g4lly

[Rafale]

Recommended Posts

il y a une heure, ThincanKiller a dit :

Je ne me souviens plus du nombre exact d'engagements mais c'etait 1/1 et des nuls.

Les ROE ca implique tout d'abord la securite des pilotes, un plafond minimum est donne dans le but d'eviter les accident dus a la proximite du relief, mais il y a des appareils qui profitent de leurs capacities a basse vitesse, le Harrier II avec ses VT, le F-18 et tout ce qui peut voler aux grand angles, imposer une vitesse minimale ca ne ferait que les handicaper sans assurer une meilleur securite.

Les appareils tells que le F-22ou F-35 peuvent evoluer en P.S si leur pilote en tire avantage, la aussi, les limiter et les priver d'une partie de leur envelope de vol, ne servirait pas a grand chose cote securite.

Oui mais justement, un exercice n est pas sensé être juste pour le peu que j en sais et les ROE ne sont pas qu une question de sécurité.

Tout dépend des objectifs de l exercice et des paramètres qu on veut tester.

Non?

D ailleurs, s agissant de l ATLC, je me souviens avoir lu que pour les confrontations contre les Typhoons, les capacités des Rafale avaient été artificiellement dégradées...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
5 hours ago, Niafron said:

Oui mais justement, un exercice n est pas sensé être juste pour le peu que j en sais et les ROE ne sont pas qu une question de sécurité.

Tout dépend des objectifs de l exercice et des paramètres qu on veut tester.

Non?

D ailleurs, s agissant de l ATLC, je me souviens avoir lu que pour les confrontations contre les Typhoons, les capacités des Rafale avaient été artificiellement dégradées...

Limitations pour l'armement, comme c'etait le cas ici oui, envelope de vol non.

A part pour le fait que l'ATLC ca n'est pas pour s'entrainer en A-A mais d'aprendre a commander des sections pour devenir leader (Advanced Tactical Leadership course), le but de ce genre d'entrainements c'est de metre les pilotes dans un environement securise representatif de conditions de combat.

A Top gun, la securite des vols c'est la majorite du biefring, entrée et sortie sur zone, plafond, timing, coms, "bubble" etc, le reste ce sont des taches asignees a chaque groupe, ils n'ont certainement pas envie de perdre avions et pilotes a cause de collisions entre appareils ou avec le sol.

Ceux qui ont des envelopes de vol limitees ce sont les pilotes des Aggressor, pour simuler des avions particulier et des tactiques particulires, pour le reste c'est pas limite cote envelope de vol a l'interieur de leur limites de securite et zones.

A l'ATLC, ces engagements non programes etaient limites au canon, c'etait, avec l'altitude minimum leur seule vraie limitation, pour le reste ils pouvaient evoluer comme ils le voulaient (la c'est du 100%), a l'interieur du perimetre assigne, il n'y a donc pas de faute de la part du pilote de Rafale pour voler a 80kt Durant l'engagement.

Edited by ThincanKiller
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rappel, c'était durant l'ATLC, mais hors ATLC. LEs F-22 ne participaient pas à l'ATLC.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ThincanKiller a dit :

Limitations pour l'armement, comme c'etait le cas ici oui, envelope de vol non.

A part pour le fait que l'ATLC ca n'est pas pour s'entrainer en A-A mais d'aprendre a commander des sections pour devenir leader (Advanced Tactical Leadership course), le but de ce genre d'entrainements c'est de metre les pilotes dans un environement securise representatif de conditions de combat.

A Top gun, la securite des vols c'est la majorite du biefring, entrée et sortie sur zone, plafond, timing, coms, "bubble" etc, le reste ce sont des taches asignees a chaque groupe, ils n'ont certainement pas envie de perdre avions et pilotes a cause de collisions entre appareils ou avec le sol.

Ceux qui ont des envelopes de vol limitees ce sont les pilotes des Aggressor, pour simuler des avions particulier et des tactiques particulires, pour le reste c'est pas limite cote envelope de vol a l'interieur de leur limites de securite et zones.

A l'ATLC, ces engagements non programes etaient limites au canon, c'etait, avec l'altitude minimum leur seule vraie limitation, pour le reste ils pouvaient evoluer comme ils le voulaient (la c'est du 100%), a l'interieur du perimetre assigne, il n'y a donc pas de faute de la part du pilote de Rafale pour voler a 80kt Durant l'engagement.

Mouais, mouais, mouais...

Et juste comme ça, sans vouloir être mauvaise langue.... il est totalement impossible que les américains aient imposé une vitesse mini sous couvert de sécurité parce que le Rafale est particulièrement performant à très basse vitesse?

Oui je sais, c est un peu de la parano, mais vu qu ils n ont pas hésité à mentir ouvertement avec l histoire des reservoirs supplémentaires... 

N.B : remarquez, on a jamais su si c est bien l Air Force qui avait menti ou bien le journaliste qui a fait la prétendue interview du porte parole du Wing engagé... @prof.566, je me souviens plus, aide moi, il s'appelait comment ce journaliste? C est un anglais je crois...:bloblaugh:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, prof.566 a dit :

M88-3D :laugh:

 

C'est peut être le fameux réacteur de 8.3T de poussée donc un membre oh combien éminent de ce forum nous a un temps parlé.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, herciv a dit :

100 km pour l'IRST sur quelle cible ? Bonne info si c'est sur un chasseur équivalent.

La portée d’un IRST dépend surtout de la cible, de sa chaleur et de sa présentation. Une cible en secteur arrière, moteur en pleine PC, oui, en altitude temps clair, une détection à 100km me semble possible. En revanche une cible en secteur avant (donc moteur masqué), en vol subsonique (donc faible échauffement cinétique), je pense que la portée de détection se comptera en dizaines de kilomètres (Et pas sur que ça fasse plus que les doigts d’une main). Et sans compter les conditions atmosphériques qui peuvent bien altérer la portée (pluie, nuages, brouillard)...

Edited by tipi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, tipi a dit :

La portée d’un IRST dépend surtout de la cible, de sa chaleur et de sa présentation. Une cible en secteur arrière, moteur en pleine PC, oui, en altitude temps clair, une détection à 100km me semble possible. En revanche une cible en secteur avant (donc moteur masqué), en vol subsonique (donc faible échauffement cinétique), je pense que la portée de détection se comptera en dizaines de kilomètres (probablement moins que les doigts d’une main). Et sans compter les conditions atmosphériques qui peuvent bien altérer la portée (pluie, nuages, brouillard)...

Oui d ailleurs, je ne sais plus qui disait que les IRST réduisaient le champ d usage de la PC... question de discrétion...

Notez bien ces mots : l avenir de l aviation de chasse, c est un Spad XIII avec un OSF et une paire de METEOR!

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Arrivé sur ce forum il y a deux jours je me suis présenté pour poser quelques questions et un membre (Patrick) m'a conseillé de poster à nouveau mes questions ici...Me voici donc (et désolé pour ceux qui auraient pu déjà voir ce message).

J'envisage de reprendre une PME aéronautique qui sous-traite de la prod pour Rafale et Falcon (chaudronnerie fine, petites/moyennes pièces de fixation, tuyauterie, en petites séries). Je ne peux en dire plus malheureusement ; dans le cadre de mon business plan, je cherche des réponses à certains points importants (business et techniques) pour l'avenir de cette boîte...Si quelqu'un a des éléments de réponse sur les points ci-dessous ou des idées de source, je vous en serai très reconnaissant...merci !

- Quelle évolution de la demande peut-on (aussi bien que faire se peut) prévoir pour le Rafale à horizon 5-10 ans ? Aussi bien demande domestique que demande à l'export potentielle (Finlande, Suisse, Malaisie, Indonésie, commandes additionnelles en Inde ; autres marchés potentiels non cités ?)

- En France une révision à la baisse de la Loi de Prog. Militaire de dessine-t-elle, notamment dans le contexte de finances publiques actuel? Quel impact sur la commande domestique de Rafale ?

- Quel peut-être l'impact à terme de l'externalisation d'une partie de la production du Rafale en Inde sur le business du type d'entreprise que j'envisage de reprendre ? Ces offsets concernent-ils uniquement les rafales indiens en cours et à venir ou également la production pour d'autres pays ?

- Les procédés de fabrication additive/Impression 3D sont-ils des alternatives à certaines pièces de chaudronnerie de précision (de taille moyenne) actuellement façonnées "manuellement" pour le Rafale ? 

- Certaines pièces de chaudronnerie en alliage d'aluminium peuvent-elles à l'avenir être remplacées par des pièces carbone ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, tipi a dit :

La portée d’un IRST dépend surtout de la cible, de sa chaleur et de sa présentation. Une cible en secteur arrière, moteur en pleine PC, oui, en altitude temps clair, une détection à 100km me semble possible. En revanche une cible en secteur avant (donc moteur masqué), en vol subsonique (donc faible échauffement cinétique), je pense que la portée de détection se comptera en dizaines de kilomètres (Et pas sur que ça fasse plus que les doigts d’une main). Et sans compter les conditions atmosphériques qui peuvent bien altérer la portée (pluie, nuages, brouillard)...

Ca doit dépendre de la sensibilité de ton ISTR et de la qualité de ton traitement. En effet, un avion en vol sera toujours plus chaud que l'environnement ambiant, que ce soit à cause de la chaleur de ses réacteurs ou de la friction de l'air (donc chaleur de la peau). C'est juste que le premier est un phare dans la nuit, le second une bougie. Donc quid du filtrage et de la discrimination ?

C'est un peu comme les filtres pour le radar : une balle de golf n'est pas traitée, et le filtre l'enlève des pistes possibles, mais balle de golf à 5000 m se déplaçant sur une trajectoire définie à 800 km/h dans un temps donné... Il faudrait relire le post sur "le Dieu Rafale et tous ses saints" que @Picdelamirand-oil (et @Rufus Shinra il me semble sur les filtres Kalman) avait renseigné (ou plus rapide, avoir l'avis des personnes citées)

Edited by rendbo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la 1ère question à l'export, pour ton business plan voici ma vision à ce jour, qui n'engage que moi, :

  • Suisse: de l'ordre de 24 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 50%
  • Finlande: de l'ordre de 36 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 33%
  • Inde /armée de l'air: de l'ordre de 36 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 66% 
  • Inde / Marine: de l'ordre de 19 avions commandés en 2022 avec une probabilité de 33%
  • Indonésie: de l'ordre de 32 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 15%

Attention pour l'inde ce pourrait être plus mais si plus dans ce cas il y a il y aura fabrication en partie sur place

Il peut y avoir également de bonne surprise de part de pays non déclarés

 

En réponse à JM43

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Niafron a dit :

Oui d ailleurs, je ne sais plus qui disait que les IRST réduisaient le champ d usage de la PC... question de discrétion...

Notez bien ces mots : l avenir de l aviation de chasse, c est un Spad XIII avec un OSF et une paire de METEOR!

Non: un spad qui vol en marche arrière, sinon le moteur est devant :coolc:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pakal a dit :

Sur la 1ère question à l'export, pour ton business plan voici ma vision à ce jour, qui n'engage que moi, :

  • Suisse: de l'ordre de 24 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 50%
  • Finlande: de l'ordre de 36 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 33%
  • Inde /armée de l'air: de l'ordre de 36 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 66% 
  • Inde / Marine: de l'ordre de 19 avions commandés en 2022 avec une probabilité de 33%
  • Indonésie: de l'ordre de 32 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 15%

Attention pour l'inde ce pourrait être plus mais si plus dans ce cas il y a il y aura fabrication en partie sur place

Il peut y avoir également de bonne surprise de part de pays non déclarés

 

En réponse à JM43

Partage ta boule de cristal. 

Non franchement, là c'est un peu n'importe quoi. Que ça soit ton "fantasme", ok ça serait cool. Mais bon soyons réaliste. 

Et puis 19 avions ? Pourquoi 19 ? Pas 18, pas 20 ?

  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

CHAMMAL : La polyvalence du Rafale à l’honneur avec les missions « flex »

2020_ajod_090_a_001-_027_article_pleine_

Citation

Depuis fin mars, le détachement chasse de la base aérienne projetée (BAP) au Levant dispose d’un POD RECO-NG (nacelle de reconnaissance nouvelle génération) qui lui offre la possibilité de diversifier ses missions en Irak et en Syrie, dans le cadre de la lutte contre Daech.

Grâce à cet équipement performant, la patrouille composée de deux Rafale adopte une nouvelle configuration. Alors que le premier appareil conserve son chargement de bombes pour assurer le combat en coordination avec les troupes au sol, le second est équipé du POD RECO-NG qui permet de recueillir du renseignement d’opportunité par la prise d’images. 

« Les missions flex signifient flexibles. Les deux avions patrouillent avec la capacité de réaliser trois effets complémentaires : appui-sol, défense aérienne, renseignement » assure le colonel Benjamin Souberbielle, commandant la BAP. « La nouveauté consiste en l’utilisation de ce capteur quasi quotidiennement au-dessus du théâtre, tout en réalisant nos habituelles missions de défense aérienne et d’appui au sol » complète-t-il. 

Avec ses 4,6 m de long et ses 1100 kg, le POD RECO-NG est particulièrement discernable. Positionné sous le fuselage du Rafale, il permet de prendre des photographies, de jour comme de nuit. Ce sont ainsi des caches d’armes, des tunnels, des véhicules, des camps d’entraînement des combattants de Daech qui peuvent être ainsi identifiés. « Avec le POD, les photos sont d’excellente qualité. Le suivi pointilleux et le zoom très performant permettent une identification claire » explique l’interprétateur images de l’unité. Ce système est aussi très agile : une fois en vol, le pilote peut décider de modifier les prises de vue selon les opportunités qui se présentent lors de la mission. 

« Le POD RECO-NG représente une capacité supplémentaire apportée à la Coalition et optimise nos moyens déjà présents sur le théâtre. Le centre de commandement des opérations aériennes de la Coalition, basé au Qatar, nous communique les points d’intérêt à photographier » explique le commandant du détachement des Rafale. « Ces prises de vue nous assurent de plus une autonomie nationale de d’appréciation de la situation, en complément du partage de l’information avec la Coalition. » 

https://www.defense.gouv.fr/operations/chammal/breves/chammal-la-polyvalence-du-rafale-a-l-honneur-avec-les-missions-flex

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jarod a dit :

Partage ta boule de cristal. 

Non franchement, là c'est un peu n'importe quoi. Que ça soit ton "fantasme", ok ça serait cool. Mais bon soyons réaliste. 

Et puis 19 avions ? Pourquoi 19 ? Pas 18, pas 20 ?

J'ai eu dans ma vie pas mal de Business plan à faire, et à un moment il faut se jeter à l'eau et mettre des chiffres plausibles avec les données parcellaires existantes.  Bien sur que cela ne se réalisera pas comme ça.  A St Cyr il parait qu'on dit que la première victime d'une guerre, avant même le premier blessé, c'est le Plan. Mais ce n'est pas parce que le Plan ne se réalisera exactement comme on l'avait prévu qu'il faut s'empêcher de faire des Plans pour savoir globalement où l'on va

19 avions parce que le besoin exprimé par la marine indienne est de 57 (3 escadrons) mais je doute qu'ils puissent commander de quoi équiper 3 escadrons d'un coup sachant qu'ils ont déjà des Mig29 et que leur nouveau porte avions n'a toujours pas des ascenseurs adaptés à la taille du rafale d'où un seul escadron , la probabilité de 33% pour tenir compte de la concurrence du F18 SH et surtout de la possibilité qu'il ne se passe rien du côté indien pendant encore de très longues années

Encore une fois ça n'engage que moi et ç'était en réponse à JM43 qui, lui, doit se jeter à l'eau et probablement présenter des chiffres à ses investisseurs

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Jarod a dit :

Et puis 19 avions ? Pourquoi 19 ? Pas 18, pas 20 ?

Parce que 18 ou 20 c’est de l’ordre de 19 avions. Ça tombe bien c’est ce que l’auteur avait écrit :

Il y a 6 heures, Pakal a dit :

de l'ordre de 19 avions

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui comme de l’ordre de 12, 24, 32 pour chaque client, ce qui colle, mais 19 bah non ça colle pas. Surtout que j’ai toujours lu 56 avions marin pour l’Inde. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Jarod a dit :

Oui comme de l’ordre de 12, 24, 32 pour chaque client, ce qui colle, mais 19 bah non ça colle pas. Surtout que j’ai toujours lu 56 avions marin pour l’Inde. 

Moi j'ai lu 57. Et après si la doctrine indienne à le format 19 appareils par escadron pour la Navy c'est peut-être bizarre mais c'est leur choix.

http://www.opex360.com/2017/03/08/dassault-aviation-bon-espoir-de-vendre-57-rafale-marine-linde/

Il y a 9 heures, Pakal a dit :

 

  • Finlande: de l'ordre de 36 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 33%
  • Inde /armée de l'air: de l'ordre de 36 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 66% 
  • Inde / Marine: de l'ordre de 19 avions commandés en 2022 avec une probabilité de 33%
  • Indonésie: de l'ordre de 32 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 15%

 

Pour la Finlande il me semble que ce soit plus 50-60 appareils que 36.

Alors autant pour l'Inde voir également pour la marine indienne je suis confiant autant pour l'Indonésie je rejoins MeisterDorf 0% de chance pour le Rafale. Tout comme le Bangladesh :laugh:.

Edited by emixam
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut aussi citer l'Ethiopie avec 2 Neuron, 4 Rafale, et des M-51, le tout en transfert de technologie bien entendu.

:rolleyes:

  • Like 1
  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Pakal a dit :

Sur la 1ère question à l'export, pour ton business plan voici ma vision à ce jour, qui n'engage que moi, :

  • Suisse: de l'ordre de 24 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 50%
  • Finlande: de l'ordre de 36 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 33%
  • Inde /armée de l'air: de l'ordre de 36 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 66% 
  • Inde / Marine: de l'ordre de 19 avions commandés en 2022 avec une probabilité de 33%
  • Indonésie: de l'ordre de 32 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 15%

Attention pour l'inde ce pourrait être plus mais si plus dans ce cas il y a il y aura fabrication en partie sur place

Il peut y avoir également de bonne surprise de part de pays non déclarés

 

En réponse à JM43

Bel optimisme !     

Je pense que les chances en Suisse sont plus fortes.  La Finlande.....   bof et puis la Finlande c'est pour 64 zinc.

Le besoin de la navy Indienne sont plus important (57). Pourquoi 19?

Indonésie : c'est cuit je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
On ‎4‎/‎29‎/‎2020 at 7:48 AM, prof.566 said:

Pour rappel, c'était durant l'ATLC, mais hors ATLC. LEs F-22 ne participaient pas à l'ATLC.

C'est ce que j'ai dit, non programe...

Edited by ThincanKiller

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Pakal a dit :

Sur la 1ère question à l'export, pour ton business plan voici ma vision à ce jour, qui n'engage que moi, :

  • Suisse: de l'ordre de 24 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 50%
  • Finlande: de l'ordre de 36 avions commandés en 2021 avec une probabilité de 33%
  • Inde /armée de l'air: de l'ordre de 36 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 66% 
  • Inde / Marine: de l'ordre de 19 avions commandés en 2022 avec une probabilité de 33%
  • Indonésie: de l'ordre de 32 avions commandés en 2020 avec une probabilité de 15%

Attention pour l'inde ce pourrait être plus mais si plus dans ce cas il y a il y aura fabrication en partie sur place

Il peut y avoir également de bonne surprise de part de pays non déclarés

 

En réponse à JM43

Perso je n'aurai pas rédiger un business plan sur ces bases là.

On a affaire à Dassault et à l'état Français là. Donc il y a aussi des certitudes qui sont les suivantes 11 rafale / an en France pendant au moins 7 à 8 an. Le reste il na faut pas trop penser que ce sera fait en France si les marché sont pris.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 4/29/2020 at 10:33 AM, Bon Plan said:

C'est peut être le fameux réacteur de 8.3T de poussée donc un membre oh combien éminent de ce forum nous a un temps parlé.

Tssssst

attend de voir pour le Qatar :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Patrick a dit :

Ne vaut-il pas mieux compter en volume d'heures de vol produites qu'en années de service?

Ne serait-il pas possible qu'avec plus de Rafale plus récents et une gestion de la flotte innovante celles des modèles plus anciens pourront être diminuées?

Sans parler des extensions de potentiel. À 275 heures par an comme aujourd'hui par avion, un Rafale à 7500 heures tient 33 ans! Soit 2037 pour les appareils les plus anciens de l'AdlA arrivés en 2004 (les M F1 ayant été immobilisés longtemps pour être modifiés en F3).

Alors certes pour la Marine le problème se posera peut-être effectivement un peu plus tôt.

Mais pour l'AdlA?

Je prends le pari que les premiers Rafale ne seront pas retirés avant l'arrivée du NGF (ou de je l'espère un autre avion) d'ici 2040.

 

Il y a 4 heures, wagdoox a dit :

C’est plus complexe que ca. 
Le cahier des charges du rafale, il avait ete demandé 5000h/2500 cycles atterrissages décollages. 
au final on a fait les tests, tout fonction bien, puis a environ 7000h/3000 cycles simulés on a arreté les tests stress. 
et justement c’est la marine qui a relancé les tests pour voir si on peut dépasser les 7000h et ce en debut d’années. 
en fonction des résultats et du besoin ou non d’alimenter les chaines de production, on modulera. 
sachant que si on continue avec le rythme des operations qu’on a depuis 2011, il manquera 110 avions a 7000h
soit 50% du potentiel. Dans meme le temps le f15xl atteint 20000h (sur le ppt). La lmu en fonction d’une retouche de la cellule et fonction d’une retouche sur les existants ou juste les nouveaux  (on consommera plus vite ceux des vieux pour épargner les nouveaux, sauf besoin impérieux). 
autant dire que les travaux de la marine vont largement nous éclairer sur la suite. 

Je ramène cet échange du sujet F35, je trouve ça dommage de les perdre dans un sujet qui n'a rien à voir. En plus c'est indécent d'en parler dans le sujet du F35 quand on connait son potentiel de cellule...

Déjà, pour la gestion du potentiel du Rafale, le jour ou on le connaîtra vraiment, on aura aussi l'option de la revente d'occasion. La France utilise beaucoup ses avions, d'autres pays ne les utilisent que 50 ou 100 heures par ans mais ont besoin du nombre. Si on sait qu'on a des avions à mi-potentiel, on pourrait les revendre et plutôt que d'avoir encore 10 ans de potentiel en France, ils en auront 30 dans une petite force aérienne. La cellule étant (presque) la même que les dernières en production, le Rafale (ex F2) pourrait avoir les mêmes performances qu'un Rafale neuf. Si la différence ne se voit que dans 30 ans (en supposant qu'ils ne soient pas détruits avant) l'opération pourrait permettre au client export de faire des économies et à la France d'augmenter son nombre d'heures de vols utilisable pour pas trop cher.

En étant un peu cynique, ça explique que ce soit la Marine (incapable de recycler sa flotte sur le marché de l'occasion) qui cherche à connaitre/prolonger ce potentiel.

A wagdoox : tu sors d'où les 110 avions à 7000 heures manquants ? Tu as des chiffres (pas forcément public, ta parole me suffit) sur une "surutilisation" des Rafale qui expliquerait ce futur manque ? C'est plus ou moins ce que pouvait laisser comprendre un des derniers commentaires de DEFA, mais vu qu'il a trouvé que j'étais trop con pour comprendre je n'ai pas eu de précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,511
    Total Members
    1,550
    Most Online
    nikesfeld13
    Newest Member
    nikesfeld13
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,318,097
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries