Scarabé

La defense sol-air dans l'armée de terre

Recommended Posts

il y a 39 minutes, Cadia a dit :

Le pire c'est que ces engins existent réellement selon wiki: https://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_terrestre_nucléaire

Mais quand on sait que des commandos étaient équipés de sac à dos nucléaire (infiltrer une zone ennemie, déposer le "paquet" et s'exfiltrer), il est difficile d'être encore surpris par certains armements.

C'était un moyen pour rendre impraticable certaine zone aux troupes russes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/19/2020 at 1:00 AM, g4lly said:

La question que je me pose ...

... on développe des solution hard kill pour les char ... interceptant les missiles a des distance importante ... jusque 100m.

... la question c'est pourquoi ce genre de développement ne concerne pas les solution anti aérienne ...

Il existe des solution de mine sol-air ... pour servir de barriere ... sur les couloir de pénétration basse altitude difficilement défendable.

A priori installer des "plots" hard kill a proximité des éléments - on peut imaginer une barrière périmétrique a quelques centaine de mettre du radar de veille par exemple - de défense aérienne n'est pas très compliqué ni particulièrement coûteuse.

On peut imaginer c'est plots de défense de points aussi bien avec des munition pyrotechnique qu'avec des solution DIRCM agressive - qui détruise les optronique -.

Les russes proposent ce genre de solution pour défense leur éléments de DCA les moins mobile... mais ca ne semble pas plus diffusé que cela.

L'avantage des solutions mine c'est le complet automatisme ... et la pérennité ... les système peuvent rester un mois en fonctionnement sans souci. Il suffit d'en ajouter quand celle ci se consomme ou se désactivent.

---

Exemple de mine visant a l’interdiction aérienne basse altitude

https://en.wikipedia.org/wiki/Bulgarian_anti-helicopter_mines

Ça marche pour les points fixes mais c'est pas exactement très mobile...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il y a un système sur JLTV (que j'ai montré ci-dessus) avec 30×113, 4 Coyote Block 2, une conduite de tir optronique (globalement, le viseur) et un radar. Cependant, ce dernier, produit par Raytheon, est le KuRFS en bande Ku. Si c'est très bien pour le contrôle de tir et éventuellement la détection d'UAS à très courte portée, ça l'est moins pour de la veille à plus longue portée (disons 20km). À l'inverse, le Stryker IM-SHORAD sera équipé de radar MHR de chez Leonardo. Ils offrent les capacités de veille que je recherche mais sont en bande S, ce qui n'est pas approprié pour la conduite de tir.

En gros, je cherche un radar en bande X relativement léger capable de faire de la veille jusqu'à environ 20km et de la conduite de tir. Le seul exemple que j'ai en tête serait le Giraffe 1X mais il est un peu lourd et overkill.

Ceci dit je suppose que l'ELM-2026B de chez IAI pourrait faire l'affaire.

Mon but est de créer une plateforme anti-aérienne relativement légère et bon marché, autonome et utilisable tant contre les cibles conventionnelles que les UAS (d'où le mix 30×113 - Mistral) qui puisse servir de supplément aux systèmes plus lourd et plus cher que seraient des "vrais" SPAAG sur 8×8 ou chenillés avec 35mm KDG ou 40CT, radar de conduite de tir, radar de veille et missiles anti-aérien d'une gamme potentiellement au dessus de celle du Mistral (comme un Rapier ou un Crotale modernisé).

Ici, ce système ferait en comparaison l'économie d'un radar (en utilisant le même pour la veille et la conduite de tir), d'un canon (en utilisant un canon de 30×113 plus léger), de tungstène (en utilisant des munitions HE à double fusée (de contact et chronométrique programmable) plutôt que des A3B/AHEAD), d'une tourelle plus légère (parce que ne devant pas gérer la masse de plusieurs radars, de missiles plus lourd et d'un canon plus lourd et à plus fort recul) et d'un véhicule moins cher (un 4×4 (ou 6×6) peu voire pas blindé plutôt qu'un châssis 8×8 façon Boxer/VBCI ou chenillé façon Leopard 1 ou GM-352).

Avec un radar veille/conduite de tir suffisamment léger/compact, on pourrait transformer tous VCI/MBT en SPAAG ce qui augmenterais considérablement la densité de défense AA courte portée.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, stormshadow a dit :

Avec un radar veille/conduite de tir suffisamment léger/compact, on pourrait transformer tous VCI/MBT en SPAAG ce qui augmenterais considérablement la densité de défense AA courte portée.

Avec tout les trucs (drones/helicos/pgm) qui traînent à basse-moyenne altitude, ça va vite devenir indispensable. ça l'est même déjà.

Et la difficulté n'est pas juste technique, mais doctrinale: les armées de terre ont beaucoup de mal à appréhender la 3ième dimension, encore aujourd’hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, stormshadow said:

Avec un radar veille/conduite de tir suffisamment léger/compact, on pourrait transformer tous VCI/MBT en SPAAG ce qui augmenterais considérablement la densité de défense AA courte portée.

2 minutes ago, Shorr kan said:

Avec tout les trucs (drones/helicos/pgm) qui traînent à basse-moyenne altitude, ça va vite devenir indispensable. ça l'est même déjà.

Et la difficulté n'est pas juste technique, mais doctrinale: les armées de terre ont beaucoup de mal à appréhender la 3ième dimension, encore aujourd’hui.

On est aussi face à un problème de coût. Combien va coûter le fait d'équiper chaque VCI avec un radar? Cependant, si les APS hardkills se popularisent suffisamment pour justifier l'équipement des VCI avec ceux-ci, on peut imaginer que le radar du système AA face doublon avec celui de l'APS.

Par ailleurs, on a aussi le problème des munitions. En mettant de côté le VBCI et son 25mm et imaginant un VCI équipé de 40mmCT, on est pour l'instant confronté à un canon aux performances potentiellement excellentes mais qui souffre d'un obus HE très peu aérodynamique et surtout limité à un seul type de fusée par obus: contact ou airburst (chronométrique à mon avis) or la plupart des canons de ce type n'auront qu'une double alimentation dont un des canaux est déjà occupé par les munitions AP. La création d'un obus HE mieux profilé et disposant d'une fusée multifonction (chronométrée, impact et/ou proximité) comme ce qu'on trouve sur Bofors 40mm Mk4 pourrait être intéressant. Globalement, remplacer l'obus des HE 40CT par celui du 40mm Bofors devrait être relativement facile...

Enfin, il faut aussi se poser la question des unités dépourvues de VCI. C'est bien beau de transformer les unités de cavalerie ou d'infanterie motorisée en porc-épic mais ça laisse les unités d'infanterie motorisée ou d'infanterie légère à nu.

Enfin, il y a la question de la défense à portée un peu plus large. Du canon anti-aérien partout, c'est bien beau mais en France en tout cas, la défense anti-aérienne est limitée à un seul régiment le 54e. C'est peu. Je ferai un peu plus tard un post sur une armée de l'OTAN qui lésine un peu moins tant sur ses unités de défense anti-aérienne que sur son artillerie.

 

Mais là je vais manger.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, mehari a dit :

On est aussi face à un problème de coût. Combien va coûter le fait d'équiper chaque VCI avec un radar? Cependant, si les APS hardkills se popularisent suffisamment pour justifier l'équipement des VCI avec ceux-ci, on peut imaginer que le radar du système AA face doublon avec celui de l'APS.

Par ailleurs, on a aussi le problème des munitions. En mettant de côté le VBCI et son 25mm et imaginant un VCI équipé de 40mmCT, on est pour l'instant confronté à un canon aux performances potentiellement excellentes mais qui souffre d'un obus HE très peu aérodynamique et surtout limité à un seul type de fusée par obus: contact ou airburst (chronométrique à mon avis) or la plupart des canons de ce type n'auront qu'une double alimentation dont un des canaux est déjà occupé par les munitions AP. La création d'un obus HE mieux profilé et disposant d'une fusée multifonction (chronométrée, impact et/ou proximité) comme ce qu'on trouve sur Bofors 40mm Mk4 pourrait être intéressant. Globalement, remplacer l'obus des HE 40CT par celui du 40mm Bofors devrait être relativement facile...

Enfin, il faut aussi se poser la question des unités dépourvues de VCI. C'est bien beau de transformer les unités de cavalerie ou d'infanterie motorisée en porc-épic mais ça laisse les unités d'infanterie motorisée ou d'infanterie légère à nu.

...

 

 

 

Les munitions peuvent avoir un usage dual, à la fois contre des cibles aérienne et terrestres.

Ce qui ma chagrine le plus c'est plutôt le volume des tourelles qui sera forcément important et par là, dégradera sensiblement la discrétion des véhicules qui seront bien plus haut/visibles et exposés. Et si il y a une chose que les derniers conflits ont prouvé, c'est que ça a son importance.

 

Il y a 1 heure, mehari a dit :

...

 

Mais là je vais manger.

Bon appétit ! 

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Ce qui ma chagrine le plus c'est plutôt le volume des tourelles qui sera forcément important et par là, dégradera sensiblement la discrétion des véhicules qui seront bien plus haut/visibles et exposés. Et si il y a une chose que les derniers conflits ont prouvé, c'est que ça a son importance.

Si il n'y a pas ou peu de menaces aériennes, le radar peut être démonté, de même on peut avoir un radar rabattable.

Citation

Enfin, il faut aussi se poser la question des unités dépourvues de VCI. C'est bien beau de transformer les unités de cavalerie ou d'infanterie motorisée en porc-épic mais ça laisse les unités d'infanterie motorisée ou d'infanterie légère à nu.

Pour ces unités, on peut utiliser ton concept de tourelles AA avec 30*113mm + un petit radar de veille/conduite de tir + quelques missiles AA monté sur un 4*4 ou Wiesel (ou équivalent).

Citation

Enfin, il y a la question de la défense à portée un peu plus large. Du canon anti-aérien partout, c'est bien beau mais en France en tout cas, la défense anti-aérienne est limitée à un seul régiment le 54e. C'est peu. Je ferai un peu plus tard un post sur une armée de l'OTAN qui lésine un peu moins tant sur ses unités de défense anti-aérienne que sur son artillerie.

Bien sûr que ça ne remplacera pas la défense AA longue portée. Idéalement il faut les deux pour une défense AA multicouches comme les russes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@Shorr kan

Quote

Les munitions peuvent avoir un usage dual, à la fois contre des cibles aérienne et terrestres.

Bien sûr, et je ne dis pas le contraire. Ainsi, des munitions HE peuvent être utile contre des cibles terrestres et aériennes. Le problème est que pour l'instant les munitions HE de 40CT ont (outre une aérodynamique de merde) une fusée à fonctionnement unique, forçant l'emport de deux munitions différentes (contact et airburst) si on veut avoir l'entièreté des possibilités à dispositions, en plus des munitions AP dont l'emport reste nécessaire.


Ceci dit, la problématique de l'artillerie et de la défense anti-aérienne dans les armées occidentales est un sujet qui me préoccupe depuis quelques semaines et j'ai décidé d'aller fouiller dans les organisations de différents pays d'Europe pour voir comment chacun gérait défense anti-aérienne et artillerie (en deux parties parce que sinon ce sera trop long pour l'éditeur).

Allemagne

Spoiler

L'Allemagne compte pour l'instant 3 divisions et 7 brigades propres (plus la brigade franco-allemande et  les 11 Luchtmobiele Brigade et 43 Gemechaniseerde Brigade néerlandaises (respectivement partie des divisions 10e Panzer, Schnelle Kräfte et 1ère Panzer). Cependant, parmi toutes les brigades de l'organigramme allemand, seule la Brigade Franco-Allemande possède sa propre artillerie sous la forme du 295e Bataillon d'Artillerie allemand (sur PzH2000 et M270)¹. Le reste de l'artillerie allemande est attaché aux divisions avec 1 Bataillon pour la 1e Division Panzer et 2 pour la 10e, chacun de ces bataillons étant équipés de PzH2000 et de M270.

Germany_Army_2017.png

Royaume-Uni

Spoiler

Côté Britannique, il est difficile de décider si c'est mieux ou pire. Les Britanniques ont 2 Divisions. La 3e Division comprend les 2 brigades blindées (chacune équipée d'un régiment de chars (marqués comme des bataillons sur l'organigramme), 2 régiment d'infanterie mécanisée (de nouveau des bataillons) et 2 régiments d'infanterie légère (encore des bataillons)) et les 2 brigades "Strike" (comprenant 1 régiment de cavalerie sur Ajax (du moins, c'est ce qui est prévu | vous savez ce que je vais dire sur le "régiment")) et 2 régiment d'infanterie motorisée). Aucune de ces brigades ne possède d'éléments logistiques (rassemblé dans la 5e brigade de la divisions, la 101e brigade logistique). La 1e Division britannique est encore plus étrange. Elle comprend 8 brigades d'infanterie légère, de taille allant de 2 à 7 "régiments" d'infanterie, réunis sur base géographique (i.e. Chypre, Pays de Galle, Écosse, Sud-Est, etc.) et dépourvues d'artillerie, de génie ou de logistique. Ces derniers éléments sont rassemblés au sein de brigades rassemblées dans le Force Troops Command, rassemblant une brigade logistique, une brigade d'artillerie, une brigade de génie, une brigade médicale, une brigade de renseignement, deux brigade de télécoms, une brigade de MP et partageant un commandement de défense anti-aérienne (équipé de Starstreak, Rapier et désormais CAMM) avec la RAF. Au crédit des britanniques, la taille de leur brigade d'artillerie est respectable: 9 "régiments". Cependant, sous une récente réforme de la structure de l'armée, cette dernière passe entièrement sous le commandement de le 3e Division, laissant leur autre division totalement dépourvue d'artillerie. Il en va de même pour leur commandement de défense anti-aérienne.

En bref, côté britannique, c'est un peu le bordel. On notera cependant que la 16 Air Assault Brigade est elle dotée de 3 régiments para, 1 régiment d'artillerie, 1 régiment logistique, 1 médical et 1 génie. Une organisation somme toute un tantinet plus raisonnable.

UK_Army_2018.png

France

Spoiler

 

La France compte 2 division possédant chacune 3 brigades (sauf pour la 1e qui inclus la Brigade Franco-Allemande). Chacune de ces brigades est dotée de 5 régiments de manœuvre (exception faite de la 27e BIM et de la 11e BP qui en ont 4), 1 régiment d'artillerie et 1 régiment de génie. Les brigades françaises (à part la 11e BP) sont dépourvues de régiments logistiques dédiés qui sont rassemblés dans un commandement séparé. Chaque division est par ailleurs dotée d'un régiment du génie additionnel ainsi que d'un régiment d'artillerie. Cependant, ce dernier diffère selon la division. Pour la 1e Division, il s'agit d'un régiment MLRS tandis que pour la 3e Division, il s'agit d'un régiment AA, le seul de l'Armée Française...

On note donc en France, malgré une présence solide d'une artillerie mobile et puissante (centrée sur le CAESAR) dans chaque brigade, le manque de MLRS et le manque d'unités de défense anti-aériennes. Si la France bénéficie d'une répartition plus claire de son artillerie dans les brigades, son artillerie divisionnaire laisse à désirer et sa défense anti-aérienne est très légère. Malgré une structure d'une complexité à faire pâlir l'Union Européenne ou la Belgique, l'Armée Britannique a au moins le mérite d'être équipée d'éléments anti-aériens plus crédibles qu'une simple unité de MANPADS...

Structure_of_the_Arm%C3%A9e_de_Terre_201

 

 

 

 

¹ Ce qui représente d'ailleurs un rare usage de MLRS au niveau de la brigade dans les forces occidentales. On notera aussi l'usage de PzH2000 et M270 très lourd dans une brigade autrement assez légèrement équipée. On peut se demander si en l'occurrence l'usage de moyens plus légers tels que le CAESAR n'aurait pas été plus cohérent. Bien sûr, ce genre de chose est absent de l'inventaire allemand.

Italie

Spoiler

 

L'Italie est dotée de 2 divisions comportant respectivement 4 et 5 brigades. Parmi ces brigades, 6 sont dotées de leur propre artillerie², logistique et génie. Une autre brigade est dépourvue de ces éléments à cause de sa nature héliportée. Une autre est dépourvue d'artillerie tandis que la dernière ne possède ni logistique, ni génie, ni artillerie. Il faut cependant noter que là où la brigade italienne standard comporte 4 unités de manœuvre, ces deux dernières brigades n'en ont que 3.

À côté de ça, les Italiens n'ont pas d'artillerie divisionnaire mais un commandement de l'artillerie comportant l'école de l'artillerie, une unité CRBN et 2 régiments d'artillerie supplémentaires. Un d'entre eux est équipé de MLRS M270 tandis que l'autre utilise des PzH2000.

Cependant, nous sommes ici pour discuter défense anti-aérienne et pour l'instant, on a surtout discuté artillerie (même si ces deux sujets sont liés dans l'esprit de beaucoup d'armées).

En Italie, la défense anti-aérienne est confiée au commandement d'artillerie anti-aérienne comprenant 3 Régiments. Un d'entre eux est doté de SAMP/T tirant les missiles Aster 30. Les deux autres sont chacun dotés de 4 batteries Stinger et de 2 batteries Aspide 2000 (qui vont être remplacé par des CAMM-ER). De façon assez intéressante, alors que l'Armée Italienne est dotée des SAMP/T, l'Armée de l'Air Italienne est aussi dotée d'une unité d'Aspide 2000 (de nouveau à remplacer par des CAMM-ER) mais pas de SAMP/T...

Italian_Army_Structure_2019.png


 

Espagne
 

Spoiler

 

Du côté de l'Espagne, nous sommes face à quelque chose de très similaire. Cette dernière est dotée de 2 divisions pour un total de 7 brigades. Chacune d'entre elle est dotée d'un bataillon d'artillerie, un régiment logistique et un régiment du génie. L'Armée Espagnole est par ailleurs dotée d'un commandement de l'artillerie, comme en Italie, comprenant un régiment (bataillon) d'artillerie côtière utilisant des 155mm tractés, 2 groupes (bataillons) sur M109A5 et un groupe sur MLRS³. À côté de ça, à l'instar de l'Italie, l'Espagne est dotée d'un commandement de la défense anti-aérienne doté de 7 groupes: 1 sur Mistral, 1 sur GDF 007 avec Skyguard, 1 sur Aspide avec Skyguard, 1 sur NASAMS, 1 sur MIM-23 Hawk, 1 sur MIM-104 Patriot et 1 sur un mix de MIM-23 et MIM-104.

Parmi tout ces modèles, le modèles Espagnol me paraît le plus approprié. Ils n'ont certes pas d'artillerie divisionnaire (mais personne en Europe occidentale n'a d'artillerie divisionnaire sensée et une artillerie de brigade en plus) mais toutes leurs brigades sont équipées d'artillerie et ils sont dotés d'un commandement anti-aérien et d'un commandement d'artillerie décemment pourvu. Je laisserais cependant probablement les Patriot à l'Armée de l'Air...

Cependant, les Espagnols ont un autre truc intéressant. À côté de leurs divisions standard, Ceuta et Mellila ont aussi leur propre commandement avec 3 bataillons de manœuvre, 1 bataillon logistique, 1 bataillon du génie, un groupe d'artillerie et un groupe anti-aérien. Ces deux derniers sont dotés de 155mm tractés et de Mistral respectivement.

Par ailleurs, les Canaries ont aussi leur propre commandement doté d'une brigade comprenant elle-même 4 bataillons de manœuvre, un bataillon d'artillerie (155mm tractés), 1 logistique et un génie. La brigade elle-même est dépourvue d'artillerie AA mais le commandement en revanche possède 1 bataillon d'hélicoptères (Bell 212) et un groupe anti-aérien équipé de NASAMS et de Mistral...

Spain_Land_Forces_2019.png

 

 

² À noter cependant que le 2e Groupe du Régiment d'Artillerie de la Brigade "Pozzuolo del Friuli" est une unité à cheval utilisant des obusier de 75mm pour des usages cérémoniels. Par ailleurs, le 185e Régiment d'Artillerie Para "Folgore" n'est que doté de mortier de 120mm.

³ Apparemment pour l'instant ils sont sur 155mm tractés mais il vont acheter des HIMARS.

Mais ce n'est pas de ces pays dont je voulais parler. Il s'agit ici simplement d'exemples. Le pays dont je veux parler, bien qu'en Europe n'est d'ailleurs pas en Europe de l'Ouest. Il s'agit de la Pologne.

La Pologne possède à l'heure actuelle 3 division "et demi" (je m'expliquerai sur le "et demi" plus tard). Chaque division suit la même organisation:

  • 1 bataillon de commandement
  • 3 brigades
    • 1 bataillon de commandement
    • 1 compagnie de reconnaissance
    • 3 bataillons de manœuvre
    • 1 groupe (bataillon) d'artillerie
    • 1 groupe anti-aérien
    • 1 compagnie de sapeurs ou 1 bataillon du génie (1 brigade par division est dotée d'un bataillon tandis que les deux autres ont des compagnies)
    • 1 bataillon logistique
  • 1 régiment d'artillerie
    • 1 batterie (compagnie) de commandement
    • 4 groupes d'artillerie
    • 1 compagnie de sapeurs
    • 1 bataillon logistique
  • 1 régiment anti-aérien
    • 1 batterie de commandement
    • 4 groupes anti-aériens⁴
    • 1 bataillon logistique

Comme on peut le voir, chaque brigade polonaise est dotée de sa propre artillerie et artillerie anti-aérienne équivalent un bataillon tandis que chaque division polonaise est dotée d'un régiment d'artillerie et un régiment d'artillerie anti-aérienne comprenant chacun l'équivalent de 4 bataillons.

J'avais mentionné un "et demi" car une division polonaise, la 18e, n'est doté que de 2 brigades (bien qu'une soit apparemment en cours de formation) ne possède ni artillerie divisionnaire ni artillerie anti-aérienne divisionnaire.

Spoiler

Poland_Land_Forces.png

L'artillerie de brigade peut être constitué de 2S1 Goździk de 122mm (SPH tracté qui sera remplacé par le Krab de 155) ou de SpGH DANA de 152mm (SPH à roue qui doit être remplacé par le Kryl (une copie de l'ATMOS 2000 en 155)). La défense anti-aérienne de son côté est constitué soit de ZSU-23-4MP Biała (SPAAG chenillé équipé de 4 canons de 23mm et de 4 MANPADS Grom), soit de ZUR-23-2 Hibneryt (ZSU-23-2 de 23mm sur camion accompagné de missiles Grom) soit de ZUR-23-2kg Jodek-G (ZSU-23-2 de 23mm tracté accompagné de missiles Grom).

Du côté divisionnaire, l'artillerie se compose d'un à deux groupe canon équipés en 2S1 ou SpGH DANA, d'un à deux groupe roquettes équipés en dérivés du Grad de 122mm (à noter que la Pologne a récemment acheté des HIMARS) et, dans le cas de la 16e Division, d'un groupe anti-tank équipé de missiles Konkurs.

L'artillerie anti-aérienne quand à elle se compose d'un groupe à courte portée (sur Grom ou Hibneryt) et de groupes Kub et Osa (de nouveau à noter, la Pologne a acheté des MIM-104 mais je ne sais pas où ils vont aller).

Si tout ceci est complètement obsolète (23mm, missiles basés sur l'Igla 9K38, Osa et Kub, BM-21 Grad, 2S1 122mm, etc.), la forme est là: il s'agit d'une organisation de brigade et de division dotée d'une artillerie standard et anti-aérienne organique et pléthorique. Si il fallait moderniser tout ça, je créerais probablement des SPAAG sur tourelle Biho 2 à base de 40CT et de MISTRAL (ou idéalement de missiles plus gros comme un Rapier ou un Crotale modernisés) sur VBCI ou châssis tracté, des systèmes plus léger comme le 30×113+Mistral+Sherpa (ou analogue) que j'ai discuté plus haut et des systèmes tractés basés sur le mix 40CT-missile prévu sur VBCI pour les brigades et des CAMM et CAMM-ER pour les divisions (les SAMP/T et autres trucs anti-balistiques haut du spectre vont à l'Armée de l'Air). Côté artillerie, la plupart des brigades seraient équipés en CAESAR ou (pour les brigades lourdes) en SPH sur châssis chenillé (on verra ce qui sort du MGCS) et pour les brigades légères (montagne, para), un mix de CAESAR et d'un "mini-CAESAR" utilisant le LG1 de 105mm façon Hawkeye. Le côté divisionnaire recevrait alors d'autres CAESAR (ou des canons de 155mm tractés M777) et un MLRS modulable tirant des roquettes larges (comme les M31 GMLRS ou GMLRS-ER de 227mm) ainsi que des plus petites roquettes (disons 160mm comme les LAR-160) et des missiles balistiques comme le PrSM (de nouveau, on verra ce qui sortira du MGCS).

⁴ À noter que le 15e Régiment Anti-Aérien, 16e Division n'opère que 3 groupes anti-aériens.

3 hours ago, Shorr kan said:

Bon appétit ! 

Merci. C'était choucroute ce midi

Edited by mehari
  • Thanks 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/03/2020 à 17:35, mehari a dit :

L'artillerie anti-aérienne quand à elle se compose d'un groupe à courte portée (sur Grom ou Hibneryt) et de groupes Kub et Osa (de nouveau à noter, la Pologne a acheté des MIM-104 mais je ne sais pas où ils vont aller).

La spécificité polonaise est une lutte sur leur propre territoire avec de grands groupes mécanisés et blindés. Sans le confort de la domination aérienne.

Après 2014, la nature archaïque complète de la défense aérienne a été remarquée. On supposait que le territoire du pays serait défendu par trois couches de défense antiaérienne.

-MRAD (100 km) Systèmes à moyenne portée qui, outre la lutte contre les cibles aériennes classiques (avions et hélicoptères), sont également destinés à assurer la défense antimissile. Programme Wisła. 4 batteries Patriot ont été achetées.

- SHORAD (25 km) Système à courte portée, en plus des avions de combat et des hélicoptères, combattra également des missiles de manœuvre. Programme Narew. L'achat de 11 batteries est prévu. Les missiles CAMM-ER sont les bienvenus, également pour la marine.

- VSHORAD Systèmes à très courte portée conçus pour défendre des installations (Pilica) ou des unités militaires mobiles (Poprad).

 

50c7b62647152e1dmed.jpg

 

Poprad a la capacité de combattre des objets aériens rapides et manœuvrants à basse altitude de 10 à 3500 m et à des distances de 500 à 5500 m. Il dispose de 4 missiles Grom, comme en MANPADS.

Poprad peut également fonctionner dans le cadre de sa propre batterie antiaérienne (par exemple sur la base des indications du radar à très courte portée Soła) ou de manière totalement autonome. Ensuite, Poprad est difficile à détecter par l'adversaire car il fonctionne passivement. Cela est dû à l'utilisation du seul système optoélectronique pour intercepter la cible, et les missiles eux-mêmes sont guidés vers la cible à l'aide d'une tête infrarouge.

Actuellement, la boule optoélectronique est équipée d'une caméra d'imagerie thermique française Sagem MATIS (avec un capteur de lumière FPA refroidi - Focal Plane Array), d'une caméra polonaise de lumière du jour de haute sensibilité produite par PCO et d'un télémètre laser L5LUR de la société australienne Laserdyne. Comprend également l'antenne d'interrogateur à courte portée du système d'identification radar IFF (fabriqué par PIT-RADWAR).

Actuellement, 79 véhicules Poprad et 17 radars Soła sont commandés.

 

https://www.defence24.com/polish-military-taking-deliveries-of-poprad-shorad-system

 

 

Dans les années 90, il y avait une idée de deux canons automatiques Oerlikon KDA 35mm et un radar sur un véhicule. PZA Loara était basé sur le châssis du char T-72M. Finalement, le programme a été abandonné.

https://en.wikipedia.org/wiki/PZA_Loara

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vers une nouvelle doctrine lutte anti drones

 

 

Edited by Scarabé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Scarabé a dit :

Vers une nouvelle doctrine lutte anti drones

 

 

Ben quel gâchis de munitions !  en attendant 

Edited by Bechar06

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Bechar06 a dit :

Ben quel gâchis de munitions !  en attendant 

C'est là qu'un 12 et de la grenaille ferait le boulot (le même qui permet d'ouvrir des portes avec des cartouches spéciales anti-serrures en théâtre urbain d'ailleurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Bechar06 a dit :

Ben quel gâchis de munitions !  en attendant 

oui et je n'ai pas vu le drone tomber …(?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Rescator a dit :

oui et je n'ai pas vu le drone tomber …(?)

Le drone remorque une cible (un petit balon)

c'est des SQ20 il y a en aussi dans la Marine mais bon il leur arrive aussi de prendre du plomb:blink: 

AMDI-SQ20_750x500_acf_cropped.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Scarabé a dit :

Vers une nouvelle doctrine lutte anti drones

 

 

Il y a encore des 20 mm ? vab ? c'est pas ceux de l'ADA ?

La doctrine "tout le monde tire dans le même sens " ressemble a celle des armées Russes Soviétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, LBP a dit :

Il y a encore des 20 mm ? vab ? c'est pas ceux de l'ADA ?

La doctrine "tout le monde tire dans le même sens " ressemble a celle des armées Russes Soviétique.

C'est surtout super rudimentaire. Tout est manuel. Le mec tourne la tourelle à la manivelle.

Ça montre bien les capacités perdues dans ce domaine.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, FoxZz° a dit :

C'est surtout super rudimentaire. Tout est manuel. Le mec tourne la tourelle à la manivelle.

Ça montre bien les capacités perdues dans ce domaine.

Je me rappelle pas qu'il y avait une 7.62 sur les tourelles de 20 mm ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et celle la avec le drone qui bourdonne au dessus

En faite il font la tactictique de l'infanterie de ligne 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/04/2020 à 11:50, Scarabé a dit :

Vers une nouvelle doctrine lutte anti drones

 

 

Marrant de voir les VAB 20mm en mode défense aérienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, debonneguerre a dit :

Marrant de voir les VAB 20mm en mode défense aérienne.

Pour les avoir vu chez les coy en 86 ... oui je sais çà remonte ... çà déménage et c'est précis

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Démonstration de tirs de 35 mm contre des drones. Cela se passait en 2018. Pour commencer, tir avec le bitube Oerlikon, ensuite avec le Skyranger. A la fin le Skyranger abat sa cible en tirant un seul coup. Dommage que la distance avec les cibles ne soit pas clairement indiquée.

Pour protéger des infrastructures prioritaires, pourquoi pas. Par contre il est vrai que mettre en œuvre ce type de matériel très coûteux contre des drones ne valant presque rien c’est un peu disproportionné.

Peut-être que les solutions préconisées par G4lly « attaque EM - en générale micro onde forte puissance » seront plus souples à l’emploi et permettront de se prémunir contre des attaques visant la saturation des défenseurs.

https://www.youtube.com/watch?v=tmFPFU3b3RQ&feature=youtu.be

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 39 minutes, FAFA a dit :

Démonstration de tirs de 35 mm contre des drones. Cela se passait en 2018. Pour commencer, tir avec le bitube Oerlikon, ensuite avec le Skyranger. A la fin le Skyranger abat sa cible en tirant un seul coup. Dommage que la distance avec les cibles ne soit pas clairement indiquée.

Pour protéger des infrastructures prioritaires, pourquoi pas. Par contre il est vrai que mettre en œuvre ce type de matériel très coûteux contre des drones ne valant presque rien c’est un peu disproportionné.

Peut-être que les solutions préconisées par G4lly « attaque EM - en générale micro onde forte puissance » seront plus souples à l’emploi et permettront de se prémunir contre des attaques visant la saturation des défenseurs.

https://www.youtube.com/watch?v=tmFPFU3b3RQ&feature=youtu.be

Qu'est ce que tu appelles disproportionné ?

Parce que protéger un site stratégique avec des canons n'est pas incroyable. Ce n'est pas un calcul comptable, il ne faut pas se dire que si tu abats 300 000€ de drone tu dois voir un système a 300 000€ max 

C'est la valeur du bien à protéger qui compte 

Edited by clem200
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,501
    Total Members
    1,550
    Most Online
    tomduri
    Newest Member
    tomduri
    Joined
  • Forum Statistics

    20,878
    Total Topics
    1,311,900
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries