Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)


prof.566
 Share

Recommended Posts

Il y a 4 heures, wagdoox a dit :

Les experts estiment qu'il coûtera 300 milliards d'euros sur plusieurs décennies

il faut arrêter tout de suite, ca coute trop cher ! ca volera jamais.

Comme déjà dit par plusieurs, la question est le périmètre de telle et telle estimation de coûts.

Un petit exercice "sans filet" en essayant de lire entre les lignes :

- Si 300 G€ compte pour la totalité de la vie opérationnelle des NGF + drones achetés par les trois partenaires du projet, alors cette estimation inclut développement et industrialisation, plus fabrication, plus opération pendant 35 à 40 ans (et peut-être encore des revalorisations progressives ?)

- L'exemple du Rafale, c'est de l'ordre de 160 m€ par appareil pour développement, industrialisation et fabrication, et encore 4 m€ par an pour opérations soit 160 m€ sur 40 ans. Donc il est permis de considérer que la moitié du total couvre développement, industrialisation et fabrication soit 150 G€

- Avec la clé de répartition approximative mais qui paraît raisonnable 40% France, 40% Allemagne, 20% Espagne, on en arrive à 60 G€ pour la France

- Tout à fait compatible et comparable d'une part avec l'évaluation de 50 à 80 G€ pour le projet SCAF citée sur le site du Sénat, d'autre part avec le coût du Rafale de 49 G€ aux prix actuels pour 286 appareils (ce sera donc moins pour les 225 effectivement prévus)

- C'est enfin tout à fait comparable avec l'évaluation britannique de 2011 de 23 G£ pour 160 Typhoon y compris les 33% de coût de développement à charge de la Grande-Bretagne et la production (évaluations qui ont cessé d'être publiées au bout d'un temps, supposément pour cause de "confidentialité commerciale" :rolleyes: …), c'est-à-dire avec 1 £ = 1,15 € à l'époque et l'inflation depuis un total de 29 G€ pour 160 appareils et un coût "tout compris" par appareil supérieur à celui du Rafale pour des capacités moindres

Bien sûr, il reste la question de la répartition du matériel entre NGF et drones, tandis que les projets précédents Rafale et Typhoon comprenaient seulement un avion. Il faut imaginer un moindre total d'appareils pilotés mais une partie du coût pour les drones. Et il n'est pas clair si les "300 milliards" comptent l'inflation entre temps, ce qui changerait tout… Bref, il ne s'agit que d'évaluations à la très très grosse louche !

Mais enfin ça semble globalement en ligne avec l'évaluation du Sénat de "50 à 80 milliards" pour la partie française - Sénat qui soit dit en passant est une source plus crédible de mon point de vue :smile: …

Et l'expérience du Rafale et du Typhoon suggèrent fortement que ce coût ne serait pas forcément très différent en programme national - moins d'exemplaires mais plus d'efficacité, de souveraineté et d'emplois induits - comme en programme européen.

 

 

il y a 11 minutes, Shorr kan a dit :

Moi je l'ai toujours dis : malgré une filiation commune, un missile de croisière a l'esprit de sacrifice, le drone lui n'est qu'un couard !

Ensign_Kiyoshi_Ogawa_hit_Bunker_Hill_(ne

はい !

私は臆病者じゃない!

Cet homme était Kiyoshi Ogawa. R.I.P.

Edited by Alexis
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Alexis a dit :

...

 

 

Ensign_Kiyoshi_Ogawa_hit_Bunker_Hill_(ne

はい !

私は臆病者じゃない!

Malgré sa funeste et sordide mission, je ne peut pas m'empêcher de trouver son bandeau stylé...

Dans tout les cas, un grand remerciement au logiciel de traduction automatique.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Alexis a dit :

Comme déjà dit par plusieurs, la question est le périmètre de telle et telle estimation de coûts.

Comme je l’ai déjà dit ces chiffres sont balancés sans plus de précisions pour être directement et faussement comparés avec les coûts de programmes actuels. 
 

il y a 19 minutes, Alexis a dit :

Mais enfin ça semble globalement en ligne avec l'évaluation du Sénat de "50 à 80 milliards" pour la partie française

Cette précision « pour la partie française » je n’en ai aucun souvenir, en es-tu sur ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, wagdoox a dit :

Cette précision « pour la partie française » je n’en ai aucun souvenir, en es-tu sur ?

Aucunement. Il ne s'agit que d'une tentative de trouver une cohérence à tout cela :smile:

Bien d'accord avec toi que si la communication autour du projet était un peu plus sérieuse et transparente, nous ne devrions pas avoir besoin de tenter d'interpréter des chiffres comme on lit du marc de café… 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Alexis a dit :

- Avec la clé de répartition approximative mais qui paraît raisonnable 40% France, 40% Allemagne, 20% Espagne, on en arrive à 60 G€ pour la France

Honnêtement, même si tout le monde le dit, je ne vois pas sur quoi on se base pour avoir une répartition équilibrée entre la France et l'Allemagne.

L'AAE et la Luftwaffe ont presque les mêmes besoins, donc on va dire que ces 2 armées contribuent au même niveau. On rajoute l'Espagne dont le budget ou les besoins sont de 50% de ceux de l'Allemagne.

Je présume que c'est ton raisonnement pour une répartition 40/40/20. Cela se défend, c'est quasiment ce qu'on a vu à l'époque des Jaguar, Alpha Jet et de l'Eurofighter...

 

Mais la Marine, elle compte pour du beurre ? Elle représente quasiment un tiers des besoins de l'AAE donc on devrait avoir 47/35/18, là ce serait une base de négociation acceptable. Ensuite on adapte avec la qualité des industriels...

Si on ne veut pas de NGF naval, on peut continuer comme pour le Jaguar M, l'Alpha jet M ou le Sea Typhoon, on trouvera le moyen de faire sans.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Pierre_F a dit :

Quand vous aurez fini d’être sarcastiques, moqueurs ou désobligeants... Vous m’expliquerez comment seront les systèmes de défenses AA dans 50 ans au delà d’aller taper du chameau ou de la mobylette dans le Sahara. 

On aura confié le problème aux écoloxtrémistes.....il n'y aura plus grand chose qui volera.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Pierre_F a dit :

Quand vous aurez fini d’être sarcastiques, moqueurs ou désobligeants... Vous m’expliquerez comment seront les systèmes de défenses AA dans 50 ans au delà d’aller taper du chameau ou de la mobylette dans le Sahara. 

Je rappelle la démarche de base : voir en premier et tirer en premier avec un ou sans pilote à bord

Le truc c'est que même avec ces systèmes-là dans la boucle, il y aura toujours le Sahara, toujours des chameaux, et toujours des mobylettes, ainsi que des gens les chevauchant avec des idées à la noix.

Et même si après une bataille philosophique, théologique, sémantique, saupoudrée de "miracles" (en fait manipulations obtenues grâce à la technologie) permettant de détourner certaines populations de projets mortifères, ne t'inquiètes pas que d'autres abrutis prendront leur place. Les fous génocidaires ce n'est pas ça qui manque. Y-compris dans les "grandes civilsations démocratiques".

Ah et il y aura aussi plus d'indiens que de chinois.

 

Il y a 2 heures, wagdoox a dit :

C’est juste pour gonfler la facture et rendre le programme européen irrévocable (je reprends le terme utiliser par les parlementaire fr) et indiscutable. 

Les mecs ne suivent pas ce qui arrive au "too big to fail" F-35 ces jours-ci?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

C'est marrant mais depuis la sortie de Trappier sur les engins spatiaux, je commence à m'imaginer que quelque chose se prépare:

  • Abandon du SCAF
  • Financement d'un modernisation du Rafale avec une enveloppe modeste
  • Investissement dans les missiles et planeurs hypersoniques, vecteurs aréo-spatiaux

J'ai de plus en plus de mal à lire JD Merchet, mais son dernier article ne me laisse pas indifférent:

https://www.lopinion.fr/edition/international/scaf-si-on-se-trompait-d-avion-combat-237043

C'est vrai ça, et si on se trompait?

-----------------------

Au passage, je remarque que notre ministre MinArm porte pour la première fois un discours qui rend l'hypothèse d'un SCAF en solo envisageable :

Citation

« Nous pourrions certainement les conduire seuls, mais ce serait coûteux pour les contribuables », avertit-elle

On n'est plus dans la doxa européiste du "on a pas le choix faut faire avec les autres car ça coute trop cher" mais à du "c'est possible, à un certain prix". C'est déjà une bonne avancée.

Edited by Chimera
  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 15/02/2021 à 19:52, herciv a dit :

Le tempest est totalement verrouillé par les britons et le f-35, ben ... c'est le f-35. Il reste le ngad mais va falloir suivre le rythme.

La question fondamentale actuelle c'est comment représenter une menace pour les antipodes depuis la France et ça entre 24 a 48 heures avec évidemment le moins possible d'empreinte logistique.

C'est simple on fait l'espadon avec Blake et Mortimer

edgar-pierre-jacobs-blake-&-mortimer,-la'dredi... désolé :blush:

Et pis zont même pas fait le fcas-dp avec nous...

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Patrick a dit :

Les mecs ne suivent pas ce qui arrive au "too big to fail" F-35 ces jours-ci?

Heureusement la diminution des commandes de quelque 700 f35 par le pentagone leur rappellera que le to failed to stay big est aussi une réalité. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Chimera a dit :

J'ai de plus en plus de mal à lire JD Merchet, mais son dernier article ne me laisse pas indifférent:

https://www.lopinion.fr/edition/international/scaf-si-on-se-trompait-d-avion-combat-237043

C'est vrai ça, et si on se trompait?

Les histoires d'avion spatial c'est une lubie de non-technicien depuis les années 1950. Quand on calcule le delta-v pour se mettre et manœuvrer en orbite, ça remet les choses au clair.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, hadriel said:

Les histoires d'avion spatial c'est une lubie de non-technicien depuis les années 1950. Quand on calcule le delta-v pour se mettre et manœuvrer en orbite, ça remet les choses au clair.

C'est surtout qu'il fait un doux mélange ... entre une petite navette spatial ... et les quelques ambition "near space" des chasseur de demain ... alors que ca n'a rien à voir.

  • La navette spatiale c'est 100km et au delà.
  • Le near space ... pour un chasseur ... en gros c'est au dessus de la limite d'Amstrong soit au dela de 65 000 pieds ... mais bien en dessous de 100km. Et pour un chasseur qui avale de l'air pour avancer ... c'est rapidement limité en altitude pas sa capacité a faire marcher ses réacteurs. Le F-22 vole couramment 65 000 pieds - même si ca a posé des gros problème de DCS - . Le SR-71 volait encore a 90 000 pieds par exemple. Et en théorie un engin poussée par scramjet pourrait voler a 200 ou 250 000 pieds. Mais rapidement l'architecture avion devient bien trop spécifique pour un chasseur un tant soit peu polyvalent.
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

26 minutes ago, Pierre_F said:

Ce n’est pas parce que le Rafale est un succès technologique aujourd’hui qu’il faut en faire une nouvelle ligne Maginot pour les 50 années qui viennent.

Si on se projette dans 30 à 50 ans, nous serons déjà nombreux à manger les pissenlits par la racine....et donc ce n’est plus pour nous que ce projet doit se faire !

Ni pour les beaux yeux d'Angela.:chirolp_iei:

  • Like 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...