Fenrir

[DARPA] Rail missile volant

Recommended Posts

Fenrir    579

En fait le concept est pas mal du tout (amha)

Il faut imaginer 2 rideaux de chasseurs. Le premier constitué de F-22 et F-35, furtivité et capteur à gogo pour affronter le gros de l'armée de l'air adverse.

Un second rideau 150 km en arrière constitué de F-16 et F-18. 

Les furtifs détectent et priorisent la menace ennemi, le second rideau largue ses missiles porte-missiles (copyright) qui entament fortement l'adversaire sans que les furtifs se montrent.

La pléthore d'avions non-furtifs n'est soudainement plus si inutile que cela pour les combats day one et two. 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrick    896

Moi j'ai une autre question : vu l'envergure du bouzin (et son poids probable) ils vont le mettre sous quel avion et en quelles quantités ? Et quel effet ça aura sur la trainée dudit avion et donc son allonge ?

Modifié par Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DEFA550    1699
Il y a 1 heure, FATac a dit :

Restent quand même les problèmes de désignation d'objectif de Time-on-Target qui ne me semblent pas triviaux.

C'est aussi un déchet qui va retomber n'importe où, et un système qui va pousser à la consommation (tous les missiles emportés par ce drone sont de facto consommés d'une manière ou d'une autre), ce qui ajoute au coût global.

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fenrir    579

J'ai l'impression que c'est pour un usage intensif, face à une menace sérieuse. Je parle pas de l'Iran, Serbie ou Syrie mais un très gros qui a qualité et quantité tout en ayant les moyens de mener une action de déni d'accès.

 

Besoin de plus de détail ??? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FATac    2354

Bah oui, quand même.

J'ai bien ma petite idée sur le contexte d'utilisation du bouzin.

Ce qui m'inquiète davantage, c'est "quand" et ce qui se passe après. Parce que s'attaquer à un gros de ce genre, c'est quand même risquer une sacrée réduction de la population mondiale, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ARPA    499

Ce qui me surprend pour un usage intensif, c'est qu'il faut utiliser les points lourds. On va donc se limiter à assez peu de missiles par avion. Pour que ce soit utilisable pour une frappe massive, il faudrait que ce soit assez léger pour qu'un F16 ou F18 puisse en emporter en grand nombre sans trop sacrifier son autonomie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rogue0    1283
Le 07/09/2017 à 12:12, Fenrir a dit :

Oui vous avez bien lu, le Darpa travaille sur un rail missile volant, qui puisse emporter au moins un AMRAAM, vitesse mach 0.9, autonomie de 20 minutes, pas cher et facile à produire.

http://alert5.com/2017/09/07/darpas-flying-missile-rail/

 

Le 07/09/2017 à 18:23, FATac a dit :

Moi, ça me plonge dans une certaine perplexité ...

Je n'ai pas regardé en détail, j'ai juste survolé la demande, mais je ne peux pas m'empêcher de m'interroger sur les éléments suivants :

  • Pourquoi vouloir une production accélérée ? 500 en un mois ?(...)

Selon Tyler Rogoway (the war zone, ex foxtrotalpha), qui a lu le reste du powerpoint, le moteur du projet n'est pas un besoin opérationnel, mais la maîtrise du coût des programmes et la fabrication.

http://www.thedrive.com/the-war-zone/14161/darpas-flying-missile-rail-seems-to-be-more-about-manufacturing-than-combat

Le chef de projet semblait pilonner les programmes d'avion multirôles, de plus en plus longs à concevoir et valider (qui a dit usine à gaz ou JSF ?:tongue:), et surtout la réutilisation de ces méthodes projets pour des drones.

Par cette étude de cas, il se proposait de redéfinir radicalement les besoins pour les programmes de drones:
Par exemple, si on se met à un drone jetable, pas besoin de certifier la cellule pour une durée de vie de 8000h de vol.
S'il est stockable en container, (façon SAM), pas besoin de vol d'entrainement de chaque cellule (qui consomment le budget).
Si la production accélérée est possible, il y a moins besoin d'acheter en avance tout le stock de guerre (et produire en flux tendu suivant la "consommation")

Le projet encourageait fortement les industriels à utiliser des machines de prototypage rapide, pour une mise au point en méthode agile...
Et surtout améliorer les drones par lot annuel, chacun avec ses upgrades (plutôt que d'attendre 30 ans la prochaine cellule d'avion de combat)

Vu comme ça, ça a plus de sens pour moi.
Sinon, pour l'allongement de portée, certifier un booster à poudre pour les AMRAAM (et compatible avec les pilonnes existants) aurait eu plus de sens.

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Statistiques des membres

    5105
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Bauby
    Membre le plus récent
    Bauby
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20078
    Total des sujets
    1081369
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets