prof.566

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

Recommended Posts

Il y a 1 heure, gargouille a dit :

Non, non, je me souviens d'une vue avec toutes les nations participant à la fourniture des composants de l'avion et il y avait aussi la France et peut être d'autre(s) pays européen.

:wink:

Si on regarde comme ça, la France contribue aussi aux F35.

il y a 37 minutes, herciv a dit :

Tu as oublié une option iconoclaste : fusionner une partie des moyens germano-français sur le modèle belgo néerlandais. 

C'est pas déjà le cas ? La France s'occupe de la dissuasion et des forces militaires en OPEX et l'Allemagne de celles en Allemagne ?

Bon, on pourra peut-être envisager une contribution allemande de plus en plus importante. Pour le transport la flotte allemande d'A400M (et de C130J) pourra être nettement plus utile que leurs Transall. Mais je ne m'attends pas à des miracles. L'Allemagne dépense très peu dans sa défense avec des coûts RH élevés et une absence de volonté "politique".

La solution la plus probable me paraît (malheureusement) de ne rien faire. Les Tornado "doivent" rester en service jusqu'à ce qu'il y ait un nouveau vecteur nucléaire, mais sans F35 (et c'est un peu gros de n'acheter le F35 que pour ça) il n'y a pas d'autres solutions. Même le SCAF ne pourra pas emporter de B61. Donc l'Allemagne va abandonner sa "capacité" nucléaire. Si on accepte de ne plus avoir de capacité nucléaire, vu la participation allemande aux OPEX l'acquisition d'un bombardier pour remplacer les tornado dans les missions conventionnelles est nettement moins indispensable.

 

Sinon en option exotique, il y aurait quelques B21. Je doute que ce soit politiquement envisageable, mais ça ferait réfléchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, P4 a dit :

http://www.opex360.com/2019/09/15/outre-planeur-vmax-la-france-cherche-a-developper-un-aeronef-combat-hypersonique/

Les limites    Avion classique supersonique  / Hypersonique     +  Altitude de croisières ( normale / Hautes altitude )  vont s'estomper ...   EXTRAITS

"La France n’est pas en reste. Déjà, s’agissant de la dissuasion nucléaire, l’ASN4G, appelé à succéder au missile ASMP-A, sera « hypervéloce », c’est à dire hypersonique. Puis, en janvier, la ministre des Armées, Florence Parly, a créé la surprise en annonçant le premier vol d’un démonstrateur de planeur hypersonique français en 2021.

Développé dans le cadre d’un contrat notifé à ArianeGroup par la Direction générale de l’armement, ce planeur, appelé VMAX, devrait atteindre une vitesse supérieure à Mach 5, après avoir été libéré par une fusée. Sa conception se basera sur les travaux menés par l’Office national d’études et de recherches aérospatiales [ONERA].

Depuis, peu d’informations relatives au V-MAX ont filtré. Et la dernière vague d’auditions parlementaires réalisées avant la pause estivale n’ont pas permis d’en savoir davantage.

la France a l’ambition d’ aller au-delà de la simple étude des technologies liées aux armes hypersoniques. C’est, en tout cas, ce que suggère la « feuille de route » publiée par l’ONERA au début de ce mois

mener des travaux en vue de mettre au point une « aéronef de combat hypersonique » qui doit « s’entendre au sens large d’aéronef militaire et peut s’étendre à toute mission d’intérêt militaire. »

caractéristiques spécifiques car leur vitesse, associée à des capacités de manœuvre, rend inopérantes les capacités d’interception actuelles ou programmées...

des frappes à des portées largement supérieures aux rayons d’actions des systèmes actuels à l’exception bien entendu des missiles balistiques

faire peser à tout moment et à toute distance une menace de frappe conventionnelle avec un préavis très court

Aussi, et outre le programme ASN-4G qui concernera la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire, il est aussi question de mettre au point des moyens hypersoniques pour des frappes conventionnelles   aéronefs hypersoniques, qui pourraient par exemple constituer l’une des composantes du programme – SCAF "

vitesse maximale en croisière devra se situer au minimum à Mach 4...Mach maximal de 7

croisière haute altitude de longue durée, avec un fonctionnement global de type avion – avec des phases de décollage et d’atterrissage horizontal sur une piste et une accélération autonome 

combiner des systèmes propulsifs tels que les turboréacteurs et le statoréacteur dans des architectures compactes et bien intégrées à la cellule.»

Edited by Bechar06
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Bechar06 a dit :

http://www.opex360.com/2019/09/15/outre-planeur-vmax-la-france-cherche-a-developper-un-aeronef-combat-hypersonique/

Les limites    Avion classique supersonique  / Hypersonique     +  Altitude de croisières ( normale / Hautes altitude )  vont s'estomper ...   EXTRAITS

"La France n’est pas en reste. Déjà, s’agissant de la dissuasion nucléaire, l’ASN4G, appelé à succéder au missile ASMP-A, sera « hypervéloce », c’est à dire hypersonique. Puis, en janvier, la ministre des Armées, Florence Parly, a créé la surprise en annonçant le premier vol d’un démonstrateur de planeur hypersonique français en 2021.

Développé dans le cadre d’un contrat notifé à ArianeGroup par la Direction générale de l’armement, ce planeur, appelé VMAX, devrait atteindre une vitesse supérieure à Mach 5, après avoir été libéré par une fusée. Sa conception se basera sur les travaux menés par l’Office national d’études et de recherches aérospatiales [ONERA].

Depuis, peu d’informations relatives au V-MAX ont filtré. Et la dernière vague d’auditions parlementaires réalisées avant la pause estivale n’ont pas permis d’en savoir davantage.

la France a l’ambition d’ aller au-delà de la simple étude des technologies liées aux armes hypersoniques. C’est, en tout cas, ce que suggère la « feuille de route » publiée par l’ONERA au début de ce mois

mener des travaux en vue de mettre au point une « aéronef de combat hypersonique » qui doit « s’entendre au sens large d’aéronef militaire et peut s’étendre à toute mission d’intérêt militaire. »

caractéristiques spécifiques car leur vitesse, associée à des capacités de manœuvre, rend inopérantes les capacités d’interception actuelles ou programmées...

des frappes à des portées largement supérieures aux rayons d’actions des systèmes actuels à l’exception bien entendu des missiles balistiques

faire peser à tout moment et à toute distance une menace de frappe conventionnelle avec un préavis très court

Aussi, et outre le programme ASN-4G qui concernera la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire, il est aussi question de mettre au point des moyens hypersoniques pour des frappes conventionnelles   aéronefs hypersoniques, qui pourraient par exemple constituer l’une des composantes du programme – SCAF "

vitesse maximale en croisière devra se situer au minimum à Mach 4...Mach maximal de 7

croisière haute altitude de longue durée, avec un fonctionnement global de type avion – avec des phases de décollage et d’atterrissage horizontal sur une piste et une accélération autonome 

combiner des systèmes propulsifs tels que les turboréacteurs et le statoréacteur dans des architectures compactes et bien intégrées à la cellule.»

C'est marrant ce rappel sur les capacités scientifiques de la France e matière aéronautique. Ne serait-ce as pour rappeler aux allemands qu'on peut trouver des financements pour le scaf auprès d'autres partenaires mais sur le plan technologique on peut placer la barre très haut et seul ? 

Edited by herciv
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai beau en être un fanboy, j'avoue que cette "mode" des appareils hypersoniques me laisse dubitatif. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les italiens et les anglais ont proposés leur aide aux allemands pour l'eurofighter dans le cadre du programme tempest

Edited by zx
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 hours ago, Shorr kan said:

J'ai beau en être un fanboy, j'avoue que cette "mode" des appareils hypersoniques me laisse dubitatif. 

A mon sens ça pue le malentendu ...

... je pense plutôt a un petit bombardier inhabité mais non consommable.

Un porte bombe hypersonique ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Shorr kan a dit :

J'ai beau en être un fanboy, j'avoue que cette "mode" des appareils hypersoniques me laisse dubitatif. 

Je ne sais pas si on peut parler d'une "mode". L'hypersonique est étudié par l'ensemble des puissances mondiales 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/09/2019 à 18:37, Pierre_F a dit :

Définitivement pas ! :rolleyes: 

Il y a des bribes de fonctionnement qui ressemblent aux mécanismes du cerveau. Mais on a pas du tout la puissance de calcul pour faire un cerveau humain. 

 

ca viendra !  et pas dans plusieurs décennies.

Edited by Bon Plan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/09/2019 à 19:04, Patrick a dit :

Tu dormais ces derniers mois? :laugh: Ce fut l'occasion d'un intense débat sur le fil "Luftwaffe".

On a noté:

  • La Luftwaffe a reçu un briefing des US présentant le F-18 SH le F-15X et le F-35.
  • Le big boss (ex) de la Luftwaffe a réclamé le F-35.
  • Berlin a mis en avant le F-18 et parlé d'une durée de vie de 20 à 25 ans avant remplacement.
  • Le coût de la prolongation des Tornados a été chiffré à +9 milliards d'€.
  • Le F-35 a été retoqué par Berlin.
  • 33 Eurofighters supposés remplacer les plus anciens T1 ont été commandés, mais pas de nouveaux avions (edit: comprendre "avions surnuméraires par rapport au format prévu initialement").
  • Le taux de dispo de l'EF est catastrophique, rendant la Luftwaffe proche de son état d'avril 1945 (6 avions dispos sur 128 fin 2018)
  • La tranche 4 de l'Eurofighter est dans les choux. Bisbilles sur fond de Brexit et de guerre au Yémen sur les 48 nouveaux eurofighters saoudiens.
  • Flou total sur la B61-12 en ce qui concerne son intégration au Typhoon avec demande officielle allemande il y a un an, mais ça semble râpé (7 à 10 ans d'attente après la certification sur F-35: http://www.opex360.com/2018/06/23/otan-berlin-demande-pentagone-sil-possible-de-certifier-eurofighter-typhoon-missions-nucleaires/
  • Dans tous les cas la B61 n'est pas intégrée au F-18.

Donc à partir de la pour faire de la prospective...

On navigue à vue autant chez les uns que chez les autres.

Les options sont:

  • de ressuciter la tranche 4 de l'EF bon an mal an, uniquement des biplaces AESA évolués, de résoudre les problèmes de l'avion au passage à grands coups de milliards (et pourquoi pas d'un aide de Dassault), d'installer les améliorations prévues comme les bidons conformes et ceux de 1800L, et d'obtenir l'intégration de la B61 dessus en y mettant le paquet. Ça va être cher mais c'est un gage d'indépendance relative et PRESQUE aussi bon que le Tornado dans ce rôle, bien que ce dernier ne soit déjà pas un foudre de guerre.
  • D'acheter des F-35 comme le reste du monde en sabordant le SCAF et récupérant du workshare au passage. Oui mais voilà affaire des global hawk pourris et de Trump pas content, et F-35 tout foiré et perclus de problèmes, ce dont n'a pas besoin la Luftwaffe.
  • De renoncer à la B61 et d'acheter un avion US d'intérim pas cher et capable avec plein d'armes déjà intégrées pour faire de la figuration au sein de l'OTAN en bonne place. F-18 ou F-15, avec une centaine de ceux-ci les allemands ne seraient pas ridicules. Mais diraient bye bye à leur indépendance et leur poids industriel sur le SCAF réduit à la portion congrue, si toutefois il se fait. D'autre part garder un avion seulement 20 ans ne colle pas avec les habitudes de la Luftwaffe: Phantom 40+ années de service, Tornado pareil. Pas le budget pour 3 avions de combat en 2045, et mise au rebus des Eurofighters encore plus rapide que prévue ce qui serait un scandale politique immense en Allemagne.
  • Une option même pas évaluée: acheter des Rafale et réclamer un parapluie nucléaire français en Europe contre co-financement des évolutions et pré-positionnement d'armes atomiques françaises en Allemagne. Mais bon, c'est tellement bancal en pratique et nous mettrait dans une telle cagade avec un droit de regard allemand sur notre cuisine interne et une mise sous tutelle française au lieu d'américaine de la dissuasion nucléaire protégeant (?) l'Allemagne (?) que ce n'est pas la peine d'y penser. De plus les allemands ne veulent pas entendre parler du Rafale, par orgueil et fierté. Ce qui résout la question. Dommage car sur le papier ça faisait très "défense européenne", mais les réalités font mal quand on les prend en pleine figure.

 Voilà.

Je ne comprend pas que le politique allemand favorise le SH18. 

A mes yeux la meilleure solution d'attente est le F15E (en version modernisée).  Et la B61, elle est déjà intégrée dessus si je me rappelle bien.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Dac O Dac a dit :

Je ne comprend pas que le politique allemand favorise le SH18.

Le F18 SH a des coûts d'exploitation bien inférieurs... et la dimension budgétaire semble être un point crucial côté allemand. Qui plus est, pas sûr que la capacité à opérer des frappes en profondeur soit vraiment perçue comme essentielle côté allemand. Pas sûr non plus que la capacité à envoyer des B61, également sous clé américaine faut-il le rappeler, soit également considérée comme essentielle. Au contraire, cela en soulagerait même certains de voir la capacité disparaître.

Pour info :

main-qimg-334be84a33eaf93975354526bcbc5c

PS : Les chiffres datent de 2016. Le delta entre les valeurs affichées pour le FA-18F ou le EA-18G et le F-15E n'a probablement pas tant varié que cela.

Edited by Skw
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Skw a dit :

Pas sûr non plus que la capacité à envoyer des B61, également sous clé américaine faut-il le rappeler, (...)

Oui, il faut. Certaines certitudes incompatibles avec cette notion de propriété sont particulièrement tenaces. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Skw a dit :

Le F18 SH a des coûts d'exploitation bien inférieurs... et la dimension budgétaire semble être un point crucial côté allemand. Qui plus est, pas sûr que la capacité à opérer des frappes en profondeur soit vraiment perçue comme essentielle côté allemand. Pas sûr non plus que la capacité à envoyer des B61, également sous clé américaine faut-il le rappeler, soit également considérée comme essentielle. Au contraire, cela en soulagerait même certains de voir la capacité disparaître.

Pour info :

main-qimg-334be84a33eaf93975354526bcbc5c

PS : Les chiffres datent de 2016. Le delta entre les valeurs affichées pour le FA-18F ou le EA-18G et le F-15E n'a probablement pas tant varié que cela.

Peut on accorder crédit à ces chiffres?

Que le SH18 F coûte 20% moins cher a exploiter que le FA18D qui est 20% plus léger, et que le Growler le soit encore plus est surprenant.   QU'est ce qui expliquerait cela?

et que le F15E, coûte 2 fois plus qu'un SH18 alors là...   je ne comprend pas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Dac O Dac a dit :

Peut on accorder crédit à ces chiffres?

Que le SH18 F coûte 20% moins cher a exploiter que le FA18D qui est 20% plus léger, et que le Growler le soit encore plus est surprenant.   QU'est ce qui expliquerait cela?

et que le F15E, coûte 2 fois plus qu'un SH18 alors là...   je ne comprend pas.

 

Le Legacy Hornet commence à faire son âge, les coûts d'entretien ont quand même tendance à augmenter en fin de vie.

Ensuite, pour le Growler vs SH, les statistiques semblent ne porter que sur des biplaces (F/A-18D, F/A-18F, EA-18G). Si les D/F sont utilisés pour de la transformation ou de l'entrainement, ou simplement s'ils ont des profiles de vol plus "tactiques", ça pourrait expliquer en partie que les cellules souffrent un peu plus. Simple supposition.

Autres suppositions:
-Son profil de vol est peut-être (probablement) plus limité, notamment en accélération, que sur les SH de combat
-Le Growler n'a pas de canon interne et il y a moins d'armements utilisés sur le Growler (globalement AMRAAM et HARM). Est-ce que ça peut jouer sur le coût à l'heure de vol? Je ne sais pas ce qui est compté ou pas dans le coût à l'heure de vol de la Navy/Marines
-Est-ce que les Marines et la Navy comptent les mêmes choses dans le coût horaire? Parce que les D et F sont utilisés dans les deux flottes, et le Growler uniquement par la Navy.
-La conception du Growler est plus récente que celle du SH E/F. Est-ce que des améliorations ont pu être apportées sur cette variante pour optimiser la maintenance? D'ailleurs combien reste-t-il de Super Hornet des premiers blocks, ceux avec le vieux radar mécanique et une conception moins moderne de la cellule?
-Est-ce que le MCO des équipements électroniques est compté dans le coût horaire?
-Le fait que la flotte soit plus réduite permet peut-être d'optimiser un peu mieux la maintenance de certains équipements.

Bref, les hypothèses ne manquent pas.

Globalement, le Growler est proposé dans les packages "Super Hornet" à l'export de manière assez transparente, ça aurait quand même tendance à militer pour un coût d'utilisation pas si élevé que ça. Je serais curieux de comparer son coût de vol à celui d'un F/A-18E du dernier block, ce serait plus intéressant je pense.

 

En l'occurrence, je me suis déjà exprimé sur la question, mais si les Allemands hésitent entre Typhoon et Super Hornet (et pas F-15E, l'avion est considéré comme trop cher et ne permet pas de remplacer les Tornado ECR) c'est parce qu'ils hésitent entre logique industrielle et logique opérationnelle (sachant que chaque option a des avantages dans ces deux logiques):
-Le Typhoon ça fait bosser l'industrie locale (logique industrielle) mais une flotte unique permet aussi de simplifier la logistique et l'entrainement (logique opérationnelle, à relativiser vue la galère qu'à l'air d'être l'entretien des différentes variantes de Typhoon en Allemagne)
-Le Super Hornet permet d'avoir une vraie plateforme de tir multi-rôle déjà opérationnelle et disponible pour la mission SEAD, essentielle en Allemagne (logique opérationnelle), mais en théorie ça pourrait aussi offrir quelques débouchés à des entreprises locales pour le MCO et ouvrir une porte vers les US en cas d'échec du SCAF (logique industrielle, à relativiser grandement puisqu'il s'agira d'un achat sur étagère si ils partent là-dessus).

Perso, je l'ai déjà dis, je pense que quel que soit le choix allemand, à partir du moment où ils n'envisagent pas le Rafale, ça n'aurait pas de vraie influence sur le NGF/SCAF et leur implication industrielle dedans. Dans tous les cas, les industriels allemands n'auront pas de maîtrise d'oeuvre ni sur l'avion, ni sur le moteur. Donc qu'ils produisent plus de Typhoon ou qu'ils intègrent du Super Hornet dans leur flotte ne donnera pas spécialement plus de poids à leur industrie, qui se focalise aujourd'hui sur la sous-traitance et les services, où ils sont excellents.
Eventuellement, un choix de Super Hornet pourrait jouer sur la partie communication et interopérabilité du système SCAF. Mais, même si ce dernier n'est pas encore défini clairement, je ne vois pas comment il pourrait se passer d'intégrer les avions alliés, d'une manière ou d'une autre. On y intégrera les E-3, les Hawkeye, les Reaper, les éventuels Global Hawk/Triton opérés par les Fr/Ger, et il n'y a pas de raison qu'on ne permette pas à nos alliés les plus proches d'intégrer au moins à la marge leurs propres avions. Donc y'aura pas de souci pour Airbus et Thales de permettre l'intégration du Growler ou de Super Hornet.
Par rapport aux IMMENSES soucis politiques, opérationnels, industriels et diplomatiques qui pèsent sur le SCAF, la question du remplacement des Tornado c'est vraiment une goutte d'eau grise dans un océan d'emmerdes.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Dac O Dac a dit :

Peut on accorder crédit à ces chiffres?

Bonne question. Que le F15E soit bien plus cher à exploiter que les F18 ne m'étonne pas vraiment. En revanche, le delta interroge. Et je pense savoir où il peut y avoir problème. Je crois avoir trouvé la source originale de ces chiffres que j'ai plusieurs fois retrouvés par le passé ici ou là sur le net : https://comptroller.defense.gov/Portals/45/documents/rates/fy2016/2016_f_h.pdf

Certains utilisent ces chiffres (Comme expliqué ici : https://outrunchange.com/2018/05/07/operating-costs-of-military-aircraft-using-reimbursement-rates-as-an-approximation/) pour avoir une estimation de ce que coûtent les différents avions à exploiter alors que ce n'est pas l'objectif premier de ceux-là. Pour mieux comprendre ce que cachent ces chiffres : https://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/research_reports/RR1100/RR1178/RAND_RR1178.pdf (lire notamment la sous partie intitulée "Reimbursement rates" dans la 3ème Partie "Applications of Cost per Flying Hour in DoD"). Bref, il est sans doute cavalier d'agir de la sorte, d'autant plus que les valeurs ont l'air assez volatiles d'une année fiscale à l'autre. A noter d'ailleurs que le delta entre FA-18F/EA-18G et F-15E est un peu moindre pour l'année fiscale 2018 : https://comptroller.defense.gov/Portals/45/documents/rates/fy2018/2018_b_c.pdf

En revanche, le F15E est tout de même connu pour être bien plus cher que les F18. Rien qu'en répercutant la différence de prix à l'achat des différents sur leurs coûts d'exploitation, et bien que cela ne puisse explique toute la différence, cela te fait déjà un beau delta.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

The US Air Force’s radical plan for a future fighter could field a jet in 5 years

https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/2019/09/16/the-us-air-forces-radical-plan-for-a-future-fighter-could-field-a-jet-in-5-years/

 

Si les allemands freinent, je suis d'avis d'accélérer et d'avancer avec les espagnols.

Coup de mou pour le SCAF

https://www.air-cosmos.com/article/coup-de-mou-pour-le-scaf-21707

Citation

Dassault Aviation espère désormais être notifié avant la fin de l'année. Par ailleurs, le Ministère des Armées estime qu'une première architecture du SCAF devrait être présentée au deuxième semestre 2020.

Citation

Le SCAF semble patiner. Et la raison proviendrait des désaccords ayant lieu entre la France et l’Allemagne. « On va avoir des temps difficiles, des discussions complexes car tout le monde veut être autour de la table », rapporte certains acteurs aux universités d'été de la défense. Et ce avant d'ajouter que « certaines positions allemandes sont inquiétantes ». En effet les points de divergences sont nombreux et pourraient menacer sérieusement le SCAF s'ils ne sont pas rapidement résolus.

vmax, eole/altair, scaf, as4ng, neuron,nouveau pa,  il ne manque plus que la navette vehra et je serais content.

15d1fcdf3a29ac3c3e32d525ec8f86cf55ffc99e

 

Edited by zx
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, zx a dit :

Très intéressant article de Valery Insinna.

On ne parle pas du F-35 mais on sent bien que le nouveau programme veut absolument en éviter les erreurs.

il y a 41 minutes, zx a dit :

Bon en gros la France tire un coup de semonce histoire de dire aux allemands qu'il est temps de bouger.

Question peut-on faire sans les allemands (avec les espagnols, le s indiens ou d'autres comme les suisses ?)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, herciv a dit :

Bon en gros la France tire un coup de semonce histoire de dire aux allemands qu'il est temps de bouger.

Question peut-on faire sans les allemands (avec les espagnols, le s indiens ou d'autres comme les suisses ?)

Si les indiens peuvent en bénéficier pour leur AMCA pourquoi pas, radar, motorisation,etc, surtout qu'avec le rafale le made in india pourrait être fortement booster,.. . Les suisses et les espagnols peuvent en tirer d'important savoir faire pour leur propre industrie.

Si il faut se trainer les allemands pour qu'ils nous mettent des bâtons dans les roues, autant les larguer et travailler avec des pays qui sont motivés.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, herciv a dit :

Question peut-on faire sans les allemands (avec les espagnols, le s indiens ou d'autres comme les suisses ?)

Oui, on pourrait même faire seuls c'est juste une question de volonté politique, et honnêtement, il faudrait bien le leur faire comprendre.

Par exemple, en arrêtant de les attendre et en commençant sans eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Kelkin a dit :

Oui, on pourrait même faire seuls c'est juste une question de volonté politique, et honnêtement, il faudrait bien le leur faire comprendre.

Par exemple, en arrêtant de les attendre et en commençant sans eux.

Je pense de plus en plus que le NGF n'est qu'une option et qu'avoir les allemands à nos cotés sur cet avion là, 
c'est se créer des marges de manoeuvres pour la suite. L'idée d'avoir un avion pour 40 ou 50 ans a été balayé,

il faut un renouvellement plus fréquent pour faire face aux evolutions extérieures.
D'ou l'idée d'un chasseur hypersonique par exemple ou meme d'un rafale XL.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zx a dit :
Il y a 1 heure, herciv a dit :

Très intéressant article de Valery Insinna.

 On ne parle pas du F-35 mais on sent bien que le nouveau programme veut absolument en éviter les erreurs.

:bloblaugh::chirolp_iei:

J'ai mal aux côtes.

Citation

How does the Air Force get there?

Three industrial technologies enable a Century Series approach for NGAD and will set requirements for participants, Roper said. The first is agile software development — a practice where programmers quickly write, test and release code, soliciting feedback along the way from users.

The second, open architecture, has long been a buzzword in the defense community, but Roper said industry often uses it to describe a system with plug-and-play hardware. NGAD, ideally, would be fully open, with interchangeable hardware and the ability for a third party to develop software for the system.

The final technology, digital engineering, is the most nascent and possibly the most revolutionary, Roper said. While aerospace engineers have used computers for decades to aid in the creation of aircraft, only recently have defense companies developed 3D-modeling tools that can model an entire life cycle — design, production and sustainment — with a high level of accuracy and fidelity. The process would allow companies to not only map out an aircraft in extreme detail, but also model how a production line would work using different levels of manning or how maintainers would carry out repairs at a depot.

Ah ça m'avait manqué tiens!

La dernière fois que j'ai lu un truc pareil c'était en apprenant que les voitures de type monospace avaient été inventées aux USA en 1988...

Oubliant au passage que la Matra/Renault Espace était sortie 10 ans plus tôt en 1978.

 

Quelqu'un se dévoue pour expliquer au monsieur que tout ce qu'il décrit existe déjà sur le Rafale?

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Patrick a dit :

:bloblaugh::chirolp_iei:

J'ai mal aux côtes.

Ah ça m'avait manqué tiens!

La dernière fois que j'ai lu un truc pareil c'était en apprenant que les voitures de type monospace avaient été inventées aux USA en 1988...

Oubliant au passage que la Matra/Renault Espace était sortie 10 ans plus tôt en 1978.

 

Quelqu'un se dévoue pour expliquer au monsieur que tout ce qu'il décrit existe déjà sur le Rafale?

Juste pour dire que l'Espace est d'origine un projet anglais qui a traversé la Mer du Nord par le tunnel (non, ça c'est un peu plus tard). :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,402
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Hannibal Lektor
    Newest Member
    Hannibal Lektor
    Joined
  • Forum Statistics

    20,690
    Total Topics
    1,244,097
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries