Scarabé

Actualités des Patrouilleurs et des BSA en Metropole et OM

Recommended Posts

Il y a 10 heures, pascal a dit :

c'était en 90/93 on a dû naviguer sur les mêmes canotes nous avions utilisé aussi des Miracle 20 et des Dart hawk

Il n'y avait pas encore de miracle 20 pour moi, j'ai du effectuer mes stages dans les années juste avant. En cata, nous avions pour moniteur un ancien champion du monde de hobie cat. En class 8, c'était un ancien règleur GV, "ruban bleu" avec je ne sais plus quel cata. A la cantine, nous dinions avec des champions olympiques et des équipes de France en stage compétition.

Je me souviens d'une année m'être retrouvé en stage avec deux moniteurs des glénans qui plastronnaient un peu en début de stage. Ils se sont vite retrouvés systématiquement derniers en entrainement régate. C'étaient d'excellentes formations, pas chères du tout en plus, nourri logé (moins que le prix d'une semaine de vacances à Quiberon). Je crois avoir fait quasiment tous les stages au fil des années. :coolc:

C'est plus tard en naviguant avec des plaisanciers classiques que j'ai pris conscience de l'excellence de la formation et compris l'importance d'acquérir dès le début de bonnes attitudes et de bons réflexes.

Edited by xanthe
Correction de syntaxe mineure.
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, xanthe a dit :

En cata, nous avions pour moniteur un ancien champion du monde de hobie cat.

Notre moniteur était Ph. Neyras dit Néné

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela me dit quelque chose, mais je ne me souviens plus, puis j'étais trop jeune pour accorder de l'importance à ce genre de choses.   :rougitc:

Bon, je m'en tiens là, on va nous accuser de HS (à raison). :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vue sur lien de fusilier

Le navire hydrographique du Maroc qui semble fini même les vedettes en bas attende de rejoindre leur bossoir.

Maintenant il reste plus qu' a passer commande  pour nous .

Dans le même temps Kership travail aussi sur version B2M pour la DRM. Ce futur navire fera du renseignement tactique. Pendant que le" Dupuy de Lôme" se concentrera sur des missions de renseignement stratégique.    

DSC_1064_DxO.jpg?ssl=1

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais trop ou mettre ce sujet, donc vous me pardonnerez si pas parfaitement sur le sujet, mais ca me semblait fort intéressant.

Video_Hull_Vane_Retrofit_Improves_OPVs_p

by CMN’s sea trial team showed a reduction in fuel consumption of 18% at 12 knots, 27% at 15 knots and 22% at 20 knots. The top speed increased from 19.7 knots to 21 knots.

https://www.navyrecognition.com/index.php/focus-analysis/naval-technology/6356-video-hull-vane-retrofit-improves-opv-s-performance.html

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bon Plan a dit :

Je ne sais trop ou mettre ce sujet, donc vous me pardonnerez si pas parfaitement sur le sujet, mais ca me semblait fort intéressant.

C'est effectivement un concept intéressant. Le Themis est un bateau de 400 t,  à savoir si c'est valable pour de bateaux plus gros.

Kershp a dans son catalogue une carène "hautes performances" C-SHARP® 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bon Plan a dit :

Je ne sais trop ou mettre ce sujet, donc vous me pardonnerez si pas parfaitement sur le sujet, mais ca me semblait fort intéressant.

Video_Hull_Vane_Retrofit_Improves_OPVs_p

by CMN’s sea trial team showed a reduction in fuel consumption of 18% at 12 knots, 27% at 15 knots and 22% at 20 knots. The top speed increased from 19.7 knots to 21 knots.

https://www.navyrecognition.com/index.php/focus-analysis/naval-technology/6356-video-hull-vane-retrofit-improves-opv-s-performance.html

On en a déjà parlé ici

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Le BSAH Loire a poussé à fond les moteurs pendant son DLD  avant son ASA

Le pavillon à cet endroit, ce n'est pas très usuel. Non? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Fusilier a dit :

Le pavillon à cet endroit, ce n'est pas très usuel. Non? 

Pas le choix pas de Mât sur plateforme arrière. La photo a été prise par le Lynx du Montcalm  au large d'Alexandrie en juin.  Et avec la vitesse le pavillon flotte bien.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Scarabé a dit :

Pas le choix pas de Mât sur plateforme arrière. La photo a été prise par le Lynx du Montcalm  au large d'Alexandrie en juin.  Et avec la vitesse le pavillon flotte bien.

Mais, s'ils sont en mer ils peuvent l'arborer à la corne. Sur les B2M le mat est plus sur l'arrière. Enfin, c'est juste une question esthétique 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Première mission dans les îles australes pour le patrouilleur polaire L’Astrolabe

Parti le 11 juin 2018 de son port base à Port-des-Galets (La Réunion), et mené par l’équipage B1, le patrouilleur polaire L’Astrolabe a accosté à La Réunion le 20 juillet de retour de sa première mission de surveillance dans les îles australes du sud de l’océan Indien. Cette mission l’a conduit à Cap en Afrique du Sud, puis dans les zones économiques exclusives (ZEE) des trois districts austraux des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) : Crozet, Kerguelen et Amsterdam.

Pendant sa patrouille de surveillance des pêches dans les quarantièmes rugissants2 et les cinquantièmes hurlants3, le renfort d’un prévisionniste météorologiste du Centre d’expertise METOC4 a été précieux pour optimiser les courtes fenêtres météo favorables pour passer à proximité de chacune des bases.
Quelques sacs de courrier ont ainsi été livrés par embarcation aux hivernants, sevrés de visites depuis le dernier passage du Marion Dufresne au mois d’avril. Les scientifiques, militaires et techniciens des bases ont pu, apercevoir la silhouette rouge caractéristique de L’Astrolabe. Celle-ci a abondamment inspiré le peintre Philippe Gloaguen, embarqué pendant la mission, et un livre est en préparation. 

Admis au service actif récemment, L’Astrolabe renforce désormais les frégates de surveillance Floréal et Nivôse dans la mission de patrouille en zone TAAF. Habitué des rudes climats antarctiques pour la mission logistique Antarctique en été, L’Astrolabe est dédié aux patrouilles dans les subantarctiques en hiver austral en remplacement de L’Albatros, désarmé en 2015.

 

37423499_1846180865405103_61382366881424

 

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/07/2018 à 11:47, Bon Plan a dit :

Je ne sais trop ou mettre ce sujet, donc vous me pardonnerez si pas parfaitement sur le sujet, mais ca me semblait fort intéressant.

Video_Hull_Vane_Retrofit_Improves_OPVs_p

by CMN’s sea trial team showed a reduction in fuel consumption of 18% at 12 knots, 27% at 15 knots and 22% at 20 knots. The top speed increased from 19.7 knots to 21 knots.

https://www.navyrecognition.com/index.php/focus-analysis/naval-technology/6356-video-hull-vane-retrofit-improves-opv-s-performance.html

Le Hull vane a été étudié aussi pour des OPV allant jusqu'à 105 m.

Pour coller au titre du fil PLG, une étude porte sur la problématique d'un OPV de  61 m :

allongement ou bien Hull Vane ?

Reponse le Hull Vane est préférable pour diminuer la conso annuelle mais aussi l'autonomie (+25%) ou la vitesse

Citation


Hull Vane® vs lengthening – a comparison between four alternatives for a 61m OPV

In a typical retrofit installation (attached to the transom), the Hull Vane® increases the total length of a vessel. In this paper, the question is answered whether lengthening the vessel by the same amount can achieve comparable results in case of a newbuilding. For this purpose, four versions of a state-of-the-art 61m patrol boat design by DAMEN are compared in terms of resistance and propulsion. These resistance and propulsion calculations are based on a series of CFD computations.
The results show that for a given operational profile, a Hull Vane® fitted behind the transom is the most beneficial solution in reducing the fuel consumption of the vessel. Incorporating the Hull Vane® within the existing length of the vessel also proves to be more beneficial for the yearly fuel consumption than extending the overall length of the vessel

https://www.hullvane.com/publications/

Si on applique cela à  la question des PLOM cela donne :

PLG avec Hullvane plutôt que PLG allongé de qq mètres?

Edited by BPCs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, BPCs a dit :

allongement ou bien Hull Vane ?

Ok la coque passe avant mais çà reste un appendice qui pendouille  au risque d’accrocher ou de se prendre des gnons….Même fonction que le stern wedge mieux  intégré dans les formes je pense.

https://www.researchgate.net/profile/Shiju_John2/publication/303381793_Hydrodynamic_performance_enhancement_using_stern_wedges_stern_flaps_and_interceptors_for_ships/links/575a83bc08ae9a9c955141cd/Hydrodynamic-performance-enhancement-using-stern-wedges-stern-flaps-and-interceptors-for-ships.pdf

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, ARMEN56 a dit :

Ok la coque passe avant mais çà reste un appendice qui pendouille  au risque d’accrocher ou de se prendre des gnons….Même fonction que le stern wedge mieux  intégré dans les formes je pense.

https://www.researchgate.net/profile/Shiju_John2/publication/303381793_Hydrodynamic_performance_enhancement_using_stern_wedges_stern_flaps_and_interceptors_for_ships/links/575a83bc08ae9a9c955141cd/Hydrodynamic-performance-enhancement-using-stern-wedges-stern-flaps-and-interceptors-for-ships.pdf

 

Il y a sur le site de Hull Vane, un papier sur la comparaison entre Hull Vane, Interceptor, trim wedge (id sternwedge ?)  avec un gain d'efficacité pour le Hull Vane tant en consomation qu'en réduction du tangage :

https://www.hullvane.com/wp-content/uploads/2017/01/Kasper-Uithof-et-al-A-systematic-comparison-between-trim-correction-methods.pdf

Citation

This paper discussed a systematic comparison between different trim correction methods: The Hull Vane®, a variable interceptor, trim wedges, and ballasting. All these methods were tested on a 50m Patrol Vessel at speeds between 8.6 and 34.4 knots (Fn 0.2 – 0.8). The research has show n that the Hull Vane® is the most efficient in reducing the resistance of this vessel for the largest part of the speed range. Only at the lower speeds ballasting proves to be more efficient, as it prevents dead water to be dragged along with the ship by lifting the transom out of the water. At the highest speed, the differences between the variable interceptor, trim wedge and Hull Vane® are small. This research has not investigated the option of combining ballasting for the lowest speed with the Hull Vane® for the medium to high speeds. Combining these solutions could prove to get the best of both worlds.

In comparison to the interceptor, the Hull Vane also significantly reduces the pitching motion of the vessel. The amplitude in regular waves with a wave length of 50m and a wave height of 1m was reduced by 20.9%, which will significantly increase the comfort for the crew, and operability of the vessel.

Citation

This reduction of the pitch motion also influences the resistance of the vessel. Whereas in flat water the interceptor and Hull Vane ® decrease resistance by 11.6% and 13.7% respectively, in waves these percentages change to 10.4% and 14.7%, showing that the Hull Vane® effectively reduces the added resistance of the vessel due to waves.

 

Edited by BPCs
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le patrouilleur polaire L’Astrolabe a appareillé fin juillet pour une deuxième mission de surveillance dans les eaux des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

L’équipage A, commandé par le capitaine de frégate Céline Tuccelli, a rencontré les scientifiques et militaires de la base Alfred Faure à Crozet et de la base de Port-aux-Français à Kerguelen.

La géographie exceptionnelle des lieux se prête parfaitement à la conduite d’entraînements spécifiques aux missions du patrouilleur polaire dans son milieu de prédilection : raids nautiques dans de profonds fjords, plongées en eaux glaciales de nuit au milieu des laminaires géantes et du krill (plancton des mers froides), exercices de visite et navigation côtière sur éléments radar. Toutes les zones n’étant pas parfaitement hydrographiées, y naviguer rappelle inévitablement le marin à ses fondamentaux !

 

La patrouille à Kerguelen achevée, L’Astrolabe  affronte à présent les quarantièmes rugissants pour remonter vers l’île de La Réunion. L’équipage B reprendra ensuite la mer après un arrêt technique pour entamer une deuxième longue saison logistique en Antarctique.

L'Astrolabe%20dans%20la%20baie%20du%20Mo

  • Like 3
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Versatilité des B2M,  le D'Entrecasteaux en mission hydrographique

Nouvelle-Calédonie : le D’Entrecasteaux en soutien à une mission hydrographique (30/08/2018)

https://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/nouvelle-caledonie-le-d-entrecasteaux-en-soutien-a-une-mission-hydrographique

Edited by Benoitleg
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/09/2018 à 23:05, Benoitleg a dit :

Versatilité des B2M,  le D'Entrecasteaux en mission hydrographique

Nouvelle-Calédonie : le D’Entrecasteaux en soutien à une mission hydrographique (30/08/2018)

https://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/nouvelle-caledonie-le-d-entrecasteaux-en-soutien-a-une-mission-hydrographique

le-d-entrecasteaux-en-soutien-a-une-miss

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, BPCs a dit :

La Combattante !

Patrouilleur Léger Antillais "La Combattante"

Portrait de marin : le maître principal Michaël, commandant du remorqueur « Maïto

38600532_2200876796862085_59558997614657

Extrait : Nous allons maintenant parler de votre unité. Quelles sont les multiplicités des compétences du RPC « Maïto » ?

Comme vous le savez, le « Maïto » est le remorqueur portuaire et côtier basé à Fort-de-France où il est arrivé en 2003. C’est un petit remorqueur multi-missions dont les trois quarts sont portuaires. Nous sommes liés aux frégates « Ventôse » et « Germinal », aux mouvements des barges, des citernes que l’on peut avoir à effectuer dans le port de Fort-de-France. Nous avons également des conventions avec le port maritime civil, ainsi qu’avec la SOMARA (Société Maritime de remorquage et d’assistance). Dans ce cadre nous pouvons intervenir au profit de porte-conteneurs, de pétroliers. Nous intervenons également pour des travaux portuaires, par exemple le changement de coffres, comme ça sera le cas en fin d’année. Nous participons à la préparation de l’arrivée du B2M (Bâtiment multi-missions) « Dumont d’Urville » et du PLA (patrouilleur léger antillais) avec la mise en place de nouveaux pontons.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,435
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Faith_Healer
    Newest Member
    Faith_Healer
    Joined
  • Forum Statistics

    20,751
    Total Topics
    1,263,346
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries