g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

il y a 1 minute, prof.566 a dit :

Livraison du 1er batch de Rafale F3R au Qatar le 6 fevrier.

On sait combien d'appareils sont concernés ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, prof.566 a dit :

Livraison du 1er batch de Rafale F3R au Qatar le 6 fevrier.

On sait ce que ça représente en terme de nombre d'avion ?

 

EDIT : Grillé par @emixam :laugh:

Edited by Teenytoon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Quand même sur l'image on voit Qatar Rafale Squadron. Or leur Squadron de Mirage 2000 comporte 12 Avions, donc pour moi on livre un squadron de 12 Rafale.

Pour les 6 Alpha jet, on parle aussi de Squadron ? Et à l'époque des 15 mirage F1 ?

Vu qu'ils ont acheté 36 avions, 12 serait un nombre très cohérent (pour 3 Squadron) mais 18, 9 ou 6 pourraient aussi être envisageable... en tout cas si on se limite au "Squadron".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mgtstrategy a dit :

on voit bien que les Qataris sont tous sourires. Tant mieux. Ils ont rit, mais rit! Ah les qataris.

Il y a 1 heure, prof.566 a dit :

Sont pas vaches

Qu'en pense Kiri? @Kiriyama :ph34r:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Bon je ne peux pas répondre précisément mais voila ce que je peux dire:

Les seules améliorations DRFM ne couvrent pas bien l’autonomie citée dans l’appellation “brouilleur autonome numérique”. En effet, si on part de l’architecture classique de SPECTRA, on voit que les fonctions détections et localisations sont séparées physiquement des fonctions brouillage.

Logiquement, l’augmentation de l’autonomie du brouilleur concerne l’intégration de fonctions de détections dans le brouilleur pour améliorer le temps de réaction.

L’intégration physique des fonctions détections dans les brouilleurs suppose :

  1. un compactage des détecteurs, logiquement par numérisation, celle-ci devant également apporter la sensibilité nécessaire sur une bande la plus large possible (pour ne pas avoir à basculer d’une détection large bande instantanée à une détection bande étroite plus sensible en super hétérodyne),
  2. un compactage également des émetteurs a priori avec la technologie GaN.

Plein de questions:

Si on rassemble les fonctions "détection/localisation + brouillage" au sein des mêmes antennes, que fait-on des emplacements laissés désormais libres? Que ce soit à l'avant ou à l'arrière?

Autres bandes de fréquence? Libération de l'espace? Intégration de nouveaux capteurs? De nouvelles antennes? De nouveaux ensembles détection/localisation + brouillage?

Peut-on envisager, en doublant les systèmes intégrés "détection/localisation + brouillage", de faire de la détection par interférométrie de manière encore plus fine? Ou bien la distance entre les capteurs est-elle bien trop faible pour envisager y arriver?

Quid du rôle des antennes latérales du F4.2 dont on parle tant? Est-il envisageable qu'il n'y ait en réalité pas de "nouvelles" antennes, mais juste une réutilisation des "slots" rendus disponibles par le regroupement des fonctions "détection/localisation + brouillage" au sein de panneaux spécifiques? Ou bien verra-t-on réellement de nouveaux panneaux radars latéraux dans la foulée des travaux de Thalès sur les antennes conformes? Potentiellement dans les bajoues en avant des canards, ou sur les flancs de la dérive?

Combien de modules AESA GaAs ou GaN pourrait-on intégrer dans les antennes d'emplanture des canards ou dans celles situées à l'extérieur des entrées d'ai ou à l'arrière en sommet et à l'emplanture de la dérive? En termes de densité au cm²?

edit: je me demande bien pourquoi ce message fait rigoler @herciv :unsure:

Edited by Patrick
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Patrick a dit :

Plein de questions:

Si on rassemble les fonctions "détection/location + brouillage" au sein des mêmes antennes, que fait-on des emplacements laissés désormais libres? Que ce soit à l'avant ou à l'arrière?

Autres bandes de fréquence? Libération de l'espace? Intégration de nouveaux capteurs? De nouvelles antennes? De nouveaux ensembles détection/location + brouillage?

Peut-on envisager, en doublant les systèmes intégrés "détection/location + brouillage", envisager de faire de la détection par interférométrie de manière encore plus fine? Ou bien la distance entre les capteurs est-elle bien trop faible pour envisager y arriver?

Quid du rôle des antennes latérales du F4.2 dont on parle tant? Est-il envisageable qu'il n'y ait en réalité pas de "nouvelles" antennes, mais juste une réutilisation des "slots" rendus disponibles par le regroupement des fonctions "détection/location + brouillage" au sein de panneaux spécifiques? Ou bien verra-t-on réellement de nouveaux panneaux radars latéraux dans la foulée des travaux de Thalès sur les antennes conformes? Potentiellement dans les bajoues en avant des canards, ou sur les flancs de la dérive?

Combien de modules AESA GaAs ou GaN pourrait-on intégrer dans les antennes d'emplanture des canards ou dans celles situées à l'extérieur des entrées d'ai ou à l'arrière en sommet et à l'emplanture de la dérive? En termes de densité au cm²?

Je rigole de te voir aussi enthousiaste. Mais tes questions méritent d'être posées.

Moi je crois qu'il faut retenir l'allègement de l'ensemble et surtout la possibilité de répartir des modules sur l'ensemble du Rafale.

Moi ce qui me plairait c'est que l'interférométrie ne se fasse pas uniquement à bord de chaque rafale mais au sein d'une patrouille. Je sais qu'il faut une sacré synchro mais d'un autre côté ça ferait une ouverture d'antenne du tonnerre.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Patrick a dit :

Plein de questions:

Si on rassemble les fonctions "détection/localisation + brouillage" au sein des mêmes antennes, que fait-on des emplacements laissés désormais libres? Que ce soit à l'avant ou à l'arrière?

J'ai pas dit détection/localisation j'ai dit détection + brouillage.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Picdelamirand-oil a dit :

J'ai pas dit détection/localisation j'ai dit détection + brouillage.

Donc les éléments chargés de la localisation restent dans leurs emplacements spécifiques, d'accord. Donc ils pourront être plus gros. Donc plus capables. Impeccable contre les réseaux A2AD.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, herciv a dit :

20 Mbits par seconde, c'est correct comme débit. On pourra même télécharger le prochain Ace Combat pendant le transit d'une mission longue.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/12/2018 à 18:44, emixam a dit :

On sait combien d'appareils sont concernés ?

je dirais 3 ou 4.  Pas plus.   Je crois que Dassault n'a depuis l'époque du F1 jamais livré plus d'avions d'un coup.

Ca permet accessoirement de s'assurer que le % de réglement à la livraison est bien versé avant de livrer une autre tranche...  donc de lisser la trésorerie.

Edited by Dac O Dac

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/12/2018 à 18:43, prof.566 a dit :

Livraison du 1er batch de Rafale F3R au Qatar le 6 fevrier.

avec réacteurs de 8.3 T ????      :wink::tongue::rolleyes:

Edited by Bon Plan
  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bon Plan a dit :

avec réacteurs de 8.3 T ????      :wink::tongue::rolleyes:

C'est pour ça que je me réfugie en Inde, pour pouvoir demander l'asile politique au cas où les réacteurs seraient de 7.5 t :biggrin:

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question ?  il y a 9 ans, l'onera avait sorti une nouvelle génération d'alliage  le N19 pour le support des hautes température sur les moteurs M88,  ils n'ont pas développés quelque chose depuis ?

c'était en 2009, c'est fou ce que ca passe vite, le temps de passer à la production, il faut au moins 10 ans dans l'univers temporel des motoristes, on aura peut être une bonne surprise en 2019, un M88 qui dure encore plus longtemps ou un M88 plus puissant avec la meme durée de vie que le 7.5t

Citation

Pour cela, un nouveau superalliage (alliage N19) a été mis au point d’une façon tout

à fait nouvelle par l’ONERA et Snecma. Une microstructure adaptée au besoin a

été recherchée en faisant appel à la fois à des essais expérimentaux et à une modé-

lisation de la microstructure. Elle permet de prévoir la durée de vie de la pièce

concernée, à élaborer ultérieurement. 

Des démonstrateurs de disques en N19 à échelle 1 sont en cours d'élaboration.

Ils seront testés au banc d’essai de la DGA pour valider le gain en durée de vie sur

pièce. Cette avancée technique devrait permettre à Snecma de concevoir des

moteurs à coûts de maintenance réduits

 

 

Edited by zx
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,255,334
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries