g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

il y a 20 minutes, Bon Plan a dit :

Le 36 mois le semble être un grand standard pour la livraison d'avions de combat neufs.

La livraison en 6 mois +/- des premiers Rafale à l'Egypte est totalement exceptionnelle.

Et en plus Dassault propose souvent des avions forts personnalisés, à priori beaucoup plus que les produits US par exemple, ce qui ne facilite pas une réduction des délais.

Je m'étais trompé dans mes calculs, à partir de 2018 en cas de levé d'option pour l'Égypte il y aura 94 rafale à livrer à l'export (22 Égypte, 36 Qatar et 36 Inde), même si quelques Rafales Qatar sont prêt si on prend les exports et les besoins pour les 4-5 prochaines années de l'armée de l'air on est à au moins 110 appareils et que Dassault reste à une capacité de livraison de 2 par mois cela représente 55 mois...

Edited by emixam

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui fait 4,5 ans de production. En l’absence de commandes supplémentaires ca ne sert à rien d’augmenter la cadence. 

Si l’Inde se décide l’usine indienne servira à ca. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce serait dommage qu'on se retrouve dans 5 ou 6 obligé d'arrêter la production de Rafale parce qu'on a été trop optimiste. Ce serait un coup à être obligé d'acheter un chasseur étranger. 

Si on veut garder un rythme de 2 par mois, on va devoir en vendre au moins une douzaine tous les ans. Je ne suis pas sûr qu'on arrive à suivre le rythme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, ARPA a dit :

Ce serait dommage qu'on se retrouve dans 5 ou 6 obligé d'arrêter la production de Rafale parce qu'on a été trop optimiste. Ce serait un coup à être obligé d'acheter un chasseur étranger. 

Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, ARPA a dit :

Ce serait dommage qu'on se retrouve dans 5 ou 6 obligé d'arrêter la production de Rafale parce qu'on a été trop optimiste. Ce serait un coup à être obligé d'acheter un chasseur étranger. 

Si on veut garder un rythme de 2 par mois, on va devoir en vendre au moins une douzaine tous les ans. Je ne suis pas sûr qu'on arrive à suivre le rythme. 

On peut aussi en commander plus pour l'armée de l'air et la Marine (genre 225 pour l'une et 65 pour l'autre) comme c'était prévu il n'y a pas si longtemps...

Ce qui entrainerait mécaniquement un maintien de la chaine même en cas de creux temporaire dans les exportations

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, ARPA a dit :

Ce serait dommage qu'on se retrouve dans 5 ou 6 obligé d'arrêter la production de Rafale parce qu'on a été trop optimiste. Ce serait un coup à être obligé d'acheter un chasseur étranger. 

Si on veut garder un rythme de 2 par mois, on va devoir en vendre au moins une douzaine tous les ans. Je ne suis pas sûr qu'on arrive à suivre le rythme. 

Oui mais dans 6 ans c'est pour livrer les commandes exports actuelles et la tranche 4 France. À ce moment là il y aura 180 rafales livrés à la France et il restera une tranche 5 de 50 (je ne sais pas exactement la cible voulue par les armées) plus éventuellement des suppléments pour remplacer des pertes ou des avions à bout de potentiel. Et si il n'y a pas de commande exports supplémentaires on peut toujours repasser progressivement au modèle de production 11/an. Ce qui nous amène aux alentours d'une ligne de production occupé jusqu'en 2030.

 

Édit grillé par Phil

Edited by emixam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Claudio Lopez a dit :

Ce qui s'est passé avec l'Égypte était exceptionnel car on avait absolument besoin d'en vendre.

Et surtout on n'en voulait pas. On a commandé 11 avions par ans à cause d'une nécessité industrielle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, ARPA a dit :

Et surtout on n'en voulait pas.

...parce qu'on avait d'autres trucs à payer.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces ventes vont continuer à donner une bonne bouffée d'oxygène à tout les autres équipements de l'armée qui n'ont pas eu les budgets les années précédents le contrat égyptien pour se moderniser. Notre marine en a le plus grands besoin , sans parler des hélicos de l'armée de terre dont une bonne partie était inopérationnelle faute de pièces détachées. Et même , l'armée de l'air tirait la langue avec des rafales au sol qui ne volaient pas faute de pièces disponibles, et sans parler du manque de pod de désignation qui coûtent une fortune...Bref, on aura enfin du budget pour financer une bonne partie de ces manques... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

Ces ventes vont continuer à donner une bonne bouffée d'oxygène à tout les autres équipements de l'armée qui n'ont pas eu les budgets les années précédents le contrat égyptien pour se moderniser. Notre marine en a le plus grands besoin , sans parler des hélicos de l'armée de terre dont une bonne partie était inopérationnelle faute de pièces détachées. Et même , l'armée de l'air tirait la langue avec des rafales au sol qui ne volaient pas faute de pièces disponibles, et sans parler du manque de pod de désignation qui coûtent une fortune...Bref, on aura enfin du budget pour financer une bonne partie de ces manques... 

Bin non....

Tu peux très bien vendre à tout va des avions des bateaux des chars des patates et des fromages qui puent, si ton président  dit à Bercy de te retirer 800 millions d'euros par ci et d'en geler 700 millions par la tu l'as dans le cul !!!

(notez la rime et je ne fais que plagier ce qu'a dit notre ex CEMA...)

Edited by PhilACP7
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que le budget des armées est censé augmenter pour les prochaines années et que le contexte international et national ne poussera pas le président à commettre 2 fois le même impaire avec le gel des crédits. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Claudio Lopez a dit :

Sauf que le budget des armées est censé augmenter pour les prochaines années et que le contexte international et national ne poussera pas le président à commettre 2 fois le même impaire avec le gel des crédits. 

Chiche !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus personne dans les armées ne croit que les années à venir seront capables de soutenir la LPM...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gustave a dit :

Plus personne dans les armées ne croit que les années à venir seront capables de soutenir la LPM...

tout dépend de la croissance, de la gestion des finances, et surtout de choix politiques. Si je faisais de la politique de comptoir, je te dirais qu'il suffirait de, par exemple, ne plus éduquer notre avenir avec l'argent public et à iso budget tu aurais 3 groupes aéronavals complets... :rolleyes: pour le même résultat tu peux aussi rayer la FAS...

Edited by rendbo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, rendbo a dit :

ne plus éduquer notre avenir avec l'argent public

J’ai encore la faiblesse de croire qu’il vaut mieux éduquer les enfants qu’armer les hommes...

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, rendbo a dit :

et à iso budget tu aurais 3 groupes aéronavals complets... :rolleyes: pour le même résultat tu peux aussi rayer la FAS...

Je ne sais pas comment tu calcules, mais le budget des FAS ne pourra jamais payer 2 GAN complets. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Kovy a dit :

WTF ! Non, pas sur ce forum ! :angry:

Pour la 12000e fois, on n'en a pas commandé 11 par an. On en a commandé 180 en 4 tranches.

Pour les 2 dernières commandes de 59 et 60 Rafale passées respectivement fin 2004 et fin 2009, on a demandé à Dassault d’étaler les livraisons, à partir de 2010, au maximum de qu'il était industriellement possible parce qu'il fallait faire des économies.

Ça revient quand même à dire qu'on a été bien content de livrer (et faire payer) à l'Égypte des Rafale qui nous étaient destinés. 

Maintenant c'est évident qu'on préférerait avoir déjà reçu nos 286 Rafale, mais vu que Bercy ne veut pas les payer...

Si on avait pu exporter le Rafale beaucoup plus tôt, donc si on n'avait eu aucune contrainte industrielle, je soupçonne qu'on aurait eu moins de Rafale qu'en réalité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois "Bercy" fait ce qu'on lui dit de faire ... si on dit à "Bercy" "le déficit ne doit pas excéder tant et tel ou tel domaine doit être préservé" et bien "Bercy" agit en conséquence ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, The mouse a dit :

Donc La France a bien anticipé des livraisons de Rafale qu’elle n’avait pas vraiment besoin. Selon les propos mots de M. Charles Edelstenne, président–directeur général de Dassault aviation. A moins que je ne comprenne pas le Dassault. 

on ne pouvait pas descendre sous les 11 donc il a fallu effectivement commander

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, ARPA a dit :

Si on avait pu exporter le Rafale beaucoup plus tôt, donc si on n'avait eu aucune contrainte industrielle, je soupçonne qu'on aurait eu moins de Rafale qu'en réalité.

C'est pas tout à fait vrai:

Déjà dans la LPM qui précède la LPM en cours on avait envisagé d'avoir des Rafale destinés à l'export, ce qui fait qu'au démarrage de la LPM actuelle on avait 17 Rafale "en trop".

Mais on en a tenu compte dans la LPM en cours qui de ce fait demande 26 Rafale au lieu de 66 (11 X 6) soit 40 Rafale en moins. Du fait des exportations cet objectif sera tenu et on aura donc exactement le nombre de Rafale (minimum) voulu 152 à la fin de la LPM, ce qui permet de créer un deuxième escadron nucléaire et de retirer les Mirages 2000 N.

Il restera 28 Rafale à livrer sur la commande en cours (peut-être en F 4.2) et à lancer une dernière tranche de 45 Rafale (ou un peu plus si les souhaits de Lanata se réalisent) pour pouvoir retirer les derniers Mirage 2000.

il y a 5 minutes, The mouse a dit :

Donc La France a bien anticipé des livraisons de Rafale qu’elle n’avait pas vraiment besoin. Selon les propos mots de M. Charles Edelstenne, président–directeur général de Dassault aviation. A moins que je ne comprenne pas le Dassault. :smile:

Ça c'est peut -être le point de vue de la France. Mais Dassault il a un contrat pour 180 avions à réaliser dans des conditions industrielles valides, c'est à dire à la cadence minimum de 11 par an.Comme il est gentil avec son client principal il veut bien étaler ses livraisons si les besoins exports le permettent mais ce n'est pas contractuel, l'état s'est engagé à en prendre au minimum 11/an et Dassault ne lui met pas de pénalités si il en prend moins dans les périodes où il y a de l'export.

Si les besoins actuels sont inférieurs à ceux que l'on prévoyait au moment de la signature du contrat, ce n'est pas à Dassault à en subir les conséquences.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,444
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Chaos
    Newest Member
    Chaos
    Joined
  • Forum Statistics

    20,779
    Total Topics
    1,272,050
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries