encore ! 

Et ils ont raté l'investissement suivant de faire du Neuf en MPA à base de A320 - où ils auraient eu le leadership -

Et si ma tante avait des roupettes, ce serait mon oncle... :rolleyes:

Désolé mais je ne vois pas l'intérêt de cette remarque. Les allemands n'ont pas pris d'ATL2 pour des raisons qui leur sont propres; en avaient-ils besoin? En avaient-ils les moyens? Estimaient-ils que l'appareil ne leur correspondait pas? Pas une priorité politique? Autre chose? J'en sais strictement rien (un des régionaux de l'étape pourra certainement répondre à cette question) et de toutes façons là n'est pas la question. Lorsque l'Atlantique 2 est sorti, ils ont passé leur tour, c'est leur choix et il n'y a aucune utilité à rejouer le match. C'est aussi pertinent que de lâcher en 2020: si la France avait pris des C-141 Starlifter, les choses seraient différentes. Oui? Peut-être? Non? On n'en sait rien vu que ça ne s'est pas passé de la sorte.

Par contre, là maintenant en 2020: les allemands vont avoir rapidement besoin d'un appareil MPA. C'était pas prévu tout de suite (2035 à l'origine), ça tombe mal (bah en gros 10 ans trop tôt) mais le calendrier est ce qu'il est et EADS n'a pas grand chose à proposer dans ce segment pour l'instant. La question nécessitant une réponse rapidement et pas dans 5-10 ans. 

Quant à l'argument de l'investissement suivant, déjà répondu: lorsque la décision de remplacer les Atlantique 1 est prise, la Marineflieger ne peut fort probablement pas attendre encore de longues années qu'une alternative européenne (ou autre) soit disponible puisque ces derniers ont déjà atteint l'âge vénérable de 40 ans. 

il y a 3 minutes, seb24 a dit :

Après oui du coup on a raté l'opportunité de se placer dans ce domaine face à Boeing. C'est dommage.

Si le programme de remplacement des ATL2 aboutit il faudrait plus compter 10 ans que 5 à mon avis.

C'est le point que j'essaie de faire comprendre depuis le début: très clairement l'Europe a raté le coche dans ce domaine et c'est bien dommage :sleep:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, seb24 a dit :

Si le programme de remplacement des ATL2 aboutit il faudrait plus compter 10 ans que 5 à mon avis.

intégrer le bazar sur un A400M ça prend tant de temps que ça ? parce que sinon on ouvre la porte arrière, et on largue radeau/bouée/mine/torpille avec un petit parachute... R&D mini pour maxi effet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, MeisterDorf a dit :

C'est le point que j'essaie de faire comprendre depuis le début: très clairement l'Europe a raté le coche dans ce domaine et c'est bien dommage :sleep:

Oui la dessus on est d'accord.

il y a 4 minutes, rendbo a dit :

intégrer le bazar sur un A400M ça prend tant de temps que ça ? parce que sinon on ouvre la porte arrière, et on largue radeau/bouée/mine/torpille avec un petit parachute... R&D mini pour maxi effet !

Si tu veux faire quelque chose de sérieux c'est compliqué oui. C'est pas forcément la cellule et ses modification le plus problématique, mais tout le système de mission les capteurs etc. On sait faire mais ca reste un gros projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 22 heures, MeisterDorf a dit :

Je sais très bien qu'avec des "Si on met Paris en bouteille", mais autant Airbus a eu le nez fin avec le MRTT autant ils sont passés à côté avec les MPA... le marché étant maintenant quasi-intégralement cadenassé par le P-8A. Il reste à voir si le Canada pourrait être intéressé par une option européenne: après tout les Aurora sont au nombre de 14 et en fin de carrière.

Il me semble qu'il faut séparer l'avion "porteur" et la chaine d'équipements nécessaires à la "mission".

Avec l'A320, Airbus a un problème de riche, les ventes de cet avion sont limitées par la vitesse de croissance de la chaine de production. (hors période covid...)

Donc, en nombre de modèle d'avions, aucune perte.

Difficile aujourd'hui de donner une quelconque identité a un groupe d'entreprises Européennes en capacité de fournir le "système" MPA.

Encore faudrait-il que des marines Européennes aient une vision commune d'un cahier des charges "MPA" avec un calendrier de mise

en service qui convienne à tout le monde.

 

Pour Airbus, le catalogue militaire repose  sur les avions CASA, l'A400M, le MRTT, et les versions armées des ses hélicoptères et sa participation au NH90.

- Pour les CASA, aucun problème de cohérence, c'est du "tout Espagne".

- Pour le MRTT, l'A330 ne nécessitait aucune modification de structure majeure et il suffisait de transposer les impératifs de mission du KC135 au A330 avec les modernisations

de "l'époque". Aucune révolution. Un premier appel d'offre de 177 ravitailleurs pour l'US Air Force était connu...et on connais la suite...qui n'est d'ailleurs pas finie.

- Pour l'A400M est apparu "une courbe longue d'apprentissage" dans le dialogue entre l'entité "Airbus" (elle même en cours d'évolution aléatoire) et l'OCCAR qui est par nature une fabrique

de cahiers des charges de moutons à cinq pattes.

- Pour le NH90 on retrouve les séquelles du montage A400M.

- Pour le MPA, il n'y avait et il n'y a encore personne au rendez-vous de la transformation d'une idée en projet concret.

Edited by capmat
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, capmat a dit :

Difficile aujourd'hui de donner une quelconque identité a un groupe d'entreprises Européennes en capacité de fournir le "système" MPA.

Thales + Dassault ça marche très bien pour l'ATL2 rénové, Thalès a l'expertise ASM et fabrique le searchmaster, les bouées et le système de traitement du signal, Dassault maitrise l'aéro de la platforme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 7 minutes, hadriel a dit :

Thales + Dassault ça marche très bien pour l'ATL2 rénové, Thalès a l'expertise ASM et fabrique le searchmaster, les bouées et le système de traitement du signal, Dassault maitrise l'aéro de la platforme.

Si les Européens adoptent et partagent cette chaine d'expertises pour leurs besoins, je me sentirai très Européen en tant que français.

Edited by capmat
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosse question... Les Allemands considèrent le C-295 MPA pour le remplacement de leurs P-3C. Serait-il possible d'acheter un certain nombre de C-295 en stop-gap avant la finalisation du projet MAWS?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mehari a dit :

Grosse question... Les Allemands considèrent le C-295 MPA pour le remplacement de leurs P-3C. Serait-il possible d'acheter un certain nombre de C-295 en stop-gap avant la finalisation du projet MAWS?

Un choix de C-295 MPA par l'Allemagne signifierait qu'elle limite son champs d'action à la Mer du Nord et à la Baltique. On pourrait supposer que l'Allemagne soit en nécessité d'aller regarder un peut plus loin, notamment vers le Nord de l'Atlantique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2020 à 07:57, MeisterDorf a dit :

Depuis ce post ... N'a t on pas tous trop privilégié ce fil   LUFTWAFFE  ( déjà bien 'chargé"  du successeur du Tornado ) alors que ces avions MPA concernent  la Deutsche Marine (Marineflieger)   => PATMAR  SURMAR 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, capmat said:

Un choix de C-295 MPA par l'Allemagne signifierait qu'elle limite son champs d'action à la Mer du Nord et à la Baltique. On pourrait supposer que l'Allemagne soit en nécessité d'aller regarder un peut plus loin, notamment vers le Nord de l'Atlantique.

C'est possible mais c'est pour ça que j'appelle ça un "stop gap".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2020 à 23:44, capmat a dit :

Je suppose que tu t'es trompé de mot dans ta dernière phrase, tu as utilisé "dièdre" à la place de "flèche".

Concernant l'A320, il n'est pas impossible qu'une aile en carbone soit dans les "tuyaux", là l'avion gagnerait encore du range surtout si l'allongement de l'aile est amélioré.

Côté Dassault, l'inconnu réside dans sont programme pas encore dévoilé.

oui pardon flèche autant pour moi, fatigué:angry:

par contre développer une aile carbone pour tout au plus 30 appareils la j'ai aucun doute ,c'est niet.

la marine avait fondé beaucoup d'espoir sur le lancement d'un ATR de plus de 90 place et une extrapolation patmar de celui ci.

ce qui n'ai pas arrivé, encore plus depuis le rachat du c-series, pardon A220 de feu bombardier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 19/06/2020 à 17:38, teck71 a dit :

oui pardon flèche autant pour moi, fatigué:angry:

par contre développer une aile carbone pour tout au plus 30 appareils la j'ai aucun doute ,c'est niet.

la marine avait fondé beaucoup d'espoir sur le lancement d'un ATR de plus de 90 place et une extrapolation patmar de celui ci.

ce qui n'ai pas arrivé, encore plus depuis le rachat du c-series, pardon A220 de feu bombardier.

Non, non, pas d'aile carbone pour trente appareils, mais pour toute la série a venir des A320. A ce stade, ce n'est qu'une hypothèse

renforcée par quelques bruits de couloir.

L'A220-300 serait assez crédible pour ce rôle avec une très bonne autonomie.

L'ATR correspond beaucoup moins avec une vitesse de transit vers la zone a patrouiller plutôt faible. 

Edited by capmat
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Pakal a dit :

Un bon résumé de la succession des Tornados par Flugrevue:  Processus d'acquisition avec disputes (à venir) garanties

https://www.flugrevue.de/militaer/tornado-nachfolger-beschaffungsprozess/

les allemands font l impasse sur le F35 ca va pas plaire a Donald. 

je trouve leur choix intelligent surtout qu' ils se projettent dans le futur et n oublient pas le projet scaf.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pakal a dit :

Prenons en compte le fait qu'ils n'auront pas besoin de racheter des AMRAAMS qu'ils ont déjà, ou d'équiper lourdement des bases qu'ils ont déjà aussi.
Je trouve que ça fait cher. Mais il y a peut-être un contrat de maintenance associé, et les Growlers font sans doute aussi la différence avec leurs suites de guerre électronique dont les dernières versions doivent être bien plus chères à l'achat du moins.

En comparaison les 36 Rafale indiens + 2 bases à équiper + les ToT étaient à 7.8 milliards d'€. Mais les avions seuls étaient à 3.42 milliards. Et avec tout le package armes+maintenance+simulateurs+équipement des bases, moins les "indian specific enhancements", on tombait à 6.1 milliards.

 

Article traduit:

Remplacement pour la flotte TornadoLes avions américains coûteraient à la Bundeswehr environ huit milliards d'euros

Selon un calcul de Greenpeace, l'accord controversé sur les avions de combat du ministère fédéral de la Défense se chiffre en milliards. Les écologistes ont également évoqué un «signal dévastateur» pour la politique de désarmement.

28.07.2020, 21h42

L' achat proposé par le ministère de la Défense de 45 avions de combat F-18 au fabricant américain Boeing pourrait coûter environ 8 milliards de dollars au nom de Greenpeace . Cela a été rapporté en premier par le "Süddeutsche Zeitung". Le calcul est également disponible auprès de l'agence de presse allemande. Elle en arrive à la conclusion que des coûts d'acquisition «d'au moins» entre 7,67 et 8,77 milliards d'euros seraient engagés.

Alexander Lurz, expert en désarmement à Greenpeace, a déclaré à la Süddeutsche Zeitung que l'achat prévu des machines était "non seulement un signal désastreux en termes de politique de désarmement, mais un gaspillage de ressources financières bientôt rares à l'époque de Corona".

Les auteurs du calcul sont le directeur du Centre d'information de Berlin sur la sécurité transatlantique, Otfried Nassauer, et l'ancien officier Ulrich Scholz. Le projet de loi de Greenpeace est basé sur des informations de la Cour des comptes australienne sur un projet d'achat d'avions F-18 en Australie.

Le ministère de la Défense souhaite remplacer la flotte de tornades vieillissante de l'armée de l'air allemande par jusqu'à 93 Eurofighters et 45 chasseurs F-18. La ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer (CDU) a clairement indiqué en avril qu'un projet de décision prêt à prendre des décisions ne pouvait être attendu qu'en 2022 ou 2023.

Le modèle américain F-18 doit être acheté comme une solution déjà disponible pour le combat aérien électronique et la «participation nucléaire» de l'Allemagne dans les armes américaines. Le concept de dissuasion nucléaire de l'OTAN prévoit que les alliés ont accès aux armes nucléaires américaines en cas de guerre. Jusqu'à présent, les jets Tornado étaient disponibles pour cette tâche en Allemagne.

La question avait déjà suscité des discussions au sein de la grande coalition . Le chef du groupe parlementaire du SPD, Rolf Mützenich, avait demandé en mai que l'Allemagne exclut le déploiement de bombes nucléaires américaines à l'avenir. Le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert , au nom du gouvernement fédéral, s'était clairement engagé à respecter le principe de la dissuasion nucléaire. Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas (SPD) a également rejeté la pression de ses amis du parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,999
    Total Topics
    1,351,091
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries