Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Actualités des Patrouilleurs et des BSA en Metropole et OM


Scarabé
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, ARMEN56 a dit :

A titre d’info les remorques de mer du CdG sont prévues rompre à 180000 DaN

Donc 180T a quelques kg près. Donc on doit être dans une remorque de 52mm à quelques mm près, avec une masse linéaire d'environ 15kg. J'imagine que pour le CdG et les pétroliers ils ont prévu de la longueur sur tambour : je dirais 1200m minimum, 1500 serait bien, 1800 au max (faut l'enrouler ça prend de la place et ça pèse).

A 1500m, avec les coefficients de sécurité il faut déjà une capacité de 30T sur le treuil, ça commence à causer et à chiffrer...

Ensuite il faut le matériel en cas de casse (sacrificiel doublé à minima et passage de va et vient) - là aussi ça prend de la place.

Comme le flotteur n'est pas qu'un pur remorqueur il faut garder de l'espace pour le reste

Pour monter encore en gamme (ou en puissance c'est selon) il devient nécessaire de spécialiser je pense : moteurs plus puissants donc plus gourmands, donc moins de volumes / stocks à transférer, etc., etc.

Avec ses specs de supply généraliste, sa grue, sa barcasse de plageage, ses capacités Fifi et DP, le design des BS (metros comme outre-mer) était le bon. On peut effectivement regretter une limitation à 8 exemplaires qui ne laisse pas de place aux immobilisations.

Néanmoins cette série devrait permettre l'éclosion d'une école "services à la mer" profitable à tous dans un parcours RH généraliste, grâce à une palette de missions assez large et la nécessité de maintenir les fondamentaux. L'Astrolabe, en revanche, en exemplaire unique, ne permettra pas la diffusion large du savoir-faire "glaces", mais juste de former quelques spécialistes.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Beachcomber a dit :

L'Astrolabe, en revanche, en exemplaire unique, ne permettra pas la diffusion large du savoir-faire "glaces", mais juste de former quelques spécialistes.

On a envoyé aussi un BSAM faire le passage du Nord Est et, actuellement, on navigue souvent dans la zone du cercle Arctique;  Norvège, Islande, Groenland, le Fulmar participe a des manoeuvres SAR avec les canadiens, danois et US (cette année du côté du Nuuk) ; en sus des bateaux qui descendent jusqu'au Kerguelen.  Mais sans doute ce n'est pas tout à fait comparable à la zone de l'Astrolabe. 

Par contre, des plaisanciers et des scientifiques Fr qui naviguent dans ces zones sont relativement nombreux, passage du Nord Ouest, dont un amiral en retraite sur un OVNI et aussi deux gars en kayak, Patagonie - Antarctique; et bien entendu ceux de la marchande. Des voiliers comme les Boreal et Garcia profitent des RETEX (le Garcia Explorer a été conçu avec des navigateurs polaires) Mais, est-ce que dan la MN quelqu'un compile tout ça... 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

On a envoyé aussi un BSAM faire le passage du Nord Est et, actuellement, on navigue souvent dans la zone du cercle Arctique;  Norvège, Islande, Groenland, le Fulmar participe a des manoeuvres SAR avec les canadiens, danois et US (cette année du côté du Nuuk) ; en sus des bateaux qui descendent jusqu'au Kerguelen.  Mais sans doute ce n'est pas tout à fait comparable à la zone de l'Astrolabe. 

Par contre, des plaisanciers et des scientifiques Fr qui naviguent dans ces zones sont relativement nombreux, passage du Nord Ouest, dont un amiral en retraite sur un OVNI et aussi deux gars en kayak, Patagonie - Antarctique; et bien entendu ceux de la marchande. Des voiliers comme les Boreal et Garcia profitent des RETEX (le Garcia Explorer a été conçu avec des navigateurs polaires) Mais, est-ce que dan la MN quelqu'un compile tout ça... 

Sans oublier le Nouveau paquebot d'expédition "Commandant Charcot" de la compagnie du Ponant avec des caractéristiques "arctiques" sans équivalent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Beachcomber

"bref 80T est un très bon compromis pour les besoins actuels et à venir"

Je reste qd mme dubitatif surtout qu'en appliquant le processus du Towing manuel , çà donnerait un 95 tonnes de BP sans marge pour un 75000 tonnes à 6 nds , alors le potentiel de 80 t d’un BSAM peut interroger. Ceci dit faudrait avoir un navire de 75000 t pour se faire la main .....

Coté russe  le Kuz se fait accompagner du Tug Nikolay Chiker d’un BP de250 t

https://www.popularmechanics.com/military/navy-ships/a18141/towing-admiral-kuznetsov-video-tugboat/

Coté US Navy les nouveaux tug ont un BP de 176 tonnes en remplacement des T-ARS de 68 et T-ATF de 90 t en BP

https://www.navsea.navy.mil/Portals/103/Documents/Exhibits/SNA2020/SNA2020-USNS_Navajo-ChrisPaulus.pdf?ver=2020-01-15-154401-857

Pour les aussières de remorque  j’ai trouvé ceci en fond de cale ..

remorq10.png

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les russes ont un pur remorqueur de classe polaire, je n'arrive pas à insérer la photo mais on voit bien le cul rond et dégagé, le bec de perroquet au niveau des grues et les tambours auxiliaires au dessus du guide câble du treuil principal.

spacer.png

Les US ont du s'inspirer de nous avec un AHTS très peu modifié qui garde les inconvénients de la coque d'origine avec un bec de perroquet très arrière : question manœuvrabilité sous remorque c'est pas l'extase - le bras de levier entre safran (ou propulseur azimutale selon l'option choisie) et le point d'application de la force exercée par la remorque est très court, donc on est vite limité / bridé par le cul dès lors qu'on ne travaille plus dans l'axe.

La grue centrale arrière permet plus que sur un design de remorqueur pur, et je ne vois pas de tambours auxiliaires (sur autres vues) autour du treuil principal : ils privilégient la polyvalence à la spécialisation sur une base de remorquage.

spacer.png

Sur la Loire, base AHTS, on voit bien les bec de perroquet reculés presque jusqu'au fût de la grue, placée tres avant comme sur le tug russe. Les rails de sécurité sont assez bas pour permettre à la remorque de glisser sans entrave ni gêne. Pas de tambours auxiliaires apparents.
Le design est polyvalent mais devrait rester efficace en remorquage.

Il ne faut pas oublier non plus qu'avec les Abeilles Flandres, Languedoc, Bourbon et Liberté on a des chevaux sous le capot en cas de besoin :smile:

Edited by Beachcomber
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARMEN56 a dit :

"bref 80T est un très bon compromis pour les besoins actuels et à venir"

Je reste qd mme dubitatif surtout qu'en appliquant le processus du Towing manuel , çà donnerait un 95 tonnes de BP sans marge pour un 75000 tonnes à 6 nds , alors le potentiel de 80 t d’un BSAM peut interroger. Ceci dit faudrait avoir un navire de 75000 t pour se faire la main .....

Les BSAM pour des gros remorquage c'est peut être risqué surtout sur des navires aussi coûteux qu'un porte avion. En France métropolitaine, il a les 4 BSAD (Jason, Argonautes, pionners et sapeur) qui ont 125 t et les 4 Abeilles avec 200 t avec des équipages expérimentés en remorquage. 

Après pour les outres mer sa aurait pu servir une grosse capacité de remorquage. La par contre il n'y a pas grand chose à part des remorqueurs portuaire... 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Vince88370 a dit :

 

Après pour les outres mer sa aurait pu servir une grosse capacité de remorquage. La par contre il n'y a pas grand chose à part des remorqueurs portuaire... 

 

 

Les BSAOM ont 30 T de bollard pull 

Ils ont déjà evité des catastrophes https://www.colsbleus.fr/articles/10827

Par contre les BSAM on un shark jaws escamotable 

https://clearseas.org/wp-content/uploads/2018/09/5521-ClearSeas-TowingNeeds-FR-Vf-1.pdf

Link to comment
Share on other sites

@Vince88370

J'ai embrayé le sujet suite à l'article anglais cité plus haut ...pour le 80 en BP la MN fera avec.

"il a les 4 BSAD (Jason, Argonautes, pionners et sapeur"

Oui mais en 2010 l’idée du CPE  était ;

-  justement de ne pas reconduire le contrat d’affrètement BSAD avec  Bourbon qui en énervait plus d’un ………et donc

- de  mettre en place un leasing sur 20 ans et plus pour mise à disposition de la MN de 8 BASH ; 4 en version mili armés par des militaires et 4 autre en version civile armés par un armateur au fait de la conduite de ce type de navire, cout intégrant sur cette période le cout globale de possession ; construction des navires , armement , logistique et MCO.

Mais changement de portage en 2014 , on reconduit l’affrètement et on lance la construction des BSAM non loués

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 07/11/2021 à 20:38, ARMEN56 a dit :

@Scarabé

"Sur les BSAM ils font de grosse modifcation sur les lignes de mouillage qui semble avoir été sous sous-dimensionné par rapport aux navires et aux missions. 

NG est en charge des modifs sur les 4 BSAM le premier a passé au bassin pour un ATM et la SEINE qui rentre de la mission Marianne dans la pacifique. "

Théoriquement les installations de mouillage des BSAM ont  été déterminées par les règles de classe ( nombre d'armement NA ) , dès lors on ne peut donc parler de sous dimensionnement si le NA calculé est bon , çà doit être le cas puisque le calcul doit être approuvé BV. Longueur et calibre de chaine ,  masse et nb d'ancre dépendent donc de ce  nombre d’armement NA dont formule  est précisée dans  le lien ci-dessous , il dépend  du déplacement  du fardage latéral et frontal dans les conditions  suivantes :

Malheureusement au final c'est visiblement sous-dimensionné pour l’usage qui en est fait dans les conditions rencontrées. Le minimum des règles de classe semble ne pas considérer le mouillage comme un opération courante mais comme un moyen d’urgence.

J'ai souvenir d'avoir vu chasser avec L'Astrolabe, et il n'y avait pas 60 noeuds de vent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, true_cricket a dit :

Malheureusement au final c'est visiblement sous-dimensionné pour l’usage qui en est fait dans les conditions rencontrées. Le minimum des règles de classe semble ne pas considérer le mouillage comme un opération courante mais comme un moyen d’urgence.

J'ai souvenir d'avoir vu chasser avec L'Astrolabe, et il n'y avait pas 60 noeuds de vent.

Hélas pour les navires aux normes civiles la notion de mouillage difficile ne semble pas prise en compte dans le calcul du NA qui détermine  la masse d’ancre , calibre , qualité et longueur de chaine.

La tenue de l’ancre dépend comme on la dit ; de sa masse , de son type , de la nature du fonds ET du poids linéaire de chaine en constitution funiculaire , l’effet chainette jouant le rôle d’amortisseur lors des rafales .

Ceci étant dit , les aspects mouillages difficiles avaient bien été abordés lors discussions au BV dans cadre de règlement BV mili 2000 . Nous avions demandé soit la prise en compte d’un NA supérieur soit ne pas effectuer la réduction de 25% en masse pour les ancres à haut pouvoir de tenue HHP ( AC14 )

En tout cas extraits discussion BV 2000 en présence d’ALFAN ( CC Vieux bled référent ALFAN  – ex Cdt du Tenace)

http://www.archives-orales.developpement-durable.gouv.fr/document.html?id=Entretien-0002160

mouill14.png

 

Pour ce qui est des ancres et de leur tenue en fonction nature du fond

mouill13.png

 

Je cite l’AC14 car elle est reconnue/retenue comme étant l’une des meilleures

extrait norme UK ; AC (Classe de l'Amirauté) 14. En 1943, l'Amirauté a mis en place une série de tests visant à visant à améliorer le rapport entre la traction de maintien et le poids de l'ancre. Ces essais Ces essais ont permis de réaliser une avancée majeure dans la conception des ancres et ont conduit au développement des ancres AC. . L'AC 14, qui équipe la majorité des navires de surface de la Royal Navy, présente les caractéristiques suivantes un rapport entre la force de retenue et le poids de l'ancre de 10. Elle est conçue pour mordre rapidement et atteint sa puissance de retenue maximale après avoir tiré 2 longueurs de tige

https://themarinestudy.com/topic/3-admiralty-cast-anchor-type-a-c-14/?v=11aedd0e4327

pour ce qui est de l’effet chainette

mouill12.png

 

Link to comment
Share on other sites

Les navires de servitude rencontrent fréquemment des problèmes de sous-dimensionnement des lignes de mouillage.

C'est sans doute vrai aussi pour les navires de charge, mais ça se voit moins car le calcul du nombre ou numéro d'armement tient compte du déplacement pleine charge du navire, et ces navires mouillent peu dans ces conditions.

Deja les navires qui chargent aux marques sont "rares", ça concerne principalement les vraquiers et pétroliers (les porte-conteneurs et autres divers cargos chargent plutôt en volume). De plus ils sont amenés à mouiller soit à vide en attente de place devant le port de chargement (ils sont alors sur ballast, ou lèges, donc le mouillage est sur-dimensionné), ou en attente de déchargement après le voyage, alors les soutes sont "vides" et parfois une partie du cargo a été débarrassé de son eau (cas des minéraliers principalement) - et ça allège le canot.

Concernant les navires de servitude, ils gardent généralement un déplacement a peu près constant. Les chantiers peu habitués à ce type de constructions, ou désireux de proposer des prix planchers peuvent faire l'erreur d'appliquer un matériel tout juste réglementaire, mais souvent les armateurs imposent un sur-dimensionnement du mouillage. Déjà ces navires prennent du poids avec l'âge, ensuite les armateurs préfèrent l'attente au mouillage plutôt qu'à quai, ça coûte moins cher, donc font en sorte que ça se passe bien.

Il m'est arrivé de naviguer sur une tête de série qui rencontrait ce problème : on l'a "solutionné" en rajoutant des maillons. Les sister-ships construits après ont bénéficié de chaînes et ancres plus épaisses, donc plus lourdes, avec bien évidemment guindeau, barbotins, stoppeurs adaptés.

Après la tenue au mouillage c'est toujours aléatoire, avec des chasses fréquentes par mauvais temps, donc on s'adapte et on fait attention (parfois on tient bien mais c'est le voisin qui dérape et vient sur toi).

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Beachcomber a dit :

problèmes de sous-dimensionnement des lignes de mouillage.

Un sous dimensionnement  c’est un  sous entendu  de défaut de conception , ce qui n’est pas le cas si l’armateur a accepté la dotation ancres et chaines définies par le NA . En revanche il peut évoquer une inadaptation du mouillage de sa barcasse lors certaines  missions….etc

Savoir qu’à un NA donné,  l’armateur à la main sur le choix de l’ancre  (et peut pour des raisons de cout  sélectionner  une mauvaise pioche ) ainsi que sur le calibre de chaine dont la qualité dépend de la masse linéaire de chaine ( il peut choisir une chaine lourde ou une chaine légère)

Et qd on commence à gratter le sujet des tenues des ancres çà devient d’un compliqué 

https://repository.tudelft.nl/islandora/object/uuid:641fc700-fac5-4242-8a48-0be2b08848a9/datastream/OBJ

Hier selon méthode déterministe , me souviens nécessité de  quelques heures à se palucher les calculs de traine air et traine eau selon conditions de ceci ou de cela . Le cours GM et instructions sur le mouillage amarrage remorquage , c’est 4 fascicules de 70 pages

Aujourd’hui avec la simplification de la formule empirique du NA ; un  plan de franc bord , un plan des vues extérieures et un tableur  exel , chouette c’est quasi instantané , mais y voit on tout...... :rolleyes:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
Le 16/07/2021 à 09:19, Scarabé a dit :

Apparement l'incendie à durer plus d'une heure toute la passerelle à brulé. 

Equipe reduite à bord au moment de l'alerte. Intervention des equipes du Vendeminaire et du p 400 juste apres l'alerte puis des Marins Pompiers de la base Naval puis des pompiers de Noumea. 

Il est pas pres de repartir naviguer le D’Entrecasteaux

© Mer et Marine https://www.meretmarine.com/fr/content/la-marine-nationale-na-plus-aucun-batiment-disponible-en-nouvelle-caledonie

plus aucun navire dispo sur la ZEE de NC 

 

Une catastrophe de plus apres la Perle  :combatc:

Connait-on le pourquoi du comment de l’incendie sur un navire neuf aux normes SOLAS et autres  durcissement incendie mil ?

Pb technique  de conception ? imprudence ?  autre chose … ? 

Des enseignements côté alarmes détection extinction ? mises à hauteur sur les autres ?

https://www.meretmarine.com/fr/content/noumea-lexpertise-se-poursuit-apres-lincendie-du-bsaom-dentrecasteaux

Puisqu’on est sur le d’Entrecasteaux, une pensée pour le N-1 , hier BSE et aujourd’hui Q 831 perchoir à Cormorans; à signaler prestation de la CNIM sur à prop  cf sujet EDAS

 

zwitmq.png

 

qkijvx.png

https://www.netmarine.net/g/bat/entrecas/index.htm

Edited by ARMEN56
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
il y a 18 minutes, Scarabé a dit :

Et ben voilà , ils ont remplacé les pioches de m..... initiales  par des AC14 comme je le recommandais plus haut , après le poste de repos des ancres avec rampe d'affalage écarte la chaine du bulbe en évitant le ragage .

Ceci dit çà écorche le design ....

Suis pas abonné à MM , Groizeleau il raconte quoi ?

 

 

Edited by ARMEN56
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, ARMEN56 a dit :

Et ben voilà , ils ont remplacé les pioches de m..... initiales  par des AC14 comme je le recommandais plus haut , après le poste de repos des ancres avec rampe d'affalage écarte la chaine du bulbe en évitant le ragage .

Ceci dit çà écorche le design ....

Suis pas abonné à MM , Groizeleau il raconte quoi ?

 

 

Moi non plus. 

Mais je sais aussi qu'ils ont modifié certaines cabines pour embarquer plus de pax. ( De 4 a 6. )

Rajouter des détecteurs lasers de départ d'incendie sous certaines installations suite à des retex. Tu comprendras

Edited by Scarabé
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 03/02/2022 à 11:06, ARMEN56 a dit :

Et ben voilà , ils ont remplacé les pioches de m..... initiales  par des AC14 comme je le recommandais plus haut , après le poste de repos des ancres avec rampe d'affalage écarte la chaine du bulbe en évitant le ragage .

Ceci dit çà écorche le design ....

Suis pas abonné à MM , Groizeleau il raconte quoi ?

 

 

Ils ont perdue 1 maillon vue que le puit de chaine n'a pas été agrandit 

Avant aprés 

La Garonne vient de subir la même modif  

seine_3.jpg

On voit bien la nouvelle Ancre 

FLek_NdWUAQQYiK?format=jpg&name=large

Et la proue des POM 

 0_111.jpg

B9728718118Z.1_20211020145929_000+GF8J5U

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

http://www.opex360.com/2022/02/28/indo-pacifique-selon-un-rapport-la-chine-pourrait-exploiter-la-fragilite-des-forces-francaises-pour-imposer-un-fait-accompli/

Depuis le temps qu'on tire la sonnette sur le risque d'avoir des navires sous armés en Indo-Pacifique et avec notamment le splendide Narwahl 20mm des Futurs POM... :dry:

Citation

« Il n’en reste pas moins que ce décalage du rythme de la montée en puissance de nos moyens militaires avec ceux de la Chine crée une fragilité exploitable par cette dernière pour mener une politique du fait accompli, notamment en matière de pêche, tout en exposant nos marins à un potentiel incident armé ».

Au cours de leurs auditions réalisées pour les besoins de leur rapport, Mmes Michel-Brassart et Trastour-Isnart ont recensé quelques pistes pour remédier à cette situation.

Ainsi, il est question de « reconsidérer la cible des patrouilleurs présents en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie [actuellement 2 unités par plots qui pourraient être augmentées de 1 à 2 patrouilleurs supplémentaires] », ce qui ferait 2 à 4 POM de plus à commander.

Dans le même registre, les députées préconisent d’accélérer et de renforcer le renouvellement des frégates de surveillance par le « lancement d’un programme de corvettes [en cohérence avec le programme de corvette européenne], navires de classe moyenne mais dotés d’une valeur militaire plus solide afin d’afficher une présence militaire prépositionnée de plus forte crédibilité opérationnelle ». Et d’estimer qu’il en faudrait deux par plot, au lieu d’une.

Une autre recommandation parle d’étudier « l’acquisition de moyens amphibies prépositionnés, capacité perdue avec le retrait du service des BATRAL [bâtiment de transport léger], mais pourtant utiles pour disposer sur zone d’une capacité minimale de projection de force en cas de mission humanitaire […], de maintien de l’ordre [Ouvéa, nord de la Nouvelle-Calédonie…] voire de démonstration de puissance interarmées, face à un risque d’occupation étrangère illégale d’un îlot isolé ».

Plutôt que de commander d'autres POM, il faudrait surtout les armer correctement, avec le 40CTA des futurs PO et ses Mistral... voire un captas conteneurisé

Et dans la foulée, armer les PO comme des corvettes avec un 76mm plus polyvalent. :happy:

Mais déjà rajouter le 40CTA à la proue,   en basculant le Narwahl sur la defense de la poupe, donnerait plus de cohérence au POM.

Parce que des patrouilleurs un minimum armés cela ne relève pas que de la Science Fiction :

Euronaval_2016_Paris_France_75.jpg

Nota : On mesure là toute l'audience sur les sphères de décision d'ADnet, seul Thinktank de défense collaboratif,  dématérialisé et virtuel... surtout virtuel :laugh:

Edited by BPCs
autodérision
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 3 heures, BPCs a dit :

http://www.opex360.com/2022/02/28/indo-pacifique-selon-un-rapport-la-chine-pourrait-exploiter-la-fragilite-des-forces-francaises-pour-imposer-un-fait-accompli/

Depuis le temps qu'on tire la sonnette sur le risque d'avoir des navires sous armés en Indo-Pacifique et avec notamment le splendide Narwahl 20mm des Futurs POM... :dry:

 

 

Dans le lien c'est claire 

la Chine crée une fragilité exploitable par cette dernière pour mener une politique du fait accompli, notamment en matière de pêche, tout en exposant nos marins à un potentiel incident armé ».

Tu crois vraiment qu'avec un canon de 20 mm on n'arrive pas à mettre aux plis des pecheurs recalitrants. Dailleurs le 40 mm on n'est même pas sur qu'il puisse être installé sur les POM.

J'ai plutot entendue dire un amenagement d'un support polyvalent pivotant pour fixer un poste MMP ou Mistral qui se trouve sur l'arriere de la plateforme avia. Le truc est integré sous le plancher il suffit de devisser la plaque qui le recouvre et rajouter le support pour les missiles  .  

Sur cette vidéo tu le vois le trou sur l'arriere de la plateforme et on vois aussi l'emplacement du 20 mm et son support dans l'axe de la passerelle de navigation.  Si tu mets un 40 mm ca cachera la vue aux veilleurs.  

B9728713158Z.1_20211019174623_000+G02J5Q

https://lasemainedansleboulonnais.nordlittoral.fr/127767/article/2021-10-19/video-montez-bord-du-navire-de-guerre-de-80-metres-quai-au-port-de-boulogne-sur#popin-newsletters-form

 

Ne pas oublier que pour mettre 4 POM  2 FS NG + 1  Petit TCD il faut avoir l'infrastructure et le soutien qui va avec et c'est loin d'être le cas.  Ils sont gentils ses députés de faire des rapports parlementaires sur la casse qu'ils ont fait dans les années 2010. 

Quand aux POM on va construit 2 nouveaux quais de 130 M de long sur 8 de large sur nos 2 bases navales du Pacifique . 

A Noumea les traveaux du nouveau quai POM commence en Avril pour une inauguration en Aout 2023 et pour Papeete c'est pas avant Mars 2023 pour  une livraison en Juillet 2024.   

 

  

 

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Tu crois vraiment qu'avec un canon de 20 mm on n'arrive pas à mettre aux plis des pecheurs recalitrants. Dailleurs le 40 mm on n'est même pas sur qu'il puisse être installé sur les POM.

Tu crois vraiment qu'avec un 20mm, on peut mettre au pas une nuée de navires de pêche, 

 

les empêcher de t'éperonner et surtout traiter le navire d'accompagnement armé ?

Il y a 4 heures, Bechar06 a dit :

C'est quoi, de qui ? Ref ?  STP

Ce qu'il faudrait c'est au minimum ce qui était proposé sur le petit OPV 52 Kership que j'ai mis en photo : des missiles AntiNavires légers , un Simbad, 1 40 mm à la proue et  en plus 1 20mm à la poupe.

Tu peux prévoir un MMP mais avec un seul poste tu ne traites pas grand chose... et pas  de très loin.

Euronaval_2016_Paris_France_74.jpg

 

Edited by BPCs
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, BPCs a dit :

Tu crois vraiment qu'avec un 20mm, on peut mettre au pas une nuée de navires de pêche, 

 

les empêcher de t'éperonner et surtout traiter le navire d'accompagnement armé ?

Ce qu'il faudrait c'est au minimum ce qui était proposé sur le petit OPV 52 Kership que j'ai mis en photo : des missiles AntiNavires légers , un Simbad, 1 40 mm à la proue et  en plus 1 20mm à la poupe.

Tu peux prévoir un MMP mais avec un seul poste tu ne traites pas grand chose... et pas  de très loin.

Euronaval_2016_Paris_France_74.jpg

 

En 20mm les munitions explosives ça déménage quand même pas mal. Pour du péchou, même énervé faut pas exagérer quand même !

Reste le problème de la portée.

Un 20mm, grosso modo ça va porter 1.5/2 Nm, ce qui laisse pas beaucoup de temps si les mecs à bord on du 14mm

Un 40mm par contre ça va plutôt être 3/4 Nm, ce qui donne un peu plus de "souplesse"

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...