Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Actualités des Patrouilleurs et des BSA en Metropole et OM


Scarabé
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, ARMEN56 a dit :

Ca pourrait re faire une marée sous réserve grand toilettage pour second hand ?

Il sort (septembre) d'un arrêt technique de deux mois, à quai. Nouveau commandant depuis août.  Est-ce qu'ils vont le garder en attente de l'ASA du POM NG ..?  M'étonnerait qu'ils le gardent jusqu'à l'arrive du deuxième en 2024, mais sait-on jamais. 

Le nouveau devrait arriver début 23.  Départ prévu vers novembre, je suppose que par la route des alizés, Cap Vert,  Antilles, Canal, etc...

Edited by Fusilier
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Fusilier a dit :

Il sort (septembre) d'un arrêt technique de deux mois, à quai. Nouveau commandant depuis août.  Est-ce qu'ils vont le garder en attente de l'ASA du POM NG ..?  M'étonnerait qu'ils le gardent jusqu'à l'arrive du deuxième en 2024, mais sait-on jamais. 

Non il sera RSA aprés croix du Sud 2023 

Le second P 400 sert de piece de rechange il y a déjà un contrat local pour leur démantèlement en 2024 

https://hanslucas.com/dmayeur/photo/51955

Ensuite le quai va etre refait en dur pour EDAS les remorqueurs et la vedette GM 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, Scarabé a dit :

Non il sera RSA aprés croix du Sud 2023 

Le second P 400 sert de piece de rechange il y a déjà un contrat local pour leur démantèlement en 2024 

https://hanslucas.com/dmayeur/photo/51955

Ensuite le quai va etre refait en dur pour EDAS les remorqueurs et la vedette GM 

 

sur clichés 18 et 19 Vendémiaire de ton lien , on observe ce qui pourrait être une manche à air fixée sur rambarde du pont d'envol ...je n'avais pas remarqué cela avant sur d'autres FS

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Fusilier a dit :

Donc vers septembre / octobre ?  

Fin mai debut juin Croix du Sud avec le groupe JDC 2023 et tous ce qui flotte dans la zone 

Generalment les RSA sont prononcé le 1 er juilliet donc pour le dernier P 400 le 01/07/23

il y a 4 minutes, ARMEN56 a dit :

sur clichés 18 et 19 Vendémiaire de ton lien , on observe ce qui pourrait être une manche à air fixée sur rambarde du pont d'envol ...je n'avais pas remarqué cela avant sur d'autres FS

 

Pour les RAM ? sinon je vois pas 

309523062_7924531394288632_4061109424506

 

309471387_7924531724288599_8626378859104

Ou alors un degazage de cuve 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, ARMEN56 a dit :

sur clichés 18 et 19 Vendémiaire de ton lien , on observe ce qui pourrait être une manche à air fixée sur rambarde du pont d'envol ...je n'avais pas remarqué cela avant sur d'autres FS

 

C'est une manche aéronautique,  à mon avis.  Pour permettre l'appontage à quai?  Ou alors c'est pour le club de voila de la Marine :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Scarabé a dit :

Ils vont bien trouver un frégàtons en fin de carrière pour prendre le poste tout les 6 mois:chirolp_iei:

Tu sais ce qu'ils te disent les frégations en fin de carrière ? :bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh:

Edited by mudrets
  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, mudrets a dit :

Tu sais ce qu'ils te disent les frégations en fin de carrière ? :bloblaugh::bloblaugh::bloblaugh:

Qu’une cape d’hermine et une couronne largement garnie meublerait utilement sa calvitie ?)

Révélation

Il y a combien déjà, dans le trésor du vice-royaume ?

Et un harem de fonction ?

Peut-on au moins tirer sur les faisans et faire des pâtés?

Ou ouvrir le port de Bayonne au bateaux noirs russes ?

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Hirondelle a dit :

 

  Masquer le contenu

Il y a combien déjà, dans le trésor du vice-royaume ?

Et un harem de fonction ?

Peut-on au moins tirer sur les faisans et faire des pâtés?

Ou ouvrir le port de Bayonne au bateaux noirs russes ?

 

Les quatre, mon très cher vol à tile 

Link to comment
Share on other sites

Le récent post en marine espagnole , m’a fait revenir sur ce sujet  NSRS de nos BSAM évoqué en juillet dernier

Pour mémoire on a 2  configurations Moship NSRS ( rescue , intervention) les deux pouvant être cumulées

Rescue system
The main Rescue System is used to recover the crew from the stricken submarine. A free-swimming Submarine Rescue Vehicle (SRV) is able to dive as deep as 610m, locate, and mate with the distressed submarine. Following pressure equalisation, up to 15 rescuees can be transferred into the rescue vehicle including patients on stretchers, before the SRV returns to the surface.

Intervention System

The Intervention system is an independent system that is likely to be deployed first. The IROV is supported with a dedicated A-Frame Launch and Recovery system, winch and umbilical, control cabin, navigation and tracking equipment and power generation equipment. The IROV shall be required to perform DISSUB location, rescue site preparation (including debris removal and radiation detection) and provide Emergency Life Saving Stores (ELSS) to the DISSUB such as food, water, atmosphere control equipment and medical supplies.

https://www.royalnavy.mod.uk/The-Fleet/Submarines/~/media/Files/Navy-PDFs/The-Fleet/Fighting-Units/Submarines/NSRS Factsheet.pdf

L’adaptation au NSRS en configuration sauvetage ( rescue ) était au programme des BSAM ( ex BSAH)

Pour la Garonne

En novembre 2021  OPEX nous dit ;

«  Le BSAM « Garonne » est désormais qualifié pour porter assistance aux sous-marins en détresse dont la capacité SRV »

http://www.opex360.com/2021/11/12/le-bsam-garonne-est-desormais-qualifie-pour-porter-assistance-aux-sous-marins-en-detresse/

En janvier 2022 MM titre

«  Sauvetage de sous-marins: les BSAM qualifiés NSRS mais pas pour le SRV »
https://www.meretmarine.com/fr/defense/sauvetage-de-sous-marins-les-bsam-qualifies-nsrs-mais-pas-pour-le-srv

Je ne réagis que maintenant mais si selon MM les BSAM ne sont pas dans les exigences SRV, ils ne peuvent pas être qualifiés NSRS , ce qui semble contradictoire et inenvisageable pour la DGA qui a piloté ce dossier. S’agit il d’une erreur de COM , d’une incompréhension de ma part ? Quelqu’un pourrait m’en dire plus sur le développement de cet article MM ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARMEN56 a dit :

Le récent post en marine espagnole , m’a fait revenir sur ce sujet  NSRS de nos BSAM évoqué en juillet dernier

Pour mémoire on a 2  configurations Moship NSRS ( rescue , intervention) les deux pouvant être cumulées

Rescue system
The main Rescue System is used to recover the crew from the stricken submarine. A free-swimming Submarine Rescue Vehicle (SRV) is able to dive as deep as 610m, locate, and mate with the distressed submarine. Following pressure equalisation, up to 15 rescuees can be transferred into the rescue vehicle including patients on stretchers, before the SRV returns to the surface.

Intervention System

The Intervention system is an independent system that is likely to be deployed first. The IROV is supported with a dedicated A-Frame Launch and Recovery system, winch and umbilical, control cabin, navigation and tracking equipment and power generation equipment. The IROV shall be required to perform DISSUB location, rescue site preparation (including debris removal and radiation detection) and provide Emergency Life Saving Stores (ELSS) to the DISSUB such as food, water, atmosphere control equipment and medical supplies.

https://www.royalnavy.mod.uk/The-Fleet/Submarines/~/media/Files/Navy-PDFs/The-Fleet/Fighting-Units/Submarines/NSRS Factsheet.pdf

L’adaptation au NSRS en configuration sauvetage ( rescue ) était au programme des BSAM ( ex BSAH)

Pour la Garonne

En novembre 2021  OPEX nous dit ;

«  Le BSAM « Garonne » est désormais qualifié pour porter assistance aux sous-marins en détresse dont la capacité SRV »

http://www.opex360.com/2021/11/12/le-bsam-garonne-est-desormais-qualifie-pour-porter-assistance-aux-sous-marins-en-detresse/

En janvier 2022 MM titre

«  Sauvetage de sous-marins: les BSAM qualifiés NSRS mais pas pour le SRV »
https://www.meretmarine.com/fr/defense/sauvetage-de-sous-marins-les-bsam-qualifies-nsrs-mais-pas-pour-le-srv

Je ne réagis que maintenant mais si selon MM les BSAM ne sont pas dans les exigences SRV, ils ne peuvent pas être qualifiés NSRS , ce qui semble contradictoire et inenvisageable pour la DGA qui a piloté ce dossier. S’agit il d’une erreur de COM , d’une incompréhension de ma part ? Quelqu’un pourrait m’en dire plus sur le développement de cet article MM ?

 

 

@ARMEN56

le SRV - sous-marin de sauvetage - long de 8,3 mètres, large de 3,5 mètres et pesant 30 tonnes. Les deux autres sont un robot télé-opéré (l’IROV comme Intervention Remotely Operated Vehicle) et un complexe hyperbare (le TUP comme Transfer Under Pressure). Le SRV est mis à l’eau à l’aide d’un portique placé à l’arrière du bateau mère

Les BSAM n'ont pas de portique et il semble impossible de leur monter un portique assez puissant pour mettre en oeurve le SRV.

Cette mission est de la reponsabilité des affrettés BSAA Pour l'instant l'Argonaute et le Pionnier sont qualifiés pour le SRV 

08bst118n245_melanie_denniel.jpg?itok=yp

   

08bst118n245_melanie_denniel.jpg?itok=H4

photo_5_1.jpg?itok=24lYklZb

 

Pour mettre en en ouvre un petit robots ils ont besoin de 5 conteneurs embarqués, arrimés et branchés aux servitudes qu’offre le bateau. 

https://www.colsbleus.fr/fr/node/269

http://www.opex360.com/wp-content/uploads/garonne-20211112.jpg

 

En temps normal, le NSRS est conservé à Faslane en Ecosse dans l’une des bases de sous-marins britanniques et doit être capable de porter secours à un sous-marin en difficulté partout dans le monde en dehors des zones couvertes par les glaces. Dans la zone nord de l’Océan Atlantique ou en mer Méditerranée, son délai de ralliement est de 72 heures au maximum après l’émission de l’appel de détresse. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Scarabé a dit :

Les BSAM n'ont pas de portique et il semble impossible de leur monter un portique assez puissant pour mettre en oeurve le SRV.

Si cela est avéré  il s'agit d'une faute de conception , car dans le dossier d'intégration ( RollRoyce ) du NSRS ;  tous les plans étaient fournis dont ceux des sous sellettes structure du PLARS . L'acceptation des plateformes BSAH/BSAM devaient être compliancy PLARS

J'hallucine

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, ARMEN56 a dit :

Si cela est avéré  il s'agit d'une faute de conception , car dans le dossier d'intégration ( RollRoyce ) du NSRS ;  tous les plans étaient fournis dont ceux des sous sellettes structure du PLARS . L'acceptation des plateformes BSAH/BSAM devaient être compliancy PLARS

J'hallucine

Tu as surement raison mais les fait sont la. Même si compatible ils n'ont pas de portique.  

Le seule qui a un petit portique c'est BSAOM Bougainville basé à Pappeete. La plus par du temps Il reste dans un hangar de la base naval. Quand il le sorte c'est pour aller installer des bouées.  

Bougainville.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Scarabé a dit :

Tu as surement raison mais les fait sont la. Même si compatible ils n'ont pas de portique.  

Le seule qui a un petit portique c'est BSAOM Bougainville basé à Pappeete. La plus par du temps Il reste dans un hangar de la base naval. Quand il le sorte c'est pour aller installer des bouées.  

Bougainville.jpg

Si j‘interviens sur le NSRS c’est que j’ai trempé un peu dans le dossier BSAH.

Le NSRS est un kit  , à disposition, comprenant  principalement : TUP , le PLARS et le SRV :

- l’ensemble pour le transfert sous pression et la décompression des survivants (Transfer Under Pressure, TUP),

- un système de mise à l’eau et de récupération (Portable Launch and Recovery System, PLARS)

- un véhicule de sauvetage (Submarine Rescue Vehicle, SRV),

Armer temporairement un MOSHIP – un BSAM , pour assurer une mission  spécifique NSRS c’est faire en sorte que la plateforme soit étudiée en mesures conservatoires pour l’intégration de ce kit en temps et en heures d’où pré-requis des interfaces structures ad hoc.

Bref que les BSAM , dont une des missions ppales est le NSRS, n’aient pas de portique  en permanence c’est logique , puisque c’est une fourniture temporaire .

Maintenant que nous ne puissions  pas intégrer ce PLARS poserait questions sur la conception et sur la faisabilité de la fonction globale NSRS ; pas de PLARS , pas de SRV mis à l’eau ….

Aussi j'ai du mal à comprendre la com ; OPEX ,  MM et la tienne puisque tu dis " il semblerait impossible de monter un portique assez puissant...."

bah toussa ne me laisse pas indifférent , ( poil aux dents :biggrin:)

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, ARMEN56 a dit :

Si j‘interviens sur le NSRS c’est que j’ai trempé un peu dans le dossier BSAH.

Le NSRS est un kit  , à disposition, comprenant  principalement : TUP , le PLARS et le SRV :

- l’ensemble pour le transfert sous pression et la décompression des survivants (Transfer Under Pressure, TUP),

- un système de mise à l’eau et de récupération (Portable Launch and Recovery System, PLARS)

- un véhicule de sauvetage (Submarine Rescue Vehicle, SRV),

Armer temporairement un MOSHIP – un BSAM , pour assurer une mission  spécifique NSRS c’est faire en sorte que la plateforme soit étudiée en mesures conservatoires pour l’intégration de ce kit en temps et en heures d’où pré-requis des interfaces structures ad hoc.

Bref que les BSAM , dont une des missions ppales est le NSRS, n’aient pas de portique  en permanence c’est logique , puisque c’est une fourniture temporaire .

Maintenant que nous ne puissions  pas intégrer ce PLARS poserait questions sur la conception et sur la faisabilité de la fonction globale NSRS ; pas de PLARS , pas de SRV mis à l’eau ….

Aussi j'ai du mal à comprendre la com ; OPEX ,  MM et la tienne puisque tu dis " il semblerait impossible de monter un portique assez puissant...."

bah toussa ne me laisse pas indifférent , ( poil aux dents :biggrin:)

 

 

De toute façon si vraiment un jour on devait sortir un équipage d un sous marin en détresse dans notre zone de responsabilitée. Il y aurait  toute une flotte qui se mettrait en branle dont au moins deux BSAA 1 BSAM, un GPD la SEMIFER 1 Frégate pour blanchir la zone et même le PHA d alerte se rendrait sur zone pour servir de PC et d hôpital pour les marins avec pour l occasion raccordement des sas de décompression dans les hangars.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, Scarabé a dit :

De toute façon si vraiment un jour on devait sortir un équipage d un sous marin en détresse dans notre zone de responsabilitée. Il y aurait  toute une flotte qui se mettrait en branle dont au moins deux BSAA 1 BSAM, un GPD la SEMIFER 1 Frégate pour blanchir la zone et même le PHA d alerte se rendrait sur zone pour servir de PC et d hôpital pour les marins avec pour l occasion raccordement des sas de décompression dans les hangars.

 

 

clairement

 

Sur le fond de notre échange , je raisonnais sur le dossier BSAH initial en PPP  qui a été annulé en 2013. Le besoin étant d’assurer un leasing d’une flotte de 8 BSAH ( 4 navires en version mili et 4 navires en version civile) . Allocation d’une vingtaine de missions à chacun des navires dont la mise en œuvre du NSRS rescue uniquement à la version mili

Ensuite de PPP on est passé en patrimonial  avec lancement en 2014 d’un AAPC avec des exigences à la baisse pour restreindre les couts plateformes . Possible que celles du NSRS ait fait partie du lot, la DGA se disant que le nominal NSRS serait alors assurer par les BSAA – BSAD ; repositionnement du curseur ?

Il y a 1 heure, ARMEN56 a dit :

questions sur la conception

Très franchement ARMEN , je vois mal le boss technique que Kership se planter sur une « grossièreté » de ce niveau

Dans le j'entends des voix, que ce samedi de la Sainte Thérèse.. me permette de placer du Albert Camus ; "N'être plus écouté : c'est cela qui est terrible lorsqu'on est vieux" :rolleyes:

 

 

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Scarabé a dit :

Le seule qui a un petit portique c'est BSAOM Bougainville basé à Pappeete. La plus par du temps Il reste dans un hangar de la base naval. Quand il le sorte c'est pour aller installer des bouées.  

Il ne va pas à Mururoa tous les jours non plus.... :biggrin:  Ce portique est censé servir aux manœuvres de prélèvement sur les sites d'essais nuk.  

Il y a 12 heures, ARMEN56 a dit :

Possible que celles du NSRS ait fait partie du lot, la DGA se disant que le nominal NSRS serait alors assurer par les BSAA – BSAD ; repositionnement du curseur ?

Au pifomètre, mais il y a des grandes chances que ce soit ça.. Pour le Bougainville, le portique s'explique par la mission de surveillance radiologique des sites d'essais.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Scarabé a dit :

La Garonne en patrouille de surveillance en mer du Nord avec la mêteo habituelle du coin. 

Ils sont quand même bien ces navires. J'en verrai bien deux de plus à construire dans le cadre de la nouvelle LPM   

FfbkIwmXkAEGQSN?format=jpg&name=4096x409

Oui, surtout qu'on commence à développer leur modularité avec récemment des essais ASM

Link to comment
Share on other sites

Le 14/10/2022 à 17:37, Fusilier a dit :

J'ai vu sur Maritraffic que le nouveau patrouilleur pour la NC l'Auguste, est actuellement, aujourd'hui, à Saint Malo. Apparemment, une sortie en mer pour la journée, puis retour au port.  Des modifs de dernière minute, des mise au point?  

C'était prévue des le départ ils font l'assemblage coque Saint Malo puis ils sont remoqué vers Boulogne pour assemblage interieur Navigue vers Brest pour installation à quai "Syteme drone et transs" fond des essais en mer. Et ensuite le navire retourne à Saint Malo 15 jours pour une cale seche pour une nouvelle couche peinture coque. ( il reste 9 mois dans l'eau sans bouger ) Puis retoure à Brest pour livraison offciel. Suivie d'une mise en condition de l'équipage pour l'ensemble des sytemes  avant depart vers Nouméa en Janvier.  ETA  Noumea fin mars 23. ASA est prevue début septembre 2023 sur le nouveau quai livré fin Aout.              

Par contre je sais pas comment il vont faire la Socarenam vue que les prix des matières premières se sont envolés. Un POM, c’est 70 tonnes d’alu et 300 tonnes d’acier, « passées de 300 000 € à 600 000 €… Tout est devenu compliqué. Il est désormais impossible de tout prévoir, comme avant le Covid. Et ce n’est pas fini. La crise est mondiale, avec d' énormes répercussions, qui vont durer ! 

Un autre exemple les livraisons des EDAS en vertu du contrat se font à Toulon. Le transfert en cargo est à la charge de Socarenam qui fabrique les engins à Saint Malo tout ça avait été coté avant. Aujourd'hui le prix du transport des chalands, par cargo, est passé de 100 000 € à 180 000 € . 

 

P28626319D4838080G_px_640_.jpg

 

Et qui paye les surcouts ? That is the question ? 

Si on continue comme ça je connais des boites qui vont couler . 

Edited by Scarabé
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,937
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...