herciv

OPTRONIQUE

5 messages dans ce sujet

Bonjour à tous.

Je propose ce sujet afin d'éclairer techniquement certains des équipements les plus discuté sur les forums mili à savoir l'optronique. C'est à dire tout ce qui ressemble à un dispositif d'acquisition de lumière quelque soit la longueur d'onde.

Je commence avec ce lien pour vous montrer à quel point la dynamique d'un capteur peut tout changer sur une image.

http://www.pyxalis.com/pyxalis-wp/wp-download/publications/2015_PYXALIS_CNES_HDR.pdf

Je vous conseil de vous rendre directement en page 6 du présent document et après de visualiser les documents produits par @prof.566  concernant le DDM-NG pour voir que ce capteur bénéficie d'une très très bonne dynamique lui permettant de réaliser une excellente image du soleil et en même temps du sol sans être ébloui et a priorisans filtrage particulier.

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Posté(e) (modifié)

D'ailleurs pourquoi sur le fil A400M @g4llytrouve le DDM-NG has been ? Compte tenu de ses performances je suis étonné qu'il n'est pas de fonctionnalité avancé ?

 

Modifié par herciv
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour comprendre l'importance de la dynamique d'un capteur, faites une photo en contre jour et sans flash avec votre appareil photo. On peut contourner le problème du contre jour en cachant le soleil avec un filtre ou en utilisant un flash mais ce n'est pas idéal pour un capteur embarqué sur un porteur militaire qui doit rester simple.

Ce que révèle cette dynamique c'est l'extrême sensibilité du capteur. Si comme le capteur de pixalis le capteur du DDM-NG a une dynamique de 114 db on est presque capable de compter les photons un par un !!.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour visualiser cette effet la page 6 du document de pixalis est parlante mais égaleemnt la photo de Grenoble la nuit où on voit à la fois les alpes et les reflets des lumières de la ville.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit lien pour comprendre les plus et les moins de la technologie QWIP utilisée sur le DDM-NG.

http://www.laserfocusworld.com/articles/print/volume-51/issue-07/feature/photonics-products-mwir-and-lwir-detectors-qwips-capture-lwir-images-at-low-cost.html

"QWIP detectors constitute a viable option in the LWIR portion of the spectrum," says Axel Reisinger, chief technical officer and cofounder of QmagiQ (Nashua, NH). "Being based on very mature III-V semiconductors, they offer much higher manufacturing yields and operational stability—and therefore cost-than the incumbent HgCdTe devices. On the downside, they suffer from inherently much lower quantum efficiencies, which limits their use to applications than can tolerate long integration times (somewhat similar to a "slow" photographic film requiring long exposures in order to collect a sufficient number of photons). That characteristic makes them unsuitable to detect/track fast moving targets or rapidly changing scenes. That said, QWIPs are perfectly adequate—indeed can be superior—for any application requiring frame rates no higher than 30 or 60 Hz."

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 048
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    mike-84
    Membre le plus récent
    mike-84
    Inscription
  • Statistiques des forums

    19 958
    Total des sujets
    1 055 065
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets