Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Il y a 9 heures, Teenytoon a dit :

Est-ce à dire que Salon et Marsan ont chacune plus d'avions que le reste de l'AAE ? :huh:

Non :laugh:

Ca voudrait plutôt dire que c'est un monde alternatif.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Ανίκητο το Rafale με το optronic σύστημα αναγνώρισης και στόχευσης μεγάλης εμβέλειας

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Rafale invincible avec le système optronique de reconnaissance et de ciblage à longue portée

Cependant, l'accent est mis par le constructeur et le pays sur "les systèmes électroniques et les armes", dont les Français sont particulièrement fiers.
https://www.pentapostagma.gr/kosmos/e...
---------

La Direction Générale de l'Armement (DGA) a passé une commande ferme à Thales pour 21 pods TALIOS supplémentaires. Les nouveaux pods de désignation de cible équiperont les avions Rafale F4 actuellement en service dans l'armée de l'air et de l'espace et dans la marine française.

Cette nacelle, un système optronique de reconnaissance et de ciblage à longue portée, permettra au Rafale F4 de couvrir à la fois des missions de reconnaissance aérienne et d'attaque de surface.

Les Français estiment que la technologie doit être l'atout du chasseur dans les années à venir et ont décidé de le maintenir à la pointe du progrès à l'ère de ce qu'ils appellent la guerre "net-centrique".

Une nouvelle phase de développement du chasseur Rafale, d'un coût initial de 1,9 milliard d'euros, vise à intégrer une nouvelle version( Rafale F4), dans l'avion de combat avec une intelligence artificielle, une électronique d'autoprotection de pointe, de nouvelles armes, des capteurs et un système permettant de réduire les coûts de maintenance.

En particulier, l'intégration d'un système de protection de l'avion plus sophistiqué, le SPECTRA (Secret Self-Protection Equipment to Counter Threats for Rafale Aircraft), qui est la raison pour laquelle une éventuelle introduction de ce type de chasseur dans le service grec pourrait être un amplificateur/multiplicateur de puissance.

Rappelons que la Grèce a commencé à prendre livraison de la version Rafale F3R, qui est la version la plus moderne de l'avion, sortant actuellement de la chaîne de production du français Dassault, qui sont équipés du capteur électro-optique FSO (Front Sector Optronics).

La nacelle est capable de balayer une large zone, d'identifier des cibles intéressantes et de passer immédiatement en mode d'acquisition et de suivi de ces cibles. "En fin de compte, TALIOS intégrera des algorithmes d'IA qui fourniront une assistance significative et sans précédent dans la détection et l'identification des cibles afin d'accélérer encore le processus de prise de décision, en particulier lors d'un engagement de haute intensité", a déclaré l'équipe.

À mesure que les théâtres d'opérations deviennent plus complexes, le maintien d'une image précise de la situation tactique devient de plus en plus important pour la capacité des pilotes et des commandants à prendre des décisions opportunes et à obtenir un avantage stratégique. La réduction du temps nécessaire entre la collecte de renseignements et la destruction de cibles d'intérêt est un objectif clé pour les forces armées du monde entier. 

Dans un environnement opérationnel de plus en plus connecté, le pod TALIOS permettra aux avions standards Rafale F4 d'effectuer des missions de reconnaissance aérienne et d'attaque sol/surface. La nacelle offre une capacité de recherche et d'identification de cible sur une large zone et peut ensuite passer immédiatement en mode d'acquisition et de poursuite de cible. 

Les capteurs haute résolution fournissent une image en couleur de la situation tactique pour simplifier les tâches des pilotes de Rafale. Thales a également développé un nouveau mode Vision permanente, qui superpose une vidéo en temps réel à une carte tridimensionnelle de l'environnement opérationnel, permettant aux équipages d'observer et de comprendre la situation tactique en beaucoup moins de temps. 

TALIOS intégrera à terme des algorithmes d'intelligence artificielle pour fournir un niveau d'assistance sans précédent dans la détection et l'identification des cibles et accélérer encore le processus de prise de décision, en particulier dans les engagements de haute intensité.

Cette commande de 21 pods supplémentaires souligne la confiance continue des forces françaises, qui ont déployé TALIOS à de multiples reprises lors de missions de campagne depuis la livraison des premiers pods en 2019. Les nouvelles nacelles seront livrées entre 2024 et 2025, immédiatement après l'exécution de la commande initiale de 46 systèmes TALIOS. 

 

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Ce Talios a l'air de bien faire le job. Une commande de 21 supplémentaires, ça fait une augmentation de 40% du format prévu. Pas mal quand-même. Ils voudraient pas faire pareil avec les Rafale F4 !?.....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 4 minutes, Ronfly a dit :

Ce Talios a l'air de bien faire le job. Une commande de 21 supplémentaires, ça fait une augmentation de 40% du format prévu. Pas mal quand-même. Ils voudraient pas faire pareil avec les Rafale F4 !?.....

Probablement ça viendra. Pour l'instant la production est saturée jusqu'en 2026 inclus.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

2026 C'est pas grand chose... C'est 4 ans d'attente. Ouvrir une chaine en Inde oui, mais pas avant une nouvelle commande significative. 

Il vaut mieux un tiens qu'investir pour 2 tu l'auras. 

Les clients sauront être patient. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Rafale invincible avec le système optronique de reconnaissance et de ciblage à longue portée

Cependant, l'accent est mis par le constructeur et le pays sur "les systèmes électroniques et les armes", dont les Français sont particulièrement fiers.
https://www.pentapostagma.gr/kosmos/e...
---------

La Direction Générale de l'Armement (DGA) a passé une commande ferme à Thales pour 21 pods TALIOS supplémentaires. Les nouveaux pods de désignation de cible équiperont les avions Rafale F4 actuellement en service dans l'armée de l'air et de l'espace et dans la marine française.

Cette nacelle, un système optronique de reconnaissance et de ciblage à longue portée, permettra au Rafale F4 de couvrir à la fois des missions de reconnaissance aérienne et d'attaque de surface.

Les Français estiment que la technologie doit être l'atout du chasseur dans les années à venir et ont décidé de le maintenir à la pointe du progrès à l'ère de ce qu'ils appellent la guerre "net-centrique".

Une nouvelle phase de développement du chasseur Rafale, d'un coût initial de 1,9 milliard d'euros, vise à intégrer une nouvelle version( Rafale F4), dans l'avion de combat avec une intelligence artificielle, une électronique d'autoprotection de pointe, de nouvelles armes, des capteurs et un système permettant de réduire les coûts de maintenance.

En particulier, l'intégration d'un système de protection de l'avion plus sophistiqué, le SPECTRA (Secret Self-Protection Equipment to Counter Threats for Rafale Aircraft), qui est la raison pour laquelle une éventuelle introduction de ce type de chasseur dans le service grec pourrait être un amplificateur/multiplicateur de puissance.

Rappelons que la Grèce a commencé à prendre livraison de la version Rafale F3R, qui est la version la plus moderne de l'avion, sortant actuellement de la chaîne de production du français Dassault, qui sont équipés du capteur électro-optique FSO (Front Sector Optronics).

La nacelle est capable de balayer une large zone, d'identifier des cibles intéressantes et de passer immédiatement en mode d'acquisition et de suivi de ces cibles. "En fin de compte, TALIOS intégrera des algorithmes d'IA qui fourniront une assistance significative et sans précédent dans la détection et l'identification des cibles afin d'accélérer encore le processus de prise de décision, en particulier lors d'un engagement de haute intensité", a déclaré l'équipe.

À mesure que les théâtres d'opérations deviennent plus complexes, le maintien d'une image précise de la situation tactique devient de plus en plus important pour la capacité des pilotes et des commandants à prendre des décisions opportunes et à obtenir un avantage stratégique. La réduction du temps nécessaire entre la collecte de renseignements et la destruction de cibles d'intérêt est un objectif clé pour les forces armées du monde entier. 

Dans un environnement opérationnel de plus en plus connecté, le pod TALIOS permettra aux avions standards Rafale F4 d'effectuer des missions de reconnaissance aérienne et d'attaque sol/surface. La nacelle offre une capacité de recherche et d'identification de cible sur une large zone et peut ensuite passer immédiatement en mode d'acquisition et de poursuite de cible. 

Les capteurs haute résolution fournissent une image en couleur de la situation tactique pour simplifier les tâches des pilotes de Rafale. Thales a également développé un nouveau mode Vision permanente, qui superpose une vidéo en temps réel à une carte tridimensionnelle de l'environnement opérationnel, permettant aux équipages d'observer et de comprendre la situation tactique en beaucoup moins de temps. 

TALIOS intégrera à terme des algorithmes d'intelligence artificielle pour fournir un niveau d'assistance sans précédent dans la détection et l'identification des cibles et accélérer encore le processus de prise de décision, en particulier dans les engagements de haute intensité.

Cette commande de 21 pods supplémentaires souligne la confiance continue des forces françaises, qui ont déployé TALIOS à de multiples reprises lors de missions de campagne depuis la livraison des premiers pods en 2019. Les nouvelles nacelles seront livrées entre 2024 et 2025, immédiatement après l'exécution de la commande initiale de 46 systèmes TALIOS. 

 

Quelque chose que je ne suis pas sûr de bien comprendre : A l'heure actuelle, la fusion des senseurs/ données sur le Rafale permet-elle de rallier automatiquement des outils (l'OSF, la TALIOS, les Mica IR) sur une cible par exemple identifiée par SPECTRA ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, LePetitCharles a dit :

Quelque chose que je ne suis pas sûr de bien comprendre : A l'heure actuelle, la fusion des senseurs/ données sur le Rafale permet-elle de rallier automatiquement des outils (l'OSF, la TALIOS, les Mica IR) sur une cible par exemple identifiée par SPECTRA ?

L'idée de la fusion c'est le contraire. SPECTRA et les autres capteurs et liaison de données nourrissent la situation tactique pour élaborer des pistes . Ensuite tu peux faire du pointage si nécessaire à partir des pistes fusionnés. L'intérêt est justement d'éviter d'avoir à établir des protocoles point à point entre tout tes équipements et de devoir en ajouter en permanence quand els capteurs ou effecteurs changent.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ronfly a dit :

Ce Talios a l'air de bien faire le job. Une commande de 21 supplémentaires, ça fait une augmentation de 40% du format prévu. Pas mal quand-même. Ils voudraient pas faire pareil avec les Rafale F4 !?.....

C'est pas livré en porte clé avec le Rafale ?:biggrin:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 16 minutes, LePetitCharles a dit :

A l'heure actuelle, la fusion des senseurs/ données sur le Rafale permet-elle de rallier automatiquement des outils (l'OSF, la TALIOS, les Mica IR) sur une cible par exemple identifiée par SPECTRA ?

Automatiquement non, puisqu'il peut y avoir, par définition, plusieurs cibles distinctes dignes d'intérêt au même moment ou encore que de nouvelles cibles peuvent apparaître alors qu'un capteur optique est déjà concentré ailleurs.

Cependant, comme la fusion des données conduit à élaborer une situation tactique répertoriant l'ensemble des cibles potentielles, le choix de l'une ou de l'autre pour y concentrer l'attention d'un capteur optique est laissé à la discrétion de l'équipage (désignation d'objectif)

Edited by DEFA550
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 33 minutes, LePetitCharles a dit :

Quelque chose que je ne suis pas sûr de bien comprendre : A l'heure actuelle, la fusion des senseurs/ données sur le Rafale permet-elle de rallier automatiquement des outils (l'OSF, la TALIOS, les Mica IR) sur une cible par exemple identifiée par SPECTRA ?

Quand tu as une cible tu cherches les éléments plus ou moins dans l'ordre suivant :

Détection, identification, tracking, dangerosité / suivi d'intention. Si ton SPECTRA a déjà obtenu les trois premiers le raliement est moins nécessaire si ce n'est pour confirmer ce que SPECTRA t'a déjà dit.

Là où je pense que les outils dont tu parles ont un intérêt c'est pour confirmer la présence d'une cible que tes propres capteurs n'ont pas encore vu et donc fourni par tes partenaires extérieurs.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 7 heures, LePetitCharles a dit :

Quelque chose que je ne suis pas sûr de bien comprendre : A l'heure actuelle, la fusion des senseurs/ données sur le Rafale permet-elle de rallier automatiquement des outils (l'OSF, la TALIOS, les Mica IR) sur une cible par exemple identifiée par SPECTRA ?

Les outils intégrés oui.

Pour les nacelles je pense que Talios amène des nouveautés malgré tout par rapport à Damoclès sur la prise en compte de cibles non-détectables par des moyens RF et IR, donc dans le visible, mais il n'y a pas de raisons que ce ne soit pas le cas, indices avec le mode "permanent vision" qui permet de superposer cartographie et image vidéo provenant de la nacelle. Mais aussi la détection et le suivi instantanés de cibles en mouvement. Et enfin avec le tracking multi-cibles.

En revanche savoir si les DDM-NG peuvent bénéficier d'un mode DAS permettant de ralier Talios et/ou l'OSF vers un point d'intérêt, c'est un autre débat.

edit:

à voir et à revoir en vidéo:

 

Edited by Patrick
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai une question sur un sujet largement abordé ici, mais que je n'ai jamais vraiment su absorber. 

 

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ? 

Si oui comment ça se gère en terme d'interface 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

29 minutes ago, Coriace said:

J'ai une question sur un sujet largement abordé ici, mais que je n'ai jamais vraiment su absorber. 

 

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ? 

Si oui comment ça se gère en terme d'interface 

C'est ce que fait déjà le Rafale avec ses missile air air.

PAAMS le fait aussi avec les HZN vers les FREMM...

Chez les US ça s'appelle CEC.pour l'antiaerien. Air-air et sol-air.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Coriace a dit :

J'ai une question sur un sujet largement abordé ici, mais que je n'ai jamais vraiment su absorber. 

 

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ? 

Si oui comment ça se gère en terme d'interface 

Je reprends l’exemple ultime, le premier tire air air par dessus l’épaule de l’avion. 
évidemment on parle rafale et mica. 
pour repondre a ta question. 

le rafale 1 <> adressor/cible <> rafale 2 

Le déroulement, le rafale 1 porteur du mica utilise les données pour cibler l’adressor qui devient la cible. Le rafale 2 détecte/suit … ensuite, transmet au rafale 1 qui répercute sur le mica.
 

en terme d’interface ca se présente de la meme facon qu’une piste awacs
 

J’espère avoir répondu à ta question.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 2 heures, Coriace a dit :

J'ai une question sur un sujet largement abordé ici, mais que je n'ai jamais vraiment su absorber. 

 

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ? 

Si oui comment ça se gère en terme d'interface 

Aujourd'hui la magie des liaisons de données modernes permet de récupérer sur la sitac les pistes détectées par les unités (air, terre et mer) connectées au réseau. La difficulté étant alors de ne pas avoir de doublon grace à la fusion de donnée.

Pour le Air Sol, la séparation entre designateur et tireur se pratique depuis plus de trente ans avec le "buddy lasing" entre avions ou avec les Controleurs Aériens avancés (FAC/JTAC).

Pour les systemes les plus anciens, l'interface se faisait simplement via la radio : l'avion designateur indiquant oralement au tireur dans quelle zone il doit tirer sa GBU. Il faut bien entendu que les GBU du tireur et le pod du désignateur utilsent le même code laser (sur certains avions ce code ne peut plus être changé une fois en vol).

 Pour la France on se souviendra des Jaguar/Mirage 2000D/Sem qui désignaient au profit des Mirage F1/Mirage 2000N/Rafale. D'ailleurs la première bombe guidée tirée en opération par un Rafale le fut en 2007 par un Rafale M F2 dépourvu de pod (car pas encore en service) grace au guidage laser d'un Sem.

spacer.png

Edited by Kovy
  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Coriace a dit :

J'ai une question sur un sujet largement abordé ici, mais que je n'ai jamais vraiment su absorber. 

 

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ? 

Si oui comment ça se gère en terme d'interface 

http://rafalefan.e-monsite.com/pages/dossier-rafale-avionique/armements-air-air.html

Juin 2007 : premier tir "over the shoulder" d'un MICA

Le 11 juin 2007, le Centre d’expériences aériennes militaires (CEAM) de Mont-de-Marsan a réalisé une première européenne, et peut-être même mondiale. Dans le cadre d’un tir d’évaluation technico-opérationnelle (ETO), un missile air-air Mica, tiré à partir d’un Rafale F2, a réussi à abattre une cible située en arrière et poursuivant l’avion tireur. A l’issue d’une trajectoire à 180°, le Mica a abattu sa cible, un avion-cible C-22, situé dans « les 6 h » de l’avion tireur. Ce tir, de loin le plus complexe de la série d’évaluation, teste une combinaison unique. Il implique deux Rafale (Rafale tireur et illuminateur) et un avion-cible C-22. Le C-22 est positionné derrière le Rafale tireur. Celui-ci n’a aucun contact radar avec le C-22. Le Rafale illuminateur manœuvre à plusieurs dizaines de kilomètres du Rafale tireur et maintient le contact grâce à une combinaison de son radar RBE2 et de la Liaison 16 (liaison de données tactique). Le Rafale illuminateur effectue la désignation de la cible grâce à son radar et transmet sa position au Rafale tireur par L.16. Celui-ci utilise alors les coordonnées transmises pour caler la navigation inertielle du Mica EM (autodirecteur électromagnétique) et tire le missile. Le Mica entre dans la zone désignée par les coordonnées, ouvre son autodirecteur, engage la cible et la détruit à une distance supérieure à la portée des missiles de combat aérien de courte portée de type Magic 2, qui aurait pu menacer le Rafale tireur. Dans un combat réel, l’avion poursuivant aurait donc été abattu avant même de pouvoir tirer son propre armement.

w2wu.jpg

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Coriace a dit :

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ?

Ca se fait depuis plus de 30 ans avec les bombes laser puisqu'il est possible que A (dispositif au sol compris) guide la bombe tirée par B.

Néanmoins ce n'est pas facilement généralisable pour différentes raisons, principalement de procédures (risques de prise de contrôle par un tiers, diffusion de clés de chiffrement, partage de paramètres, etc). La plupart du temps, A partage sa situation tactique et B engage de manière autonome une des cibles vues par A.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, DEFA550 a dit :

Ca se fait depuis plus de 30 ans avec les bombes laser puisqu'il est possible que A (dispositif au sol compris) guide la bombe tirée par B.

Néanmoins ce n'est pas facilement généralisable pour différentes raisons, principalement de procédures (risques de prise de contrôle par un tiers, diffusion de clés de chiffrement, partage de paramètres, etc). La plupart du temps, A partage sa situation tactique et B engage de manière autonome une des cibles vues par A.

 

C'était précisément le sens de ma question. 

Est ce que la situation tactique de chacun des membres d'une patrouille est la somme des capteurs de toute la patrouille, ou est ce qu'un avion peut déléguer une partie de son armement à un avion tiers pour que celui ci traite sur l'indication de ses capteurs. 

 

Et du coup, est ce que ça ne représentait pas une fragilité structurelle que chacun puisse disposer de la vision de l'ensemble des capteurs d'une patrouille (ou autre) et comment lutter contre cette fragilité. 

 

Merci à tous pour vos réponses 

Link to comment
Share on other sites

Un exemple Coriace. Un Rafale A tire un mica. Un Rafale B qui a une meilleure piste prend le controle du mica via le Rafale A. 

Dorenavant, le Rafale B peut directement prendre le controle du mica. 

Dans les deux cas, a et b ont une sitac commune élaborée a partir de leur sitac respectives. 

Avec le F4, ils ont une sitac comlune élaborée a partir des senseurs de chacun. 

C'est particulierement puissant et original de fusionner les pistes des senseurs passifs (tragedac) de manière a surmonter leurs lilitations. 

J'ai peut etre repondu a côté, je sors d'anesthesie... 

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,771
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...