g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

Ca va être remplacé par "...which has been sold abroad only once".  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout que si on remporte ce deal, l'idée que le choix soit purement politique est totalement défendable.  :lol:

En grand spécialiste de l'auto-citation :

Ares Blog

A Real Win For Rafale

Posted by Robert Wall at 9/8/2009 1:57 AM CDT

There will be some that say Brazil only is buying the 36 Dassault Rafale strike fighters because of France’s agreement to help develop and maybe buy ten KC-390 airlifters, or transfer extensive nuclear submarine technology, or whatever other reasons, but reality is that, for once, the French sales team orchestrated the campaign rather flawlessly.

It is, without doubt, a huge win for Rafale. Not only is Brazil the first export customer for Rafale, it is a sizeable order and it came in a real competition. Libya and the United Arab Emirates – other countries that are looking at the aircraft – would execute the purchase as a sole source deal.

What’s more, it’s a big win for the French government, which several years ago saw its success in export sales fall. Having a good relationship with Paris was increasingly less important in the global political environment, so defense exports were slipping. The government launched a massive effort to become more supportive of industry. And, French president Nicolas Sarkozy has been aggressive – some may say shameless – in acting as the chief salesman for the country’s aerospace and defense industry.

For France, the Rafale export is not just important as a matter of prestige and influence, but also because Paris once to reduce the rate at which it is taking the fighters because of budget pressures. With exports, it can do so without Dassault being forced below the Rafale production line's minimum sustainment rate.

I just got back from Brazil and one thing all industry officials there were talking about was how professionally they felt the competition was being run. The F-X2 deal was announced a bit later than first planned – to coincide with Brazil’s independent day which Sarkozy attended (Brazil’s president Luiz Inacio Lula da Silva was in Paris for July 14 this year), but overall, both schedule and process were executed to plan. That, too, speaks for Rafale having won as fair-and-square as any of these deals are ever won.

The French win is a setback for Saab’s Gripen and Boeing’s F/A-18E/F, although for some time it seemed the French were ahead. The single-engined Gripen might not have appealed to a country with the vast Amazonian region, and Washington, right now, does not appear to have worked the relationship with Brasilia as well as Paris did.

In announcing the deal, Brazil’s president Lula said that “it is the consolidation of a strategic partnership.”

Robert Wall a un avis qui me plait.  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vente de rafales c'est sympa, mais c'est surtout l'outil que dassault aura pour vendre en amerique du sud des avions le plus interessant, Embraer etant trés capable, Dassault s'associe pas avec un naze et le cout des avions pourait reculer, ce qui rendrait le Rafale encore moins cher!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une de mes dérives de politique fiction

1.

La France annonce la mise en chantier de deux PANG ( Portes Avions de Nouvelle Génération )

2.

Contre la promesse du Brésil d'acheter une seconde tranche de 36 Rafale ( dont 20 Rafale Marine )

le PA CDG actuel est vendu au Brésil lors de la mise en opération du premier des deux PANG.  

3.

Le second PANG est nommé "Europa" et est mis en service par un équipage européen y incluant

une flotille Européenne de 18 Rafale Marine ( additionnels ) pilotés par des équipages allemands,

belges, néerlandais, danois, etc... etc...

Je vous l'avais dit

Il s'agit d'une de mes dérives de politique fiction.

:lol:

Glevass

Share this post


Link to post
Share on other sites

A terme celà pose la question de la délocalisation de la fabrication du Rafale

On ne se retrouvera pas dans la situation du 2000 où la chaîne ferme

Mais le Rafale ne sera plus fabriqué qu'au Brésil...

De toute façon ce projet de délocalisation et à terme d'abandon du militaire est comme je le répète dans les cartons de Serge D. et de Charles E. depuis des années

Share this post


Link to post
Share on other sites

Robert Wall a un avis qui me plait.

Il recadre le débat, enfin les commentaires d'un poste précédent.

 

France and Brazil in Rafale for KC-390 Deal?

De toute façon ce projet de délocalisation et à terme d'abandon du militaire est comme je le répète dans les cartons de Serge D. et de Charles E. depuis des années

J'ai plutot l'impréssion qu'il s'agit d'avoir une offre low cost pour tenir le marché face aux autres avionneurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est etonnant, c'est qu'ils parlent deja d'un après rafale ou d'un nouveau rafale apres les 36 premiers (F4/F5?). L'avenir du rafale ou de nos bureaux d'étude est de cette manière garantie, ce qui donne une bonne visibilité aux eventuels acheteurs. Reste a voir les choix techniques des brésiuliens par rapport a ceux des Emirats, car la aussi le rafale devrait évolué! L'écart avec le typhoon devrait se creuser et celui (hypothetique) avec le f35 se reduire

Share this post


Link to post
Share on other sites

A terme celà pose la question de la délocalisation de la fabrication du Rafale

On ne se retrouvera pas dans la situation du 2000 où la chaîne ferme

Mais le Rafale ne sera plus fabriqué qu'au Brésil...

De toute façon ce projet de délocalisation et à terme d'abandon du militaire est comme je le répète dans les cartons de Serge D. et de Charles E. depuis des années

Faux, Le rafale est un produit Dassault, Les brésiliens l'assembleront SEULEMENT avec des kits envoyés par dassault de france, il le fabriqueront pas, comme les A20 en chine, de plus même avec le transfert de tech, le Brézil pourra utiliser certaines tech sous licence française, ce qui est loin d'etre qq chose ou les brésiliens déposent le brevet!  ils vont pas se mettre à fabriquer des Spectra ou des AESA dés demain, puisqu'ils payeront la charge et le développement faite par les français des techs qu'ils utiliseront !

Faire assembler des avions au brésil fera descendre les prix pour dassault, surtout si il visent des clients avec peu de moyens,  comme airbus en chine pour des client asiatiques envers le A320..

et puis dassault n'a pas envie abandonner le militaire, surtout en ce moment, ils s'adaptent, et le Neuron en est la preuve!

Ou sont les projets des successeurs de typhoon?  du F22?  du Su35?  bein y'en a pas! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas certains que le delta de prix de la main d'œuvre entre la France et le Brésil fasse grandement baisser le prix unitaire de l'avion . le prix de la MO c'est peanuts sur un avion et avant que cela joue de façon significative il faudrait les assembler a la cadence de voitures familiales.

et pour l'instant je ne vois marqué nulle part que le Brésil va assembler des avions en " kit " made in france , embraer a le savoir-faire pour maitriser tout le process et dassault va les épauler .  

le successeur du Su-35 c'est le T-50 PAK-FA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grabber

Cà fait des années que le militaire n'a plus la côte auprès de la direction de Dassault. Tout somplement parce que ce n'est pas avec le militaire que Dassault fait de l'argent ...

Charles E. était le commercial de choc de la société avant de prendre la Direction Financière puis la direction tout court ...

Les temps héroïques des ingénieurs et des techniciens chers à Marcel D. sont malheureusement terminés.

On ne fabrique pas le Rafale au Brésil pour baisser les coûts on est pas dans le domaine civil ou on vend 200 avions par an ...

Ce n'est pas le coût de la main d'oeuvre sur la chaîne qui grève le prix de l'avion c'est surtout les études qu'on y consacre et les équipements qu'ont met dessus.

Si Charles E. a fermé la chaîne 2000 c'est pour réaffecter les gars sur les Falcon.

Entre vendre 36 avions au Brésil dont 6 fabriqués en France et le reste au Brésil sur 6 ans et sortir 15 Falcon par mois le calcul des costs killers est vite vu...

On fabrique le Rafale au Brésil pour pouvoir vendre le zinc. En matière de coût on est mieux que le Typhoon et le F 35 à priori ...

Un client avec peu de moyen n'achètera pas du Rafale cat sur 30 ans il n'aura pas les moyens de le faire voler c'est aussi simple que çà.

C'est pour çà que le débat brésilien est biaisé.

On évoque la mise en place d'une chaîne au Brésil pour "vendre des avions sur le marché Am Sud..." on va les vendre à qui ces zincs en Am Sud ???

Colombie et Chili sont des chasses gardées US

Argentine est en faillite

Equateur n'a pas les moyens de se payer ce genre de jouet ...

Restent Pérou et Vénézuela qui ont tendance a acheter du russe ...

La chaîne au Brésil c'est pour préparer la délocalisation bcp de gens en sont conscients à Saint-Cloud.

Le nEUROn apparaît comme un moyen de faire tourner le BE militaire car sinon il n'auraient rien à faire depuis dix ans ...

Grabber: moteur, CME et radar ne dépendent pas de Dassault et représentent 70 % du prix de l'avion ... La fabrication de la cellule devient un facteur minoritaire qui en plus représente une charge pour l'industriel.

La vision des successeurs de Marcel D. n'est plus du tout la même que celle de l'ingénieur génial qu'il était.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entre vendre 36 avions au Brésil dont 6 fabriqués en France et le reste au Brésil sur 6 ans et sortir 15 Falcon par mois le calcul des costs killers est vite vu...

On fabrique le Rafale au Brésil pour pouvoir vendre le zinc. En matière de coût on est mieux que le Typhoon et le F 35 à priori ...

Un client avec peu de moyen n'achètera pas du Rafale cat sur 30 ans il n'aura pas les moyens de le faire voler c'est aussi simple que çà.

C'est pour çà que le débat brésilien est biaisé.

On évoque la mise en place d'une chaîne au Brésil pour "vendre des avions sur le marché Am Sud..." on va les vendre à qui ces zincs en Am Sud ???

Colombie et Chili sont des chasses gardées US

Argentine est en faillite

Equateur n'a pas les moyens de se payer ce genre de jouet ...

Restent Pérou et Vénézuela qui ont tendance a acheter du russe ...

La chaîne au Brésil c'est pour préparer la délocalisation bcp de gens en sont conscients à Saint-Cloud.

Le nEUROn apparaît comme un moyen de faire tourner le BE militaire car sinon il n'auraient rien à faire depuis dix ans ...

Grabber: moteur, CME et radar ne dépendent pas de Dassault et représentent 70 % du prix de l'avion ... La fabrication de la cellule devient un facteur minoritaire qui en plus représente une charge pour l'industriel.

La vision des successeurs de Marcel D. n'est plus du tout la même que celle de l'ingénieur génial qu'il était.

Y a quand meme 100 autres avions prévu dans le marché FX-2 ...

De plus on parle d'assemblage au brésil a partir de kit fait chez DA ... on ne sait pas a quel niveau seront avabncé les kit ... mais il est pas invraissemblable que les kit soit déjà largement monté ... La mise en place de la chaine c'est plus pour faire bonne figure aupres de la population brésilienne et pour l'échange de compétence avec embraer, que pour vendre quoique ce soit en AmSud.

Pour la délocalisation des assemblage des futur avions DA ... c'est pas plus bete de produire au brésil qu'aux USA quitte a produire en "zone dollar". Ajouté a ca les arrangement avec Embraer pourrait permettre a l'association de monter en gamme sur le jet privé vers des solutions proche de la taille d'un 737 ou d'un 318, pareil pour des patmar et autre avion de surveillance, si le 7X suffit pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ex Foch même au mieux de sa forme ne peut catapulter que des avions de 15 tonnes.

Un Rafale à 15 tonnes doit emporter deux bidons de 1250 et six missiles AA et encore ...

Mais pas d'air sol

Et un rafale avec M88 @ 90Kn ?  :P

Argentine est en faillite

De l'eau est passé sous les ponts depuis ....

Equateur n'a pas les moyens de se payer ce genre de jouet ...

Entre le Pérou et l'Equateur, l'un des deux a trouvé des gisements de gaz énormes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quelques-uns annoncez; ils peuvent aller faire des plans, les nombres devraient être 100/120 Rafales FAB, 9/10 RafalesM F1.  Et 50 Kc 390 AdLA.  =D =D =D

[]´s

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain on a vendu:

36 Rafale,

84 autre Rafale en option,

50 Hélico,

4 Scorprène,

1 SNA,

... on est dans la MEERRRRDE! Vite mon Prozac!

Avec tout ton respect Pascal c'est du n'importe quoi.

- les nettoyeurs sont effectivement dans les starting block chez Dassault, non pas à cause du Rafale mais.......... à cause de l'éclatement de la bulle du bizjet!!

Moins X dixaines commandes cette années et les queues blanches qui s'accumulent sur les parking.

S'ils n'ont pas commencés les licenciement sec c'est justement parce que 1- des types très qualifiés on réfléchis à deux fois avant de s'en séparer et 2- dans l'attente des commandes de Rafale.

Sinon ça aurrait été déjà fait (et le prétexte de la mévente des bizjet était tout trouvé)

- les anneries qu'ont pu raconter Charly et Sergio en 2007, si tant est qu'ils l'aient fait (sources please?) étaient des anneries de 2007 dans le contexte de 2007. Maintenant on est en 2009 et si tu savait le nombre de gens qui on raconter des conneries en 2007 et qui maintenant le regrettent... tu peut pas savoir!

Donc c'est BS, on va fabriquer des avions en commun, et c'est très bien ainsi. "En commun" si tu comprend bien, ça veut pas dire 0% et pas 100% non plus (surtout quand c'est 100% de zero...)

“We want to develop a major aerospace industry, to make aircraft together, and to sell aircraft together,” Sarkozy told reporters. “This agreement is for the Rafale…now, we can talk about the next Rafale,” he added, implying that the two countries might jointly develop a successor. “We want to think jointly, to create jointly, to build jointly and, if possible, to sell jointly,” echoed Brazilian President Luiz Ignacio Lula da Silva.

http://www.defense-aerospace.com/article-view/feature/107881/brazil-to-buy-36-rafales-as-france-extends-security-partnership.html#

Réjouit toi plutôt, relax,

faut prendre le rythme brésilien mon gars  =)

Edit:

Comme quelques-uns annoncez; ils peuvent aller faire des plans, les nombres devraient être 100/120 Rafales FAB, 9/10 RafalesM F1.  Et 50 Kc 390 AdLA.  grin grin grin

[]´s

Ah bah en voila un de positif...  =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rebonjour

Je pense sincèrement que le Rafale peut avoir une vie très longue, aussi longue sinon

plus longue que le F-16 avec ses Blocs 10,15,20,25,30,35,40,45,50,55,60 et même plus

dans le futur.

Le Rafale dispose d'une bonne cellule fiable, d'une architecture évoluée par modules

interchangeables, de possiblités d'évolutions en terme de motorisation, d'avionique,

de radars, de casques avec viseurs, de furtivité passive, etc...etc... ce qui nous

permet d'espérer une famille de Rafale évolutive de type F4,F5,F6,F7,F8,F10 etc

... et ce au cours des quarante prochaines années ...

Tout cela permettrait de "surrentabiliser" tous les coûts de développement initiaux avec en prime

une option de montage final en kits à très bas coût via Embraer qui dispose de ressources humaines

au tarif horaire ultra compétitif.

Un peu comme les F-16 de LM montés en Turquie pour certains clients comme l'Égypte, Oman,

Pakistan, etc....

=)

VaporZ

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu comme les F-16 de LM montés en Turquie pour certains clients comme l'Égypte, Oman,

Pakistan, etc....

=)

VaporZ

   

Heu... faut pas confondre ces pays avec le Brésil. C'est une autre catégorie quand même.

Non, AMA on s'oriente plus vers une industrie aéronautique militaire en commun sachant qu'il vaut mieux avoir 50% de 1000 plutôt que 100% de 300 (et bientôt 100% de zero!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas t'en faire C seven  :lol: pour te remonter le moral, une analyse économique et géopolitique du point. Sur l'avancée de négociation pour une vente de Rafale. D'habitude j'appose mes newsletters des échos ou parfois des articles de la Tribune.

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-09-08/avec-le-contrat-rafale-nicolas-sarkozy-capitalise-sur-le-g20/916/0/375281

La France tire les dividendes de "l'effet G20" en nouant avec le Brésil le premier contrat d'exportation du Rafale, une percée diplomatique et commerciale pour Nicolas Sarkozy qui n'aura toutefois pas d'incidence majeure dans le climat de crise actuel, estiment des analystes.

Il y eut les Pays-Bas, la Corée du Sud, Singapour puis le Maroc depuis 2002 : quatre échecs successifs pour la diplomatie et l'industrie aéronautique françaises face aux Etats-Unis dans l'histoire contrariée de l'avion de combat de Dassault Aviation, dont le programme a été lancé en 1988.

Il y a eu lundi Brasilia : Luiz Inacio Lula da Silva a donné son feu vert à des négociations en vue de l'acquisition de 36 Rafale pour quelque cinq milliards d'euros, à l'occasion d'une visite officielle du président français.

Dassault Aviation a salué la "volonté politique" de Nicolas Sarkozy, clé selon lui d'un succès attendu de longue date.

Un contrat de quelque deux milliards de dollars avait échappé à la France à l'automne 2007, quelques mois après l'élection du chef de l'Etat, après que les autorités marocaines eurent finalement donné la préférence au F-16 américain.

Jacques Chirac avait alors été critiqué par certains acteurs du dossier pour son manque d'implication dans les négociations.

"Ce n'est pas Chirac qui a échoué au Maroc, et Sarkozy était déjà là quand on raté le contrat", affirme Christian de Boissieu, président du Conseil d'analyse économique (CAE) et membre du Conseil économique de la Défense.

"Je pense qu'on était un tout petit peu arrogants dans le contrat avec le Maroc en considérant que c'était acquis. Là, on a sans doute tiré les leçons", a-t-il dit mardi à Reuters.

Paris fonde désormais de sérieux espoirs dans les Emirats arabes unis, qui souhaitent remplacer 60 Mirage français par des Rafale.

"LE G20 DERRIÈRE TOUT ÇA"

L'accord franco-brésilien prévoit de la part de la France des transferts technologiques qui permettront au Brésil d'assembler 30 Rafale, les six autres étant construits dans l'usine Dassault de Mérignac (Gironde). Les appareils seront livrés sur une période de six ans à partir de 2013.

Le Brésil, pays émergent, pourra vendre par la suite des Rafale à d'autres pays d'Amérique latine.

"Le Brésil a légitimement envie de jouer un rôle dans la gouvernance mondiale, il doit se dire 'Y'a pas que la Chine, y'a pas que l'Inde', il est un acteur important du G20 : le Brésil a besoin de nous et nous avons besoin de lui", relève Christian de Boissieu. D'autant que le rapprochement avec Pékin reste au point mort.

"Ce contrat est donc en partie le fruit d'intérêts convergents. Il y a de bonnes relations qui existaient avant mais il y a un renforcement tenant aux personnes, au président Sarkozy et au président Lula. Il y a le G20 derrière tout ça", ajoute le président du CAE.

Le chef de l'Etat français est un ardent défenseur de l'élargissement du G7 et du G8 aux puissances émergentes comme le Brésil et le G20 est maintenant un forum incontournable.

Les dirigeants français et brésilien ont réaffirmé lundi à Brasilia une grande identité de vues sur le G20, où Nicolas Sarkozy entend plaider de nouveau pour la moralisation du système financier international, lors du sommet des 24 et 25 septembre à Pittsburgh (Etats-Unis).

Quant aux inquiétudes sur les transferts de technologie - le Front national accuse mardi Nicolas Sarkozy de "brader la défense nationale" -, le président du Conseil d'analyse économique les juge peu fondées.

LE PORTE-MONNAIE DES FRANÇAIS

"Le Rafale, ce n'est pas le perdreau de l'année. On est déjà en train de concevoir l'avion du futur, donc je crois qu'il n'y a pas énormément de risques technologiques", explique-t-il.

"A supposer que le Brésil veuille construire son Rafale (...), d'abord ça ne se fera pas tout de suite et le jour où ça se fera, il me semble qu'on sera déjà passé à l'avion d'après".

Selon la présidence française, ce premier contrat Rafale représente potentiellement 6.000 emplois en France sur une période de quatre ans. Le Premier ministre, François Fillon, a salué une "excellente nouvelle pour l'ensemble de l'industrie aéronautique française" à l'heure où de timides signes de reprise économique apparaissent.

De là à ranimer le moral des Français, le directeur général d'Ipsos, Jean-François Doridot, est sceptique.

"Ça redore un peu le blason de l'économie française mais comme ça ne touche pas directement au porte-monnaie des Français et que ça a été annoncé comme quelque chose de longue durée, qui n'a pas un impact exceptionnel sur l'emploi, c'est juste un élément de climat", observe-t-il.

"Ça ne contrebalance pas des débats comme le forfait hospitalier ou la taxe carbone qui inquiète beaucoup".

La cote de confiance du chef de l'Etat devrait toutefois s'en trouver temporairement confortée.

"Les gens savent en connaissance de cause qu'en gros, là où d'autres ont échoué, visiblement le président Sarkozy a réussi", analyse Jean-François Doridot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut pas t'en faire C seven  :lol: pour te remonter le moral,

Houlà, moi je ne m'en fait pas  =) C'est à Pascal et à T-Mor qu'il faut remonter le moral (p'tin on dirait des gonzesses jamais contentes ces deux là aujourd'hui, je sais pas ce qu'ils ont...  :lol:)

J'en profitte pour piquer (sans droit d'auteur) le post intéressant de qq'un de C6 (il est manifestement dans l'industrie)

Citation:

Posté par Pink_Tigrou Voir le message

La vente de licence de fabrication est loin d'être une nouveauté pour Dassault.

En effet ! Citons l'Inde, la Belgique, la Suisse, l'Australie...

Il y a un passé et une façon progresive de faire: il ne faut pas croire qu'on va livrer 6 avions tout faits et que le 7ème sera 100% Brésilien...

Généralement c'est très progressif, quelques avions touts faits, pour commencer à entraîner les aviateurs de tous poils... Puis des avions "en kit" car les Etats clients aiment bien montres des avions qui sortent d'un Hall d'assemblage à eux (et aussi parce que le transfert du montage final d'un avion comprend aussi les compétences "entretien" et "révisions")...

Puis les fabrications des sous ensembles et des pièces de structure, et encore, pas nécessairement toutes: dans le cadre de la production sous licence du Jaguar par l'Inde (200 avions sur 20 ans), les Indiens ont continué à acheter certains types de pièces (cadres principaux par exemple) à Dassault pendant toute la série. En fait chaque cas nécessite une optimisation technico-économique.

De même, le choix de fabriquer aussi le moteur et les équipements (ou pas) peut donner lieu à une infinité d'options industrielles.

Je pense plutôt que, oui, Embraer va un jour livrer des Rafales finis, mais qu'il y aura dedans pas mal de contenu encore Made in France, mais aussi qu'ils vont avoir un jour l'exclusivité de la fabrication de certaines parties de l'avion, qu'on retrouvera alors sur les autres Rafale, y compris Français. A volume égal, c'est plus économique que de dupliquer une chaîne de fabrication complète, ça se justifiait à l'époque de la guerre froide en raison des quantités demandées, mais plus maintenant...

Cas particulier: les Indiens, eux, ont demandé la duplication à 100% de la fabrication chez eux pour le Jaguar, et ont toujours la même position pour le MMRCA. Mais ils ont de gros besoins et sont dans une situation type guerre froide avec leurs voisins. Dans leur cas ils ont aussi fabriqué le moteur du Jaguar, et veulent faire pareil avec celui du MMRCA, qui servirait à propulser aussi le Tejas qui en a bien besoin.

Enfin, je ne pense pas que le transfert et la coproduction du Rafale suffise pour rendre le Brésil autosuffisant pour un prochain programme d'avion d'armes à entamer dans 10 ans... Par contre, quand on commencera à se soucier (a partir de 2020 ?) de l'avion qui succédera au Rafale, Embraer pourrait être un bon partenaire pour Dassault.

Car il faut tordre le cou à l'idée selon laquelle "il ne faut plus faire d'autre avion de combat national": en dehors des producteurs "historiques", plusieurs pays font de gros efforts pour acquérir cette capacité: Chine, Inde, Pakistan, voire Japon, ou la maintenir: Russie,... Pourquoi de notre côté lâcher le morceau ? Pour dépenser autant en achetant des avions américains de second rang ?

Je crois que, oui, il faudra éviter de faire un nouvel avion tous seuls, et qu'il faudra coopérer avec un ou des partenaires intéressés et compétents, mais sans se condamner d'avance à retomber exclusivement dans le "concours de l'Eurovision"... qui a produit tant de programmes bancaux !

Claude

Merci Claude

PS: merci aussi pour l'article intéressant philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain on a vendu:

36 Rafale,

84 autre Rafale en option,

50 Hélico,

4 Scorprène,

1 SNA,

... on est dans la MEERRRRDE! Vite mon Prozac! Dixit C seven.

Dans les faits, depuis que je cotoîe virtuellement sur ce forum certains ,je commence à connaître Pascal et Thomas  :lol: Tout d'abord, Pascal n'a pas tort !

En effet, il est bon de mettre en évidence cet élèment factuel, à savoir que Luiz Inacio Lula da Silva a donné son feu vert à des négociations en vue de l'acquisition de 36 Rafale pour quelque cinq milliards d'euros, à l'occasion d'une visite officielle du président français.

Cela ne veut pas dire que nous avons vendu 36 Rafale à Brasilia. On a aussi des négociations très avancées avec les EAU pour 60 Rafale et reprendre et (re)vendre 60 Mirage 2000-9 sur le marché d'occasion, cela ne veut pas dire qu'on fera l'un et l'autre, il faut saisir la nuance et ne pas trop tirer de conclusion hâtives.

Pour TMor, il suit depuis très longtemps les aventures aéronautiques du Rafale, ainsi que ses tribulations industrielles, il en est devenu prudent, échaudé et comme Saint-Thomas, il croit ce qu'il voit  :lol: (je sais c'est facile mais il fallait que je la fasse)

Share this post


Link to post
Share on other sites

36 Rafale,

84 autre Rafale en option,

50 Hélico,

4 Scorprène,

1 SNA,

... on est dans la MEERRRRDE! Vite mon Prozac! Dixit C seven.

C'était de l'ironie c'est évident.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à Pascal et à T-Mor qu'il faut remonter le moral

Non mais je te rassure, depuis que j'ai reçu l'Ultimate Edition du film "Forbidden Planet", mon moral ne tient plus seulement aux ventes de Rafale.  :lol: Ca me rappelle que j'ai pas encore vu tous les bonus de l'édition collector de "The day the Earth stood still"... Ah et aussi...

:P J'ai eu droit à une bonne rentrée.

Maintenant, faudrait pas m'en vouloir de vous faire remarquer qu'on devrait encore attendre la fin des négociations... Bon... Au stade où on en est, j'y crois. J'admets. Et allons-y pour 120 Rafale brésiliens, s'ils le veulent, ça ne me dérange pas.

En fin de compte, je me dis que Dassault après avoir discuté avec l'Espagne, la Belgique... S'est trouvé le Brésil pour la suite du programme Rafale. Le couple Brésil/France sera-t-il puissant pour vendre cet avion partout à la place du F-35 ?  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais je te rassure, depuis que j'ai reçu l'Ultimate Edition du film "Forbidden Planet"

Hannnnnnnnnnnnnn Robby le robot qui fait du whisky ! je veux le meme !

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

On sablera le champagne à la signature du contrat !

en attendant je me demande ce qu'il peut y avoir d'inclu dans ces 5 milliards d'euro.

J'ai essayé de faire une estimation, point par point bien que je manque de données pour la plupart des items. Quelqu'un connaît le coût d'un banc Mermoz, d'un SLPRM ou d'un RECO NG ?

Avions* Rafale C: 20 52M€ = 1040M€

Rafale B: 16 55M€ = 880M€

*estimation personnelle du ratio B/C

Support Pièces de rechanges:  36000 0,05M€ = 1800M€

Bancs Mermoz 1 2M€ = 2M€

SLPRM             1 2M€ = 2M€

Cartographie satellitaire* 200M€

Imagerie satellitaire¤ 200M€

* forfait pour la fourniture de données satellites pour l'élaboration de cartes 3D pour le système de Nav

¤ forfait pour la fourniture d'imagerie visible, IR et radar générées par le centre de ciblage

Armement Canon GIAT             36 0,25M€ 9M€

            Missiles MICA             300 1M€ 300M€

            Bombes AASM décamétrique 300 0,15M€ 45M€

            Bombes AASM métrique 200 0,3M€ 60M€

            Missiles EXOCET             36 0,5M€ 18M€

            Missile SCALP EG             72 2M€ 144M€

            RECO NG                          6          1,5M€             9M€

            Réservoirs             50 0,05M€ 2,5M€

            Damoclès                           10 1M€

            Leures IR   -

            Leures radar   -

Entrainement Simulateur 1 2M€             2M€

        Formation équipages 50 1M€ 50M€

        Formation techniciens 150 0,1M€ 15M€

Transferts de technologie (estimation à 10% du coût du programme) 500M€

Total 5278,5M€

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouh la la il y avait déjà Leslie Nielsen

@C7

Comme tu le dis toi même le bizjet est confronté à une bulle par définition passagère... Rien à voir avec ce qui se passe sur le marché des appareils militaires.

Ce sont deux situations totalement différentes

C'est très bien que le Rafale se vende mais chez Dassault on prépare déjà l'après et dans ce domaine il y aura des changements ...

Aujourd'hui le militaire est un marché aléatoire extrêmement couteux en terme de RD où les clients paient mal et où le politique et le diplomatique sont des facteurs à la fois déterminants et indépendants de l'industriel ... c'est pas jouissif tout çà

EN TOUT CAS TOUT VA BIEN IL CONVIENT SIMPLEMENT DE NE PAS SE PIGNOLER A TORT ET A TRAVERS

Et notamment de voir quelles seront les conditions de la vente et surtout les conditions relatives à une éventuelle deuxième tranche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hannnnnnnnnnnnnn Robby le robot qui fait du whisky ! je veux le meme !

Check PM.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,536
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Nouveau Utilisateur
    Newest Member
    Nouveau Utilisateur
    Joined
  • Forum Statistics

    20,969
    Total Topics
    1,342,189
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries