Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Coriace a dit :

Est ce qu'on pourrait imaginer un avion A percevant une cible mais ne pouvant la traiter, et un avion B engageant la cible mais ne la "voyant" pas, en guidant le missile (ou bombe) de B via les capteurs de A ?

Ca se fait depuis plus de 30 ans avec les bombes laser puisqu'il est possible que A (dispositif au sol compris) guide la bombe tirée par B.

Néanmoins ce n'est pas facilement généralisable pour différentes raisons, principalement de procédures (risques de prise de contrôle par un tiers, diffusion de clés de chiffrement, partage de paramètres, etc). La plupart du temps, A partage sa situation tactique et B engage de manière autonome une des cibles vues par A.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, DEFA550 a dit :

Ca se fait depuis plus de 30 ans avec les bombes laser puisqu'il est possible que A (dispositif au sol compris) guide la bombe tirée par B.

Néanmoins ce n'est pas facilement généralisable pour différentes raisons, principalement de procédures (risques de prise de contrôle par un tiers, diffusion de clés de chiffrement, partage de paramètres, etc). La plupart du temps, A partage sa situation tactique et B engage de manière autonome une des cibles vues par A.

 

C'était précisément le sens de ma question. 

Est ce que la situation tactique de chacun des membres d'une patrouille est la somme des capteurs de toute la patrouille, ou est ce qu'un avion peut déléguer une partie de son armement à un avion tiers pour que celui ci traite sur l'indication de ses capteurs. 

 

Et du coup, est ce que ça ne représentait pas une fragilité structurelle que chacun puisse disposer de la vision de l'ensemble des capteurs d'une patrouille (ou autre) et comment lutter contre cette fragilité. 

 

Merci à tous pour vos réponses 

Link to comment
Share on other sites

Un exemple Coriace. Un Rafale A tire un mica. Un Rafale B qui a une meilleure piste prend le controle du mica via le Rafale A. 

Dorenavant, le Rafale B peut directement prendre le controle du mica. 

Dans les deux cas, a et b ont une sitac commune élaborée a partir de leur sitac respectives. 

Avec le F4, ils ont une sitac comlune élaborée a partir des senseurs de chacun. 

C'est particulierement puissant et original de fusionner les pistes des senseurs passifs (tragedac) de manière a surmonter leurs lilitations. 

J'ai peut etre repondu a côté, je sors d'anesthesie... 

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, prof.566 a dit :

Un exemple Coriace. Un Rafale A tire un mica. Un Rafale B qui a une meilleure piste prend le controle du mica via le Rafale A. 

Dorenavant, le Rafale B peut directement prendre le controle du mica. 

Dans les deux cas, a et b ont une sitac commune élaborée a partir de leur sitac respectives. 

Avec le F4, ils ont une sitac comlune élaborée a partir des senseurs de chacun. 

C'est particulierement puissant et original de fusionner les pistes des senseurs passifs (tragedac) de manière a surmonter leurs lilitations. 

J'ai peut etre repondu a côté, je sors d'anesthesie... 

Merci @prof.566et j'espère que tu n'as rien subit de grave. C'est effectivement cette notion de Sitac partagée par tous avec laquelle j'ai du mal. Je comprends bien le concept mais c'est l'aspect technique de celle ci (qu'elle dureté face au brouillage ou à l'espionnage, quelles limites de communication d'un vecteur à l'autre pour vérifier que ce léger décalage entre deux bips permets de différencier deux cibles ou bien une seule vue différemment... Et par extension quelle possibilité à déléguer à l'appareil le mieux positionne les armements de l'autre). Bref comme souvent lorsqu'on a une idée floue à un sujet on l'exprime mal ce qui rends d'autant plus floue la perception de la question par l'entourage.

 

Merci à tous de vos efforts et de votre patience 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

350 casques signifie que nous voulons équiper 350 pilotes, ce qui correspond à 350/1,4 = 250 avions. Cela montre que les besoins français évoluent puisque nous étions plutôt à 225 avions.

Ou bien nous ferons 280 heures par avion pendant 30 ans puisque le potentiel est maintenant de 9000 heures, ce qui fait 1,55 pilote par avion.

L'équipement ne suppose-t-il pas un peu d'entretien ou sinon à terme des modernisations, ce qui pourrait expliquer un léger surplus. Sans compter ceux qui pourraient servir à la formation, sur simulateur par exemple ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Skw a dit :

L'équipement ne suppose-t-il pas un peu d'entretien ou sinon à terme des modernisations, ce qui pourrait expliquer un léger surplus. Sans compter ceux qui pourraient servir à la formation, sur simulateur par exemple ?

D'un autre coté en situation d'urgence un casque par avion suffit, et même un casque par avion en état de voler suffit, donc si c'était moi, je ne prendrais pas de marge.

Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

D'un autre coté en situation d'urgence un casque par avion suffit, et même un casque par avion en état de voler suffit, donc si c'était moi, je ne prendrais pas de marge.

Le rembourrage de ces casques n'a pas plusieurs tailles, ou est moulé sur mesure ?

Si oui, c'est échangeable ?

Si non, c'est pensé pour être facilement remplacé ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, gargouille a dit :

Le rembourrage de ces casques n'a pas plusieurs tailles, ou est moulé sur mesure ?

Si oui, c'est échangeable ?

Si non, c'est pensé pour être facilement remplacé ?

Le scorpion ce n'est pas tout le casque, ça se monte sur le casque, enfin je crois.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

L’AAE et sa flotte de Rafale ont longtemps été à la traîne, pour ne pas dire largué, en matière de casque state of the art. Elle s’est même trouvée de bonnes excuses pendant des années pour justifier le fait de s’en passer. Et là d’un coup elle en commande 350 qui semblent être à la pointe de la technologie…Sacrée bonne nouvelle. J’attends avec impatience les futurs retour d’expérience des équipages sur la plus value apportée.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Picdelamirand-oil a dit :

350 casques signifie que nous voulons équiper 350 pilotes

350 casques signifie 350 personnels naviguant... donc pilotes et NOSA.

Si on a 225 Rafale dont 125 biplaces, on arrive à 350 casques et il faudra peut-être compter une dizaine (pour l'instant) de simulateurs.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le casque scorpion s'est apparemment également vendu à des centaines d'exemplaires à l'ANGpour les F16 block20/30/40. Cela permettra un bon retour d'expérience et fait un beau contrat pour Thalès.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Thales a reçu de la Direction générale de l'armement (DGA) une commande de 350 systèmes de visée et d'affichage Scorpion montés sur casque 400 écrans numériques multifonctions. Ils devraient équiper les pilotes du futur standard F4 de l'avion de combat Dassault Rafale, actuellement en cours de développement.

Le Scorpion est-il ITAR-free ? Parce qu'il me semble qu'il est produit aux USA, non ? Du côté du Maryland, si je me souviens bien.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, ARPA a dit :

350 casques signifie 350 personnels naviguant... donc pilotes et NOSA.

Si on a 225 Rafale dont 125 biplaces, on arrive à 350 casques et il faudra peut-être compter une dizaine (pour l'instant) de simulateurs.

On est pas forcément obligé d'équiper les NOSA, comme c'est déjà le cas sur certains avions biplaces de l'OTAN.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Patrick a dit :

Non c'est pas vrament à la pointe, c'est au niveau de ce qu'ont la plupart des autres avions sur le marché, peut-être en un peu mieux comparé au JHMCS d'Elbit/Rockwell Collins par exemple mais je peux me tromper.

L'affichage est ainsi toujours monoculaire et propose de superposer une symbologie toutes couleurs (vert bleu rouge jaune etc) au champ de vision du pilote, mais sans possibilité de vision synthétique "à travers la peau de l'avion" au-delà de la retranscription de ce que voit la nacelle, du simple fait que le champ de vision est assez limité. Il y a également un affichage en réalité augmentée 3D pouvant représenter le relief par exemple. Mais également une restitution de l'image de la nacelle, mais j'ignore avec niveau d'opacité ou avec quel respect des couleurs vraies en lumère visible. Ce serait pourtant assez utile avec TALIOS.

Le SCORPION est marketté activement depuis 8 ans quand même. Et il y a quelques jours vient d'être sélectionné par l'USAF pour équiper la totalité de sa flotte de F-16 de la garde nationale. Ce n'est donc pas un mauvais système, il est fiabilisé et éprouvé, mais il n'est pas tout neuf.

En effet, le Scorpion reste un système relativement "low cost"

Mais il permet de mettre le pied à l'étier, ce qui est mieux que rien. Le vrai regret, c'est que ce ne soit pas du matos conçu en France.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...