Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Rafale]


g4lly
 Share

Recommended Posts

Le 06/01/2024 à 21:56, MatOpex38 a dit :

enjoy 

 

 

Je ne la vois que maintenant et j'ai plusieurs questions :

- à 15:15 on voit une vue de haut du porte-avion, qui a l'air d'être tout seul (juste un autre truc à 15:23 en haut de l'image). C'est pas censé être un groupe aéronaval, où c'est juste que je me fait une mauvaise idée des distances qui séparent les bateaux dans ce genre de trucs ?

- à 16:00, je suis hyper surpris par l’atterrissage (ou autre nom) et par la très courte distance entre la fin du virage et l'atterrissage. J'imaginais ça beauuucoup plus long. Encore une fois c'est moi qui imaginais mal où je suis pas le seul ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Delbareth a dit :

- à 15:15 on voit une vue de haut du porte-avion, qui a l'air d'être tout seul (juste un autre truc à 15:23 en haut de l'image). C'est pas censé être un groupe aéronaval, où c'est juste que je me fait une mauvaise idée des distances qui séparent les bateaux dans ce genre de trucs ?

Peut être que c'est au large de Toulon et dans ce cas il est possible qu'il soit seul ?

Cependant comme tu le dis je pense qu'on se rend peu compte des distances entre les bateaux du GAN. On a l'habitude des photos où tout le monde est à 500m :happy:

La marine utilise souvent cette image : si le porte-avion est Paris, la frégate qui assure la route tout devant est à Lyon

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Delbareth a dit :

Je ne la vois que maintenant et j'ai plusieurs questions :

- à 15:15 on voit une vue de haut du porte-avion, qui a l'air d'être tout seul (juste un autre truc à 15:23 en haut de l'image). C'est pas censé être un groupe aéronaval, où c'est juste que je me fait une mauvaise idée des distances qui séparent les bateaux dans ce genre de trucs ?

- à 16:00, je suis hyper surpris par l’atterrissage (ou autre nom) et par la très courte distance entre la fin du virage et l'atterrissage. J'imaginais ça beauuucoup plus long. Encore une fois c'est moi qui imaginais mal où je suis pas le seul ?

Concernant la procédure d'appontage, cf. l'illustration à la fin de ce (court) document :

https://www.defense.gouv.fr/sites/default/files/cesm/BM237_Appontage.pdf

La phase de "groove" (la finale à peu près rectiligne) est relativement courte, avant c'est un grand virage continu de "180°".

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Et heureusement parce que pendant la ligne droite de l'avion, la batellerie continue d'avancer. Si ça devait durer deux minutes, ce ne serait plus une ligne droite mais une ligne courbe. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Teenytoon a dit :

Et heureusement parce que pendant la ligne droite de l'avion, la batellerie continue d'avancer. Si ça devait durer deux minutes, ce ne serait plus une ligne droite mais une ligne courbe. 

L'approche CCA (Carrier Controlled Approach ?) ça existe aussi pour des conditions moins nominales, avec une beaucoup plus longue finale... ;-)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Teenytoon a dit :

Si ça devait durer deux minutes, ce ne serait plus une ligne droite mais une ligne courbe.

Genre, comme une correction de dérive... :wink:

Link to comment
Share on other sites

Le 25/01/2024 à 13:47, Picdelamirand-oil a dit :

TALIOS dispose de deux modes infrarouges : un mode MWIR capable d'imager certains propulseurs à 200 km et un mode SWIR pour imager et caractériser les profils d'aéronefs, même furtifs, ou des véhicules camouflés.

Il en a été question à un moment donné mais ce n'est plus d’actualité. Le SWIR c'est grosso modo la bande 1-3 microns, il faut un détecteur spécifique et une optique adaptée, pas implémentés. Sur la voie TV il y a par contre un mode proche IR 0.7-0.9 micron. Comme sur Atlis et l'OSF...

https://www.thalesgroup.com/sites/default/files/database/document/2018-07/TALIOS-GB_0.pdf

Le 25/01/2024 à 13:47, Picdelamirand-oil a dit :

La télémétrie est utilisée pour le suivi des cibles furtives et pour l'identification.

... télémétrer tout ce qui a  été verrouillé sur la voie TV.

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

La France passe une commande de 42 Rafale à Dassault

En ce début d’année 2024, le Ministre des armées Sébastien LECORNU a officialisé la commande de 42 avions de combat Rafale auprès de Dassault Aviation. Cette 5ème tranche permettra à la France d’atteindre le nombre de 234 Rafale au sein de ses forces d’ici 2032. La nouvelle tranche sera entièrement composée de versions monoplace au standard F4 qui pourront évoluer d’ici quelques années vers le standard F5. Une commande historique de plus de 5 milliards d’euros, prévue dans le cadre de la montée en puissance du Rafale et permise par la nouvelle Loi de Programmation Militaire 2024-2030.

Une commande nationale historique face à l’exportation grandissante du Rafale

Depuis 1993 il s’agit de la 5ème commande de Rafale effectuée par la France. À ce jour elle en a commandé :

  • 13 en 1993
  • 48 en 1999
  • 59 en 2004
  • 60 en 2009
  • 42 en 2024

Cela faisait presque une quinzaine d’années que les armées françaises n’avaient pas passé commande. Cette période de vide s’explique par de nombreuses coupes dans le budget de la défense au cours des dernières décennies. La commande réalisée par Balard permettra de combler les rangs de l’armée de l’air et de l’espace qui avait dû céder deux douzaines d’appareils français d’occasion à la Grèce et la Croatie. Une commande exceptionnelle de 12 Rafale avait d’ailleurs été passée en 2021 en vue de remplacer les aéronefs vendus à la Grèce. La 5ème tranche représente donc 30 Rafale auxquels s’ajoutent 12 Rafale en remplacement de ceux vendus à la Croatie. De son côté, l’avionneur français s’est tourné vers l’export avec 261 aéronefs vendu depuis 2015 :

  • 55 à l’Égypte
  • 36 au Qatar
  • 36 à l’Inde
  • 80 aux Émirats Arabes Unis
  • 42 à l’Indonésie
  • 24 à la Grèce, dont 12 ex-français d’occasion
  • 12 à la Croatie, tous ex-français d’occasion

Malgré un départ difficile concernant l’exportation de l’avion de combat, ce sont pourtant les exports qui représentent la majorité des aéronefs vendus par le constructeur (234 français, 261 étrangers pour un total de 495). Le carnet de commande devrait poursuivre cette dynamique concernant les pays étrangers. En février 2022 c’est l’Indonésie qui avait signé un contrat avec Dassault pour l’acquisition de 42 Rafale. Plus récemment le gouvernement indien a annoncé qu’il souhaitait acquérir 26 Rafale Marine pour l’Indian Navy. A cette dernière pourrait s’ajouter une commande plus importante dans le cadre du programme MRFA (Multi-Role Fighter Aircraft), l’Inde cherchant à acquérir 114 aéronefs de combat. Des rumeurs pointent d’ailleurs du doigt la potentielle création d’une chaine de production délocalisée en Inde.

Les prospects pour le Rafale ne cessent de croitre. Après la région Indo-Pacifique, ce sont plusieurs pays d’Asie du Sud-Est et anciens satellites de l’URSS qui s’intéressent au fleuron français. Un engouement dû au caractère omnirôle du Rafale qui permettrait à ces forces aériennes de remplacer des flottes d’appareils datant de la guerre froide (voir notre article sur le sujet).

Dassault et le défi de la hausse de la productivité

Fin 2023, le PDG de Dassault Aviation Eric TRAPPIER a annoncé la montée en puissance de la chaine de production. Loin du temps où les usines de Mérignac tournaient au ralenti en 2020 (moins d’une unité par mois pour un total de 11 par an) l’avionneur a maintenant pour objectif une production de 3 aéronefs par mois, soit un total de 36 Rafale par an. Une hausse de la production imposée par l’explosion du carnet de commande. Toutefois cette évolution fait face à certaines difficultés comme l’a montré l’année 2023. En effet, certains retards sont observés sur les chaines d’assemblages dû à des problèmes d’approvisionnement auprès de divers sous-traitants du secteur aéronautique. Un secteur qui a fortement été impacté par la crise sanitaire et qui peine à recruter de la main d’œuvre.

Pour l’année 2023 seulement 13 appareils ont été produits. En comparaison, l’année 2020 avait permis la livraison de 26 Rafale.

C’est donc un nouveau défi pour Dassault Aviation qui devrait commencer à livrer cette 5ème tranche à partir de 2027. Les derniers Rafales de la 4ème tranche commandés en 2009 par Paris devraient quant à eux être livrés d’ici 2026. Toutefois l’année 2024 pourrait être celle des records puisque plusieurs appareils sont à un niveau très avancé de leur assemblage et sont dans l’attente de quelques équipements pour être livrés. Cela impliquerait un « boom » des livraisons pour l’année 2024 en parallèle de l’augmentation de la production.

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un peu léger pour des spécialistes, ils laissent entendre que c'est uniquement a cause de Dassault que les livraisons fluctuent alors que c'est principalement dû à l'absence de commandes certaines années. 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

La nouvelle tranche sera entièrement composée de versions monoplace au standard F4 qui pourront évoluer d’ici quelques années vers le standard F5

Bonne remarque de PIC En effet pour les F4 ... au moins... Pas clair comme phrase, car que deviendront les F4 biplaces antérieurement commandés et livrés ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Moi je remarque qu'on semble plutôt s'orienter vers des F5 monoplace alors que j'aurais pensé plutôt biplace.

Peut être que justement ils prennent beaucoup de F4 monoplace pour compenser une commande essentiellement de biplace F5 non ?

Edited by Titus K
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Titus K a dit :

Peut être que justement ils prennent beaucoup de F4 monoplace pour compenser une commande essentiellement de biplace F5 non ?

C'est des F4 qui pourront évoluer vers le F5, moi je comprend qu'ils sont pré-câblés pour F5 et qu'ils ont un système de refroidissement compatible de F5. Or F5 c'est aussi une connectivité permettant de contrôler un essaim de drones et pour cette tâche je vois plutôt des biplaces, bon on verra.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Depuis 1993 il s’agit de la 6ème commande de Rafale effectuée par la France. À ce jour elle en a commandé :

  • 13 en 1993
  • 48 en 1999
  • 59 en 2004
  • 60 en 2009
  • 12 en 2021
  • 42 en 2024

À partir de la suite de la citation, je me permet de corriger le début.

C'est dommage pour des pro de se contredire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

Un peu léger pour des spécialistes,

C'est A&C, ça fait un moment que ce ne sont plus des spécialistes malheureusement.

 

De là à ce qu'ils aient confondu "monoplace" avec "avions destinés à l'Armée de l'Air" il n'y a qu'un pas que je ne franchirais qu'à moitié, haha ! 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Albatas a dit :

Il n'y a pas de contradiction. Il est précisé dans l'article A&C que les 12 sont "fusionnés" avec 30 pour former 42. Les 12 sont donc bien comptés. (Dans les 42)

En tout cas c'est ce qui est dit dans l'article.

Les 42 c'est les 30 plus les 12 de remplacement des "croates", mais en 2021 il y a eu une commande à Dassault de 12 pour remplacer les "grecs ".

 

Au total il y a eu 24 appareils d'occasion revendus et remplacé 

Edited by emixam
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, emixam a dit :

Les 42 c'est les 30 plus les 12 de remplacement des "croates", mais en 2021 il y a eu une commande à Dassault de 12 pour remplacer les "grecs ".

 

Au total il y a eu 24 appareils d'occasion revendus et remplacé 

Effectivement j'ai mal lu, j'efface mon message précédent.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, emixam a dit :

Les 42 c'est les 30 plus les 12 de remplacement des "croates", mais en 2021 il y a eu une commande à Dassault de 12 pour remplacer les "grecs ".

 

Au total il y a eu 24 appareils d'occasion revendus et remplacé 

Donc (je le réalise seulement maintenant) on remplace des B prélevés pour la Croatie par des C monoplaces...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, JulietBravo a dit :

Donc (je le réalise seulement maintenant) on remplace des B prélevés pour la Croatie par des C monoplaces...

J'imagine que c'est fait en connaissance de cause. Besoins en formation désormais plus faibles ? 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, CortoMaltese a dit :

J'imagine que c'est fait en connaissance de cause. Besoins en formation désormais plus faibles ? 

Lié au développement et à la multiplication des simulateurs Rafale?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,981
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...