Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Il y a 4 heures, Teenytoon a dit :

Ça l’aurait sûrement sauvé si le pilote avait également pu se réveiller tout seul avant le bingo fuel.

Tout seul, tout seul, mais la Madame du système sonore elle fait quand même ce qu’elle peut pour faire revenir le pilote à la conscience, après la fin de la manœuvre de rétablissement par l’AGCAS. :happy:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, JulietBravo a dit :

C’est quoi cette histoire de panne de carburant ? :huh:

Ben s’il n’avait pas percuté la planète grâce à un AGCAS mais que le pilote était suffisamment ko pour ne pas se réveiller tout de suite, les avions de démo ne sont jamais chargés full pétrole, donc y’a un moment il aurait pu aussi finir au tas par manque de carburant. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, JulietBravo a dit :

Tout seul, tout seul, mais la Madame du système sonore elle fait quand même ce qu’elle peut pour faire revenir le pilote à la conscience, après la fin de la manœuvre de rétablissement par l’AGCAS. :happy:

Je suis pas sûr que ça continue à gueuler une fois l’avion rétabli.

Peut-être @Oxcartsaurait nous en dire plus. 

Edited by Teenytoon
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
On 8/21/2023 at 10:14 PM, JulietBravo said:

Tout seul, tout seul, mais la Madame du système sonore elle fait quand même ce qu’elle peut pour faire revenir le pilote à la conscience, après la fin de la manœuvre de rétablissement par l’AGCAS. :happy:

Une variante de collier anti aboiement pour chien ca marcherait?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ronfly a dit :

On voit bien qu'on a un moment Rafale et ce que je peux dire c'est que ce moment Rafale va durer. Il va durer un certain temps », a estimé mardi dernier Eric Trappier sur BFM Business. Le PDG de Dassault Aviation est convaincu que le Rafale a un créneau commercial inédit. Le Rafale « répond aux besoins des armées qui l'achètent » et « la géopolitique est en faveur de la France parce que le pays, qui ne veut acheter ni américain, ni russe, a une offre française de grande valeur avec le positionnement français qui est toujours intéressant pour un certain nombre de pays qui ne veulent pas s'aligner », a-t-il expliqué.

Dans ce contexte favorable, Eric Trappier a fixé à ses équipes, pourtant éreintées par le rythme intense des campagnes commerciales depuis trois ans, deux objectifs prioritaires à l'international pour la fin d'année : terminer les négociations avec l'Inde sur les Rafale Marine, qui devraient être armés avec des missiles indiens, et obtenir la mise en vigueur de la troisième tranche du contrat Rafale en Indonésie (18 appareils restants sur les 42 commandés par Jakarta pour un montant de 8,1 milliards d'euros hors armement). En revanche, en Inde, la mise en vigueur du contrat des 26 Rafale Marine, une commande annoncée le 13 juillet à Paris par le Premier ministre indien Narendra Modi, semblerait hors d'atteinte avant la fin de l'année. Et donc elle ne pourrait pas être pas comptabilisée dans le carnet de commandes de Dassault Aviation en 2023. Pour cela, New Delhi doit verser un acompte.

42 Rafale indonésiens en carnet

En Indonésie, après avoir réussi à confirmer en août la deuxième tranche du contrat Rafale, Dassault Aviation devrait logiquement recevoir le dernier acompte pour la mise en vigueur de la troisième tranche en dépit du protocole d'accord (MoU) signé fin août entre l'administration indonésienne et Boeing pour l'achat de 24 F-15IDN. Jakarta s'est bien gardé de signer une LOA (lettre d'offre et d'acceptation) avec Washington qui aurait été engageante pour Jakarta. En revanche, le ministre de la Défense indonésien Prabowo Subianto aurait déjà obtenu le financement pour mettre en vigueur les 18 Rafale restants d'ici à la fin de l'année 2023. Il a également finalisé l'achat des 12 Mirage 2000-5 du Qatar.

A court terme, les ventes à l'export du Rafale vont dépasser celles du Mirage 2000 (286 appareils vendus). A ce jour, Dassault Aviation et la France ont vendu de façon ferme 267 Rafale, dont 24 d'occasion (55 en Égypte, 36 au Qatar, 36 en Inde, 24 en Grèce, dont 12 d'occasion, 80 aux Émirats Arabes Unis, 12 d'occasion à la Croatie et 24 à l'Indonésie). En rajoutant les 18 Rafale en Indonésie et les 26 Rafale Marine en Inde, l'avion de combat tricolore se sera vendu à 311 exemplaires. Bien plus que le Gripen suédois (102 exemplaires) et le Typhoon du consortium Eurofighter (151), voire le Super Hornet de Boeing (48). Et Dassault Aviation a encore en soute plusieurs prospects sérieux en Colombie, en Serbie, en Irak, au Qatar et en Égypte. Seul bémol, l'avionneur n'a pas les ressources humaines (commerciaux, juridiques...) pour mener en parallèle plusieurs campagnes export.

Et la France ?

Enfin, Dassault Aviation compte fermement sur le ministère des Armées pour contractualiser les 42 Rafale, dont 20 appareils devront être livrés entre 2027 et 2030. Soit 30 Rafale prévus de très longue date (tranche 5) plus les 12 appareils pour compenser les appareils d'occasion vendus à la Croatie. Ce qui portera à 137 le nombre de Rafale dans la flotte de l'armée de l'air française. Cette commande est prévue dans la loi de finances 2023. « Un carnet de commande qui devrait en toute logique augmenter avant la fin de l'année », avait assuré en juillet Eric Trappier. Entre 78 (36 en Indonésie et 42 en France) et 104 appareils...

Michel Cabirol

 

@RonflyBon va falloir sérieusement augmenter la cadence  

Vous êtes à combien par mois mainteant ?

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scarabé a dit :

On voit bien qu'on a un moment Rafale et ce que je peux dire c'est que ce moment Rafale va durer. Il va durer un certain temps », a estimé mardi dernier Eric Trappier sur BFM Business. Le PDG de Dassault Aviation est convaincu que le Rafale a un créneau commercial inédit. Le Rafale « répond aux besoins des armées qui l'achètent » et « la géopolitique est en faveur de la France parce que le pays, qui ne veut acheter ni américain, ni russe, a une offre française de grande valeur avec le positionnement français qui est toujours intéressant pour un certain nombre de pays qui ne veulent pas s'aligner », a-t-il expliqué.

Dans ce contexte favorable, Eric Trappier a fixé à ses équipes, pourtant éreintées par le rythme intense des campagnes commerciales depuis trois ans, deux objectifs prioritaires à l'international pour la fin d'année : terminer les négociations avec l'Inde sur les Rafale Marine, qui devraient être armés avec des missiles indiens, et obtenir la mise en vigueur de la troisième tranche du contrat Rafale en Indonésie (18 appareils restants sur les 42 commandés par Jakarta pour un montant de 8,1 milliards d'euros hors armement). En revanche, en Inde, la mise en vigueur du contrat des 26 Rafale Marine, une commande annoncée le 13 juillet à Paris par le Premier ministre indien Narendra Modi, semblerait hors d'atteinte avant la fin de l'année. Et donc elle ne pourrait pas être pas comptabilisée dans le carnet de commandes de Dassault Aviation en 2023. Pour cela, New Delhi doit verser un acompte.

42 Rafale indonésiens en carnet

En Indonésie, après avoir réussi à confirmer en août la deuxième tranche du contrat Rafale, Dassault Aviation devrait logiquement recevoir le dernier acompte pour la mise en vigueur de la troisième tranche en dépit du protocole d'accord (MoU) signé fin août entre l'administration indonésienne et Boeing pour l'achat de 24 F-15IDN. Jakarta s'est bien gardé de signer une LOA (lettre d'offre et d'acceptation) avec Washington qui aurait été engageante pour Jakarta. En revanche, le ministre de la Défense indonésien Prabowo Subianto aurait déjà obtenu le financement pour mettre en vigueur les 18 Rafale restants d'ici à la fin de l'année 2023. Il a également finalisé l'achat des 12 Mirage 2000-5 du Qatar.

A court terme, les ventes à l'export du Rafale vont dépasser celles du Mirage 2000 (286 appareils vendus). A ce jour, Dassault Aviation et la France ont vendu de façon ferme 267 Rafale, dont 24 d'occasion (55 en Égypte, 36 au Qatar, 36 en Inde, 24 en Grèce, dont 12 d'occasion, 80 aux Émirats Arabes Unis, 12 d'occasion à la Croatie et 24 à l'Indonésie). En rajoutant les 18 Rafale en Indonésie et les 26 Rafale Marine en Inde, l'avion de combat tricolore se sera vendu à 311 exemplaires. Bien plus que le Gripen suédois (102 exemplaires) et le Typhoon du consortium Eurofighter (151), voire le Super Hornet de Boeing (48). Et Dassault Aviation a encore en soute plusieurs prospects sérieux en Colombie, en Serbie, en Irak, au Qatar et en Égypte. Seul bémol, l'avionneur n'a pas les ressources humaines (commerciaux, juridiques...) pour mener en parallèle plusieurs campagnes export.

Et la France ?

Enfin, Dassault Aviation compte fermement sur le ministère des Armées pour contractualiser les 42 Rafale, dont 20 appareils devront être livrés entre 2027 et 2030. Soit 30 Rafale prévus de très longue date (tranche 5) plus les 12 appareils pour compenser les appareils d'occasion vendus à la Croatie. Ce qui portera à 137 le nombre de Rafale dans la flotte de l'armée de l'air française. Cette commande est prévue dans la loi de finances 2023. « Un carnet de commande qui devrait en toute logique augmenter avant la fin de l'année », avait assuré en juillet Eric Trappier. Entre 78 (36 en Indonésie et 42 en France) et 104 appareils...

Michel Cabirol

 

@RonflyBon va falloir sérieusement augmenter la cadence  

Vous êtes à combien par mois mainteant ?

Effectivement, faut envoyer le pater maintenant. 2 pour l'instant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Oxcart a dit :

Pour sûr ! Le "paté du mataf" !

J’en étais sûr, en vérité t’es un marin contrarié ! Je comprends mieux maintenant tes commentaires à leur égard : c’est de l’amour refoulé.

Edited by cicsers
  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, Jarod a dit :

J'y étais hier, j'ai entendu la même bêtise, ça m'a bien fait rire.

En neuf y'en à qu'un seul, c'est le B359. En retrofit, il y'en à qu'un et c'est un monoplace de l'armée de l'air qui vient de finir. Le premier Marin en retrofit devrait commencer bientôt.

Elle fait juste l'amalgame avec la première partie du retrofit, qui permet d'avoir les nouvelles VTL numérique. Alors certes c'est le début de la mise à jour au standard F4 mais ca n'en fait pas pour autant un avion au standard F4, il lui faut le seconde partie et ceux qui ont volé ce week-end ne l'avait pas.

Donc soit elle n'y connait rien, soit c'est volontaire, je penche plutôt pour la seconde. Au final les gens qui tiqueront, y'en aura pas bcp...

Des Rafale M passés au standard F4 (F4.1), il y en a déjà 3 au CEPA (ça a été écrit dans Air & C...).
Un autre preuve ici : https://www.opex360.com/2023/04/21/le-rafale-m-porte-au-standard-f4-1-a-fait-ses-premiers-vols-depuis-le-porte-avions-charles-de-gaulle/

[EDIT] Et là aussi c'est écrit : https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/cepa10s-experimente-nouveau-standard-du-rafale-marine-f41

Je crois que la 17F (flottille qui est ops cette année) en a déjà reçu aussi, depuis.

Edited by JulietBravo
Ajout de la ligne [EDIT]
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Jarod a dit :

Donc soit elle n'y connait rien, soit c'est volontaire, je penche plutôt pour la seconde. Au final les gens qui tiqueront, y'en aura pas bcp...

Perso je vote pour la 1ère option.
Je ne connais pas cette personne en particulier, mais le nombre de bourdes racontées par le speaker au Bourget, ou dans n'importe quel air show, est toujours assez élevé pour les grands malad... les passionnés que nous sommes :tongue:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

Perso je vote pour la 1ère option.
Je ne connais pas cette personne en particulier, mais le nombre de bourdes racontées par le speaker au Bourget, ou dans n'importe quel air show, est toujours assez élevé pour les grands malad... les passionnés que nous sommes :tongue:

C'était qui la speakrine en question ? la jeune de la chaine passion aero ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, JulietBravo a dit :

Des Rafale M passés au standard F4 (F4.1), il y en a déjà 3 au CEPA (ça a été écrit dans Air & C...).
Un autre preuve ici : https://www.opex360.com/2023/04/21/le-rafale-m-porte-au-standard-f4-1-a-fait-ses-premiers-vols-depuis-le-porte-avions-charles-de-gaulle/

[EDIT] Et là aussi c'est écrit : https://www.defense.gouv.fr/marine/actualites/cepa10s-experimente-nouveau-standard-du-rafale-marine-f41

Je crois que la 17F (flottille qui est ops cette année) en a déjà reçu aussi, depuis.

Oui en effet y’en a deux qui on été rétrofités, je les avais oublié ceux là ils étaient dans un processus différent des essais en vol. 
Maintenant on rentre dans la « série » et là ça n’a pas encore commencé pour les Marins. 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...