Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

il y a une heure, Ronfly a dit :

Le nostradamus est situé à Dreux et peut detecter sur presque 4000km sur 360°. Le Stradivarius, positionné vers port saint louis du Rhone apparemment, permet de surveiller les zones cotières méditeranéenne avec 370km de portée soit jusqu'a la Corse Sairdaigne, Baléares.

ALors pourquoi parler du Pakistan ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, herciv a dit :

ALors pourquoi parler du Pakistan ?

Effectivement c'est pas cohérent. Désolé il y a erreur dans cet article. Ils se sont emballés sur la portée. Ce serait plus jusqu'à la mer caspienne, Irak, ...

Link to comment
Share on other sites

Mais c'est vrai que des installations comme ça dans notre Outremer nous donnerait une couverture du monde assez intéressante. L'océan Indien depuis la Réunion, le Pacifique depuis la Calédonie et la Polynésie, l'Atlantique Sud depuis la Guyane, et même l'Arctique depuis Saint-Pierre-et-Miquelon...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ronfly a dit :

Petite trouvaille HS en passant concernant les radar OTHR/HFSWR Français:

"...À l’exception de Nostradamus, tous les radars trans-horizon développés jusqu’à présent ont la forme de réseaux linéaires de très grandes dimensions. La physique nous apprend que lorsqu’on utilise des gammes de fréquences basses, il faut disposer de grandes antennes pour obtenir de la directivité. Néanmoins, si ces radars ont une très bonne directivité en gisement, il en est tout autrement de leur directivité en site. Nostradamus est un nouveau concept permettant de la directivité, à la fois en émission et en réception..."

...."Un autre projet de recherche a été lancé en 2009 sous le nom : STRADIVARIUS. Il a permis de mettre au point un nouveau radar HF à ondes de surface capable de surveiller des zones maritimes jusqu’à 200 nautiques des côtes. Un site de démonstration est opérationnel sur les côtes méditerranéennes depuis janvier 2015. STRADIVARIUS vise à repousser les limites inhérentes aux systèmes de radars HF actuels, en proposant une rupture technologique dans la conception même du système : architecture du radar, développement d’ondes complexes et donc amélioration de la résolution de l’image. Le porteur du projet est la société DIGINEXT avec les partenaires industriels Actimar et TDF (aide à la création d’une TPE 2 Boss) et les partenaires de recherche : CNRS / USTV (LSEET). "......

...."Avec ces deux systèmes, les radars français pourraient bien devenir les plus puissants du monde, avec une zone de surveillance couvrant tout le Maghreb, le Proche et le Moyen-Orient, l’Afghanistan, le Pakistan, ainsi qu’environ 120 millions de km² de mer et d’océan de façon homogène et continue...

Apparemment on dispose de systeme qui fonctionnent bien et aux capacites poussées... fin HS.

Tu as un lien parce que 120 000 000 de km2 c'est un quart de la surface de la terre ?

il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

Mais c'est vrai que des installations comme ça dans notre Outremer nous donnerait une couverture du monde assez intéressante. L'océan Indien depuis la Réunion, le Pacifique depuis la Calédonie et la Polynésie, l'Atlantique Sud depuis la Guyane, et même l'Arctique depuis Saint-Pierre-et-Miquelon...

ET puis l'Afrique depuis les kerguelen

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Delbareth a dit :

Edit : Je retire la question, je suppose que le vecteur vitesse est déduit d'une différence entre deux positions ; si elles sont mal connues c'est pas terrible en effet, sauf à prendre un temps plus long. Je pensais qu'il y avait un truc magique style Doopler pour obtenir le vecteur vitesse, mais non la magie n'existe pas. :happy:

Je ne sais pas si c'est ça dont tu parles mais de ce que je comprend, il y a des techniques pour estimer la direction a partir d'une seule impulsion:

https://en.wikipedia.org/wiki/Monopulse_radar

En gros, en manipulant ton diagramme d'antenne (https://www.google.com/search?q=bayliss+pattern&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjyp-_rl-r6AhUwx4UKHUbmDooQ_AUoAXoECAEQAw&biw=3224&bih=1315#imgrc=Ep9Ezpx1hzNMFM) tu peut créer deux faisceaux qui pointent dans des directions quasiment identiques, avec un gain le plus faible possible entre les deux faisceaux. A la réception, le rapport signal a bruit sera légèrement plus élevé dans un faisceau que dans l'autre (parce qu'un des faisceau "peindra" mieux la cible que l'autre), ce qui te donne une idée de la direction dans laquelle se déplace la cible. Je ne sais pas si c'est possible dans les bandes UHF / VHF, si tu as l'équivalence entre le diagramme d'émission et de réception tes lobes vont être assez large en azimuth / élévation, donc potentiellement la différence de signal entre les deux lobes est très faible ? En espérant ne pas raconter trop de conneries.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a un article intéressant sur le standard F4 du Rafale dans Air Fan d'octobre-novembre 2022.

 Ils annoncent une configuration à 8 missiles (6 MICA NG, 2 Meteor) avec l'ouverture des points 3 de voilure (ils précisent que Dassault n'a pas ouvert ces points mais juste fait des tests).

Est-ce qu'une configuration à 4 MICA NG e t4 Meteor ne serait pas plus adaptée pour la haute intensité ?  A 120 km de distance d'engagement on peut imaginer qu'il faudra tirer plusieurs missiles sur une seule cible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, faltenin1 a dit :

Est-ce qu'une configuration à 4 MICA NG e t4 Meteor ne serait pas plus adaptée pour la haute intensité ?  A 120 km de distance d'engagement on peut imaginer qu'il faudra tirer plusieurs missiles sur une seule cible.

En conflit de haute intensité, on finit par avoir une guerre financière. L'importation de meteor nous coûtera bien plus cher que la production de MICA NG, donc on va préférer utiliser des MICA et réduire au minimum l'usage de meteor.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Ronfly a dit :

L'avantage du mica ng également, c'est qu'il disposera d'un autodirecteur em aesa ou ir bispectral, d'un propulseur bipulse augmentant portée/nez, d'une fusée proximité directionnelle formant plus précisement la gerbe d'éclat. Tout cela en conservant les memes caractéristiques physiques formes, centrage, masse. 

L'AD AESA du MICA NG va se retrouver sur le Meteor dans la foulée.  Un Meteor mk2

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, BP2 a dit :

L'AD AESA du MICA NG va se retrouver sur le Meteor dans la foulée.  Un Meteor mk2

Question ? ou présomption perso.  ?  ou Affirmation ? ... Alors si affirmation : Référence ? 

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ronfly a dit :

(...)d'une fusée proximité directionnelle formant plus précisement la gerbe d'éclat. (...)

Hmmm... :rolleyes:

La fusée, c'est l'élément qui déclenche le fonctionnement de la charge militaire, charge militaire qui produit l'effet voulu. Par conséquent il n'y a aucun lien entre la fusée de proximité et la gerbe d'éclats. :tongue:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, DEFA550 said:

Hmmm... :rolleyes:

La fusée, c'est l'élément qui déclenche le fonctionnement de la charge militaire, charge militaire qui produit l'effet voulu. Par conséquent il n'y a aucun lien entre la fusée de proximité et la gerbe d'éclats. :tongue:

Disons qu'elle peut déclencher la production de la gerbe d'éclat à un moment plus propice.

Sur Iron Dôme beaucoup de rocket passe à travers l'interception parce que les position et attitude de:

  • l'intercepteur
  • la cible
  • le champ de vision de la fusée de proximité
  • la forme de l'anneau d'éclat

Conduise à des scenario de criblage très différent. Selon certain angle entre la cible et l'intercepteur, l'anneau - qui parcourt un cône - d’éclat, ne coupe tout simplement pas la trajectoire de la cible ... c'est un des gros problème du système pour amélioré le "Pk" d'une charge annulaire.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

15 hours ago, Kelkin said:

haute intensité commerciale.

?

Qu'est-ce que ceci ? Une opportunité de faire des photos qu'on peut faire sans avoir besoin de déclarer une configuration opérationnelle ? Parce que des photos et des plaquettes, tu peux les faire avec tous les configurations que tu veux (tant qu'elles sont logiques et respectent ce qui est faisable en réalité (Coucou l'Eurofighter et le Gripen justement, les rois du commercial avant l'ingénieur...) Et que ça peut intéresser des clients éventuels)

Ce serait sans doute joli, et accrocheur. Mais pas ce qui sera utilisé par l'AAE. C'est possible, sans doute. Et je suis sûr que ça rend plutôt bien. Mais ce n'est pas ce qui a été retenu par les opérationnels français. Pour les autres opérateurs, ils gèrent comme ils veulent, en fonction de leur besoin estimé. (Je l'imagine bien sur les Rafale grecs par exemple, pour calmer la Turquie si elle décide d'envoyer des appareils en nombre : tu as une grosse capacité de nuire de loin, couplée avec la discrétion du Rafale, ça pourrait être très intéressant en sous effectif contre du F-16 un peu trop hostile. Mais encore une fois, de loin. Ça implique de ne pas faire de la patrouille proche de la frontière, ce qu'ils faisaient avec leurs Mirage justement...)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, DEFA550 a dit :

Hmmm... :rolleyes:

La fusée, c'est l'élément qui déclenche le fonctionnement de la charge militaire, charge militaire qui produit l'effet voulu. Par conséquent il n'y a aucun lien entre la fusée de proximité et la gerbe d'éclats. :tongue:

Donc si on dit: "une fusée de proximité laser généra un effet directionnel, en gérant plus précisément la formation de la gerbe d'éclats afin d'optimiser l'effet militaire".. c'est mieux ?

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Bechar06 a dit :

Question ? ou présomption perso.  ?  ou Affirmation ? ... Alors si affirmation : Référence ? 

Présomption personnelle, mais quand on sait que l'AD du Meteor actuel est directement dérivé (voir plus) de celui du MICA EM, je me permet de penser très fort qu'on mettra la version la plus récente dans le Meteor.  Et au passage ca coupera l'herbe sous le pied du projet de Meteor avec AD japonais. Un AD AESA....

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Ronfly a dit :

Donc si on dit: "une fusée de proximité laser généra un effet directionnel, en gérant plus précisément la formation de la gerbe d'éclats afin d'optimiser l'effet militaire".. c'est mieux ?

Lexicalement c'est pareil. On va donc dire "une fusée de proximité plus précise permettant de mieux exploiter les effets de la charge militaire". Comme ça les choses restent bien distinctes (capteur d'un côté, effecteur de l'autre) avec comme seule relation un signal d'injonction de l'un vers l'autre. Tu peux voir ça comme un détail, sauf que la précision évite à beaucoup d'interpréter de travers puis ensuite d'extrapoler sur cette "connaissance" vérolée.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, BP2 a dit :

Présomption personnelle, mais quand on sait que l'AD du Meteor actuel est directement dérivé (voir plus) de celui du MICA EM, je me permet de penser très fort qu'on mettra la version la plus récente dans le Meteor.  Et au passage ca coupera l'herbe sous le pied du projet de Meteor avec AD japonais. Un AD AESA....

Les missiles n'ont pas le même diamètre, donc je crains que l'adaptation au METEOR soit un développement quasi complet (à l'ASTER aussi ...). Généralement cela rentre au chausse-pied dans le missile avec des cartes électroniques et des équipements circulaires du bon diamètre.

MICA : diamètre de 160 mm

METEOR : diamètre de 178 mm (égal à celui de l'AMRAAM pour tenir dans les logement de fuselage de l'Eurofighter)

ASTER : diamètre de 180 mm (!)

Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Ronfly a dit :

Pour les ignorants comme moi, en gros, la fusée de proximité est un capteur qui donne l'info à l'explosif où/quant/comment exploser.

"Où" et "quand" je veux bien. "Comment" je suis beaucoup plus dubitatif.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Deres a dit :

Les missiles n'ont pas le même diamètre, donc je crains que l'adaptation au METEOR soit un développement quasi complet (à l'ASTER aussi ...). Généralement cela rentre au chausse-pied dans le missile avec des cartes électroniques et des équipements circulaires du bon diamètre.

MICA : diamètre de 160 mm

METEOR : diamètre de 178 mm (égal à celui de l'AMRAAM pour tenir dans les logement de fuselage de l'Eurofighter)

ASTER : diamètre de 180 mm (!)

ce qui rentre dans un cylindre de 160mm de diamètre rentre dans un de 178 ou 180.....    au pire tu peux agrandir l'antenne....

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...