Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)


prof.566
 Share

Recommended Posts

1 hour ago, hadriel said:

L'UCAV c'est remis à plus tard, ça viendra après le démonstrateur du NGF, si ça vient un jour. 

Pourtant l'UCAV et les éléments permettant de communiquer en ambiance très contesté sont indispensable a les crédibilité du bordel ...

Pour les communication ca passe :

  • soit par des nuée de micro satellite en orbite assez basse très facile a lancé et ne craignant pas d’être détruit tellement il sont nombreux.
  • soit par des aéronef "pseudo-statellite" rendant le même service com' que les satellite. Meme punition que ci dessus ... il faut des truc jetable puisqu'ils seront ciblé des le début de la bataille par les missile sol-air ou air-air longue portée.

Pour l'UCAV ... c'est le seul engin qu'on puisse risquer pour le SEAD dans un environnement très contesté, contre des cibles "évanescente" très sensible au délai d'engagement.

Au delà de ça ils peuvent servir avantageusement d'engin de soutien ...  tanker ... relai com' ... pour les tache sensible qui ne nécessite pas un engin habité, là ou les A330MRTT et autre E3 ne mettraient pas les pieds.

La vision relayé par l'image du dessus est assez old school en fait ... c'est la guerre d'hier plus que celle de demain.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, g4lly a dit :

Pourtant l'UCAV et les éléments permettant de communiquer en ambiance très contesté sont indispensable a les crédibilité du bordel ...

Jusqu'à ce que l'UCAV soit autonome... Personnellement, je ne crois pas forcément à une autonomisation directe. En revanche, il est probable que certains pays/fabricants viennent un jour à intégrer un mode autonomie de combat qui guidera l'action de l'engin sur certaines missions une fois que tous les systèmes de communication et redondance auront été mis à mal par l'adversaire. L'avantage d'une telle approche est qu'elle aura tendance à faire porter une partie de la responsabilité des actions menées de manière autonome et donc leurs éventuelles conséquences sur l'adversaire. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour l'instant ce qu'on a qui ressemble le plus à un UCAV peut être perdu suite à  une "perte de liaison" ou un brouillage au milieu de nulle part ...

Je suis assez pessimiste sur les capacités réelles des UCAV en conflit de haute intensité, haute technologie...

Link to comment
Share on other sites

Le 30/11/2018 à 21:12, TarpTent a dit :

Ça ne vaut même pas la discussion, puisque c’est une illustration sans entrée d’air en prime qui délibérément s’éloigne de tout appareil connu pour éviter tout parallèle.

 

La remarque d’Opex360 est par contre intéressante : on voit bien un pseudolite, par contre il n’y a pas dans cette illustration de drone de combat UCAV.

Ta, ta, un moteur sans entrée d'air ça veut dire un moteur de fusé, et hop un avion hyper sonique capable de voler dans l'espace et de plus furtif !!!

C'est pas un 6émé génération mais un 12éme génération.

 

Il faut bien comprendre que pour ne pas donner à la concurrence ni au futur partenaire trop d’informations on ne peut pas montrer le vrai avion mais un truc à leurs niveaux. :tongue:

 

 

Edited by gargouille
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 02/12/2018 à 16:20, prof.566 a dit :

Bill Lear a plus ou moins dit la même chose....

Et Bob Hoover a montre qu'un avion pas très beau volait très bien... En fait on voit tellement cette citation de Dassault partout qu'elle me hérisse maintenant...

Link to comment
Share on other sites

La contraposé de

(un avion est beau) => (l'avion vole bien)

C'est

( L'avion vole mal ) => ( l'avion n'est pas beau )

Quelqu'un connaît un bel avion qui vole mal?

 


 

Si la phrase de Marcel est "Un bel avion est un avion qui vole bien" ... difficile de statuer du sens de l'implication ou de l'équivalence éventuelle.

On peut voir ca comme la définition d'un bel avion ... la réponse étant un avion qui vole bien ... sous entendu un avion réussi. En gros comprendre l'inverse de l'impression initiale voulant soumettre la fonctionalité a l'esthétique ...

... seul les avion réussi sont a considéré comme beau.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Shorr kan a dit :

Est ce qu'un avion moche peut bien voler ?

Oui, bien sûr, s'il est anglais.

C'est peut être plus juste. :tongue:

Il y a 3 heures, herciv a dit :

L'Espagne pousse à fond pour rentrer dans le SCAF et le plus tôt possible en tant que membre à part entière :

http://www.opex360.com/2018/12/03/lespagne-veut-sinviter-des-maintenant-dans-le-developpement-du-systeme-de-combat-aerien-futur-franco-allemand/

Ce ne serait peut être pas une mauvaise idée.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, gargouille said:

C'est peut être plus juste. :tongue:

Ce ne serait peut être pas une mauvaise idée.

ouais tu parles, vu les super contributions de l'espagne au monde aeronautique (a400M...............), on se passerait bien d'eux non?

Apres, c'est sur que je prefere voir l'espagne rejoindre ce projet plutot que du F35....

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, g4lly a dit :

La contraposé de

(un avion est beau) => (l'avion vole bien)

C'est

( L'avion vole mal ) => ( l'avion n'est pas beau )

Quelqu'un connaît un bel avion qui vole mal?

 


 

Si la phrase de Marcel est "Un bel avion est un avion qui vole bien" ... difficile de statuer du sens de l'implication ou de l'équivalence éventuelle.

 

Le principe universel du bon design quoi : la fonction dicte la forme et un objet qui accompli proprement sa fonction aura forcément des formes harmonieuses.

Mais je maintiens ma remarque sur les avions anglais :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, mgtstrategy a dit :

ouais tu parles, vu les super contributions de l'espagne au monde aeronautique (a400M...............), on se passerait bien d'eux non?

Les problèmes du Grizzli, c'est pas tellement l'Espagne qui en est responsable, me semble-t-il.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Kelkin a dit :

Les problèmes du Grizzli, c'est pas tellement l'Espagne qui en est responsable, me semble-t-il.

Plutôt l'Italie (conception laborieuse du réducteur ) et Allemagne (MTU et son FADEC) comme point les plus critiques. Même s'il y en a eu d'autres et que la gestion du programme a été dans sa globalité "problématique", pour être gentil...

Edited by Shorr kan
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, herciv a dit :

L'Espagne pousse à fond pour rentrer dans le SCAF et le plus tôt possible en tant que membre à part entière :

http://www.opex360.com/2018/12/03/lespagne-veut-sinviter-des-maintenant-dans-le-developpement-du-systeme-de-combat-aerien-futur-franco-allemand/

Ca serait une excellente nouvelle. Un ancrage supplémentaire face au Tempest.

DoD

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Nicks a dit :

Je me demande si Thalès ne va pas pouvoir revenir dans le jeu sur le SCAF en échange d'une intégration de Rheinmetall sur le MGCS. Pas sûr que cela plaise à Airbus néanmoins...

Link to comment
Share on other sites

SCAF "Il y aura toujours des pilotes !", rassure le général Lavigne. "Nous avons besoin d'un avion de nouvelle génération qui sera piloté (avec un humain à bord), ne serait-ce que pour une question d'autonomie stratégique. On ne confiera pas à un robot la dissuasion nucléaire." http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2018/12/04/cemaa-15848.html

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Skw a dit :

Je me demande si Thalès ne va pas pouvoir revenir dans le jeu sur le SCAF en échange d'une intégration de Rheinmetall sur le MGCS. Pas sûr que cela plaise à Airbus néanmoins...

Ni à Nexter !

Link to comment
Share on other sites

Le 04/12/2018 à 09:31, Skw a dit :

Je me demande si Thalès ne va pas pouvoir revenir dans le jeu sur le SCAF en échange d'une intégration de Rheinmetall sur le MGCS. Pas sûr que cela plaise à Airbus néanmoins...

Ce serait toujours une belle arnaque de la part des allemands. Thalès a naturellement, du fait de ses compétences, le droit d'être présent sur le SCAF. Lier cela à une prise de contrôle du char par les intérêts allemands est un camouflet.

Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Ni à Nexter !

Sauf si Thalès s'associe aussi à Nexter pour contrer l'alliance Rheinmetall-KMW. 34000 employés en France chez Thalès quand même. 24000 chez Rheinmetall.
...Mais ne nous leurrons pas, dans pareil cas, ceux qui vont vraiment hurler ce seront toujours les allemands.

Pour moi leurs manigances autour de ces programmes de coopération sont devenues évidentes et intolérables. Ils veulent asservir la France économiquement et industriellement. Cela doit cesser.

Dire qu'ils ont poussé pour qu'on fasse des programmes communs... J'ai personnellement désormais la certitude que leur idée était d'imposer des programmes de défense inutiles pour l'heure à la France (pas le même calendrier pour le remplacement du Leclerc et du Rafale que pour le Leo2 et le Typhoon) en faisant payer au passage le contribuable français et bénéficiant de transferts de technologie déguisés, tout en récupérant la majeure partie du workshare grâce à un investissement supérieur permis par leur volume de liquidités (ce que Dirk Hoke allait même jusqu'à revendiquer).

Cette politique porte un nom, ça s'appelle du Bismarkisme! Ils ont juste remplacé l'Alsace-Lorraine par des entreprises.

En gros on leur offrirait sur un plateau les moyens de continuer à faire croître leur grisbi, tout en nous neutralisant nous-même notre propre industrie de défense. Au nom de "L'EUROPE". Même Attali n'aurait pas osé en rêver!

Il faut que ça cesse. Il faut même tout arrêter. Tout remettre à plat. L'épisode du vice-chancelier parlant de cession de notre siège au conseil de sécurité à l'Europe a été la goutte de trop.

L'objectif désormais pour moi c'est que la faction pro-F-35 gagne en Allemagne.
Après tout, l'Europe achète américain depuis des lustres. SAAB = la moitié des composants venant des USA. Eurofighter "second best" qui ne gêne pas les américains a déjà été un concurrent de Dassault et ça ne nous a pas choqués. Le reste de l'Europe a acheté des F-16 et des F-18 et pourtant Dassault est toujours là.

Et en plus nous avons l'Inde qui est LE marché sur lequel nous devons être présents dans le futurs, sur de plus en plus de secteurs.

Sans la France, pas de SCAF, et sans le SCAF, dont l'existence conditionne TOUT le reste de notre coopération, l'industrie allemande de l'aéronautique de combat n'existe plus. Les américains auront beau leur refiler le workshare des turcs sur le F-35, ça ne suffira pas. Le programme est déjà bouclé. Leur resterait une alliance avec les brexiteurs de BAE, et avec LM sur le PCA, LM qui veut s'associer à Airbus sur les futurs ravitailleurs.

Aaaah, la crème des ingénieurs responsables de l'Eurofighter et du F35! Entrée en service prévue en 2040, effective en 2060? :laugh:

Nous sommes en position de force non pas parce que Dassault vendent le plus, mais parce que notre industrie de l'aéronautique de combat est celle qui a le plus de possibilités d'exister en Europe. Par elle-même et sans demander la permission à qui que ce soit.

S'il faut que via DRAL nous portions à bout de bras le devenir de l'AMCA ou du FGFA en liant ces programmes (qui pourraient n'en être qu'un) au futur remplaçant du Rafale dont nous n'aurons sans doute pas besoin avant 2040, alors on peut s'en sortir.

Et ce particulièrement si le traitement photonique des signaux radar, la détection par interférométrie, les réseaux de radar passifs/transhorizons, pointent le bout de leur nez avant cette échéance, auquel cas la furtivité passive n'existera tout simplement plus, et ne sera utile que dans les missions purement typées combat aérien et frappe lointaine depuis des espaces non-contestés. La question c'est à quelle échéance cela arrivera. Ça pourrait être plus rapide qu'on ne le pense.

Et là c'est encore sans compter sur le fait que Dassault a des billes dans bien d'autres secteurs. S'il faut trouver un débouché, il sera trouvé. Évolution du Rafale à bas coût vers un appareil très furtif pour faire l'intérim et pour les clients export intéressés? Business jet supersonique? Lancement spatial à bas coût? Drones? Systèmes embarqués? Armements et motorisations innovantes? Etc. Ils pourraient aussi bien devenir fournisseurs de solutions clé en main.

Bref je ne m'en fais pas trop pour l'aéronautique française si nous n'avons pas la """"""""chance"""""""" de pouvoir compter sur nos """"""""amis"""""""" allemands. :laugh:

Edited by Patrick
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

message-editor%252F1543889540998-fcas.jp

Citation

 

Source:dzairakhbar.com

L’Espagne prête à rejoindre le projet de chasseur furtif franco-allemand

L’Espagne a officiellement annoncé son intention de rejoindre le projet de chasseur furtif franco-allemand, communément appelé système d’armes de la prochaine génération, ou NGWS (Next Generation Weapon System). Dans le même temps, le ministère espagnol de la Défense affirme que l'Italie et les Pays-Bas ont adhéré au programme britannique Tempest, un avion de combat de sixième génération, qui devrait également se fondre dans les efforts de la France et de l'Allemagne pour créer un véritable environnement européen pour le projet d'avion de chasse.

Le ministère espagnol de la Défense a dévoilé ses plans dans un communiqué de presse du 3 décembre 2018. La France et l'Allemagne collaborent publiquement pour définir les exigences d'un système de combat aérien futur (FCAS) depuis juillet 2017. Cela comprendrait un composant habité, connu sous le nom de Next Generation Fighter (NGF), mis en réseau avec des «ailier loyaux» sans pilote, qui portent désormais le surnom de NGWS. FCAS pourrait également inclure d'autres types de drones, y compris un véhicule aérien de combat sans pilote (UCAV) furtif, à l'avenir.

La ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles "demande que soit formalisée l'incorporation espagnole, par la signature d'une lettre d'intention (LOI) ou d'un protocole d'accord tripartite", "Le coût de l'adhésion au programme est estimé à environ 25 millions d'euros pour les deux prochaines années."..............Lire la suite

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...