prof.566

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

Recommended Posts

4 hours ago, zx said:
Quote

Deux dossiers du SCAF (capteurs et furtivité) ont été remis à plus tard.

Va t'on aussi sortir le moteur afin d'avancer ou est-ce impossible car cela tuerait le projet(et pour quelles raisons)?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La posture de Parly n'est pas pour nous rassurer. Les Allemands sont ceux qui sont pressés par le temps dans cette histoire et on arrive à basculer le rapport de force à leur avantage. Lisez et écoutez Parly, elle est inquiète, elle demande des avancées, elle en appelle au bon sens de quelques députés allemands, elle veut des signatures, du budget, elle supplie ! Mais c'est pathétique. Je ne crois pas pas à un retournement de la France et l'abandon du programme en coopération. Il y a l'européanisme béat de tout ce gouvernement LREM , de Macron, de Parly qui est bien trop lourd dans cette histoire. Même Eric Trappier me décoit ; même comportement de faiblard qui supplie les Allemands d'agir et de se décider...

Qu'est ce qu'on est mauvais en négo c'est dramatique. Quand on veut mettre la pression sur l'autre, en feigne l'indifférence, on montre qu'on peut se passer de l'autre, on explique qu'on financera soi même si nécessaire, qu'on fera sans les prouesses techniques et technologiques de MTU, que le Rafale a encore un potentiel d'évolution conséquent, enfin bon. La guerre PR est malheureusement perdue avec des postures si faibles.

 

Edited by Chimera
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Chimera a dit :

La posture de Parly n'est pas pour nous rassurer. Les Allemands sont ceux qui sont pressés par le temps dans cette histoire et on arrive à basculer le rapport de force à leur avantage. Lisez et écoutez Parly, elle est inquiète, elle demande des avancées, elle en appelle au bon sens de quelques députés allemands, elle veut des signatures, du budget, elle supplie ! Mais c'est pathétique. Je ne crois pas pas à un retournement de la France et l'abandon du programme en coopération. Il y a l'européanisme béat de tout ce gouvernement LREM , de Macron, de Parly qui est bien trop lourd dans cette histoire. Même Eric Trappier me décoit ; même comportement de faiblard qui supplie les Allemands d'agir et de se décider...

Qu'est ce qu'on est mauvais en négo c'est dramatique. Quand on veut mettre la pression sur l'autre, en feigne l'indifférence, on montre qu'on peut se passer de l'autre, on explique qu'on financera soi même si nécessaire, qu'on fera sans les prouesses techniques et technologiques de MTU, que le Rafale a encore un potentiel d'évolution conséquent, enfin bon. La guerre PR est malheureusement perdue avec des postures si faibles.

 

A un moment il faut aussi regarder tous les autres signaux envoyés. La position française est bien meilleure que l'allemande. On peut faire sans eux. Le rafale est une excellente base. Au moins aussi bonne que que f-15 ou le f-18 qui continuent eux-mêmes à évoluer.

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Ponto Combo a dit :

A Futuristic Engine for the SCAF

  Révéler le texte masqué

(Source: Safran; issued Feb 07, 2020)

At the start of 2019, Safran and MTU Aero Engines signed an industrial partnership to design and produce an engine for the SCAF, tomorrow’s fighter jet. Stéphane Cueille, the Director of R&T and Innovation, explains its characteristics and the project’s challenges.

What is the SCAF program?

In French, SCAF stands for Système de Combat Aérien du Futur: future air combat system. It is a program that was launched by France and Germany on February 6. The aim is to design a fighter jet that will replace the Rafale and the Eurofighter by 2035. Dassault and Airbus are in charge of producing the architecture and design of the aircraft, the engine of which will be developed jointly by Safran and MTU Aero Engines.

The division of roles between the two engine manufacturers was based on the principle of the ‘best athlete': the aim is that each one works in their field of expertise. Safran is therefore in charge of developing the hot parts and engine integration, and MTU Aero Engines is responsible for the cold parts and the MRO (maintenance, repair and overhaul) services. Other European manufacturers may join the program, depending on different countries' levels of willingness.

What innovations will enhance this engine?

This new-generation fighter jet should be able to both produce strong supersonic thrust and cruise at a low speed over long periods. Its engine should therefore be versatile. It will also be more compact to be lighter, and its thrust—much more powerful than that of the Rafale—will make it possible for the SCAF to carry more weapons. Lastly, it should contribute to the aircraft's stealth. Many innovations will therefore be required. The turbine, for example, which will reach temperatures around 2,100 K (1,825°C), a temperature out of reach for current blade materials and technology.

Safran has given itself a research platform for advanced turbine blades to develop sophisticated technology and materials that can withstand these temperatures. The engine should also have a variable cycle—in other words, it should be able to adjust the ratio between the primary and secondary air flows—and have an adjustable nozzle to make the aircraft easier to handle. Another area of innovation that will be explored is about making the engine hybrid to manage on-board energy issues.

What are Safran's challenges in this program?

The Group will have to show its capacity to innovate by developing—for the year 2025—an engine derived from the M88 engine to power the first SCAF demonstration aircraft. The demonstration engine is planned for 2027. The R&T works carried out for the SCAF are also essential for our other programs: they will give rise to technological solutions which, when applied to our future-generation civil engines, will help us stay competitive.

Improvements in view for the M88 engine

The Rafale jet engine will benefit from the works carried out on the engine of tomorrow's fighter jets. It was in this regard that France's defense procurement agency entrusted Safran with an upstream research program, worth 115 million euros over five years to boost the engine's thrust while improving its lifespan.

-ends-

https://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/209523/fcas-demonstrator-engine-to-be-based-on-m_88%3A-safran.html

Ca c'est intéressant:

Citation

variable cycle—in other words, it should be able to adjust the ratio between the primary and secondary air flows—and have an adjustable nozzle

On développe du coup une techno similaire à l'ADVENT de l'USAF, avec un troisième flux d'air qu'on envoie dans le bypass (flux secondaire) pour une meilleure efficacité et endurance, ou dans le flux chaud primaire pour plus de poussée (sans avoir besin de post-combustion).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, kalligator a dit :

Comme je l'ai dit plus haut il faut respecter l'autonomie du Bundestag qui a son mot à dire sur les contrats MAIS insister lourdement son accord doit concerner toutes les étapes du projet et non pas conserver la possibilité de bloquer la construction du SCAF à chaque étape sinon c'est le grand n'importe quoi.

S'ils ne veulent rien entendre c'est mort et la France n'a rien à gagner de donner son savoir faire puis de le voir confisqué par nos "amis" d'Outre-Rhin à chaque étape. 

Leurs avions et leurs chars sont quelques peu dépassés surtout en comparaison des français; ces derniers n'ont pas un urgent besoin de nouveaux vecteurs (peut être en 2030-2040)

Tu as raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Chimera a dit :

La posture de Parly n'est pas pour nous rassurer. Les Allemands sont ceux qui sont pressés par le temps dans cette histoire et on arrive à basculer le rapport de force à leur avantage.

Tu parles de quels Allemands ?

Tous les pro F35 jouent la montrent. Bientôt ils vont expliquer que le SCAF qui n'a toujours pas progressé n'est pas une alternative crédible pour dans 15 ou 20 ans. Ils doivent donc choisir comme remplaçant du Tornado un avion capable d'être crédible et à la pointe de la technologie pour les 20 à 30 prochaines années. Et ce n'est pas bien grave si l'avion choisit a encore des soucis de jeunesse, vu que ce qui compte c'est sur du long terme.

En fait, la France n'est pas pressée... mais si les allemands ne signent pas vite, ils ne signeront jamais.

Et si on annonce (trop) publiquement que le Rafale sera notre avenir et qu'il continuera à être modernisé pendant les 50 prochaines années, ça veut dire qu'on va saborder le SCAF. Si le SCAF ne nous sert à rien, qu'on préfère vendre du Rafale que du SCAF (le retex commercial du F1 et du Jaguar est bien documenté) les allemands vont comprendre qu'on ne cherche qu'à récupérer leur argent.

 

En fait, le SCAF aurait plutôt du être un "gros" bombardier (catégorie mirage IV et Tornado) avec une aérodynamique furtive, un rayon d'action respectable mais une polyvalence médiocre, un réacteur et un système d'arme qui n'a rien de révolutionnaire. Le développement aurait été relativement simple et aurait pu être assez rapide pour remplacer les Tornado. Il aurait permis de compenser la faiblesse air-sol du Typhon et pour la France, ça aurait permis de renforcer nos FAS.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les allemands n'avancent pas autant faire un Rafale 2.0 avec des missiles en soutes accompagne de Neuron furtif qui pourrait faire des missions SEAD ou wingman reco en designant des cibles pour le Rafale

My 2 cents

Edited by Lordtemplar
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@zx

Quel courage!!!

 

Personne ne voulait poster la nouvelle, je suis limite déçu:biggrin:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déçu parce qu'ils ont dit oui, ou parce qu'ils n'ont pas dit non ?:biggrin:

Edited by zx
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce qu'ils se sont dégonflés et qu'ils ont fini par dire oui...

en nous promettant une guérilla de tout les instants.:biggrin:

@Picdelamirand-oil

c'est combien le temps de SCAF? (stp:rolleyes:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, P4 a dit :

Parce qu'ils se sont dégonflés et qu'ils ont fini par dire oui...

en nous promettant une guérilla de tout les instants.:biggrin:

@Picdelamirand-oil

c'est combien le temps de SCAF? (stp:rolleyes:)

Bon je vais essayer de calculer ça:

Citation

Signature du programme SCAF

Premier temps fort, lundi, à l'ouverture du Salon du Bourget, Emmanuel Macron a présidé la cérémonie de signature de l’accord cadre portant sur le programme SCAF (système de combat aérien du futur) et en a dévoilé la maquette en taille réelle, présentant l’aboutissement des travaux de concept et d’architecture des industriels Dassault et Airbus.

La ministre des Armées, Florence Parly, et ses homologues Ursula von der Leyen (Allemagne) et Margarita Robles (Espagne), ont signé cet accord cadre, véritable engagement juridique pour la construction d’un système complet d’avions de combat et de drones, qui devrait entrer dans les forces armées d’ici à 2040. En signant le programme ce matin, l’Espagne a officiellement rejoint ce projet ambitieux lancé conjointement avec l’Allemagne. Cette signature marque une étape clé de la construction de l’Europe de la défense, alliant excellence technologique, volonté politique et coopération industrielle.

https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/bourget-2019-le-scaf-se-devoile-des-annonces-importantes-dans-l-aeronautique-et-le-spatial-militaire

Donc en Juin 2019 au Salon du Bourget on apprenait que les travaux de concept et d'architecture du SCAF était terminés et que les ministres des Armées Française, Espagnole et Allemande avaient signé l'accord cadre portant sur ce programme. L'étape suivante du programme c'était de lancer le démonstrateur et techniquement Dassault et ses sous traitants étaient prêts.

Quels est le temps normal pour débloquer 150 millions pour ne pas retarder un programme de plusieurs dizaines de milliards quand on en est à ce stade? Je dirais un mois,  deux au maximum parce qu'on est en coopération! Et combien de temps cela a pris? 8 mois... Donc le temps SCAF est entre le temps des Indiens et celui du F-35, et vous remarquerez qu'on n'a pas entendu dire que les Espagnols risquaient de retarder le projet.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

« Nous allons le faire car nous ne voulons pas détériorer les relations franco-allemandes, et ce juste avant la venue du président français Emmanuel Macron ce week-end en Allemagne pour la Conférence sur la sécurité de Munich », avait pris soin d’expliquer, rapporte l’AFP, Rainer Brandl, le rapporteur du projet à la commission du Budget.

Citation

« Les questions programmatiques fondamentales telles que les droits de propriété intellectuelle et le rôle futur de l’Espagne dans le programme ne sont toujours pas suffisamment claires », a résumé l’écologiste Tobias Lindner. Or, a-t-il continué, « ces questions sont très importantes pour garantir que l’avion puisse également être entretenu en Allemagne et, si nécessaire, développé davantage d’ici quelques décennies. »

http://www.opex360.com/2020/02/12/malgre-des-reserves-les-deputes-allemands-ouvrent-la-voie-a-la-mise-au-point-dun-demonstrateur-du-scaf/

Nous voila rassurés par un partenaire de confiance et enthousiasmé par le projet !

Mais quelle folie ce partenariat...

  • Like 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Quel est le temps normal pour débloquer 150 millions pour ne pas retarder un programme de plusieurs dizaines de milliards quand on en est à ce stade? Je dirais un mois,  deux au maximum parce qu'on est en coopération! Et combien de temps cela a pris? 8 mois... 

Les Allemands ont eux aussi leurs moussons

Révélation

 

 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
On ‎2‎/‎11‎/‎2020 at 4:51 PM, Kelkin said:

Les Allemands ne se sont jamais vraiment guéris de leur complexe de supériorité. Deutsch Qualität : si c'est teuton, c'est bon ; si c'est germain, c'est bien ; si c'est étranger (par exemple : français), c'est mauvais.

On ne peut qu'espérer que la France se ressaira et décidera d'avancer sans l'Allemagne si le Bundestag continue à jouer la pression. On a déja vu, à travers maintes interventions de politiciens, que les Allemands considèrent les atouts de la France comme étant voués à passer sous leur contrôle sous couvert "d'européanisation". Là ils veulent piller notre savoir-faire industriel en aéronautique. Et si encore c'était juste pour eux, ça pourrait se comprendre, mais c'est pour les Américains, vu qu'ils continuent obstinément de ne jurer que par l'OTAN, l'OTAN, l'OTAN, et l'Amérique, l'Amérique, l'Amérique pour toutes les questions de stratégie et de défense.

Ils sont quand meme tres conscient de leur deficits, vu la facon dont non seulement ils se sont plantes avec l'Eurofighter, mais aussi la facon dont ils ont traite ses problemes par la suite.

Le concept de Herbst etait completement depasse aerodynamiquement et d'ailleur n'avait jamais ete concu pour voler sans TVC, qu'ils soient arrives a l'imposer au consortium, c'est une chose, mais c'est surtout du au fait qu'ils ont tout fait pour essayer de combler leur retard dans ces domaines, pas aides par la fierte surdimentionee de certains de leurs inges et leur mepris pour Dassault et le Rafale.

On a vu le resultat; une truelle electrique dont les seules vrai qualities sont l'aspect commercial et qui doit ses performances a des sacrifices inpensables cote limites et integrite structurelles, longevite et surtout capacities a etre develope, c'est pas pour rien que toutes leur tentatives d'ameliorer l'aerodynamique avec des LEX, surfaces de controles agrandies etc ont plus ou moins echoue… 

Si on ve neut pas se retrouver avec un autre Sd.Kfz volant (Panther), Dassault a tout interres a leur metre le point sur les Is des le debut, en prenant d'entree la tete des equipes, de la conception aux methodes de production en passant par l'aero, le structurel etc,  ils n'ont aucune raison de laisser la main aux Allemands dans ce projet, a moins de vouloir l'handicaper des le depart.

Edited by ThincanKiller
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Chimera a dit :

Et donc les espagnols ne participeraient véritablement que dans 18 mois ? J'imagine que les discussions débuteront avant, mais c'est ce que je lis dans ce communiqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins, on atteint la réalisation du démonstrateur, on saura comment le réaliser et on pourra avoir la feuille de route, peut importe si les autres quittent le navire, on saura s'y adapter.

Edited by zx
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Boule75 a dit :

Et donc les espagnols ne participeraient véritablement que dans 18 mois ? J'imagine que les discussions débuteront avant, mais c'est ce que je lis dans ce communiqué.

Les Espagnols semblent plus intéressés par l'aspect réseaux que par l'aspect avion ; il n'a qu'à voir leur choix d'Indra comme entreprise coordinatrice nationale.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
49 minutes ago, zx said:

Au moins, on atteint la réalisation du démonstrateur, on saura comment le réaliser et on pourra avoir la feuille de route, peut importe si les autres quittent le navire, on saura s'y adapter.

Il y a de grande chances que Dassault sachent deja comment, ca ne sont pas les capacities qui leur manquent mais le budget, a la limite, ils pourraient sans doute faire mieux seuls qu'en collaboration, mais c'est le label made in France et la politique qui les en empechent...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, ThincanKiller a dit :

Le concept de Herbst etait completement depasse aerodynamiquement et d'ailleur n'avait jamais ete concu pour voler sans TVC

Bah... ils n'avaient qu'à installer une TVC.

En plus avec l'expérience du X31, mais aussi du Tornado avec sa reverse et du Harrier, ils devaient être capables de faire une TVC. Quoique dans la logique de coopération, ce sont les espagnols qui ont le plus travaillé dessus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Bon je vais essayer de calculer ça:

https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/bourget-2019-le-scaf-se-devoile-des-annonces-importantes-dans-l-aeronautique-et-le-spatial-militaire

Donc en Juin 2019 au Salon du Bourget on apprenait que les travaux de concept et d'architecture du SCAF était terminés et que les ministres des Armées Française, Espagnole et Allemande avaient signé l'accord cadre portant sur ce programme. L'étape suivante du programme c'était de lancer le démonstrateur et techniquement Dassault et ses sous traitants étaient prêts.

Quels est le temps normal pour débloquer 150 millions pour ne pas retarder un programme de plusieurs dizaines de milliards quand on en est à ce stade? Je dirais un mois,  deux au maximum parce qu'on est en coopération! Et combien de temps cela a pris? 8 mois... Donc le temps SCAF est entre le temps des Indiens et celui du F-35, et vous remarquerez qu'on n'a pas entendu dire que les Espagnols risquaient de retarder le projet.

Après la théorie de Pic sur le temps indien, désormais celle du temps allemand.  Intéressant !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, ARPA said:

Bah... ils n'avaient qu'à installer une TVC.

En plus avec l'expérience du X31, mais aussi du Tornado avec sa reverse et du Harrier, ils devaient être capables de faire une TVC. Quoique dans la logique de coopération, ce sont les espagnols qui ont le plus travaillé dessus…

Ils les ont faite, meme testees au sol.

Herbst a travaille sur le X-31 en collaboration avec NASA/DRYDEN et ils ont rencontre les memes limites, les TVC ne peuvent pas remplacer les qualites aerodynamique manquant au dessin de base.  

Edited by ThincanKiller
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le futur avion de combat européen franchit une étape décisive

Les députés allemands ont validé, ce mercredi 12 février, le décollage du futur avion de combat européen, censé remplacer à terme Rafale et Eurofighter et donner une nouvelle dynamique à l’Europe de la défense. Mais avec certaines conditions.

https://www.ouest-france.fr/economie/le-futur-avion-de-combat-europeen-suspendu-au-vote-des-deputes-allemands-6732554

Le sujet devrait être abordé samedi à Munich par Emmanuel Macron, qui vient de proposer que les Européens, Allemagne notamment, soient associés à la force de dissuasion nucléaire française, en participant par exemple à des exercices.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,535
    Total Members
    1,550
    Most Online
    perso69man
    Newest Member
    perso69man
    Joined
  • Forum Statistics

    20,966
    Total Topics
    1,340,947
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries