g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

Jeudi 31 octobre 2019, une patrouille de Rafale de la base aérienne projetée au Levant a délivré une frappe contre plusieurs caches de Daech dans le Nord-Est irakien, dans le cadre du pilier « appui » de l’opération Chammal.

L’opération a été menée de manière conjointe et coordonnée avec d’autres éléments de la coalition internationale. L’objectif était de détruire plusieurs tunnels utilisés par Daech comme base arrière pour ses actions, et de dégrader ses capacités logistiques et militaires dans cette région.

Cette frappe a été préparée avec nos alliés dans le cadre de l’opération Inherent Resolve. Précédée d’une observation par l’avion de patrouille maritime Atlantique 2, l’opération a été appuyée par un drone Reaper de la coalition. 

L’absence de population civile autour de la cible a été confirmée préalablement et au moment du tir. Chaque cible est évaluée par les experts de la chaîne opérationnelle française afin que celle-ci exerce son contrôle national sur l’emploi des forces armées et confirme la conformité des objectifs aux dispositions des directives nationales.

 

2019_ajod_423_k_001_095.jpg

 

2019_ajod_423_k_001_105.jpg

 

Bon on se rapproche des derniers frappes à mois qu'un nouvelle avatars nous sorte d'une dune  

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Patrick a dit :

Les cellules souffrent dans le désert et ça se voit.

Tu vois un détail en particulier ? Parce que tu mon oeil de newbie, je ne vois rien qu'un bon coup de chiffon ne saurai effacer. :bloblaugh:

Plus sérieusement, en l'absence de dégradation mécanique visible (genre bulle éclaté du revêtement furtif), difficile de dire si les "traces" se nettoient ou se réparent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Delbareth a dit :

Tu vois un détail en particulier ? Parce que tu mon oeil de newbie, je ne vois rien qu'un bon coup de chiffon ne saurai effacer. :bloblaugh:

Plus sérieusement, en l'absence de dégradation mécanique visible (genre bulle éclaté du revêtement furtif), difficile de dire si les "traces" se nettoient ou se réparent.

La "saleté" à mon avis, ce sont surtout la peinture et les composites derrière qui souffrent. Certaines parties semblent même avoir été non seulement nettoyées, mais aussi poncées, ce qui pouvait être observé dans un reportage sur la maintenance aéronautique (que je ne retrouve bien sûr pas) pour illustrer les opérations de réparation après une collision aviaire.
Certains panneaux semblent même avoir été carrément remplacés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/11/2019 à 08:03, Patrick a dit :

Et ben ils y croient vraiment au NOSA virtuel! Dès lors quelles missions dédier aux biplaces? Pas bien clair.

Il faut voir aussi dans quelle mesure toutes ces jolies explorations logicielles ne peuvent pas servir, non pas à remplacer le NOSA, mais à le soulager en évitant tout un pataquès de micro-gestion des drones et autres porteurs déportés, ces logiciels équipant en fait les drones aux-même.

 

Il y a 22 heures, Bon Plan a dit :

Vu la pénalité en terme de masse et d'encombrement d'un NOSA d'une part, le "coût de possession" et de formation de celui ci, le risque politique en cas d'accident ou de perte au combat (X2 vs un monoplace) et le développement rapide de l'IA, il est évident pour moi que les heures du NOSA sont comptées.  Celles du pilote ensuite.

C'est le sens du progrès.  Regardez ce qui s'est passé, et il y a longtemps maintenant, dans les cockpit des avions de ligne.

Eh bien pour moi c'est tout sauf évident, du moins l'échéance à laquelle cela pourrait arriver ne l'est pas.

Je réviserai ma position quand on aura démonstrations de systèmes efficaces disposant d'un niveau autonomie intéressant. Pour l'instant, tout ce qu'on voit des mules, des drones des missiles même, ça ressemble beaucoup à "autonomie nulle". Même les Predators ont besoin d'un gars derrière un pupitre pour atterrir en plein désert, alors même que l'énoncé de l'ordre est totalement non-ambigu.

Peut être y a-t-il des dispositifs en développement capable de prendre des initiatives convaincantes. En leur absence, on est toujours un peu en mode "télécommande", gourmand en cervelle de Nosa.

Edited by Boule75
reformulation pour clarification
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Patrick a dit :

Les cellules souffrent dans le désert et ça se voit.

Bien vu d'ailleurs les B qui ont fait les dernières frappes (sur la photo) ont été relevé par des C pour subir une maintenance plus poussée en métropole après 2 mois d’opérations. 

 

https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/chammal-arrivee-de-deux-rafale-c-sur-la-base-aerienne-projetee-au-levant

 

Par contre dis moi si tu sais quel type de pruneau on voit sous le Rafale ?  il me parait vraiment gros ?   

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Boule75 a dit :

Il faut voir aussi dans quelle mesure toutes ces jolies exploration logicielles ne peuvent pas servir, non pas à remplacer le NOSA, mais à le soulager en évitant tout un pataquès de micro-gestion des drones et autres porteurs déportés en étant d'ailleurs pour partie embarqués sur les drones aux-même.

My point exactly.

Un pilote devra toujours piloter quel que soit le type d'avion, mono ou biplace, et gérer une bonne part de son système de mission dans un monoplace.
Un NOSA ou WSO devra toujours gérer le reste du système de mission plus finement que le pourrait le pilote dans des scénarios complexes.

Donc une IA arrivant par dessus pourrait soulager les deux membres d'équipage en offrant de les libérer d'une charge de travail supplémentaire produite par la guerre électronique future, les drones, les réseaux, les "remote carriers", etc.

Ça irait dans la continuité de ce qui a été fait avec le Rafale dans lequel tout a été mis en oeuvre pour que le pilote puisse "se consacrer à sa mission", au point que l'avion "se fait oublier" (dixit les déclarations entendues dans "Rafale confidential").

Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

Par contre dis moi si tu sais quel type de pruneau on voit sous le Rafale ?  il me parait vraiment gros ?   

GBU-24 A/B paveway III. Sur base d'un corps de bombe Mk84 (edit: ou BLU-109) de 907 kilos (2000 livres).

 

On a aussi des GBU-24/B qui utilisent un corps de bombe différent, voir ici:

http://www.portail-aviation.com/blog/2015/06/22/exclusif-la-bombe-gbu-24-operationnelle-et-combat-proven-sur-le-rafale/

2015-06-16-09.16.09.jpg

2019_ajod_423_k_001_105.jpg

 

Pour référence:

http://www.designation-systems.net/dusrm/app5/paveway-3.html#_Variants

Edited by Patrick
  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2019 à 22:01, lexa a dit :

 

 

À propos, il est curieux que dans les spécifications  le plafond operationnel de Rafale (50 000 ft) soit inférieur à celui de Typhoon (65 000 ft), mais ceci est à l’envers dans les spécifications de leurs sièges ejectables

65,000ft version  mk f16f pour rafale
http://martin-baker.com/products/mk16-ejection-seat-for-rafale/

et 55,013ft  version  mk16a pour typhoon (plus bas  que le plafond de l'avion lui-meme)

http://martin-baker.com/products/mk16-ejection-seat-for-eurofighter/

Intéressant !

Cependant, un Rafale peut voler plus haut que 50000 ft. C'est juste que sa réglementation (armée de l'air & Marine nationale) le lui interdit.

A savoir qu'il y a longtemps, un Mirage 2000N est monté à 75000 ft (et ce n'était pas prévu).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Oxcart a dit :

Intéressant !

Cependant, un Rafale peut voler plus haut que 50000 ft. C'est juste que sa réglementation (armée de l'air & Marine nationale) le lui interdit.

A savoir qu'il y a longtemps, un Mirage 2000N est monté à 75000 ft (et ce n'était pas prévu).

Il faisait quoi ? Il préparait une attaque en rase-mottes au-dessus du mont Olympus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Oxcart a dit :

Il avait fait un vol à Mach 2, puis a eu la (mauvaise) idée de tirer sur le manche pour voir...

Tant qu'il ne fait pas une queue de poisson à la voiture d'Elon Musk, ça passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Oxcart a dit :

Intéressant !

Cependant, un Rafale peut voler plus haut que 50000 ft. C'est juste que sa réglementation (armée de l'air & Marine nationale) le lui interdit.

A savoir qu'il y a longtemps, un Mirage 2000N est monté à 75000 ft (et ce n'était pas prévu).

Y-a-t-il des provisions prévues pour l'emploi d'une combinaison pressurisée par un pilote de Rafale qui rendrait la limitation de plafond caduque?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Patrick a dit :

Y-a-t-il des provisions prévues pour l'emploi d'une combinaison pressurisée par un pilote de Rafale qui rendrait la limitation de plafond caduque?

Il semblerait que non.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Oxcart a dit :

Il avait fait un vol à Mach 2, puis a eu la (mauvaise) idée de tirer sur le manche pour voir...

J’adore les mecs qui ont ce genre d’idée saugrenue. Dans la vie courante ça amène du boulot aux pompiers, genre, j’ai balancé une bombe de mousse à raser dans mon poêle à bois pour voir...

Bon là, j’imagine qu’il a du voir son commandant d’escadron l’attendre de pied ferme au pied de l’échelle... :laugh:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Oxcart a dit :

Il avait fait un vol à Mach 2, puis a eu la (mauvaise) idée de tirer sur le manche pour voir...

Si ma mémoire est bonne, l'affaire serait (presque) passée inaperçue si le pilote, après extinction de son réacteur en atmosphère raréfiée, n'avait pas tenté de le redémarrer alors qu'il était encore en très haute altitude. Ces tentatives, hors paramètres "normaux" ont été enregistrées et dépouillées au sol, mettant en évidence la (les) boulette(s).

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Hirondelle a dit :

@bubzy avait posté le recit d’une de ces idées : sortir les aérofreins à mach 2...

...eh ben ça le fait http://www.portail-aviation.com/blog/2013/04/21/histoire-de-pilote-sortir-les/

Sur Mirage 2000, il n'y a pas de limite pour les aérofreins. Du coup, on peut théoriquement les sortir n'importe quand. Cela dit, il faut comparer la densité de l'air qui est beaucoup plus faible à 40000 ft (quand on vole à ce genre de vitesse supersonique), et à 500 ft/600 kt, là où elle est beaucoup plus importante.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Hirondelle a dit :

@bubzy avait posté le recit d’une de ces idées : sortir les aérofreins à mach 2...

...eh ben ça le fait http://www.portail-aviation.com/blog/2013/04/21/histoire-de-pilote-sortir-les/

Oh super !

On voit que le gars s'est quand même posé un max de questions avant de faire ça, même si ça a fini en "mon pouce gauche dépasse ma raison et presse sur le basculeur." :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur Check 6 rubrique Aviation Passion un fil de discussion évoque actuellement les collisions aviaires et bien entendu la discussion a dérapé sur des anecdotes évoquant des Jag' tueurs de girafes ou élagueurs d'arbres sans parler des zincs ayant avalé du gibier à plume et notamment ce 2000 N ayant absorbé un lapin

 :tongue: Allez-y c'est passionnant

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Hirondelle a dit :

@bubzy avait posté le recit d’une de ces idées : sortir les aérofreins à mach 2...

...eh ben ça le fait http://www.portail-aviation.com/blog/2013/04/21/histoire-de-pilote-sortir-les/

mon vieil ami Jean-Marie Saget, pilote d’essais chez  Dassault. Il paraît vraiment étonné par ma question, me dit qu’il n’a aucune idée si ça tient ou pas et me demande pourquoi, ciel ! je voudrais ainsi tuer une vitesse qui m’a coûté tant de pétrole pour l’obtenir.

 

Depuis lors comme des fabricants de micro-ondes qui indiquent qu'il ne faut pas sécher le chat dans le micro-onde, Dassault indique qu'il ne faut pas le faire !

:laugh:

Edited by gargouille
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gargouille a dit :

mon vieil ami Jean-Marie Saget, pilote d’essais chez  Dassault. Il paraît vraiment étonné par ma question, me dit qu’il n’a aucune idée si ça tient ou pas et me demande pourquoi, ciel ! je voudrais ainsi tuer une vitesse qui m’a coûté tant de pétrole pour l’obtenir.

 

Depuis lors comme des fabricants de micro-ondes qui indiquent qu'il ne faut pas sécher le chat dans le micro-onde, Dassault indique qu'il ne faut pas le faire !

:laugh:

Note bien qu'il donne un argument passablement rationnel ensuite pour expliquer dans quel cas de figure ça pourrait être utile : s'il faut s'éjecter immédiatement alors qu'on file à Mach 2. La question suivante étant : dans quelles conditions est-on susceptible de rencontrer ce besoin (intégrité structurelle et des gouvernes mais besoin d'éjection immédiate) ? Feu à bord ? Impact missile imminent ?

Edited by Boule75
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Boule75 a dit :

Note bien qu'il donne un argument passablement rationnel ensuite pour expliquer dans quel cas de figure ça pourrait être utile : s'il faut s'éjecter immédiatement alors qu'on file à Mach 2. La question suivante étant : dans quelles conditions est-on susceptible de rencontrer ce besoin (intégrité structurelle et des gouvernes mais besoin d'éjection immédiate) ? Feu à bord ? Impact missile imminent ?

Pas faux !

Mais on peut être porter plus d'importance à ce passage :

Comment voulez-vous ne pas être amoureux d’un avion pareil, qui pardonne sans broncher la folie de son pilote? J’ai honte de l’avoir ainsi fait souffrir…pour rien d’autre que mon égo. :biggrin:

 

Ceci dit je peux comprendre le pilote, ça peut être tentant. :wink:

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/11/2019 à 23:31, Teenytoon a dit :

J’adore les mecs qui ont ce genre d’idée saugrenue. Dans la vie courante ça amène du boulot aux pompiers, genre, j’ai balancé une bombe de mousse à raser dans mon poêle à bois pour voir...

A grande échelle ça donne Chernobyl...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Boule75 a dit :

Note bien qu'il donne un argument passablement rationnel ensuite pour expliquer dans quel cas de figure ça pourrait être utile : s'il faut s'éjecter immédiatement alors qu'on file à Mach 2

çà me rappelle ce pilote de MIG 25 qui s'éjecta à M2.31 sans bobo, les sièges russes ont excellente réputation chez les utilisateurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,435
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Faith_Healer
    Newest Member
    Faith_Healer
    Joined
  • Forum Statistics

    20,749
    Total Topics
    1,262,820
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries