Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Actualités des Patrouilleurs et des BSA en Metropole et OM


Scarabé
 Share

Recommended Posts

Il y a 12 heures, MIC_A a dit :

Beau navire mais cette ouverture sur le coté est d'une mocheté, s'aurait pas pu fermer derrière un volet comme on peut le voir sur d'autres bateaux ?
La prise d'embruns/flotte en mer agité et du vent !

sous les tropiques, ils seront contents d'avoir des ouvertures... :rolleyes:

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Scarabé a dit :

Partie en pleine tempête tout a bien été baché avant le depart. Domage de ne pas avoir installer un filet de protection au niveau de la niche embarcation afin d'éviter la pénetration des embruns dans cette zone.  

Bon vent à eux.  Avec @ARMEN56 on se demandait la fonction de la petite corne, derrière la passerelle, c'est bien pour le pavillon de mer comme on le supposait.   

au mât de signaux Foxtrot / Alpha / November /  Golf ... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, MIC_A a dit :

Beau navire mais cette ouverture sur le coté est d'une mocheté, s'aurait pas pu fermer derrière un volet comme on peut le voir sur d'autres bateaux ?
La prise d'embruns/flotte en mer agité et du vent !

Vu la taille, la découpe et la position par rapport à la flottaison de l'embrasure mettre un volet souple à cet endroit c'est un nid d'emmerdes garanti ...

Cet aménagement permet sûrement une mise en oeuvre pratique de la drome mais en termes d'entretien ça va être une autre paire de manches, la flotte et l'humidité vont y stagner en permanence.

Personnellement je trouve cette bécane très élégante bien protégée de l'avant, belle passerelle, beaucoup de volumes ...

Je pinaille mais il est légèrement sur le nez

Link to comment
Share on other sites

Le 19/01/2023 à 09:21, pascal a dit :

Vu la taille, la découpe et la position par rapport à la flottaison de l'embrasure mettre un volet souple à cet endroit c'est un nid d'emmerdes garanti ...

Cet aménagement permet sûrement une mise en oeuvre pratique de la drome mais en termes d'entretien ça va être une autre paire de manches, la flotte et l'humidité vont y stagner en permanence.

Personnellement je trouve cette bécane très élégante bien protégée de l'avant, belle passerelle, beaucoup de volumes ...

Je pinaille mais il est légèrement sur le nez

Sous réserve que tout le matos soit à bord (il peut y avoir du matériel étatique sur zone à la Réunion qui sera monté à bord)

Mon avis sur ce "piquage du nez" au neuvage :

  • En général les navires prennent du poids sur le cul avec les années car il y a plus de volume facilement exploitable dans les zones arrières et ça sert de stockage +/- prévu... (La DGA prévoit une marge pour cette prise de poids de vieillissement, mais en général, ne sachant pas ou il sera, on le positionne dans le devis des masses du navires à la position du CdG neuvage). Donc au final, les navires sont souvent sur le cul en fin de vie :happy:. Donc en soit ça ne me parait du tout un problème si au neuvage on est un tout petit peu sur le nez.

 

  • De plus en général mon expérience montre qu'avec un tout petit angle sur le nez comme ça, la trainée est légèrement amélioré. Donc les perfos sont meilleures.  Après c'est psychologiquement pas très agréable dans les mers formés car tu as l'impression que tu vas planter du nez. Les commandants préfèrent en général sentir le cul bien posé :biggrin:.

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 19/01/2023 à 10:04, Scarabé a dit :

Su cette photo on vois une entrée d'air dans la niche. On en avaient parlé ? Tu les voyez trop pres de la sortie cheminée? Celle la à l'air plus impossante . 

sur bâbord j'avais effectivement évoqué des risques de reprise des gaz chauds par les prises d'air de ventilation

ici dans cette niche oui c'est mieux protégé

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Eau tarie a dit :

Sous réserve que tout le matos soit à bord (il peut y avoir du matériel étatique sur zone à la Réunion qui sera monté à bord)

Mon avis sur ce "piquage du nez" au neuvage :

  • En général les navires prennent du poids sur le cul avec les années car il y a plus de volume facilement exploitable dans les zones arrières et ça sert de stockage +/- prévu... (La DGA prévoit une marge pour cette prise de poids de vieillissement, mais en général, ne sachant pas ou il sera, on le positionne dans le devis des masses du navires à la position du CdG neuvage). Donc au final, les navires sont souvent sur le cul en fin de vie :happy:. Donc en soit ça ne me parait du tout un problème si au neuvage on est un tout petit peu sur le nez.

 

  • De plus en général mon expérience montre qu'avec un tout petit angle sur le nez comme ça, la trainée est légèrement amélioré. Donc les perfos sont meilleures.  Après c'est psychologiquement pas très agréable dans les mers formés car tu as l'impression que tu vas planter du nez. Les commandants préfèrent en général sentir le cul bien posé :biggrin:.

 

 

Faut pas chercher si loin. 

Va à Brest et prend le navire du matin pour Ouessant à marée montante. Tu va vite comprendre.

Quand ça rentre dans le goulet tu as une houle résiduelle qui te fait piquer du nez jusqu'à la sortie des passes. 

Regarde les premiers photos juste a la sortie du port. Il est bien sûr ça ligne. Mais une fois viré de bord face à la houle avec le vent dans le dos tu pique automatiquement du nez. 

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Eau tarie said:

De plus en général mon expérience montre qu'avec un tout petit angle sur le nez comme ça, la trainée est légèrement amélioré. Donc les perfos sont meilleures.

Mémoires de 420 et de catamaran où l’on se déplaçait au maximum vers l’avant pour “soulager le cul”. Et effectivement on avait l’impression de gagner qqs mètres sur les autres.

Ça marchait même sur des voiliers plus gros, de 10-15m... on stockait l’eau et l’essence dans des jerrycans qu’on mettait dans la soute à voiles avant, laissant les réservoirs quasi-vides à l’arrière ;-)

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, HK a dit :

Mémoires de 420 et de catamaran où l’on se déplaçait au maximum vers l’avant pour “soulager le cul”. Et effectivement on avait l’impression de gagner qqs mètres sur les autres.

Ça marchait même sur des voiliers plus gros, de 10-15m... on stockait l’eau et l’essence dans des jerrycans qu’on mettait dans la soute à voiles avant, laissant les réservoirs quasi-vides à l’arrière ;-)

Peut-être que sur une situation de régate, peut s’avérer bénéfique, j'avoue que je suis un peu sceptique. Mais, d'une manière générale, sur un voilier,  vaut mieux recentrer les poids (invention géniale, les puis à chaîne en  pied du mât) une voile comme le Parasailor, qui tend à lever le nez du bateau, amène beaucoup plus de stabilité et de confort, dans une transat par exemple. 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
16 hours ago, HK said:

Merci @xav. Ce mobilier civil (fauteuils et tabourets visibles à 3m50s) en passerelle c’est normal? J’ai du mal à imaginer en mer avec du roulis…

Je me suis posé la même question et du coup j'ai posé la question :)
Malheureusement, oui, c'est "normal". En tout cas cela va rester... on m'a expliqué que SOCARENAM était un chantier surtout civil... et aussi que les POM ne sont pas des bâtiments de premier rang donc ce type de mobilier (en bois ou faux bois et non fixé au "sol" c'est "normal"... idem sur les PAG, BASM et BSAOM)

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, xav a dit :

Je me suis posé la même question et du coup j'ai posé la question :)
Malheureusement, oui, c'est "normal". En tout cas cela va rester... on m'a expliqué que SOCARENAM était un chantier surtout civil... et aussi que les POM ne sont pas des bâtiments de premier rang donc ce type de mobilier (en bois ou faux bois et non fixé au "sol" c'est "normal"... idem sur les PAG, BASM et BSAOM)

Remarque que dans les bâtiments de 1er rang il y a également des chaises, dans les carrés, bureaux...  Faut vraiment que ça tape dur pour ne pas pouvoir tenir sur une chaise;  on n'est pas dans un voilier au près avec 3 m de vagues... :biggrin:

 

Link to comment
Share on other sites

Dans les instructions de sécurité MN pour chaque local on a les consignes d’arrimage de combat: pour les carrés "fixer au sol ou arrimer entre elles les chaises et les tabourets"

Pour les matériaux combustibles ( bois , tissus, revêtements divers ) , ils doivent être  restreints par local , me semble que la SOLAS définis les potentiels calorifiques à ne pas dépasser

Quelques arrêts sur image

Local propulsif avec les 2 ABC 16DZC on en a déjà parlé

En cours

mod8hc.png

Fini

qtvahl.png

Passerelle 360  et pupitres de conduite

4goc9h.png

un écran DR ?

 

cvt1hs.png

 

ct9yim.png

Roof  avant  canon à eau sur la droite

vbdfp3.png

Plage avant

Nouvelles aussières plus fines ?

2 guindeaux barbotins à axe vertical , cette disposition semble empruntée à celle de frégates anglaises . Le tube incliné obturé qui dépasse du pont dans le coin sup du carlingage  guideaux , c’est quoi ?  

xl15d2.png

Révélation

Presque ; l'anglaise à des bosses , le POM des stoppeurs à linguet

8jlhu8.png

 

Edited by ARMEN56
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ARMEN56 a dit :

Le tube incliné obturé qui dépasse du pont dans le coin sup du carlingage  guideaux , c’est quoi ?  

Ça ressemble beaucoup à une étalingure, qui est (pour les non-marins) le dispositif permettant de larguer la totalité de la chaîne d'ancre si cette ancre reste coincée au fond et que le bateau doit impérativement faire route.

En général on ajoute un bout et une bouée en bout de chaîne pour la retrouver ultérieurement.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Beachcomber a dit :

Ça ressemble beaucoup à une étalingure, qui est (pour les non-marins) le dispositif permettant de larguer la totalité de la chaîne d'ancre si cette ancre reste coincée au fond et que le bateau doit impérativement faire route.

En général on ajoute un bout et une bouée en bout de chaîne pour la retrouver ultérieurement.

Sur les frégates et autres unités plus grosses , les crocs d'étalingure sont manoeuvrés du faux pont , or ici le plafond de puits aux chaines donne sur l'extérieur plage av

Bref tu  as raison ça doit être cela , du reste  je n'avais pas remarqué celui de bâbord planqué derrière le guindeau

novray.png

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pareil au commerce sur grosses unités : manœuvre depuis le faux-pont.

Sur plus petits canots manœuvre depuis le pont principal, avec l'inconvénient que si c'est grippé il faut descendre dans la cale avant et ouvrir le trou d'homme du puits aux chaînes 

Là l'avantage c'est que l'accès est direct et que tu peux manœuvrer le mécanisme régulièrement sans que ce soit trop une corvée. J'imagine que pour un bateau gris amené à mouiller régulièrement dans des fonds corailleux ou volcaniques l'efficacité de l'étalingure est une nécessité. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...