Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Skw a dit :

Le Scorpion est-il ITAR-free ? Parce qu'il me semble qu'il est produit aux USA, non ? Du côté du Maryland, si je me souviens bien.

C'est un produit Américain. Thales avait racheté la société qui l'a conçu (dont le nom m'échappe) il y a pas si longtemps.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 18 heures, Patrick a dit :

Visionix.

Visionix ça fait très français, enfin gaulois, ce n'est pas Obélix qui me contredira. :smile:

Edited by gargouille
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, gargouille a dit :

Visionix ça fait très français, enfin gaulois, ce n'est pas Obélix qui me contredira. :smile:

Je veux bien ne pas de contredire, mais seulement contre un peu de la potion de Panoramix . . . :tongue:

  • Like 1
  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Le 14/05/2022 à 15:29, Ronfly a dit :

Le casque scorpion s'est apparemment également vendu à des centaines d'exemplaires à l'ANG pour les F16 block 20/30/40. Cela permettra un bon retour d'expérience et fait un beau contrat pour Thalès.

Et testé sur F22

Le 14/05/2022 à 21:14, Julien a dit :

C'est un produit Américain. Thales avait racheté la société qui l'a conçu (dont le nom m'échappe) il y a pas si longtemps.

Visionix non ? En tous cas une pousse du MIT, comme quoi nous aussi nous achetons des pépites a l'étranger. D'ailleurs un brevet vient de tomber que le casque du JSF enfreignait... 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Le 11/05/2022 à 07:21, Obelix38 a dit :

Concernant la gamme AASM de SAGEM, c'est même une de ses raisons d'être :

111781_131419592_aasmsead.jpg

Otez moi d'un doute:

Le S400 à un portée de tir de 400km environ, le premier Rafale est donc à plus de 400km de la cible.  L'AASM a une portée de 100km max, le second Rafale se trouve donc à moins de 100km de la cible.  Une liaison 16 sur des distances de plus de 300km ça marche ?

Edited by Pakal
orthographe
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Pakal a dit :

Une liaison 16 sur des distance de plus de 300km ça marche ?

On peut maintenant encapsuler la liaison 16 dans d'autres protocoles, qu'il s'agisse de TCP/IP ou de protocoles satellitaires.

Tu le vois, l'intérêt de l'antenne satcom ? :biggrin:

(blague à part, je n'ai aucune idée de si elle est intégrée dans le but de réaliser ce genre d'interconnexion ou pas)

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a une heure, Pakal a dit :

Otez moi d'un doute:

Le S400 à un portée de tir de 400km environ, le premier Rafale est donc à plus de 400km de la cible.  L'AASM a une portée de 100km max, le second Rafale se trouve donc à moins de 100km de la cible.  Une liaison 16 sur des distance de plus de 300km ça marche ?

Pour la portée de l'AASM, on est plutôt dans l'ordre de la soixantaine de Km lorsque larguée en altitude, mais de la quinzaine lorsque larguée en TBA . . .

Edit: Quand aux 400 Km de portée de tir du S400, je veux bien contre des cibles subsoniques et peu manœuvrantes (Tanker, AWACS, etc...), mais contre un chasseur, je m'interroge . . . :blink:

Edited by Obelix38
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Pakal a dit :

Le S400 à un portée de tir de 400km environ,

On se demande alors pourquoi il reste de la chasse ukrainienne qui ose s'aventurer au dessus du théâtre des opérations.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 44 minutes, FATac a dit :

On peut maintenant encapsuler la liaison 16 dans d'autres protocoles, qu'il s'agisse de TCP/IP ou de protocoles satellitaires.

Tu le vois, l'intérêt de l'antenne satcom ? :biggrin:

(blague à part, je n'ai aucune idée de si elle est intégrée dans le but de réaliser ce genre d'interconnexion ou pas)

Même en bande UHF de mémoire ça passe jusqu'a 1000 Km mais il faut une vue direct

Et tu peux transmettre par satellite via le standard JRE
59nl.jpg

Edited by clem200
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 5 heures, Pakal a dit :

Otez moi d'un doute:

Le S400 à un portée de tir de 400km environ, le premier Rafale est donc à plus de 400km de la cible.  L'AASM a une portée de 100km max, le second Rafale se trouve donc à moins de 100km de la cible.  Une liaison 16 sur des distances de plus de 300km ça marche ?

AMHA, un réseau de DA à base de S300/400 ça se traite plutot avec de la reco satellitaire + scalp/MdCN.

Edited by Kovy
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 14/05/2022 à 18:46, Patrick a dit :

Quelque chose me dit d'ailleurs que la simultanéité de ces annonces françaises et américaines ne doit rien au hasard. Mais bon.

Après pour moi l'étalon-or du domaine reste le TOPOWL notamment parce qu'il évolue de façon incrémentale:

Topowl hier (2013)

Topowl aujourd'hui (2021) avec l'incrémentation "Digital Display"

Si les technologies étaient allégées et miniaturisées et que le Rafale disposait de la même ouverture angulaire et résolution au niveau de ses capteurs optiques, le TOPOWL Digital Display serait probablement largement au niveau du HMDS du F-35 aujourd'hui, à la condition que les modes afférents soient développés, ce qui ne serait pas une sinécure non plus.

Seulement ça ne pèse pas le même poids et ça vient avec d'autres contraintes. Notamment celle de disposer d'un vrai DAS fonctionnant en lumière visible, en IR, et en IL, permettant de retranscrire fidèlement ce qui se passe en extérieur dans le spectre visible par tous les temps pour y apposer une symbologie en réalité augmentée. Ainsi qu'éventuellement de la superposition d'images SAR ou cartographiques. Ça tombe bien TALIOS superpose déjà des images dans différents spectres (c'est de la fusion de données après-tout) donc ce n'est pas impossible d'imaginer à l'avenir que, d'abord sur hélicoptères comme le H160, puis sur d'autres plates-formes, on dispose à terme d'un mode de superposition cartographique réel, simulé en 3D (c'est le cas aujourd'hui sur Topowl Digital display) SAR par le radar AESA, IR, et même IL couleurs vraies ce qui était une technologie sur laquelle travaillait il y a encore peu le français Photonis!

Oui on a le droit de rêver mais le futur est décidément plein de promesses. Seulement il va falloir investir pour que ça devienne réalité, et si on se moque des 500.000$ par casque de F-35, je ne pense pas qu'on risque de rire longtemps à l'avenir...

C'est le prototype de technologies qui pourraient avoir des usages mixtes militaires et civils, jusqu'au très grand public à mon sens. Thalès saurait-il profiter de ça ? Pas sûr hélas... Mais ça justifierait d'investir, oui.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Pakal a dit :

Otez moi d'un doute:

Le S400 à un portée de tir de 400km environ, le premier Rafale est donc à plus de 400km de la cible.  L'AASM a une portée de 100km max, le second Rafale se trouve donc à moins de 100km de la cible.  Une liaison 16 sur des distances de plus de 300km ça marche ?

La portée de tir "brute" et la No Escape Zone donc la portée utile d'engagement, ce n'est pas la même chose. La vitesse d'un avion, proche de Mach 1 n'est pas négligeable par rapport à celle des missiles sur l'ensemble de leur trajectoire donc cela diminue significativement la portée. Et c'est pire si la cible change de direction car le missile doit dépenser son "énergie finie" pour manœuvrer, ce qui se fait au détriment de sa vitesse donc de sa portée. De plus, un avion à haute altitude ciblé peut piquer à basse altitude où l'air plus épais fera trainer plus le missile encore au détriment de sa portée. Pire, la cible peut même descendre assez bas pour passer derrière l'horizon du radar de guidage si le missile n'a pas son propre radar. Donc même avec ses 400 km de portée théorique, un S400 engagera une cible beaucoup moins loin que cela car ses missiles serait gaspillés sauf si la cible est totalement passive.

Il n'y a pas obligatoirement besoin de la liaison entre avion en instantanée car le site SAM est souvent fixe. En fait le Rafale peut même tout seul détecter et localiser le site à haute altitude avec SPECTRA puis s'approcher à basse altitude et faisant peut être des "pop up" au dessus de l'horizon pour affiner la localisation en étant plus proche par triangulation. Il peut aussi avoir une localisation dans sa description de mission chargé avant le départ.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Kovy a dit :

AMHA, un réseau de DA à base de S300/400 ça se traite plutot avec de la reco satellitaire + scalp/MdCN.

J'ai lu sur je ne sais quel site qu'un "jeu de guerre" (terme probablement inadapté. Les puristes me corrigeront) avait été joué devant JY Le Drian alors ministre de la défense, présentant une attaque de S400 avec son cortège de protection courte portée à base de SCALP mais surtout d'AASM.

Je crois me souvenir qu'il était question d'épuiser les missiles de la batterie grâce aux AASM avant de porter l'estocade finale.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,764
    Total Members
    1,550
    Most Online
    yggtor
    Newest Member
    yggtor
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...