Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, FAFA a dit :

Pour être totalement objectif il faudrait savoir si le F-15 emportait ses (CFT : Conformal Fuel Tanks) qui épousent le fuselage. Sur les images je n'arrive pas à le distinguer.

Ca changerait finalement que peu de chose, les cft sont justement là pour permettre un emport supplémentaire sans trop impacter l’aérodynamique comparativement aux bidons perpendiculaires. 
donc meme si, ca remettrait pas les deux appareils sur un pied d’égalité théorique. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, wagdoox a dit :

Ca changerait finalement que peu de chose, les cft sont justement là pour permettre un emport supplémentaire sans trop impacter l’aérodynamique comparativement aux bidons perpendiculaires. 
donc meme si, ca remettrait pas les deux appareils sur un pied d’égalité théorique. 

Je le pensait aussi jusqu'à ce que je lise ceci:

https://www.thedrive.com/the-war-zone/f-15ex-conformal-tank-funds-sought-fleet-size-questions-reemerge

Par contre je m'arrête là car nous allons partir sur un HS.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Jarod a dit :

C'est A/A ou Str 1 et 2.

Ca se fait manuellement, mais faut que l'avion soit d'accord(donc que la masse calculer par l'avion soit en accord avec la config A/A).

Comment l'avion est t il "d'accord "? Ou autrement posé, comment l'avion sait calculer sa masse en vol ?

Je pensais qu'il ne pouvait le faire qu'au sol, posé sur ses trains d'atterrissages.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, LePetitCharles a dit :

Comment l'avion est t il "d'accord "? Ou autrement posé, comment l'avion sait calculer sa masse en vol ?

Je pensais qu'il ne pouvait le faire qu'au sol, posé sur ses trains d'atterrissages.

 

L’avion sait très exactement quelles sont les emports qu’il emporte ainsi que la masse de carburant dans ses réservoirs et bidons externes, donc il connaît sa masse. 
Sinon comment un Marin saurait qu’il a la masse satisfaisante pour apponter par exemple ?

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Jarod a dit :

L’avion sait très exactement quelles sont les emports qu’il emporte ainsi que la masse de carburant dans ses réservoirs et bidons externes, donc il connaît sa masse. 
Sinon comment un Marin saurait qu’il a la masse satisfaisante pour apponter par exemple ?

Justement je pensais (visiblement mal) que cela se faisait par différence (consommation de fluide et de munition).

Pardon d'insister mais par quel procédé calcule-t-on la masse en vol alors (je pose la question pour un Rafale , un A320, un Cessna, ...) ? Est ce une approximation ?

Déjà qu'au sol, connaitre la masse précise de Jet A1 chargé dans l'avion est une gageure ...

Link to comment
Share on other sites

Au vu de la lmp, l’aae aurait que 42 rafale en plus. On devait en avoir 24 de remplacement et 30 de la tranche 5. 
 

Le remplacement de croates ne sera donc pas effectif. 

le tout rafale attendra…

Link to comment
Share on other sites

Euh, les 12 ne remplacement grecs ne sont ils pas déjà commandés (en 2022) ? Dans ce cas normal de n’en commander que 30 + 12 (les croates)…

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, tipi a dit :

Euh, les 12 ne remplacement grecs ne sont ils pas déjà commandés (en 2022) ? Dans ce cas normal de n’en commander que 30 + 12 (les croates)…

Mais la livraison est prevu en 2025. 
hors la on parle de 2024 a 2030.

Peut etre que je m’embrouille entre commande et livraison. 
 

toujours est il que l’aae aura que 134 rafale en 2030 + les rafale marine, on est toujours pas au 210 rafale prevu pour 2030. 
 

Sans parler des quelques rafale m neufs qui auraient ete bienvenu pour la marine 

Edited by wagdoox
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Kovy a dit :

Vous voyez des bidons sous les ailes du Rafale au brake ?

Moi pas.

Au pire il n'a qu'un seul bidon en ventral et a donc ses pleines capacités AA.

Quant au bandit, la forme typique de la casquette du tableau de bord et le bout de l'antenne IFF devant le radome ne trompent pas : on a affaire à un F-16 et non au F-15 du début de la vidéo.

Tenter une analyse de dogfight sur 1.5 secondes d'images en extrapolant sur les images de vol en formation "pour la com" des plans précédants, ce n'est pas très sérieux.

Ate nous avait habitué à mieux.

Et j'ajoute qu'il existe sur Youtube un film bien plus long d'un engagement BFM Rafale v/s F-16 norvégien passant de neutral à offensive et nous montrant au passage que le taux de virage instantané ET soutenu du Rafale sont plutôt très bon.

Révélation

Une vidéo que Até avait même commentée!

Révélation
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, herciv a dit :

Trouvé sur f-16.net. Données simulées très intéressantes sur le M88-2.

Issue de cette thèse : http://elodieroux.com/ReportFiles/ModelesMoteurVersionPublique.pdf

file.php?id=41884&t=1

Intéressant !

D'après cette simulation, et si j'interprète l'image correctement, un M88 à Mach 1,6 et 4000m d'altitude pousse à environ 10t. 
Et on comprend bien aussi l'intérêt d'arriver à très haute altitude avec déjà une vitesse élevée, puisqu'il est quasiment impossible de pousser suffisamment pour regagner une vitesse supersonique quand on est déjà à 50000 pieds en subsonique (ça pourrait donner quelques réponses à ceux qui ont analysé dans tous les sens une vue de HUD publiée récemment)

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a çà aussi p186

La Température d’entrée Turbine

La température d’entrée turbine est de l’ordre de T4 = 1600 K mais les moteurs récents ont tendance à avoir des températures plus élevées (M88-2 : T4 = 1850 K). Les motoristes définissent une température d’entrée turbine maximale de décollage, de montée et maximale continue de croisière. Au décollage la température d’entrée turbine T4 est maximale mais ne peut pas être maintenue pendant toute la durée du vol, sous peine d’endommager le moteur. On définit alors la régulation de température ∆T4 qui est la différence de température opérationnelle (en vol) et conceptuelle (celle maximale au décollage) : ∆T4 = T4opérationnelle − T4conceptuelle Nous n’avons pas accès à cette donnée et n’avons pas suffisamment de données expérimentales pour l’évaluer. Cela dit, E.Torenbeek [Tor86], propose quelques ordres de grandeur pour les réacteurs à faible taux de dilution λ : ∆T4 = −150 à −200 K. Ce paramètre est très influent sur la poussée : plus la température d’entrée turbine opérationnelle sera faible, moins la poussée sera importante. Le pilote peut, par l’intermédiaire de la “manette des gaz”, réduire la température d’entrée turbine opérationnelle afin d’ajuster la poussée de ses moteurs selon ses besoins. Par conséquent, ce n’est plus une température d’entrée turbine maximale admissible, et donc le moteur créera une poussée non maximale F ≤ Fmax. Donc, il est nécessaire de considérer une ∆T4 qui impose la température d’entrée turbine opérationnelle maximale admissible (définie par le motoriste selon les cas de vol : décollage, montée, croisière), donc qui limite la poussée maximale Fmax. Mais considérer une valeur de ∆T4 trop restrictive revient à considérer une poussée F ≤ Fmax. Nous aurions pu penser à tort que seule la température d’entrée turbine opérationnelle (de vol) était importante pour la poussée et que la température conceptuelle avait peu d’importante. En fait, ce n’est pas le cas. Pour une même température opérationnelle d’entrée turbine T4opérationnelle, un même Mach, altitude de vol (les autres paramètres conceptuels moteur étant identiques : εc, λ), des moteurs ayant des températures conceptuelles d’entrée turbine T4conceptuelle différentes (donc des régulations ∆T4 différentes), ne délivrent pas la même poussée (Figure 5.9, p. 187). L’écart pouvant parfois atteindre près de 10%. Un modèle de Poussée moteur doit alors tenir compte à la fois de la température d’entrée turbine conceptuelle T4 et de la régulation ∆T4.

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 04/04/2023 à 21:17, Jarod a dit :

C'est assez flagrant quand même qu'il est en lisse sur les images, hormis le pod.

Du coup on a d'un côté un F15 (sans cft): masse vide ~15000kg + nacelle/emport 400kg + si moitié carburant 3000kg = ~18500kg pour 26200 kg de poussée.

Et de l'autre Rafale: mav: ~10000kg + 3 bidons si vide ~750kg + si moitié carburant interne: 2300kg = ~ 13000kg pour 15000kg de poussée... 

Avec ces spéculations, dans cette conf là, il y a pas photo sur le rapport poids/poussée en tous cas... De quoi aider fortement dans les manœuvres en dogfight me semble t'il....

Link to comment
Share on other sites

D'un coté, ils sont en mission pour couler les PA chinois avec trois bidons, et il se font surprendre par des J20 (impossible me direz vous, les Rafale les auraient déjà repéré de loin et abattus avec les Météor. ou de plus prêt avec des MICA).... .

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Kovy a dit :

"Nous avons une grande fierté de participer à la réappropriation de ce savoir-faire qui était à l’étranger et qui est stratégique pour la France"

Si c'était stratégique pourquoi ça avait été délocalisé ?

Le limoges c'est cher :biggrin:

Edited by Picdelamirand-oil
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...