Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Démonstrateur RACER By Airbus Helicopters]


Recommended Posts

Du nouveau attendu pour le RACER ... Wiki disant que   

Citation

Revealed at the June 2017 Paris air show, final assembly will start in 2019 for a 2020 first flight. Cruising up to 400 km/h (216 kn), it aims for a 25% cost reduction per distance over a conventional helicopter.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, HK said:

@Bechar06 Faut pas être trop pressé... 1er vol espéré pour fin 2020, et les essais en vol auront surtout lieu en 2021.

Le souci c'est que ça risque de rapidement se télescoper avec des projet d'hybride d'engin TAG/electric basée sur des propulsion sustentation largement distribué ... des dizaine de petit moteur électrique soufflant deux ailes mobile ... qui risque de présenter un aspect vachement plus environnement friendly que des hélico a l'ancienne un peu accéléré.

Ce genre de bidule ...

Gl10_test013_8-19-14.jpg

Ou ce genre là

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@g4lly Ouais j’attends de voir.

Pour l’instant l’électrique n’a percé dans aucune application traditionnelle ou il faut un niveau de puissance élevée pour un poids contenu (avions, navires rapides)... alors pourquoi les lois de la physique seraient-elles différentes pour les hélicoptères?

Pour faire le taxi avec un emport léger et des distances courtes, pourquoi pas, mais c’est exactement le contraire du profil visé par les hélicos rapides.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, HK a dit :

@g4lly

 

 Ouais j’attends de voir.

 

Pour l’instant l’électrique n’a percé dans aucune application traditionnelle ou il faut un niveau de puissance élevée pour un poids contenu (avions, navires rapides)... alors pourquoi les lois de la physique seraient-elles différentes pour les hélicoptères?

Pour faire le taxi avec un emport léger et des distances courtes, pourquoi pas, mais c’est exactement le contraire du profil visé par les hélicos rapides.

La vidéo montre une version hybride. Qui semble être la solution la plus adapté pour l’électrification en aéronautique. Les solutions batteries restons au début cantonné à certains usages limités avant de se démocratiser avec le développement de nouvelles technos de batteries.

Link to comment
Share on other sites

@seb24 Les solutions hybrides électriques ont les mêmes problèmes... convertir de l’énergie mécanique d’une turbine en énergie électrique pour la reconvertir ensuite en énergie mécanique c’est plus lourd et plus gourmand qu’une simple transmission par boîte de vitesses interposée.

La raison d’être des solutions hybrides c’est les allures lentes et accélérations (voitures en ville, navires etc). En revanche pour de la croisière en général cela ne fait que rajouter du poids et de la conso en plus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, HK a dit :

@seb24

 

 Les solutions hybrides électriques ont les mêmes problèmes... convertir de l’énergie mécanique d’une turbine en énergie électrique pour la reconvertir ensuite en énergie mécanique c’est plus lourd et plus gourmand qu’une simple transmission par boîte de vitesses interposée.

 

La raison d’être des solutions hybrides c’est les allures lentes et accélérations (voitures en ville, navires etc). En revanche pour de la croisière en général cela ne fait que rajouter du poids et de la conso en plus.

C'est le même principe ici. Au lieu d'avoir une turbine qui va faire le yoyo pour fournir plus ou moins de puissance tu la fait tourner a régime constant et optimisé et tu alimente tes moteurs électriques.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Là ou Air & Cosmos fait du réchauffé !  en ressortant un article ancien comme à son habitude de confiné ( à croire qu'ils ne savent pas que les réseaux existent, et qu'il est possible à tout bon journaliste de télé-travailler )   https://www.air-cosmos.com/article/airbus-helicopters-le-successeur-du-x3-est-lanc-22945

Voilà de vraies  nouvelles fraîches du RACER, pas vraiment rassurantes   ( je paraphrase )

https://www.meta-defense.fr/2020/04/14/en-ignorant-le-racer-dairbus-helicopters-les-europeens-pourraient-rater-le-prochain-bon-technologique-en-matiere-daero-combat/

Deux difficultés techniques importantes, mais un calendrier qui ne devrait pas en être bouleversé  ( Les 2 éléments différenciant: boite de vitesse et lignes d'arbre latérales: encore en conception !   tests à venir  )

Date prévue du vol: automne 2021 !   ( et non fin 2020 comme évoqué + haut )

Problème aussi, global : Pourquoi le Racer n'intéresse t il pas les armées européennes ? 

France massivement engagée dans les Caïmans récents et prochain Guépard ... Pas d'écho en France et Espagne

Tonnage trop peu différencié justement du Guépard, pas assez élevé, dans l'attente d'un successeur des Super-Pumas ( cf. http://forcesoperations.com/pas-d-aeronefs-convertibles-pour-les-armees-mais/  cité par méta )   ...

Autres arguments avancés par Méta... un peu alambiqués  ... Je paraphrase aussi: 

Passer de 2 à 3 moteurs du Racer pour passer à 12 T ( ou nouveau moteurs )  pour le X6 stoppé en 2018   

Racer trop orienté marché civil....  et l'OffShore ne serait pas demandeur d'une techno aussi évoluée pour les 12 T...

Un futur RACER de classe 12 tonnes, à 400 km/h serait trop rapide pour les hélicoptères d'attaque l'accompagnant !

Le RACER ne viendrait en France que pour des missions particulières (  CSAR de l' AdlA,  FS )  ou  il se substituerait à un certain petit nombre de Guépard

Ailleurs en Europe, le RACER pourrait remplacer  les Bell Agusta 212 / 412 ou Puma / Super Pumas.. mais le NH-90 est là

Alors, seul créneau potentiel ( avant les solutions US Valor, Défiant  que méta voit inonder l'Otan dès 2030 !  ) : les Forces Spéciales européennes !

Finalement un article qui non seulement donne des nouvelles, mais porte à réflexions ! Merci Méta

Edited by Bechar06
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Bechar06 a dit :

Passer de 2 à 3 moteurs du Racer pour passer à 12 T ( ou nouveau moteurs )  pour le X6 stoppé en 2018   

Sur Metadefense @PD7  parlait de 10-11t plus que de 12t. 

Pour l'alternative de développer de "nouvelles turbines" : on note que les Aneto 1K du racer qui font déjà 2500 ch et ont un potentiel jusqu'à 3000 ch

Par comparaison les RTM-322 du NH90 sont à 2388 ch pour un HLO de masse max à 10,6t

Et les Makila 2A1 du H225 à 2382 ch et 2450 ch en mode d'urgence pour une masse max de 11t.

Bref de la marge de croissance sur le Racer actuel sans bouleverser toute l'architecture ?

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

@BPCs Oui c’est exactement ça. L’article de Metadefense est assez pessimiste je trouve, alors qu’il y a toujours de grosses marges de croissance dans un nouvel hélico. Il est donc normal de commencer un peu léger.

A titre d’exemple:

Le SA330 Puma a commencé sa carrière avec une masse au décollage de 6,400 kg, augmentée par la suite à 6,800 kg, puis 7,400kg.

Ensuite on est passé au AS332 Super Puma, 7,800kg au départ, puis 8,350kg et enfin 8,600kg.

Et pour finir le Super Puma Mk2, devenu le H225 aujourd’hui après plusieures mises a niveau. 9,150kg, puis 9,300kg, 10,400kg et enfin 11,000kg.

Bref le Racer qui débutera sa carrière à 7-8t évoluera de la même sorte. L’important maintenant c’est qu’il commence par un marché bien ciblé et porteur... il est évident que le SAR, les missions médicales et VIP sont parfaites pour un tel hélico taillé pour de la vitesse (mais toujours a prix abordable).

Alors que le besoin pour un hélico de manœuvre rapide est un peu moins clair. Il y a de gros compromis entre rayon d’action, emport, et vitesse... pas facile à réconcilier tout ça. En plus les solutions US seront ultra-coûteuses et leur succès à l’export risque d’être aussi limité que pour le V-22.

Edited by HK
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

20 hours ago, Bechar06 said:

Problème aussi, global : Pourquoi le Racer n'intéresse t il pas les armées européennes ?

J'ai peur qu'au finale il n'intéresse personne.

C'est le un peut le probleme des solutions bâtardes ... il se retrouve la somme des défauts.

Il faut voir que dans le civil l'aviation va se retrouver au cœur des préoccupations environnementale CO2 ... et que pour continuer a être acceptable il va falloir vendre du rêve ... et quasi exclusivement pour les usages absolument indispensable ... fini les usages de confort.

Link to comment
Share on other sites

@g4lly La solution Racer permet aussi de réduire la conso, grâce à l’aile qui décharge le rotor et les hélices qui sont plus efficaces et qui permettent de voler “à plat” donc avec moins de traînée.

Grosso modo, il y aurait 3 modes avec le Racer:

- Vole économique (~125nds): -25% de conso au km par rapport à un hélico equivalent

- Vol rapide eco (~180nds): -15% de conso

- Vol rapide (~220nds): +15-25% de conso au km par rapport à un hélico qui plafonne à ~150nds

Bref c’est une solution sensée être ultra flexible et économique sur toutes les plages de vitesse.

 

 

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, HK a dit :

@g4lly La solution Racer permet aussi de réduire la conso, grâce à l’aile qui décharge le rotor et les hélices qui sont plus efficaces et qui permettent de voler “à plat” donc avec moins de traînée.

Grosso modo, il y aurait 3 modes avec le Racer:

- Vole économique (~125nds): -25% de conso au km par rapport à un hélico equivalent

- Vol rapide eco (~180nds): -15% de conso

- Vol rapide (~220nds): +10-15% de conso par rapport à un hélico qui plafonne à ~150nds

Bref c’est une solution sensée être ultra flexible et économique sur toutes les plages de vitesse.

 

 

Tout ce gain en conso par rapport à un HLO conventionnel au prix d'une complexité technique, donc d'une fiabilité opérationnelle, bref d'un coût en MCO pas très différent de celui de ce même HLO standard.

Et tout cela permettant l'effet TGV sur un territoire :  l'impression de réduction lié à la surface couvrable et ça, cela intéresse des tas de métiers différents...

Link to comment
Share on other sites

Au fait quels seraient les performances "militaire" d'un racer ?

Déjà sa masse maximale, c'est sa masse maximale pour un décollage vertical ? Si le racer peut décoller depuis un PA, un BPC ou d'une base aérienne avancé, on pourrait décoller en mode avion donc selon toute probabilité avec une masse maximale plus importante. Même si le terrain de destination (le "client" qu'on doit livrer ou récupérer) est trop court et impose un atterrissage vertical, la distance franchissable devrait augmenter significativement. Si la mission consiste à faire un vol aller, puis du vol vertical/stationnaire pour charger/décharger l'hélicoptère et revenir au point de départ, on pourrait presque doubler la quantité de carburant vu qu'on veut juste être à la masse maximale "VTOL" à la destination.

Toujours dans l'optique d'un usage militaire, (et depuis le PA), on se retrouve avec un hélicoptère avec une vitesse assez proche de celle d'un avion comme le Transall. Le ravitaillement en vol sur A400M sera presque une formalité et il devrait même être possible de se servir d'un Rafale nounou comme ravitailleur (le Rafale peut se ravitailler à la vitesse du C160 le contraire devrait être envisageable) l'autonomie pourrait donc être très conséquente et on pourrait presque envisager un Racer en mission CSAR qui suit un raid dangereux.

C'est du détail, mais on pourrait se retrouve avec un aéronef qui pourrait doubler sa capacité d'emport entre un décollage court plutôt que vertical puis un ravitaillement en vol. Le Racer pourrait aussi servir de ravitailleurs d'hélicoptères.

Le 18/04/2020 à 08:51, Bechar06 a dit :

Autres arguments avancés par Méta... un peu alambiqués  ... Je paraphrase aussi: 

Passer de 2 à 3 moteurs du Racer pour passer à 12 T ( ou nouveau moteurs )  pour le X6 stoppé en 2018   

Racer trop orienté marché civil....  et l'OffShore ne serait pas demandeur d'une techno aussi évoluée pour les 12 T...

C'est marrant, moi, je verrais plutôt le racer optimisé pour les missions "logistiques" avec des livraisons rapides, loin et massive. Plus que de remplacer nos hélicoptères légers actuels, je penserai plutôt à remplacer les hélicoptères lourds qu'on ne peut pas avoir et pour compenser la capacité STOL de nos avions de transport vu que l'A400M est nettement moins adapté que le C160 pour ça)

Le 18/04/2020 à 08:51, Bechar06 a dit :

Un futur RACER de classe 12 tonnes, à 400 km/h serait trop rapide pour les hélicoptères d'attaque l'accompagnant !

On pourrait le voir dans l'autre sens. Déjà le racer pour être accompagné par des Rafale plutôt que des Tigre.

Ensuite le Racer pourrait servir de soutien plutôt que de se faire escorter. Déjà sa charge utile importante permettrait d'emporter un peu de carburant pour augmenter l'autonomie des hélicoptères d'escorte. Ensuite ce n'est pas parce que le racer peut voler à 400 km/h (avec une consommation kilométrique importante) qu'il ne va pas choisir de voler à une vitesse économique (avec une consommation nettement plus réduite)

Et si on se place dans l'optique d'un raid comme ceux en Libye lors d'Harmattan, le Racer pourrait accompagner le raid pendant toute la durée du raid contrairement aux autres hélicoptères qui vont régulièrement devoir quitter le raid à tour de rôle pour aller se ravitailler. Sans oublier qu'un Racer avec une bonne quantité de carburant pourrait servir à ravitailler les autres hélicoptères qui n'auraient plus besoin de quitter la formation.

 

Évidemment l'argument de l'escorte n'est valable qu'à court terme, pendant une phase de transition. Si on prévoit un Racer qui sera comme le HIL avec plusieurs version, transport mais aussi combat, le Racer n'aurait pas besoin de s'adapter aux autres aéronefs.

Le 18/04/2020 à 08:51, Bechar06 a dit :

Le RACER ne viendrait en France que pour des missions particulières (  CSAR de l' AdlA,  FS )  ou  il se substituerait à un certain petit nombre de Guépard

Si le Racer remplace les 40 HIL de l'armée de l'air, une partie de ceux de la marine, les PC6 et les hélicoptères "logistique" de l'ALAT, on arrive vite à un petit marché.

Pour l'armée de l'air, je pense que quasiment tous les hélicoptères pourrait y gagner à être remplacé par la formule hybride. Enfin surtout si le racer voit ses performances améliorés par un décollage STOL plutôt que VTOL.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, ARPA a dit :

Déjà sa masse maximale, c'est sa masse maximale pour un décollage vertical ? Si le racer peut décoller depuis un PA, un BPC ou d'une base aérienne avancé, on pourrait décoller en mode avion donc selon toute probabilité avec une masse maximale plus importante. Même si le terrain de destination (le "client" qu'on doit livrer ou récupérer) est trop court et impose un atterrissage vertical, la distance franchissable devrait augmenter significativement. Si la mission consiste à faire un vol aller, puis du vol vertical/stationnaire pour charger/décharger l'hélicoptère et revenir au point de départ, on pourrait presque doubler la quantité de carburant vu qu'on veut juste être à la masse maximale "VTOL" à la destination.

Je pense que tu surestimes la portance des 2 "ailes".
Il peut peut être optimiser son décollage en roulant un peu mais je ne pense pas qu'on puisse appeler cela un mode "avion"

Link to comment
Share on other sites

@ARPA @clem200 Le gain en décollage court doit être du même ordre que pour le AW609 d’Agusta, soit 7% au mieux... 500kg.

Meme si c’est vrai que l’aile porte très peu à faible vitesse (~2% a 50 noeuds), il y a un gain en réduisant la “déportance”, c’est à dire l’interférence entre l’aile et les flux du rotor qui consomme ~4.5% de la puissance, ainsi qu’en réduisant l’anti-couple.

Edited by HK
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le Racer base toute sa portance sur sa voilure quand il sera à grande vitesse vu que toute sa puissance sera sur ses moteurs avant. Donc, on pourrait presque espérer qu'à grande vitesse, on pourrait presque doubler la masse maximale. Et on n'a pas besoin de doubler la masse maximale pour doubler la charge utile ou plutôt l'autonomie.

En pratique, si on veut pouvoir atterrir verticalement, la charge utile reste la même, c'est juste la quantité de carburant qu'on veut augmenter. Sur la plupart des hélicoptère récent, on a une charge utile (carburant compris) équivalente à la masse à vide. Et le carburant représente souvent autour de 20% de la masse maximale au décollage. Il suffit de pouvoir augmenter la masse au décollage (et/ou en vol) de 20% pour doubler la quantité de carburant emportée. Et si les ailes permettent aussi de réduire la consommation (à vitesse économique) on pourrait voir la distance franchissable vraiment augmenter.

Le gain en charge utile pose la question de la vitesse de décollage qu'on peut avoir. Vu qu'il sera surmotorisé par rapport aux avions, on devrait avoir une bonne accélération. Et depuis un porte-avions ou PHA, on peut rajouter une bonne vitesse initiale. Une vitesse de décollage assez importante devrait être envisageable dans la plupart des configurations (depuis un pont plat ou depuis un petit aérodrome)

Il y a 2 heures, HK a dit :

Le gain en décollage court doit être du même ordre que pour le AW609 d’Agusta, soit 7% au mieux... 500kg.

Meme si l’aile porte très peu à vitesse faible (~2% a 50 noeuds), il y a aussi un gain en réduisant la “déportance”, c’est à dire l’interférence entre l’aile et les flux du rotor qui consomme ~4.5% de la puissance, ainsi qu’en réduisant l’anti-couple.

Je ne pense pas qu'une comparaison avec l'AW609 ou le V22 soit vraiment représentative. Leurs rotors sont quasiment à la vertical lors du décollage donc assez peu de puissance sert à l'accélération. Avec le Racer, on va avoir le moteur à fond pour lancer le rotor principal (qui obtient donc une bonne vitesse) puis pendant la distance de décollage toute la puissance va aller sur les 2 propulseurs qui fourniront donc une bonne accélération. Et ce n'est qu'au moment du décollage qu'on rééquilibre la puissance entre le rotor principal (pour la sustentation, en plus de la portance des ailes) et la propulsion (pour maintenir la vitesse et non accélérer)

Je pense qu'on peut compter sur une vitesse de décollage de bien plus que 100 noeuds et non de 50. A mon avis, on peut espérer gagner bien plus que 7%.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, HK a dit :

De façon préférentielle, on note que le rapport de la portance du rotor au poids de l'hélicoptère hybride prend successivement les valeurs intermédiaires de:

0,98 à 50 kt

0,96 à 80 kt

0,90 à 125 kt

0,85 à 150 kt

0,74 à 200 kt

Merci, on a des valeurs chiffrés. Je m'attendais à plus. Pour le décollage court, on va gagner "seulement" 10% de la masse max en carburant.

Enfin sur un H160, 10% ça fait 600 kg, ça augmenterait la quantité de carburant de presque 50%. Si on rajoute une économie de carburant de 15% lors d'un vol à 150 kt, on se retrouve avec une distance franchissable vraiment améliorée.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Aura t on une autre nouvelle agréable en fin 2020 ? dans cette ambiance morose   ( après le roll-out du Falcon 6X ) ?

En théorie, pour le RACER   Final assembly should start by mid-2020 for a 2021 first flight  ( info en wiki April 2020 )  ... Sans doute rien en 2020 :

"the Racer – or Rapid and Cost-Effective Rotorcraft, to use its convoluted acronym – should now make its maiden sortie in the fourth quarter of 2021, later than the original 2020 target

https://www.flightglobal.com/helicopters/despite-delays-high-speed-racer-begins-to-take-shape-for-airbus-helicopters/138046.article

"The fuselage will be delivered to our factory in the middle of 2020, and we will then officially start the RACER's assembly sequence," says Makinadjian. From mid-2020 it will take approximately one year to obtain a permit to fly, with a first test flight planned for Q4, 2021."  https://www.cleansky.eu/best-of-both-whirls-the-racer-synthesises-speed-with-vtol-capability

Airbus Begins Assembly Of Clean Sky’s Racer High-Speed Helicopter   October 09, 2020    https://aviationweek.com/business-aviation/aircraft-propulsion/airbus-begins-assembly-clean-skys-racer-high-speed-helicopter

"Major parts for the Racer, a high-speed compound helicopter demonstrator being developed under Europe’s Clean Sky 2 research program, have begun arriving at Airbus Helicopters for assembly"   Reste invisible ! 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Nouvelles indirectes du RACER grâce à @Zalmox  fil   Hélicos civils / [Clean Sky 2 démonstrateur TGV/HV] :   

Citation

La structure centrale hybride (en métal et composite) de l' hélicoptère expérimental Racer a été présenté à la presse le 15 mars 2021 par le Consortium RoRCraft, formé par INCAS – Institutul Național de Cercetare-Dezvoltare Aerospațială Elie Cafaroli et la compagnie  ROMAERO

https://www.incas.ro/images/stories/racer/Press Release Event 15 March 2021.pdf

Elle sera envoyé chez Airbus Allemagne pour compléter le carénage et ensuite chez Airbus Helicopters pour finalisation et essais.

Extraits du pdf : "for flight approval and acceptance of the RACER prototype in 2022."   ... Le calendrier s'est décalé

Edited by Bechar06
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Bechar06 a dit :

Nouvelles indirectes du RACER grâce à @Zalmox  fil   Hélicos civils / [Clean Sky 2 démonstrateur TGV/HV] :   

Extraits du pdf : "for flight approval and acceptance of the RACER prototype in 2022."   ... Le calendrier s'est décalé

Je n'avais pas trouvé ce fil, alors je l'ai mis en Clean Sky 2.

Link to comment
Share on other sites

Les équipes de construction polonaises sont responsables du traitement du Big Data, du développement du système d'alimentation en carburant, de la transmission entre le moteur et le rotor principale et des hélices de poussée (en coopération avec Asquini Polska de Lublin, elles développent un arbre d'hélice flexible), ainsi que comme avionique - cette équipe est composée uniquement de femmes.

https://www.altair.com.pl/news/view?news_id=32731

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Via l'ami Philippe 

Patience !  Premier 2022

A&C mentionne qq. chose que j'ai jamais vu ou oublié : le RACER aura un mode ECO  qui lui permettra d'arrêter  et mettre en veille  1 de ses 2 moteurs ANETO-1X  en croisière, redémarrage rapide avec un moteur électrique auxiliaire

En attendant :  https://www.airbus.com/newsroom/news/en/2021/04/airbus-helicopters-racer-takes-shape.html

Edited by Bechar06
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,797
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dalariel
    Newest Member
    Dalariel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...